Janvier 2020
Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, sorcier, expérimentations, anges disgracié et ange!

Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]

 ::  :: Midtown :: Cimetière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stella A. O'Connor
Stella A. O'Connor
Messages : 25
Crédit : 816
MessageSujet: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Mer 23 Oct - 3:12


Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.

Ft Elemiah


Perchée sur ce toit dans une banlieue espagnole depuis maintenant sept heures avec tout mon attirail je commençais à vraiment souhaiter que ma cible se pointe. Mon attente fut donc enfin récompensé car je vis dans mes jumelles qu'une voiture bien gardée arrivaient. J'étais à une très bonne distance pour ne pas être vu et pour avoir une marge de manœuvre suffisante pour ne pas louper ma cible. Je pris donc mon fusil de sniper et restai sur les réglages que j'avais fait au préalable. Ma cible arriva dans le champs de vision de mon fusil et sortit de la voiture comme prévu. C'est là que le coup partit. Tout s’enchaîna ensuite très vite: je rangeai tout ce que j'avais emmené, mis mon sac sur l'épaule et sauta en rappel du toit en question pour finir sur ma moto et m'enfuir avant même que les gardes de ma cible n'aient pu atteindre la "position supposé du tireur". J'étais déjà bien loin qu'ils atteignirent l'emplacement que j'avais choisis... m'enfin bon, j'arrivai donc à l'aéroport où je pu prendre mon vol pour revenir aux Etats-Unis. L'Espagne avait été sympa, la veille de mon assassinat j'avais profiter d'une soirée sur la plage durant laquelle l'alcool n'avait pas manqué, mais j'étais bien contente de rentrer chez moi.

Arrivée à mon appartement je pris d'abord une douche avant de me remettre sur mon ordinateur pour aller voir d'éventuels autres contrats que j'aurai. J'en avais effectivement un et qui payait plutôt pas trop mal pour le peu de travail que ça allait me demander. La cible été un homme à priori normal, d'une quarantaine d'année et travaillant comme fossoyeur dans un cimetière. En plus petit bonus c'était celui de la ville. Je ne voyais pas bien pourquoi le client souhaitait la mort de cette cible mais je n'avais pas l'habitude de poser de question, il me fallait simplement les détails dont j'avais besoin pour tuer la cible. Je commençai donc à préparer ce nouveau contrat qui allait bien rapporter et prendre peu de temps puis j'allai me coucher. Le lendemain je passai ma journée de manière "normal" et attendis la nuit pour rejoindre la cimetière à moto. Arrivé là-bas je pu constater qu'effectivement malgré l'heure très tardive l'homme était là. Encore une fois je préférai ne pas me poser de question mais je reconnaissais que c'était étrange. Mais après réflexion je me dis que mon client était peut-être un chasseur ou du moins quelqu'un connaissant le surnaturel et ma cible devait certainement être une créature ou quelque chose du genre. Mon intuition fut confirmé quand je le vis faire une sorte de rite après avoir déterré un cadavre, je devais avoir affaire à une sorte de démon je supposai. Au fond peu m'importe qui je tue du moment que la paye suit. Mais je dus là par contre changer d'arme car il n'était surement pas humain, j'étais heureusement toujours équipé en conséquence et pénétrai donc dans le cimetière avec les armes adéquates. Ma cible était toujours occupé alors je profitai de ça pour arriver discrètement dans son dos et le tuer comme j'en avais l'habitude: avec violence et efficacité. Et voilà, contrat rempli. La cible s'effondra raide morte mais j'eu quand même l'étrange sensation que je n'étais pas seule ici...

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas

Séraphin

Elemiah
Elemiah

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 115
Crédit : 947
Emploi/loisirs : Accomplir les missions et faire taire la petite voix au fond de moi.
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Sam 26 Oct - 7:43
Elemiah & Stella
Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.
Tous les chasseurs ne sont pas tous mauvais. Au court de sa vie, Elemiah l’avait compris, mais ça n’était pas pour autant qu’elle pouvait les apprécier. Elle trouvait ça presque…stupide de se mettre en danger alors qu’un simple rhume pouvait les tuer. Sans doute que depuis l’avènement des Winchester, son regard était biaisé, mais ça, un ange comme elle, ne l’avouerait pas. Pas qu’elle n’avouerait pas ne pas les aimer, ni qu’ils avaient changé la face du monde avec une telle stupidité, mais surtout, qu’elle pouvait voir différemment, sentir différemment les choses, avoir un regard un peu moins extérieur, du moins, depuis eux.

Certes, dernièrement elle avait été aidée par un chasseur, mais elle ne pouvait pas en être reconnaissante. C’était un ange ! UN ANGE ! Etre aidée par un chasseur, c’est aussi déprimant que la vie en ruine de Balthazar ; ange disgracié qui ne quittait toujours pas ses pensées, encore moins depuis qu’ils s’étaient enfin revu ; du moins, qu’elle ne lui avait pas laissé le choix pour une entrevue.

Quiconque connaissait l’ange savait qu’elle cachait quelque chose, elle n’était plus pareille, mais la seule à ne pas s’en rendre compte, c’était surtout elle. Elle n’avait qu’un but, accomplir sa mission et pourquoi pas, refaire du Paradis un endroit comme avant. Si seulement Michael pouvait changé d’hôte, ça serait déjà moins dur pour elle… Voir la tête de Dean, si elle avait été humaine, lui aurait donné envie de vomir.
Tout cela, la conduisait à cette nuit. Il lui arrivait de rendre service, de surveiller de près des personnes à bas risques pour des raisons multiples : Des missions ou tout simplement, un devoir angélique, ou qu’elle connaissait une famille. Elle ne serait pas la première ange à jeter un œil, de temps en temps sur un humain parce que dans un passé, lointain ou non, la famille avait pu prier l’ange, ou simplement l’aider (sans pour autant qu’on lui sauve la vie…)

Cette fois, c’était un sorcier avec qui elle avait eu loisir de discuter, rapidement, quelques fois. Ils voulait s’entrainer, protéger les siens, mais la sorcellerie était novice. Elemiah avait promis de lui ramener l’ouvrage magique de la famille, même si pour cela, exceptionnellement, elle retournerait dans le temps. Et quand un ange donne sa parole, un peu comme à la Crowley, ils la tiennent, du moins, elle, elle la tient.

Elle avait donc tenu sa promesse, avait ramené l’ouvrage tant voulu par le sorcier et était partie aussi vite que le vent, parce qu’elle ne voulait pas de remerciement quelconque.  Le terme « mission » était large, elle avait jugé avoir réussi sa mission et c’était tout.

Un ange peut-il être réellement curieux ? Ce soir-là, elle savait où elle trouverait le jeune homme et poussé par un sentiment quelconque qu’elle ne chercha même pas à analyser, elle se décida à aller observer, de loin comment il pouvait s’en sortir. Venant de la part de cet ange en question, c’est assez généreux si on y regarde de plus près.

Pourtant, quand elle arriva, quel ne fut pas son désarrois de voir le corps sans vie du sorcier, tué comme un vulgaire monstre de foire. Elemiah, qui, normalement, devait resté en retrait, s’avança vers le corps et vers ce qui semblait être la meurtrière.

Habillée de son costume habituel d’ange sur Terre, elle s’approcha, ne prenant pas la peine de cacher sa présence. Son regard se posait sur le sang qui s’écoulait du sorcier puis remonta vers la meurtrière.

- Donne-moi une seule bonne raison de ne pas te rendre la pareille.

Ses yeux bleuir comme pour la prévenir qu’en face d’elle se tenait un ange et si Elemiah n’avait toujours pas sortie sa lame, elle était bien décidée à régler le problème qu’elle venait de voir tomber sur ses épaules.




____________________________________________

Elimiah


Papa, are you near me? Papa, can you hear me? Papa, can you help me not be frightened?


KoalaVolant

Merci Dylan !:
 
Revenir en haut Aller en bas

Stella A. O'Connor
Stella A. O'Connor
Messages : 25
Crédit : 816
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Dim 27 Oct - 6:09


Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.

Ft Elemiah


La cible qui pour moi était certainement un démon s'effondra donc et quand j'eu cette sensation étrange d'être observé je me retournai et vit une femme arriver vers moi. Je n'eu le temps de dire ou faire quoi que ce soit qu'elle annonça:

Donne-moi une seule bonne raison de ne pas te rendre la pareille.

J'aurai pu penser à un témoin gênant ou à un flic et j'aurai dû la tuer pour couvrir mes traces mais je n'eu le temps de faire des hypothèses que déjà elle me montrai ses yeux bleus brillants. Super... j'avais à faire à une ange ! Je n'avais sur moi que des armes "classiques" et une lame pour tuer les démons car j'avais eu l'hypothèse que ma cible en était une, mais rien pour tuer les anges. Je n'avais même pas d'huile sacré sur moi, et j'avais beau être une tête brûlée je savais que je n'aurai aucune chance face à un ange. J'avais beau être une Amazone, rivaliser avec une telle puissance serait compliqué, je pouvais toujours me battre avec elle et tenter de m'enfuir ensuite mais j'avais conscience qu'en aucun cas je ne pouvais remporter ce combat sans les armes adéquats. Je souris alors simplement à l'ange et répondis:

-Navré que tu ai dû assister à cela, quant à la raison de ne pas me tuer je dirai que tu finirais pas y arriver mais tu risquerais d'y perdre quelques plumes. Ça a des plumes les ailes d'un ange ?

Je la prenais ouvertement pour une idiote et ponctuai ma phrase en inclinant la tête et en mettant mes mains sur les hanches. Par ailleurs je lui faisais comprendre que je savais pour l'existence des anges et. J'allais devoir agir si comme je le pensais elle allait m'attaquer. Ma nature d'Amazone me donnait force et vitesse mais contre un ange j'espérai que cela suffirait à me permettre de fuir. Enfaite je comptais arriver jusque chez moi, y prendre l'huile sacré et en verser sur ma lame pour y mettre ensuite le feu. Mais aurais-je le temps de faire tout ça ? Déjà aurais-je l'occasion de fuir le cimetière et d'atteindre mon appartement ? Je devais la prendre de vitesse si je voulais avoir une chance alors je n'attendis pas que le coup vienne d'elle mais de moi: mes yeux virèrent au rouge et je je bondis sur elle pour lui asséner un coup violent au visage et la repousser avec un coup de pied retourné. Sans même savoir si cela avait suffit pour me laisser du temps je fonçai en direction de la sortie du cimetière et donc de ma moto. Intérieurement je commençai à comprendre l'erreur que je venais de faire, pourquoi attaquer de front un ange ? Je ne me retournai pas mais ma petite voix intérieur me dit que l'ange était très certainement déjà derrière moi et que j'avais peu de chance d'atteindre mon véhicule à deux roues...

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas

Séraphin

Elemiah
Elemiah

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 115
Crédit : 947
Emploi/loisirs : Accomplir les missions et faire taire la petite voix au fond de moi.
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Mar 29 Oct - 8:23
Elemiah & Stella
Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.
Elemiah ne faisait pas dans la dentelle, elle n’était pas connue pour être la plus douce du paradis. Ce qui importait, c’était la mission et même si ici, ça n’était pas une mission, elle n’allait pas déroger à son caractère. Elle ne se sentait pas responsable, même si au final, elle avait donné toutes les « armes », au chasseur sorcier, mort, à présent, mais elle ressentait comme un picotement à voir le cadavre du sorcier. Si ça prenait trop de temps avec la jeune femme en face d’elle, elle ne pourrait pas le ramener à la vie. D’ailleurs, le devait-elle ? N’était-ce pas son destin que de rejoindre les siens ? Pourquoi commençait-elle à se poser autant de question ?

A voir le regard de la jeune tueuse en face d’elle, Elemiah fut ravie qu’elle comprenne qu’en face d’elle, se tenait quelqu’un de plus fort. Un certain avantage d’être un ange, surtout un Séraphin, ça rivalise avec beaucoup, mais ça reste supérieur, et de cette supériorité, Elemiah ne le cachait pas dans son regard, ni par la bleuté de celui-ci, ni par l’aversion qu’elle éprouvait à cet  instant.

Quand l’amazone ouvrit la bouche, Elemiah laissa un léger rictus. Voulait-elle vraiment se battre avec l’Ange ? Etait-elle à ce point suicidaire ? L’Ange avait perçu comme de la peur dans le regard de l’amazone, elle n’avait rien pour la tuer, alors que l’Ange, avait tout, finalement.

- Désires-tu réellement les voir ?

Ca n’était pas qu’une question banale, mais bien une menace. Peu étaient ceux qui ne mourraient pas en voyant la vraie face d’un ange. Si c’était ce qu’elle voulait, Elemiah le ferait, sans aucune hésitation et état d’âme.
Evidemment, Elemiah ne comprit pas que l’amazone se moquait d’elle, après tout, en général, un ange comprend seulement le premier degré, aussi, cette fois, elle ne pouvait se mettre en colère d’avoir été raillé de la sorte, tout bonnement parce qu’elle ne l’avait pas compris. Elemiah, comme à son habitude, droite comme un piquet la regarder. Elle savait que ça n’allait pas être elle qui attaquerait en premier puisqu’elle voulait une vraie réponse.
Ses yeux se tintèrent, Elemiah comprit que ça allait, enfin, commencer. Non pas qu’elle était un ange de guerre, mais elle avait bien saisi qu’avec la brune en face d’elle, ça ne serait pas de la parlote.

Elle encaissa les deux coups de l’amazone, sans crier, sans broncher, s’y attendant, finalement. L’ange recula de quelques pas, se passa la main sur la lèvre et quand elle y vit une goutte de sang, elle soupira fortement. Faire saigner un ange… Cette petite impertinente allait le payer.

Elemiah trouvait les êtres comme elle, presque amusant de les voir courir, alors qu’elle… Elle n’avait qu’à se téléporter. En une seconde, elle fut à l’entrée du cimetière et usant de ses capacités de Séraphin, elle fit brûler la moto de la jeune femme. Essayer de prendre un ange de vitesse, il faut vraiment soit être idiote, soit avoir un plan B et Elemiah doutait de la seconde partie. Elle se mit donc devant l’entrée du cimetière et avant que l’amazone puisse réellement la voir, elle lui assena un coup de poing, violent, en plein visage.

- Il est mal vu de faire saigner un Ange, sais-tu ? Dans mon cas, je privilégie, la peine de mort. Mais avant que cela se termine pour toi. Dis-moi pourquoi as-tu tuer cette personne ?

Finalement, Elemiah s’était trouvé, elle-même une mission et la jeune femme, sans doute secouer par la puissance du poing de l’Ange, allait le regretter si elle n’était pas coopératrice.





____________________________________________

Elimiah


Papa, are you near me? Papa, can you hear me? Papa, can you help me not be frightened?


KoalaVolant

Merci Dylan !:
 
Revenir en haut Aller en bas

Stella A. O'Connor
Stella A. O'Connor
Messages : 25
Crédit : 816
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Sam 2 Nov - 14:58


Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.

Ft Elemiah


En arrivant presque à l'entrée du cimetière je vis ma moto brûler vif sous mes yeux et sans pouvoir réagir et sans même voir le coup partir je reçu un violent coup de poing au visage. J'en fus projetée à quelques mètres et malgré une certaine résistance et une habitude de recevoir des coups je reconnais que j'avais morflé. Allongée sur le sol je mis ma main au niveau de mon nez et regardai mes doigts ensuite: ils étaient évidement tâchés de sang.

- Il est mal vu de faire saigner un Ange, sais-tu ? Dans mon cas, je privilégie, la peine de mort. Mais avant que cela se termine pour toi. Dis-moi pourquoi as-tu tuer cette personne ?

Cet ange commençait à m'énerver, mais c'était mal me connaitre que de penser que j'arrêterai de me battre parce qu'elle était tout simplement plus puissante que moi. Elle venait de détruire ma moto, je n'y étais pas plus attaché que ça mais je reconnais que j'eu un certain pincement au coeur quand elle la fit brûler. Mais surtout en ayant fait cela elle venait de clairement déclarer que je pourrai pas partir d'ici sans qu'elle m'ait réglé mon compte. Si elle voulait se battre à armes inégales alors soit, en générale c'est plutôt moi qui avait le dessus sur mes victimes mais j'étais connue pour être têtu et determiné et ça elle allait bientôt le constater. Je pris une seconde pour me remettre du coup et revins ensuite sur mes jambes rapidement, comme prête à continuer à me battre malgré l'impossibilité de victoire avec l'équipement que j'avais sous la main à ce moment-là. Avec le choc elle m'avait fait sortir sans que je le remarque ma plaque de soldat que j'avais autour du cou. Je la gardais sur moi atour du cou mais sans la sortir en générale. Mais ne le remarquant pas je regardai simplement l'ange, les yeux rouges à nouveau.

-Je l'ai tué car je devais le faire c'est tout, et t'as beau être un Ange et avoir largement le dessus sur moi, crois moi je vais t'en faire baver avant que tu ne me tue. Alors vas-y frappe moi encore.

Je me mis en position de combat et la regardai droit dans les yeux en lui disant:

-Je peux faire ça toute la journée.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas

Séraphin

Elemiah
Elemiah

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 115
Crédit : 947
Emploi/loisirs : Accomplir les missions et faire taire la petite voix au fond de moi.
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Dim 3 Nov - 9:58
Elemiah & Stella
Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.
Elle vit la silhouette de l’amazone tombé quelques mètres plus loin et Elemiah n’en tira aucun plaisir. La violence, mine de rien, faisait partie de sa vie et cette fois, elle devait avoir une explication avec cette femme.  Elemiah parla, donna son avertissement, non pas une menace, mais une promesse de mort, mais avant tout, elle devait savoir pourquoi ce sorcier était mort. Elle était prête à châtier cette femme si elle ne voulait pas répondre. Peu importe les moyens tant qu’on réussit la mission, c’était le crédo d’Elemiah et cette femme allait le savoir bientôt. Déjà, elle ne pouvait plus prendre la fuite comme une lâche, elle devrait faire face à l’ange. Et l’ange n’était pas de bonne humeur.

Si cette femme avait un tant soit peu d’intelligence, elle répondrait à la question pour ne pas fâcher d’avantage l’ange. Elle n’était pas assez forte pour battre le Seraphin. Quand l’amazone se remit sur ses jambes, Elemiah fronça les sourcils… Pourquoi devait-elle rencontrer des suicidaires dans les cimetières ? Il fallait vraiment qu’elle évite les cimetières où bien, c’est elle qui les remplirait, à force.

La femme voulait se battre, contre un ange ? Bien, Elemiah allait donc devoir lui donner une leçon et si elle venait à mourir, tant pis, elle rejoindrait le pauvre sorcier mort un peu plus tôt.

Enfin l’ange eut une réponse, mais pas vraiment convaincante pour que l’ange accepte de la laisser partir.

- Comment ça…Tu devais le faire ? Quel était ton but de tuer quelqu’un d’innocent ?

Elemiah commença à s’approcher de la jeune femme au même moment, un large cercle de feu les entoura. Il ne faut pas oublier une chose avec les anges comme Elemiah, c’est qu’ils prennent tout au pieds de la lettre et cette fois, on lui avait demandé de frapper. Alors, Elemiah le ferait.

De son pouvoir de télékinésie, elle obligea l’amazone à se mettre à genoux et quand elle fut à bonne distance, si proche d’elle, Elemiah serra son poing. A quoi bon user de sa lame cette fois ?

- Comme il te plaira.

Aussitôt sa phrase fini, le poing de l’Ange s’abattit avec encore plus de force sur l’amazone. L’ange n’aimant pas perdre son temps, ici, elle trouvait que c’était une perte de temps, d’énergie. Mais elle n’était pas non plus dieu. Si bien qu’en la forçant à s’abaisser les flammes baissèrent, elle ne pouvait pas utiliser tous ses pouvoirs d’un coup.

- Je ne dors pas. Journée ou  nuit, pour moi, ça restera la même chose.

Elle n’avait ni la référence à Cap’tain America, ni rien. Elle la prenait juste aux mots, puisque l’ange Elemiah était ainsi. Sans doute qu’elle devrait prendre le temps de s’intéresser aux humains, mais… pourquoi ? Y avait-il un avantage quelconque à se rabaisser aux humains ?

- Tu sais que tu ne pourras me vaincre. Pourquoi t’obstiner ?

Cela faisait partie des choses qu’Elemiah ne comprenait pas. Cette femme, comme les chasseurs, pourquoi se battaient-ils alors que la Mort les couvait du regard ? Elemiah n’avait qu’un geste à faire et cette femme était morte, mais par égard pour une combattante, vu ses diverses positions de combat, elle se battrait, même si elle gagnerait. Pourquoi les plus faibles voulaient se battre ? N’était-ce pas aux plus forts d’agir ? En même temps, chez les humains, les plus forts faisaient la guerre… Tiens, comme les démons, une partie des anges… Tous n’avaient-ils pas ce défaut finalement ?



____________________________________________

Elimiah


Papa, are you near me? Papa, can you hear me? Papa, can you help me not be frightened?


KoalaVolant

Merci Dylan !:
 
Revenir en haut Aller en bas

Stella A. O'Connor
Stella A. O'Connor
Messages : 25
Crédit : 816
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Lun 4 Nov - 8:56


Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.

Ft Elemiah


Lui faisant face et étant prête à me battre contre elle jusqu'à ce qu'elle me tue elle continua à me demander pourquoi avais-je tuer celui que je présumais être un démon. Mais bien que je ne connaissais pas par cœur les anges je savais plus ou moins qu'ils avaient parfois du mal avec la subtilité des humains. Ils prenaient d'ailleurs souvent les mots au pieds de la lettre. Dans son cas à elle j'avais même l'impression que c'était encore pire. Elle s'approcha ensuite de moi et créa un cercle de feu autour de nous, c'était donc une Séraphin... super. Puis je sentis une force qui me fit me mettre à genoux. Je résistai pendant un temps, pensant que ma force surhumaine suffirait mais je compris bien vite qu'ayant affaire à un Ange ça n'était pas nécessaire. Je me retins donc et me laissai faire pour économiser mes forces. S'approchant toujours de moi elle finit par me mettre un coup de plus dans le visage. Ma tête parti sur le coté et je crachai du sang. Elle frappait fort je dois bien lui accorder ça..

- Tu sais que tu ne pourras me vaincre. Pourquoi t’obstiner ?

La tête vers le bas, regardant le sang de mon nez et de mes lèvres couler vers le sol, je respirai un peu avant de relever la tête vers elle et de la regarder droit dans les yeux.

-Parce que la mort ne me fait pas peur, et toi non plus d'ailleurs. Mais ça c'est quelque chose que tu ne comprendra jamais. Car les anges ont beau avoir toute cette puissance et être presque immortels, au fond vous ne comprenez rien à ce monde et votre existence en devient futile. La mort ne te fais surement pas peur non plus mais tu n'est qu'une arme que Dieu pointe sur le monde, tandis que si moi je meurs, je saurais que ma vie aura valut la peine d'être vécu.

Mes yeux rouge ne lâchaient pas les siens et l'intensité que je mettais dans le regard prouvais que j'étais prête à ce qu'elle me tue. Je ne souhaitais pas mourir, j'avais encore trop à faire sur Terre et l'Enfer n'était pas tellement une destination de rêve. Mais si je devais y passer ce soir alors soit, au moins j'aurai déjà vécu plus que cet Ange qui devait pourtant avoir plusieurs centaines voir milliers d'année.

-Maintenant tue moi, tue moi pour te persuader que tu es quelqu'un de bien et que tu es plus puissante que tout le monde. Agis en bon petit soldat et tue moi, je sais ce que c'est d'obéir aux ordres alors vas-y fait le !

Mes yeux avaient beau être rouge mon regard était plus noir que jamais, je n'aimais pas perdre, et même si j'acceptais la mort à bras ouverts je n'étais pas enchanté à l'idée d'avoir perdu et surtout de mourir.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas

Séraphin

Elemiah
Elemiah

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 115
Crédit : 947
Emploi/loisirs : Accomplir les missions et faire taire la petite voix au fond de moi.
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Mar 12 Nov - 10:12
Elemiah & Stella
Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.
Elle ne faisait, certes, pas partie de la catégorie humaine, mais elle tenait bien plus des humains que des créatures. Ainsi travailler… Certes, Elemiah aussi avait un travail, mais elle avait le travail donné par le Dieu Unique, alors ça n’était pas comparable. Dans les yeux de l’amazone, Elemiah su décrire que la brune à genoux savait ce qu’était, pour de bon, l’ange devant elle. Elle n’était pas n’importe qui et même si on lui disait que son titre lui était monté à la tête, elle le tenait de son père, alors, comme dirait les humains « rien à foutre ».

Elemiah n’était pas à pleine puissance dans ses coups, car elle usait de l’énergie pour le feu, pour la maintenir au sol, et elle en gardait pour le fameux « au cas où ». Après tout, ça n’était pas un démon lambda où un humain devant elle. Rarement elle avait eu l’occasion de se battre contre une amazone, alors elle voulait la tester et sans doute se tester aussi. Quand elle vit le sang craché par la jeune femme, Elemiah ne ressentit aucune peine, à quoi bon, elle venait de le demander, non ? Les anges avaient pour habitude de dire les choses telles qu’elles étaient, alors le second degré, mis à part ceux qui avait migré sur Terre, n’y connaissait rien et pour la plupart, ceux comme Elemiah, n’en avait que faire.

Cette femme était fidèle aux légendes et dire des amazones. Maintenue au sol, sans pouvoir s’échapper d’un cercle de feu et d’un combat perdu d’avance contre un ange elle se tenait droite et fière. Elle aurait pu être un ange comme Elemiah. Attentive aux paroles de la jeune femme à terre, Elemiah eut, pendant une seconde, envie de la tuer pour ce qu’elle avait dit, mais au fond d’elle, elle savait que beaucoup pensait comme elle. Sa colère grandissait dans les yeux rubis de l’amazone, mais au fond, ça, Elemiah s’en foutait.

- Tu as un raisonnement assez logique, mais des paroles parfois insensées. Je fais en effet partie de ces anges qui ne comprennent pas ce monde, mais nous n’avons pas été créés pour le comprendre, mais pour le protéger. Nous sommes loin des légendes des humains. La mort ne me fait pas peur, parce que je me bats pour de bonnes raisons. Notre Père nous a donné une mission et nous la respectons depuis la création. Notre vie vaut autant, voir plus que les vôtres, êtres éphémères, parce que depuis toujours, nous sommes là, dans l’ombre, à défendre les humains, à défendre la création de notre Père. Je sais d’avance, que tu me diras que certains anges ont pris des décisions autres, mais en aucun cas Père ne nous a fait parfait.

Elle ressentait ce qu’elle disait et peu à peu, elle lâchait son emprise sur le corps de l’amazone. Non pas parce qu’elle oubliait, mais qu’elle voulait voir à quel point elle tenait à sa vie. Elemiah n’était pas non plus en colère qu’on ne comprenne pas la finalité des anges, pour des êtres aussi insignifiants et des créatures, elle s’en moquait.

Elle relâcha finalement sa télékinésie du corps de l’amazone avant de la soulever par le col. Les yeux rouges contre les yeux bleus.

- Je ne me persuade pas que je suis plus puissante que tout le monde, mais en effet, je suis plus puissante que la plupart de vous, y compris toi. Tu sais ce qu’est un ordre ? Brave fille. Je n’ai pas eu l’ordre de te tuer, je veux savoir pourquoi, toi, tu as tué cette personne. Je reconnais ton esprit combatif, mais à part ça, toi, qu’es-tu ? Je suis un soldat, oui, mais je protège. Toi, qu'es-tu devenue. Qui es-tu ? Tu n’es plus chez les amazones, tu tues un sorcier avec un attirail pour démon, c’est donc que tu ne le connaissais pas. Tu suis donc un ordre. Et c’est ma vie qui n’aurait pas de valeur ? Alors que la tienne n’est que d’être un petit chien, un petit soldat obéissant ? Contrairement à toi, j’ai aussi un libre arbitre.


Elle la jeta sur le sol, n’éteignant pourtant pas le feu qui les entourait. Ça commençait juste à devenir intéressant.




____________________________________________

Elimiah


Papa, are you near me? Papa, can you hear me? Papa, can you help me not be frightened?


KoalaVolant

Merci Dylan !:
 
Revenir en haut Aller en bas

Stella A. O'Connor
Stella A. O'Connor
Messages : 25
Crédit : 816
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Mer 13 Nov - 9:05


Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.

Ft Elemiah


J'écoutai, sans avoir vraiment le choix, tout son speech sur le fait que "sa mission est noble blablabla Dieu notre père blablabla" etc etc etc... Puis je sentis qu'elle relâcha sa pression sur moi mais aussitôt sa main vint m'attraper par le col et elle me fixa dans les yeux.

- Je ne me persuade pas que je suis plus puissante que tout le monde, mais en effet, je suis plus puissante que la plupart de vous, y compris toi. Tu sais ce qu’est un ordre ? Brave fille. Je n’ai pas eu l’ordre de te tuer, je veux savoir pourquoi, toi, tu as tué cette personne. Je reconnais ton esprit combatif, mais à part ça, toi, qu’es-tu ? Je suis un soldat, oui, mais je protège. Toi, qu'es-tu devenue. Qui es-tu ? Tu n’es plus chez les amazones, tu tues un sorcier avec un attirail pour démon, c’est donc que tu ne le connaissais pas. Tu suis donc un ordre. Et c’est ma vie qui n’aurait pas de valeur ? Alors que la tienne n’est que d’être un petit chien, un petit soldat obéissant ? Contrairement à toi, j’ai aussi un libre arbitre.

Je fus ensuite jeté au sol. Mais plutôt que de la colère c'est un rire qui sortit d'abord de ma bouche, je ris. Continuant de rire je tournai la tête vers elle pour lui dire:

-J'ai été un soldat obéissant, et j'ai aussi protégé pendant un moment, mais servir de cette façon n'a rien de noble ni de protecteur. On tue tout autant que si on le décidais nous-même, simplement on nous accorde ce droit. Là pour cet homme oui je ne le connaissais pas, mais non ce n'est pas un ordre mais un moyen de paiement.

Sur cette dernière phrase je lui envoyai de la terre au visage et en prenant appuie sur mes mains je lui mis un coup avec mes deux pieds en plein ventre pour la faire reculer. Ma force surhumaine ne devait certainement pas être suffisante pour lui faire bien grand mal mais au moins ça me défoulait et ma mort étant de plus en plus proche je profitai de tout ce que je pouvais. Profitant de ce moment et avec l'impulsion que j'avais faite avec mes pieds, je me remis debout et me tins en position de combat après avoir mis environs deux mètres de distance entre nous.

-Je suis ce qu'on appel une mercenaire, je tue contre de l'argent. Avant je le faisais avec l'autorisation et même les remerciements de notre grande nation *ton sarcastique* , mais aujourd'hui je le fais parce que JE le décide. Alors ne parle pas de libre arbitre sans savoir. Je tue celui, celle ou ceux qu'on me désigne, mais toujours si j'en ai envie. Je te l'ai dis, j'ai été un soldat obéissant comme toi avant, mais ça m'a bien suffit.

En soit j'étais partie de l'armée pour ne pas avoir d'ennuie car on commençait à me trouver vraiment trop violente, malgré mon efficacité. Mais j'étais aussi parti car je trouvais que nous ne tuions pas assez et surtout parce que je préférais moi-même choisir qui tuer contre de l'argent. Je regardai toujours l'ange dans les yeux, pas un regard ne fut jeté sur les flammes qui nous entouraient toujours. J'étais prête à continuer à me battre et je lui faisais bien comprendre, car elle devait savoir que même si je savais ma défaite imminente, ma réédition n'aurait jamais lieu. Cela peut paraître stupide mais j'ai été élevé comme ça et c'est surtout aujourd'hui dans mon caractère.

-Et si ton fameux "libre arbitre" te dit de me tuer, car ce n'est pas un ordre, parce que j'ai osé tuer un pauvre sorcier alors pourquoi attendre ? Toi qui est si pure pourquoi faire "durer le plaisir" ? Tu es un ange non ? Tuer tu le fais pour le bien, alors pourquoi attendre autant ? Tu aime tuer ? Tu prend plaisir à faire souffrir ?

Un sourire plutôt faux et légèrement sadique se dessina sur mes lèvres, je ne pouvais pas être certaine d'avoir tapé juste en supposant qu'elle n'était pas si angélique qu'elle le pensait mais en exposant les faits objectivement elle attendait plutôt longtemps pour quelqu'un qui disait tuer pour le bien. Bien sûr ce n'était pas pour me déplaire mais surtout j'espérai que lui faire comprendre ceci permettrait de la "déstabiliser" suffisamment pour tenter à nouveau de l'attaquer et cette fois-ci plus efficacement voir de pouvoir m'en sortir. Je n'avais pas peur de la mort mais j'aimais ma vie et si elle pouvait encore durer quelques temps j'aurai apprécié.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas

Séraphin

Elemiah
Elemiah

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 115
Crédit : 947
Emploi/loisirs : Accomplir les missions et faire taire la petite voix au fond de moi.
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Lun 9 Déc - 9:11
Elemiah & Stella
Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.
Tout ce que disait Elemiah était quelque chose qui lui tenait à cœur et à quoi elle tenait. Elle était respectueuse de sa fonction, de son père, de sa création. Elle n’avait pas été créé pour les aimer, juste les protéger des démons et autres créatures minables qui peuplaient la Terre. En soit, elle n’avait rien contre l’amazone, elle pouvait même la respecter, puisqu’à certains instant, elles étaient semblables, mais à quoi bon ?

Comme à quoi bon rire quand on vient de se faire jeter au sol ? Elemiah pencha la tête sur le côté, un peu surprise de cette réaction. Elle s’attendait d’avantage à avoir une insulte qu’à un rire. Quelle était donc cette réaction ? Il y avait comme une comparaison entre les deux, mais ça ne pouvait être le cas, Elemiah n’était pas comme elle. Surtout à présent qu’elle sous entendait qu’il n’y avait rien de noble ni de protecteur quant à la protection de l’ange, du soldat. L’ange avait, appris, parfois, à prendre plaisir dans ses tueries, mais à chaque fois, c’était pour protéger quelqu’un où le paradis. Quand elle apprit que cette mort-ci n’était qu’un moyen de paiement, Elemiah fut décontenancé. Comment pouvait-on faire ça ?

Elle n’eut pas le temps de répondre que déjà elle recevait de la terre dans le visage, ce qui l’obligea  détourner le visage et ses flammes  tremblèrent de la perte de concentration de l’ange, sans pour autant disparaitre, l’espace d’une seconde, elles furent plus faibles. Elle n’eut pas le temps de répliquer qu’elle reçut les pieds de l’amazone en plein ventre, la faisant reculer de quelques pas sous la surprise. C’était un coup bas. Quand Elemiah reporta son attention sur l’amazone, elle était encore plus en colère et vit que l’amazone était prête à se défendre, même si la mort l’attendait. Elemiah esquisca un sourire en l’entendant.

- Tu n’as aucunement changé de statut. Soldat ou mercenaire, de ce que tu me dis, c’est exactement la même chose. Avant, c’était des ordres, maintenant, c’est comme un contrat, c’est cela ? Tu ne décides rien. Une fois encore, tu restes fidèles à ce que tu es, la manière dont on t’a forgé. Certes, beaucoup moins glorieux, mais en dehors de remerciement, tu reçois de l’argent. Tu fais une tâche pour un but. Non, Amazone, tu n’as pas du tout changé ton train de vie.

Elemiah croisa les bras simplement, montrant à la jeune femme qu’elle n’avait aps peur, après tout, elle avait tout ce qu’il fallait pour la tuer, même en déloyauté. Devait-elle resté loyale avec quelqu’un qui tuait pour de l’argent ?

- Il est vrai que parfois je prends plaisir à faire souffrir, mais si je ne m’abuse, je ne te fais rien là ? Je suis pure et je fais le bien, en effet, mais je sais aussi faire, parfois, la part des choses. Je pense que ce qui faisais de toi avant, une grande guerrière n’est pas si loin. Je respecte les guerriers.

Les flammes disparurent et Elemiah resta tout aussi figée dans sa position.

- Je ne pense pas que le mal soit réellement immiscé en toi, tu restes fidèles à ce que tu as été, tu n’en as juste pas conscience. Tu es libre de partir, certes, si je te vois faire de nouveau cela, je serais moins clémente qu’aujourd’hui.


Elemiah s’approcha alors de l’amazone et chose assez inhabituelle pour l’ange, elle avança sa main vers elle, comme pour serrer la sienne. Elle avait vu de nombreux humains le faire, elle mimétiser, en espérant ne pas se planter.

- Je me nomme Elemiah et si je ne te tue pas aujourd’hui, c’est parce que je vois en toi une bonne guerrière qui pourrait être utile et qui n’est pas si mauvaise.

Des temps sombres approchaient, Elemiah le sentait, une alliée amazone pour les anges était assez positifs après tout.





____________________________________________

Elimiah


Papa, are you near me? Papa, can you hear me? Papa, can you help me not be frightened?


KoalaVolant

Merci Dylan !:
 
Revenir en haut Aller en bas

Stella A. O'Connor
Stella A. O'Connor
Messages : 25
Crédit : 816
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Jeu 12 Déc - 11:09


Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.

Ft Elemiah


J'avais réussi une fois de plus à énerver le petit ange on dirait, mais étonnement elle ne me chargea pas et n'utilisa pas ses pouvoirs sur moi, elle se contenta de me dire que je n'avais pas changé. En soit ce qu'elle disait n'avait rien de faux, au lieu de remerciement on me payé en cash. Mais que cela soit avant ou maintenant je prenais plaisir à tuer, c'était ce goût pour le sang qui avait poussé les Amazones à m'exclure d'ailleurs... Elle parla ensuite de la guerrière en moi, surement faisait-elle référence à mon passé d'Amazone, mais ce n'était plus mon statut, je n'en avais plus que le sang dans les veines. Malgré tout je reconnus qu'elle ne semblait plus aussi énervé, peut-être même avait-elle du respect pour moi, du moins c'est ce que je compris à demi mot. C'est alors que les flammes disparurent et elle annonça qu'elle n'allait pas me tuer, je fus assez surprise je dois reconnaître.

- Je me nomme Elemiah et si je ne te tue pas aujourd’hui, c’est parce que je vois en toi une bonne guerrière qui pourrait être utile et qui n’est pas si mauvaise.

Sur ces mots elle s'avança et me tendit la main. Je ne savais qu'en penser, après tout même si dans un premier temps j'étais d'abord surprise et méfiante car cela pouvait être un piège, je me dis ensuite que même venant de cet ange là cela m'aurait étonné qu'un ange soit capable d'être aussi sournois que cela. D'un autre coté je ne voyais pas ce que j'aurai pu faire de toute façon: être moi-même sournoise et lui planter ma lame en lui serrant la main ? Pourquoi faire ? Ca n'aurait eu que l'effet de la mettre en colère et de provoquer ma mort. Non si réellement elle était sincère je me devais de réfléchir et de ne pas gâcher ma chance. Je lui tendis alors la main après une petite hésitation et serrai la sienne. Je n'avais jamais fait un seul combat où je ne tuais pas la ou les personnes avec qui je combattais. Ma soif de sang et mon indifférence envers la vie humaine m'avait souvent poussé à ne laisser aucun survivant. Là pour le coup c'était plutôt moi la survivante...

-Stella...

Je marquai ensuite une courte pause en reprenant ma main et en la regardant simplement. Elle m'intriguait, car malgré tout ce que j'avais pu faire et dire elle faisait tout de même preuve de clémence envers moi. Je doutais fort de ses paroles concernant le fait que le mal n'était pas en moi. Pour certain j'étais aussi cruelle que certain démon.

-Je suppose que je devrais te remercier de m'épargner ?

Je croisai les bras, j'étais assez ironique et froide mais j'étais par dessus tout intrigué et interrogative. Je continuai de l'observer et bien que j'étais persuadé qu'elle avait tort sur le mal en moi et la guerrière que j'étais autrefois je dois avouer qu'au plus profond de moi j'avais une forme de doute qui s’immiscer inconsciemment.

-En tout cas je te remercie du compliment, et dans le genre bonne guerrière t'es pas mal non plus je reconnais.

Malgré mes nombreux défauts je savais reconnaître de bons soldats, les gens qui savent se battre sont nombreux mais ceux qui peuvent rivaliser en combat singulier contre moi sont déjà beaucoup moins. Après bien sûr quand j'entend combat singulier je parle à armes égale, là en l’occurrence ce combat ne l'avait pas été mais je serais de mauvaise foi si je trouvais que c'était simplement mon manque d'arme qui avait fait que j'allais perdre, j'étais certaine que même avec les bons outils elle aurait été une adversaire remarquable.

-Et maintenant ? On repart chacune de notre coté comme si de rien n'était ?

J'inclinais la tête en levant un sourcil en attendant sa réponse.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas

Séraphin

Elemiah
Elemiah

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 115
Crédit : 947
Emploi/loisirs : Accomplir les missions et faire taire la petite voix au fond de moi.
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Sam 4 Jan - 10:37
Elemiah & Stella
Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.
Elemiah n’avait pas la base d’un second degré. Elle était dictée par la volonté divine, c’est ce qu’elle pensait. De ce fait, tout acte ou parole qui n’était pas directement dans la bonne ligne de conduite d’Elemiah était un parjure et l’on ne parjure par son Père. Il fallait qu’elle fasse la punition divine. Elle ne saisissait pas pourquoi, ni comment on pouvait tuer comme ça. En fait, si, elle saisissait, mais pas de la même manière que la femme en face d’elle. Elemiah faisait ça pour le bien, tandis que cette femme, cette amazone avait cessé de le faire pour le bien. Elle avait beau dire avoir changé, pourtant, elle restait la même personne. Elle était un soldat, avec un solde différent à la fin, mais un soldat quand même. Elles étaient similaires, bien que l’amazone soit plus libre qu’Elemiah. Visiblement, comme Elemiah, peut importer la méthode tandis que la mission était faite.

Elemiah sentait que les choses, les grandes choses, de merdiques choses allaient se passaient. Les anges étaient inquiets et avec Michael au pouvoir c’était inquiétant, il suffisait de voir River Market… Elemiah était prête à tout pour sauver le monde et les humains, même si elles ne les aimaient guère. Elle devait le faire, parce que c’était la volonté de son Père, une volonté divine et elle ne pouvait aller contre ce qu’elle était. Oui, elle devrait la punir, mais un jour, en guise de remerciement de la grâce qu’elle lui offrait, Elemiah lui pourrait lui demanderait de se battre à ses côtés. Elemiah voulait la ramener sur le bon chemin, sur le chemin de la rédemption. C’est aussi cela d’être un ange.

Cette jeune femme, du nom de Stella maintenant qu’Elemiah savait son prénom, semblait peut rassurer du changement de méthode de l’Ange. A dire vrai, Elemiah aussi était étonnée de l’épargner, mais elle devait avoir des alliés et elle pensait que les démons et autres créatures atroces étaient ce genre de choses que n’aimait guère Stella. Elle ferait une bonne alliée, mais pour cela, encore fallait-il la ramener à sa cause.

- Je ne te demande aucun remerciement. Mais si ce qui effraient beaucoup de monde se passe, je te demanderais de choisir ton camp, d’être à mes côtés pour combattre. Pour l’instant, je sais que tu ne vois ni le bien, ni le mal, mais si je suis ta logique, je te dirais que si tu ne viens à ne pas te battre à mes côtés et que le monde est corrompu, proche de sa mort, plus personne ne te donnera de l’argent pour tuer. Je crois que l’on appelle cela un service, non ?

Sa vie en échange d’un service. Sa vie en échange de nombreuses vies si le monde tournait en guerre surnaturelles. Et si elles étaient aussi semblables qu’Elemiah le pensait et qu’elles étaient toutes deux, prête à tout pour survivre, Stella devait la rejoindre. Elemiah ne comprit pas son ton ironique, elle avait simplement répondu à une question.  

- Je n’ai pas donné toutes mes capacités, je n’en voyais pas l’utilité. J’ai des siècles de combat dans mon vécut, être soldat ne me dérange pas puisque je fais ça pour le bien commun. Si tu utilisais toute cette rage pour les bonnes choses, tu ferais des merveilles.

Quand elle finit par lui demander ce qu’elle devait faire à présent, Elemiah fut sans voix. Habituellement, elle serait rentré au paradis, mais cette fois, elle ne savait pas. Que devait-elle faire, elle craignait de laisser Stella seule et qu’elle tue de nouveau.

- A dire vrai je ne sais pas. Je ne connais pas les coutumes des humains.

Les us et coutumes des dits humains étaient complexes pour l’ange, il y avait tellement de choses dis mais à la fois tu, qu’elle ne savait pas comment les comprendre et elle était sûre qu’elle avait loupé certaines choses avec Stella. Premier degré, toujours.






____________________________________________

Elimiah


Papa, are you near me? Papa, can you hear me? Papa, can you help me not be frightened?


KoalaVolant

Merci Dylan !:
 
Revenir en haut Aller en bas

Stella A. O'Connor
Stella A. O'Connor
Messages : 25
Crédit : 816
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Mer 15 Jan - 5:00


Parle moi je te fuis frappe moi je te suis.

Ft Elemiah


La "paix" à présent instauré entre nous deux, elle commença à me demander de me battre à ses cotés le moment venue. Je savais plus ou moins de quoi elle parlait, c'est vrai que ces derniers temps beaucoup de choses se passait et un certain ennemie agissait pour dominer le monde il me semble. Je ne connaissais pas tout les détails et à dire vrai cela m'importait peu, mais ce que cet ange disait n'était pas faux: sans personne pour me payer je ne le serais plus, logique... J'appréciai également le compliment déguisé qu'elle me fit quand elle parlait de faire des merveilles. Malheureusement elle ne devait pas encore assez me connaitre pour savoir que je ne cherchais ni le bien ni le mal, simplement le sang et l'argent. Je lui demandais donc ce qu'elle voulait faire à présent, car je ne me voyais pas simplement tourner les talons après ce combat dantesque qui failli me coûter la vie. Enfin dantesque... disions que pour moi ce combat failli être le dernier et c'est déjà pas mal en soit.

- A dire vrai je ne sais pas. Je ne connais pas les coutumes des humains.

Je baissais la tête et la secouai en soufflant du nez amusée. Je relevai la tête avec un sourire.

- Je confirme tu as encore du boulot pour comprendre ceux que tu "protège".

Je soupirai un peu et regardai autour de nous, après tout mon contrat été terminé et je n'avais pas grand chose à faire. J'avais envie d'un verre, surtout après avoir combattu contre un ange. Je passais donc à coté d'elle en la contournant et en me dirigeant vers la sortie du cimetière.

-Allez vient je vais te montrer une des plus vielle coutumes de ce monde.

En effet boire après un combat était une coutume plutôt approprié il me semble, cela me fit penser que si j'avais pu choisir une époque, j'aurai surement pris autour des années 1000, chez les Vikings. J'aimais beaucoup ce peuple et peut-être en avions nous actuellement une image erroné de la réalité mais de ce que l'on pouvait en voir et en savoir, ce peuple m'aurait convenue. Guerroyer, festoyer, force honneur et courage, bref tout ceci m'aurait pleinement convenue. Mais pour en revenir au présent, je ne me retournai pas pour voir si l'ange me suivait, libre à elle de repartir si elle le souhaitait, je l'avais en quelque sorte invité à boire un verre mais si elle ne suivait pas alors tant pis.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Parle moi je te fuis frappe moi je te suis [Ft Elemiah]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour ::  :: Midtown :: Cimetière -