Février 2020
We have to talk together - Castiel

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, sorcier, expérimentations, anges disgracié et ange!

We have to talk together - Castiel

 ::  :: River Market Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Séraphin

Elemiah
Elemiah

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 120
Crédit : 1173
Emploi/loisirs : Accomplir les missions et faire taire la petite voix au fond de moi.
MessageSujet: We have to talk together - Castiel
Jeu 31 Oct - 13:20
Elemiah & Castiel
We have to talk together.
Il était temps. C’était le moment approprié pour aller le voir. Elle ne partait, évidemment, pas sans sa lame, se sachant pas la façon qu’elle serait reçue, mais elle n’avait pas pour mission de le tuer. Elle voulait lui parler. Tout ce qui se chaboulait dans sa tête, elle ne savait pourquoi, mais elle espérait qu’il aurait les réponses. Pourquoi celui qu’elle avait longuement vu comme un traitre ? Parce qu’elle savait bien que quand il disait « J’ai fais ce que j’avais à faire », elle savait le lourd poids que cette phrase pouvait entrainer. Elle n’avait pas le sang d’Ange sur les mains pour rien. Une mission est une mission. Pourtant, l'Ange Elemiah devenait, presque humaine, avec tout ce qui se tramait dans la tête. Partir une après-midi dans un centre commercial pour comprendre pourquoi certains de ses amis s’étaient fourvoyés ou pourquoi son Père tenait autant à ces êtres éphémères. Elle devait aussi comprendre ce changement en elle. Elle avait été si longtemps un soldat qui ne se posait pas de question, qu’à présent, elle ignorait où elle allait.

Malgré tout, elle ne venait pas voir qu’un frère, elle venait voir un traitre qui avait préféré ses abrutis de Winchester à sa famille. Chacun avait son Winchester, Castiel avait gardé Sam, tandis qu’Elemiah devait voir, bien trop souvent à son gout, la sale tête de Dean Winchester lui donnait même des ordres. Elle voulait tellement que Michael change de vêtement. Un Winchester au paradis…Après tout ce qu’ils avaient entrainé ? Elemiah n’aimait réellement pas ça. Déjà qu’elle n’aimait pas les chasseurs en général, eux en particulier, mais ce Dean et ses insultes répétés à l’encontre des anges, son manque de classe, elle ne pouvait pas le voir en peinture. Quitte à choisir un des deux macaques comme supérieur, elle aurait préféré le plus instruit au plus crétin.
Elle fut quelque peu étonnée de le retrouver à River Market, face à l’eau, seul. S’attendait-il à de la visite ? Ou venait-il, essayait de comprendre comment River Market avait pu être un tel désastre ? Elemiah aussi, avait fait cette introspection de nombreuses fois. Venir face à l’eau calme de la rivière pour se souvenir du désastre de River Market, des mensonges des humains, du déshonneur de certains anges, de sa haine envers les démons…Et de Michael qui leur avait fournis des armes…

Dans son costume, Castiel ne pouvait manquer la marque vestimentaire des anges et puis, après tout, Séraphin tous les deux, ils avaient combattus ensemble. Ils étaient frères et sœurs. Ils avaient même été proches, comme des amis, à une époque.

Elle avait le visage marqué par l’indifférence la plus totale, alors que se retrouver « face » à lui, du moins, son dos pour l’instant, ne la rendait pas si indifférente. Elle avait envie de hurler « POURQUOI », mais Elemiah savait se contrôler, trop se contrôler d’ailleurs.

- Bonjour Castiel.

Son ton avait beau être calme, il n’en cachait pas moins la déception et le jugement, mais il devait s’y attendre et avoir l’habitude, non ?

- Il est étonnant de ne pas te voir coller de ton petit Winchester. As-tu enfin retrouvé la raison ?

Elle était dure, mais Elemiah était connue pour l’être, alors ça n’était pas si étonnant. De sa main droite, la pointe de sa lame dépassait, bien assez pour qu’il le voit. De Castiel, à présent, elle s’attendait à tout, même à devoir en finir, même si cela lui ferait mal au cœur. Une chose était pourtant sur, si combat il y avait entre les deux, ça se jouerait à la pile ou face, deux séraphins, deux soldats, deux défenseurs du paradis…Enfin…Deux…




____________________________________________

Elimiah


Papa, are you near me? Papa, can you hear me? Papa, can you help me not be frightened?


KoalaVolant

Merci Dylan !:
 
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Seraphin

Castiel
Castiel
Messages : 11
Crédit : 627
Emploi/loisirs : Ange gardien des Winchester
MessageSujet: Re: We have to talk together - Castiel
Jeu 31 Oct - 14:48

We have to talk together

Elemiah & Castiel

Il était parfois difficile de se rendre compte des horreurs que vivait le monde lorsqu’on regardait certains endroits de cette ville. Kansas City était frappé, depuis plusieurs mois maintenant, de malheur. Comme beaucoup d’endroits dans le monde… Il fallait aussi dire que peu savait ce qui se tramait réellement, si ce n’était les êtres surnaturels ou les chasseurs. Depuis la dizaine d’années où il foulait cette Terre, Castiel s’était rendu compte des œillères que pouvaient avoir les humains. Avoir sous leurs yeux toutes les preuves possibles et inimaginables, mais constamment trouver des réponses logiques à ce qu’ils voyaient.

Ainsi positionné à River Market, qui avait été le théâtre d’atrocité quelques mois auparavant, il s’en rendait d’autant bien plus compte. Une fuite de gaz… des attaques terroristes. Lui savait. Le séraphin savait que cela n’avait rien à voir avec des accidents ou des attaques humaines. Il s’agissait de Michael. Qui avait menti à Dean et qui le possédait en l’utilisant. Et… il ne pouvait rien y faire. Absolument rien. Il voyait Sam se dégrader, sa santé commençant à l’inquiéter. Non seulement en raison de la disparition de son frère, mais aussi de la mort de Thomas. De la mort de tous les chasseurs s’étant trouvés au bunker lorsque l’archange avait décidé d’y faire un saut. Et Castiel n’avait pas été là pour l’aider. Même si, disons le honnêtement… son aide n’aurait pas été d’une grande utilité face à lui. Face à ces êtres supérieurs, il n’était rien de plus qu’un insecte insignifiant… il n’en avait eu preuve que trop souvent.

Son regard océan posé sur l’eau, l’ange portait les mêmes habits qu’à l’accoutumée. L’imperméable crème faisant quelque peu sa différence parmi tous les autres célestes qui se contentait des costumes. Au final, cette petite différence plaisait à l’ange, et il en revenait toujours à ce style. Après tout… il avait tellement fait souffrir le Paradis que celui-ci en était venu à le rejeter. Et lui-même ne désirait plus y aller, sauf cas d’extrême urgence. Il était vu comme un traître. Un paria à son espèce, et avait raison. Sauf qu’il était bien sur Terre, avec les winchester, qu’il considérait désormais comme sa famille. Il était loin d’être aussi malheureux que lorsqu’il était parmi les siens. Pas malheureux, mais pas heureux non plus, car son meilleur ami était manquant.

Réfléchissant, il entendit à peine la venue de sa sœur. Il ressentait sa présence, mais il n’était pas présent, sur ce bord d’eau, pour se battre. À dire vrai, il préférait éviter le massacre de plus d’anges. Il avait tellement de sang sur les mains, avec ses agissements passés… s’il pouvait ne pas tuer, il ne le ferait pas.

« Bonjour Elemiah. »

Tout aussi calme que celui de sa compatriote, il ne détourna pas son regard de l’eau, les yeux légèrement plissés en raison du soleil. Il décelait quelques émotions dans le ton de sa sœur, qu’il ne releva pas. Comme beaucoup, elle ne devait plus le voir que comme un traître à sa race. Rien de bien étonnant…  La dureté des propos de la brunette lui fit pousser un petit soupir, se retournant vers elle. Il voyait la pointe de la lame angélique dépassée, ce qui le mit sur ses gardes. Mais il ne montra aucune animosité à son égard.

« Il reste si peu d’entre nous au Paradis, évitons un bain de sang. J’aurais tendance à croire que Naomi ne voudrait pas voir l’un de ses précieux anges se fasse bêtement tuer. »

Il était plus ou moins au courant de ce qui se passait là-haut, bien qu’il n’avait pas non plus toutes les informations. La radio des anges était parfois étrangement calme…

« Que veux-tu Elemiah? Il me semble que tu n’apprécies pas spécialement la compagnie des humains pour te balader ainsi sur Terre… »

Si elle était là, c’était pour une bonne raison. À moins que ça ne soit pour le tuer, lui qui soutenait les Winchester qui avaient si durement affaibli le Paradis. Sans compter Dean qui offrait à Michael la chance d’en finir avec cette planète.
Revenir en haut Aller en bas

Séraphin

Elemiah
Elemiah

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 120
Crédit : 1173
Emploi/loisirs : Accomplir les missions et faire taire la petite voix au fond de moi.
MessageSujet: Re: We have to talk together - Castiel
Jeu 31 Oct - 15:34
Elemiah & Castiel
We have to talk together.
Il était là. De dos. Et si sa mission avait été de le tuer, sans doute l’aurait-elle déjà fait, surtout qu’elle n’avait pas l’impression, qu’à première vue, il avait réellement sentie qu’elle était présente. Si elle le faisait, si à l’instant, elle brisait une règle de plus, si elle vengeait ses frères et sœurs…Ne lui accorderont ils pas, en haut, un hommage ? Elle aurait pu le tuer. Dans le dos, rapidement, partir. Elle aurait pu, elle l’avait déjà fait sur tellement de races, même sur des anges….Mais ici, elle n’était pas venu pour se battre, elle ne venait pas pleurer les humains… Peut-être que finalement, au fond d’elle, elle voulait simplement le revoir. Ou avoir des réponses. Ou… Non, elle ne comprenait pas les émotions et à voir l’imperméable de l’ange, elle n’arrivait pas à savoir. Une fois encore, comme ces dernières semaines, elle n’avait pas de réponses. Elle voulait hurler, elle voulait se confier, mais qui pouvait réellement la comprendre… ? Un traitre ?
Pourtant, elle connaissait Castiel, le Castiel d’avant, le Séraphin, le soldat, son ami, son frère, son frère d’arme… Comment avait-il pu délaisser sa famille…Elle…Leur Père.

Il était plus calme qu’elle si bien, qu’une infime seconde, elle regrettait de montrer son arme, mais si l’imperméable était le petit quelque chose  à Castiel, le caractère distant et la lame d’Elemiah étaient ses signatures.

Elle était presque soulagée de voir la réaction de son frère quand il se tourna vers elle. Elle le connaissait assez, ou du moins, l’avait connu assez pour savoir s’il voulait se battre et il ne semblait pas être dans cet optique. Et malgré son arme à vue, Elemiah non plus, mais ça, elle n’allait pas le dire. Il lui fallait un moyen de se défendre, au cas où. Face à elle se tenait un Séraphin, ils avaient d’autres moyens pour se faire mal, mais étaient-ils devenus si bas ?
Quand il parla de Naami, Elemiah esquissa un petit sourire qui pour un humain aurait signifiait sourire moqueur. Naomi…

- Il me semble que si nous sommes aussi peu nombreux c’est en partie de ta faute, non ? Toi, les Winchester…Vous avez fait beaucoup de mal à notre paradis. Quand à Naomi… Tu sais très bien ce que je pense d’elle. Je me moque bien de ce qu’elle peut dire, je ne tiens pas mes ordres d’elle.

En parlant de Naomi, le ton d’Elemiah se fit plus dur. Elles ne s’aimaient pas et il était rare pour qu’Elemiah ne respecte pas un ange… Mais Naomi était différente. Sans doute plus froide qu’Elemiah, la brune n’aimait pas la bureaucrate qui se croyait tout permis et de ça, elle ne s’en était jamais cachée. Comme elle venait de l’avouer à demi-mot à son frère, parce qu’il restait son frère, elle tenait ses ordres de quelqu’un d’autres et il ne fallait pas être Einstein pour comprendre que c’était de Michael.

Il savait que l’Ange n’aimait pas être sur Terre, oui, mais il ne savait pas ce que devenait la brune depuis quelques temps. Elle-même l’ignorait. Depuis l’arrivée de Michael, depuis River Market, elle avait des doutes, même si elle lui était redevable et qu’elle le respectait –malgré sa tête de Winchester qu’elle ne supportait pas voir- elle… était tout simplement perdue.

- Tu n’es pas ma mission, si telle est ta crainte. Et je ne partage pas ton amour, ni celui de Père pour…ces humains. Ils sont faibles, crédules, éphémères…

Fidèle à son statut et même si armée, elle lui avouait, cette fois, clairement, qu’elle n’était pas là pour le tuer. Elle fit quelques pas pour être à sa hauteur et son regard brun se posa sur la surface tranquille de l’eau.

- Je suppose que cet endroit peut être qualifié de beau… J’essaie de…


Elle se coupa et soupira longuement. Devait-elle se confier au traitre, au meurtrier ? Ou devait-elle se confier au frère et à l’ami qu’il avait été ?

- Je n’ai jamais compris…. Pourquoi ils étaient si importants pour vous. Je fais mon travail, je les protège, qu’ils soient d’imbéciles chasseurs qui jouent avec le feu au plus crédule des humains qui ignorent tout… Je fais simplement mon travail, je suis un soldat… Mais…


La voix d’Elemiah se mit à trembler et elle ne comprenait pas pourquoi. Pourquoi arrivait-elle à dire à haute voix des choses à quelqu’un qu’elle devrait haïr ? Pourquoi sa voix se mettait à trembler ? Elle en balbutiait presque et c’était nouveau pour elle, mais Castiel, pour lui aussi ça serait nouveau. La fierté d’Elemiah n’était plus à prouver et pourtant, elle se montrait presque…fragile.

- Je n’y ai pas pris part… à ce massacre. J’étais en mission… Et quand j’ai appris… Appris la vérité… Michael a sûrement de bonnes raisons, mais… Beaucoup étaient des innocents que nous devions protéger. Les démons étaient armés de nos armes !

Elle se tourna alors vers lui, son visage n’était plus aussi neutre.

- Castiel, mon frère… Je ne comprends plus rien… Je n’ai pas capacité à comprendre les références humaines, les émotions, même si j’ai essayé, ce qui, tu le sais est étonnant de moi… Je… Je ne comprends plus notre monde, que ce soit notre paradis chéri ou cette Terre. Avant, tout était aussi tranquille que la surface de cette eau. Nous avions notre routine… Beaucoup de choses ont changés et je sais, que parfois, tu as tenté de faire au mieux. Mais… Explique-moi. Explique-moi pourquoi…Pourquoi je n’arrive plus à faire comme avant. Pourquoi je me sens… Je ne sais même pas comment je sens ! Nous n’avions aucun sentiment et nous étions heureux ainsi ! Du moins, nous étions en paix ! Je ne suis plus ni en paix avec moi, ni avec tout ce qu’il passe… Pourquoi nous as-tu quittés ? Pourquoi trouver ta…paix ici ? Avec eux ? Pourquoi ne pas nous rejoindre. Si Père t’as fait revenir, c’est qu’il t’accorde son pardon, nous ne pouvons que le suivre…

Elle parla d’une traite, comme si c’était un soulagement pour elle de dire tout ce qu’il se passait en elle. Etrangement, elle savait qu’elle ne serait pas jugé face à l’autre ange. Elle détourna le regard sur la surface de l’eau, de nouveau et murmura, bien assez fort pourtant, pour qu’il entende.

- Aide-moi, Castiel…


Des anges qu’elle connaissait, elle ne pouvait se livrer autant et les déchus…Elle était encore trop fière pour leur parler, même si Balthazar avait subi une partie de sa colère…





____________________________________________

Elimiah


Papa, are you near me? Papa, can you hear me? Papa, can you help me not be frightened?


KoalaVolant

Merci Dylan !:
 
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Seraphin

Castiel
Castiel
Messages : 11
Crédit : 627
Emploi/loisirs : Ange gardien des Winchester
MessageSujet: Re: We have to talk together - Castiel
Jeu 31 Oct - 16:57

We have to talk together

Elemiah & Castiel

Elle avait raison. De dire que c’était de sa faute si le Paradis était aussi amoindri désormais. Il ne pouvait pas lui en vouloir de le dire ainsi, même si, quelque part, il n’appréciait pas cet état de fait. Jamais il n’avait voulu mettre les anges dans un tel merdier – pour reprendre les mots de Dean. Il n’avait voulu que leur permettre de faire ce dont il souhaitait, en empêchant les archanges de constamment les obliger à suivre des ordres insensés… hélas, depuis, c’était l’anarchie là-haut, et c’était de sa faute. En partie, du moins… n’oublions pas Metatron qui s’était joué de lui, comme pour de nombreux anges. La chute en avait tué énormément, mais là aussi, Castiel avait eu son rôle à jouer. Naïf qu’il avait été, à vouloir aider, encore une fois. Il avait bien foiré son coup.

Le séraphin fronça doucement les sourcils à l’évocation des ordres qu’elle pouvait bien recevoir. Il se doutait évidemment que Michael ne ferait pas que se balader sur Terre, et qu’il mettrait à sa botte les anges. Mais… il ne comprenait pas son but réel dans tout ceci. Que voulait-il réellement? Enfin, il y réfléchirait plus tard. Pour l’heure, il gardait son attention sur sa sœur, laissant celle-ci le rassuré – si on pouvait ainsi dire – sur le fait qu’il n’était pas sa mission. Il surveillait toujours sa lame, bien qu’elle ne semblait pas destinée à le transpercer aujourd’hui. On était jamais trop prudent.

Castiel détourna la tête vers les flots paisibles, observant le doux remous de l’eau. Il écoutait attentivement les paroles de sa vis à vis, intrigué par le ton que prenait la conversation. Lui qui s’attendait à des reproches et des insultes… elle semblait vouloir se livrer sur ce qu’elle ressentait, et il ne la coupa pas. Cette fragilité décelée chez elle, ses doutes… c’était nouveau. Jamais auparavant elle ne serait venue le voir et ne lui aurait ainsi parlé. Pour elle, il était un traître. Un ange tueur d’ange. L’allié des Winchester qu’elle détestait tant. Alors… oui, c’était étonnant. Et déstabilisant.

Lorsqu’elle se tourna vers lui, il fit de même, voyant que le visage de son véhicule avait changé. Perdu de son calme. Comme si elle était submergée d’émotion dont elle n’avait pas l’habitude de ressentir les effets. Quoi de plus normal… les anges n’étaient, après tout, pas censés en ressentir. Ils n’avaient pas d’âme. Il s’en était rendu compte, lors de ses premières années sur Terre. Tout n’était pas comme on le leur avait dépeint. Et ce, depuis la nuit des temps. N’empêche qu’il restait troublé par ses aveux. Troublé, car elle ressentait des choses dont il ne l’aurait jamais cru capable. Et… cela le bloqua quelque peu. Avant qu’il ne se décide à poser une main réconfortante sur son épaule.

« La première chose dont je me suis rendu compte il y a une dizaine d’années… c’était à quel point on nous avait menti au Paradis. On nous a dit ne pas pouvoir ressentir d’émotion, mais comment comprendre les humains et les protéger si nous ne comprenons pas ce qu’ils ressentent? »

Il s’arrêta un moment, tentant de mettre de l’ordre dans ses pensées. Ce qui… était loin d’être évident. Elemiah et lui n’étaient pas toujours sur la même longueur d’onde. Ils avaient combattu ensemble de nombreuses fois, avant qu’il ne décide de quitter le Paradis. Ils avaient été des frères, des sœurs… mais aujourd’hui, c’était si différent qu’il pesait ses mots.

« Lorsque… lorsque j’ai perdu ma grâce, il y a quelques années… j’étais perdu. Je me suis mis à ressentir des choses que jamais auparavant je n’avais ressenties. Et lorsque je l’ai retrouvé… les sensations physiques étaient certes différentes, mais je continuais de sentir ces changements. Ces sentiments. » nouvelle pause, tandis qu’il regardait l’eau, encore une fois « Et j’ai compris pourquoi. Nous sommes conditionnés, depuis notre création, à être tout puissants. À être des soldats. On ne nous a jamais laissés douter de quoi que ce soit, car ce qu’on nous disait nous semblait juste. Équitable et vrai. »

Il retira sa main, lâchant un petit soupir.

« C’est pour ça que je suis parti du Paradis. Que j’ai tourné le dos à nos frères et à nos sœurs. Je ne pouvais plus supporter les mensonges. Je voulais aider les humains de façon concrète et non… non seulement en les observant mourir sans pouvoir ne rien y faire. Et je ne crois pas que notre Père m’ait ramené aussi souvent par pure bonté d’âme. »

Au vu de tout ce qui se passait autour des Winchester… non, il ne le croyait pas. Dieu avait une raison pour toute chose, et il n’était pas certain qu’elle soit toujours la bonne. Castiel regarda à nouveau Elemiah, se doutant que ses paroles risquaient de la faire douter encore plus qu’elle ne doutait déjà… mais il ne voulait pas lui mentir. Pas sur ça.

« La meilleure façon de cesser de te sentir ainsi… c’est accepter de ressentir quelque chose de nouveau. Ne pas fuir ce qui te semble étranger et incongru. Nous sommes plus que de simple soldat impassible. Nous sommes censés n’être que pureté… mais qu’est-ce que la pureté, si ce n’est pas les émotions ressenties? »

Couleur dialogue 71b5bf
Revenir en haut Aller en bas

Séraphin

Elemiah
Elemiah

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 120
Crédit : 1173
Emploi/loisirs : Accomplir les missions et faire taire la petite voix au fond de moi.
MessageSujet: Re: We have to talk together - Castiel
Jeu 31 Oct - 18:56
Elemiah & Castiel
We have to talk together.
Elle ne sursauta pas en sentant sa main sur son épaule, elle n’en fut pas non plus étonnée. Castiel avait toujours eu le cœur pur, une belle douceur et une présence apaisante… C’était peut-être pour ça qu’elle venait chercher, comme un réconfort, auprès de lui. Balthazar était un déchet qui ne l’aidera pas, même si tous les deux avaient consumés péché de chair ensemble… Ce qui reste étrange puisque les anges sont censés être frères et sœurs, certes. Elle avait toujours vu en Castiel, plus qu’un égal, si bien que ses écarts de conduite avaient…touché Elemiah. Elle aurait même été curieuse de savoir ce que penserait Castiel que deux anges…s’accouplent.
Elle était un peu hésitante, mais elle était là pour écouter, alors…Elle l’écouterait, même si ça n’était pas si facile que ça. Elle ne s’attendait pas, non plus, une nouvelle fois, à tomber de haut.

Mentir ? Au paradis ? Sous entendait-il que notre Père nous avait menti ? Ou les archanges… Ou tous ceux qui nous avaient formés pour être des soldats qui ne posent aucunes questions… Non, ça ne pouvait pas être possible.

- Nous avons été créé pour les protéger, pas pour…nous mêler ou ressentir…

Sa vie, d’après lui, serait donc basée sur un mensonge… ? Ca ne pouvait pas être possible… Pas au paradis. Le mensonge en était presque banni… Et il venait dire que ce qui était leurs lignes de conduite à tous était un mensonge ? Et pourtant… Elle n’était pas en train de se mêler dernièrement ?

Ils étaient sur la retenue, ne sachant pas vraiment comment avancer l’autre. Pour elle, elle le voyait comme un traitre, mais lui, que voyait-il en elle ? Que pensait-il ? Et pourquoi cela était important, à présent, pour elle ?

Elle se refusait à tout jugement, au possible, évidemment, avant de savoir tout ce qu’il avait à lui dire, peut-être l’aiderait-il. Devait-elle parlé de Michael ? Et donc de Dean ? N’avait-elle pas été trop loin à venir voir Castiel ? Sa tête allait exploser de toutes ses questions.

Elle ne savait pas ce que cela faisait de perdre sa grâce mais elle avait vu Balthazar et d’autres, alors, elle essayait de comprendre, sans réellement comprendre.

- Nous sommes tous puissants… Castiel ! Nous sommes des anges ! Ils prient notre Père et nous pour de l’aide… Et si tu te trompais ? Et si tout ce que toi, tu ressentais, c’était la faiblesse humaine ? Et si c’était à toi que l’on mentait ? Père nous a créer comme ça, n’est-ce pas pour rien ?

On sentait, comme une panique dans sa voix, ainsi que de la colère. S’imaginer ressentir des choses… Balthazar avait été un médicament préceux pour ne pas qu’elle cède à cette chose que sont les sentiments, mais eux, ils étaient déchus… Mais en face d’elle se tenait un réel ange qui…ressentait.

- N’es-du donc plus un soldat de ton Père ?

Elle soupirait et secouait un peu la tête, ne sachant pas réellement quoi penser. Perdue avant de venir, elle l’était encore plus à présent. Qui croire ? Un Père absent et une vie routinière de soldat, de missions ou… quelqu’un qui avait vécu bien longtemps sur Terre ? Qui se fourvoyait ?

Elle n’en finissait plus de l’écouter et, comprenant ainsi le pourquoi de son départ, son visage se teinta de tristesse.

- Père avait ses raisons, je te l’accorde, mais regarde-moi, je suis au paradis et j’aide les humains. Pourquoi nous quitter si… N’es-tu pas simplement parti parce que… tu LES a connu ? T’influencent-ils ? Pourquoi abandonner ta famille ? Pourquoi ne pas parler à ceux qui t’étaient proches pour trouver une solution ? Tu as toujours eu des fidèles…et des amis.
Des amis, même s’ils étaient de la même famille.


Elemiah recula de quelques pas et se mit à marcher, à faire les cents pas en soupirant.

- Te rends-tu comptes du blasphème ainsi ? Quitter le paradis… Te mêler aux humains… A quel point t’es-tu mêler aux humains ?! –et cette fois, oui, elle parlait de sexe-  Que fais-tu de plus en étant ici qu’en haut ?

Elle s’arrêta net sur les dernières paroles de l’Ange, d’abord, elle regarda dans le vide, puis tourna lentement son regard vers Castiel.

- Accepter de ressentir ? Mais n’est-ce pas nous corrompre ? Regarde les déchus, ceux qui ont créer des néphilims. As-tu vu Balthazar ? Il n’est plus qu’une ombre… Alcoolique…drogué… C’est avec ce genre de personnes que tu veux vivre, au lieu de…nous ? Sommes-nous seulement encore pureté ? Métatron… Maintenant Michael… Et toi qui te refuses à nous… Si tu revenais, tu pourrais aider les tiens et les humains, comme je le fais…

Elle ne le suppliait pas, mais elle essayait de le convaincre, parce qu’elle ne pouvait pas accepter la vérité de Castiel.

- Tu sais bien que je ne fuis jamais ! Je n’ai jamais fuis un combat ! Mais…

Elle s’était emportée d’un coup, avant de se calmer, presque automatiquement.

- Et si…Père nous lancé un défi avec les humains ? Et si… C’était eux qui devaient corrompre ce que nous sommes ? La pureté n’est-ce pas de rester ce que nous sommes ? Si nous ne sommes plus des soldats, que sommes-nous alors, Castiel ? Devons-nous, faire comme toi ? Te mêler aux humains, comme…des animaux ? Les écouter et ne plus suivre ce que l’on sait depuis des siècles ? Es-tu prêt à les voir mourir ? Castiel, tu as toujours été censé et doux… Mais si je ne voyais pas en toi l’Ange, je te verrais humain…

Elle ne savait même plus, si cette fois, c’était une insulte ou non. Elle aurait dû se mettre en colère. Le faire rentrer de force, mais… Qu’aurait fait Michael ? Et ceux qui lui en voulaient toujours ? Et que diraient-ils, en haut, de savoir qu’elle était ici, à cœur ouvert avec un ennemi…

- Et… ressentir…ça fait…quoi ? Que…Que ressens-tu ?

Elle avait l’impression de parler de nouveau a un humain et de comprendre, de tenter du moins, de comprendre ce qu’il pouvait dire et penser. Un exercice, même épuisant, pour elle.



____________________________________________

Elimiah


Papa, are you near me? Papa, can you hear me? Papa, can you help me not be frightened?


KoalaVolant

Merci Dylan !:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: We have to talk together - Castiel
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour ::  :: River Market -