Darkest Hour


 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI

De tout les endroits sur terre... Ft. Anaphiel

 :: Philadelphie :: Centre Ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 5 Nov - 19:05
Fondatrice
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 797
Crédit : 1218
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com
De tout les endroits sur terre...

Anaphiel Winchester
Dean Winchester
Dean se redressa dans le lit, jetant un dernier coup d’œil à la jeune femme qui dormait à côté et repoussa la couette pour se diriger dans la douche. Il ne prit pas longtemps et en ressorti assez rapidement, se sécha puis alla remettre ses vêtements, sans vraiment faire de bruit. S'il avait été dans sa chambre à lui sans doute aurait-il fait son gros connard et aurait forcé la fille à sortir de là... mais comme il s'agissait de son appartement à elle, il n'allait pas faire chier, pour une fois. Il se contenta plutôt de ramasser ses clés, son téléphone et le reste de ses affaires pour quitter la pièce, puis ensuite l'appartement pour rejoindre sa voiture qu'il avait garé pas trop loin de là.

Il s'engagea dans la voie pour aller dans un autre bar qu'il avait vu en passant par là, gara la voiture et entra dans l'établissement, zyeutant vite fait voir s'il n'y verrait pas de connaissance ou encore de démon qui le suivait sous les ordres de Crowley pour bien l'emmerder alors qu'il voulait avoir la sainte paix. Une étrange énergie régnait dans l'endroit, qui lui était vaguement familière, mais de là à dire quoi exactement... il ne saurait dire. Le Winchester demanda à une serveuse qui passait devant si elle pouvait lui apporter une bière et il alla s'installer près du jeu de fléchette, qu'il affectionnait tout particulièrement. Ça lui permettait de se changer les idées mais aussi de continuer d'exercer sa précision et de se défouler un peu, ce dont il avait grand besoin, mine de rien.

Il passa un bon moment à lancer les fléchettes et termina bien trop rapidement sa bière à son goût, ce qui le motiva à se rendre au comptoirs, prenant une place libre un peu au bout de celui-ci. L’homme assit à côté de lui devait avoir pas mal d’alcool dans le sang car il se mettait à débiter tout un tas de connerie et d’insulte à l’égard de tout le monde et même pour les barmaids qui faisaient leur boulot pourtant correctement. Dean détailla les employés un moment et s’attarda sur une brunette qui ne devait pas avoir plus d’une vingtaine d’année, qui s’occupait de ses affaires un peu plus loin. Il reporta ensuite son attention sur l’homme trop bruyant qui commençait justement à s’impatienter en traitant la jeune femme de tout les noms et le démon lâcha un soupir.

« Bordel, mais tu peux pas la fermer? T’es bruyant! »

L’homme tenta de lui répliquer un truc totalement incompréhensible et Dean soupira à nouveau, frappa le pauvre bourru en pleine tête puis lui cogna cette dernière sur le comptoir, le laissant choir sur celui-ci, en silence.

« Tu vois quand tu veux. »

Il regarda ensuite autour de lui pour voir si on voulait pas encore lui chercher des noises et vit la plupart détourner le regard, prêt à se la fermer. Dean regarda ensuite à nouveau la brunette et parvint à lire son badge lorsque cette dernière fut assez proche de lui.

« … »

De tout les bars de cette putain de ville, il devait tomber sur le seul où sa fille travaillait. Il se rappelait très bien le nom qu’ils avaient choisit de lui donner. Maintenant, il espérait juste qu’elle ne connaissait pas son visage, ce qui l’étonnerait… elle était une Nephilim et ces êtres avait une puissance et des capacités qui pouvaient les étonnés.
Crédit Hesa


____________________________________________




Son of a bitch!

We had a Deal!


Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Déc - 7:32
Nephilim

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 87
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Barmaid ♫
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/


De tout les endroits sur terre...
Feat. Dean Winchester

Beaucoup se demandent sûrement ce que je fais là, à travailler comme Barmaid dans ce bar. Après tout ce n'est pas comme si je n'avais pas l'embarras du choix. J'aurais très bien pu choisir tout autre chose. Et j'avoue que parfois l'envie de changer me prends, mais bon qui n'a jamais eu envie de devenir chirurgien après avoir regardé un épisode d'une série médicale ? J'abandonnais vite l'idée de changer, me rappelant vite pourquoi j'avais choisi ce métier en particulier. Et cette raison, je ne pouvais pas abandonner. C'était très simple, je voulais retrouver mon père, Dean Winchester. Je savais qu'il avait la fâcheuse tendance à fréquenter les bars et j'espérais un jour le croiser.

Et j'ai attendu, pendant des mois, dans l'espoir de le voir un jour poussé la porte. Mais tous les jours c'était la même déception, il ne se passait rien. Je commençais sérieusement à perdre espoir, à croire que de toute façon je ne le retrouverais jamais. Et qu'est-ce que je pourrais bien faire seule si c'est le cas ? Le ramené de force à la maison ? Je ne suis pas sûre que ce soit une très bonne idée. Ou alors, admettons qu'il ne me reconnaisse pas ? Chose tout à fait possible, puisqu'il ne m'a jamais vue. Moi non plus d'ailleurs, mais j'avais vu des photos. C'était suffisant pour le reconnaître.

Ce soir je n'étais pas censée travailler, seulement Cristina m'a appelée pour me dire qu'elle était malade et me demander de la remplacer. J'ai accepté, je me serais sentie mal de l'obliger à aller bosser dans cet état, surtout que moi je ne peux pas tomber malade alors je pouvais très bien faire le service à sa place ce soir. Et clairement j'avais bien fait. La soirée s'est déroulée normalement, des clients plus ou moins saouls, plus ou moins calme. Même si l'un d'eux s'amusait à nous insulter à la moindre occasion. Je préférais ne pas m'en préoccuper. Du moins jusqu'au moment où il a fini assommé sur le bar. Là j'ai immédiatement reconnu l'homme qui s'était occupé de son cas. Je me suis figée un instant, incapable de bouger, soudainement intimidée par la situation et sans compter que j'avais du mal à en croire mes yeux. Il était là.

Après quelques secondes qui m'ont paru être une éternité je trouvais le courage de m'avancer vers toi. J'avais attendu ce moment depuis bien trop longtemps et il fallait que je saisisse ma chance, même si pour le coup j'avais totalement perdu mes moyens et que je ne savais plus quoi dire. En tout cas, une drôle de sensation s'est fait sentir en m'approchant de toi, c'était difficile à expliquer, quelque chose clochait avec toi mais je n'arrive pas à savoir quoi.

"Il y avait d'autres moyens de le faire taire mais il faut avouer que c'était efficace."
©️ By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________




But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Déc - 20:00
Fondatrice
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 797
Crédit : 1218
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com
De tout les endroits sur terre...

Anaphiel Winchester
Dean Winchester
À en voir la réaction qu’elle avait eu, il devina assez facilement qu’elle l’avait elle aussi reconnu. Il ne devait certes pas ressembler au photo qu’il y avait dans le bunker, lorsqu’il était encore humain, mais les traits du visage ne changeaient pas tant que ça… c’était surtout au niveau de la façon de s’habiller et les cheveux qui changeaient ainsi que ses expressions faciales. Pour le reste, c’était semblable. À dire vrai, Dean aurait espéré qu’elle ne sache pas à quoi il ressemblait ou ne le reconnaisse pas tout simplement. C’était peut-être naïf d’espérer ça, mais qui sait… l’espoir fait vivre comme on dit. Ceci dit, il ne savait pas vraiment comment réagir face à sa fille. Il était peut-être devenu un démon, mais il se rappelait encore de cette fois-là où il avait apprit qu’ils allaient avoir un enfant. Ce souvenir, bien que lointain dans sa mémoire car enveloppé de noirceur, restait toujours bien présent.

Se ressaisissant comme il le pouvait, il étira un sourire face à ce qu’elle vint dire, en raison de ce qu’il avait fait au pauvre bougre à côté de lui qui était désormais inconscient.

"Il y avait d'autres moyens de le faire taire mais il faut avouer que c'était efficace."

Une chose était sûre, pour avoir de telle réplique, elle retenait bien de ses parents. Le pire dans tout ça, c’est qu’il avait tout fait pour rester loin de sa famille et au final, elle l’avait tout de même chercher et retrouver. Inconsciemment, il était parti pour les protéger de lui car il était certain que Phaliel ne tiendrait pas sa promesse de rester loin de lui et d’éloigner leur fille s’il devait lui arriver quelque chose. Il se savait dangereux et pouvant agir au quart de tour si quelque chose avait le malheur de l’emmerder et il avait surtout senti le changement dans sa personnalité et sa mentalité. Le chasseur qu’il était autrefois aurait sans doute chercher une solution à tout ça, il aurait eu des remords après avoir tuer un innocent… là il n’en avait plus aucun. Et ça, Dean savait que ça ne plairait pas aux gens qui lui étaient proche. Et pourtant… ils continuaient d’affluer en espérant il ne savait quoi…

« Les autres moyens étaient surtout plus sanglant. Là au moins il est vivant.»

Le chevalier plongea son regard dans celui d’Anaphiel, son sourire disparaissant alors qu’il la contemplait. C’est fou comment elle avait grandit en un an. Il savait que les Nephilim grandissaient vite durant la gestation, mais pas qu’ils pouvaient devenir adulte aussi rapidement. S’il avait encore eu une conscience ou des sentiments quelconque tel que le remord, sans doute qu’il s’en serait voulu de l’avoir laisser seule sans être là pour elle. Sauf que là… il était plus embêté qu’autre chose, mais une part de lui était en colère contre ces espèces d’imbéciles bourrés qui lui demandait de ramener ses « jolies fesses » pour les servir. À voir si c’était le démon qui le faisait agir ainsi ou si c’était son instinct paternel présent malgré ce qu’il était… bonne question.

« À voir ta réaction, je devine que tu sais qui je suis… » Dean prit une petite pause et lâcha un soupir. «Pourquoi tu travailles dans un trou à rat pareil? »
Crédit Hesa


____________________________________________




Son of a bitch!

We had a Deal!


Revenir en haut Aller en bas
Mer 10 Jan - 16:12
Nephilim

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 87
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Barmaid ♫
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/


De tout les endroits sur terre...
Feat. Dean Winchester

Je t'avais reconnu à la seconde où je t'ai vu. J'avais vu des photos dans le bunker et malgré le fait que certaines commençaient à dater, le visage ne change pas. Pourtant en même temps, tu étais différent, tu n'avais plus le même style il semblerait. Mais il y avait autre chose, que je ne comprenais pas tout à fait. Tu dégageais quelque chose de sombre, quelque chose de difficile à décrire. Je n'avais eu cette sensation qu'en compagnie de démons, mais tu ne pouvais pas en être un, si ? Après, ce n'est peut-être que mon imagination.

J'avais imaginé la scène un million de fois, tout autant de possibilités différentes. Mais là c'était comme si j'avais oublié tous les scénarios, tout ce que je voulais dire. Mes pensées, mes émotions, se bousculaient et j'avais du mal à faire le tri. Une partie de moi avait envie de te dire les quatre vérités, déverser une partie de ma colère. Une autre souhaitait, au contraire, que j'essaie un minimum de comprendre avant d'agir de manière impulsive. J'ai essayé tant bien que mal de tout ignorer, alors que m'approchais après que tu aie "neutralisé" l'homme un peu trop bruyant à côté. Je te disais qu'il y aurait eu d'autres façons de faire, ce à quoi tu me répondais qu'au moins avec celle-là il était toujours en vie. Propos surprenant, mais je n'ai rien laissé paraître.

Je n'ai rien répondu, ne voulant pas paraître désagréable. Je cherchais autre chose à dire, mais j'avais tellement de choses à te dire que je n'arrivais pas à me décider sur quoi choisir en premier. Finalement, tu as repris la parole avant que j'aie le temps de le faire. Clairement tu m'avais reconnue et tu avais vu que je t'avais reconnu également. Et voilà que tu me demandais pourquoi je travaille dans "ce trou à rat" pour reprendre tes propos. Je ne crois pas que tu étais bien placé pour juger mais soit.

"Et je suppose que tu m'as reconnue aussi, ne serait-ce que grâce à mon prénom inscrit sur mon badge."

Pour ce qui était de ta question, j'hésitais un instant. La vérité c'était que je travaillais ici pour toi, dans l'espoir de te croiser un jour et j'avais bien fait on dirait. Mais je ne savais pas si c'était une bonne idée de le dire. Puis finalement je décidais de le dire, au moins je verrais ta réaction ou ton absence de réaction. Je répondais avec une amertume bien claire dans ma voix, difficile à dire si c'était involontaire ou non.

"Pour être parfaitement honnête, je travaille ici à cause de toi."
©️ By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________




But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Jan - 18:37
Fondatrice
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 797
Crédit : 1218
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com
De tout les endroits sur terre...

Anaphiel Winchester
Dean Winchester

"Et je suppose que tu m'as reconnue aussi, ne serait-ce que grâce à mon prénom inscrit sur mon badge." 

Un petit rire échappa à Dean face à son sens de la répartie. Il ne la connaissait pas au final et il avait pourtant l’impression de savoir quel genre de personne il avait en face de lui. Elle semblait avoir hérité du caractère des Winchester ainsi que de celui de sa mère. Elle faisait preuve d’un calme dont il ne savait pas si la nature était parce qu’elle ne savait pas quoi dire ou parce qu’elle lui en voulait. Le deuxième cas lui aurait semblé plus probable sachant qu’il les avait abandonné et qu’il n’était pas revenu.

"Pour être parfaitement honnête, je travaille ici à cause de toi."

Ah la voilà. Cette pointe d’amertume. Donc oui, elle devait lui en vouloir… par contre, sa réponse le laissa sans voix. Dean releva un sourcil, intrigué et sentant son cœur se serrer, ou du moins, ce qu’il en restait. Il ne pouvait jamais tout à fait décrire ses émotions puisqu’il ne les comprenait pas lui-même. La seule dont il était toujours sûre était la colère… et encore. Cette fois-ci c’était à son tour de ne plus  trop savoir quoi dire et il se mit à tapoter sur sa bière vide.

« Tu me cherchais pour me faire des reproches ou pour tenter de me raisonner et de me ramener? »

En temps normal, il aurait balancé une réplique cinglante pour dire qu’elle avait fait ça pour rien et que c’était stupide. Mais allez savoir pourquoi, il n’avait pas aucune envie d’être méchant envers elle. Elle… elle était sa fille après tout. Sa chair et son sang, le fruit d’un amour qui lui semblait si loin aujourd’hui. Et surtout, sans doute qu’elle ne s’en rappelait pas puisqu’elle n’était qu’un embryon, mais elle avait été là pour lui à de nombreuse fois avant sa naissance. Elle avait d’ailleurs été l’une des raisons pour lesquelles il avait réussit à se lever le matin pour continuer le combat alors qu’il avait envie de tout laisser tomber. Elle avait été sa force lorsque la marque avait commencé à le consumer et à le détruire à petit feu…

Sortant de ses pensées, il tapota sa bouteille, lui demandant si elle pouvait lui en rapporter une autre.

« Au fait. Tu n’es pas trop jeune pour travailler dans un bar? »

Il avait laissé échapper cette phrase avec une certaine légèreté, mais au fond c’était tout de même assez drôle. Elle n’avait tout de même qu’un an techniquement, même si en apparence elle semblait être dans le début vingtaine. Comment on pouvait expliquer ça sur des certificats de naissance d’ailleurs? Ah mais oui, il était con! On les trafiquaient bien sûr!
Crédit Hesa

____________________________________________




Son of a bitch!

We had a Deal!


Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Fév - 14:27
Nephilim

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 87
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Barmaid ♫
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/


De tout les endroits sur terre...
Feat. Dean Winchester

Bien sûr, lorsque tu disais qu'à vu de ma réaction, je t'avais reconnu, je me suis contentée de répondre que tu avais dû me reconnaître aussi. Surtout que mon prénom est inscrit sur mon badge et je suis certaine qu'il doit pas y avoir beaucoup de personnes qui le portent à part moi. Ma réponse t'a fait rire, je suppose que tu t'attendais à ce que je réponde tout autre chose.

Et puis voilà la fameuse question par rapport à mon travail. Pourquoi je travaillais ici, sous-entendant clairement que je pourrais trouver tellement mieux. C'était vrai oui, je pourrais sans nul doute trouver un bien meilleur endroit pour travailler, un travail qui rapporterait plus. Seulement j'avais choisi d'être barmaid pour une raison bien particulière. Et je ne me suis pas gênée pour te dire que je travaillais ici pour toi. Laissant entendre plus d'amertume que ce que j'aurais voulu, j'aurais préféré paraître insensible à ce que tu fais, ce que tu penses. Pourquoi devrais-je m'en préoccuper après tout ? Tu étais parti, n'était-ce pas la preuve que tu n'en avais rien à faire ?

Tu reprenais la parole, demandant si je te cherchais pour te faire des reproches ou pour te ramener à la raison. J'avais imaginé ce moment un million de fois, j'avais fais tous les scénarios possible, je le croyais. Et pourtant maintenant c'était comme si j'avais tout oublié. J'avais l'impression d'être une actrice ayant oublié son texte et qui devait improviser en attendant qu'on lui souffle les répliques. En tout cas, la réponse n'allait sûrement pas te plaire. Je doute que tu apprécies qu'on veuille te mettre la main dessus.

"A vrai dire les deux. Autant pour les reproches, que pour tenter de te ramener à la raison. Même si j'imagine que la deuxième option a peu de chances de réussir, je me trompe ?"

C'était contradictoire, en même temps, j'aimerais être plus sèche avec mes réponses et en même temps je n'en avais pas vraiment envie. Dans un sens, je suppose que je voulais tout simplement que tu m'apprécies, c'est complètement idiot. Malgré la colère et la tristesse que je pouvais ressentir, je suppose que tu restais mon père. Et puis tu me sortais de mes pensées, avec une autre question et en réclamant une autre bouteille, que je te donnais. Tu demandais si je n'étais pas trop jeune pour travailler ici.

"Techniquement oui, aux yeux du monde j'ai vingt ans. Je n'ai pas l'âge légal pour boire, mais pour tenir un bar oui."

©️ By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________




But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Fév - 2:49
Fondatrice
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 797
Crédit : 1218
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

De tout les endroits sur terre...
Anaphiel Winchester & Dean Winchester
C’était bizarre, quand même. De se dire qu’il avait passé la dernière année à fuir sa famille, tout ceux qui avaient été proche de lui, et qu’au final, l’une des premières personnes sur qui il retombait était sa fille. Fille qu’il n’avait jamais vu pas même sur une photo et dont il ne connaissait que le nom. Fille dont il avait voulu s’éloigner pour la protéger de lui et de sa vie de merde, alors qu’il avait promit être là pour elle… comme quoi certaine chose change avec le temps. La seule chose qui ne changeait pas, c’était la volonté qu’il avait à ne pas lui faire du mal, peu importe qu’il soit humain ou démon, ça ne changerait rien. Le reste de sa famille était certes le cadet de ses soucis pour l’instant, il n’en avait même rien à faire. Il était libéré des autres qui lui mettaient des bâtons dans les roues depuis bien trop d’année maintenant. Mais Ana… c’était autre chose. Il ne savait pas trop quoi, mais il se sentait… différent en sa présence. Comme si le côté démoniaque et meurtrier était apaisé. Ça n’enlevait pas grand-chose au fait qu’il avait toujours envie de butter tout le monde et surtout ceux qui oseraient s’en prendre à elle, mais il n’avait pas envie de lui balancer des piques comme il le faisait avec tout le monde. À croire qu’il se ramollissait en présence de sa chair et de son sang. Mais ça, si elle finissait par le savoir, elle pourrait le retourner contre lui… ou n’importe qui d’autres pourraient le faire, et ça, il préférait éviter. Il n’en démontrait donc rien.

"A vrai dire les deux. Autant pour les reproches, que pour tenter de te ramener à la raison. Même si j'imagine que la deuxième option a peu de chances de réussir, je me trompe ?"

L’ex-chasseur s’en doutait un peu. Après tout, pourquoi elle aurait fait ça sinon? Toute personne le recherchant avait sans doute cette intention. Sauf qu’il n’abandonnerait pas cette nouvelle liberté pour rien au monde, pas même pour sa famille. Pouvoir céder aux tentations et à toutes ces envies qu’il éprouvait était bien trop satisfaisant pour y renoncer. Le poids des émotions, de la tristesse, de la culpabilité… ça lui avait tellement pourrit l’existence, du début à la fin qu’il était prêt à renoncer à tout ceux qui avaient fait de lui ce qu’il était devenu. Évidemment, là c’était le démon qui pensait. Le Dean humain n’aurait jamais abandonné sa famille, peu importe les emmerdes. Il aurait été même prêt à mourir pour eux…

"Techniquement oui, aux yeux du monde j'ai vingt ans. Je n'ai pas l'âge légal pour boire, mais pour tenir un bar oui."

Elle lui répondait ça après lui avoir donner une autre bière, qu’il commença à boire en analysant la situation. Il essayait de comprendre les sentiments qu’il ressentait en cet instant, mais n’y arrivait pas vraiment. C’était un mélange de crainte, de joie… de désespoir aussi et de honte. Une part de lui aurait adoré la voir grandir. La voir parler, faire ses premiers pas. Même si elle avait grandit plus rapidement, elle devait bien avoir une phase d’évolution non?

Se secouant mentalement, il releva la tête pour la regarder et plissa doucement les yeux.

« Tu ne te trompes pas. Pour me faire revenir à la raison il faudrait déjà que j’en ai une. »

Dean s’arrêta un petit moment, prit une gorgée de sa boisson et la redéposa pour continuer.

« Crois le ou non, au début je suis parti du bunker avec de bonnes intentions. En croyant que ça ne ferait de mal à personne, et que je ne ferais de mal à personne, surtout. »

Et après, quand il avait comprit à quel point il aimait les sensations que la marque lui procurait… là son point de vu avait changé et il était resté loin par pur plaisir. Loin de toute obligation envers qui que ce soit. Loin des menottes invisibles qu’était la fidélité, le travail et le poids croulant des émotions humaines.
Credit Hesa

____________________________________________




Son of a bitch!

We had a Deal!


Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Mar - 17:37
Nephilim

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 87
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Barmaid ♫
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/


De tout les endroits sur terre...
Feat. Dean Winchester

Dire que j'avais imaginé ce moment des milliers de fois dans ma tête. Je croyais que j'avais déjà tout prévu, tout ce que j'allais dire, toutes les réponses possibles et ce n'était pas le cas. Soudainement j'avais complètement oublié l'idée de ressortir l'un de ses scénarios. J'attendais de voir comment les choses allaient tourner. Je doutais pouvoir te faire entendre raison aujourd'hui, il valait mieux que je n'essaie pas. Pas aujourd'hui du moins, mais bientôt, très bientôt.

Tu m'as alors demandé si je te cherchais pour te faire des reproches ou pour essayer de te raisonner. Je voulais les deux, j'avais envie de te dire tes quatre vérités quitte à te blesser et en même temps je ne voulais plus. Une chose était sûre c'est que je voulais te raisonner, peu importe ce que je devrais faire pour y parvenir. Je te répondais alors honnêtement, disant que la vérité c'était un peu les deux, mais j'ajoutais que la deuxième option avait peu de chances de réussir. Tu ne m'as pas contredit. On savait tous les deux que tu n'allais pas rentrer avec moi à la maison ce soir.

Tu disais ensuite que j'étais trop jeune pour travailler dans un bar. En âge réel c'est vrai que je suis bien trop jeune, mais sur ce point je suis trop jeune pour tout. Physiquement par contre et par rapport à ce que disaient mes papiers, j'avais l'âge légal pour tenir un bar. J'ai donc simplement répondu cela, qu'aux yeux du monde je n'ai pas l'âge pour boire mais pour tenir un bar oui.

On en revenait au sujet de te ramener à la raison. Tu confirmais que je ne me trompais pas, ajoutant que pour te ramener à la raison tu devais en avoir une. J'étais persuadée que c'était le cas, mais peut-être que je me trompais, j'en doutais, j'étais certaine qu'il y avait un moyen. Et je trouverais bien.

"Possible que tu aies encore un minimum de raison, puisque tu es simplement parti et que depuis tu ne cherches pas à nous tuer."

Je ne sais pas vraiment si c'était une pique ou si je disais ça pour nous rassurer tous les deux en laissant sous-entendre que je pensais pouvoir te faire revenir. Tu continuais à parler, disant que tu avais quitté le bunker avec de bonnes intentions. Tu pensais que cela ne ferait de mal à personne, que tu ne ferais de mal à personne. Cela ne m'aidait pas à me sentir mieux, bien au contraire, soudainement tout ce que j'avais enfoui remontait à la surface. Ma réponse est sortie sans réellement que je le souhaite, bien trop colérique et sarcastique à mon goût. J'aurais voulu me montrer moins émotive, plus forte.

"Si le but était de ne pas faire de mal on peut dire que c'est une réussite !"

J'avais probablement plus de colère, de tristesse et de rancoeur que ce que j'imaginais et je pensais avoir été bien trop loin en disant ça. Je voulais te retrouver et voilà que bientôt j'essayais de provoquer une dispute ! Je décidais de rattraper ma bêtise en m'excusant.

"Désolée, je n'aurais pas dû dire ça."

©️ By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________




But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Mar - 18:16
Fondatrice
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 797
Crédit : 1218
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

De tout les endroits sur terre...

Anaphiel Winchester & Dean Winchester

"Possible que tu aies encore un minimum de raison, puisque tu es simplement parti et que depuis tu ne cherches pas à nous tuer."

Cette phrase tournait dans la tête de Dean alors même qu’il continuait de réfléchir à tout le reste. Peut-être qu’elle avait raison à ce niveau là. Peut-être lui restait-il un minimum de bon sens pour éviter de s’attaquer à sa famille, du moment que cette dernière restait loin et ne cherchait pas à le ramener par la force. En partant du bunker, son intention avait été celle de quitter pour éviter de faire du mal. La transition de sa transformation ne s’était pas fait directement à son réveil, toutefois. Elle avait prit du temps, jusqu’à ce qu’il lâche prise. Alors sa ‘raison’ l’ayant poussé à partir pour les protégés étaient alors mené par son humanité toujours présente et luttant pour rester à la surface. Cette dernière avait ensuite été engloutit par les ténèbres de son esprit lorsqu’il avait décidé de plonger tout droit en enfer – littéralement et non proprement – pour enfin cesser de ressentir ces remords misérables et ces émotions.   Et finalement, quand le démon avait prit entièrement le contrôle, il était resté loin pour éviter de se faire emmerder… c’était tellement compliqué.

"Si le but était de ne pas faire de mal on peut dire que c'est une réussite !" 

À cette réplique, le Winchester releva un sourcil étonné, ne s’étant pas attendu à autant de rage et de sarcasme dans une même phrase. Il ne s’attendait pas à ce qu’Ana’ se ramène avec un beau sourire et un paquet de fleur dans les mains en l’accueillant et en criant un ‘papa je t’aime!’, mais il ne s’était pas non plus attendu à ressentir sa rancœur de cette façon. Il ne savait pas trop si c’était son cœur de père qui le rendait aussi sensible à la tristesse qu’elle pouvait avoir, ou si c’était son humanité qui décidait de faire chier, mais il restait bouche bée un instant, incertain. Finalement, la jeune femme s’excusa et Dean détourna le regard, faisant mine de regarder le reste du bar pour cacher sa propre détresse. Finalement, il reporta son attention sur la brune, une certaine lueur de fierté dans le regard. Au moins, sa fille avait des tripes, et ça le rassurait.

« Tu n’as pas à t’excuser. On est dans un pays libre que je sache. Ce n’est certainement pas moi qui vais te réprimander de faire du sarcasme. »

Il eut un petit rire et termina sa bière presque d’une traite, redéposant la bouteille désormais vide, légèrement déçu de l’avoir déjà terminé.

« Je peux en avoir une autre? »

Un humain normal aurait sans doute commencé à ressentir quelques effets, voir beaucoup pour certain dont la tolérance était minime, mais ayant un système différent maintenant, il lui en fallait énormément pour être complètement déchiré. C’était assez chiant parfois… mais bon. Que pouvait-il vraiment y faire.

Le démon attendit donc que sa fille lui ramène une nouvelle bouteille et alla à la rencontre de sa main pour saisir la bière, par réflexe et la ramena vers lui.
Code Hesa


Intervention du Voile


( Je fais dans le même poste par flemme de poster avec le mj xDD )

Au moment où les deux mains entre en contact, un léger flash semble vous surprendre. Flash que vous êtes les seuls à voir. Les autres clients du bar continue de discuter comme si de rien était, et quelques secondes passent, puis un autre flash éclatant vous aveugles. Lorsque vous ouvrez les yeux, vous vous retrouvez dans un espace blanc avec, semble-t-il, rien à l’intérieur autre que vous. L’horizon semble infini, et seul une sorte de chuchotement vous parvient aux oreilles. Vous vous faites donc face. Pour l’instant, vous êtes piégé à l’intérieur du voile, mais il s’agit uniquement de vos esprits. Vos corps sont toujours à leur endroit d’origine, et il n’y aura que quelques secondes qui se seront passé lorsque vous reviendrez à vous. Pour l’instant et jusqu’à ce que le Voile ré-intervienne, vous êtes piégé dans cette dimension.

____________________________________________




Son of a bitch!

We had a Deal!


Revenir en haut Aller en bas
Mer 23 Mai - 8:27
Nephilim

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 87
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Barmaid ♫
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/


De tout les endroits sur terre...
Feat. Dean Winchester

Tu sous entendais que tu n'avais plus vraiment de raison, puisque tu disais que pour pouvoir réussir à te ramener à la raison il fallait que tu en ais une. Je répondais alors que tu devais en avoir un minimum, puisque tu étais simplement parti de la maison au lieu de chercher à t'en prendre à l'un de nous. Et on ne peut pas dire que tu cherchais vraiment à nous tuer, malgré qu'on était tous plus ou moins à ta recherche. C'était bien la preuve qu'il restait encore quelqu'un à sauver.

Par contre lorsque tu disais que tu étais parti en pensant bien faire, pour nous protéger, j'ai eu beaucoup de mal à contenir ma colère et ma douleur. J'avais répondu sans le moindre tact et la voix chargée de sarcasme que si le but était de ne pas nous faire de mal, c'était une vraie réussite ! Et en me rendant compte de ce que je venais de dire ainsi que ton air étonné, la bouche bée, je me suis vite excusée. Je parlais trop vite aujourd'hui. Je ne voulais pas paraître méchante, ou quoique ce soit dans ce genre-là, mais j'avais tellement d'émotions refoulées que je doutais pouvoir me contenir. Seulement je prenais sur moi, pour éviter de refaire le même genre de bêtise. Heureusement pour moi, tu n'as rien répondu de mauvais, au contraire. Tu disais que je n'avais pas à m'excuser, qu'on était dans un pays libre et que tu n'allais pas me reprocher de faire du sarcasme puis tu riais. Etrangement, ça m'a fait sourire.

Je te servais une autre bière puisque tu en réclamais une nouvelle. Bien que je trouvais que ce n'était pas raisonnable, je me disais qu'un démon devait moins subir les effets de toute façon. Ce n'était pas vraiment la rencontre que j'avais imaginée, mais dans un sens on peut dire que ça ne se passais pas si mal. Du moins jusqu'à cette étrange flash blanc. Je regardais aux alentours, cherchant la source, mais j'avais l'impression que les autres clients n'avaient rien remarqué. Une hallucination sans doute ?

Sauf que l'éclat lumineux est revenu, plus puissant encore, m'aveuglant totalement. Si bien que je mettais ma main devant mon visage par réflex. Quelques secondes plus tard, lorsque j'ouvrais les yeux, le bar avait disparu. Il n'y avait plus que toi et moi, dans un décor blanc immaculé semblant s'étendre à l'infini. Je regardais à droite, à gauche, un peu partout, cherchant à comprendre où l'on était.

"Qu'est ce que c'est ?"

©️ By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________




But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Mai - 22:36
Fondatrice
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 797
Crédit : 1218
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

De tout les endroits sur terre...

Anaphiel Winchester & Dean Winchester

Dean ne s’était clairement pas attendu à être projeter dans cet espace… blanc et vide. La seule chose qu’il avait fait avait été d’entrer en contact avec la main d’Ana pour prendre sa nouvelle bière, et il y avait ensuite eu un flash de lumière aveuglant… puis un autre. Il avait fermé les yeux par pur réflexe, et en les rouvrant, il s’était retrouvé dans cet endroit dont il ne connaissait pas l’existence. Est-ce que c’était une hallucination? Un rêve? Une chose était sûre toutefois, et il s’en rendait bien compte. L’influence démoniaque de la marque, celle qui faisait de lui le chevalier de l’enfer, sans pitié et sans conscience, semblait… avoir disparu, de manière inexplicable. Le regard du Winchester détailla l’endroit, pour finalement se poser sur sa fille, qu’il semblait voir pour la première fois, si on mettait de côté le bar. En entendant sa question, il ressentit un léger pincement au cœur et pinça les lèvres. Il était sûr et certain que s’il ouvrait la bouche pour parler en cet instant, il ne parviendrait qu’à bafouiller des mots totalement incompréhensible.

Il fut forcé d’attendre plusieurs minutes avant de réussir à reprendre un semblant de contenance, même si, lorsqu’il parla, sa voix tremblait légèrement et était un peu plus rauque qu’avant.

« Je n’en ai aucune idée. »

Le père regarda sa fille et fit un pas en avant, mais se ravisa presque instantanément. Peut-être que dans cet… dimension, ou qu’importe ce qu’elle était, il n’était plus le démon… mais il n’en restait pas moins qu’il avait décidé de partir du bunker, de laisser tout ceux qu’il aimait derrière lui, y comprit sa fille qui venait de naître. Au moment de cette décision, il avait encore une parcelle d’humanité, qui l’avait poussé à les laisser pour les protéger.

« Je suis tellement désolé… »

Sa phrase était sortie toute seule, sans qu’il n’ait pesé le pour et le contre de lâché ça comme ça. Dean n’avait jamais été le meilleur en ce qui concernait les émotions. Il les avait toujours géré à coup de bacon, de chasse et d’alcool. Mais face à Ana, sa petite Ana, il se sentait… vulnérable. Mis à nu. Il n’avait qu’une seule envie et s’était de la prendre dans ses bras. Sauf qu’il n’osait même pas s’approcher d’elle. Elle devait le détester et il ne pouvait pas lui en vouloir. Qui voudrait d’un père démoniaque et meurtrier de toute façon? Il ne méritait même pas d’être appelé papa. Quel genre de père abandonnait les deux femmes de sa vie de cette façon…  
Code Hesa

____________________________________________




Son of a bitch!

We had a Deal!


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Juin - 13:53
Nephilim

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 87
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Barmaid ♫
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/


De tout les endroits sur terre...
Feat. Dean Winchester

C'était étrange et déstabilisant de se retrouver soudainement comme téléportée dans un endroit totalement différent. Et surtout incroyablement étrange. Entièrement blanc. Si bien que je ne parvenais pas à savoir les limites, comme si on avait été posés sur un décor blanc parfaitement unis, dont on ne peut voir les bords. Je regardais partout autour de moi, sans pouvoir distinguer le sol, les murs ou le plafond. Bien sûr, la première question que je me posais, c'était de savoir ce que c'est. Et je l'avais formulée à voix haute sans réellement m'en rendre compte.

Après un petit moment tu m'as répondu que tu ne savais pas. C'était difficile de ne pas remarquer le changement dans ta voix lorsque tu m'as répondu. J'ai naturellement reporté mon attention sur toi. Me demandant ce qui avait bien pu provoquer ce soudain changement. Et je me demandais bien aussi pourquoi on se retrouvait ici. Etait-ce ma faute ? C'est moi qui aurais fait ça ? Non, non je m'en serais rendue compte quand même ! Enfin, j'espère. Et voilà que je me sentais presque obligée de me justifier, un peu mal à l'aise, comme une enfant que l'on aurait surprise près d'une bêtise dont elle n'est pas responsable.

"En tout cas, je n'y suis pour rien ! J-Je n'ai rien fait pour nous amener ici."

On pourrait croire que cet étrange événement serait le moment parfait pour discuter, puisqu'il n'y a rien du tout autour de nous. Seulement, face à face, sans personne autour, je me sentais vulnérable et je n'aimais pas ça. Dans le bar, c'était plus simple. Il y avait bien d'autres personnes autour, sur qui je pouvais reporter mon attention. Là je faisais des efforts pour ne pas te fixer, reportant régulièrement mon regard ailleurs -mes pieds la plupart du temps à défaut d'avoir autre chose à voir-. Et puis, tu as dit que tu étais désolé. Et là mes efforts pour regarder ailleurs de temps à autres se sont envolés. Voilà que je te regardais, cherchant à savoir ce que tu voulais dire. Disons que des raisons pour t'excuser, tu n'en manquais pas. Tu avais même l'embarras du choix !

"Ne le prends pas mal mais je crois que tu vas devoir être un peu plus précis." Puis j'ajoutais. "Je crois qu'il y a pas mal de choses qui mériteraient des excuses."
©️ By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________




But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 28 Juin - 16:47
Fondatrice
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 797
Crédit : 1218
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

De tout les endroits sur terre...

Anaphiel Winchester & Dean Winchester

Le fait qu’Ana s’était excusé pour ce qui venait d’arriver avait fait arquer un sourcil à Dean, qui avait alors étiré un petit sourire. Il était certain que ce n’était pas de sa faute. Comment aurait-t-elle pu, de toute façon? Enfin, il n’y connaissait pas grand chose au Nephilim, n’y même à ce qui se passait en ce moment avec le Voile un peu partout, mais à en voir sa réaction, il était certain qu’elle ne l’avait pas fait exprès. Ensuite, il s’était excusé, et elle avait enfin relevé la tête pour le regarder et il en avait profité pour planter son regard dans le sien, sentant tout ses efforts pour garder sa maîtrise de soi… s’envoler. Tout à l’heure dans ce bar, il l’avait regardé. Il avait vu la rancœur dans ses yeux, face à son départ et à ce qu’il avait pu faire après. Et de savoir qu’elle pouvait peut-être le détester lui faisait l’effet d’un coup de poignard en plein cœur.

"Ne le prends pas mal mais je crois que tu vas devoir être un peu plus précis. Je crois qu'il y a pas mal de choses qui mériteraient des excuses."

« Je m’excuse pour… pour absolument tout. D’être parti, premièrement… »

Il fit un petit pas dans sa direction, sans hésité cette fois-ci. Il gardait toutefois cette mine inquiète qu’elle puisse se reculer ou tenter de fuir, mais pour l’instant il ne faisait aucun geste brusque, pour être sûr qu’elle n’interprète pas mal ses intentions.

« Et… tout le reste. De ne pas avoir été là pour te voir la première fois, ou te regarder grandir, te voir prononcer tes premiers mots, te voir marcher, manger… »

Son cœur se serra dans sa poitrine au fur et à mesure qu’il avançait vers elle. Une fois assez près, sa vision se brouilla et il ne comprit que quelques secondes après qu’il pleurait. Une larme roula sur sa joue, ses yeux mouillés alors qu’il franchissait les derniers pas qui les séparait. Il s’en voulait tellement… à un point que sans doute personne ne pourrait l’imaginer. Lui qui avait toujours eu une si faible estime de lui-même se retrouvait présentement plus bas que terre tellement il en avait mal. sa gorge se comprimait et ses lèvres tremblaient sans qu’il ne puisse garder une certaine contenance.

Puis, sans prévenir, il attira sa fille à lui et la serra contre son torse, tremblant et incapable de prononcer un mot de plus. Il avait l’impression d’avoir dormit pendant des années pour finalement ne se réveiller que maintenant et se rendre compte qu’il avait tout foutu en l’air. Il ne comprenait pas ce qui se passait, où ils étaient n’y même comment il pouvait être… ‘lui-même’, sans sa part démoniaque de cette dernière année, mais ça ne lui importait plus. Il pouvait serrer sa fille dans ses bras, et même si ce n’était… qu’une représentation d’elle, que leur corps n’était pas là – du moins il ne le pensait pas – il était heureux. Triste et heureux tout à la fois… la contradiction à l’état pur. 
Code Hesa

____________________________________________




Son of a bitch!

We had a Deal!


Revenir en haut Aller en bas
Dim 8 Juil - 16:47
Nephilim

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 87
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Barmaid ♫
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/


De tout les endroits sur terre...
Feat. Dean Winchester

Etrangement je me sentais un peu obligée de me défendre, en expliquant que je n'avais rien fait pour nous amener ici. Je n'avais pas vraiment envie que tu t'imagines que je l'avais fait exprès pour que l'on se retrouve seuls. Bien que dans un sens, cela aurait pu être une bonne idée. Seulement cela ne m'avait jamais traversé l'esprit. En tout cas tu semblais surpris, peut-être même un peu amusé.

Et puis aussi surprenant que cela paraît, tu t'es excusé. Je n'ai pas pu m'empêcher de te regarder, en fronçant les sourcils, cherchant à comprendre ce que ça voulait dire. Disons que tes excuses étaient un peu vague et que tu avais une liste longue comme le bras de raisons de t'excuser. Alors je te disais, en espérant que tu ne le prennes pas mal, que tu allais devoir être un peu plus précis.

Je m'attendais encore moins à ce qui suivait, tu m'as répondu que tu t'excusais pour tout, absolument tout, d'être parti en particulier. J'admets que je n'en croyais pas mes oreilles. J'avais l'impression d'avoir une personne différente en face de moi. Au point de presque croire que pendant un instant que je rêvais tout ça, que j'allais me réveiller et voir que ce n'était pas réel. C'était tellement inattendu et ça semblait si.. improbable. Je ne savais pas quoi te dire. Je suis restée bouche bée alors que tu reprenais la parole. Tu continuais tes excuses en te rapprochant. Dès que tu étais assez proche, j'ai pu remarquer que tu pleurais. Alors, tu étais vraiment sincère. Soudainement j'ai senti les larmes me monter aux yeux aussi.

"Je..."

Tu as fini par briser les quelques pas qui nous séparaient désormais pour me prendre dans tes bras. Pendant un instant je suis restée figée, ne sachant pas comment réagir. J'avais imaginé le jour où je te retrouverais un millier de fois dans ma tête, mais je n'avais jamais imaginé cette situation là. Et là les larmes se sont mises à couler, elles roulaient sur mes joues. Je t'ai serré dans mes bras à mon tour. Même si j'avais la désagréable intuition que ce qui se passerait ici, n'aurait plus d'importance quand on serait de retour.
©️ By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________




But love doesn’t make sense.
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, pfft , je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort pour me retenir et assez intelligent pour me laisser filer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkest Hour :: Philadelphie :: Centre Ville -