Ship du mois

Pseudo

Pseudo

Le forum a ouvert le 23/10/2017
Déconseillé au -16 ans. Peu contenir des sujets crus
Inspiré de la saison 10 de Supernatural. Risque de Spoil
Design créé par Hesa (Dean Winchester) ainsi que le codage des catégories, qeel, panneau latéral + + pa
Codage de la PA créé par Laue (Phaliel) ainsi que Hesa(Dean) pour le background.
Codage de la liste des membres par Crush, ainsi que la navigation.
Les codes et le design sont la propriété de DH. Merci de respecté le travail des admins en ne les recopiant pas.
Toujours croire en ses rêves FT. Samaël [FLASHBACK]

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI

Toujours croire en ses rêves FT. Samaël [FLASHBACK]

 :: Around the world :: Etats-Unis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 992
Crédit : 3214
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Mar 28 Nov - 22:56
Toujours croire en ses rêves

Samaël
Dean Winchester
Comme tout le monde, Dean avait besoin d'un minimum d'heure de sommeil pour bien fonctionner. La plupart des gens avaient besoin de leur neuf heures de sommeil, lui pouvait se contenter d'au moins quatre heures une fois de temps en temps... surtout en cet ère d'apocalypse. Il dormait peu en ce moment, surtout depuis que Sam avait tué Lilith. Il ne parvenait pas à avaler la pilule. Son cadet avait préféré choisir un démon à l’instar de son propre frère...

Il chassait donc seul depuis leur séparation et dormait d’une seule oreille seulement, gardant ses sens constamment à l’affût. Il ne pouvait pas être détecté par les anges n’y même les démons puisqu’il gardait des amulettes en permanence sur lui, mais il s’agissait d’un réceptionniste de motel qui le reconnaisse ou même un passant dans la rue qui était possédé par un démon pour qu’il soit dans la merde.

De retour dans sa chambre du motel suite à sa viré dans un bar, le chasseur prit tout de même le temps de se doucher rapidement avant de se mettre au lit, tombant dans un sommeil qui, pour une fois, était assez profond pour qu’il parvienne à rêver. Ce n’était pas ce genre de rêve où on avait conscience que ça en était un, mais plutôt le genre où il se retrouvait projeté dans un monde créé par son imagination, et peut-être pour sa trop grande adoration des films de cowboy.

Il se retrouvait en plein milieu du village, sur l’allée principal. Des calèches passaient à côté, transportant des passagers et les charriots, des vivres. Le rêve était calme et Dean se baladait entre les étales, ses deux flingues bien en évidence sur ses hanches. L’insigne « shérif » était épinglé sur sa veste. Depuis tout petit qu’il rêvait d’être un véritable cowboy. Ce rêve était le sien et il était bien heureux de pouvoir le vivre, même si au fond, il ne savait pas que c’était un rêve. Pour lui, c’était la réalité. Ange, démon, vampire, loup-garou… tout ça, c’était de la fiction. Ils n’existaient pas ici… non, ici, c’était des malfrats qui volaient des chevaux, volaient aux pauvres bougres et qui faisaient encore pire, parfois. C’était de son devoir de les arrêter.

Un homme passa à côté de lui en courant et arracha le porte monnaie d’une femme qui allait payer à un marchand. Sans se faire prier, le Dean entama sa course et plaqua le voleur sur le sol, lui mettant un coup dans la gueule pour lui reprendre le porte-monnaie et aller le redonner à la dame qui le remercia chaudement.

« Mon plaisir, très chère. »

Il reprit sa route un peu plus loin, retournant à son bureau, mais se retrouva coincé par un groupe de plusieurs hommes, leur pistolet pointé vers lui.

« On avait besoin de cet argent! Donnes nous ton fric ou crève! »

Dean releva les mains, prit en sandwich. Il ne pouvait pas battre en retraite, n’y même tirer. Il se ferait descendre en premier. Et il n’avait pas d’argent sur lui… Et merde.
Crédit Hesa


____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas

Archange déchu


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 68
Crédit : 1590
Mer 29 Nov - 10:50


Samaël
Archange Déchu


 Je dois le reconnaître la gamine avait très bien joué son coup. Pessimiste dès le départ, je n’y croyais pas vraiment, mais au final elle a su mener son plan à bien avec une main de maître. Les soixante-six sceaux avaient été brisés et la cage de mon maître avait été ouverte comme prévu. Dire que lilith était le dernier. Elle a su tiré profit pour en faire une sortie fracassante, libérant mon maître au passage. Ce dernier ne perdit pas de temps, pour mettre son plan à exécution. L’apocalypse comme décrit dans les évangiles, commençait doucement à se mettre en place. Le singe sans poil qui avait permis à Lucifer de sortir de sa prison n’était d’autre que son véhicule Samuel Winchester. Ce dernier avait reçu la visite de mon maître. Bien qu’il n’est pas encore dit oui, cela ne s’aurait tardé. Je ne connais personne de plus persuasive que le roi de l’enfer. N’ayant pas participé à sa libération, je devais faire quelque chose, pour prouver ma loyauté. Malheureusement, je n’avais pas pu localiser les frères Winchester. Même mes démons, n’avaient pas pu les localiser. À croire qu’ils ont trouvé le moyen de disparaître de nos radars. Mon maître, avait pris la résolution de convaincre lui-même son véhicule. Quant à moi, j’avais pris la résolution de convaincre celui de Michael. Je voulais leur offrir le plus beau combat. Pour qu’enfin, nous terminons une bonne fois pour toute avec cette affaire d’apocalypse. Nous devons nettoyer la création de notre père, de ces singes sans poil.

Ne pouvant détecté ma cible dans le monde physique, j’ai dû me rabattre sur le monde onirique. C’est le meilleur moyen de retrouver une personne, surtout si ce dernier use de magie quelconque pour ne pas se faire repérer. Je sais que ma victime ne connaissait pas, mais il fallait bien que je sois d’une apparence plus amical voir chaleureuse à ses yeux. Alors j’optai pour Samuel Winchester.

Pensant qu’il rêverait d’une ambiance un peu plus chaotique étant donné son choix de métier, non la bonne vermine qu’il est rêve de western. Je n’avais pas vraiment le choix, modifié le rêve brutalement pousserait le rêveur à se douter de quelque chose. Donc je devais m’adapter, on verra bien s’il faudrait changer ou faire quelque petite amélioration. J’ai bien connu cette époque. Surtout, lorsque Caïn avait pris la résolution de mettre fin au cavalier de l’enfer. Avec mon chapeau de cow-boy et mes cheveux mi-longs, j’arborais fièrement mon insigne d’adjoint du shérif. Il fallait bien jouer le jeu. Cela m’amusait quand certaines personnes s’écartaient sur mon passage. C’est le même effet que je fais aux démons.

Je finis par tomber sur Dean, encerclé par des malfrats. Je devrai peut-être regarder sans bouger le petit doigt. Le temps qu’il se fasse tirer dessus. Je pense que cela va être amusant. Bon, je me doute bien que Sam ne laisserait pas son frère dans une telle situation.

-Je vous conseille de ne pas faire de mouvement brusque.

Pointant mon Colt sur la tête de l’un des malfrats tout en armant le chien, histoire d’être sûr de me faire comprendre. Toujours en gardant en joue ma cible, je pus récupérer son arme et d’un signe de la tête, je demandais à Dean de s’avancer vers moi.

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 992
Crédit : 3214
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Ven 1 Déc - 0:39
Toujours croire en ses rêves

Samaël
Dean Winchester
« Je vous conseille de ne pas faire de mouvement brusque. »

Dean se figea en entendant la voix de son frère. Il se retourna, regardant son adjoint qui lui faisait signe de s’approcher de lui en tenant en joue l'un des malfrats qui le menaçaient quelques secondes auparavant. C’est qu’il lui sauvait la vie, mine de rien! Quelques secondes plus tôt et il se serait fait appeler Dean la passoire. Pas très glorieux comme nom… surtout si on devait se rappeler de lui. Il préférait un surnom plus classe, quand même! Il était tout de même le shérif de cette petite ville tumultueuse mais si charmante.

Les autres malfrats détalèrent comme des lapins avant que Dean n’ait le temps de faire quoi que ce soit et senti toute la pression sur ses épaules diminué d’un coup. Ces fils de pute allaient le payer. Un jour, mais sûrement pas aujourd’hui.

« Merci Sammy. Tu es arrivé pile poil. »

Il lui lança un petit coup d’œil réprobateur, alors qu’il venait tout de même de lui sauver les fesses.  

« Tu étais où ce matin? Je t’ai cherché partout bon sang! Le mec qui était en garde à vu en prison a réussit à se faire la malle parce que tu t’es absenté deux secondes. T’as pas recommencé à boire, dis-moi? »

Ça aurait pu paraître bizarre, un Dean qui parlait de faire attention à l’alcool, quand on oubliait qu’en fait tout ceci était un rêve. Il était alors loin de se douter que ça n’en était pas un et que le Sam qu’il avait devant lui n’était pas Sam… enfin bon. Le subconscient pouvait être con parfois.

« Je te rappel ce qui est arrivé la dernière fois que tu as bu? Tu as fini dans l’étable avec les porcs! »

Le shérif tapota l’épaule de son frère et lui fit signe de le suivre dans un endroit un peu plus tranquille que cette ruelle où commençait à s’accumuler de plus en plus de personne curieuse.

« Viens, retournons à l’Office. J’ai des trucs à discuter avec toi. »
Crédit Hesa


HRP : J'espère que ça ira :3 Je pense que le passe du sang de démon de Sam a déteint sur les rêves de Dean xDDD Je me suis dis que ça pouvait être drôle de voir comment Samaël allait réagir à tout ça XD

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas

Archange déchu


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 68
Crédit : 1590
Jeu 7 Déc - 12:24


Pardonne moi j'ai fais une grosse bourde.
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 992
Crédit : 3214
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Sam 9 Déc - 22:15
Toujours croire en ses rêves

Samaël
Dean Winchester
Tout en marchant pour retourner à l’office, Dean écoutait son frère lui expliquer qu’il avait été au saloon pour parler à l’un de ses informations. Cela le rassurait de savoir que son cadet n’avait pas une fois de plus succombé à la boisson. Ce n’est pas que, mais il avait été obligé de mentir à la populace de très nombreuse fois concernant l’état de santé de son adjoint et il bien que prendre soin de lui était son boulot, le couvrir allait finir par lui attirer des ennuies… il espérait seulement que cette fois-ci Sam ne lui mente pas comme c’était déjà arrivé autrefois.

Ses soupçons n’allèrent toutefois pas plus loin puisque son frère lui expliqua que Billy the Kid était de nouveau dans les parages, ce qui allait faire un foutoir monstre si cela finissait par se savoir. Heureusement qu’ils avaient été averti, ça allait leur donner un train d’avance.

« On va devoir rassembler tout ceux qu’on peut. Cette fois-ci, je ne le laisserai pas partir aussi facilement. Même si je dois crever, il crèvera en même temps que moi! »

Ouais bon, même en rêve il avait toujours ce sens du sacrifice apparemment. Ça n’allait pas changer de si tôt il fallait croire. Ils arrivèrent finalement au bureau du sheriff et Dean déposa son chapeau sur son bureau, gardant toutefois ses colts dans leur étuis et se retournant vers ‘Sam’.

« Tu as des suggestions à faire? Ça risque de finir en bain de sang cette histoire, j’aime pas ça… »

Il avait entendu parler de certain des exploits de Billy et ça ne le rassurait pas. Lui-même était un bon tireur, un excellent même, il dégainait vite, mais face à cet homme, il n’était rien. Surtout s’il était accompagné d’une dizaine de personne, là il allait se faire exploser le fion.
Crédit Hesa


HRP: C'est un peu court, mais je savais pas trop quoi rajouter pour le coup, je me rattraperai pour le reste D:

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas

Archange déchu


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 68
Crédit : 1590
Mer 27 Déc - 10:43


Samaël
Archange Déchu


Je commence à m’y plaire dans le rôle du frère. J’adore jouer la comédie, après tout, j’ai eu un bon maître. Et puis j’ai eu toute une décennie pour incarner diffèrents personnages qui ont marqués l’histoire de ce monde. Bien que je reconnais, que certains n’étaient pas connu pour leur bonté. Plutôt du genre génocidaire. Beinh quoi, il fallait bien s’occuper un peu. Ce n’est pas facile lorsque on voit renvoi de chez vous avec un coup de pied dans le derrière. Mon seul et unique guide, enfermé dans la cage, l’unique option qui me restait était de me distraire avec les humains.


J’avais décidé d’intégrer Billy The Kid dans notre scénario, afin de donner plus de consistances à notre histoire. Je n’allais pas en faire trop non plus je n'étais pas là pour lui donner le rêve de sa vie. Je voulais d’abord m’amuser avec lui avant de faire tomber mon masque. Je ne suis pas son marchand de sable.


Dean semblait adorer le fait que Billy The kid soit en ville. Son visage s’illuminait de bonheur, pas étonnant pour une personne qui adorait les Western. Il proposa même qu’on puisse rassembler tout ce qu’on avait. Je vois que monsieur veut faire les choses en grand. Avions-nous beaucoup de chose en commun ? Peut-être. Une chose est sûre, tu ne mourras pas. Tu l’ignores encore mon cher frère, mais tu es dans un rêve. Rêve qui deviendra bientôt ton cauchemar.


Lorsque nous arrivâmes au bureau, mon frère... Ça fait même bizarre de le dire, depuis quand un singe sans poil peut être mon frère, mais bon jouant le jeu. Il demanda mon avis sur comment on allait s’y prendre avec Billy the kid. Pas besoin de me dire que cela risque de finir en bain sang, s’était déjà prévu dans le scénario mon petit singe. J’ouvris notre coffre d’arme pour en sortir toute une artillerie.


-Nous devons mieux nous équiper, car c’est pour maintenant le casse.
Vous trouvez que cela aille vite, moi, je ne trouve pas. Il serait difficile au rêveur de voir les choses s’enchaîner rapidement puisque dans un songe le temps et l’espace n’a pas vraiment d’impact. Sauf s’il se rend compte qu’il rêve, sinon pour l’instant tout ceci lui semble normal. Je lui lançais un fusil Enfield Pattern qu’ainsi qu’un Winchester, sans faire de jeux de mots.


-prépare-toi, prends assez de munitions, mon contact m’a fait comprendre qu’il risquait de dévaliser la banque avec tous ses hommes. Dis-je en m’assurant que mon fusil était bien chargé.

Je récupérais assez de balles que je pouvais transporter. On n’est jamais trop prudent et puis un bain de sang ça me connais.

-Si tu es prêt, on peut partir. Dis-je en me tournant vers Dean, il ne faudrait pas oublier que c’est lui le shérif en chef, moi je ne suis que son adjoint.

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 992
Crédit : 3214
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Mar 2 Jan - 22:50
Toujours croire en ses rêves

Samaël
Dean Winchester
« Nous devons mieux nous équiper, car c’est pour maintenant le casse.»

L’esprit de fanboy des western de Dean était en ébullition. Pour l’instant, il croyait être dans un simple rêve, en compagnie de son frère… il était loin de se douter qu’il s’agissait en fait d’un archange qui s’était introduit dans ses songes. Là, tout ce qui comptait pour lui, c’était d’attraper Billy avant qu’il ne réussisse son coup et s’en prenne à des innocents. Le « shérif » ne savait pas vraiment trop ce qui allait arriver, mais l’esprit du Winchester avait seulement envie d’arriver au moment du rêve où l’action commencerait. Il avait toujours rêvé d’affronter cet homme et maintenant que c’était possible, son rêve voulait devenir réalité.

« prépare-toi, prends assez de munitions, mon contact m’a fait comprendre qu’il risquait de dévaliser la banque avec tous ses hommes. »

Dean s’était saisit des deux fusils que son adjoint lui avait donné et commença à prendre autant de balle qu’il le pouvait, en planquant à autant d’endroit possible sans trop s’encombrer non plus. Ainsi donc, Billy visait la banque. Pas très étonnant, vu tout ce qu’elle contenait. Petit village, mais terriblement prospère. Lorsque Sam se retrouva vers lui pour lui dire qu’il pouvait partir quand il serait prêt, il hocha la tête.

« Allons butter ces malfrats! »

Il rangea le coffre et quitta l’office, suivit de son « frère », remarquant qu’étrangement la ville était un peu plus vide qu’à l’accoutumé, comme si son rêve sentait qu’il était sur la fin et désirait rendre l’esprit de Dean un peu plus limpide. Tout cela pour dire qu’ils avancèrent un moment avant d’arriver aux abords de la banque et que le shérif scruta les alentours pour repérer Billy et ses comparses. Ses doigts se serrèrent sur son fusil, prêt à faire feu au premier mouvement étrange qu’il verrait.
Crédit Hesa


HRP: Je te laisse faire la suite, vu que je ne sais pas trop ce que tu avais prévu j'ai préféré faire une réponse simple, comme ça tu as champ libre :3 si tu as besoin que je rajoute quoi que ce soit tu me diras Very Happy

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas

Archange déchu


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 68
Crédit : 1590
Ven 2 Fév - 12:41


Samaël
Archange Déchu


Dean était comme un vrai gamin dans un magasin de bonbon. Il avait l’air de s’éclater dans son rôle de Shérif, oublions presque l’apocalypse. Nous étions en guerre. Pas n’importe quelle guerre à la façon humaine, mais plutôt dans le genre surnaturel. Car la finalité de ce conflit, permettra à l’un des deux camps de d’asseoir son autorité sur la création de père. Les humains étaient pris entre deux feux et je pense bien que si mon maître était désigné vainqueur, il s’en presserait d’éradiquer l’espèce humaine. Pourquoi pas la refaçonner à sa convenance avec plus de poil. Les humains étaient pris entre deux feux et je pense bien que si mon maître était désigné vainqueur, il s’en presserait d’éradiquer l’espèce humaine. Pour m’a part on n’en pas besoin, il faut voir ce qu’il fait avec la nature, ne la respectant même pas. Pour en revenir au véhicule de Michel, plus il prenait du plaisir dans son Disney land, plus il me sera d’autant plus facile de l’amadouer.


D’un signe de la tête, Dean me fit comprendre qu’il était prêt. Comme moi, il s’était assuré d’avoir fait le plein de munition. La ville semblait vraiment vide. On pouvait sentir le contraste d’un film de Western, le genre où on soupçonne que quelque chose de très palpitant va se dérouler dans les minutes qui suivent. Le vent qui souffle sur le sable, faisant apparaître un brouillard de poussière à vous piquer les yeux. N’épargnant pas notre légendaire virevoltant. Le vent qui souffle sur le sable, faisant apparaître un brouillard de poussière à vous piquer les yeux. Je commençais à me demander si je devais toujours ajouter ma touche personnelle. Peut-être que, nous verrons bien le moment venu.


Nous nous tenons devant la banque, prêt à débouler comme des Terminator. Comme on s’y attendait, Billy the Kid était retranché dans la banque avec ses hommes. L’un de ses hommes qui faisait le guet rentra rapidement, en nous voyant. On pouvait l’entendre dire : nous avons de la visite. Je dois dire qu’avec nos armes nous avions l’air effrayant, surtout que c’est l’une des plus choses que l’homme est faite juste après la bombe atomique. Ah cette bonne vieille bombe, avec son beau champignon détruisant tout sur son passage. Je dois dire que s’était un véritable régal pour les yeux.


-Rendez-vous, ou nous n’hésiterons pas à ouvrir le feu. Dis-je avec un ton autoritaire.


Malheureusement, Billy nous fit comprendre qu’il tenait des otages et que c’est eux qui n’hésiterons pas à se servir d’eux comme bouclier humain. Nous étions mal barré, en fait non je n’en n’avais rien à branler, c’était le problème de Dean. Je me retournais vers lui.


-Qu’est-ce qu’on fait ?


On pouvait voir la tête timide de quelques curieux qui s’étaient barricadés dans leur domicile pour pouvoir assister à la scène sans danger.

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 992
Crédit : 3214
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Dim 11 Fév - 20:41
Toujours croire en ses rêves

Samaël
Dean Winchester
Le regard du shériff scrutait chaque recoin de la rue ainsi que de la banque, tentant de trouver une ouverture qui leur permettrait de les prendre à revers. La banque était bien l’un des endroits les plus sécurisés, mais elle avait aussi une chose que bien peu de gens connaissait: un passage souterrain. Pendant que Sam leur demandait de se rendre et qu’ils ouvriraient le feu, Dean lui pensait déjà au plan B. Avec raison apparemment puisque Billy avait des otages.

- Qu’est-ce qu’on fait ? 

Hésitant, mais se disant que de toute façon ils n’avaient pas vraiment le choix, il lui dit de se reculer, faisant donc croire au fait qu’ils battaient en retrait. Une fois planqué derrière l’un des bâtiments, il se tourna vers son frère, lui expliquant son plan.

« On peut passer par les tunnels qui relient la banque et la trappe là-bas. J’ai les clés des portes permettant d’y accéder. Ça n’a pas été utiliser depuis des années, mais on pourra les prendre à revers, suis moi.»

Il se dépêcha donc d’aller à la dite trappe et la déverrouilla, s’assurant que personne ne les suivrait et attendit que Sam le suive, pour ensuite refermer la porte derrière eux. Il ne souhaitait pas qu’un des malfrats décident de venir voir où ils étaient et se retrouver ainsi entre deux feu. Ce qui était bien avec les rêves, c’est que bien souvent il n’y avait pas de logique à ceux-ci et qu’on pouvait y vivre des aventures sortis tout droit d’on ne sait où. Enfin bref.

Le tunnel étant plongé dans le noir, ils durent donc avancé à tâtons et ils arrivèrent bientôt dans le sous-sol de la banque, qui n’était utilisé que très rarement. Dean alla ensuite déverrouiller la porte menant à une des parties arrière de la banque et tomba nez à nez avec un des hommes de Billy qui surveillait la porte. Sans faire n’y une n’y deux, le Winchester attrapa l’homme par la nuque avec son bras et le tira vers l’arrière, lui brisant la nuque sous le coup. Il le laissa ensuite tomber dans les escaliers et se tourna vers Sam.

« Essayons de libérer les otages maintenant… »

Il espérait seulement qu’ils y parviendraient sans les blesser. Normalement ils ne s’étaient pas fait repéré, mais sait-on jamais…
Crédit Hesa


HRP: J'ai pas trop écrit de scène d'action pour te laisser de la marge aussi, je te laisse gérer un peu comme ça \o/

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas

Archange déchu


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 68
Crédit : 1590
Mar 20 Fév - 14:17


Samaël
Archange Déchu


D'un geste de la main, le singe sans poil me fit signe de la suivre. Ce que je fis sans discuter, enfin, je suppose que, c'est ce qu'aurait fait sans toutou de frère. J'avais hâte de savoir ce qu'il avait derrière la tête, même si à un moment, j'ai cru que nous partions en retraite. Bon, je l'accorde deux hommes sur armée n'avait pratiquement aucune chance de s'en sortir vivant, surtout lorsqu'en face nous avons plusieurs bandits armés jusqu'aux dents, avec à leur tête le criminel le plus recherché et le plus dangereux de cette époque.

Surpris de constater qu'il y avait des tunnels qui donnaient accès à la banque. Pour jouer le jeu, je fis mine de ne pas être surpris lorsque Dean me détailla son plan, après tout un adjoint du shérif devrai le savoir. Mais ce qui m'avait surpris, c'était le fait qu'il y avait subitement une trappe. Ok, il n'y a pas de quoi s'étonner nous sommes dans un rêve, il peut tout arriver et en plus, je n'étais pas l'architecte de ce rêve du moins pas encore. Le rêve se dessinait au fur et à mesure que le rêveur était inspiré, après tout, c'est son subconscient l'architecte. Ce qui fait que le rêveur ne peut pas se rendre compte qu'une trappe venait d'apparaître, car pour lui, ce passage avait toujours été présent.

Après un court moment passé dans l'obscurité, tout en évitant chauves-souris et rat mort, nous sortîmes tel des ninja. Personne n'avait pu savoir que nous nous trouvions dans la banque, mise à part une, qui s'en est rendu compte à ses risques et péril. Un sourire se dessinait au plus profond de mon être, lorsque je vis mon cher collègue brisé le cou de ce pauvre criminel. Le pyjama de chair de cet imbécile de Michael avait une part sombre qui sommeillait en lui, qu'on devrait peut-être exploiter à l'avenir.

-Dean, tu étais obligé d'en arriver là ?
Dis-je en chuchotant. Son geste était très amusant, mais il fallait bien que je joue à fond mon personnage.

Je me glissai à mon tour dans la banque sans faire de bruit. Neutralisant à mon tour deux gardes en les assommant avec la crosse de mon arme. Les otages étaient tous réunis dans la pièce centrale pendant que Billy et trois de ses hommes tentèrent d'ouvrir le coffre avec l'aide d'une personne qui avait l'air d'être le directeur de la banque. Je n'en fis rien, je continuais de neutraliser discrètement chaque homme. Certain des otages, m'avaient vu, mais je leur fis signe de se taire, malheureusement ce ne fus pas utile, puisque l'un des hommes de Billy the kid me braqua une arme sur la nuque.

-Ne bouge pas sinon je t'explose la cervelle.

J'avais une impression de déjà-vu. Sans dire un mot, je levai mes mains et sur son ordre je me débarrassais de mes armes. Un bruit résonna derrière mon assaillant et au moment où il sembla distrait je saisis son arme, manque de bol pour moi, le coup était parti, alertant le reste de ces collègues qui devront nous tomber dessus. Je fis signe à tous les otages de sortir rapidement de la banque, car un orchestre de feu allait bientôt jouer sa plus belle note.

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 992
Crédit : 3214
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Ven 2 Mar - 21:33

Toujours croire en ses rêves
Samaël & Dean Winchester
Dean n’avait pas relevé la remarque de son ‘frère’. Ce n’était pas vraiment le moment de faire dans la dentelle. Des vies innocentes étaient en danger, et il tuerait autant que nécessaire pour aider ces personnes qui n’avaient rien demandées et avaient été prise en otage. Le Shériff était loin de se douter à ce moment-là que son frère n’était pas son frère et que tout ça n’était pas réel. Même si en temps normal, ça aurait aussi été dans sa façon de voir les choses d’agir ainsi. Que ce soit pour sauver sa famille, pour sauver des gens ou purger le mal. Il avait toujours été impitoyable dans ces moments-là. Que ce soit un humain qui dépassait les bornes et qui tuait, violait, maltraitait quelqu’un ou une créature avide de sang… les deux étaient des monstres à ses yeux et méritaient donc le même sort.

L’aîné des deux frères jeta un coup d’œil à Sam qui venait d’assommer deux des criminels qui se trouvaient le plus près d’eux tandis que Dean contournait pour prendre les malfrats qui se trouvaient un peu à l’écart et qui tentait de prendre tout ce qu’il pouvait dans la banque et qui n’était pas dans le coffre. Comme il revenait dans la pièce des otages, il entendit l’un des hommes dire à Sam de ne pas bougez où il allait lui exploser la cervelle. Discrètement, l’aîné des deux frères se saisit du premier objet qu’il trouva à sa proximité et le lança un peu plus loin, de sorte à distraire celui qui pointait son arme sur Sammy. Dean saisit l’occasion lorsque ce dernier dévia l’arme pour enfin apparaître dans la pièce, s’assurant que tout les otages étaient enfin sorti et se concentra sur les criminels. Il ne voyait pas Billy dans le lot, il n’y avait que ses hommes de mains pour l’instant. Certains d’eux furent abattus assez rapidement, ne laissant que quelques uns d’entre eux, et leur chef qui quitta le coffre dans lequel il avait réussit à entrer malgré toute l’agitation.

« J’aurais jamais cru vivre aussi longtemps pour faire la rencontre de Billy the kid en personne. »

D’accord, Dean fanfaronnait un peu. Il connaissait les exploit de cet homme et sa précision au tire. Sans compté qu’il lui restait tout de même certains hommes dans la banque, dont certain qui ne tarderait pas à se réveiller bientôt, pour ceux encore en vie. Le Shériff lança un regard en biais à son frère, tentant de trouver un moyen de survivre à la fusillade qui risquait de recommencer. Pour l’instant, ils se tenaient tous en joue, mais nul doute que la situation allait tourner en eau de boudin dans peu de temps.
Credit Hesa


HRP: Je savais pas trop si tu avais prévu un truc arriver là, donc j'ai préféré pas trop m'avancer xDD Au pire mp moi au besoin si je dois changer ou mettre un truc en plus :3

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour :: Around the world :: Etats-Unis -