Darkest Hour


 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Merci de prendre connaissance du système des niveaux de pouvoirs ICI
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Pour acheter les différents objets de la série, c'est par là! Cliquez Ici
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers
Un évent de Noël libre à tous a été mis en place. Venez voir les consignes ICI

[FLASHBACK] « Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens »

 :: Around the world :: In the world Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 31 Déc - 1:24
Admin
Séraphin

Carte d'identité
Alignement: Bon
Emploi ou loisirs ?: Psychologue
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 233
Crédit : 276
Voir le profil de l'utilisateur
Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens
Phaliel & Dean Winchester
Phaliel était assise sur une chaise dans la bibliothèque du bunker, un livre ouvert sur son ventre apparent. La chaise était basse et large, installée près d'une étagère haute et d'une lampe qui illuminait la pièce. Cela faisait trois mois maintenant que Phaliel et Dean avait appris qu'ils allaient avoir un enfant. Pas n'importe quel, un Nephilim. Avec l'aide des pouvoirs du bébé et des siens, ils avaient appris que le petit était une fille. L'ange pouvait la sentir se déplacer à l'intérieur d'elle et lui donner des petits coups avec ses pieds et ses mains.

Depuis quelques semaines, ils traquaient une créature de la mythologie grecque. Elle était puissante et dévastatrice. Elle avait déjà réussi à la blesser. Dean était une véritable boule de nerfs depuis qu'il savait qu'ils allaient avoir un enfant. Encore plus depuis que la créature avait réussi à l'atteindre. Elle s'était retrouvé en terre américaine et terrassaient pleins de gens. Il fallait y mettre un terme. Les armes mortelles n'avaient aucun effet sur elle. Ce n'était pas une apparition démoniaque, car les méthodes pour se débarrasser des démons n'avaient pas fonctionné.

En fouillant un peu dans la bibliothèque du bunker, Phaliel avait déniché plusieurs livres sur la mythologie grecque au sujet des sorts, armes, créatures et dieux. Il y avait plein d'information. Heureusement, elle pu en trouver à propos de la créature qu'elle cherchait. Cette mythologie était l'une des plus connues au monde. Malheureusement, ce qu'ils avaient besoin pour combattre la créature étaient rare à trouver et devait provenir de son pays d'origine : la Grèce. Ce pays était à l'autre bout du monde en Europe et ils étaient aux États-Unis. Il n'y avait pas cinquante-six-mille options. C'était soit l'avion ou la téléportation. Phaliel savait que Dean détestait les deux, mais encore plus la téléportation et elle voulait lui éviter cela.

Elle ferma le dernier livre qu'elle était en train de lire et leva les yeux vers le chasseur dans la pièce.

« On va devoir se rendre en Grèce. Prépare tes sacs, Dean. On prends l'avion. »

©️️ Laueee

Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Déc - 2:06
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

Phaliel & Dean Winchester
[FLASHBACK] « Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens »
Jamais deux sans trois, comme on dit...
Le stresse de savoir qu’il allait être père mettait Dean sur les nerfs et ce, de plusieurs façon. Pas nécessairement dans le sens où il avait envie de crier partout et de tabasser tout le monde – ça il en avait envie constamment, merci la marque – mais plutôt dans le sens où un rien pouvait le rendre nerveux ou lui faire peur. Il surveillait Phaliel comme si elle était son ombre, faisait attention au geste qu’il posait lorsqu’il la câlinait, pétait un câble dès qu’une personne la frôlait, et c’était encore pire lorsqu’elle se faisait blessé par un monstre. Le Winchester avait bien tenté de la dissuader de l’accompagner lorsqu’il chassait, mais s’il y avait bien un ange têtu sur terre, c’était bien elle.

Il n’aurait jamais cru avoir un enfant un jour, qui plus est avec un ange. Il n’avait jamais prit le temps de lire quoi que ce soit concernant les grossesses et ça lui avait fait peur au tout début. Il lui avait même fallut plusieurs jours avant de se rendre compte que tout ça n’était pas un rêve et qu’il allait être papa. Lui, Dean Winchester, le mec qui sautait tout ce qui bouge et qui s’était enfin casé. Il avait toujours adoré les enfants et aimait en prendre soin. Mais… entre prendre soin des enfants des autres et prendre soin du sien… il y avait un monde. Il avait toujours aussi peur de ne pas être à la hauteur ou de faire des conneries (si seulement il savait).

Récemment, ils étaient tombés sur une créature de l’antiquité grecque qui leur avait donné bien des misères. Cette saloperie avait même oser s’en prendre à son ange et il avait cru que la colère allait le consumer à cet instant là. Il s’était alors juré de lui faire la peau et avait commencé à faire des recherches de son côté sans rien trouver de satisfaisant. C’est qu’il y avait un nombre incalculable de connerie dans les livres de la bibliothèque du bunker! Et la plupart des trucs étaient écrit dans des langues qu’il ne connaissait même pas où encore des langues qu’il avait cru morte.

« On va devoir se rendre en Grèce. Prépare tes sacs, Dean. On prends l'avion. »

Le chasseur releva son nez de l’énorme bouquin qu’il lisait et déposa son verre qu’il buvait en même temps et avala de travers au mot ‘avion’.

« Q-q-quoi? L’avion? Mais t’es malade, j’embarque pas dans ce truc! »

Il se rappelait de son premier vol, catastrophique. C’était dans la première année où il chassait avec Sam, leur tout premier cas de possession démoniaque qui avait faillit envoyé l’avion dans le décor s’ils n’avaient pas agit à temps. Juste à s’en rappeler… brrr…. puis son deuxième vol en Europe pour les ossements de Crowley… plus tranquille, mais il avait passé tout le voyage dans des sacs en pensant être malade.

« Pou… pourquoi l’avion? »

Sa voix était étrangement monté dans les aiguës alors qu’il refermait son livre et se cramponnait à sa chaise, la peur au ventre.  
Credit Hesa

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Déc - 17:38
Admin
Séraphin

Carte d'identité
Alignement: Bon
Emploi ou loisirs ?: Psychologue
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 233
Crédit : 276
Voir le profil de l'utilisateur
Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens
Phaliel & Dean Winchester
À la mention de l'avion, Dean avait répondu qu'il n'embarquerait pas dans l'engin. Elle soupira, sachant qu'il avait peur d'eux. Il faisait tout pour l'éviter et ça se comprenait. S'il voulait combattre la créature, il fallait prendre l'avion. Aller et retour. Il ne serait pas seul, il serait avec elle tout au long du voyage. C'était un voyage de dernière minute, mais Phaliel espérait qu'il resterait des places pour eux.

De la poussière s'était accumulée sur ses vêtements. Les livres du bunker étaient extrêmement vieux. Certains étaient des exemplaires uniques. Elle se leva, retira la poussière qui s'était accumulée sur son chandail bleu foncé et son pantalon. Elle s'avança et plaça le livre sur la table qui trônait dans le milieu de la pièce et se dirigea vers Dean. L'ange se plaça derrière lui et l'enlaça puis posa son menton sur son épaule.

« Je sais que tu n'aimes pas l'avion. Mais c'est ça ou la téléportation pour se rendre en Grèce et tuer cette chose. » dit-elle doucement, caressant son torse. « Je veux t'éviter la téléportation. Je serai là si tu as peur. » Elle marqua une pause et reprit, se doutant que Dean refuserait qu'elle vienne avec lui. « Je suis peut-être enceinte, mais je suis un ange, ne l'oublie pas. » dit-elle, déposant un baiser sur sa joue.

Phaliel se releva et lui prit la main pour se rendre dans les chambres au deuxième étage. Elle savait que Dean n'était pas complètement rassuré. Si elle pouvait faire disparaître cette peur, elle le ferait volontiers. Les humains avaient tous des peurs et des craintes. Dean ne faisait pas exception à la règle. Cela contrastait avec lui qui d'habitude était confiant. À la mention de ces engins, il devenait une boule de nerfs.

Phaliel lâcha sa main et sortit des sacs de voyages qu'elle commença a remplir. N'ayant pas besoin de prendre de douche, elle prit uniquement les effets de toilette de Dean. Ensuite, elle prit des vêtements de rechange. On ne savait jamais ce qui pouvait se passer. Ensuite, elle prit des armes, faisant bien attention de les manipuler. La sécurité refuserait de laisser passer le sac, du coup elle utilisa un sortilège de confusion qui les ferait passer pour des objets inoffensifs. Elle prit ensuite des livres qu'elle avait déniché dans la bibliothèque et les fourra dans un des sacs. Sachant que Dean voudrait certainement avoir sa musique, elle prit son lecteur et ses cassettes.

« Je vais prendre ça avec nous. Tu vas en avoir besoin. » sourit-elle, levant le lecteur et les cassettes.

©️️ Laueee

Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Déc - 21:33
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

Phaliel & Dean Winchester
[FLASHBACK] « Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens »
Jamais deux sans trois, comme on dit...
Il en fallait beaucoup pour faire peur à Dean Winchester. Il avait combattu les monstres depuis son enfance, avait apprit à dormir avec un flingue posé sous son oreiller et à ne dormir que d’un œil à chaque fois, même quand il se savait pourtant en sécurité. Et pourtant… l’avion lui faisait peur et lui donnait des nausées simplement à y penser. Sa bouche s’était asséchée à la simple mention de l’engin volant et du fait qu’ils allaient devoir le prendre. Son regard suivit l’ange qui reposait son livre et qui venait vers lui, se positionnant derrière lui et il tenta de reprendre une contenance, ce qui n’était pas évident. Bon sang, il n’était même pas dans l’avion et il flippait déjà… ça allait être quoi une fois dedans? Il avait cru ne plus jamais avoir à le reprendre, et là…

« Je sais que tu n'aimes pas l'avion. Mais c'est ça ou la téléportation pour se rendre en Grèce et tuer cette chose. Je veux t'éviter la téléportation. Je serai là si tu as peur. Je suis peut-être enceinte, mais je suis un ange, ne l'oublie pas. »

Juste à repenser à la téléportation il frissonna. Il détestait ça. La dernière fois il était resté constipé pendant trois jours, ce qui n’avait pas été une partie de plaisir. Bonjour le mal de ventre et la frustration quand Sam lui mettait la pression pour qu’il sorte des toilettes. Si lui n’avait pas de problème à se faire démolécularisé – oui il inventait des mots – c’était tant mieux pour lui.

Avant même qu’il ne puisse ouvrir la bouche pour lui dire qu’il préférait qu’elle reste à l’abri, elle lui rappela qu’elle était un ange, et il lâcha un petit soupir contrit. Si jamais cet avion décidait de s’écraser ou qu’il arrivait quoi que ce soit à leur fille, jamais qu’il ne se le pardonnerait. Même si les Nephilims étaient fait fort et que Phaliel elle-même était plus endurante qu’une humaine, ça ne l’empêchait pas d’avoir peur.

Sans rien dire, désespéré de ne pas trouver d’excuse pour ne pas y aller, il la suivit alors qu’elle lui prenait la main et il ne pouvait s’empêcher de se sentir comme un gamin qu’on force à aller à quelque part qu’il n’a pas envie d’aller. Sammy avait peur des clowns, Dean avait peur des avions… chacun sa peur après tout. De savoir qu’il serait accompagné de Phaliel le rassurait toutefois… un peu. Il avait bien trop de connerie en tête pour être entièrement rassuré.

« Je vais prendre ça avec nous. Tu vas en avoir besoin. »

Il tourna la tête vers elle, alors qu’il était resté dans l’encadrement de la porte sans même faire attention à ce qu’elle faisait et fut forcé de se secouer mentalement pour essayer de ne pas retomber dans ses pensées. Il aurait largement préféré continuer de réfléchir à tout et à rien, à la tarte qu’il avait dans le frigo ou encore au super shampooing de son frère qu’il adorait utiliser parce qu’il rendait les cheveux soyeux… ou même encore à ce qu’il pourrait faire pour baby lorsqu’il la bichonnerait… il avait envie d’acheter un nouveau savon pour laver l’impala depuis un moment, mais celui qu’il voulait ne se trouvait nul part sur le marché et… merde.

« C’est… c’est une bonne idée. »

À force elle le connaissait bien. C’était bien l’une des seules choses qui pouvaient le calmer lorsqu’il était dans des moments de stresse… et surtout pour l’avion. Avec sa musique il avait au moins une chance sur dix de réussir à se calmer.

« Tu es certaine qu’il n’y a pas d’autre moyen de butter ce monstre? Je veux dire… l’avion c’est peut-être pas bon pour le bébé, même si tu es un ange! Si ça lui faisait faire un stresse pré-natal? Ça existe ça d’ailleurs? Les bébés peuvent ressentir du stresse dans le ventre de leur mère?… »

Les seuls moment où Dean devenait un véritable moulin à parole était dans ces moment-là, où il ne contrôlait plus la situation et où il était tellement nerveux que sa bouche n’avait pas le temps d’analyser  ce que son cerveau lui dictait de dire. Des trucs qui ne faisaient aucun sens, la plupart du temps… Le chasseur déglutit, fixant la jeune femme avec une inquiétude bien visible dans les yeux.
Credit Hesa

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Jan - 6:29
Admin
Séraphin

Carte d'identité
Alignement: Bon
Emploi ou loisirs ?: Psychologue
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 233
Crédit : 276
Voir le profil de l'utilisateur
Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens
Phaliel & Dean Winchester
Alors que Phaliel préparait leurs sacs, Dean était resté dans l'embrasure de la porte. Il semblait perdu dans ses pensées. Elle l'avait remarqué à cause de la façon qu'il avait répondu qu'il était d'accord pour emmener sa musique avec eux. L'ange lâcha le sac qu'elle tenait dans ses mains et se dirigea vers lui. Ils n'étaient même pas encore installés dans l'avion. Le chasseur commençait à s'imaginer pleins de scénarios. Elle le connaissait assez bien pour savoir qu'il avait peur que l'engin s'écrase et les tue. Elle s'approcha de lui et l'enlaça dans ses bras.

« Si tu préfères la téléportation... » dit-elle, levant un sourcil, sachant que c'était la dernière chose dont il avait envie. « Ce que nous avons besoin pour la tuer doit provenir de la Grèce. Je peux m'y rendre seule, mais je sais que tu ne veux pas. »

Phaliel déposa ensuite sa tête contre son torse. Avec l'aide de son ouïe sensible, l'ange put entendre les battements du coeur de Dean ainsi que sa respiration. Elle détestait le voir dans cet état. Être là pour lui était la seule chose qu'elle pouvait faire. Ses pouvoirs ne pouvaient pas lui enlever la peur qu'il éprouvait. La musique réussirait sûrement à l'aider. De plus, ils avaient pratiqué ensemble des exercices de respiration pour pouvoir l'aider à se calmer. Ils seraient sans aucun doute utiles.

« Tout se passera bien, Dean. Ne t'inquiète surtout pas. » dit-elle, reculant son visage pour le fixer et lui offrir un doux sourire. « L'avion est sans danger pour le bébé. Je te rappelle qu'Anaphiel n'est pas tout à fait humaine » ajouta-t-elle, prenant sa main pour la déposer sur son ventre qui commençait à devenir plus rebondit et rond. Anaphiel était le nom qu'ils avaient choisi pour leur enfant. Dean avait choisi le nom. Il avait cherché dans des bouquins et sur des sites web des noms angéliques, mais simple et celui-ci faisait parti de la liste. « Elle est bien plus endurante que tu ne le penses. »

Phaliel s'approcha de Dean, encadra son visage de ses mains et captura ses lèvres des siennes. Elle se recula après un moment et lui offrit un sourire puis se pencha pour prendre les sacs. Elle se dirigea ensuite vers l'étage inférieur, espérant qu'il la suive à moins qu'il ne trouve une excuse pour retarder le vol pour ne pas avoir à embarquer dedans. Phaliel avait hâte de prendre l'avion. Étant un ange, elle n'avait jamais éprouvé le besoin d'embarquer dans ces engins, car elle pouvait voler et se déplacer où elle voulait. Aujourd'hui, elle avait la chance de prendre l'avion et de découvrir l'effet que cela faisait.

« Viens, Dean ! On va rater le vol »

©️️ Laueee

Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Jan - 23:07
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

Phaliel & Dean Winchester
[FLASHBACK] « Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens »
Jamais deux sans trois, comme on dit...
La proximité de l’ange le rassura immédiatement lorsqu’elle le rejoint et prit dans ses bras. C’était à croire que sa simple présence servait à le calmer de ses peurs et de ses doutes.

« Si tu préfères la téléportation... Ce que nous avons besoin pour la tuer doit provenir de la Grèce. Je peux m'y rendre seule, mais je sais que tu ne veux pas. »

À cet énoncer, Dean avait secoué la tête, émettant un «Non, non, hmhm, nan» pour signifier qu’il n’en avait pas très envie et qu’il refusait surtout de la laisser partir seule. Hors de question qu’il la lâche une seule seconde des yeux. C’était un pays étranger et il ne savait pas ce qui pourrait s’y trouver. Peut-être que les créatures y étaient encore plus féroce! Et là-bas aussi il devait y avoir des chasseurs, et peut-être qu’ils n’étaient pas tous aussi tolérant envers les anges que les américains… déjà qu’eux même ne l’était pas. Comment leur en vouloir, quand on voyait à quel point ils étaient pour la plupart de véritable trouduc emmerdeur de première. Les seuls qui étaient sorti du lot était Cas et Phaliel… pour le reste… il leur planterait tous une lame angélique dans le cœur et basta.

Les bras du chasseur se serrèrent un peu plus autour d’elle tandis qu’elle posait sa tête contre son torse et il appuya sa tête contre la sienne, réfléchissant à toute vitesse à des moyens de se défiler et de leur faire rater le vol. Sa compagne se recula finalement pour le fixer et il planta son regard inquiet dans le sien alors qu’elle tentait de le rassurer, ou plutôt de le raisonner. Lorsqu’elle se saisit de sa main pour la poser sur son ventre, il se sentit étrangement un peu plus léger en sentant la présence de leur fille. Le simple fait de savoir qu’elle était là le rassurait… aller savoir pourquoi. Il leur avait fallu un moment avant de trouver le nom de la petite. Il avait fouillé tout les sites possibles et impossible avant de trouver celui qui l’avait fait tilter et il ne pouvait s’empêcher de croire qu’elle le porterait à merveille.

« Elle est bien plus endurante que tu ne le penses. »

Ça il le savait bien… mais c’était dans sa nature de s’inquiéter pour un rien. Les anges n’étaient pas des tendres dès qu’il s’agissait des nephilims. Déjà quand on voyait que la mort de l’un deux était nécessaire pour fermer les portes du paradis et faire chuter les anges, on se demandait ce que Dieu avait bu à ce moment-là. Était-il cruel au point de laisser des innocents se faire massacrer pour son ‘grand sacrifice’? La vie d’un humain n’était pas assez suffisante pour fermer les portes de l’enfer, il fallait aussi la vie de ce que les anges appelaient des abominations? Pourquoi était-elle appelé ainsi au fait? Simplement parce qu’un ange décidait de s’unir avec un humain… c’était ridicule et ça le révoltait. Si un pauvre con osait mettre la main sur Ana’ il le ferait payer au centuple.

Un peu perdu dans ses pensées, Dean quitta celle-ci lorsqu’il senti les lèvres de Phaliel contre les siennes et lui rendit avec grand plaisir son échange qui lui permettait pendant une fraction de seconde d’oublier son stresse, jusqu’à ce qu’elle se décide à se reculer et aller prendre les sacs. Il grommela, regardant ses pieds comme un gamin le ferait lorsqu’il ne veut pas faire quelque chose et la regarder s’éloigner, restant dans sa chambre en lâchant un long soupir.

« Viens, Dean ! On va rater le vol »

Se mordant la lèvre inférieur presque jusqu’au sang, il alla la rejoindre en traînant des pieds, sachant très bien qu’il avait laissé ses clés dans sa chambre exactement au même endroit où il les laissait à chaque fois. En arrivant devant la voiture, il ouvrit la porte, se plaça sur le côté conducteur et regarda le volant avec nervosité. Son regard alla ensuite sur Phaliel et il quitta la voiture en grommelant.

« J’ai oublié mes clés, je reviens. »

Il quitta le garage comme s’il avait le feu au cul et retourna à sa chambre, prenant ses clés en faisant cinquante six mille détour inutile pour y aller, tant et si bien qu’il avait sûrement fait le bunker entier. Pour gagner un peu du temps, il se mit à les lancer dans les airs, les rattrapant à chaque fois, mais cela lui fit bien perdre plusieurs minutes avant qu’il n’arrive à nouveau au garage et retourna dans la voiture.

« Je les trouvais plus. »

Évidemment, il mentait. Et il savait qu’elle savait qu’il mentait. Elle n’était pas dupe, et elle était un ange après tout.

« Faudra s’arrêter en route, on a plus de bouteille d’eau. »

Ouais bon d’accord, à force de stresser sa bouche s’asséchait ainsi que sa gorge et ça ne faisait qu’augmenter son inquiétude. Ça allait être la joie, passer plus de quatre heures dans la voiture à flipper alors qu’ils ne savaient même pas s’ils allaient réussir à avoir des billets pour les prochains vols… il en venait à espérer qu’ils auraient à attendre un peu, comme ça il pourrait réussir à se divertir autrement avant de se taper d’autre crise...
Credit Hesa

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Jeu 25 Jan - 2:16
Admin
Séraphin

Carte d'identité
Alignement: Bon
Emploi ou loisirs ?: Psychologue
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 233
Crédit : 276
Voir le profil de l'utilisateur
Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens
Phaliel & Dean Winchester
Arrivée dans le garage, Phaliel ouvrit la portière de derrière pour placer leur sac de voyage sur la banquette. Elle s'installa ensuite sur la banquette avant. Dean vint la rejoindre et lui dit qu'il avait oublié les clés. L'ange se tourna vers lui et plissa les yeux, sachant très bien qu'il ne les avait pas oublié. Elles étaient là où il les mettait toujours. Ou bien, il ne mentait pas et les avait oublié avec son stress.

« Si tu le dis. » dit-elle, le regardant disparaître à l'intérieur du bunker pour aller chercher les clés.

Elle savait que Dean n'aimait pas prendre l'avion. L'excuse d'avoir oublié les clés était bien bonne. Elle lui permettrait de gagner du temps et peut-être même leur faire rater le vol. Phaliel ne lui en voulait pas d'avoir peur. Ce n'était pas quelque chose qu'il pouvait contrôler, mais il pouvait au moins faire un effort de ne pas trop leur faire perdre du temps au risque de rater le vol ? Des fois, il y arrivait que le prochain vol n'était que dans quelques heures, voire le lendemain. Plus ils perdaient du temps, plus la créature tuait des innocents !

Elle s'enfonça dans le siège de son côté, plaçant sa tête sur le dossier de la banquette et leva une main pour la déposer sur son ventre. Ana se mit à bouger et Phaliel put sentir ses petits pieds et ses mains pousser les parois de son ventre. Un léger rire s'échappa de ses lèvres et, avec ses doigts, elle poussa les endroits où Ana manifestait sa présence.

« Nous t'aimons, Ana. J'espère que tu le sais. Tu veux bien aider ton papa à se calmer ? Je suis certaine qu'il appréciera beaucoup » dit-elle, caressant doucement son ventre.

Elle entendit la portière du côté conducteur s'ouvrir et leva les yeux pour voir Dean qui revenait avec les clés cette fois-ci. Il s'installa sur le siège et lui dit qu'il ne les trouvait pas. Tout ce temps pour trouver des clés où il savait l'endroit exact où il les avait laissé ? Mouais, elle le croyait tellement. Elle détestait quand il lui mentait en pleine face. C'était chiant. Quelle autre mensonge était-il capable de lui balancer ? Elle plissa les yeux et secoua légèrement la tête.

« Je te crois tellement, Dean. Arrête de dire des conneries. »

Elle soupira, s'approcha de lui et déposa un baiser sur sa joue pour tenter de le rassurer un peu, même si elle savait que ce ne serait pas suffisant.

« Tout va bien se passer. Tu n'as pas besoin de mentir. Je peux comprendre que tu aies peur. »

Elle se recula et s'enfonça une fois de plus dans son siège pour permettre à Dean de quitter le bunker. Il lui dit qu'il faudrait arrêter chercher des bouteilles d'eau, mais elle était déjà allée en chercher. Il n'en restait pas beaucoup et savait qu'il en aurait besoin.

« J'y ai déjà pensé. »

Et s'ils mettaient de la musique ? Dean lui avait montré la sienne et elle y avait prit goût. C'était fou à quel point les humains pouvaient être fascinants. Phaliel savait que Dean n'aimait pas quand le passager choisissait la musique, mais si c'était un artiste qu'il appréciait alors elle savait qu'il ne dirait pas non. Par contre, si c'était un artiste qu'il n'aimait pas, elle savait qu'il voudrait changer de station de radio ou de piste de chanson. Elle aimait la musique à Dean, mais elle avait envie d'écouter autre chose. Elle s'avança vers la radio, l'alluma et joua un peu avec les stations de radio et tomba sur une chanson qu'elle aimait bien. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle senti le regard de Dean sur elle et lui fit savoir qu'elle n'avait pas envie qu'il change de chanson. Lorsque le chanteur se mit à chanter, elle se joignit à lui et se perdit dans la musique tout en bougeant sa tête et ses mains au rythme de la musique.

©️️ Laueee


-->Chanson choisit<--
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 25 Jan - 22:46
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

Phaliel & Dean Winchester
[FLASHBACK] « Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens »
Jamais deux sans trois, comme on dit...
À voir la réaction que Phaliel avait, il devinait assez aisément qu’elle ne le croyait pas. Depuis le temps qu’ils étaient ensemble, elle avait sans doute finit par voir qu’il devait être l’un des plus gros menteur qui pouvait exister en ce bas monde. Bien sûr, il ne mentait que sur les choses qui le devait nécessairement… bon d’accord, il lui arrivait de mentir alors qu’il ne le fallait pas, par exemple, dans les années avant de la rencontrer, lorsqu’il mentait aux filles en leur disant qu’il était le producteur d’une série télévisé recrutant de jeune talent… là ce mensonge n’était pas nécessairement, mais c’était utile pour emballer!

Apparemment il avait vu juste en pensant qu’elle ne le croyait pas puisqu’elle venait de le dire, et qu’elle tentait ensuite de le réconforter en l’embrassant sur la joue. Ça n’aidait qu’un peu, mais c’était déjà ça… il repensa ensuite au moment où il avait ouvert la portière et où il l’avait entendu parler à leur fille et un petit sourire étira ses lèvres, lui faisant oublier pendant un instant sa nervosité, avant que celle-ci ne décide de revenir à vitesse grand V.

« Tout va bien se passer. Tu n'as pas besoin de mentir. Je peux comprendre que tu aies peur. »

Le Winchester la regarda du coin de l’œil et crispa ses mains sur le volant, pour ensuite se décider à mettre le contact et ainsi démarrer la voiture. Les deux portes du bunker s’ouvrirent, lui permettant d’en faire sortir la voiture et ils prirent donc la route, direction l’aéroport. Au moins pendant qu’il conduisait il pourrait penser à la route et non à ce foutu machin volant qui lui faisait tellement peur...N’empêche que Phaliel lui avait bien cassé son truc en lui disant qu’elle avait déjà prit les bouteilles d’eau. Ça lui ferait un arrêt-excuse en moins! À ce rythme là, il allait vraiment finir par le prendre ce putain d’avion… Son ventre se nouait au souvenir qu’il en avait, même si jusqu’à présent ça s’était toujours bien passé. Ce n’est pas parce que tout allait bien que tout allait toujours aller bien!

Dean tourna légèrement la tête, faisant tout de même attention à la route – même si c’était bien connu que Dean Winchester pouvait conduire sans regarder sans avoir d’accident, logique de série – et la regarda jouer avec les postes de radio, légèrement contrarié, même s’il n’en disait pas un mot. Il n’avait pas pour habitude que le passager choisisse la musique, mais bon. Qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour son ange! Et puis… elle chantait? Surpris, le chasseur tourna carrément la tête pour la regarder, tant et si bien que lorsqu’il retourna son regard vers la route, il fut obligé de faire une manœuvre de dernière minute pour ne pas faire foncer l’impala dans une autre voiture et il eut droit à un klaxonnement de la part de l’autre conducteur en retour. Il ne s’en offusqua pas, trop étonné par le fait que Phaliel chantait… et bien en plus!

« … tu m’as jamais dis que tu savais chanter! »
Credit Hesa

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Sam 17 Fév - 23:25
Admin
Séraphin

Carte d'identité
Alignement: Bon
Emploi ou loisirs ?: Psychologue
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 233
Crédit : 276
Voir le profil de l'utilisateur
Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens
Phaliel & Dean Winchester
Dean avait mit le contact et s'était engagé sur la route, direction l'aéroport. Elle savait bien que Dean était stressé et cela la peinait. De un parce que qui aimait voir son partenaire dans cet état et de deux parce qu'il devenait super irritable et contrôlant. Il l'exaspérait et elle détestait devoir toujours le rassurer, même si Phaliel savait que ce n'était pas de sa faute. Elle ne disait mot et faisait de son mieux pour être présente pour lui. Qu'est-ce qu'elle ne ferait pas pour son humain !

Alors qu'ils roulaient, l'ange avait choisi une station de radio qui lui plaisait et se mit à chanter. Soudain, la voiture eu un mouvement brusque et elle agrippa Dean pour s'assurer qu'il n'était pas blessé. Elle ne risquait rien, grâce à sa nature céleste. C'était lui qui l'inquiétait. Fronçant doucement les sourcils, elle se tourna vers lui et posa une main sur sa joue.

« Tu n'as rien ? »

Après qu'il lui ait répondu, elle s'approcha de lui et lui donna un léger baiser. Elle se recula et leva la tête pour voir qu'il la regardait d'un air surpris. Quoi ? Oh, c'était parce qu'elle chantait ? Un léger sourire se dessina sur ses lèvres et elle secoua la tête.

« Tu ne me l'as jamais demandé » répondit-elle du tac au tac.

Elle éclata de rire et se pencha pour sortir une boîte à chaussure contenant plusieurs cassettes de musique. Des cassettes, sérieux ? Qui avait encore ce type de média ? Dean bien entendu ! Aujourd'hui, la plupart des gens se branchaient sur leur téléphone avec un câble auxiliaire ou bien mettaient des disque digital. Elle leva la tête et souleva un sourcil en voyant la tête de Dean. Quoi ? Pensait-il sérieusement qu'elle allait abîmer sa musique et choisir quelque chose de mauvais ? Elle savait ce qu'il aimait et puis si elle avait des doutes, elle pouvait toujours creuser dans sa tête.

« Fais pas cette tête là ! »

Elle s'empara d'une cassette, la plaça dans l'ouverture du lecteur de la radio et choisi une piste qu'elle avait apprise à aimer. L'ayant écouté plusieurs fois, elle se joignit au chanteur lorsque il se mit à chanter. Connaissant Dean, c'était du rock des bonnes vielles années de la gloire de ce genre de musique. Voilà une chose qui réussirait à le calmer un peu !

©️️ Laueee


Chanson choisit
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Fév - 17:08
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

Phaliel & Dean Winchester
[FLASHBACK] « Peur de prendre l'avion quand tu nous tiens »
Jamais deux sans trois, comme on dit...
Depuis leur rencontre, le Winchester en avait apprit des choses sur les anges, déjà qu’il en avait apprit un peu plus grâce à Castiel aussi, mais comme il passait presque tout son temps libre avec elle lorsqu’elle aussi était disponible, il avait finit par croire qu’il connaissait presque tout la concernant, même si c’était impossible. Elle était un être céleste âgé de… de combien d’année? Depuis très longtemps, au final. Il se sentait un peu mal de demander. Questionner une femme sur son âge, ce n’était pas vraiment gentleman. Ceci pour dire qu’il ne se serait jamais douté qu’elle savait chantée et que sa voix allait être aussi belle. Ils se côtoyaient depuis plusieurs années maintenant et il ne l’avait même jamais entendu fredonner.

Il se mit à bafouiller lorsqu’elle lui demanda si tout allait bien, encore sous le choc et reporta son regard sur la route après l’avoir dévisagé un moment, sans trop savoir comment réagir.

« Tu ne me l'as jamais demandé »

Évidemment qu’il ne le lui avait jamais demandé! Dans quelle genre de circonstance il aurait pu interroger sur ça? Bon d’accord, il aurait pu trouver, mais ça ne lui était juste jamais venu à l’esprit. Ce n’était pas le genre de chose qu’il demandait en premier à quelqu’un et surtout pas à une femme. Il pensait à autre chose en premier, si vous voyez ce que je veux dire.

Dean tourna le regard vers la droite en voyant que Phaliel s’étirait vers l’avant pour prendre la boite de cassette et eut un froncement de sourcil sans doute beaucoup trop significatif vu qu’elle lui demanda de ne pas faire cette tête là.

« Hein, quelle tête? »

Il n’aimait pas qu’on touche à sa boite de musique, même Sammy le savait. Même pour choisir la musique dans la voiture il pouvait être assez contrôlant, même si pour le coup il la laissa tout de même faire. Il était tellement stressé qu’il préférait ne pas s’embarquer dans une discussion sur ça, sans quoi il pourrait simplement se mettre lui-même sur les nerfs et se frustrer pour un rien. La patience, le calme et lui ces derniers mois ça faisaient deux. Il aurait pensé pouvoir un peu mieux supporté les effets des la marque grâce à sa famille, à celle qu’il aimait et à leur petite, mais c’était plus dur que d’autres à certain moment. Et ça… c’était une chose dont il préférait ne pas leur parler, de peur de les inquiéter plus que de raison.

Au moment où la musique commença à jouer et que l’ange commença à chanter, il fallut un certain moment au chasseur pour se rendre compte du genre de musique que c’était et il appuya brusquement sur la pédale du frein. Heureusement pour la voiture, ils étaient dans une partie de l’autoroute qui semblait déserte pour l’instant et aucune ne leur rentra dedans. Dean tourna la tête vers elle, son regard disant sûrement tout sur sa surprise de l’entendre chanter ce genre de musique.

« Du rock, sérieux? Y’a un truc que tu sais pas chanter? Je pensais que les anges chantaient des trucs tout beau, tout doux en jouant de la harpe, pas du rock! »

Sa surprise lui avait fait oublié qu’ils étaient arrêté en plein sur l’autoroute, et il ne se rendit même pas compte que d’autre voiture approchait. C’était pourtant le cadet de ses soucis pour l’instant. Il y avait un truc qu’elle ne savait pas faire?
Credit Hesa

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkest Hour :: Around the world :: In the world -