Ship du mois

Pseudo

Pseudo

Le forum a ouvert le 23/10/2017
Déconseillé au -16 ans. Peu contenir des sujets crus
Inspiré de la saison 10 de Supernatural. Risque de Spoil
Design créé par Hesa (Dean Winchester) ainsi que le codage des catégories, qeel, panneau latéral + + pa
Codage de la PA créé par Laue (Phaliel) ainsi que Hesa(Dean) pour le background.
Codage de la liste des membres par Crush, ainsi que la navigation.
Les codes et le design sont la propriété de DH. Merci de respecté le travail des admins en ne les recopiant pas.
[Flashback] "Karma's a bitch, bitch." FT. Sierra

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Rowena, Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers

[Flashback] "Karma's a bitch, bitch." FT. Sierra

 :: Around the world :: Etats-Unis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 1284
Crédit : 4107
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
MessageSujet: [Flashback] "Karma's a bitch, bitch." FT. Sierra
Mer 14 Fév - 21:53

"Karma's a bitch, bitch."
Sierra & Dean
« Je vais juste boire un verre, relaxe! »

Face à l’air exaspéré de son frère, l’aîné des Winchester quitta la chambre du motel où ils étaient sans même se retourner. L’idée de dire oui à Michael était de plus en plus présente dans sa tête et il savait que Sam s’en doutait. Et pourtant, il n’était pas encore rendu au point où il avait vraiment décidé de ce qu’il ferait. Il n’était pas encore assez désespéré. Pour l’heure, il avait seulement besoin de s’aérer la tête, loin de son cadet qui les lui brisaient à lui demander s’il allait ou qu’il pouvait lui parler si jamais il avait quelque chose sur le cœur. Mais non merci! S’il avait besoin d’un psy, il serait allé en consulter un et basta. Il prit donc la route jusqu’au bar le plus proche et alla s’installer au comptoir avec la ferme intention de ne pas ressortir de là tant et aussi longtemps qu’il parviendrait à réfléchir trop clairement.

Cela faisait maintenant quelques heures qu’il était là seul et les brouhahas du bar dans lequel se trouvait le chasseur n’était même pas assez fort pour l’empêcher de continuer de se morfondre. Son regard était perdu dans le verre qu’il tenait à la main et il le faisait tanguer entre son pouce et son index, incapable de se décider. Prenait-il le risque d’en prendre un autre?  Boire lui faisait du bien et lui permettait d’oublier le chagrin qui le rongeait depuis quelques jours déjà. Il n’aurait jamais dû emmener Jo dans cette mission suicide. Non seulement elle était morte, mais Elen aussi. Mère et fille s’était sacrifié pour qu’ils tentent en vint de tuer le diable, et ils avaient échoué. Le colt ne pouvait pas tuer Lucifer. Tout ça n’avait servit qu’à leur prouver à quel point ils ne contrôlaient plus rien dans cette histoire. Avait-il seulement contrôler quoi que ce soit depuis leur naissance? Que ce soit la rencontre de leur parent, leur naissance ou encore leur enfance gâché par Azazel et sa quête de faire de Sam son arme personnelle pour ramené Lucifer… Tout ça, c’était tellement lourd à porter sur ses épaules…

Dean redéposa son verre sur le comptoir, décidant d’être raisonnable pour une fois. Il prit les clés de sa voiture qui se trouvait dans sa veste et les regarda un moment, indécis. Avait-il vraiment envie de retourner au motel pour à nouveau se taper des réflexions? Et puis merde… Il rangea ses clés et releva la tête, tentant de voir s’il y avait quelqu’un d’intéressant à qui aller taper la discussion ou plus si affinité. Son regard se posa finalement sur une jeune femme, la vingtaine sûrement puisqu’elle semblait assez jeune, qui se trouvait non loin de lui. Elle dégageait un certain charme exotique comme il les aimait et il se redressa pour aller la rejoindre. Encore heureux qu’il avait une très grande tolérance à l’alcool. Il aurait été n’importe qui qu’il aurait fini étalé sur le sol comme une crêpe.

Rendu près d’elle, il s’installa sur le tabouret à sa droite qui était libre, faisant mine de ne pas trop s’intéresser à elle directement, laissant quelques secondes s’écouler pendant qu’il regardait les différentes boissons affichés sur les écrans. Finalement, il tourna légèrement la tête, affichant un petit sourire dont il avait le secret avant de se lancer.

« Je vous offre un verre? À moins que vous attendiez quelqu’un, je ne veux pas déranger. »

Il avait certes peut-être quelque coup dans le nez, mais ça ne l’empêchait pas d’être poli un minimum. Le chasseur gardait une certaine assurance et une confiance lorsqu’il parlait aux filles… c’était sans doute même l’un des seuls moments où il avait confiance en lui-même. Et qui sait, peut-être qu’il pourrait réussir à oublier la souffrance mentale qu’il ressentait depuis plusieurs heures… jour, semaine maintenant. Mentir aux autres en disant qu’il allait bien, qu’il s’en était remit était une chose, mais se mentir à soit-même, c’était une autre pair de manche.  
Credit Hesa

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Co-fondatrice
Chasseuse


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 31
Crédit : 1803
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: [Flashback] "Karma's a bitch, bitch." FT. Sierra
Ven 16 Fév - 3:07
Karma's a bitch, Bitch
Sierra Kelly & Dean Winchester
Encore une longue journée dans cette petite ville des États-Unis à la limite d'un état. Y a pas beaucoup de gens, la plupart sont réservés, snobs et horribles. C'est répugnant. Ajoutez le fait que, grâce au tatouage sur ma cuisse, je peux ressentir les émotions des gens. La plupart du temps, j'ai perçu du dégoût, du mépris, de la méfiance et de l'incertitude. Je peux les comprendre. Je suis nouvelle, je viens d'arriver dans la ville, ils ne me connaissent pas, je ne les connais pas, c'est nouveau et inquiétant. Par contre, c'est pas une raison pour me klaxonner après !

Alors que je parcours une route sur ma moto bleue, derrière moi y a un mec impatient qui veut que j'avance plus rapidement. Si je le fais, ma moto ira trop rapidement et je risquerai de me blesser. Il continue de vouloir que j'avance ! Oh l'enfoiré ! Je lève une main et lui fait un joli doigt d'honneur. L'enflure me dépasse et s'installe sur l'autre voie à côté de moi. Il descend sa fenêtre et me cris des insultes ! Je relève ma visière pour pouvoir l'observer plus en détail. L'homme est large, gras, crasseux et mal habillé. Il peut pas se cacher ?

« C'est quoi ton problème, sale pute ?! Tu oses me faire un doigt d'honneur ! »

« T'avais qu'à pas me faire chier, pauvre con ! Tu veux que j'avance, c'est ça ? Si je le fais, je me tue. Ma moto peut pas aller plus vite ! Dépasse moi si t'es pas content ! »

Il remonte sa vitre et accélère pour me dépasser puis disparaître loin devant moi. Les gens sont trop pressés aujourd'hui. Bon ok, je suis impatiente, mais de là à être assez folle pour me tuer ? Y a des limites quand même ! Je secoue la tête derrière mon casque opaque noir avec seulement une visière pour voir la route.

Je suis sur la piste d'un loup-garou qui fait des ravages dans cette ville. Il est encore là-bas. Au cycle lunaire, il y a un meurtre dans la ville. Les victimes ont le cœur arraché. D'après ce que j'ai recueilli comme information sur eux, ils se transforment en moitié homme moitié loup au cycle lunaire et arrache les cœurs de leurs victimes. Mon père a été retrouvé mort le coeur arraché. Je fais encore des cauchemars. C'est trop douloureux. C'est louche en effet qu'il y ait un meurtre à chaque pleine lune. Même quelqu'un qui est pas un chasseur sait qu'un loup-garou se transforme lors de pleine lune. C'est pas nouveau.

J'ai passé des heures et des heures à éplucher les informations nouvelles et recueilli il y a quelques jours. Je n'arrive pas à trouver qui est le coupable, comme si chaque personne que j'ai rencontré n'a rien eu à cacher. Il doit y avoir une personne qui joue bien son jeu. Je n'ai rien ressenti de suspect chez ces personnes. Aucune d'entre elles ont quelque chose de ce genre. À moins qu'elles savent comment bien manipuler, mais je l'ignore. Il doit y avoir un truc qui m'échappe. Sentant la frustration monter, j'ai décidé de prendre ma moto et de sortir. Un verre au seul bar du coin me fera le plus grand bien !

Après cette mésaventure avec le pauvre type sur la voie, je finis par me rendre à ma destination. Je tourne dans l'entrée du bar, me stationne à un endroit réservé, éteint la moto, retire les clé et retire mon casque pour l'emmener avec moi dans le bar. Je m'assure de ne rien oublier et me dirige vers l'établissement. À pas lents et décidés, j'ouvre la porte, entre dans le bar et vais m'asseoir au comptoir. Je tire le tabouret, passe par-dessus et viens me poser, plaçant mon casque à côté de moi. J'ajuste ma veste de cuir noire ainsi que mes longs cheveux.

Soudain, un homme s'adresse à moi. Intriguée par cette voix rauque et chaleureuse, je me tourne pour lui faire face. Mes sourcils se soulèvent de surprise envoyant un homme large, bien bâti, le sourire aux lèvres et le regard vert aguicheur. Mes lèvres s'étirent légèrement amusé et je baisse la tête, faisant mine de penser. Je la relève vers lui et la penche sur le côté, lui offrant un sourire en retour.

« Je prendrais bien un verre. Le plus fort qu'ils ont. »
© Laueee

____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 1284
Crédit : 4107
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
MessageSujet: Re: [Flashback] "Karma's a bitch, bitch." FT. Sierra
Dim 25 Fév - 23:51

"Karma's a bitch, bitch."
Sierra & Dean
Le chasseur n’était pas de ces personnes avec une grande estime d’eux. Il pouvait démontrer le contraire, montrer qu’il était confiant, qu’il savait ce qu’il faisait et en général ça marchait très bien. Il était devenu un bon menteur dans ce domaine, tout comme pour se faire passer pour quelqu’un qu’il n’était pas. À moins de tomber sur une fille super intelligente, c’était le genre d’approche qu’il utilisait en général. Mais là… là, aller savoir pourquoi, il sentait qu’il avait affaire à une jeune femme pleine de ressource et qui n’allait pas croire à ses conneries. Il allait devoir la jouer fine et assez honnête pour qu’elle ne le trouve pas trop lourd, et dans son état d’esprit du moment, ça n’allait pas être chose aisé… enfin bon, à voir s’il en arrivait là. Pour l’heure, il avait envie de seulement passer du bon temps, qu’importe comment. Même si c’était seulement en discutant.

« Je prendrais bien un verre. Le plus fort qu'ils ont. »

Dean se retourna vers le barman et lui commanda sa boisson qui déchirait le plus, attendant donc qu’il revienne avec pour s’intéresser à nouveau à l’inconnue séduisante qui se trouvait à côté de lui.

« Je m’appel Dean. Je suis de passage dans le coin pour affaire et vous? Affaire, habitué des lieux, curiosité? »

C’était peut-être de la curiosité mal placé, mais au moins ça permettait d’entretenir la discussion, de voir s’il y avait des intérêts commun, parfois même de débusquer un chasseur, avec un peu de chance, bien que cela soit rare lorsque ça arrivait. Il ne disait en général pas son nom de famille puisque son frère et lui avait déjà été recherché par le FBI, même s’ils avaient ensuite été porté mort, mais on était jamais trop prudent. Il remercia ensuite le barman qui était venu leur porter leur boisson, à laquelle le Winchester s’intéressa pour en tester la qualité et fut surpris par le fait que… c’était pas si fort que ça en fait! Arnaque! Il se retourna vers l’homme qui était aller servir un autre client pour le héler, choqué.

« C’est ça que t’appels un truc fort? Tu te fous de ma gueule?! »

Lâchant un petit soupir, le jeune homme se retourna vers la fille et s’excusa pour cet excès de zèle. Le genre de chose qu’il avait l’habitude de faire quand il buvait seul et pas accompagné. Enfin bon, il payait pour un truc, il s’attendait à avoir ce pour quoi il payait! S’il voulait un raison et qu’on lui donnait une orange, il aurait réagit pareil. Alors pourquoi ça changerait quoi que ce soit pour de l’alcool hein? Non mais… Dans quel monde on vit! C’était le même genre de déception qui arrivait lorsqu’il croyait chasser un fantôme et qu’en fait c’était un putain de démon. Il n’aimait pas vraiment quand ça arrivait. Il pouvait jamais y avoir un truc simple de temps à autre? Karma à la con.
Credit Hesa

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Co-fondatrice
Chasseuse


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 31
Crédit : 1803
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: [Flashback] "Karma's a bitch, bitch." FT. Sierra
Jeu 12 Avr - 3:00
Karma's a bitch, Bitch
Sierra Kelly & Dean Winchester
Assise au bar, un homme assez beau gosse m'a interpellé. Il m'a offert un verre et m'a demandé pourquoi je suis ici dans cette ville. Je lui ai répondu que je voulais un truc fort et il a commandé la boisson. En attendant de recevoir le verre, l'homme me fait gentiment la conversation. Il a voulu savoir pourquoi j'étais ici. J'étais une chasseuse, sauf que je ne veux pas trop révéler que je chasse le surnaturel. Il y a des bars pour chasseurs, mais des gens normaux fréquentent eux aussi ces lieux. Et s'il est l'un d'eux ? Il ne me croirait sûrement pas. Attendez une minute ! Il ne vient pas de dire qu'il s'appelle Dean ? Je me souviens avoir déjà entendu parler d'un chasseur portant ce nom.

« Votre nom me dit quelque chose. Ça me rappelle un mec assez connu dans mon domaine. » Ne viens-je pas de révéler que je suis une chasseuse ? Qu'importe. S'il est bien ce Dean, ça ne le choquera pas. Après tout, il est du métier. Parce contre, s'il n'est pas celui que je crois connaître, j'ai tout de même dit que son nom me rappelait quelqu'un. Je n'ai pas affirmé que c'est lui. « Les gens disent pleins de trucs à son sujet. Winchester, c'est ça ? C'est vous ? » demandé-je, levant un sourcil.

Puis, le barman arrive avec ma boisson, sauf que Mr. Beau Gosse s'intéresse à celle-ci. Ça va pas ! C'est mon verre, on demande la permission avant de goûter ! Trop tard. Bon, tant pis. Heureusement qu'il a goûté parce qu'apparemment la boisson est pas si forte que ça. J'ai pourtant demandé la plus forte qu'ils ont.

« Fais voir ! » dis-je, prenant le verre que le mec a goûté et prenant une gorgée également. Je me retiens pour ne pas la cracher et repose le verre sur le comptoir. Je lance un regard au mec qui me tient compagnie et le barman qui le fixe tout surpris. Il doit avoir dans la vingtaine. Lui aussi pas laid du tout. Il semble être nouveau, je veux bien lui donner le bénéfice du doute, mais quand même !

« Ça va pas ?! J'ai bien dit que je voulais avoir la boisson la plus forte que vous avez. C'est rien, ce truc ! » dis-je, indignée, montrant le verre avec le liquide rose pétillant dans les mains. « C'est une putain de boisson pétillante. Moi ce que je veux, c'est le tout ! Le truc qui brûle, qui me donne la nausée, qui me donne le tournis après pleins de verres. J'ai besoin de faire évacuer du stress et boire ce truc » continué-je, montrant à nouveau le verre. « le fera pas. Alors bouge toi et apporte ce que j'ai demandé » terminé-je, me rasseyant sur le tabouret.

Je me tourne ensuite vers le mec à mes côtés et lève la main en voulant dire « T'inquiète pas pour ça, je suis pareille. Ça me fait rien. » C'est pas ce genre d'excès qui va me choquer. Je lui offre un large sourire et prends une gorgée de mon verre quand le barman apporte mon verre. Bon, c'est largement mieux ! Je fais un signe de pouce au barman pour lui dire que la boisson est correcte et me tourne vers le mec à mes côtés.

« Vous voulez goûter ? » demandé-je, comprenant que lui aussi aime bien boire un coup. Je le lui tends et lui offre une gorgée. S'il accepte, je lui laisse prendre le verre et le reprends après qu'il ait fini sa gorgée. Je le dépose ensuite sur le comptoir pour m'adresser à lui. « Au fait, vous êtes ici pour quelle raison, si c'est pas trop indiscret. »
© Laueee

____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 1284
Crédit : 4107
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
MessageSujet: Re: [Flashback] "Karma's a bitch, bitch." FT. Sierra
Ven 8 Juin - 16:42

"Karma's a bitch, bitch."
Sierra & Dean
Surpris qu’elle lui parle de ‘son domaine’ en disant que son nom lui rappelait quelqu’un dans ce dernier, Dean avait relevé un sourcil, surtout lorsqu’elle avait évoqué son nom. Un petit sourire avait étiré les lèvres du jeune homme, avant qu’il le goûte la boisson et ne se mette à râler qu’elle n’était pas assez forte. Bien qu’il avait eu une crainte à voir la jeune femme à ses côtés être surprise par ses manières, ça n’en avait pas été le cas. Étrangement, elle lui rappelait un peu Jo avec un caractère pareil.  Elle ne semblait pas hésiter à dire les choses tels qu’elles étaient et à le dire franchement. L’aîné des Winchester dû se retenir de ne pas rire en la voyant s’acharner sur leur pauvre barman qui faisait de son possible mais qui faisait surtout bien de la merde. La soirée commençait bien, malgré le moral de Dean qui avait décliné depuis leur mission suicide face à Lucifer et aux morts qu’il y avait eu. Cette maudite apocalypse lui mettait les nerfs en boule.

Finalement, la jeune brune lui proposa de goûter son verre, ce qu’il fit avec plaisir et son regard s’illumina en sentant enfin le goût de l’alcool couler dans sa gorge. Il se retourna ensuite vers le jeune barman et lui demanda la même chose, pour à nouveau porter son attention sur ce qui devait aussi être une chasseuse. Il n’avait pas trop eu le temps de lui répondre sur son identité.

« Je suis curieux de savoir ce qu’on raconte sur moi parmi les autres chasseurs. »

Il étira un petit sourire mi-amusé et mi-charmeur, prenant ensuite le vers que le barman ramenait pour commencer à le boire. Cette boisson allait sans doute l’achever mais il s’en foutait un peu. Il se sentait un peu engourdit par tout cet alcool ingérer pendant toutes les soirées, mais il était encore assez sobre pour discuter correctement. Par contre… pour marcher après ce verre ça allait être une autre histoire. Surtout s’il en prenait un autre après.

« Je suis là pour… ‘affaire’ en quelque sorte. Une affaire chiante et dont je me serais passé, mais une affaire pareil. »

Dean avala à nouveau une gorgée de son verre et fronça ensuite doucement les sourcils, se rendant compte d’une chose.

« Vous connaissez mon nom, mais je ne connais pas le vôtre. Vous êtes aussi en pleine chasse? »

Il était assez rare de rencontrer un autre chasseur dans un bar comme celui-là. Autant taper la discussion et voir ce que l’autre chassait! Peut-être que c’était la même créature, qui sait.
Credit Hesa

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Co-fondatrice
Chasseuse


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 31
Crédit : 1803
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: [Flashback] "Karma's a bitch, bitch." FT. Sierra
Ven 29 Juin - 16:44
Karma's a bitch, Bitch
Sierra Kelly & Dean Winchester
L'homme me demanda ce que les gens racontaient à son sujet. Mais tous pleins de choses, mon beau ! Tous pleins de chose ! Je lui offris un sourire qui se voulait charmeur et aguicheur, une lueur joueuse dans les yeux. Je me rapprochai de lui légèrement, prenant une nouvelle gorgée de mon verre. Il venait de confirmer son identité. J'ai déjà entendu parlé d'un Winchester. L'idée que je me faisais de lui était totalement fausse ! Celui que je m'imaginais avait l'air un peu plus vieux, trentaine avancée, voir quarantaine et pas du tout attirant. Celui que j'avais en face de moi était jeune, environ vingtaine avancée, début trentaine, bien bâti, masculin et super agréable à regarder. Je pouvais me noyer dans ses yeux.

« Tous pleins de choses, mon beau ! Es-tu certain de vouloir savoir ? » demandai-je, levant un sourcil, un léger sourire sur les lèvres. Je pris une gorgée de mon verre et le déposai sur le comptoir pour me tourner vers lui. « Excellent chasseur. Tu es une légende dans le domaine et surtout très populaire chez la gente féminine » ajoutai-je, le regardant de haut en bas. « Il n'y a pas une seule que je n'ai pas rencontré qui n'ait pas mentionné le nom de Winchester » dis-je, le montrant de ma main.

L'homme à mes côtés demanda la même chose que moi au barman. Ouep, il aimait beaucoup boire. Un sourire se dessina sur mes lèvres. Il pourrait être un super pote de beuverie une fois de temps en temps. Peut-être plus, s'il en avait envie. En tout cas, moi je ne dirais pas non. Lorsque le verre arriva devant lui, je fis comme il l'avait fait avec le mien. C'était parfait, le breuvage était fort. J'offris un sourire au jeune homme et lui tendis son verre. Bah quoi ? Il l'avait bien fait avec le mien.

« J'observe, j'écoute, je vole de l'alcool » dis-je avec un large sourire sur les lèvres, prenant une gorgée de mon verre.

Il ajouta qu'il était sur une affaire chiante dont il se serait passé. Je pouvais dire ça aussi. J'étais sur la trace d'un loup-garou que je n'arrivais pas à démasquer. Il était discret, un peu trop à mon goût. Je n'arrivais pas à déceler quoi que ce soit avec l'aide de mon pouvoir. D'habitude, j'arrivais à le faire, mais pour une raison que j'ignorais je ne pouvais pas le faire aujourd'hui.

Je me tournai vers Dean, appuyant mon coude sur le comptoir et le fixant dans les yeux. C'est alors que tous pleins d'émotions différentes, écrasantes et étouffantes me submergèrent. Ce n'était pas les miennes. Je ne ressentais aucune tristesse, aucune douleur, aucun désespoir... À moins que... Oh non. C'étaient celles de Dean ? Qu'avait-il pour qu'il se sente de cette façon ? La plupart du temps quand ça n'allait pas, je buvais, chassais et me tapais des coups d'un soir pour oublier. S'il était du même genre que moi, serait-il d'humeur pour se divertir un peu et oublier l'espace d'un instant ce qui le tracassait ou bien accepterait-il de m'en parler ? Je savais envoyer chier les autres quand ils m'emmerdaient, mais je savais aussi les écouter s'ils en éprouvaient le besoin.

« Moi aussi je suis sur une affaire extrêmement chiante. Un loup-garou s'amuse à tuer tout le monde. J'arrive pas à le retrouver » dis-je, terminant mon verre et demandant un autre au barman. « Je m'appelle Sierra Kelly »

Lorsque mon verre arriva, je le pris et bu une gorgée, fixant une fois de plus l'homme en face de moi. J'avais une envie folle de coller nos deux visages et savourer ses lèvres. Je ne pouvais quand même pas profiter de lui alors qu'il n'allait pas. Bon et puis merde. Je me rapprochai de lui et déposai mes lèvres sur les siennes pour un baiser qui se voulait simple et rempli de désir. Je prenais mon temps pour savourer la texture et la sensation de ses lèvres sur les miennes. Je me reculai ensuite pour le fixer, observant sa réaction.
© Laueee

____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Flashback] "Karma's a bitch, bitch." FT. Sierra
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour :: Around the world :: Etats-Unis -