Ship du mois

Pseudo

Pseudo

Le forum a ouvert le 23/10/2017
Déconseillé au -16 ans. Peu contenir des sujets crus
Inspiré de la saison 10 de Supernatural. Risque de Spoil
Design créé par Hesa (Dean Winchester) ainsi que le codage des catégories, qeel, panneau latéral + + pa
Codage de la PA créé par Laue (Phaliel) ainsi que Hesa(Dean) pour le background.
Codage de la liste des membres par Crush, ainsi que la navigation.
Les codes et le design sont la propriété de DH. Merci de respecté le travail des admins en ne les recopiant pas.
Rock songs, beer : Perfect night

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI

Rock songs, beer : Perfect night

 :: Philadelphie :: Centre Ville :: Petit Bar Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Modératrice
Chasseuse


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 129
Crédit : 1559
Emploi/loisirs : Chasser, et sécher les cours
MessageSujet: Rock songs, beer : Perfect night

Rock song, beer : Perfect night
Claire Novak & David. J. Crane


Le soir pluvieux et froid venait de tomber sur la ville de Philadelphie rendant l'atmosphère encore plus maussade. Les éclairages publics venaient tout juste de s'allumer, diffusant une lumière jaune âcre, peu accueillante pour les nouveaux visiteurs. De plus, les bâtiments délavés et taggés de graffitis disgracieux à l'entrée de la ville, donnait largement envie de faire rapidement demi-tour. Philadelphie n'était absolument pas une ville qui attirait de nombreux touristes, contrairement à New York, Los Angeles ou Houston. Cependant, ce n'était pas ceci qui empêchait à Claire Novak de venir imposer sa marque dans cette ville. Ayant quitté Sioux Falls, dans le Dakota du Sud, sans le complet accord de Jody, elle avait conduit pendant une dizaine d'heures pour rejoindre cette ville. L'activité surnaturelle y était tout particulièrement importante, et, malgré les reproches que Jody pouvait lui faire concernant la dangerosité de la chasse, Claire ne l'avait pas écouté, comme toujours, et était venue ici, tête baissée, afin de pouvoir s'améliorer davantage dans la chasse.

Au volant d'un pick-up peu élogieux et neuf, Claire Novak finalisait son trajet en passant le panneau d'entrée de la ville. Elle était venue ici pour chasser, certes, mais elle était également venue pour fuir Jody, trop étouffante et sur son dos. Cette dernière rappelait sans cesse à Claire qu'elle devrait s'inscrire à l'université, plutôt que de risquer quotidiennement sa vie à la chasse. De nombreuses fois, le cœur de Jody se serra lorsqu'elle regardait Claire rentrer à la maison, couverte de sang, accompagné de multiples cicatrices sur son visage. Pour autant, ce n'était pas ceci qui empêchait la jeune adolescente de reprendre les armes. L’adolescente avait l’esprit aventurier, et personne ne pourrait lui enlever. Bien qu’elle n’en parlât à personne, elle voulait absolument faire comme Sam et Dean, et partir chasser pour le reste de sa vie.

Arrivant dans le centre-ville, Claire se gara sur un petit parking d’un bar, où le panneau lumineux d’un motel était immanquable, tant ses lumières fluorescentes scintillaient à des kilomètres à la ronde. L’arrivée du pick-up ne passait pas inaperçu auprès de quelques clients qui fumaient une cigarette à l’extérieur. Ayant certainement quelques grammes dans leur système sanguin, ils tenaient difficilement debout et tenaient une conversation dépourvue de sens. Coupant le moteur de sa voiture, arrêtant ainsi la nouvelle chanson des Rolling Stones, Claire se dirigea, d'un pas assuré, vers l'entrée du bar.

À l'intérieur, l'odeur de l'alcool était évidemment répandu à travers la pièce, enivrant encore un petit peu plus les éméchés de la soirée. Claire remarquait d'ors et déjà, la scène située dans un coin du bar, pour l'instant vide. Cependant, un micro y était positionné, et les musiciens commençaient à arriver. Claire sourit doucement, tout en s'avançant, ignorant les regards disgracieux que certains hommes lui jetaient.
Alors qu'elle se dirigeait vers le comptoir, elle remarquait, David, l'un des chanteurs qu'elle avait aimé, assis seul à une table. Aimant également le rock, elle lui avait auparavant, demandé un autographe, il y a de cela quelques mois.  Se dirigeant vers lui, elle s'assit, sans timidité, en face de lui, un léger sourire aux lèvres.

-David Joshua Crane qui traîne dans ce piteux bar ? Je te pensais plus élégant que ça. Dit-elle sur une pointe d'humour, avant de marquer une petite pause, pour reprendre. -Je suis Claire, et j'apprécie beaucoup ce que vous faîtes.



egotrip



Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rock songs, beer : Perfect night
Rock songs, bear : Perfect Night
« Pearl Jam - Black »
Claire & David


Un sursis... J'ai réussi à me créer un putain de sursis... J'ai réussi à bloquer Dagon dans un labyrinthe mental. Je ne me fais pas d'illusions, il en sortira...
Seulement, je ne sais pas quand...

Je vais devoir vivre au jour au jour, même si il sera là d'ici quelques heures...
Je ne voulais absolument plus revoir un proche, trop dangereux... Putain, c'est seulement maintenant que je comprenais Dean ! Il avait putain de raison ! Je crois que je lui dois plus que des excuses quand il redeviendra lui-même... Moi, je dois trouver un moyen de piéger ce fils de pute de Dagon.
N'y penses pas... De toute façon, tu n'as plus accès à tout tes pouvoirs tant qu'il est là, et les utiliser ne pourrait que l'aider à revenir plus vite... Reste tranquille, détends-toi...

Me détendre ? Il y a bien un endroit où cela m'est possible. Un petit bar de chasseurs, je connais bien les gens là-bas et ils m'ont rapidement acceptés.
J'espère juste que je tomberais pas sur un Léviathan !
J'entrais dans le bar, habillé de ma veste en cuir au col lainée, de couleur marron foncé. J'avais une coiffure travaillée, encore un fétiche de l'autre : Il m'a rasé ma barbe de survivant pour un truc plus... Dean, en poilu. Heureusement, il n'avait pas encore touché à mes cheveux longs. Ces cheveux, c'est un peu un bouton berserk pour moi... Hmf, je suis un Josuke en puissance décidément... Manquerais plus que je me ballade avec un esprit qui régénère tout tiens !
Faut que j'arrête de penser à des conneries sérieux...
Je m'asseyais sur une table de libre, à la fenêtre. Pourquoi ? Pour éviter de me faire surprendre par un proche.
Je passais bien 10 minutes à contempler la ville depuis ma table. On m'avait servi une bouteille en verre de Coca et un autre verre, celui-là de Whisky.
Je dégustais mes verres, le regard ailleurs. J'entendais quelques amis chasseurs à moi en train de trafiquer leurs instruments. Je me demande ce qu'ils allaient pouvoir bien jouer... En espérant que ce n'était pas autre chose que du rock ou du grunge.

Je repensais à l'époque où j'étais dans un groupe, au lycée... C'était avant que je ne rencontre Sam et Dean, avant que j'embrasse cette vie de chasseur. C'était une bonne époque, même si il m'arrivait de sécher beaucoup de cours ! Mais bon, Papa ne me punissait pas vraiment : Il aime pas avoir ce genre de conversations avec moi et il me dit juste qu'il préfère ne pas avoir à en parler. Il va bien, c'est un grand garçon après tout... Un sorcier de 2000 ans, il doit largement se débrouiller seul. On parlait souvent via Skype ou téléphone. Il est bien l'une des rares personnes de mon passé que j'ai recontacté après le Walrider... En même temps c'est mon père, c'est la seule famille qui me reste.

Soudain, j'entendis quelqu'un s'asseoir en face de moi. Pfff, j'esquissais un léger sourire et me préparait à "menacer" de dégager la personne qui m'emmerderait...
"Je te conseille de me laisser seul si tu veux pas finir dans une benne à..."
Je fus surpris de la voir ici, elle ? Je l'ai croisé dans un bar, il y a plusieurs mois de cela... Cela remonte à longtemps. Il me semble qu'elle s'appelle Claire, mais je ne sais pas son nom et j'm'en fous pour tout dire.

"David Joshua Crane qui traîne dans ce piteux bar ? Je te pensais plus élégant que ça"
"Je suis avec les miens, car ici on a tous une chose en commun. Et... Disons que j'avais besoin de cet endroit."
Une courte pause s'installa, puis la jeune blonde reprit :
"Je suis Claire, et j'apprécie beaucoup ce que vous faîtes. "
"J'me souviens de toi, t'en fais pas. Ne me vouvoie pas s'il te plait, j'aime pas ça."
Je marquais une courte pause, pour siroter une gorgée de mon Whisky.
Puis je repris :
"Qu'est-ce qui t'amènes ici ? Un collègue t'a donné l'adresse ?"
Je voyais qu'elle commençait à grimacer, alors je repris et m'expliquais :
"Écoutes, je sais que tu dois être une chasseuse, sinon tu ne serais pas dans ce bar. J'ai l’œil pour reconnaître des camarades, surtout quand les armes du dit camarade se voit bien malgré l'effort pour les cacher."
Je marquais encore une fois une courte pause, pour finir mon Whisky et replongeait dans mon Coca.
Je lui proposais :
"Tu veux quelque chose ? Bouffe ou boisson, ils en font ici."
Alors que je lui proposais une collation, un ami à moi vint me saluer. C'était Dwight, un type sympa, malgré ce qu'il a vécu.

"Hé Dave ! Comment tu vas depuis le temps ?"
Me disait-il en me faisant une poigne de dur.
"J'fais comme je peux Dwight... C'est le cas de le dire..."
Ma pique en fin de phrase, je la murmurais à moi-même.
Dwight alla s'asseoir à une table avec d'autres chasseurs.
Et moi, j'en revenais à Claire...
© Laueee
Revenir en haut Aller en bas

Modératrice
Chasseuse


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 129
Crédit : 1559
Emploi/loisirs : Chasser, et sécher les cours
MessageSujet: Re: Rock songs, beer : Perfect night

Rock song, beer : Perfect night
Claire Novak & David. J. Crane


Il était rare, très rare même que Claire affectionne une personne au point de la vouvoyer. Habituellement, bien qu'elle eût reçu une éducation remarquable étant petite, elle tutoyait les étrangers, se fichant de ce qu'ils pouvaient penser. Après tout, elle n'était pas née pour plaire, ou pour être la parfaite fille polie avec tout le monde. Souvent crue et brute dans ses paroles, elle était loin d'être l'élégante adolescente qui se distinguait de par son attitude noble. Portant de nombreux vêtements troués et parfois, peu à la mode du moment, on pouvait facilement deviner que Claire ne faisait pas les boutiques chaque semaine.

Ainsi, en bonne baroudeuse qu'elle était, Claire s'était décidé à venir passer une nouvelle soirée dans ce bar, espérant rencontrer des rencontres qui pourraient égayer sa soirée. David, était la rencontre typique dont elle avait besoin pour se détendre, comme quoi, il n'en fallait pas beaucoup à Claire pour s’amuser. Cette dernière fut agréablement surprise lorsque David la reconnut immédiatement. Il n’était certes, pas une star mondiale, mais il était assez connu dans le pays pour avoir déjà une petite communauté de fan présent. Se souvenir d’un fan en particulier était un exploit qui comblait d’enthousiasme l’adolescente.

Tout en regardant du coin de l’œil, la scène qui se mettait petit à petit en place, devant ses yeux, elle répondit à la remarque de David, gardant toujours un léger sourire aux lèvres.

-Je n’ai besoin de personne pour trouver ce type de bar. Seuls les vrais baroudeurs connaissent ce type d’endroit.

S’appuyant à l’aide de ses coudes sur la table, elle marquait une légère pause, face à la remarque quelque peu sarcastique de David. Il est vrai que, contrairement aux chasseurs plus expérimentés, Claire ne cachait pas ses armes, en particulier son couteau qui restait constamment autour de sa ceinture de pantalon. Elle préféra lever les yeux au ciel, évitant la remarque. Pour le moment, elle avait plus l’impression de parler à une nouvelle version de Dean, que de parler à l’homme qu’elle admirait. De toute manière, elle était convaincue que toutes les personnes présentes ce soir étaient des chasseurs, alors, selon elle, elle n’avait pas besoin de cacher qui elle était vraiment.

-Je pense prendre une bière, dit-elle en hochant doucement la tête tout en dévisageant Dwight, qui venait d’arriver.

Elle n’avait certes, pas encore l’âge requis pour commander de l’alcool, mais, grâce à Sam, elle avait réussi à trafiquer sa carte d’identité pour devenir ainsi majeure. Comme quoi, traîner avec les Winchester pouvait être avantageux, par moment.
Claire écoutait la conversation entre les deux amis, regardant Dwight de la tête au pied, se demandant qui il pouvait être. Depuis son arrivée à Philadelphie, elle ne l'avait encore jamais vu. La pique de David ne passait pas inaperçue aux oreilles de l'adolescente, qui semblait intrigué par la fin de phrase de David. D'un naturel peu méfiant, Claire l'était devenu en fréquentant les Winchester. Croire tout et n'importe qui n'allait pas faire d'elle une excellente chasseuse.

Tout en appelant le serveur pour commander cette fameuse bière, Claire reprit, fronçant doucement les sourcils.

-Pour quelqu'un qui a la chance de chanter dans les bars les soirs, tu n'as pas l'air très heureux, et surtout, très en forme. Faudrait peut-être que tu lèves le pied sur l'alcool mec. Finit-elle, laissant échapper un rire quelque peu amusé.



egotrip



Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rock songs, beer : Perfect night
Rock songs, beer : Perfect night
« Go on save yourself, and take it out of me ! »
Claire & David


Hmf, elle a du cran la petite. Je dois le reconnaître. Et dire que je me souvenais seulement d'une simple gamine, habillée comme une fan de rock fuyant l'autorité de ses parents pour faire comme ses amis. Elle a plus d'estime que je ne l'imaginais. Cependant, je ne pouvais m'empêcher de rire un peu face à ces remarques sur ma soi-disant "popularité". Si elle avait raison, j'crois que je pourrais raccrocher le métier de chasseur avec tous les fans qui viendraient m'emmerder !

Cependant, lorsque Dwight vint me faire le salut, la petite semblait le dévisager. Elle voulait une bière, fixant Dwight. Elle avait l'air suspicieuse, si elle aime jouer aux enquêtes de Columbo qu'elle y aille : Dwight a plus d'humanité que moi.
Cependant, j'ai remarqué ses suspicions lorsque j'ai répondu à Dwight... Elle avait entendu ma pique.
Elle jouait avec sa carte d'identité... Raaah, les jeunes chasseurs de nos jours. Sa carte était aussi traficoté qu'un faux diplôme en carton ! Je reconnais la pâte de Sam derrière : Il n'a jamais su être un bon magouilleur de carte, les siennes sont à la limites du correct.
Alors qu'elle attendait de se faire servir, elle me fit une putain de réflexion à la con :
"Pour quelqu'un qui a la chance de chanter dans les bars les soirs, tu n'as pas l'air très heureux, et surtout, très en forme. Faudrait peut-être que tu lèves le pied sur l'alcool mec."
Je lâchais un petit rire étouffé face à cette pique.
"Je ne chante pas tous les soirs, en fait je chante quasiment jamais. Disons que ma vie de chasseur est... compliquée. Je dois retrouver mon frère d'armes, du moins le ramener à la raison. Lui et moi avons le même problème, et la même première lettre dans nos prénoms. On a aussi un autre point commun : La bière."
Disais-je en voyant le serveur arriver avec deux bières. Je pris ma bière et salua le serveur, qui après nous avoir servi se retourna, perplexe, face à Claire.
"T'es pas un peu jeune pour boire ? T'as quelle âge ?"
La petite lui rétorquait avec efficacité, et le serveur s'en alla plus loin.
J'entendais un des gars sur la scène s'énerver, je ne sais pourquoi.
Je me retournais alors, appuyant mon bras gauche sur la banquette et observant la scène.
C'était juste deux mecs en train de débattre sur Audioslave. L'un prétendait que c'était un groupe de pisseuse, l'autre allait lui casser la gueule.
Et c'est ce qu'il fit, et je me mis alors à le huer d'un "Baston !"
Je sortais quelques billets et les balançait vers le cogneur, en répliquant avec humour :
"J'parie sur le costaud fan d'Audioslave."
Ils commençaient à se battre, puis je restais là à regarder. J'attendais quelques instants, pensant qu'ils allaient se calmer d'eux-mêmes.
Puis au bout de quelques minutes, toujours une baston... Qui empiétait dans tout le bar en plus !
Je détournais les yeux vers le sol une brève seconde, expirant un râle d'exaspération avant de me lever et de saisir un premier par le col et le bas de sa veste avant de le projeter devant la porte. Je le ressaisis par la veste et le jeta dehors.
Le costaud de tout à l'heure riait aux éclats, jusqu'à ce que j'arrive et lui balance un bon coups de poing dans la tronche, le sonnant à moitié. Je le saisis par l'arrière du crâne et le fit "marcher" vers la sortie, en le jetant dehors avec un grand coup de pied dans le dos.

Certains chasseurs me regardaient fixement, comme si ils me craignaient... qu'ils craignaient que je fasse moi-même un débordement comme avec le Léviathan.
Je tournais mon regard vers tous ceux me fixant, et d'un élan d'agressivité et d'autorité, je leur rétorquai d'un ton autoritaire.
"Vous vous comportez, comme une bande, de sales CABOTS ! Et, cela messieurs, ne nous mènera à rien du tout... Retournez à vos putains de places, avant que je vous vire tous."
Et pas besoin de me répéter, ils repartirent tous, détournant les yeux de mon regard perçant.
Je retournais m'asseoir vers Claire, et une fois de retour à ma place, la patronne vint me voir :
"Alors p'tit gars, tu fais toujours la loi dans mon bar ?"
Disait-elle, d'un ton fort, les bras croisés. Je me levais d'un coup, claquant ma main sur la table et lui rétorquant d'un ton plutôt taquin.
"J'suis toujours le shérif, ma vieille."
Un silence de quelques instants, puis des éclats de rire de moi et la patronne.
Elle me fit une claque dans le dos et me souriant.
"Comme ça fait plaisir de t'revoir mon p'tit gars ! J'crois que ça fait un bail que t'es pas venu !"
Je ne tenais pas trop à m'étendre sur ce sujet-là, et elle l'a remarquée. Elle a donc détourné le sujet :
"Il y a une place de chanteur de libre sur scène, si tu veux faire le show, la place t'es réservée royalement."
Je fis un signe d'approbation à la patronne, qui repartait derrière le comptoir.
Je discutais encore quelques instants avec la jeune blonde, le temps de caler quelques phrases avant d'aller m'asseoir sur le tabouret sur la scène, devant le micro... Je glissais le mot dans les oreilles des autres musiciens que nous allions jouer "Cochise" d'Audioslave.
© Laueee
Revenir en haut Aller en bas

Modératrice
Chasseuse


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 129
Crédit : 1559
Emploi/loisirs : Chasser, et sécher les cours
MessageSujet: Re: Rock songs, beer : Perfect night

Rock song, beer : Perfect night
Claire Novak & David. J. Crane


Imposer sa marque de fabrique ? Elle adorait ça, et elle était même l'une des spécialistes pour le faire. Contrairement à de nombreuses adolescentes de son âge, elle ne faisait pas sa petite réservée et sa petite timide devant quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, ou qu'à peine. Au contraire, elle imposait directement son caractère bien trempé et ses remarques pointilleuses, se fichant d'être aimé ou non. Claire Novak se moquait de ne pas être aimé par beaucoup de personne, elle n'avait absolument pas besoin de ça pour vivre, contrairement aux filles artificielles du lycée qu'elle fréquentait il y a quelques années.

Ainsi, même face à quelqu'un qu'elle admirait, certes, secrètement, elle n'allait certainement pas changer sa manière d'être juste pour faire plaisir à son interlocuteur ; loin de là. Peu importe ce que David pensait d'elle à ce moment précis, elle n'allait pas se renfermer sur elle-même, au contraire, elle allait même pousser un peu plus loin l'insolence face aux propos de David. Il devait retrouver son frère ? Hm, Claire ne pouvait pas comprendre ce que cela fait lorsqu'un frère ; ou sœur, n'est pas à ses côtés, étant donné qu'elle était fille unique. Cependant, à travers les mois passés avec Sam et Dean, elle a pu très vite comprendre à quel point les relations fraternelles étaient incroyablement fortes, du moins, le plus souvent.

-Je pourrais t'aider à le retrouver si tu le souhaites. Travailler en équipe sera peut-être plus efficace que tes efforts solitaires David. Ne me dis pas de me mêler de mes affaires, car, je risque de croiser ton frère, et,
elle se recula quelque peu pour laisser le serveur poser les boissons sur la table, quand je le verrais, je lui botterais les fesses.

Baissant les yeux pour regarder sa bière, elle levait les yeux face à la remarque du serveur. Ce genre de chose, elle l'entendait bien trop souvent dans les bars qu'elle fréquentait, et elle possédait toujours la même réponse, qui marchait à coup sûr.

-Quoi, tu n'as jamais savouré une bière avant tes 21 ans ? Demanda-t-elle sur un ton las. -Je te donne le fric que tu veux en sortant, c'est ce qui compte non ?

En voyant l’air abasourdi du serveur, et, le voyant, par la même occasion partir, Claire sourit victorieusement en ramenant le verre de bière vers elle, tout en relevant le regard sur David, observant deux hommes, plus loin. L’adolescente les regardait sans vraiment d’intérêt, des échauffourées comme ceci, elle en voyait tous les soirs. En revanche, ce qu’elle ne voyait pas tous les soirs, c’était David qui venait d’enchérir sur un combattant, comme les amateurs de boxe le feraient. Etant quelque peu surprise mais à la fois amusé, Claire sortit à son tour quelques billets pour les claquer sur la table, adressant un signe de tête à l’autre combattant.

-Je parie sur l’autre dans ce cas !

Plus les minutes passaient, plus Claire était captivée par l’acharné et tendu combat qui se déroulait devant ses yeux. Elle voulait voir qui allait donner le coup final, qui allait remporter ce combat d’ivrogne, et surtout, qui allait remporter l’argent. C’était sans compter sur David qui venait à l’instant d’expulser les deux combattants du soir du bar, comme s’il était le propriétaire du lieu. Buvant une autre gorgée de sa bière, elle hochait la tête d’admiration, alors que David revenait s’asseoir.

-Pas mal du tout, j’ignorais que tu pouvais t’imposer comme un chanteur badass, tu caches bien des choses.

Si elle savait…Si elle savait à quel point David était loin d’être le simple humain qu’elle pensait, le simple chasseur et chanteur qui reprenait des classiques, l’homme simple qu’elle appréciait. En réalité, Claire ignorait complètement être assise en face d’un démon extrêmement puissant. Alors que la patronne venait saluer David, Claire reçut un message de la part de Jody, lui disant de bien faire attention à elle, et de ne pas fréquenter n'importe qui. Elle lui disait également de rentrer au plus vite à Sioux Falls, n'aimant pas qu'elle soit loin d"elle. Claire répondit simplement et rapidement au message, afin d'éviter que Jody l'appelle toutes les cinq minutes, et rangeait son portable dans sa poche, pour écouter, à présent, David chanter.
Elle sourit en entendant les premières notes de la chanson, qu'elle reconnut directement.

Tapotant ses doigts sur la table, au rythme de la musique, elle chantait le refrain, restant toujours assise à la table.

"-Go on and save yourself, and take it out on me , go on and save yourself, and take it ou on me yeah"




egotrip



Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rock songs, beer : Perfect night
Rock songs, bear and blood : Perfect Night
« I'm back ! My sweet human whores ! »
Claire & Dagon


"Je pourrais t'aider à le retrouver si tu le souhaites. Travailler en équipe sera peut-être plus efficace que tes efforts solitaires David. Ne me dis pas de me mêler de mes affaires, car, je risque de croiser ton frère, et, quand je le verrais, je lui botterais les fesses."

Direct. Cette fille n'a peur de rien, c'est une bonne chose. Dans notre métier, rien ne devrait nous faire peur. Mais on a tous peur de ce qu'on traque... C'est un paradoxe. Le paradoxe de notre métier : On ne doit pas avoir peur des choses qui sont censés faire peur. Seul un vrai chasseur comprendra le sens de ce paradoxe.
Cependant, j'étais franc-jeu, je lui répondais donc, après qu'elle s'est mise le serveur dans la poche.
"C'est pas mon frère de sang. Mais avec ce qu'on a vécu, il est tout comme. Mais disons qu'il est dans une sombre passe... Tu connais les Winchester nan ? Ce sont un peu des légendes du métier."

Après mon échauffourée avec les deux gusses, que j'avais promptement et badassement virés du bar, je revins à ma table. Je voyais bien dans le regard de Claire qu'elle était captivée par le moment. Elle devait surement apprécier découvrir des choses sur moi... Je me suis déjà permis de lui faire part de mon lien éternel aux frangins Winwin, je pense que je me ramollis trop là... Ou alors j'ai suffisamment confiance en elle ? Pourtant, ce n'est qu'une fan qui se trouve par hasard être une chasseuse.

Lorsque je montais sur scène, je voyais certaines personnes captivées, Claire y comprit, qui se faisait déjà Cochise dans la tête au premières notes... Mais soudain, je me fis interrompre au début de la chanson. Un des chasseurs présents, Barney, un gars sympa faudrait que je vous le présente, venait à moi et me demandait à l'oreille :
"Tu peux jouer Killing in the name steuplait ? Je n'aime pas trop Audioslave, et la plupart des gars ce soir sont de l'époque de Rage Against The Machine, je pense que ça leur ferait plaisir de se souvenir de leur adolescence !"
"Ok pas de problèmes Barney, passes une bonne soirée mon pote."
Lui répondis-je en lui faisant une petite tape sur l'épaule.
Je me retournais vers mes partenaires, et je leur sortais mon plus beau sourire tout en ne sortant de ma bouche que ces mots :
"Killing in the name of."
Je voyais déjà ces mecs sourirent et lâcher des "HELL YEAH !". Cela me faisait encore sourire quelques instants.

Je repris donc le micro, je m'échauffais la voix avant de chanter dessus, et je me préparais...
Et vint les premiers riffs. J'endiablais le bar ce soir ! (C'est peu dire, petit con...)
Wow... Je viens d'avoir un flash sonore pendant une milliseconde, c'était... bizarre...

Je reprenais donc ! Et lorsque vinrent les premiers lyrics, j'usais de ma voix jeune mais déjà grave comme il faut et j'appuyais :
"Killing in the name of !

Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Huh!

Killing in the name of !
Killing in the name of !

And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
But now you do what they told ya
Well now you do what they told ya

Those who died are justified, for wearing the badge, they're the chosen whites
You justify those that died by wearing the badge, they're the chosen whites
Those who died are justified, for wearing the badge, they're the chosen whites
You justify those that died by wearing the badge, they're the chosen whites"


Je reprenais enfin le contrôle ! J'avais relevé la tête de  mon hôte, évitant que mes yeux rouges ne se fassent trop voir bien que je fermais les paupières... Puis je continuais la chanson de l'autre con.

"Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Some of those that work forces, are the same that burn crosses
Some of those that work forces, are the same that burn crosses

Killing in the name of
Killing in the name of

And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya
And now you do what they told ya, now you're under control
And now you do what they told ya, now you're under control
And now you do what they told ya, now you're under control
And now you do what they told ya, now you're under control
And now you do what they told ya, now you're under control
And now you do what they told ya, now you're under control
And now you do what they told ya, now you're under control
And now you do what they told ya!

Those who died are justified, for wearing the badge, they're the chosen whites
You justify those that died by wearing the badge, they're the chosen whites
Those who died are justified, for wearing the badge, they're the chosen whites
You justify those that died by wearing the badge, they're the chosen whites
Come on!"


J'aime me délecter de la surprise de mes victimes ! C'est alors, que je lâchais un sourire sadique, et que je laissais mes yeux rouges se révulser... La tête que les gens ont fait ! Je n'aurais manqué ça pour rien au monde ! En un claquement de doigts, plus personne ne pouvait bouger sans que je sois aux manettes ! Les glandus qui jouaient la musique continuaient à jouer, pas par volonté, mais par mon pouvoir.

J'envoyais tous ceux devant la scène par télékinésie sur le mur en face, ils reçurent au moins un choc qui faisait comprendre ce qui allait se passer...
Puis je vis la gamine, une belle blonde pour sûr... Elle n'est pas aussi sulfureuse que la bitch de David, mais elle se laisse regarder...

Je m'approchais alors, petit à petit, descendant la scène comme un roi... Le roi que je suis...
Je ramenais un des chasseurs par télékinésie à moi, je saisis une bouteille que je cassais et plantais lentement dans l'abdomen de ce ver ! Il saignait bien, c'était un beau spectacle !
La petite blonde de David me fit une remarque, d'incompréhension... J'imagine que voir une de ses idoles changer de bien à mauvais, ça doit faire un choc.
Je m'amusais à lui répondre :
"Ne cherches pas à appeler ton fantasme de chanteur à la con : Il est enfermé dans son propre esprit, et j'ai jeté la clé."
Finissais-je en riant tel un psychopathe, comme le disent ces vermisseaux d'humains !

Mais j'ai parlé trop vite... Ce fils de pute de David est résistant ! Je me tenais le crâne, il faisait mal ce salopard ! Je décidais donc de m'en aller... Je viens de remarquer ça, mais ce con m'a fait des veines noires et yeux rouges ! Il a provoqué quelque chose ce con ! Il serait prêt à s'auto-détruire pour me tuer ? FUTILE !
Je me devais de m'en aller, je finirais par régler la situation plus tard.. Il fallait que je calme ce débile de David...
Tiens, une voix m'appelait... Elle n'a pas compris la leçon finalement...

© Laueee
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rock songs, beer : Perfect night
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour :: Philadelphie :: Centre Ville :: Petit Bar -