Darkest Hour


 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Merci de prendre connaissance du système des niveaux de pouvoirs ICI
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Pour acheter les différents objets de la série, c'est par là! Cliquez Ici
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers
Un évent de Noël libre à tous a été mis en place. Venez voir les consignes ICI

You wanted to save the world ? You can't even save a dog

 :: Philadelphie :: Centre Ville :: Motel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 12 Mar - 11:53
Chasseuse
avatar
Messages : 54
Crédit : 188
Voir le profil de l'utilisateur
You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Durant sa courte mais mouvementée vie, l'adolescente avait entendu et vécu de nombreuses choses. La disparition de son père bien aimé, possédé par Castiel, la mort de Ryan ainsi que sa mère, la rencontre des Winchester ainsi que celle de Jody...Tout ceci s'était passé bien trop vite pour Claire, qui n'avait pas pu profiter correctement de son enfance. Cependant, animée d'un caractère courageux et tenace, elle avait su remonter la pente, jour après jour. Depuis plusieurs temps, sa vie était devenue comme monotone, peu animée et surtout ennuyante. Certes, elle chassait quotidiennement, et chaque affaire était différente et surprenante, mais il n'y avait plus de rebondissements, comme avant...Jusqu'à aujourd'hui...

Arrivée à Philaldephie il y a quelques jours, Claire s'était rapidement habitué à l'environnement et avait facilement pris ses marques. Elle chassait la vermine qui polluait la ville, toute seule, comme une grande, et lorsque le soir arrivait, elle se détendait au petit bar local, entourée, bien souvent, d’hommes peu fréquentables. Un soir, alors qu’elle écoutait un groupe de jazz jouer, n’appréciant pas pour autant la musique, elle entendit de nombreuses rumeurs concernant un certain Dean Winchester qui serait devenu le monstre qu’il détestait : Un démon. Au début, elle avait pris cette rumeur à la légère, pensant que l’alcool montait trop rapidement à la tête des chasseurs présents, mais, peu à peu, elle entendait des témoignages de personnes disant qu’ils avaient bel et bien rencontré cette « bête sans pitié contrôlée par une soif de sang ardue ». Malgré une relation conflictuelle avec l’aîné de la fratrie, Claire ne pouvait pas laisser passer ça. Elle imaginait déjà Sam, désemparé par la situation inédite et sans issue, essayer, tant bien que mal, de trouver une solution pour ramener son frère. Il était évident que, même si elle n’avait pas eu de contact avec Sam, elle allait mener sa propre petite enquête pour retrouver Dean et comprendre ce qu’il se passait chez lui.

C’est ainsi, qu’en ce soir sec mais glacial, Claire, au volant de son petit pick-up, était en route, direction le motel peu élogieux dans lequel Dean résidait. Après plusieurs jours d’enquête, elle avait réussi à localiser le Winchester. Elle se demandait, alors, si elle devait prévenir Sam, bien plus expérimenté qu’elle concernant la chasse, pour lui dire où se trouvait son frère. Mais, bien que cela paraissait suicidaire, elle se décida à y aller seule, à ses risques et périls.

Se garant sur le parking du motel, elle coupa le moteur et descendit, vérifiant bien que son couteau était solidement accroché à sa ceinture. Dean n'avait jamais levé la main sur elle, lorsqu'il était encore humain, mais il valait mieux, à présent, resté sur ses gardes. Si elle revenait blessée, elle ne pourrait pas cacher à Sam ou Jody, sa rencontre avec Dean, et se ferait, comme d'habitude, passer un savon.
S'arrêtant devant la chambre de Dean, peu difficile à trouver vu le peu de chambre du motel, Claire tendit l'oreille pour voir s'il y avait quelqu'un ou non. Apparemment, non ; Dean devait très certainement être dans un bar, à draguer toutes les filles du coin.

Sortant son épingle à cheveux, elle crocheta la serrure de la porte, afin d'ouvrir presque naturellement cette dernière. Rentrant dans la pièce plus qu'en désordre, elle reconnut d'un coup d’œil les chemises que Dean aimait porter, jetées négligemment sur le sol. Refermant la porte derrière elle, l'adolescente s'avança, donnant des petits coups de pieds aux canettes et vêtements sur son passage. Elle partit s'asseoir sur le bureau, couvert de poussière et laissa échapper un faible soupire. Elle n'avait plus qu'à attendre l'arrivée de ce fameux démon, qui, à en croire l'Impala qui venait de se garer, était tout proche.

Claire ne dût attendre qu'une minute pour voir la porte de la chambre s'ouvrir. Dean, embrassant passionnément une fille, ne semblait pas remarquer qu'il avait une invitée. Après une grimace de dégoût, Claire se raclait la gorge, regardant les deux "amoureux".

-Wow mec, je vois que tu dragues de plus en plus d'ordures, dit-elle, regardant de haut en bas la fille. Ça doit être l'une des pires que tu ramènes.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Mar - 1:38
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

You wanted to save the world ? You can't even save a dog
Claire Novak & Dean Winchester
« Hey, ce verre, je le veux ce soir, pas demain! »

C'est un Dean à moitié torché qui avait crié ça au barman, ce dernier s'intéressant un peu de trop près à ses clientes, sans faire attention à ceux qui attendaient leur boisson depuis un moment. C'était un jeune, début vingtaine qui semblait n'en avoir rien à foutre des autres ou encore de se faire virer, tant qu'il pouvait séduire de belles jeunes femmes. Sauf que malheur pour lui, il était tombé sur l'un des mecs les plus impatients de la planète, surtout lorsqu'il avait beaucoup trop d'alcool dans le sang, même pour ses capacités de démons. Il voulait juste sa putain de tequila et ce con mettait une plombe à venir le servir!

Lâchant un soupir de désespération, mais surtout de frustration, le Winchester se releva de son banc et fit mine de partir, attirant l'attention du barman qui se mit en mode panique parce qu'il ne payait pas avant de partir. Le plus jeune contourna son bar, se plantant devant Dean qui releva un sourcil, content d'avoir réussit à attirer son attention. Sans se soucier de ce que les autres clients pouvaient pensé, le démon se saisit de l'humain par le col de sa belle chemise et le souleva pour le plaquer directement sur le comptoir et se pencher à son oreille pour lui murmurer:

« Ça fait quinze minutes que j'attend cette saloperie de verre. T'as pas intérêt à me faire attendre une minute de plus. »

Le barman hocha la tête, après avoir en vain essayé de se déprendre de l'emprise de son aggresseur et Dean le laissa repartir, heureux de voir que sa menace avait eut de l'effet puisqu'il se fit aussitôt servir. C'était dommage qu'il ait été aussi docile aussi rapidement par contre... il aurait bien aimé lui cogner dessus un peu plus. Le bon côté par contre, c'est qu'il avait réussit à avoir son verre et l'attention d'une des filles que ce couard avait eut quelques minutes plus tôt, était désormais tourné vers Dean. Cette dernière vint ensuite l'aborder, intéressé à passer le reste de sa soirée avec lui plutôt que l'autre qui se pissait littéralement dessus.

Au bout d'un moment, la fille étant bien éméché elle aussi, le Winchester lui proposa de l'accompagner à son motel, chose qu'elle accepta assez rapidement. Repartant dans sa voiture, ils arrivèrent dans le parking de la chambre qu'il occupait et il devait être dans un bordel monstre puisqu'il ne l'avait pas rangé. À quoi bon de toute façon. Les filles qu'il ramenait le voulait au pieux et non pour une chambre propre après tout. En même temps de déverrouillé la porte, Dean ramena la jeune femme contre lui, parsemant son visage de baiser, puis s'empara de sa bouche pour l'embrasser passionnément, repoussant la porte derrière lui pour ensuite la refermer sans détacher ses lèvres des siennes.

-Wow mec, je vois que tu dragues de plus en plus d'ordures. Ça doit être l'une des pires que tu ramènes.

Dean mit fint à l'échange après un petit moment, comme s'il n'avait pas entendu l'intruse parler, puis se sépara à regret de son coup d'un soir qui allait sans doute tomber à l'eau. Il se redressa et se retourna vers la blonde, qui se tenait sur le bureau à dévisager l'autre femme dans la pièce. Le châtain échappa un petit rire et se recula d'elle.

« Quoi, jalouse? Tu veux te joindre à nous, peut-être? »

Évidemment c'était de l'ironie plus qu'autre chose. Il n'avait pas vraiment envie de se taper Claire Novak. C'était encore une adolescente et elle ne l'intéressait pas à ce point-là. Il n'était pas assez déranger pour ça. Bon... ceci étant dit, il rouvrit plutôt la porte et força la fille avec qui il aurait voulu échangé plus que de simple baiser, à sortir de la chambre et lui referma la porte au nez, la laissant dans le flou total et sans comprendre ce qui se passait. Tant pis.

« Je peux savoir ce que tu fais là, Claire? Le jardin d'enfant était fermé? »

Il alla vers le mini frigo qu'il avait dans sa chambre, regardant s'il lui restait quelques bières et en prit deux sur les trois qu'il y avait dans le fond, en tendant une à la blonde, chose que le lui humain n'aurait jamais fait.

« T'en veux une? »
Credit Hesa


HRP: Désolée du temps de réponse J'espère que la réponse t'iras tout de même XD

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Mar - 14:25
Chasseuse
avatar
Messages : 54
Crédit : 188
Voir le profil de l'utilisateur
You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Àpremière vue, le Winchester paraissait totalement normal. Même habits, même comportement, même façon de s'exprimer, même blagues abrogées. Si Claire n'avait pas appris qu'il était devenu un démon, elle n'aurait pas douté une seule seconde que Dean n'était plus un simple humain à présent. Une simple personne complètement naïve n'aurait pas remarqué le changement, et serait tombée dans un piège inévitable, que le Winchester adorait tendre.

Cependant, Claire avait nettement vu le changement lorsque Dean s'était retourné vers elle. Sans vraiment l'expliquer, elle avait vu dans son regard, une étincelle de sadisme, d'amusement, et d'inconscience, qui, lorsqu'il était humain, n'existait absolument pas. C'était comme s'il se fichait de tout, de son frère, de son boulot de chasseur, de ses proches. Il ne pensait qu'à tuer, boire, et draguer, voilà ce qu'était le nouveau Dean...Et l'on pouvait comprendre tout ceci en un simple échange de regard. Fort heureusement, l'adolescente était assez courageuse pour oser affronter le démon, car, mine de rien, Dean pouvait effrayer n'importe qui sans même prononcer le moindre mot. Sa prestance dans la pièce était remarquable et franchement dominante. Il fallait donc faire pareil que lui, pour ne pas être mangé.

-Me joindre à vous ? Demanda-t-elle en haussant les sourcils, je vais plutôt te botter les fesses que prendre du plaisir, finit-elle, en posant à présent son pied gauche sur le bureau.

Un rire amusé s'échappa discrètement d'elle lorsque le chasseur recala amèrement sa conquête d'un soir, qui semblait visiblement peu heureuse de la tournure que la soirée prenait. Cette dernière devrait être heureuse, l'adolescente lui avait sans doute sauvé la vie, car Dean l'aurait sans doute éliminé de ce monde, une fois son plaisir fini. Il ne fallait pas être un grand diplômé d'Harvard pour comprendre que l'ex chasseur considérait à présent les filles comme des marionnettes qui le divertissaient quelques heures. Claire savait pertinemment qu'elle pouvait être également l'une d'entres elle, malgré son jeune âge, et malgré qu'elle soit encore mineure. Ces choses-là, étaient le cadet des soucis du Winchester.

Sautant du bureau, pour se retrouver sur la terre ferme, elle croisait les bras sur sa poitrine, détaillant l'ex chasseur de haut en bas avec un regard neutre. Elle ne comprenait toujours pas comment, un chasseur d'une telle renommée a pu tomber aussi bas. Bien qu'elle ne fût pas sa meilleure amie, le voir à ce point mauvais, l'agacé grandement. Dean ne méritait pas ça, elle le savait, mais, elle n'était pas ici pour lui faire comprendre ceci...d'une manière douce, comme pourrait le faire Sam. Cela ne voulait pas dire qu'elle allait se battre avec lui, car, Claire savait que c'était très inutile, vu la puissance de Dean.

-C'est ça c'était fermé, en revanche je vois que le jardin des putes est ouvert continuellement. Elle regardait le bazard dans la chambre, d’un rapide coup d’œil, et vu le bordel qu’il y a ici, tu dois être un client régulier.

Ce genre de grossièretés, Claire pouvait à présent se le permettre, en sachant que Dean ne se préoccupe de rien à présent. S'il avait été humain, il aurait très certainement recadré l'adolescente pour son vocabulaire peu approprié.
Claire sourit doucement en voyant l'offre que Dean n'aurait également jamais faite s'il était humain : Lui proposer une bière. Prenant la canette, elle posait cette dernière sur le torse de l'ex chasseur, appuyant légèrement sur celui-ci, le regardant droit dans les yeux.

-Finalement, je pense que je te préfère en démon, qu'en humain Dean. Dit-elle, en décapsulant la boisson, tout en s'installant sur le lit.

S'en suit un léger blanc, où Claire détailla sans gêne le Winchester, avant de reprendre la parole, sur un ton plus léger.

-Tu aimes ça ? Etre en partie le monstre qui a tué ta propre mère ? Franchement Dean, tu vaux bien mieux que ça, je suis pas le genre de fille à faire des leçons de morale, mais, honnêtement, tu es heureux comme ça ? En démon ?


Codage par Libella sur Graphiorum


T'en fais pas pour l'attente Wink Réponse superbe au passage ! (Pardon encore une fois pour la longueur xD )
Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Mar - 1:41
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

You wanted to save the world ? You can't even save a dog
Claire Novak & Dean Winchester
Une chose n'avait pas changé durant cette dernière année... Claire n'avait toujours pas la langue dans sa poche. Elle restait fidèle à elle-même, provocatrice et sûre d'elle. Cette impression se renforça quand elle répliqua à son invitation de les rejoindre, peu avant qu'il ne recale la fille sans même lui accordé de regard ou de mot d'excuse. Il s'en moquait des autres, lui seul importait. Il avait passé tellement d'année de sa vie à ne se soucier que de l'humanité, à ces saloperies d'humain égoïste et hypocrite qu'il en avait eut sa claque. Être un démon avait seulement exacerbé cette partie de sa personnalité qui avait envie de tout laisser tomber et de laisser les autres se démerder. Après tout, la terre pouvait bien aller se faire foutre et crever dans un caniveau. Que lui avait-elle apporté, si ce n'était du malheur, du chagrin, de la trahison et tout un tas d'autres conneries?

Dean ne pu s'empêcher d'éclater de rire face à la réaction de la jeune blonde au sujet du jardin d'enfant, s'amusant de son sens de la répartie. Il avait pu constaté plusieurs fois par le passer qu'elle ne se laissait pas marcher dessus si facilement, et bien qu'il lui aurait dit autrefois de surveiller son langage vu la façon dont elle avait parlé de ces pauvres filles, là, il laissa couler, suivant l'adolescente du regard alors qu'elle venait prendre la canette qu'il lui tendait. Un nouveau petit rire s'échappa des lèvres du démon lorsqu'elle lui annonça que finalement elle le préférait sûrement en démon. Il avait gagné des points en lui donnant cette bière fallait croire!

Décapsulant à son tour sa bière, le Winchester commença à la vider doucement, sans vraiment se presser, relevant un sourcil à ce que la plus jeune était entrain de dire.

-Tu aimes ça ? Être en partie le monstre qui a tué ta propre mère ? Franchement Dean, tu vaux bien mieux que ça, je suis pas le genre de fille à faire des leçons de morale, mais, honnêtement, tu es heureux comme ça ? En démon ?

L'aîné eu un léger hochement d'épaule, déposant sa bière sur la petite table près de la fenêtre pour ensuite se retourner vers Claire pour répondre à sa question.

« Ce qui est bien quand il m'arrive ce qui m'est arrivé, c'est qu'on voit les choses sous un autre angle. Là où tout le monde voit l'ancien Dean possédé par le démon, moi je le vois plutôt comme une renaissance et une révélation. »

Dit comme ça, ça pouvait paraître presque étrange au final. Expliquer les changements qui s’étaient opérer en lui était presque impossible. Les gens, les chasseurs, voyaient les démons comme des bêtes sanguinaires sans aucun sens de la morale, ce qui n’était pas à la réputation que Dean pouvait désormais avoir. Les seuls moment où il avait vraiment fait du mal à des humains étaient les fois où ces derniers venaient l’embêter et se mettre dans ses pattes. Il pouvait les tabasser, leur faire peur, se montrer impatient et terrifiant, mais il ne les tuait que si nécessaire… là où il tuait les anges et les autres démons sans aucun remord. C’était peut-être un reste de ce qu’il était en tant que chasseur, même si ce n’était parfois pas l’envie qui lui manquait de tuer un pauvre con qui l’aurait fait chier. Il avait encore un peu de jugeote… enfin, on pouvait dire ça comme ça.

« Es-tu certaine que je vaux mieux que ça? J’en ai fais des horreurs dans ma vie, même sans la marque, même sans être ce monstre, comme tu dis. J’ai toujours été un tueur, ça n’a fait que ressortir ce que je suis vraiment, et oui, j’aime ça. »

Dean lâcha un soupir d’exaspération mêler d’énervement.

« Et merde je vois pas pourquoi je me sens obligé de me justifier! Tu as fais tout ce chemin et cette prise de risque en débarquant dans ma chambre pour quoi, Claire? »

Discuter c’était bien, mais au final elle lui accaparait un peu sa soirée quand on y pensait. Et elle lui avait fait raté une belle partie de jambe en l’air.  
Credit Hesa


HRP: Ne t'excuse pas pour la longueur, j'adore les longues réponses Cool Plus c'est long plus c'est bon! 8D *tousse XD mwahaha * Ta réponse est nickel!

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Ven 23 Mar - 16:25
Chasseuse
avatar
Messages : 54
Crédit : 188
Voir le profil de l'utilisateur
You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Le changement est sans doute l'une des transformations les plus remarquables durant notre vie. Souvent, il peut être positif ; en améliorant le comportement ou les idées d'une personne, en réduisant au maximum nos nombreux défauts pour essayer d'être la meilleure personne possible pour notre conjoint ou proches. Cependant, et, dans la plupart des cas, le changement s'opère dans un terme négatif. Devant peut-être agressif, méchant, malsain, et même dangereux, le changement devenait alors un beau et instable ennemi. D'un point de vue extérieur, il était clair que Dean était tombé du côté obscur de la force, si l'on pouvait dire, et qu'il était devenu l'une des pires créatures du monde surnaturel. Malgré ceci, pour le Winchester, son changement lui procurait un nouvel état d'esprit qu'il jugeait positif.

Et Claire Novak, malgré son jeune âge et son immaturité, allait lui faire comprendre que c'était absolument tout le contraire. Assise sur le piteux lit du motel, l'adolescente ramenait ses genoux contre son torse, posant, par la même occasion ses bottes sur les couvertures. C'était sa façon à elle d'imposer explicitement sa marque dans la "demeure" du Winchester. Elle ne put retenir un rire amusé tandis qu'elle finissait une gorgée de sa bière face à la réplique de Dean. Il avait toujours le mot qui le rendait optimiste, une attitude qui cachait bien souvent son mal-être ou ses problèmes. Elle n'avait, certes, pas passé des années entières avec lui comme Sam, mais elle avait appris à analyser certains aspects de sa personnalité panachée.

-D'un autre angle ? Demanda-t-elle en posant la bouteille sur la table de nuit, près du lit, Dean, tu es passé d'un chasseur talentueux et professionnel, d'un chasseur qui voulait, elle employait soudainement un ton ironique, sauver le monde tout en s'enfilant des bières et des pizzas à longueur de journée, d'un grand frère qui ne pouvait pas fermer l'œil de la nuit lorsque son petit frère ne répondait pas à ses appels, d'un ami, qui serait capable de prendre sa voiture à 3h du matin pour venir aider l'un de ses proches, à un ivrogne violent et à un minable qui serait capable de violer une pauvre fille pour satisfaire ses plaisirs personnels ; wow, tu parles d'une renaissance mec, c'est plutôt une ligne droite vers une mort psychologique.

Certains seraient surpris que voir que Claire Novak, l'adolescente égoïste qui ne pensait qu'à la chasse et qu'à elle-même, accordait autant d'important à Dean Winchester, devenu minable à cet instant précis. Cependant, la jeune fille, malgré les critiques qu'elle a pu adresser à l'ex chasseur, avait vu Dean comme l'un de ses proches, voir, comme son grand frère qu'elle n'avait jamais eu. Bien qu'elle détestait quand ce dernier l'a rappelait à l'ordre, elle l'appréciait et elle ne pouvait pas rester insensible face à ses propos.

-Oui, je suis certaine que tu vaux mieux que ça Dean Winchester. Elle se leva, pour se planter devant lui, haussant les épaules. -Tu es le premier à dire que l'on avons tous du sang sur nos mains, tous les chasseurs, ont du sang d'innocents, ou de coupables sur leurs mains, mais ce n'est pas pour ça qu'ils s'enfoncent dans la noirceur, comme tu le fais là maintenant. Se mordant la lèvre inférieure, elle levait les yeux au ciel. -Je n'arrive pas à croire que tu aimes ça, cet état d'esprit. Il faut que je te montre tes meurtres pour que tu te rendes compte que tu es pire qu'un vampire, qu'un loup-garou, et même pire que Lucifer ?

Bien qu'elle voyait Dean s'énerver, elle ne baissa pas d'un ton, et haussait même quelque peu sa voix, posant son index sur le torse du démon, se moquant de l'impulsivité du chasseur.

-Pourquoi je fais ça ? Bordel Dean, mets toi à ma place. Si j'étais à ta place, tu aurais passé des jours entiers à me suivre, à me traquer, tu ne m'aurais laissé aucun moment de répit, et, tout comme moi, tu aurais cherché à comprendre, pourquoi ce changement brutal.

Elle marquait une courte pause, baissant la tête pour calmer son intonation.

-Je fais ça parce que je t'apprécie Dean, car j'ai su trouvé en toi un modèle à suivre, une épaule sur laquelle je pouvais me confier, et crois moi, te voir comme ça me rend triste Dean. Elle relevait la tête, retrouvant un ton plus neutre. À présent que j'ai été honnête avec toi, sois le avec moi. Aimes-tu vraiment voir Sam désemparé par la situation, affecté et peut-être brisé intérieurement car il voit l'homme qu'il admire le rejeter, et le détester ? Apprécies-tu vraiment de me voir me confier sur mon mal-être, devant toi ? Concrètement, aimes-tu voir tes seuls proches qui sont capable de te supporter, souffrir ? Elle levait son index vers Dean, durcissant son regard. -Si tu me réponds oui, je jure sur qui tu veux que je te botte les fesses tout de suite. Tu devrais être heureux que Sam et moi se soucions de toi, se soucions d'un bâtard comme toi qui rejettent ceux qui ont toujours été là pour toi, d'un claquement de doigt.

Codage par Libella sur Graphiorum


Je n'ai absolument pas pensé à mal au vue de ta phrase Tant mieux si t'aimes les réponses longues car avec moi tu es servis !
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Mar - 22:48
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

You wanted to save the world ? You can't even save a dog
Claire Novak & Dean Winchester
Non, il ne s’était pas attendu à une telle tirade de l’adolescente. Alors ça… même que ça le surprenait un peu, pour être honnête. Il savait que ça mettait son frère hors de lui de ne pouvoir lui mettre la main et de le voir se balader en liberté dans la nature, à faire ce qu’il avait envie quand il en avait envie. Il savait aussi que ça avait fait un mal fou à Phaliel qu’il se soit tiré sans même lui avoir dit un au revoir, ou même qu’Ana’ lui en voulait énormément de ne pas avoir été là pour elle… mais jamais au grand jamais il ne s’était attendu à ce que Claire, qui lui en avait tant voulu pour lui avoir retiré son père ou même pour avoir tué son salop de père de substitution, se soit attaché ainsi à lui au point de venir tenter de lui remettre les idées en place. C’était une première pour lui. De par leur personnalité et leur façon de pensée, elle et lui se ressemblait énormément. Deux caractères de merde qui parvenaient assez bien à se comprendre malgré leur façon de se parler et leur sens de la répartie tous deux aussi immatures l’un que l’autre.

- Oui, je suis certaine que tu vaux mieux que ça Dean Winchester. 

Le Winchester étouffa un petit rire en l’entendant et il planta son regard dans celui de la blonde lorsque cette dernière vint se poster devant lui et continua à parler. Lorsqu’elle le compara aux autres monstres qu’il avait pu chasser au cours de sa vie, puis à Lucifer, il plissa les yeux, sa mâchoire se contractant sous le coup d’une colère qu’il tentait de retenir. Le comparé à cet enfant gâté pourrit d’archange de merde, elle avait du culot quand même. Il était loin d’être comme Lucifer. Du moins, ça, c’est ce qu’il essayait lui-même de se convaincre.

Dean pencha la tête en la voyant faire un mouvement pour poser son index sur son torse et il eut une soudaine envie de lui prendre son bras et de le retourner comme un bretzel pour lui faire mal et lui faire regretter d’être venu, mais il se contenta d’y penser, sans mettre sa pensée en application. Autant attendre de voir ce qu’elle voulait continuer de dire, même si au fond ça le faisait extrêmement chier et qu’il aurait préféré qu’elle se la ferme. Mais il avait une ligne de conduite… et il ne s’en prendrait pas à une adolescente de dix huit ans. Enfin… il essayait. Ce n’était pas l’envie en ce moment qui lui manquait de vouloir lui arracher la tête à main nue. Il n’aimait pas non plus l’intonation de sa voix qui montait et il se retint de ne pas lui balancer à la gueule de se la fermer ou de l’encastrer dans le mur. Il ne savait pas vraiment si c’était son impatience qui lui donnait ces envies ou si c’était la marque qui les lui mettait en tête, mais il faisait de gros effort pour se contenir. Une chose était sûre, elle parvenait aisément à le mettre dans tout ses états.

Poing serré, il se força à prendre une grande respiration alors qu’elle recommençait à parler, après avoir baissé un peu la voix. Étrangement, au moment où lui dit qu’il était un modèle à suivre pour elle, il ne pu s’empêcher de rigoler, trouvant tout ça assez drôle au final. Lui qui avait toujours eu de la difficulté à se regarder dans le miroir parce qu’il ne se supportait pas lui-même, parce qu’il se trouvait pitoyable et qu’il avait le poids du monde sur les épaules… Elle avait sans doute trouvé le pire modèle qui soit.

« Je sais pas si je dois me sentir flatter d’avoir été un jour ton modèle, vu la tête que tes modèles ont eu… »

Il faisait évidemment référence à Randy, qu’il avait massacré, puis à lui-même, en tant qu’humain. Le plus vieux se retourna à nouveau vers la table, reprenant sa bière pour la vider complètement avant de répondre à ses questions. Une fois la canette vidé, il la balança dans un coin de la pièce et reporta son attention sur Claire, un sourire arrogant aux lèvres.

« Honnêtement? Je trouve ça vraiment très drôle de te voir te radiner ici et me débiter tout ça. Tu ne penses pas que je serais retourné vers Sam si ça ne m’avait pas amusé? Que j’aurais frappé et torturé la femme que j’aime si je n’en retirais pas un certain plaisir? »
Le démon prit une petite pause, posant son pouce et son index sous le menton de la jeune Novak. « Bottes moi le cul si tu en as envie, jure le sur qui tu veux, mais j’aime ce que je suis devenu et ça, personne ne pourra me changer. »

Pour le simple plaisir de l’emmerder, il passa ses yeux de vert à noir et la repoussa un peu plus loin, sans pour autant le faire trop violemment non plus. Il était curieux de voir si elle allait mettre sa menace à exécution ou si elle l’avait dit en l’air. Ce qu’elle avait dit le travaillait intérieurement, mais il ne lui laisserait pas la satisfaction de le voir se mettre à genoux devant elle pour implorer le pardon. Il tuerait tout ceux qui lui gâchait l’existence s’il le fallait. Il s’était assez contenu… la prochaine fois qu’il voyait Sam ou une autre personne qui le connaissait, il ne ferait pas de quartier. Il avait fait des efforts monstres pour éviter de blesser qui que ce soit, mais apparemment, ça ne suffisait pas. Même là, Dean se trouvait trop gentil.  
Credit Hesa


HRP: Mon perso est un vrai bâtard mon dieu xDDD Je sais pas si tu auras assez de matière à me répondre, hésite pas à me mp au besoin o.o'

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Jeu 29 Mar - 14:15
Chasseuse
avatar
Messages : 54
Crédit : 188
Voir le profil de l'utilisateur
You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Dean était déjà un sacré casse-pied lorsqu'il était humain. À vouloir toujours avoir raison, et à agir presque tout le temps de manière égoïste, la vie quotidienne avec lui n'était pas de tout repos. Certes, son côté farceur et protecteur était apprécié pour certains,mais le Winchester n'exploitait pas beaucoup ce côté-ci. Alors, à présent qu'il était démon, ses mauvais côtés s'amplifiaient davantage, au point de détruire complètement ses qualités. Alors, était-ce vraiment une gamine de 18 ans qui allait réussir à faire sortir les points positifs, actuellement, cachés, de l'ex chasseur ? Peut-être pas, mais après tout, rien n'était impossible. Bien sûr, Claire savait pertinemment que Dean avait un égo important, et qu'il n'allait pas se laisser malmener par une gamine comme elle, au risque de voir sa réputation se ternir. Cependant, l'adolescente n'était pas du genre à abandonner, et, presque jusqu'à son dernier souffle, elle allait exposer ses pensées au démon. Fort heureusement, Jody n'était pas là pour voir à quel point sa petite protégée se mettait dans un danger monstre.

Elle avait pu voir la rage et la trépidation dans les yeux du Winchester, ainsi que sur son visage. Pendant de courtes secondes, le cœur de Claire se serra, ayant peur que Dean cède en déversant physiquement sa rage sur elle. En pauvre humaine qu'elle était, et avec le peu d'armes qu'elle disposait sur elle, elle ne tiendrait pas longtemps face au démon. Cependant, une question ne cessait de revenir dans son esprit : "Est-ce qu'il serait capable de me tuer ?" Car, si se débarrasser de ses proches était une obligation, Sam, ainsi qu'elle-même seraient actuellement enterrés dans un cimetière... Pourtant, ils étaient toujours là, en parfaite santé. Dean était, à l'heure actuelle, un mystère aux yeux de Claire. Ses propos étaient haineux, mais pourtant, il semblerait qu'une infime partie de lui se retînt à franchir une ligne imaginaire, pour éviter de blesser ses proches...

-Juste, ferme la Dean, dit-elle simplement, en croisant ses bras sur sa poitrine.

La douleur de Randy était toujours présente en elle. Elle se souvenait encore, de son corps ensanglanté sur le salon de la maison familiale. Elle se souvenait encore, à quel point son cœur s'était serré en voyant cette scène, en voyant Dean, agenouillé à côté du corps de Randy. Certes, elle avait appris, avec le temps, à se remettre de cette épreuve, à avancer, mais sa blessure n'était pas encore recousue, et saignait de nouveau lorsqu'on appuyait sur elle.

Claire ne fut pas surprise de voir la bouteille voler, elle comprenait bien que Dean commençait à avoir les nerfs tendus et qu'il luttait pour ne pas commencer un combat fatal. Cependant, lorsqu'elle sentit les doigts du Winchester sous son menton, elle frissonnait quelque peu, appréhendant la suite. Elle savait qu'il pouvait lui briser la nuque d'une simple pression. Pourtant, ses yeux ne laissaient pas place à sa peur. Ils étaient au contraire, remplis de haine. Sans surprise, les paroles du Winchester n'étaient pas positives, mais ça, Claire s'en doutait. En revanche, ce qu'elle avait moins anticipé, était qu'il passe ses yeux du vert au noir, et qu'il la pousse.
Reculant de quelques pas, sans briser le contact visuel, Claire resta silencieuse quelque temps. Elle avait déjà vu les yeux d'un démon, mais elle ne les avaient jamais vus d'aussi près...Surtout, lorsque ce démon était Dean...L'adolescente savait que ce dernier la mettait au défi, au défi d'appliquer ses menaces auparavant dîtes. Elle sentait la lame froide de son banal couteau sur sa peau et se demandait si c'était vraiment une bonne idée de se lancer dans un combat suicidaire. D'un autre côté, elle n'aurait plus aucune crédibilité auprès de Dean si elle abandonnait ses menaces. Se rapprochant de lui, après un long moment de silence, elle fit style de glisser sa main droite dans la poche arrière de son jean, alors qu'en réalité, elle attrapait le manche de son couteau.

-Tu te souviens quand tu as tué Randy ? Une partie de moi était dévastée, mais une autre partie de moi voulait te faire la peau, et voulait enfoncer la lame que tu tenais dans ta poitrine. Heureusement pour toi je ne l'ai pas fait, mais, à voir ce que tu es devenu aujourd'hui...j'aurais certainement dû le faire.
À la suite de ces paroles, Claire sortit rapidement son couteau pour entailler rapidement la joue gauche de Dean, avant de se reculer de quelques pas, tenant fermement le manche de son arme.  

-Sam ne devrait même pas gâcher sa propre vie et ses propres rêves pour toi. Tu ne remarques même pas à quel point il se sacrifie pour toi. Tu dis que tu es une nouvelle version de toi-même, ce qui veut dire qu'une infime partie de toi est restée la même. Alors, tu te fiches à ce point de ton frère ? De celui que tu es venu chercher, venu implorer alors qu'il commençait sa vie étudiante ? *Elle rit légèrement* -Peut-être qu'il regrette d'avoir abandonner ses études de droit pour venir aider son frère, qui, maintenant, jure quotidiennement qu'il le tuerait. Wow, quelle ironie !


Elle se rapprochait de lui, d'un pas assuré, pour faire une nouvelle entaille sur le dos de sa main gauche. La guerre était à présent lancée.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 29 Mar - 23:26
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Claire Novak & Dean Winchester

Le chemin sembla se faire dans la tête de la jeune fille sur ce qu’il venait de dire, ainsi que de la façon dont il agissait. Il écarta les bras, signe évident qu’il l’invitait à tenter de mettre sa menace à exécution. Se battre contre elle ne lui serait jamais venu à l’esprit auparavant. Elle était en quelque sorte de la famille, mais maintenant, pour cette même raison, il ne pouvait pas la laisser s’en tirer aussi facilement. Il allait devoir passer un message de par ses actions, et cela n’allait certainement pas plaire à tout le monde. Mais pour l’heure, Dean allait se contenter de s’amuser et de passer ses nerfs un peu. Il sentait cette pression si commune à la rage qu’il pouvait sentir dans son avant bras droit, ainsi que la faible pulsion de la marque qui lui demandait de se défouler. Elle était tombée sur le mauvais démon.

Le Winchester ne savait pas trop s’il devait rigoler à la remarque de Claire sur Randy. Après tout, à ce moment-là, elle aurait très bien pu lui planter sa lame dans le cœur. La seule chose qui en serait ressorti aurait été lui en démon beaucoup plus tôt. Bien que ça aurait été drôle, dans le sens où ça aurait été de sa faute s’il était devenu le monstre qu’il détestait tous. Avant qu’il puisse prononcer la moindre parole, le bras de la blonde se releva, couteau de poche brandit, et lui entailla la joue, geste qui eut pour effet de faire apparaître un sourire mauvais sur les lèvres du plus vieux. La blessure se referma presque instantanément tandis qu’il laissait échappé un petit rire venant du fond de sa gorge. Rire qui s’arrêta immédiatement quand elle continua. Aïe. Elle venait de toucher la corde sensible en parlant de Sam et des sacrifices qu’il avait fait. Le sourire de Dean disparut au même moment où il cessait de rire alors qu’elle terminait de parler pour s’avancer et l’attaquer à nouveau. Par réflexe, il bloqua avec sa main, qui se retrouva elle aussi entaillée et laissa une traînée de sang sur sa main même si elle se refermait rapidement comme sa joue.

Finit la cours de récréation. Il allait commencer les choses sérieuses.

D’un mouvement rapide du bras, il saisit la jeune Novak par le cou, la retourna et la plaqua contre le mur qui avait été quelques secondes de cela derrière lui. Il resserra sa poigne, histoire de lui laisser seulement assez d’air pour qu’elle puisse respirée et ne pas tomber dans les pommes.

« C’est une blague j’espère!» cracha-t-il entre ses dents. « Ça serait Sam qui aurait fait tout les sacrifices?! »

Dean la retourna à nouveau, la mâchoire serrée, retenant l’envie qu’il avait de lui écraser la nuque d’un simple mouvement de main. Ça aurait été si facile. Elle n’était qu’une pauvre brindille pour lui, rien de plus. Un insecte qu’il pouvait écrasé aisément tellement il était fragile.

« J’ai passé ma vie à surveiller son putain de cul. À sacrifier mes envies, pour lui. À toujours le faire passer en premier et même à vendre mon âme pour cet enfoiré qui n’avait jamais aucune reconnaissance pour ce que je faisais!»

Il planta son regard noir dans le sien et la projeta plus loin dans la pièce, lui faisant faire un vol plané à rendre jaloux les oiseaux. Il ne la rejoignit pas, la laissant se relever et prendre ses esprits avant de continuer, hargneux.

« J’aurais encore préféré qu’il reste faire ses conneries d’étude, au moins je l’aurais pas eu dans mes pattes. S’il était pas né, j’aurais eu une vie normale! Mon frère a jamais rien fait d’autres que de se plaindre à longueur de journée! »

Il fit quelques pas dans la direction de Claire, chacun de ses muscles tendus et les poings serrés. Son bras droit était encore plus crispé que le gauche tant il se retenait de ne pas aller lui arracher la tête.

« À part chouiner parce que monsieur a du sang de démon, ou pleurer parce qu’il a fait que des mauvais choix et n’a fait que me laisser pourrir à chaque fois que je me retrouvais hors de porter, ou m’abandonner pour une saloperie de chien et une nana, il a rien fait d’autre! »  

La rage qu’il ressentait à ce moment-là était dur à décrire. Elle faisait ressortir cette colère qu’il avait eu en sachant que Sam l’avait complètement abandonné lorsqu’il était au purgatoire, ou encore lorsqu’il l’avait laissé pour aller avec Ruby, sans l’écouter.

« J’en ai marre de toujours passé derrière lui pour réparer ses conneries!!!»

La chambre du motel trembla sous la frustration – bien que le mot était bien minime ici – du chevalier qui laissait libre cours à ses pulsions meurtrières. Il n’aurait jamais pensé se mettre hors de contrôle simplement avec des paroles comme elle avait dit, mais il fallait croire qu’elle avait réussit à le mettre à bout. Certains des murs se craquelèrent et les tableaux décoratifs tombèrent au sol. Même les lumières s’y mettaient et clignotaient.
Code Hesa


HRP: Le Deanou il est fâché Cool xDDDDDDD J'espère que la réponse ira :>

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Sam 31 Mar - 13:22
Chasseuse
avatar
Messages : 54
Crédit : 188
Voir le profil de l'utilisateur
You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Jouer avec le feu était une spécialité de Claire Novak, c’était même l’une de ses caractéristiques. Elle aimait titiller le danger pour voir jusqu’à quel point elle pouvait continuer à agir ainsi. Peu importe le monstre qui se trouvait en face d’elle, Claire n’hésiterait pas à appuyer fortement sur les points faibles, pour énerver ou déstabiliser son adversaire. L’adolescent le faisait tout particulièrement en ce moment, en compagnie de Dean, car, appréciant l’ex chasseur ainsi que Sam, elle ne supportait pas d’entendre de tels propos haineux de Dean, vis-à-vis de Sam. Elle qui n’avait jamais eu de frère ou de sœur, admirait secrètement la relation entre les deux Winchester, qui ne devenait jamais monotone due leur vie mouvementée.

Cependant Claire n’avait certainement pas mesuré les conséquences de commencer un combat avec un démon portant la marque de Caïn ; à y réfléchir, c’était du suicide pur et simple, d’autant plus qu’elle n’avait que 18 ans et presque aucune expérience concernant la chasse. Malgré ceci, Claire ne se taira pas car elle aura reçu deux ou trois coups dans le visage. Au contraire, elle continuera d’exprimer de parler, jusqu’à ce qu’elle soit trop affaiblie pour prendre la parole.
Elle grimaçait lorsqu’elle percuta le mur, et posa automatiquement sa main sur le poignet du Winchester, tentant d’enlever la main qui serrait fortement son cou ; sans succès. Elle encaissait alors, malgré elle, les différents coups et paroles virulentes de Dean, et observait, avec effroi, à quel point l’ex chasseur pouvait être dangereux lorsqu’il était pleinement énervé.

Elle atterrit extrêmement violemment sur le sol, après que Dean l’ait littéralement jeté à travers la chambre. Son dos heurta de plein fouet le mur sur lequel se trouvait la porte d’entrée. Les différents cadres peu décoratifs tremblèrent au secouement brutal sans pour autant tomber. Restant au sol, Claire grimaça, sentant d’ores et déjà un mince filet de sang couler de son front. Dean n’avait pas utilisé la méthode douce pour exprimer sa colère, et, étant donné le ton qu’il employait actuellement, elle n’était pas prête de redescendre. Claire s’appuyait sur le lit à ses côtés, afin de se relever, pour s’asseoir dessus. Son sang coulait le long de sa joue, mais c’était de loin le cadet de ses problèmes.

-Bordel Dean tu, elle marquait une longue pause d'au moins 30s, fixant un point fixe dans la chambre* -tu es vraiment sombré dans une merde pas possible. Je connais que le quart de la relation avec Sam, mais merde Dean, vous avez grandi ensemble, vous avez galéré ensemble, vous avez gagné et perdu ensemble et c'est ce qui vous rend forts. Mais maintenant quoi ? Elle se relève, tu l'assassines de paroles meurtrières, car il a fait 3-4 grosses erreurs dans sa vie ?

Riant ironiquement, elle se rapprochait de lui pour lui administrer une gifle.

-Car évidemment tu es le frère parfait Dean, laisse-moi rire ! Sam m'a raconté quelques trucs. Apparemment, tu aurais tué sa petite amie, prétextant qu'elle n'était pas humaine ?
Elle arquait un sourcil, sifflant de provocation, wow, tu es tellement le grand frère que tout le monde rêve d'avoir. De plus, il me semble que tu as eu un meilleur ami vampire nommé...elle plissait les yeux, cherchant dans ses souvenirs -Benny, ou quelque chose du style ? C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité n'est-ce pas Dean ? Si j'ai bon, il n'a jamais levé la main sur lui, contrairement à ce que tu as pu faire toi avec sa nouvelle princesse.

Donnant un puissant coup de pied dans son genou droit, elle en profita pour le claquer directement contre le mur, malgré de maigres forces.

-Maintenant écoute moi bien mec. Tu peux me détester et vouloir me tuer maintenant, je n’en ai franchement rien à faire, mais que tu oses tenir de tels propos sur ton frère, ça, ça me révolte. Tu profites de ta condition de monstre pour cracher des injures sur lui, alors qu'en tant qu'humain, tu paniquais dès qu'il ne répondait pas à tes incessants sms, tu paniquais quand tu le voyais blessé, et tu venais faire chier tout le monde afin qu’ils t’aident à sauver Sam. Tu le détestes, certes, maintenant, mais si tu le tues, ou qu'il se fait tuer par un autre, tu pleuras ta plus grande et grosse connerie lorsque tu redeviendras humain dans une semaine, deux mois, un an ou dix ans.

Elle prit la veste du démon dans ses mains, l'attirant vers elle d'une manière brutale, tout en le fusillant du regard.

-T'avoir abandonné une fois ne signifie pas qu'il ne t'aime pas petit fils de pute. Quand je traînais avec vous deux, je n'ai jamais vu un petit frère aimer autant son grand frère, et je pense qu'il devrait venir te voir pour tirer une balle dans ton crâne d'idiot.

A la suite de ces paroles, Claire planta le couteau qu'elle tenait toujours, dans l'épaule du Winchester. Il ne fallait pas énerver le chasseur, certes, mais il ne fallait pas énerver la jeune Novak non plus...


Codage par Libella sur Graphiorum


Claire l'est également haha ! J'espère que tu aimes cette réponse mouvementée !
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Avr - 21:14
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Claire Novak & Dean Winchester

De mémoire, Dean se rappelait que Claire avait un caractère sans doute autant enflammé que le sien. En cas de moment de crise où tout semblait désespéré et où aucune chance ne semblait se dessiner à l’horizon, elle réagissait exactement pareil et préférait continuer de parler et de provoquer plutôt que de marcher sur son orgueil et de se taire. Ça ne dérangeait pas vraiment le Winchester, puisque ça lui donnait une bonne raison de se défouler, lui qui avait non seulement perdu son coup d’un soir mais qui avait aussi réussit à sortir de ses gongs face au réplique de la plus jeune. Comme quoi, certaine chose était encore un sujet sensible pour lui, même s’il tentait de le dissimuler un maximum. Il se rapprochait toujours doucement de la blonde, qui était atterrit sur le mur donnant sur la porte et il s’arrêta à environ un mètre d’elle, la laissant reprendre ses esprits. Il aimait certes se défouler, mais il préférait aussi un combat équitable. Elle était assez sonné après sa petite valse et il la laissait souffler pour être certain qu’il ne taperait pas sur une poupée de chiffon sans défense.

Sa colère ne descendait toutefois pas. Elle empirait de seconde en seconde et il espérait seulement qu’elle se remette sur ses deux pieds sans trop le faire attendre. Il se connaissait. Malgré ses ‘bonnes’ intentions, il finirait par perdre patience et l’attaquerait tout de même. Au final, elle semblait avoir un peu reprit ses esprits puisqu’elle continua de parler, n’obtenant pour seule réaction de la part de Dean, qu’une sorte de grondement colérique alors que sa mâchoire se contractait.

« Ce ne sont pas des erreurs qu’il a fait, mais des choix. »

Cette phrase, il l’avait déjà sorti à Sam, même si à ce moment-là il avait été contrôlé par un spectre. Ça leur était arrivé de se prendre la tête pour des conneries, mais aussi pour des choix que son frère avait pu prendre en croyant bien faire ou par égoïsme parce que monsieur voulait vivre sa putain de vie tranquille à siroter sa p’tite bière dans son p’tit salon comme monsieur et madame tout le monde. Et au final, il revenait toujours la queue entre les jambes parce que leur vie le rattrapait. Cet espèce d’idiot.

Une chose était sûre, il ne s’était pas attendu à se prendre une gifle en pleine poire, pas après ce qu’il venait de lui infliger… apparemment, ça ne la décourageait pas de le mettre encore plus en rogne, continuant de lui balancer tout un tas de truc qu’il aurait préféré oublié. Il ne répliqua pas, ne voyant pas vraiment ce que ça pourrait lui apporter de toute façon. Elle avait raison. Il n’était pas parfait, mais il ne l’avait jamais prétendu non plus. Il avait voulu oublié Benny à son retour du purgatoire, mais Benny n’avait pas pu le laisser et ils s’étaient entre-aidé. Au moins Benny ne l’avait jamais laissé tombé, lui. Quand à la fille qu’il avait tué… il avait fait ce qu’il avait à faire. Mais tout ça c’était du passé.

Le démon n’esquiva pas le coup de la jeune Novak, s’amusant de voir jusqu’où elle pouvait aller. Lui donnant un espoir de lui montrer qu’elle pouvait maîtriser les situations avec ses maigres forces. Il releva un sourcil face à ses nouvelles paroles et étira même un petit sourire alors qu’elle le saisissait par sa veste pour continuer à parler, et une nouvelle vague de rage submergea le Winchester, qui ne fut pas aider en plus lorsqu’elle lui planta son couteau dans l’épaule.

D’accord… cette fois-ci, elle l’avait bien cherché. D’un geste brusque, il se dégagea de sa poigne et saisit le couteau dans sa main, la retirant d’un coup pour en regarder le sang qui se dégageait de sa blessure. Cette dernière mit un certain temps à se refermer en raison de sa profondeur et Dean utilisa le couteau de Claire pour le retourner contre elle, plantant la lame dans sa cuisse sans même lui laisser le temps de faire quoi que ce soit, puis la retira aussi sec.

« T’as choisi le mauvais démon pour t’entraîner ma grande. Tu sais pas dans quel genre de merde tu t’es fourré. »

Il se saisit d’un des bras de l’adolescente et, sans même un clignement des yeux, les téléporta loin de là, dans ce qui semblait être une danse forêt. La lumière de la lune était la seule chose qui leur permettait de voir au travers des branches feuillus des arbres. D’un mouvement, sans lui permettre de réagir, il se saisit du bras qu’il tenait toujours dans sa main pour la retourné et lui faire une clé de bras, sans délicatesse aucune, et la propulsa sur l’un des arbres les plus proche en lui donnant un bon coup dans le dos avec son pied.

« Je te laisse une chance de te tirer. » Il prit une petite pause, un sourire mauvais aux lèvres et les yeux emplis d’arrogance. « Si tu fuis, je ne te poursuivrai pas. Si tu restes… et bien… Tu t’en doutes. »

Il montra ses deux mains, un peu comme si quelqu’un posait la fameuse question de la pilule bleu ou rouge, et faisant un mouvement de balance avec ses mains, lui faisant comprendre qu’elle avait le choix.

« Tic Tac, le temps tourne. »
Code Hesa


HRP: Désolée du temps d'attente D: J'ai eu de gros coup de fatigue ces temps-ci >< ( en plus de ma motivation et de ma déprime des derniers jours, c'était pas évident xDD ). J'espère que la réponse te plairas du coup, j'ai bien aimé l'écrire XDD

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Avr - 16:35
Chasseuse
avatar
Messages : 54
Crédit : 188
Voir le profil de l'utilisateur
You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Elle l'avait poussé à bout, c'était évident. Claire n'avait pas mâché ses mots face au démon mais cela pouvait parfaitement se comprendre. Un peu naïvement, l'adolescente avait bêtement pensé que Dean écouterait, au moins, un minimum ce qu'elle avait à dire, ce qu'elle avait sur le cœur. Elle n'était pas venue pour se battre loin de là...Et voilà qu'elle venait de s'engager dans un combat sans issue avec le démon, et pas n'importe lequel. Cependant, malgré les grognements et les menaces de Dean, elle allait continuer à s'exprimer, peut-être moins violemment, mais elle ne voulait pas avoir la rancœur de ne pas avoir dit ce qu'elle pensait. Après tout, elle appréciait Dean, elle l’avait toujours aimé, voir idéaliser en secret. Il était l’un de ses amis de confiance, et, même s’il était parfois agaçant avec ses leçons de morale, elle avait besoin de lui. Alors, en tant qu’amie, elle devait lui exposer brutalement la vérité en face, même si elle piquait.
Mine de rien, se battre avec Dean lui permettait de se défouler et de cracher tout ce qu’elle avait sur le cœur depuis qu’elle avait appris que Dean était un démon. Connaissant peu de monde, elle n’avait parlé qu’à très peu de personne de ce qu’elle ressentait face à cette situation, et, la réalité était qu’elle triste, blessée et brisée de l’intérieur.  Elle avait l’impression d’avoir définitivement perdu un meilleur ami.

Elle se doutait que Dean réagirait brutalement face à la gifle et au coup de couteau qu’elle lui avait administré. Elle avait voulu frapper fort et marquer le coup. Elle avait voulu montrer que, même si son adolescence n’était pas encore tout à fait terminée, elle n’allait pas faire dans sa culotte face à un chevalier de l’enfer. Lorsque l’arme transperça sa peau puis ses muscles de la cuisse, la jeune adolescente ne pouvait s’empêcher de lâcher un puissant cri de douleur. Alors que Dean venait de retirer la lame, elle voyait déjà son propre sang se déverser sur son pantalon et couler à une vitesse modérée vers ses chaussures. Elle savait que cette blessure marquait la fin de son « combat » très largement peu équitable face à Dean. Pendant une courte seconde, elle avait envisagé de quitter le plus vite possible la pièce…Trop tard pour le faire puisqu’elle se retrouva en une fraction de seconde dans une forêt, sans doute perdue au milieu de nulle part, ce qui ne présageait rien de bon.

Un autre cri de souffrance s’échappa de ses lèvres lorsqu’elle sentit son bras droit être tordu dans le bas de son dos. Dean n’y allait vraiment doucement pour exprimer sa colère. Claire finit par tomber sur le sol, grimaçant une nouvelle fois car elle s’était appuyée sur sa jambe blessée pour amortir sa chute. Elle restait un long moment allongé sur le ventre, reprenant doucement ses esprits avant de se tourner difficilement pour faire face à Dean. Elle s’adossait au tronc de l’arbre, écoutant le Winchester avant de rire, sans doute nerveusement.

-Oh car tu me laisses le choix ? Dois-je être flatté ? Sa voix était plus faible et nettement moins provocante qu’avant. -Tu prétends être le démon sans âme alors qu’une minuscule partie de toi est encore bonne, la preuve, tu ne me tues pas directement, comme tu n’oses pas tuer Sam.

Claire marquait une pause pour enlever difficilement sa veste afin de la nouer autour de sa jambe, pour arrêter le plus possible le saignement. Elle grimaça lorsqu’elle exerçait une pression sur sa blessure et reposait sa tête contre le tronc, une fois la tâche terminée.

-Dean, je n’étais pas venu te voir pour me battre. J’étais simplement venu pour discuter de…de ton état. Elle se pinçait les lèvres, soupirant quelque peu. -J’étais venu te voir car…malgré toutes les insultes que j’ai pu te dire, je t’apprécie. Elle marquait une nouvelle pause, sentant, malgré elle, les larmes piquer ses yeux. -Excepté Jody, tu étais la seule personne avec qui je pouvais me confier librement, sans crainte d’être jugé…et maintenant, elle essuya une larme qui coulait sur sa joue, -et maintenant tu es parti, tu m’as laissé.

Ses lèvres se mirent à trembler, et une vague d’émotion traversa la jeune fille, créant de nouvelles larmes de tristesse qui descendaient à vive allure sur ses joues rougies.

-Quand vas-tu comprendre que j’avais et que j’ai encore besoin de toi Dean ? Je n’ai plus de père, je n’ai plus de mère, je n’ai pas de frère ni de sœur. En te rencontrant, tu as pris le rôle d’un grand frère. Rôle que je n’ai pas pu profiter, rôle qui n’existe plus. J’étais heureuse Dean, et maintenant…Elle essuya ses larmes à l’aide de la manche de sa chemise, et maintenant tout est parti…Tu m’as laissé croire à un bonheur, à une vie meilleure, et ça fait mal…ça fait mal de voir que tout ceci n’existe plus juste à cause de ta foutue marque de Caïn. Si tu savais à quel point j’ai envie de t’arracher cette marque pour la prendre pour toi, pour te libérer de ce fardeau que…tu adores visiblement…Si tu savais à quel point je pourrais faire des sacrifices juste pour te retrouver…

Tout en reniflant, elle sortit un autre couteau qu’elle gardait dans sa poche intérieure de chemise et le lançait vulgairement au pied du démon. Elle avait pris en compte sa proposition, mais elle allait rester ici. De toute manière, elle ne savait pas où elle était et, vu son état de santé actuel, elle n’allait pas aller bien loin.
Tant bien que mal, elle ramenait ses jambes près de son torse.

-Je ne bougerai pas d’ici, alors je t’en prie, achève-moi. De toute manière, je n’ai nulle part où aller. Aucun endroit, ni aucune personne sera suffisante pour combler mon désespoir. Personne, hormis toi.

Sur ce, après avoir adressé un dernier regard à Dean, Claire enfouit sa tête dans ses genoux, laissant ses larmes couler secrètement.



Codage par Libella sur Graphiorum

Oulà séquence émotion hein ? Je dois t'avouer que j'ai eu un peu les larmes aux yeux en l'écrivant. (Pff faut que j'arrête de prendre tout à cœur). J'espère que tu aimeras !
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Avr - 17:21
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Claire Novak & Dean Winchester

Lorsque Dean avait été en enfer et avait torturé ces âmes dans la fosse, une partie de lui-même était partie. Une partie de cette innocence qui lui restait et qui lui permettait de supporter cette vie de chasseur. De supporter la dur et triste vérité que des gens se faisaient torturer et mutiler par des monstres. Lorsqu’il était descendu de sa potence pour torturer à son tour, il avait été réticent, puis au fil du temps, il avait finit par apprécier. Et quand enfin il était revenu à la fin, il y a de cela plusieurs années maintenant, il avait eu l’impression d’être incomplet, pendant tellement, tellement longtemps. Il avait eu mal d’avoir autant aimer torturer ces âmes, sauf que la vérité était là… il aimait torturé. Il avait beau se dire l’inverse, il prenait un malin plaisir à le faire, même lorsqu’il était humain et même sans la marque. Ce hobbies de torture était maintenant encore plus présent dès lors qu’il n’avait plus d’examen de conscience. Le Winchester appréciait et se régalait de chaque cri que Claire pouvait pousser. Il aurait dû se sentir mal, avoir honte de faire ça à une personne qu’il appréciait… mais comme pour Phaliel, il en voulait d’avantage. La brisé et l’humilié. Il avait cru être assez clair sur ses intentions de rester loin de tout le monde, mais ils avaient la tête dur.

« Oh car tu me laisses le choix ? Dois-je être flatté ? Tu prétends être le démon sans âme alors qu’une minuscule partie de toi est encore bonne, la preuve, tu ne me tues pas directement, comme tu n’oses pas tuer Sam. »

Sur le coup, il sentait la voix de l’adolescente diminué en intensité et un petit rire échappa des lèvres du châtain, qui roula les manches de sa chemise sur ses avant bras, de sorte à être un peu plus libre de ses mouvements. À voir la blonde, il se doutait qu’elle ne partirait pas de là. Tant mieux, après tout. Ça donnerait une raison à Dean pour se défouler, même s’il allait avoir affaire à un punching-ball  qui semblait avoir abandonné la lutte. Tant et si bien qu’elle se mit à raconter ce qu’elle avait sur le cœur, ce qui fit relever un sourcil au démon qui lâcha finalement un petit soupir à peine perceptible. Claire et lui avait partagé des moments qui les avaient rapproché, c’était vrai. Mais comme tout le monde, elle s’était accroché à un Dean qui n’existait plus. Décidément, ses proches ne voulaient pas faire leur deuil et ça en devenait épuisant. Il allait finir par s’exiler sur la lune si ça continuait. Ou tout simplement aller en enfer, mais les démons l’emmerderaient et… bouaah. Qu’est-ce que c’était chiant bordel!

Il la regarda se rouler en boule sur elle même après lui avoir balancé son couteau de poche et il fronça les sourcils. Se penchant pour le ramasser, il s’amusa à l’ouvrir et le refermer et le rangea dans sa propre poche pour l’instant. Il fit les quelques pas le séparant de Claire et la força à se relever, la saisissant par le col de son haut et plantant son regard dans le sien, dur, sans émotion, sans peut-être son énervement.

« Tu veux savoir pourquoi je ne vous ai pas tué? » Il prit une petite pause, pesant ses mots. « Je préfère vous voir souffrir à tourner en rond à chercher comment ramener ce crétin que j’étais, qui portait le poids du monde sur ses épaules et qui ne faisait que rechigner sur son sort, plutôt que de mettre fin à vos souffrances et que ça finisse là. »

D’un geste brusque il posa sa main libre sur la cuisse de la jeune Novak, celle qui était blessé et serra jusqu’à sentir le sang afflué même au travers de la pièce de tissu avec laquelle elle l’avait enroulé. Il retira ensuite sa main et enfonça son poing dans l’estomac de l’adolescente et la projeta ensuite sur le sol. Elle ne désirait peut-être plus se battre, mais les bons principes de Dean avait prit la poudre d’escampette. Il était sur les nerfs et il avait besoin de les passer sur quelque chose… ou dans ce cas-ci, quelqu’un. Le chevalier se retourna vers elle et posa un pied sur son dos avant même qu’elle ait le temps de se relever et saisit ses cheveux dans ses mains pour tirer et lui relever la tête.

« Ton beau discours larmoyant aurait pu fonctionner sur mon moi d’avant. Là, tout ce que ça m’a donné envie de faire, c’est de t’arracher les membres un à un en espérant que tu restes consciente pendant que je le ferais. »

Sa mâchoire se crispa et il se recula, se pencha un peu pour la relever et lui mettre une nouvelle droite avant d’aller la coller contre un tronc d’arbre et de sortir le fameux petit couteau qu’il avait mit dans sa poche. Il l’ouvrit et posa la lame sur sa peau et entailla doucement à plusieurs endroit, sans pour autant le faire trop profondément. Parfois, les blessures les plus délicate pouvait faire mal et elle ne laissait pas forcément beaucoup de trace, sauf peut-être mentalement. Claire était forte, il en faudrait sûrement beaucoup plus pour la briser physiquement… psychologiquement par contre, il espérait qu’elle allait avoir du mal à s’en remettre. Après tout, elle avait bien dit qu’elle le considérait un peu comme un frère non…?

Une petite idée germa finalement dans la tête de Dean et il rangea le couteau, gardant un certain contrôle sur la blonde pour éviter qu’elle ne tente quoi que ce soit même si, vu son état physique, elle n’aurait pas pu faire grand-chose. À nouveau, il les téléporta ailleurs, dans la maison de Jody cette fois-ci. Celle-ci était à table avec Alex et le Winchester garda Claire contre lui, une main entourant sa nuque, prêt à la briser si elles tentaient quoi que ce soit.

« Salut les filles, je vous apporte un cadeau. »  
Code Hesa


HRP: J'ai juste adoré ta réponse! *o* pauvre Claire bordel, je me sens mal pour elle XDDDDDD Et Dean est pas tendre dans ma rep non plus :') Je les ai fais poppé chez Jody dans ce poste-ci puisque je savais pas trop si tu aurais trouvé un truc à faire pour ta prochaine rep ou si j'allais moi-même pouvoir dans la prochaine xD si jamais tu veux faire interagir Jody et Alex have fun xD après ta réponse on pourra demandé à Râ de faire son petit caméo selon ce que tu auras écrit je crois  

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Avr - 12:27
Chasseuse
avatar
Messages : 54
Crédit : 188
Voir le profil de l'utilisateur
You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Malgré sa courte vie, Claire ne s'était jamais sentie aussi mal. Pourtant, avec tout ce qu'elle avait traversé comme épreuve auparavant, elle aurait du pouvoir résister à une "simple" discussion avec Dean. Si seulement elle n'avait pas été autant naïve, elle aurait peut-être pu se sauver de cette possible mort qui l'attendait. En soit, la mort était une libération pour elle. En effet, Claire n'aurait pu à se remémorer les paroles assassines de celui qu'elle considérait comme son grand frère. Lorsqu'elle était au foyer, après le départ de son père habité par Castiel, la vie n'avait pas été simple pour la jeune fille. Là aussi, elle s'était pris des atrocités en pleine figure, mais elle avait réussi à tourner la page, ignorant les remarques suivantes. Cependant, étant donné l'amour qu'elle ressentait pour le Winchester, ignorer ses paroles lui était pour le moment impossible.

Lorsque le démon la souleva, elle ne prit même pas la peine de se défendre. Elle avait abandonné. Après tout, elle savait qu'elle ne gagnerait jamais contre lui, alors c'était peine perdue d'essayer de combattre. Cependant, lorsqu'il appuya sur sa blessure à la cuisse, elle ne put s'empêcher de poser sa main sur le bras de Dean, par réflexe, et de lâcher un puissant cri de douleur. Tant pis, elle faisait très certainement plaisir au Winchester, à souffrir et crier sans retenue, mais s'en était trop pour elle.

-Dean stop ! Stop...stop s'il te plaît, lâchait-elle presque désespérément.

Elle avait voulu jouer dans la cour des grands et elle avait vu trop grand, justement. Dean exerçait un parfait contrôle sur elle, comme il devait certainement exercer un parfait contrôle sur chacun des chasseurs qui tentaient de le ramener. Elle avait bien compris le message, et elle n'allait plus tenter d'aller voir Dean. Même si celui-ci redevenait humain, elle ne voudrait pas entendre parler de lui, et, si ce dernier venait à lui parler, elle lui claquerait la porte au nez. Ce qu'il avait fait était bien trop inadmissible pour elle, et elle ne se voyait pas l'excuser.
Lorsqu’elle s’écoulait une nouvelle fois sur le sol, Claire tenta tant bien que mal de ramper, comme pour s’éloigner le plus possible de Dean. Elle ne put faire qu’un mètre, avant que le démon ne pose son pied sur son dos, affirmant un peu plus sa présence et sa force.

Sa vision se troubla légèrement, elle sentait ses maigres forces la quitter doucement, tout comme les litres de sang qui s’écoulait sur la terre de la forêt. Elle ressentait moins la douleur, bien qu’elle continuât de grimacer aux entailles que Dean était en train de faire avec…son couteau. Elle lui avait fait un énorme cadeau, mais après tout, elle voulait quitter cet enfer au plus vite, alors autant tendre la main à Dean.

Ses yeux se fermaient doucement, mais s’ouvrirent presque subitement lorsqu’elle remarquait qu’elle était chez Jody. Malgré qu’elle ne vît plus aussi distinctement, elle reconnaissait les formes des meubles et la silhouette de Jody. Allait-il vraiment faire ça ? La tuer devant Jody et Alex ?  La folie du Winchester était sans limite, alors commettre ce crime le fera plus sourire que d’avoir des remords. Claire eut assez de force pour passer son bras droit autour de la taille de Dean et pour poser sa tête contre le torse musclé du chasseur, bien qu’elle sentît sa main sur sa nuque, prête à la briser. Tout en fermant ses yeux, elle écoutait les battements du cœur réguliers de Dean, qui l’apaisait doucement. Elle avait l’impression d’être en compagnie de « l’ancien Dean ». D’une certaine manière, elle s’accrochait à lui, peut-être trop naïvement. La dernière chose qu’elle sentit était l’odeur d’alcool mélangé à l’odeur naturelle de Dean. S’en suit une perte de connaissance brutale.


Point de vue Jody


Assise à la table en bois du salon, Jody mangeait paisiblement avec Alex, une fille qu’elle avait recueillie, tout comme Claire. Les deux filles n’étaient pas nécessairement proches, mais elles avaient des points communs qui leur permettait de partager de bons moments ensemble. Alors qu’elle venait de demander à Alex comment sa journée s’était passé, elle sursauta en voyant Dean arriver de nulle part dans son salon. Son cœur se serra une nouvelle fois lorsqu’elle vit l’état de Claire. Aussitôt, Jody lâcha sa fourchette qui tombait dans un vacarme strident sur l’assiette.

-Oh…Mon…Dieu…Alex va dans ta chambre, ordonna-t-elle en gardant ses yeux remplis de peur sur Dean.

L’adolescente, tout aussi effrayée que Jody, ne répliqua pas à l’ordre et s’en alla dans sa chambre, laissant Jody seule avec Dean et Claire, du moins ce qu’il en reste. La jeune femme avait entendu parler à quel point le Winchester avait dégénéré, mais elle ne pensait pas qu’il pouvait faire autant de mal à une simple adolescente.

-Bordel Dean, elle n’a que 18 ans ! Elle aurait pu être ta fille ou ta sœur ! Elle se levait, gardant une distance de sécurité entre elle et lui. S’attaquer à une gamine comme ça est vraiment lâche ! Elle est strictement sans défense !

Elle marquait une légère pause et sentit une nouvelle vague d'inquiétude lorsqu'elle vit que Claire ferma les yeux et posa sa tête sur le torse de Dean. Instinctivement, elle avait voulu se diriger vers elle, mais en voyant la main du démon sur la nuque de l'adolescente, elle préférait resté là où elle était.
Contractant sa mâchoire, elle reprit, sur un ton plus autoritaire.

-Lâches-la et dégage immédiatement de ma maison Dean. Je pense que tu l'as assez blessé comme ça et je te préviens, démon ou non, *elle le pointa du doigt* -Si tu as réussi à la tuer, je viendrais en personne mettre fin à ton escapade. Je ne sais vraiment pas ce que tu veux Dean, mais, par pitié, lâche-la.




Codage par Libella sur Graphiorum

Bon alors je garantis pas une interprétation parfaite de Jody hein, je sais pas ce que tu en penses. J'ai parlé à Râ ^^ Tu peux répondre, et Râ va répondre après toi pour sauver cette jeune Claire ^^  J'espère que tu aimeras !
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Avr - 12:59
Admin
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Botter des cuculs
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 646
Crédit : 619
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

You wanted to save the world ? You can't even save a dog

Claire Novak & Dean Winchester

Le sourire mauvais du Winchester s’étira lentement en voyant la réaction de Jody, et suivit des yeux Alex qui quittait la pièce pour se mettre à l’abri. Tant mieux. Il n’avait pas vraiment envie de s’embêter avec elle de toute façon. Il était là pour une raison bien précise, et celle-ci se trouvait prisonnière de sa poigne. Il senti d’ailleurs Claire se retourner légèrement, passer son bras autour de sa taille et appuyé sa tête sur son torse, ce qui résultat d’un froncement de sourcil de Dean qui pencha la tête pour la regarder. Qu’elle fasse ce qu’elle veut après tout. Elle vivait ses dernières heures, alors si ça pouvait lui faire plaisir de sentir sa proximité une dernière fois… Elle ne s’en faisait que plus souffrir encore, c’était bien mieux ainsi.

Dean reporta ensuite son attention sur Jody et plissa les yeux, cette dernière le traitant de lâche pour s’en être prise à une adolescente. Un petit rire moqueur lui échappa et il resserra sa prise sur le cou de la jeune blonde. Sans défense? C’était elle qui l’avait attaqué en premier avec son couteau ridicule. Il n’avait fait que rendre les coups… et peut-être se déchaîné un peu. Un tout petit peu beaucoup. Mais ça lui faisait un bien fou de se déverser de toute cette rage, et s’il n’en tenait qu’à lui, il aurait exterminé tout le monde dans la maison sans même un pauvre remord. Mais il avait besoin que Jody passe le mot aux autres, et surtout à son crétin de frère. Il ferait subir le même sort à tout les autres chasseurs, à tout les démons ou tout ces emplumés de merde qui tenterait de l’arrêter et de le ramener à la raison. S’il devait brûler chaque putain d’état de ce pays pour qu’ils comprennent, il le ferait. Tant pis si ça mettait Crowley en rogne et s’il perdait des sous-fifre. Ça ne lui ferait pas de grande perte de toute façon. Dean faisait ce qu’il voulait, quand il le voulait. S’il avait voulu avoir un chaperon ou un maître, il serait resté avec le roi de l’enfer, voir même qu’il serait resté au bunker.

Jody s’était légèrement approché et le démon avait resserré sa poigne sur la nuque de l’adolescente, faisant comprendre par ce simple geste de ne plus approché. Le sourire narquois du Winchester ne fit que s’accentuer et il décolla Claire de lui pour utiliser ses pouvoirs et la coller au plafond avec sa télékinésie. Il avait déjà raconté à Jody ce qui s’était passé pour sa mère ainsi que pour la petite amie de Sam à l’époque, avant qu’ils ne commencent à chasser. Ça lui semblait être un bon moyen de mettre le feu au poudre, et il n’hésiterait pas à aller plus loin.

« Ce que je veux »
commença-t-il, fou de rage. « C’est qu’on me foute la paix! J’en ai rien à chier que tout le monde veulent revoir leur faiblard de Dean. Je suis bien comme je suis, et je compte le resté, alors rester tous hors de mon chemin! »

Il releva une main et envoya Jody balader au fond de la pièce, son regard retournant ensuite sur Claire, toujours scotcher au plafond. Elle était inconsciente, ça ne serait donc pas drôle d’agir à ce moment-là. Certes, Jody verrait sa chère protéger se faire écorché vive sous ses yeux et elle en viendrait elle aussi à le détester et à le poursuivre, mais il n’en serait pas satisfait. Même si l’envie de tuer était bien plus présente que jamais…  
Code Hesa


HRP: Walà walàa Dean en mode pétage de plomb, mon dieu xD Râ peut faire son entrer Very Happy et l'interprètation de Jody était parfaite, tout comme le point de vu de Claire ♥️

____________________________________________







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkest Hour :: Philadelphie :: Centre Ville :: Motel -