Darkest Hour


 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI

Un enlèvement qui finit bien ! J'aurais jamais pensée dire ça un jour... [Ft. Crowley & Claire <3]

 :: Around the world :: Etats-Unis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 9 Avr - 15:24
Humain au sang de démon

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 74
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Médecin et Photographe
Voir le profil de l'utilisateur
Crowley & Claire Novak
It's gonna be a very bad day...

Il faisait très beau aujourd'hui... Putain, pourquoi il faut toujours que je m'attarde sur le temps qu'il fait dehors ?
En ce moment c'était pas la forme, du tout... J'ai eu un surmenage au boulot, et mon supérieur l'a compris. Il m'a aidé, et il m'a proposé un congé de quelques semaines, histoire de pouvoir régler ce surmenage et de revenir frais comme un gardon.

Cela faisait un moment que j'étais seul... Et je ne veux même plus parler de cette histoire avec Dean... Ce connard prétentieux mérite que je lui couds la bouche ! C'est pas une manière d'aider une femme à surmonter une tentative de MEURTRE ! Enfin... c'était il y a un moment maintenant... Je ne me souviens plus trop de ce qui s'était passé... J'ai du avoir un moment de faiblesse et avoir flashé sur Dean...

Enfin, aujourd'hui, j'étais dehors. Le grand air allait me faire du bien. J'étais sorti habillée normalement. J'avais enfilé un débardeur blanc, surmonté d'une petite veste en cuir noir et d'un feutre lui aussi noir. Un simple jean aux genoux troués pour embellir un peu le tout et des bottines et c'est réglé.
J'étais sorti en ville me détendre, je me suis même arrêté à un petit café après avoir acheté un beignet et deux petits pains au chocolat. Je dégustais le beignet et buvait mon coca. Ce n'est qu'après être parti du café que la journée dégringola...

Cela faisait plusieurs minutes que je marchais... Je me sentais mal à l'aise, comme si quelqu'un me suivait... Et lorsque je passais devant une ruelle, une camionnette noire s'arrêta juste à côté de moi et un homme en costume en sortit, me saisissant afin de m'empêcher de bouger et de hurler. Bien que je ne pouvais pas hurler, je pouvais mordre. C'est ce que je fis après m'être débattue une première fois. Bon sang, on dirait qu'il n'avait rien senti... Je lui filais alors un coup de pied dans les joyeuses ! Ça, par contre, ça l'a calmé ! Il se lamentait sur ses testicules et c'est là que je vis une main avec un masque pour endormir me tomber dessus. Je m'évanouissais surement en quelques secondes...

Ensuite, c'était le noir... Je ne me souviens de rien... Je me suis réveillée
dans une cage, dans une espèce de pièce abandonnée mal entretenue. Devant moi, il y avait des piliers, et à ma droite, un trône avec un homme assis comme un Pacha dessus. Il était accoutré d'un long manteau noir et de surement un costume noir en dessous. Il était dégarni, assez barbu, et il avait un regard.... horrible !

Je me faisais discrète, je ne voulais que personne ne m'approche, tant j'étais tétanisée par la peur !

©️️ Laueee


____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Mar 10 Avr - 17:51
Administrateur
Roi de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 94
Crédit : 272
Emploi/loisirs : Torturer les autres
Voir le profil de l'utilisateur
Claire & Ashley
Viens jouer mon chat !

« I deserved to be loved ! »
Qu’est-ce que j’allais bien pouvoir faire de ma journée ? Mes larbins me désespéraient à ne pas vouloir mourir correctement en faisant plaisir à Squirrel et les autres n’étaient pas beaucoup plus utiles dans leurs tâches. En soi le personnel laissait à désirer, à croire qu’ils étaient tous partit dans le camp de quelqu’un d’autre, Dagon au hasard.

Oh et puis tiens, je venais de trouver ce que j’allais faire, si je sortais un peu ? Ne serait-ce que pour échapper à ces incapables qui me servent…

Sans vraiment réfléchir à la destination, je me téléportais en dehors de ma salle du trône et atterris à Philadelphie. Pourquoi pas ? J’avais vraiment besoin d’air.

Mettant mes mains dans mes poches, je me décidais à déambuler parmi les humains.  Obnubilé par mon désespoir, je ne faisais attention à personne et m’orientais presque inéluctablement vers des quartiers plus huppés. Me décidant à me changer les idées, je m’obligeais à contempler ceux qui m’entouraient et fut dérangé par une personne…différente. Une jeune femme tout à fait mon style, vêtu d’une tenue d’infirmière, où était-ce de médecin ?
Il y avait quelque chose de familier dans son aura, un petit quelque chose de  démoniaque qui me fis comprendre que l’un de mes sujets devait s’être amusé à faire boire de son sang à la demoiselle.

Je me demandais alors qu’elles aptitudes elle avait gagné. Après tout ça m’occuperait un temps et puis elle était vraiment agréable à regarder.

C’est ainsi que je la suivis incognito pendant plusieurs jours. Jours pendant lesquels je ne revins pas à mon QG. Puis elle finit par m’ennuyer, ne montrant aucun pouvoir. J’en déduisis qu’elle devait avoir des pouvoirs du genre visions ou quelque chose comme ça car elle ne montra RIEN DU TOUT ! Rien du tout à part ses va et vient entre sa maison et son travail. Elle devenait ennuyeuse, j’allais changer ça !

Etant réclamé à mon propre travail, j’envoyais une délégation récupérer mon futur jouet.

Ils s’exécutèrent dans la journée et je pus constater que la jeune femme  était toujours dans les vapes en arrivant. Je ne me gênais donc pas et ordonnais au démon le plus proche de lui passer une tenue plus…appropriée.

C’est donc ainsi qu’elle se réveilla plus tard, affublé d’une tenue de soubrette et d’oreilles de chats.

J’étais fier de moi, qui n’avais jamais rêvé d’avoir sa propre esclave sexuelle et habillée comme ça en plus ? Me pavanant sur mon trône, je trépignais presque qu’elle ne se réveille pour que commence le dressage.

Ce qu’elle fit finalement au bout de longues minutes et j’avais déjà mis en place mon attirail d’éducation. Elle c’était faite discrète et je n’avais pas remarqué son réveil de suite mais lorsque ce fut fait, je lui envoyais mon sourire le plus sadique avant de vider la salle de mes démons et de me lever pour me diriger vers une petite table à roulettes non loin. Une fois devant, je me saisis d’une petite scie et retournais mon attention vers elle.

« Hello ! Te voilà enfin prête, mais allons ne soit pas timide, donne-moi au moins ton nom ! »

Je m’approchais ensuite de la cage d’une démarche nonchalante pour me pencher devant

« Tu peux m’appeler Maître »

©️️ Laueee


____________________________________________




Hello, Boys
© Laueee
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Avr - 11:01
Modératrice
Chasseuse

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 90
Crédit : 384
Emploi/loisirs : Chasser, et sécher les cours
Voir le profil de l'utilisateur

Darling you look bad

Ashley & Crowley

Elle avait le regard fixé sur l’horloge murale depuis son entrée dans la salle. Attendant impatiemment sa libération, sa délivrance de cette heure d’enfer à laquelle elle assistait, bien malheureusement. Selon elle, elle n’avait jamais autant souffert auparavant dans sa vie. Oui, pour Claire, trois heures d’histoire américaine à la suite était la pire torture qu’on pouvait lui infliger. Etudiant contre son gré à l’université de Pennsylvanie, elle avait choisi un cursus historique pour « poursuivre ses études ». En réalité, elle suivait les recommandations de Jody qui l’incitait vivement à obtenir son bachelor au lieu d’aller chercher des potentielles proies à abattre. Jody avait eu tellement peur lorsqu’elle avait vu sa petite protégée revenir, gravement blessée, suite à sa rencontre avec Dean. La jeune femme lui avait alors interdit la chasse pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Alors, pour s’occuper, Claire passait ses journées à l’université, manquant la plupart des cours, préférant errer dans la bibliothèque à la recherche d’archives comprenant des mythes ou des histoires liées au surnaturel. Elle n’avait strictement aucuns amis et s’en fichait pas mal à vrai dire. Elle attendait juste que ses plus graves blessures soient guéries pour repartir en chasse. Un soupir de soulagement s’échappa des lèvres de l’adolescente lorsqu’elle entendit le prof dire que le cours était fini pour aujourd’hui. Rangeant rapidement dans son sac ses affaires, elle sortit de l’amphithéâtre pour se retrouver dans les immenses couloirs de l’université. Alors qu’elle marchait au centre de l’allée, elle entendit de part et autres des éclats de rire d’étudiants riants entre eux, l’air détendu. Rire ? Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas illuminé son visage en souriant. Elle devait s’avouer que Dean lui manquait, du moins, celle qu’elle avait connu la première fois, et que cette fausse vie étudiante lui pesait. Ce n’était pas sa vie idéale, loin de là.

Claire mit délicatement son casque sur ses oreilles, lançant « Fare Thee Well ». Elle s’apprêtait à rentrer chez Jody lorsqu’elle vit au loin, une jeune fille qui était en train de se faire enlever. Sans hésitation, elle se mit à courir, sortant son petit couteau qu’elle gardait toujours sur elle au cas où. Malheureusement, elle arrivait trop tard, la camionnette noire s’en allait déjà au loin. Sans se poser de questions, Claire se dirigea vers un homme qui venait à l’instant de garer son 4x4, et lui prit ses clés de sa main, le poussant ensuite hors de sa voiture. L’adolescente se précipita à l’intérieur du véhicule, son casque à moitié sur ses oreilles, et démarra en trombe, à la poursuite de la voiture.

Oui, elle venait de commettre un délit, mais ce n’était que le cadet de ses problèmes. Jody, étant la shérif de la ville, allait réussir à effacer la faute de Claire, comme toujours. Après sept bonnes minutes de conduite folle, où Claire doublait dangereusement les véhicules trop lents, elle vit le fourgon s’arrêter. Enlevant son casque et le laissant sur le siège, ainsi que son portable, elle descendit, couteau en main, et s’infiltra dans le bâtiment dans lequel semblait être la victime. Si elle avait su qu’elle se trouvait qu’à quelques mètres du roi de l’Enfer, elle aurait sans doute fait demi-tour…quoi que…Se confronter à plus fort qu'elle...elle adorait ça !

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Avr - 14:08
Humain au sang de démon

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 74
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Médecin et Photographe
Voir le profil de l'utilisateur
ft. Crowley /
Claire
I think I was already dead !

J'essayais de me faire discrète, peut-être qu'ainsi ce cinglé avachi sur son trône m'oublierait et s'en irait... Je suis trop optimiste... Et en plus ça n'a pas marché, car quand je regardais autour de moi pour voir qui d'autres pourraient être présents, je me retournais vers lui, qui me regardait avec insistance et il arborait son plus beau sourire de psychopathe !

J'étais tétanisée sur le coup, j'avais le sang glacé, il ne faisait plus qu'un tour... Il ordonna aux autres de partir, tout en se levant et marchant vers une table à roulettes... Pu-pu-pu-PUTAIN ! UNE PUTAIN DE SCIE ! IL VA ME DECOUPER CE CANNIBALE DE MERDE !!!
Je reculais, rampant sur moi et manquant de me ramasser lorsque je remarquais les habits que j'avais... Bon sang, mais dans quoi je suis tombée MOI ?!

"Hello ! Te voilà enfin prête, mais allons ne soit pas timide, donne-moi au moins ton nom !"
Nan mais il est cinglé ?! Et cette voix rugueuse... Pourquoi il faut toujours que les belles voix soient celles de psychopathes ?!
Je ne lui répondais pas, je me retenais d'essayer de lui cracher à la figure.
"Tu peux m’appeler Maître"
Il se pencha et commença à jouer avec sa putain de scie...
J'étais tellement apeurée que je hurlais déjà comme une dinde :
"T'approches pas de moi, putain de taré !!"
J'essayais de reculer, mais j'étais déjà au fond de la cage.
Il ouvrit la cage, et lorsqu'il s'approcha, je poussais un hurlement à m'en arracher les cordes vocales, et instinctivement je tendis mon bras vers lui...
Et putain ! Il se retrouva envoyé de l'autre côté de la pièce ! Je regardais mon bras, j'étais tellement choquée de ce qui venait de se passer !

Je comprenais plus rien... Mais maintenant que j'y réfléchissais, j'ai l'impression que c'est cette chose que je sais faire depuis toute petite qui s'est reproduite... J'avais peur de ce qui allait se passer...

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Mai - 9:24
Administrateur
Roi de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 94
Crédit : 272
Emploi/loisirs : Torturer les autres
Voir le profil de l'utilisateur
Claire & Ashley
Viens jouer mon chat !

« I deserved to be loved ! »
La soubrette semblait de plus en plus terrorisée et ne me répondit même pas, obsédé par mon arme tranchante. Et elle n’avait pas encore vu l’arme que je cachais sous mes vêtements avec le pacte que j’avais fait jadis. Alors oui ce n’est pas le corps que j’avais étant humain, mais étant Roi de l’Enfer, je pouvais me permettre de faire ce que je voulais de mon corps.

Enfin bref, on allait vite s’amuser, tellement qu’elle allait vite changer d’avis et de comportement avec moi.

Je commençais donc par lui indiquer comment m’appeler, c’était le plus important dans une relation de ce genre, mais elle ne réagissait toujours pas. Quelle déception. Je secouais ma tête de dépit.

Tentant donc de la faire réagir, je passais mes doigts sur le tranchant de l’outil pour lui faire comprendre que la méthode forte me convenait à merveille tout en lui souriant encore plus sadiquement.

Cela fonctionna, enfin en tout cas elle sortit de son mutisme car du fond de son trou elle me balança :

« T'approches pas de moi, putain de taré !! »

Ce qui me fit éclater d’un rire grave. Bien plus que ça ne me vexa, c’était un compliment pour moi ! Je me décidais donc à débloquer le verrou de la petite cellule et à l’inviter à sortir en lui tendant la main galamment mais  bien sûr elle refusa et se mit plutôt à hurler de terreur. Je m’apprêtais à rire de nouveau lorsque je fus enfin témoin de ses aptitudes lorsqu’elle se protégea de son bras, il était temps ! Enfin ou pas.

En quelques secondes, je me retrouvais à valdinguer dans la pièce et m’écrasa contre le mur du fond dans un bruit sourd de craquement qui venait à la fois de moi et du mur. Quelques grains de poussière tombèrent au sol. Je glissais ensuite au sol et affichais de la stupéfaction sur mon visage. Elle m’avait blessé physiquement mais ce n’est pas ce qui m’importait pour le moment. Après tout ça changeait que de se faire lécher les bottes continuellement et ça mettait du piquant dans ma petite soirée.

Non, j’avais une autre raison d’être choqué, raison qui j’espérais être fausse mais qui je savais était bien réelle. Je restais abasourdie quelques secondes et me relevais enfin, bien que lentement, pour m’épousseter sans la quitter des yeux.

Dans le tumulte, ma scie avait atterri plus loin mais m’amuser n’était plus la priorité. La priorité était bien plus vitale pour moi. J’allais me faire massacrer, voir torturer, voir brûlé vif, voir tout ça en même temps. Les divers scénarios se mirent à déambuler dans ma tête et la frayeur devait se lire sur mon visage.

Je n’avais pas peur de cette faible créature aux oreilles de chat, non, jamais, elle n’était qu’un pion. Mon anxiété soudaine venait de la signature que j’avais ressentie dans son pouvoir, l’aura qu’elle avait dégagée et que je reconnaîtrais même atrophié de mes propres aptitudes. Celle de mon père mystique et mentor.

Méphistophélès !

Elle avait été engendrée par le grand démon en personne. Ça allait barder pour moi, eh merde ! On peut jamais s’amuser tranquille !

Mais alors que j’allais tenter de calmer le jeu et l’esclave du moment, je me rendis compte qu’il y avait des bruits de combat à l’extérieur.

« Oh non, pas déjà… »

Cela ne servait à rien de fuir, il me retrouverait et cette fois-ci mon petit Nargal n’allait rien pouvoir faire pour me sauver même s’il avait été là.
Claquant des doigts, j’ouvris les chaînes de la prisonnière et affichais un sourire contraint mais qui se voulait désoler alors que la double porte s’ouvrait sur…une gamine !?

Sans attendre d’être à nouveau interrompu et voyant l’intéressé armé, je la projetais sur le mur derrière elle pour qu’elle ne puisse plus bouger puis m’approchait lentement la main toujours levée.

« Mais bordel t’es qui toi ? »

©️️ Laueee


____________________________________________




Hello, Boys
© Laueee
Revenir en haut Aller en bas
Ven 4 Mai - 10:59
Modératrice
Chasseuse

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 90
Crédit : 384
Emploi/loisirs : Chasser, et sécher les cours
Voir le profil de l'utilisateur

Darling you look bad

Ashley & Crowley

Il régnait toujours une atmosphère particulière en Enfer. Une atmosphère apocalyptique et dévastatrice. Les démons s'y étaient certainement habitués, mais pour les "visiteurs", c'était une sensation étrange, dangereuse pour certains, mais excitante pour d'autres, dont l'âme aventurière n'avait aucune limite. Claire en faisait justement partie. À 18 ans, alors qu'elle commençait seulement sa carrière de chasseuse, elle s'aventurait déjà dans l'un des lieux les plus mystérieux et périlleux du monde surnaturel, alors que d'autres chasseurs âgés n'avaient jamais rencontré le roi de l'Enfer ou autre. Elle ne perdait pas de temps, elle y allait tête baissée, comme si sa vie n'était pas précieuse à ses yeux.

Ses chaussures effleuraient à peine le sol de l'Enfer, tant la jeune femme se voulait être discrète afin de ne pas déclencher l'alarme générale qui ruinerait totalement son plan. Elle avait beau être intrépide, elle ne survirerait pas face à un groupe de démon, à vrai dire, elle n'était même pas sûre qu'elle pouvait tenir tête à un seul démon ; mais bon, il était bien trop tard pour reculer. De plus, elle n'allait pas laisser cette jeune fille innocente se faire littéralement dévorer par des créatures disgracieuses et sans scrupules.

Son cœur manqua un battement lorsqu'elle entendit quelques rires enjoués dans le couloir qu'elle s'apprêtait à prendre. Elle revenait aussitôt sur ses pas, se collant presque excessivement au mur, comme si elle voulait rentrer dedans pour être invisible. L’ensemble de ses doigts serraient avec envie le manche de son couteau qu’elle s’apprêtait à planter dans quelques secondes, débloquant le compteur de ses victimes.
Le soulier noir gauche d’un démon apparut dans son champ de vision, alors qu’elle avait gardé son regard fixé sur le sol négligé de l’Enfer. Sans hésitation, Claire brandissait son arme pour transpercer la peau de son ennemi avec la lame tranchante du couteau. Un cri s’échappa du démon, avertissant ainsi ses autres camarades d’un potentiel danger.

Claire se recula, reprenant son arme avec elle, laissant ainsi sa proie tomber brutalement au sol. La jeune femme continuait à reculer, alors que deux démons s’approchaient d’elle, le regard méfiant et la posture à l’offensive. Elle ne voulait pas faire le premier pas, sachant pertinemment qu’elle ne faisait pas le poids face à deux bêtes comme celles-ci. Alors, elle continuait à reculer vers une destination inconnue, jusqu’à ce qu’un démon essayât de la désarmer. Claire put alors enfoncer sa lame dans le cou de son ennemi, faisant rapidement la même chose pour l’autre.

Elle reprit doucement son souffle avant de remarquer qu’elle était devant deux portes en bois. Dire qu’elles étaient imposantes serait un euphémisme, tant les splendides dorures parcouraient la double porte avec subtilité. Cependant, entendant des cris, Claire donnait un puissant coup de pied dans la double porte qui s’ouvrit à moitié. Ses quadriceps n’étaient pas encore assez développés pour faire une entrée remarquable. L’adolescente poussa un peu plus la porte à l’aide de sa main.

Son regard se dirigeait immédiatement sur Ashley, habillée d’une tenue bien trop exhibitionniste pour qu’elle se sente à l’aise. Elle semblait à la fois éclopée, soucieuse et terrifiée d’être à la merci d’un…roi ? Elle ne l’avait jamais rencontré, mais de part sa prestance, elle devinait que l’homme en costume noir, qui venait de la propulser contre le mur, était quelqu’un d’important au sein de l’Enfer.

Elle essayait de lutter contre cette force invisible qui la retenait collée au mur, en vain. Elle lançait un regard désapprobateur à Crowley avant de lui répondre, sans rompre le contact visuel avec lui.

-Je suis la fille qui va venir te botter le cul pour ce que tu as fait à cette innocente. Tu te prends pour qui pour t'attaquer à une fille sans défense comme elle, espèce de lâche.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Mar 8 Mai - 15:21
Humain au sang de démon

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 74
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Médecin et Photographe
Voir le profil de l'utilisateur
ft. Crowley
Claire
Who is this assbutt in a tuxedo ?!

C'était le bordel ! Y'a pas d'autres mots ! Je venais de balancer à distance mon tortionnaire, et ce sans le vouloir ! Je comprenais même pas ce qui m'arrivait et ce qui se passait.

Je voyais mon tortionnaire à l'autre bout de la pièce, se relever comme si de rien n'était. Il ouvrit la cage et me lançait un sourire forcé.... Qu'est-ce que c'est que ces conneries ?!
Puis il y eut ces bruits de luttes dans les couloirs, mon sang ne faisait qu'un tour... J'avais peur qu'un tordu encore plus tordu que l'autre tordu ne vienne ici.... Mais je fus surprise de voir une jeune blonde, plutôt ravissante, passer la porte. Elle semblait forte, mais mon cinglé de tortionnaire semblait la... maintenir contre le mur par la pensée ?

Il lui parlait pendant quelques instants, ce qui me laissait le temps de regarder autour de moi, voir pour trouver quelque chose pour me défendre et défendre la jeune fille. Elle prenait ma défense, je ne pouvais pas la laisser comme ça. Je voyais à côté la palette avec les instruments de torture... j'allais vomir mais je saisissais une hachette et m'approchait de l'homme en brandissant mon arme, le menaçant de bouger le petit doigt.
Si jamais il osait faire un seul mouvement, je le plantais !

"Si jamais t'oses bouger un doigt, connard, je te transforme en hachis !"

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Mai - 9:16
Administrateur
Roi de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 94
Crédit : 272
Emploi/loisirs : Torturer les autres
Voir le profil de l'utilisateur
Claire & Ashley
Viens jouer mon chat !

« I deserved to be loved ! »
Le bon côté d’avoir des pouvoirs télékinésiques c’était de voir les créatures prises au piège tenter de s’en libérer en gesticulant. Un peu comme les insectes doivent faire lorsqu’ils tombent dans une toile d’araignée, et à chaque fois c’était moi la méchante bébête.

Mais malheureusement pour les victimes, se déhancher pathétiquement ne changeait rien pour elles, et en bonus ça m’apportait une satisfaction toute virile qui me faisait à chaque fois esquisser un sourire.

J’admirais la chasseuse en herbe, attendant qu’elle me réponde sauf qu’au lieu de se présenter gentiment, elle m’injuria sans retenue. Le « sans défenses » n’était pas totalement vrai. Elle avait ses pouvoirs ET un immense démon derrière elle. Mais bon cette humaine n’avait pas à le savoir.

Quoi qu’il en soit, je haussais les épaules, elle avait choisi son destin. Je serais ensuite le poing quelques secondes pour l’empêcher de respirer et lorsqu’elle arriva au bout de sa vie, je la relâchais et la regardais suffoquer à terre.

J’ajoutais ensuite

« Voyons, ce n’est pas comme ça qu’on s’adresse au Roi ! Une seule personne le peut et malheureusement pour toi, il n’est pas là. »

Je pensais bien sûr à Dean avec qui on s’envoyait toutes sortes de petits mots affectueux dans le genre. Ce qu’il me manquait cet abrutit !

La blondinette sans nom releva ensuite le visage vers moi et envoya un regard de haine pure à mon encontre aussi je lui reposais la question une toute dernière fois. Je n’étais pas très patient de nature.

« Alors ? Un nom ? Non ? C’est pas si compliqué pourtant, même pour une blonde, regarde, bonjour moi c’est Crowley et toi tu es ? »

Sans attendre, je la plaquais à nouveau au mur et fus interrompu par l’ex-prisonnière qui c’était rapproché et me menaçait maintenant d’une hachette. Ce qu’elle était adorable, dommage qu’elle porte de tels gènes.

« Si jamais t'oses bouger un doigt, connard, je te transforme en hachis ! »

Malgré moi, je levais un sourcil, surpris de ce changement soudain d’attitude et lui souris avec affection avant de répondre

« Pose ça tu vas te blesser. »

Puis je lui fis lâcher son arme de fortune en la faisant chauffer dans ses mains par la pensée et ajoutais

« Calmez-vous les filles c’est pas les soldes ici, pas besoin de s’exciter comme ça ! »

©️️ Laueee


____________________________________________




Hello, Boys
© Laueee
Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Mai - 8:04
Modératrice
Chasseuse

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 90
Crédit : 384
Emploi/loisirs : Chasser, et sécher les cours
Voir le profil de l'utilisateur

Darling you look bad

Ashley & Crowley

Le combat qu’elle menait contre une force invisible et inégale commençait à irriter ses nerfs habituellement en perpétuel tension. Absolument personne pouvait combattre et gagner cette bataille contre la force du roi de l’Enfer, mais Claire têtue, et parfois, un brin idiote, continuait de croire en sa libération. Même si ses forces diminuaient, elle voulait prouver aux autres, mais également à soi-même, qu’elle était capable de tenir tête à n’importe qui, y compris à l’un des démons les plus puissants de son espèce.

Elle sentit soudainement sa respiration se couper et une légère expression de panique apparut sur son visage. Claire avait l’impression d’être plongée dans l’eau, ou l’air était inexistant. Rapidement, ses poumons lançaient des signaux d’alertes, son cœur s’accéléra dans sa poitrine, signe que ses organes commençaient à défaillir. Claire s’apprêtait à céder ; à révéler malgré elle son identité que Crowley attendait tant. Cependant, par pure coïncidence, le roi lâcha son emprise sur elle, et l’adolescente rencontra avec violence le béton froid et négligé de la salle. Elle put de nouveau sentir le plaisir de respirer ; plaisir inexistant au quotidien ; le plaisir de ressentir son cœur reprendre un rythme normal. La jeune fille toussa quelque peu avant de relever un regard particulièrement noir et rancunier sur le roi.

-Roi ou simple idiot, je n’en ai strictement rien à faire. Mes paroles ne te plaisent pas ? Elle rit doucement en se relevant. -Je me ferai un plaisir de continuer dans ce cas sac d’os.

Claire écoutait les paroles de Crowley, tout en reprenant petit à petit sa respiration, et en gardant un œil attentif sur Ashley, qui semblait avoir plus d’une idée derrière la tête, étant donné le regard observateur de la blonde. L’adolescente espérait sincèrement qu’elle ne se mette pas en danger en voulant jouer les héroïnes. Sans doute courageuse, la jeune fille n’était néanmoins pas assez puissante pour abattre ou blesser le roi de l’Enfer, peu de personne l’était.

Un léger cri de douleur se fit entendre de la part de Claire lorsque celle-ci rencontra de nouveau le mur derrière elle. Il avait révélé son identité, mais l’adolescente se fichait pas mal de ça. Qu’il s’appelât Crowley, Michael, ou Albert, la réponse sera toujours la même.

-Je suis la blonde qui va venir te cracher à la tronche pour ce que tu fais à elle, et à moi…Crowley. Pas étonnant que tu sois autant détesté étant donné que tu t’en prends à plus faible que toi. Je pensais que les rois avaient une paire de couilles pourtant.


Claire fronçait les sourcils lorsqu’elle vit Ashley brandir une hachette vers Crowley. Son geste était à la fois courageux mais également suicidaire, surtout dans son état. L’adolescente ne voulait pas la voir se faire carboniser ou autre devant ses yeux. Elle n’était pas venue pour ça. Claire leva les yeux au ciel face à la dernière remarque de Crowley.

-Oh rassures-toi, nous sommes calmes pour le moment honey.


Plus le temps passait, et plus Claire avait envie de se décoller de ce mur pour aller administrer une bonne leçon que le roi méritait tant. La jeune fille fronçait doucement les sourcils en entendant un certain raffut dans le couloir...  



DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Mai - 15:28
Fondatrice
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 797
Crédit : 1218
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com
What the hell is going on here?

Caméo du Deanou

Le téléphone dans la poche de Dean vibra, lui annonçant que l'heure qu'il s'était fixé pour aller déranger Crowley était enfin arriver. L'ex chasseur déposa sa bouteille de bière sur le comptoir du bar et descendit de son tabouret, laissant un billet à côté de sa boisson terminée et se dirigea vers la sortie, sans un regard en arrière. En quittant le bâtiment, il jeta un coup d’œil à sa voiture garé un peu plus loin et se téléporta directement au repère du Roi de l’enfer, sans le prévenir de son arrivé. Depuis quand avait-il besoin d’avertir qui que ce soit? Il l’avait déjà assez dit ainsi: il faisait ce qu’il voulait et ce, quand il le désirait.

Apparaissant au pied de l’immense asile qui servait de… palais à Crowley, le Winchester entra dans le bâtiment, sans faire attention à être discret et avança dans les différents couloirs menant à la salle du trône. Il se doutait que son ex-partenaire se trouverait là-bas, sans doute dans une discussion horripilante avec d’autres démons. Parlant de démon. Certain d’entre eux tentèrent de lui barrer la route pour éviter qu’il n’ennuie le Roi, ce qui fit arquer un sourcil au chevalier. Donc, Crowley était vraiment occupé. C’était bon à savoir, ça n’en serait que plus amusant. Il prit son temps pour s’amuser avec les démons, en envoyant un valser contre un mur si fort que sa tête laissa une traîné rouge sur le béton, tandis qu’il mettait un bout coup de pied dans le ventre d’un autre qui croyait le prendre en traite, pointant une lame d’ange sur lui. Après avoir répété l’opération avec tout ceux qui se mettaient en travers de son chemin, Dean arriva devant les deux grandes portes et sourcilla en voyant qu’elles étaient déjà ouvertes.

« Crowley, faut qu’on parle! »

Pénétrant dans la grande pièce, il releva à nouveau un sourcil en voyant la scène qui se dessinait devant ses yeux. Il ne put d’ailleurs pas s’empêcher de rire en voyant ce qu’Ashley faisait et étira un sourire narquois après avoir reprit son sérieux.

« Sympa la tenue de soubrette. Elle vient avec une intelligence comprise cette fois-ci? »

Sans lui apporter plus d’attention, il regarda Claire, surpris de la trouver là.

« Claire? Qu’est-ce que tu fous là? »

Non mais vraiment. Qu’est-ce qu’elle foutait dans le palais de Crowley celle-là? Enfin bref. C’était pas vraiment important. Il était venu pour parler avec le Roi, pas pour s’emmerder avec deux blondes qui étaient là pile poil au moment où il s’était décidé à vouloir retourner avec le démon. Bon, c’était vite dit. Il avait des conditions et il voulait lui parler avant. Sans faire n’y une n’y deux, il tourna son attention à nouveau sur Crowley, sans faire attention aux jeunes femmes et cligna à peine des yeux pour les téléporter loin de là, lui et le Roi, dans un endroit où ils ne se feraient pas déranger par des démons pleurnichards et par deux humaines dépassés par les événements.
Code Hesa

____________________________________________




Son of a bitch!

We had a Deal!


Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Juil - 15:09
Humain au sang de démon

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 74
Crédit : 135
Emploi/loisirs : Médecin et Photographe
Voir le profil de l'utilisateur

Crowley
King of Hell

Claire
Novak

GET OUT !

Je... Je ne comprenais plus rien ! Ils parlaient de Roi ou je ne sais quoi ! Qui ça ?! Ce vieux type ?! UN ROI ?!
Elle était où la caméra cachée, je me disais à moi-même.
Mais quand ce vieux pervers a fait, je ne sais toujours pas comment, brûler la hachette je lâchais un cri de douleur soudain, si aigu que j'ai dû briser les tympans d'une souris qui passait par-là...

Les deux se tenaient tête, enfin le vieux pervers s'obstinait à vouloir le nom de la jeune fille qu'il tenait "sans les mains".
Je commençais réellement à paniquer, ça se voyait car je tremblais.
Soudain, j'entendais un de ces raffuts dans le couloir...
J'ai... J'ai vu un type voler ! Mais genre s'envoler à travers le couloir, propulsé par quelque chose qui devait être surpuissant ! Mais c'est quoi cet endroit de malheur !

Puis je le vis... Lui, le sombre fils de p*te ! Ce connard osait encore se montrer après ce qu'il m'a fait !
Il commençait à parler, mais moi je ne le supporte pas, à peine eut-il entré dans la pièce que je saisis je ne sais comment les outils de l'autre vieux pervers et les envoya par télékinésie vers Dean... Qui s'enfuit avant même de se faire toucher !

Putain ! Qu'est-ce qu'ils m'ont fait fumés ?! Y'a des types qui font de la télékinésie, même moi et je comprends pas comment !
Y'a ce salaud qui se pointe et s'en va avec le vieux débris !
J'étais en état de crise, et je tombais par terre... J'étais complètement ahurie par ce qui venait de se passer, mon regard était blanc et tellement vide...
J'essayais de réfléchir à ce qui venait de se passer...

Puis soudain, je fus ramenée à la dure réalité par la jeune blonde qui était venu me chercher. Elle me prit par le bras et me releva.
J'étais plus que confuse, j'avais l'impression de nager en plein délire !
Je ne sais pas pourquoi, j'avais besoin de réponses, je demandais alors à celle qui m'aidait :
"Qu... Qu'est-ce qui s'est passé ?! C'était qui ce vieux, et pourquoi l'autre connard est arrivé ?! Puis comment j'ai pu faire ça... Et lui, comment il a fait pour... Je comprends plus..."
J'étais en panique, mon sang ne faisait qu'un tour et j'avais mal absolument partout. J'avais plus que peur, j'étais complètement épouvantée !
Mais quand j'y repense, ce fut un miracle que cette fille vienne me sauver...
D'ailleurs, avant qu'on ne quitte la salle, je lui demande avec les dernières forces qui me reste :
"Comment tu m'as trouvée ? C'est quoi ton nom ?"
Je commençais légèrement à voir floue, on n'avait pas vraiment le temps de prendre une chaise pour boire le thé... Même si je veux plus jamais revenir ici !

On s'enfuit alors en empruntant les couloirs, jonchés de cadavres...

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Juil - 16:40
Administrateur
Roi de l'Enfer

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 94
Crédit : 272
Emploi/loisirs : Torturer les autres
Voir le profil de l'utilisateur
Claire & Ashley
Viens jouer mon chat !

« I deserved to be loved ! »
Voilà, c’était ça que j’appréciais chez les adolescentes de nos jours. Qu’elles ferment leurs grandes gueules de filles en mal de cul.

Mais bon j’aimais aussi les entendre me lécher le derrière car elles avaient peur de moi aussi je la relâchais.

Bon avec celle-là ce n’était pas gagné visiblement puisqu’elle continua à m’insulter aussi je la renvoyais visiter mon royaume en la balançant à nouveau contre le mur. Ce qui ne fit que la faire pester davantage.

Je n’avais rien fait à l’autre et ne comptais plus lui faire de mal mais je n’allais pas l’avouer pour son petit plaisir personnel, non. Je lui répondis donc

« C’est qu’elle a ses règles la petite ! Youhou j’ai peur ! Tu ne veux pas parler tant pis pour toi, je suis le Roi des démons ma mignonne, je peux faire parler le plus con des Winchester. Alors imagine les petites pestes qui viennent s’échouer à mes pieds comme des truites. »

C’est à ce moment que l’ex-proie tenta de planter sa hache dans mon sublime corps et que je la faisais lâcher en m’amusant juste un peu. Elle hurla bien fort et je ne pus m’empêcher d’ajouter bien fort aussi

« Oh ça va on a compris soubrette ! »

J’ajoutais ensuite qu’elles devaient se calmer et la petite pute épinglée comme un post-it en rajouta une couche.

Je m’apprêtais à la renvoyer chier une nouvelle fois en pensant qu’elle ferait un bon démon lorsqu’une improbable surprise arriva peu discrètement en éliminant mes minions et en clamant

« Crowley, faut qu’on parle! »

Mon fils prodigue était de retour !

Baissant la main pour lui faire face, je maintenais tout de même la peste en hauteur et offris un sourire au démon.

Bon j’avoue que je la maintenais ainsi pour lui montrer que j’étais plus puissant, même quand je n’étais pas concentré sur elle. Histoire de la rabaisser un peu plus. Juste comme ça.

Le nouvel arrivant se mit à rire en voyant l’ex-prisonnière et se fouta royalement d’elle, ce qui me fit encore plus sourire bien malgré moi, qui pensais toujours à Méphistophélès qui planait comme une menace.

J’en revenais à Dean qui s’amusait de la situation. En tant qu’humain son humour était rasoir mais depuis qu’il avait passé le pas avec moi, il était devenu drôle et ça faisait plaisir de le voir de bonne humeur. Humeur qui était communicative avec moi.

Il se retourna ensuite vers Miss Teigne et me révéla son identité sans faire attention. Claire ? Un nom de petite princesse pourrie gâtée encore !

Passant mon regard entre les deux, je me souviens qu’il m’avait parlé d’elle mais ça m’était totalement sorti de la tête. Faut dire qu’à la voir on se souvenait juste de ses formes qui commençaient à être intéressante même si elle portait des vêtements ample.

Quoi qu’il en soit, je saluais enfin mon ami d’un

« Dean ! Que me vaut le plaisir ? »

Peut-être voulait-il revenir vers moi ? Non le plus probable était qu’il voulait me casser la gueule car je le faisais chier.

Néanmoins, je n’eus pas le temps d’en demander plus qu’il nous téléportait ailleurs.

Tant pis pour mon nouveau jouet. Je la rechercherais plus tard ! Et puis même si je ne la voyais pas elle avait dû s’écraser au sol dans un bruit marrant.

Laissant ça derrière moi, j’étais curieux de voir ce que Dean avait à me dire…

©️️ Laueee


____________________________________________




Hello, Boys
© Laueee
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkest Hour :: Around the world :: Etats-Unis -