Darkest Hour


 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Explications des pouvoirs, surtout pour les sorciers ICI
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Pour acheter les différents objets de la série, c'est par là! Cliquez Ici
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI

"Driver picks the music; shotgun shuts his cakehole!" Ft.Nargal

 :: Around the world :: Etats-Unis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 27 Avr - 23:10
Fonda
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Les stripteaseuses. Beaucoup, beaucoup de stripteaseuse, de la bière et du sang.
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 704
Crédit : 896
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

Driver picks the music; shotgun shuts his cakehole!

Nargal & Dean Winchester

Ça devait faire au moins trois heures que le Winchester conduisait, sans s'arrêter. Il avait quitté Philadelphie en soirée, décidé à s'éloigner un peu quelques temps, juste histoire de se faire oublier un peu. Il y reviendrait, pour veiller sur sa fille et s'assurer qu'aucune créature n'ose lui toucher, mais pour l'heure, il préférait partir. Le démon n'avait pas abandonné son idée de faire payer à tout ceux qui se mettraient en travers de son chemin, et sa rage s'était renforcé en voyant ce dieu débarqué au moment où il allait achevé Claire sous les yeux de Jody. Bien qu'il ait passé ses nerfs sur le premier venu une fois retourné au motel, il gardait une certaine rancœur et une envie de faire souffrir qui ne partait pas. Depuis le moment où il était devenu le monstre dont tout le monde voulait la peau, il avait apprit à contenir la soif de sang, pour éviter de se faire pourchasser de toute part. Évidemment... il lui arrivait, assez fréquemment, de la laisser prendre le dessus. Après tout, pourquoi se priver d'une sensation qui était presque aussi bonne qu'une partie de jambe en l'air? Lorsqu'il ne pouvait avoir l'un, il choisissait l'autre, c'était aussi simple que ça.

Ses pouces tapotaient sur le cuir du volant de l'impala, au rythme de la musique qu’il avait sélectionné. S’il y avait bien une chose, à part les strip-teaseuses et les frites épicés, qu’il continuait d’aimé, c’était la musique. Ça lui permettait de se vider un peu la tête et de se calmer lorsqu’il le fallait. Toutefois, il n’en était pas au point où cela lui ferait quelque chose si quelqu’un décidait de prendre une de ses cassettes tant aimé autrefois et de la piétiné devant ses yeux. Il tuerait sûrement la personne par principe, mais au fond, il s’en foutait. C’était des sentiments humains, que de s’attacher aux objets matériels. C’était la même chose pour la voiture, qui était tout de même assez en bordel, alors qu’avant il ne laissait absolument rien traîner à l’intérieur.

Au bout de quelques heures à rouler, il vit enfin le panneau de la prochaine ville dans laquelle il comptait s’arrêter. Une bonne soirée digne de ce nom ne pouvait pas se terminer sans au moins un bar avec des danseuses. Avec un peu de chance, il en sortirait avec une, voir deux filles. C’était devenu un peu un défit personnel de réussir à en satisfaire deux à la fois. Autant mettre un peu de challenge dans cette vie qui pouvait rapidement devenir monotone. Faire la fête c’était bien, mais à longueur de journée, ça devenait ennuyant.

Dean entra finalement dans la ville de Corry, se mettant à la recherche de son précieux du soir et surtout d’un motel qui ne serait pas trop loin. La ville n’était pas la plus grande des villes, mais ça ferait l’affaire pour ce soir. Au moment où il allait prendre un virage, rageant silencieusement après un connard qui avait oublié de mettre un clignotant, il sentit une présence sur le siège passager. Tournant légèrement la tête pour regarder qui osait apparaître ainsi dans sa voiture, il releva un sourcil en voyant qu’il s’agissait d’un démon. Ce dernier lui disait quelque chose mais sans plus.

« C’est une drôle de façon de faire son entrée, mais pourquoi pas. » Il prit une petite pause, reportant son attention sur la route, un sourire amusé apparaissant sur ses lèvres. « Tu serais pas un pote de Crowley, par hasard? Lui aussi aime bien faire ça. Aimait, plutôt. »

Depuis leur… petite altercation, lorsque le chevalier avait clairement fait comprendre au Roi qu’il ne voulait pas recevoir d’ordre, il ne lui avait pas refait le coup. Au lieu de quoi, il lui avait envoyer ses démons de service pour le suivre, mais jusque là, aucun n’avait eu le culot d’apparaître ainsi dans sa voiture.
Code Hesa

____________________________________________






Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Avr - 8:21
Démon des croisements
avatar
Messages : 16
Crédit : 130
Voir le profil de l'utilisateur

Talk, do you know what it means ?
Nargal & Dean Winchester


L’Enfer était un lieu tout particulièrement captivant. Si, pour certains, il n’était qu’une représentation mythologique représentée dans les livres, pour Nargal, il était un endroit où l’ennui n’existait pas. En effet, pas un jour se passait sans que plusieurs démons se criaient dessus pour des raisons diverses et parfois complètement ridicules. Il ne fallait pas croire, certains démons étaient encore immatures malgré leurs âges avancés. Dans ces-là, Nargal observait la scène de loin, une cigarette dans sa main droite et l’autre dans la poche de son pantalon. Il était rare qu’il intervînt pour séparer les deux « enfants », sauf s’ils commençaient à se frapper dessus et à détériorer les lieux. A croire que les anges étaient plus disciplinés qu’eux…

Aujourd’hui, alors qu’il venait d’enfiler son long manteau gris en laine, Nargal marchait à un rythme soutenu dans les allées de l’Enfer. Il devait aller rendre visite à un certain Dean Winchester…celui avec qui Crowley entretenait une forte relation d’amitié.  Au début, cela avait tout naturellement déplu à Nargal, qui voyait petit à petit Crowley s’éloignait de lui, malgré l’exceptionnelle loyauté qui lui offrait. Ainsi, lorsque Dean avait décidé de faire route seule, Nargal avait secrètement apprécié ce geste, car il avait pu retrouver le duo insolite qu’il formait avec le roi de l’Enfer.

Il avait déjà entendu parler d’un caractère imprévisible du démon. Lorsqu’il était chasseur, Dean était d’ores et déjà connu pour son côté soudain et compliqué, alors, maintenant qu’il était devenu un chevalier de l’Enfer, ces côtés négatifs s’étaient renforcés. Nargal savait pertinemment que cela n’allait pas être une simple conversation de routine.

Alors qu’il passait à côté d’un groupe de démon, ces derniers se taisaient. Sa proximité avec Crowley faisait évidemment parler au sein de l’Enfer. Jamais, auparavant, quelqu’un n’avait eu une confiance si extrême envers le roi, et vice-versa. Cependant Nargal se moquait de ces petits jaloux qui ne cherchaient qu’à attirer l’attention du roi ; il avait autre chose à faire, comme, par exemple, négocier avec le Winchester.

Après l’avoir localisé, Nargal se téléporta directement dans sa célèbre Chevrolet Impala de 1967. Il ne fit pas attention au bazar qui régnait dans le véhicule, et préféra plutôt couper le son de cette radio infernale qui hurlaient des paroles insensées, rendant le dialogue impossible.

-Bonsoir Dean, commença-t-il, appréciant le doux bruit que faisait le moteur.

Gardant ses yeux rivés sur la route, il écoutait les paroles du chevalier de l’Enfer, sans pour autant y répondre de suite. Baissant la tête pour remettre parfaitement la manche de son manteau par-dessus sa chemise blanche, il reprit toujours aussi calmement.

-Peu importe mon identité, nous devons parler. Et, j’insiste bien sur le fait que l’on doit parler Dean. Depuis la fin de ton métier de chasseur, tu sembles étrangement avoir oublié ce que parler signifie.

Il marquait une pause de quelques secondes pour enfin tourner la tête vers le démon, et le regarder.

-Si tu me laisses parler, ça ira très vite, ainsi tu pourras rejoindre tes, il prit une profonde inspiration en reportant son attention sur la route, filles que tu comptes séduire pour augmenter ton record. Donc, avons-nous un accord Winchester ?

Nargal n'était pas du genre à faire des interminables monologues. Il préférait aller droit au but au plus vite. De plus, il ne portait pas spécialement Dean dans son cœur, et, à travers son intonation froide, cela pouvait se sentir.






egotrip



Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Mai - 18:21
Fonda
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Les stripteaseuses. Beaucoup, beaucoup de stripteaseuse, de la bière et du sang.
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 704
Crédit : 896
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

Driver picks the music; shotgun shuts his cakehole!

Nargal & Dean Winchester

Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de Dean lorsque la musique s’arrêta net. Ce démon qui se pointait sans invitation de cette façon avait du cran, c’était rare. À part les tocards qui ne savaient pas se battre ou qui essayait de l’attaquer avec des lames angéliques, ou encore de lui balancer des balles anti-démon en traître, très peu avait le courage de lui tenir tête ou de montrer leurs intentions de cette façon. Pour le coup, là, il était intéressé de voir ce qu’il voulait. Lui jetant un petit regard en biais pour continuer de suivre la route, le Winchester rigola à la mention du fait que l’autre voulait parler. Il n’allait pas le démentir. Il préférait grandement cogné que discuter, c’était bien plus divertissant et surtout, ça le tenait occupé. Les discussions avaient tendance à l’emmerder rapidement.

« Va droit au but alors. »

Ce que l’autre démon fit en lui disant que s’il le laissait parler, tout irait vite. En entendant parlé des filles qu’il comptait se taper ce soir, Dean hocha doucement la tête, encore une fois sans le démentir. Pourquoi il ferait ça, de toute façon. Il assumait ses actes plus que jamais. C’était bon de ne pas avoir de remord parfois. Que cela soit le calvaire qu’il avait fait endurer à Phaliel, en lui montrant clairement qu’elle ne représentait plus rien pour lui et la torture physique infligé, ou encore la façon dont il avait traité Claire il y a de cela très peu de temps… non, il ne comptait pas s’arrêter de s’y tôt. Tant qu’il serait en liberté avec cette âme démoniaque en lui, il ferait la fête comme bon lui semble, sans se soucier du temps qui passe et sans pleurer pour les vies qu’il pouvait décimé ou détruire.

« On a un accord. Tu m’plaits bien, tu as de l’audace. »

Évidemment, il avait senti le ton froid de l’autre, mais ça ne l’avait pas empêché de dire ce qu’il pensait vraiment. Les démons arrogants, il connaissait. Il en faisait lui-même parti, déjà que dans sa vie humaine il l’avait été aussi à certain moment. Là, c’était surtout exacerbé par le fait qu’il en avait rien à foutre de la façon dont les autres pouvaient le voir. Qu’on le pointe du doigt en le traitant de connard insensible le faisait rigoler et non culpabilisé.

« Raconte moi tout. Qu’est-ce qui peut pousser un démon des croisements à apparaître au beau milieu de ma voiture? »

Dean fit rouler la voiture encore un petit moment et la gara finalement dans l’allée d’un petit bar et se tourna vers le démon, sans pour autant sortir de sa voiture. Sa curiosité était piquée, et il espérait seulement que cet homme ne le dérangeait pas pour de la merde. Discuter ne lui dérangeait pas, tant et aussi longtemps qu’on ne le faisait pas chier avec les sentiments, son ancienne vie et des conneries du genre.
Code Hesa

____________________________________________






Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Mai - 16:34
Démon des croisements
avatar
Messages : 16
Crédit : 130
Voir le profil de l'utilisateur

Talk, do you know what it means ?
Nargal & Dean Winchester


L'Impala convoitée par de prestigieux rancuniers roulait à vive allure sur les routes américaines quasi-désertes. Elle avalait à une vitesse peu recommandée les kilomètres, vers une destination encore inconnue. L'intérieur du véhicule, dans lequel l'on pouvait sentir une odeur de cuir, mais également de sexe et d'alcool, s'était refroidi lors de l'arrivée de Nargal. Le démon n'était pas le partenaire de voyage le plus divertissant au monde, loin de là.

À première vue, personne n'avait envie d'aller lui parler tellement son regard, pourtant bleuté comme un ciel bleu d'été, était rempli d'une noirceur extrême, voir excessive. Comme à son habitude, avant de commencer une conversation sérieuse, Nargal sortit son paquet de cigarettes pour en allumer une. Il prit la peine d'ouvrir le carreau de la voiture pour que la fumée s'échappe dans l'atmosphère, bien qu'il se doutât que Dean s'en fichât royalement. Nargal savait très bien que les centres intérêts du démon étaient l'alcool, le sexe, et très souvent, les combats. Ce qui, en réalité, ne changeait pas tellement du chasseur...

-De l'audace ? Demanda-t-il en haussant un sourcil, tout en tournant sa tête vers la droite pour expirer sa fumée. Étonnant, j'aurais plutôt dit présomptueux. Il marquait une légère pause, avant de reprendre. -En revanche, je dirais que tu as de l'audace pour, il marquait une nouvelle pause pour faire tomber les cendres de sa cigarette sur la route, prendre du plaisir à ridiculiser tes anciens collègues de chasse.

Sa phrase n'était pas à visée critique. Il se moquait bien du passé du Winchester, et du fait que de nombreuses personnes soient à sa recherche. C'était le problème de Dean, pas le sien. Cependant, il avait dit cette sorte de compliment dans le but de souligner au chevalier, à quel point, il se jouait des autres, et à quel point ses collègues étaient aveugles. Cette situation aurait pu faire rire Nargal s'il n'avait pas été le bras droit de Crowley...Car Dean se moquait ouvertement du roi de l'Enfer, sans scrupule, sans retenue alors qu'il était celui qui lui avait offert cette possibilité d'être un démon.

Nargal finit par jeter sa cigarette à travers la fenêtre, puis la referma, s'adossant plus confortablement sur la banquette en cuir qui était toujours intacte malgré les années qui passaient. "Démon des croisements", venait-il de dire ? Hm, il fut un temps où il l'était, c'est vrai, mais son poste avait quelque peu pris de la valeur ces derniers temps. Il avait été comme promu au sein de l'Enfer.

-Winchester dit-il en soupirant longuement, alors que l'ex chasseur s'engagea dans une petite ruelle. -Si j'étais un simple démon de croisement j'aurais mieux à faire qu'être avec toi. Il marquait, une fois de plus, une pause, pour regarder les enseignes des bars clignoter au loin, attirant toujours plus de touristes, mais également d'ivrognes. -Comment se porte ton escapade démoniaque depuis le retrait de Crowley à tes côtés ? Demanda-t-il en gardant son regard rivé sur un groupe de jeunes qui rentrait dans le bar.

Aussitôt, sans laisser de temps à Dean de répondre, il pointa son index gauche vers le chasseur, tournant enfin sa tête vers lui pour lui accorder un brin d'attention.

-Laisse moi deviner...Parfaite, n'est-ce pas ?





egotrip



Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Mai - 15:12
Fonda
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Les stripteaseuses. Beaucoup, beaucoup de stripteaseuse, de la bière et du sang.
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 704
Crédit : 896
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

Driver picks the music; shotgun shuts his cakehole!

Nargal & Dean Winchester

Pour le coup, Dean était curieux de savoir ce que le démon lui voulait. Si ce n’était pas pour le ramener à Crowley, pour le suivre ou encore pour le vendre au chasseur en espérant avoir un bon deal, il ne voyait pas vraiment l’intérêt de le déranger. Même si au final pour l’instant il ne faisait pas grand-chose, ça restait son espace vital et son temps libre était… bah très libre en fait. Il n’avait aucune raison d’être en colère ou quoi que ce soit pour l’instant, il s’en fichait royalement. Même lorsque son passager avait décidé de s’allumer une cigarette et de descendre la vitre, là où son lui humain aurait gueuler, aurait prit le mégot et l’aurait jeté vivement à l’extérieur parce que ça allait empester l’intérieur de son bébé. Là, il ne lui avait jeté qu’un simple coup d’œil intrigué, sans passer de commentaire ou de l’obliger à s’en débarrasser. Il n’avait même pas eu à le faire que l’autre le faisait de lui-même au bout d’un moment. Il avait ensuite écouté les commentaires de ce démon et un sourire amusé avait étiré les lèvres du Winchester lorsqu’il avait mentionné les chasseurs qui faisaient tourner en bourrique depuis le début de sa nouvelle vie. C’était un plaisir coupable et il assumait pleinement ses actes et leur conséquence.

Ensuite, l’autre homme avait continué de parler, lui disant que s’il n’était qu’un simple démon des croisements, il aurait bien mieux à faire que de se trouver là. Chose qui était logique, quand on y pensait, mais les démons pouvaient être tellement… frivole, parfois. Juste à voir ces cons qui étaient censé le traqué pour rapporter ses faits et geste à Crowley et qui se permettait pourtant de draguer les filles qu’ils croisaient, ça laissait voir la couleur des sous-fifre du Roi. Depuis le temps, Dean n’était même pas surpris. Par contre, celui qui se trouvait sur la banquette à côté de lui semblait très légèrement différent. Plus réfléchit et moins con. Ça changeait, tient.

« Laisse moi deviner...Parfaite, n'est-ce pas ?  »

Le Winchester arqua un sourcil, sans le lâcher des yeux, trouvant la situation assez amusante.

« Si c’est si facile à deviner, pourquoi me le demander? »
Il prit une petite pause et se retourna pour regarder en direction du bar. « Je te retourne la question. Comment va Crowley depuis que je suis parti? Il s’en est remit? Il avait l’air si apitoyé quand j'ai gentiment refusé de le suivre. »

À nouveau, il tourna le regard vers le démon, gardant toujours ce petit air narquois au visage. Ce n’était pas un secret, la raison de son départ. Il avait refusé de faire comme bon semblait au Roi parce qu’il voulait lui mettre une laisse invisible autour du coup. Lui faire faire sa besogne, tuer pour lui, alors que Dean avait clairement dit que s’il tuait, il le faisait quand il voulait et s’il le voulait. Il ne voulait pas se faire contraindre à le faire uniquement certains jours, certaines heures ou sur une seule et unique personne. Si ça n’avait été de ça, sans doute qu’il serait resté avec Crowley, mais ce dernier avait voulu faire de lui son animal de compagnie et ça, c’était une chose que le chevalier se refusait. Que cela soit humain ou démon, il gardait son intégrité et ça ne changerait jamais.  
Code Hesa

____________________________________________






Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Mai - 11:06
Démon des croisements
avatar
Messages : 16
Crédit : 130
Voir le profil de l'utilisateur

Talk, do you know what it means ?
Nargal & Dean Winchester


Il devait s'avouer que la répartie du démon l'amusait légèrement, au point de lui faire décrocher un rarissime sourire qu'il cachait doucement en baissant sa tête. Certes, le démon n'allait certainement pas devenir le meilleur ami de Nargal, étant donné les propos peu glorieux qu'il tenait sur Crowley, mais il devait reconnaître que son humour était particulièrement bon publique.
Nargal haussait les épaules, relevant sa tête, retrouvant son visage impassible, froid, et apathique. Il tournait la tête vers Dean, l'observant un instant avant de baisser son regard sur son bras, là où la marque de Caïn était solidement incrustée dans sa peau.

-Crowley va parfaitement bien, je te remercie de ta préoccupation à son égard.
Il sortit de la voiture, gardant la portière ouverte pour poser son avant-bras droit dessus, apercevant Dean qui venait également d’ouvrir la portière de l’Impala. -Si tu penses que mes précédentes paroles sont vraies, alors tu n’es pas plus intelligent que ton frère.

C’était bien connu, le roi de l’Enfer était déstabilisé du fait que son camarade de tuerie avait décidé de faire route seule, sans ménager ses paroles envers Crowley. Nargal avait vu à quel point cette « séparation soudaine » avait bouleversé le quotidien du roi. Durant des journées entières, ses pensées étaient centrées sur ses souvenirs avec l’ex chasseur, et non sur les problèmes actuels au sein de l’Enfer. Nargal demeurait toujours perturbé par cette proche relation que Crowley entretenait avec l’intrépide chasseur, ne comprenant pas cette soudaine dévotion pour quelqu’un qui aurait très bien pu le tuer, humain.

Alors que Dean s’apprêtait à descendre de sa voiture, Nargal se mit devant sa portière, piégeant ainsi le démon dans sa propre voiture. Son but n’était pas d’être menaçant, mais bel et bien d’affirmer un peu plus sa présence envers le chevalier. Il était bien loin, très loin, d’être effrayé par lui.

-Je te pose juste une simple question Winchester.
Il marquait une pause, tapotant ses doigts de sa main droite sur le toit de l’Impala, scrutant avec attention les prunelles vertes de l’ex chasseur. -Pourquoi, alors que tu as pu découvrir une nouvelle vie grâce à Crowley, une vie qui te pensais impossible en tant qu’humain, mais que pourtant, tu affectionnes particulièrement, as-tu décidé de lui tourner subitement le dos ? Il haussait les sourcils, suivant du regard un couple de passant qui passait par là. -Tu devrais être reconnaissant, Crowley n’affectionne que très peu de monde, encore moins des chasseurs qui deviennent démon.

Nargal finit par se reculer, laissant la possibilité à Dean de sortir, s’il le souhaitait, de sa voiture. Il remit ses mains dans les larges poches de son manteau noir, avant de reprendre, sur une intonation particulièrement basse mais glaciale.

-Tu veux jouer dans la cour des grands, tu veux être autonome, n’est-ce pas ? Il secouait sa tête de gauche à droite, sifflant entre ses dents avant de s’approcher de nouveau du chasseur. -Tu ne devrais pas brûler autant d’étapes en écartant Crowley.
Il prit soudainement le bras de Dean dans sa main, et souleva la manche, révélant la marque de Caïn. Il posa sa main froide dessus, exerçant une pression assez forte avec ses doigts.

-Un jour ou l'autre, la marque te fera vivre tes heures les plus noires Dean, chevalier de l'Enfer ou non. Il plissait les yeux, posant sa main sur l'épaule de Dean. -Et j'espère pour toi que Sam sera là pour toi, car il sera bien trop tard pour pleurer auprès de Crowley.







egotrip



Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Mai - 23:53
Fonda
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Les stripteaseuses. Beaucoup, beaucoup de stripteaseuse, de la bière et du sang.
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 704
Crédit : 896
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

Driver picks the music; shotgun shuts his cakehole!

Nargal & Dean Winchester

Bien que cette situation était assez distrayante, le Winchester avait envie de sortir pour se dégourdir un peu les jambes. Ses muscles ne pouvaient pas vraiment ankylosé et il pouvait toujours s’enfiler plusieurs ailes de poulet épicé par jour, mais il n’en restait pas moins que rester assez longtemps n’était pas vraiment la meilleur chose pour lui qui aimait bien se dépenser un peu. Si autrefois il pouvait resté devant Game of  Thrones pendant des heures à regarder les gens se battre, se trahir, se décapiter, baiser entre eux et se re-trahir, là il préférait bouger, boire et se bastonner un peu histoire de passer le temps et surtout de satisfaire la marque qui, certains jours, se montrait bien plus présente qu’à d’autre moment. Pour l’instant, il jouait le petit jeu du démon, étant joueur, pour une fois, mais il n’était pas d’une bien grande patience et ce, malgré sa bonne humeur. D’ailleurs, sans doute que son air moqueur face à la réaction de son passager concernant Crowley devait l’avoir trahit sur le fait que ça lui apportait un énorme plaisir de savoir qu’il avait réussit à déconcentré le Roi de l’enfer avec son départ. Il avait remarqué, à avoir traîner avec lui pendant quelques mois presque jour et nuit, que le seigneur tout puissant des tréfonds étaient d’une sensiblerie presque risible sur les bords. Peut-être que c’était en raison du sang que Sam lui avait injecté il y a de cela un moment maintenant. Clairement, il s’en foutait.

Comme Dean entamait un mouvement pour sortir à son tour de la voiture, il se retrouva bloqué dans celle-ci par le démon des croisements et le visage du châtain exprima une certaine contrariété, sans pour autant agir brusquement. Il était même assez calme au vu de la situation, ce qui pouvait être surprenant venant de lui. Il écouta sans bronché le discours de son interlocuteur, son sourire amusé revenant à la charge en l’entendant parlé. C’était vraiment bizarre. D’un côté, Dean était étonné de voir un démon être autant direct avec lui, sans prendre de gant et sans même prendre la peine de surveiller ses arrières. Il lui aurait été tellement facile pour lui de le réexpédier en enfer ou même de le tuer, mais il n’en faisait rien. D’un autre côté, il commençait à s’énerver de se faire remonter les bretelles, encore une fois. Chaque personne qu’il croisait, qu’elle soit connaissance d’autrefois, ange, démon voir même créature de temps à autre, ne pouvait s’empêcher de tenter de le raisonner ou de lui faire changer d’avis sur ses décisions. La vérité étant que… bordel, il n’en avait rien à chier des autres. Tant qu’ils restaient loin de lui et le laissait vivre sa vie il ne les importunait pas. Pourquoi c’était si difficile à comprendre?

Finalement, le chevalier quitta la voiture quand le démon se recula et entama un mouvement pour replacer sa veste nonchalamment, se faisant arrêté dans son geste par l’autre qui lui saisit le bras, posant ses doigts sur la marque. Le regard vert de l’aîné des Winchester regarda la main, la marque, puis remonta ses yeux vers le démon, intrigué mais aussi sur les nerfs. Il avait une folle envie de se dégager d’un coup, mais il se contenta de plisser les yeux, écoutant le reste de ses paroles. Il n’avait pas besoin de quelqu’un pour lui dire ça. Il savait très bien que la marque était néfaste et qu’elle allait, un jour ou l’autre, l’entraîner au fond du gouffre. C’était bien l’une des raisons pour lesquels il fuyait tant son frère et tout les autres qui voulaient le ramener du bon côté. Et il savait aussi qu’en restant auprès de Crowley, c’était la façon la plus rapide de se faire capturé. D’un coup qu’il prenait l’envie à cet idiot de le balancer, il serait dans la merde jusqu’au cou.

« Si j’avais besoin d’un psy à deux balles, je serais aller voir ma "copine". » fit-il, libérant son bras par la même occasion. Son regard ainsi que son visage avait perdu tout amabilité et tout envie de rigoler. D’un geste brusque, il se saisit du démon par la gorge et le plaqua contre la voiture, cédant au pulsion de la marque qui lui criait depuis plusieurs minutes déjà de déchargé sa colère sur cet emmerdeur qui osait lui faire des leçons de morales.

« Crowley voulait faire de moi son tueur à gage personnel, je lui ai dis non. Il m’a poussé à bout, je l’ai poussé en retour. » Sa main se resserra doucement, sa mâchoire se crispant par la même occasion. « Je n’ai pas besoin qu’on me donne des ordres alors que j’ai passé ma putain d’enfance à en recevoir. C’est Crowley qui a joué au plus malin en tentant de me tenir en laisse. Il aurait dû savoir que ça ne fonctionnerait pas. »

Il relâcha finalement la pression et se recula, replaçant enfin les manches de sa veste et jetant un coup d’œil au bar à côté.

« Maintenant, si ça ne te dérange pas, j’aimerais bien aller me mater quelques filles en petite tenues. »
 
Code Hesa


HRP: Désolée d'avance si y'a des mots et des phrases bizarre, j'écris en étant crevé mais j'avais l'inspiration et j'avais peur de la voir partir si je répondais pas XD

____________________________________________






Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai - 8:55
Démon des croisements
avatar
Messages : 16
Crédit : 130
Voir le profil de l'utilisateur

Talk, do you know what it means ?
Nargal & Dean Winchester


En l'apparence, Nargal était quelqu'un de très calme, effacé et parfois réservé, malgré ses pouvoirs qui sommeillaient en lui. Ce n'est pas lui qui pourrait tenir des fastidieux, ennuyants et infinis discours devant une assemblée entière, endormant au fil des minutes l'auditoire. Il n'était pas non plus impulsif et ne donnait jamais le premier coup, la preuve encore face au chevalier, face au Winchester sauvage qui faisait sa propre loi au sein de Philadelphie. Il y a déjà bien longtemps que Nargal avait voulu lui administrer un vif coup de poing dans le visage pour ses paroles péjoratives envers le roi de l'Enfer. Seulement voilà, être le bras droit de Crowley avait des conséquences contraignantes et chiatiques. En effet, Nargal ne pouvait pas répliquer aux attaques physiques de Dean ; le roi ne voulait pas voir son frère d'armes en mauvaise condition après tout...

Ainsi, il se laissait facilement battre par Dean, même si l’envie de répliquer était particulièrement grande. Comme les rumeurs le confirmait, Nargal pouvait voir à quel point le chevalier de l’Enfer déversait sa plus profonde haine envers Crowley. Difficile d’imaginer que ces deux fortes personnalités avaient passé des journées entières ensemble, à rire, à tuer, à oublier le monde extérieur…Yep, c’était confirmé, le Winchester changeait rapidement son fusil d’épaule…
Nargal remit doucement sa veste, ne montrant aucun signe d’énervement après que Dean l’ait finalement lâché. Il pouvait peut-être bouillir de l’intérieur, sentant ses nerfs se tendre dangereusement face à de telles absurdités, mais quant à son visage, il restait étonnamment neutre, presque insensible.

Nargal se dirigeait vers Dean, et passait son bras droit autour des épaules de l’ex chasseur, arrêtant par la même sa marche qu’il avait repris. Il regardait le sol, encore humidifié par la petite averse qui s’était abattue sur la ville une heure plus tôt, sur lequel une flaque d’eau stagnait près de la voiture, appelée anciennement « Baby ».

-Je n’en ai strictement rien à faire de ton passé Winchester, mais strictement rien à faire. Tu raconteras ta putain d’enfance tragique à quelqu’un d’autre, peut-être à ton frère pour qu’il soit encore plus attristé qu’avant et pour que tu sois heureux de voir cette tristesse dans ses yeux verts, mais pas à moi d’accord ? Maintenant…

Il se tournait vers Dean, gardant toujours son bras autour de ses épaules, et tournait la tête de l’ex chasseur à l’aide de sa main libre. Il n’hésitait pas à exercer une pression considérable sur la mâchoire du Winchester.

-Crowley tient en laisse tout le monde Dean, sans doute une tradition chez les rois. Il n’a pas voulu jouer au plus malin comme tu le dis, il essayait juste de t’aider, mais tu as pu remarquer qu’il n’était pas doué à ça. Il t'appréciait, et crois moi, il t'apprécie encore.

Il finit par lâcher Dean, avant de se diriger vers la porte du bar, sans daigner regarder le Winchester ; comme à son habitude. Il ouvrit la porte de l'établissement, mais ne rentrait pas à l'intérieur. A la place, il tenait la poignée de la porte, pour éviter qu'elle ne se referme et indiquait à Dean, d'un geste raffiné de la main, de rentrer à l'intérieur.

-Après toi dans ce cas.







egotrip




Oh t'en fais pas, réponse parfaite comme d'habitude !
Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Mai - 15:45
Fonda
Chevalier de l'Enfer

Carte d'identité
Alignement: Neutre-Mauvais
Emploi ou loisirs ?: Les stripteaseuses. Beaucoup, beaucoup de stripteaseuse, de la bière et du sang.
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 704
Crédit : 896
Voir le profil de l'utilisateur http://darkest-hour.forumactif.com

Driver picks the music; shotgun shuts his cakehole!

Nargal & Dean Winchester

L’ex-chasseur fut surpris de sentir le bras du démon autour de ses épaules, surtout après la petite brusquerie dont il venait de faire preuve. Apparemment, cet homme ne semblait pas prêt à abandonner sa façon de voir les choses et il avait assez de cran pour faire ce que bon nombre de démons n’osaient pas faire: lui tenir tête. Non pas avec des gestes, mais avec des mots. Beaucoup n’aimait pas l’arrogance dont Dean pouvait faire preuve, mais jusqu’à présent, aucun n’avait été jusqu’à le confronter avec des mots uniquement. Comme quoi, il continuait d’être surpris. Autant la plupart des démons pouvaient être prévisible, tellement assoiffé de pouvoir et n’ayant que pour but de prouver leur supériorité, autant celui-là lui semblait différent. Et à le voir agir, Dean se doutait qu’il devait être l’un des rare fidèle de Crowley vu comment il le défendait. La seule chose qui l’ennuyait, c’était de se faire encore une fois réprimander et remonter les bretelles parce qu’il décidait de faire ce dont il avait envie. Ça n’allait donc jamais finir?

Un petit rire amer échappa au Winchester quand l’autre lui dit qu’il n’en avait rien à faire de son passé. Évidemment qu’il s’en foutait. Qui ne ferait pas pareil après tout?

« Tu voulais savoir la raison, je te l'ai donné. Si t’es pas content de la réponse, c’est pas mon problème. »

Quand le démon l’obligea en quelque sorte à tourner la tête, Dean releva un sourcil, intrigué. Son regard se planta dans celui bleu de son interlocuteur, et il eut pour simple réaction de relever les yeux au ciel et de le regarder ensuite s’éloigner en direction de la porte du bar qu’il tenait ouverte. Ce que personnes ne semblaient comprendre, c’est qu’il ne ferait rien par la force. Plus on l’emmerdait avec quelque chose et plus il ferait en sorte de s’en éloigner ou de démontrer à quel point il s’en cognait. S’il avait envie de retourner auprès de Crowley, il le ferait de lui-même. Lui forcer la main et lui faire la leçon ne servirait absolument à rien. S’il avait envie de faire des excuses à quelqu’un, il le ferait – non pas que ça allait arriver de si tôt, ceci dit.

Le chevalier rattrapa son congénère, entrant dans le bar en lui lançant un petit coup d’œil amusé et alla s’asseoir au comptoir, jetant un petit regard intéressé à la table de billard qui trônait dans le coin. S’il y avait bien une autre chose qui était resté de son côté humain et même exagéré, c’était de prendre son pied à ridiculiser des mecs en jouant contre eux. Le plus fun étant maintenant de faire dévier les boules avec ses pouvoirs pour mieux les emmerder. Il le faisait rarement, mais quand l’envie lui prenait… Sur la gauche du bar il y avait les estrades de danse pour les danseuses, qui n’était pas beaucoup vu l’heure, l’endroit étant particulièrement vide.

Quand la serveuse arriva finalement près d’eux, Dean commanda trois shot de tequila, retournant son attention sur le démon.

« Je peux finalement savoir ton nom, maintenant qu’on est pote? » Le Winchester avait cette petite lueur rieuse dans les yeux et ce petit sourire en coin qu’il arborait la plupart du temps quand il était dans les bons jours. Sa colère était toujours là, mais il parvenait à la contenir. « Ou je dois continuer d’écrire ‘le démon’ dans mes descriptions? »

Non, la joueuse ne venait pas du tout de briser le quatrième mur. Enfin bref, ça, c’était un détail. La serveuse arriva finalement, lui servant ses shot, qu’il cala rapidement sans se soucier du regard intrigué de l’humaine alors qu’il en demandait d’autres.

« Pour en revenir à Crowley » continua Dean « Je retournerai vers lui quand j’en aurai envie. Ce qui ne devrait pas être très long, sauf si on continue de me faire chier pour que je le fasse. »

Il n’avait aucune idée de pourquoi il avait dit ça. Récemment, il avait remarqué qu’il commençait à s’ennuyer fermement. Il avait besoin de distractions pour le maintenir saint d’esprit autant que possible. Il attirait beaucoup trop de chasseur en ce moment et retourner en enfer lui assurerait peut-être un moment de répit.
Code Hesa

____________________________________________






Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Mai - 12:58
Démon des croisements
avatar
Messages : 16
Crédit : 130
Voir le profil de l'utilisateur

Talk, do you know what it means ?
Nargal & Dean Winchester


Il ne pouvait donc pas s’empêcher de recadrer Nargal, peu importe ce qu’il disait. Dean était vraiment sans filtre, ce qui pouvait soit amuser le démon soit l’agacer. En effet, Nargal pouvait également être cash avec les démons résidents en Enfer, ou tout simplement avec les habitants d’une ville. C’était sans doute le point commun qu’il avait avec l’ex chasseur. Qui sait, peut-être qu’une amitié improvisée pourrait naître…

Le bar était comme étrangement peu fréquenté. Nargal n’avait jamais vu un bar américain vide ou très peu fréquenté jusqu’à maintenant. Cependant, il entendait les bruits folkloriques des flippers, des cibles de fléchettes s’activer, donnant une petite ambiance des années 80. Il entendait également les sons des verres claquants entre eux. Il remarquait rapidement une jeune fille brune, assise à un piano, qui jouait dans son coin quelques mélodies bien agréables à l’oreille. Le démon s’installa aux côtés de Dean, et commanda un vin rouge, pour changer des banaux bourbons ou whiskys.
Nargal esquissa un léger sourire à la remarque de Dean, avant de lui tendre sa main droite afin d’effectuer une franche poignée de main.

-Nargal est mon nom, ou Kelton August si tu préfères le nom de mon hôte. Il marquait une petite pause, afin de boire une gorgée de son vin. Si tu ne l’as pas encore compris, j’entretiens une forte relation professionnelle avec Crowley, ainsi, j’ai fait le déplacement pour venir te voir, même si, ma volonté n’était pas grande.

Il se tournait légèrement vers Dean, penchant sa tête sur le côté, haussant doucement les sourcils d’un air quelque peu surpris.

-Bien que je doive avouer que tu es plus amusant que ce que disent les rumeurs.

En effet, Nargal avait surtout entendu que le chevalier de l’Enfer refusait de discuter et préférait, à la place, frapper sans scrupules, jusqu’à tuer la personne lorsque l’ennui le gagner. Crowley lui avait même dit en personne que l’ex chasseur, déjà humain, avec un caractère plutôt impatient, et que ce défaut-ci s’était malheureusement amplifié à cause de la marque de Caïn.
Nargal fit tourner son verre de vin sur le comptoir, le fixant, tout en écoutant les propos de l’ex chasseur sur Crowley.

-Tu sais Dean, je l’ai rarement vu aussi désespéré, pourtant je suis avec lui depuis bien des siècles. Depuis ton départ, il pense jour et nuit à toi sans exagération, oubliant même les problèmes actuels de l’Enfer. Il finissait son verre, avant de froncer les sourcils. -Et je me fiche de vos petites disputes de cour de récréation qui ne me regardent pas, mais saches une chose, il plantait son regard dans celui du chasseur, Crowley est capable de faire des efforts inimaginables pour t’avoir de nouveau à ses côtés.

Le démon tapa à deux reprises sur le comptoir avec la paume de sa main gauche avant de regarder autour de lui. Il remarquait l’un des baby-foot du bar vide et sourit légèrement. C’était bien rare qu’il voulût s’amuser, cependant ce soir, il était d’humeur joueuse avec le Winchester, qui, en réalité, s’avérait être un excellent compagnon de soirée. Tout en se levant de son siège, il tapotait l’épaule de Dean pour l’indiquer de le suivre.

-Que penses-tu d’un baby-foot avant que tes fameuses danseuses obtiennent toute ton attention ?







egotrip



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkest Hour :: Around the world :: Etats-Unis -