Darkest Hour


 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI

C'est pas moi le méchant, c'est eux ! — Balthazar

 :: Philadelphie :: Centre Ville :: Les Ruelles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 17 Mai - 1:08
Co-fondatrice
Démon

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 48
Crédit : 1671
Emploi/loisirs : Musicien dans un bar de la ville
Voir le profil de l'utilisateur
C'est pas moi le méchant, c'est eux !
Elathan & Balthazar
Je courais, courais et courais. Je m'arrêtais pas de courir. J'étais à la poursuite de démons et ces trouducs m'échappaient tout le temps. Depuis des heures que je les poursuivais et je n'arrivais pas à les capturer. C'était un groupe de trois démons sous les ordres de Crowley. Je ne connaissais pas vraiment leurs noms, mais je savais qu'ils voulais me ramener en enfer pour que j'obéisse à ce démon des croisements qui s'était autoproclamé roi. Ils avaient reçu quelques coups de poing de ma part. Je leur avais également dit que les ordres de Crowley ils pouvaient se les mettre là où je le pensais.

Des meurtres avaient lieu dans la ville et je savais que ces trouducs étaient les auteurs. Il fallait que je les retrouve et les élimine une bonne fois pour toute. Une fois chose fait, ils ne causeront plus de dégâts et ne m'emmerderont plus pour que j'aille rejoindre leur roi adoré. Ce que je le détestais ! Ils ne voyaient pas que j'en avais rien à foutre de la vie de démon ? Je voulais juste vivre tranquillement sans avoir à faire le mal ou posséder des gens qui ne l'avaient pas demandé.

C'est alors qu'au tournant d'un coin de rue j'entendis du bruit. Lentement, je fis quelques pas dans la direction et me collai au mur d'un bâtiment. J'étais assez proche pour voir et entendre ce qui se passait, mais tout de même suffisamment loin pour ne pas me faire remarquer. Il ne le fallait surtout pas sinon ces enflures partiraient et je ne pourrais plus leur régler leur compte une bonne fois pour toute.

« On rentre dans la maison, on vole ce qu'il y a à voler et on tue le propriétaire. C'est pas si compliqué que ça ! » dit un premier démon, levant les bras dans les air, exaspéré.

« On fait quoi si Elathan se pointe pour nous empêcher de le faire ? On le tue ? » demanda un deuxième.

« Non, espèce d'idiot ! On doit le capturer pour que Crowley le remette à sa place. » dit un troisième, frappant le deuxième sur la tête. Ce dernier se frotta le crâne, le regardant d'un air mauvais avant de se retourner vers le premier qui avait parlé.

« Il m'énerve, ce démon. » grogna-t-il. « Toujours dans notre chemin pour nous empêcher d'êtres de bons ptits démons »

Les trois petites merdes de bas niveaux se dirigèrent vers l'entrée du bâtiment qui menait sur une ruelle sombre à cette heure-ci de la nuit. Il devait être proche de minuit et il y avait eu de la pluie, car la chaussée était pleine d'eau. Personne n'était à l'extérieur, sauf peut-être ceux qui faisaient la fête et s'amusaient avec des proches, mais à part ça il n'y avait personne.

Lentement, je décidai de m'approcher et de les surprendre. Je ne voulais pas qu'ils sachent que j'étais là sinon ils s'enfuiraient loin de moi. Ils cherchaient également le meilleur moment pour me capturer et c'était où j'étais le plus faible, où je ne m'y attendais pas. Je sorti mon couteau tueur de démon et le mit sous la gorge du premier qui devait être le chef de la bande.

« On me cherche à ce que je vois ? Je vous avais pas dit de me foutre la paix ? Ou bien vous voulez que je vous en colle une autre ? »

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Mai - 11:16
Administratrice
Ange

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 764
Crédit : 2185
Voir le profil de l'utilisateur
Elathan & Balthazar
Une glace de perdue, dix de retrouvées, nah ?
Je m’étirais tel un pacha et regardais le désastre autour de moi. Le jeune couple qui m’avait gracieusement invité à un plan à trois n’avait pas épargné leur appartement. Moi non plus d’ailleurs.

Il y avait des vêtements et des bouteilles vides un peu partout et le canapé convertible sur lequel nous étions étalés n’était pas mieux. Les draps étaient froissés dans tous les sens et nos bras et jambes se mêlaient ensemble.
Fier de mes conneries comme d’habitude, je ricanais tout seul et senti la jeune femme gigoter à côté de moi pour finalement se pousser vers le bord.

Mon envie de sexe rassasié pour la soirée, je décidais de quitter le nid douillet dans lequel j’étais en tentant d’enlever mon bras de sous son époux sans le réveiller.

Je le dégageais petit à petit, hyper attentif à ce que je faisais et il se serra davantage contre moi. Tout en souriant bêtement, je repoussais une mèche de ses cheveux qui avait glissé et l’embrassais langoureusement pour le réveiller. Comme réveil y avait pire. Il me rendit mon baiser tout ensommeillé en ouvrant des yeux papillonnants et se demandant probablement ce qu’il se passait.

Je chuchotais alors le mensonge humain le plus crédible

« Faut que j’aille pisser. »

Il me relâcha enfin en souriant légèrement et je m’extirpais du lit en silence. A peine je m’étais levé qu’il c’était déjà rendormis probablement dû à la quantité d’alcool qu’il avait ingéré avant notre partie de jambes en l’air.

Je haussais les épaules et partis à la recherche de mes habits. Je retrouvais rapidement mon slip posé au pied du couchage et l’enfilais avant de récupérer le reste en faisant attention à ne pas shooter dans les cadavres des bouteilles de vin.

Au bout de quelques minutes j’étais enfin prêt à partir et les tourtereaux dormaient toujours, inconscients que leur meilleur plan cul était en train de se faire la malle.

Je traversais le salon en direction de la porte et m’arrêtais sur le pas de la cuisine avant de me décider à entrer. J’atteignis le congélateur sans peine et bingo ! J’en étais sûr, ils avaient de la glace !

Depuis quelque temps j’avais pris l’habitude de manger de la glace dès que je le pouvais. Alors oui ça n’avait goût que de molécule mais j’adorais sentir la texture fraîche sur mes dents et dans ma bouche. Un peu comme mon frère Gabriel mangeait tous le temps des sucreries, c’était devenu un passe-temps.

J’attrapais donc un bâtonnet à la fraise et la déballais avant de jeter l’emballage. Je n’étais pas non plus un gros dégueulasse qui laissait traîner les papiers partout.

Tout en quittant enfin la cuisine ainsi que l’appartement, je goûtais l’esquimau et souriais comme un gamin. Miam !

Je descendais les escaliers en trottinant presque et atteignis la rue plongée dans l’obscurité. Ça devait-être le milieu de la nuit car il n’y avait personne et j’en profitais pour déambuler tranquillement sans que personne n’essaie de m’éliminer pour une fois.

Guilleret, je ne choisis pas de destination précise mais me contentais de passer de ruelle en ruelle en savourant ma glace.

Et c’est sans faire attention que j’atterris en pleins devant trois démons qui semblaient s’engueuler. Je me figeais, la glace à quelques centimètres de ma bouche et tentais de faire marche arrière discrètement sauf que l’un d’eux me remarqua.

Il allait prendre la parole lorsqu’un quatrième démon qui ne m’avait pas vu, entra en scène et braqua le plus proche de son couteau sous la gorge avant de s’exprimer

« On me cherche à ce que je vois ? Je vous avais pas dit de me foutre la paix ? Ou bien vous voulez que je vous en colle une autre ? »

Euh…quoi ????

Le nouvel arrivant semblait en colère et ne m’avait toujours pas calculé tandis que celui qui m’avait remarqué échangeait son regard entre lui et moi.
Levant ma main libre en signe d’apaisement je lançais sans conviction

« Je ne vous veux aucun mal alors vous allez gentiment me laisser partir. »

Je m’apprêtais à faire demi-tour, voir me téléporter lorsque je remarquais un des démons passer en traître derrière celui qui menaçait son ami et je ne pus m’empêcher de crier

« Attention ! »

Tout en lâchant ma glace qui s’écrase au sol dans un splash peu ragoûtant. Et merde tiens.

____________________________________________





I don't care !
© Laueee

Balthazar traumatise le monde en #ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Dim 20 Mai - 15:06
Co-fondatrice
Démon

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 48
Crédit : 1671
Emploi/loisirs : Musicien dans un bar de la ville
Voir le profil de l'utilisateur
C'est pas moi le méchant, c'est eux !
Elathan & Balthazar
Je détestais les démons. Oui, j'en étais un et je me détestais. Je n'aimais pas ce que j'étais devenu. Je ne pouvais pas supporter de regarder mon visage dans un miroir. Ce n’était pas le mien, je n'en avais plus. Il n'était plus que fumée noire consumée par l'enfer. C'était le visage de mon pyjama de chair. Ça me donnait envie de gerber et de m'arracher le visage. Quelle créature horrible ! C'était le prix à payer pour avoir essayé de sauver mon frère et de lui redonner une existence normale. J'avais également cette envie de sang, de meurtre, mais je faisais de mon mieux pour la contrôler. Je ne voulais pas faire le mal. Je me souvenais toujours de mon ancienne vie. Celle que j'avais avant de devenir ce que j'étais aujourd'hui.

Ce soir je me retrouvais face à des démons de bas niveau. Des démons aux yeux noirs comme moi. Les petites merdes méritaient de mourir après tout le mal qu'ils causaient. En plus de ça, ils ne me respectaient pas. Ils voulaient absolument que je retourne en enfer. J'avais horreur de ce trou à rat ! Il fallait que je les élimine une bonne fois pour toute pour qu'ils ne m'emmerdent plus. C'est alors que je m'étais approché du chef du groupe pour le menacer de mon couteau tueur de démon.

Je sentais cette aura bizarre tout près. Y avait-il une autre créature dans le coin ? C'était clair, léger, doux, mais puissant. Un ange ? J'aimais pas trop les emplumés, uniquement ceux qui ne voulaient pas ma mort. S'ils me laissaient vivre ça me convenait parfaitement. Je ne les importunais et eux vaquaient à leurs occupations divines. Ce n'était pas parce que j'étais une âme corrompue de l'enfer que je devais mourir comme tous les autres démons. Je vis un des démons lancer un regard ailleurs que sur ses amis. Je levai les yeux et vis une silhouette non loin. Je ne m'étais pas trompé, elle avait cette aura divine. J'espérais seulement qu'il ne me veuille aucun mal.

« C'est pas toi que je veux tuer, c'est eux » dis-je à l'intention de l'ange qui demandait aux démons de le laisser partir.

« Attention ! »

Je me retournai rapidement et vis un des démons qui essayait de s'en prendre à moi par derrière. Je lui donnai un coup de coude dans l'estomac pour le distraire et ensuite le fis passer par dessus moi. Mes yeux devinrent noirs sous le coup de la colère et je m'approchai de lui. Je ne voulais pas tuer, mais s'il avait osé essayer s'en prendre à moi alors à ce moment-là je n'hésiterais pas à le détruire et le faire retourner en enfer là où il était venu. Je m'avançai vers lui et le pris par le cou, approchant mon visage du sien.

« Tu vas le regretter, sale ordure » dis-je, plantant mon couteau dans son ventre.

Une lumière or apparu à l'intérieur du démon. Elle clignota pendant quelques secondes jusqu'à ce que la créature perde la vie. La lumière se dissipa et je laissai tomber le corps au sol. Les autres démons s'avancèrent, tentant de se défendre. Ils avaient vu leur ami se faire tuer après tout.

« Vous voyez, c'est pas moi le méchant » dis-je. Je me tournai vers les démons et plissai les yeux. « Si voulez vivre, vous feriez mieux de foutre le camp d'ici »

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Mai - 13:31
Administratrice
Ange

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 764
Crédit : 2185
Voir le profil de l'utilisateur
Elathan & Balthazar
Une glace de perdue, dix de retrouvées, nah ?
Foutus démons ! Ils gâchaient toujours mes journées et mes soirées et voilà qu’ils gâchaient aussi mes nuits maintenant ! Il avait fallu, que de par ma malchance, je tombe sur eux parmi toutes les putains de rues de la ville !

Et puis d’ailleurs depuis quand ils s’entretuaient entre eux !?

Remarque c’était un peu comme dans « notre camps » où on jouait à Cassie et moi contre le reste des foutus suiveurs de Métatron. Mais la différence c’est que nous on allait gagner au moins !

J’observais le démon menacer l’autre en me demandant lesquels jouaient un rôle équivalant au nôtre…

C’est alors que le beau gosse du lot –malgré cette tête et cette aura démoniaque- prit la parole avant de se faire attaquer par-derrière. Je lui aurais fait autre chose par-derrière moi mais chacun son choix.

« C'est pas toi que je veux tuer, c'est eux »

En finissant par lâcher ma friandise, je serais les poings, peu importe qui gagnaient, j’avais perdu mon goûter et heureusement pour eux, mon instinct de survie me retenait de les taper…pour le moment en tout cas. Et tout ça parce que je m’étais laissé distraire par le physique du blondinet qui me faisait penser à quelqu’un en y regardant.

Autre raison de ne pas les attaquer, le fameux blondinet était super menaçant tout en étant d’autant plus sexy lorsqu’il fit passer un des autres par-dessus lui et l’élimina juste comme ça.

Je me mis à penser que vu sa force apparente et le fait que ça soit du un contre trois, enfin était du un contre trois, cela prouvait qu’il était une sorte de renégat lui aussi.

Lorsqu’il m’interpella une seconde fois, je fis un pas en arrière, hésitant, puis décidait de me risquer à l’aider lorsque les deux autres se jetèrent sur lui à l’unisson.

Je disparaissais alors pour me rendre dans mon loft et fouillais quelques instants sur mon bureau empli de papier puis mis la main sur ma lame d’ange qui me servait plus souvent de presse papier que d’arme et retournais dans la ruelle juste derrière là où les deux démons étaient avant. Sauf qu’il n’en restait qu’un debout aux prises avec Raiponce et qu’il se fit planter à mon arrivée.

Le dernier était par terre et se releva avec rage, aussi je n’hésitais pas et le plantais aussi lorsqu’il voulut aller frapper l’autre en m’ignorant totalement. Il ne fallait jamais m’ignorer monsieur !
Il clignota comme un vieux lampadaire et s’effondra au sol rejoindre les autres corps.

Je levais alors la tête vers le vainqueur et bien qu’il ait affirmé ne me vouloir aucun mal, je plaçais lentement ma lame entre nous deux, prêt à disparaitre. Après tout, les démons mentent toujours. Je tentais alors

« Qu’est-ce que tu as fait pour te mettre trois des tiens à dos ? »

Aussi peu respectueux que je l’étais habituellement, je ne m’étais pas formalisé pour le tutoyer alors qu’il m’avait vouvoyé avant.



HRP : j'espère que ça te vas qu'il n'y ait plus de méchants xDD

____________________________________________





I don't care !
© Laueee

Balthazar traumatise le monde en #ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Mai - 14:28
Co-fondatrice
Démon

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 48
Crédit : 1671
Emploi/loisirs : Musicien dans un bar de la ville
Voir le profil de l'utilisateur
C'est pas moi le méchant, c'est eux !
Elathan & Balthazar
Trois démons voulaient ma peau. Pas que trois. J'étais certain d'avoir presque tout l'Enfer à mes trousses parce que je détestais ce que j'étais. Tout ce bordel juste parce que je n'aimais pas être un démon. Par défaut, les êtres comme moi faisaient le mal autour d'eux et je ne voulais pas de cette vie. Je ne faisais rien de grave, mais il fallait croire qu'aux yeux d'un certain roi de l'Enfer je devais me soumettre à lui et écouter ses ordres. Jamais.

L'ange resta planté là où il était et je compris qu'il n'allait pas m'attaquer. Pas tout de suite en tout cas. Je ne voulais pas avoir un ange à m'occuper en plus de démons. Deux démons. L'un d'eux était mort et c'était bien fait pour lui. Je m'étais tourné vers eux pour les avertir qu'ils feraient mieux de foutre le camp de là avant que je ne les tue, mais ils ne prirent pas mon avertissement au sérieux et se jetèrent sur moi.

C'est alors que cette aura angélique disparut pour me laisser seul. Il était partie ? Les anges étaient connu pour être de bons soldats. S'il voulait partir et sauver sa peau, c'était son choix. Les démons qui m'avaient attaqué semblaient vouloir s'en prendre uniquement à moi et pas à l'ange. J'étais plutôt surpris de voir que l'être céleste ait décidé de partir et me laisser seul. Bon, tant pis. Je vais m'occuper de ces deux merdes sans lui.

« Tu te mêles toujours de tout, petite merde ! »

Le troisième démon étant mort en premier, il ne restait plus que le chef et le deuxième de cette bande.

« Comme si j'allais te laisser tuer des innocents. En plus, tu me fais chier à vouloir me capturer ! Tu vois pas que je veux pas me soumettre à votre roi ? »

Le premier s'approcha de moi et sorti également un couteau tueur de démon.

« C'est ça et tu vas me dire que tu es parfait ! Il va bien falloir que tu acceptes ce que tu es. Que tu le veuilles ou non, tu dois te soumettre à notre roi »

« Garde ta salive pour toi ! Tu perds ton temps avec moi. Dégage d'ici avant que te tue ! »

Voyant qu'ils perdaient vraiment leur temps avec moi, ils se jetèrent tous les deux sur moi et tentèrent de m'attaquer. Je donnai un coup de pied au premier dans l'estomac pour le faire reculer. Le deuxième tenta de m'agripper le cou. Je le fis rouler au sol avec moi. Nous nous retrouvâmes sur le dos, l'un en dessous de l'autre. Je lui donnai un coup de coude pour le distraire et me relevai pour ensuite lui planter mon couteau dans le corps.

Il clignota comme le premier démon que j'avais tué et tomba raide mort. Il ne restait plus que le chef. Je levai les yeux vers lui pour le voir s'approcher de moi. Il fulminait de rage. Je devais admettre que c'était assez comique à regarder. Il n'avait plus de bande et il essayait de s'en prendre à moi. Pourquoi déjà ? Ah oui, parce que je ne voulais pas me soumettre au roi.

« Tu vas me le payer ! »

J'éclatai de rire. Pauvre con. Ce qu'il ne comprenait pas c'était que je laissais les autres tranquilles tant et aussi longtemps qu'ils ne m'emmerdaient pas.

« Tu aurais mieux fait de me foutre la paix ! »

Il s'approcha de moi, mais je le fis reculer et il tomba au sol. Il se releva rapidement, laissant échapper un cri de colère. Avant que je n'aie eu le temps de faire quoi que ce soit, le démon clignota et tomba au sol comme ses autres camarades. Je levai les yeux et vit que cet ange était revenu. J'avais eu le temps de mettre un des démons hors d'état de nuire, mais au moins il était là.

Je rangeai mon couteau pour lui montrer que je ne lui voulais aucun mal. Quant à lui, il plaça lentement sa lame d'ange entre nous deux. Il devait sans aucun doute se dire que je mentais. Je ne pouvais pas lui en vouloir de croire une chose pareille. Les démons mentaient comme ils respiraient.

« Trois des miens ? Je pense que tout l'Enfer serait plus approprié. J'ai rien fait et c'est pour ça qu'ils sont après moi » dis-je, le fixant dans les yeux.

Malgré cette aura angélique, il était plutôt agréable à regarder et je ne pouvais pas m'empêcher de le fixer. D'ailleurs, je ne me gênais pas pour le faire. Je prenais ce que je voulais et j'emmerdais ceux qui me faisaient chier.

« T'es différent des autres anges. Je veux pas te faire du mal » dis-je, lui offrant un sourire. « Ou peut-être que si uniquement si tu en as envie. » S'il ne savait pas qu'il me plaisait, il devait sans doute le savoir à ce moment-là. « Ça te dirais de foutre le camp d'ici ? »

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Juin - 10:00
Administratrice
Ange

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 764
Crédit : 2185
Voir le profil de l'utilisateur
Elathan & Balthazar
Une glace de perdue, dix de retrouvées, nah ?
J’avais le regard un peu ahuri après avoir sauvé ce démon. C’était une chose de vouloir l’aider et un autre de le faire réellement.

Ça n’était pas mon genre de combattre et encore moins pour sauver quelqu’un d’autre que Cassie ou moi-même mais allez savoir pourquoi ce démon m’inspirait confiance. Enfin juste un peu pour le moment.

Plaçant la lame entre nous au cas où il se déciderait à faire du carpaccio de mon magnifique corps maintenant qu’il n’y avait plus de menace majeure, je constatais néanmoins joyeusement qu’il rangeait son arme.

Avec hésitation, je finis par ranger ma lame après l’avoir essuyé sur le cadavre fumant devant moi. Tirant un pan de ma veste, je la glissais à l’intérieur sans le quitter du regard.

J’aurais pu faire comme mes frères et sœurs et la ranger dans ma manche mais je ne trouvais pas ça pratique pour plier le bras. Parfois je me demandais comment faisait Cassie pour la garder constamment ici même lorsqu’il s’asseyait dans la boîte à roue que les Winchester désignaient comme « voiture ». C’était tout un art de ne pas se couper avec !

Enfin, je n’avais pas trop le temps ni l’esprit tranquille pour me perdre dans mes pensées aussi, me voyant sur mes gardes, le démon me répondis quant à ses méfaits.

Alors comme ça il avait l’Enfer entier à ses fesses ? Et tout ça car il n’avait rien fait ?

Il était vraiment mon équivalent démoniaque, enfin contrairement à lui, je n’étais pas parti les mains vides alors normales que je sois poursuivi. En plus d’aider Cassie considéré comme un renégat etcetera. Mais il n’avait pas à le savoir pour le moment…

Et puis avec sa bouille et sa façon de parler je le voyais mal voler le soi-disant Roi de l’Enfer pour l’avoir ensuite continuellement au cul. Bien qu’il paraîtrait que le Roi ait du cul à revendre.

Le voyant me dévisager comme je l’avais fait quelques minutes avant, je souriais lorsqu’il reprit

« T'es différent des autres anges. Je veux pas te faire du mal »  

Sans prendre de gant je lançais alors

« Tout comme toi des autres démons il semblerait »

Le voyant sourire je fis de même en penchant légèrement la tête, essayant d’ignorer cette aura sombre qui dégoûtait les miens pour me concentrer sur son hôte.

Disait-il ça pour me faire de la lèche parce que je l’avais aidé ou parce que je l’intéressais ?

J’eus ma réponse lorsqu’il reprit, disant qu’il me ferait du mal uniquement si je le lui demandais. A présent sûr qu’il n’allait rien me faire, après tout je voyais mal un démon prétendre ce genre de chose, s’abaisser à dire ce genre de chose à un ange, juste pour s’approcher et le buter. De toute façon, très peu de démons étaient assez intelligent pour monter un plan visant à faire du rentre dedans à un céleste bien que celui-ci semblait plus futé que la normal.

Je lui offris donc un sourire espiègle, jouant le jeu en chuchotant presque langoureusement

« Il se peut qu’on soit amené à s’en faire alors… »

Attendant de voir sa réaction, histoire d’être sûr que je ne me faisais pas de nouvelles idées bien que jusque-là je ne me sois pas trompé, je rangeais ma main droite dans la poche avant de mon pantalon avant d’acquiescer à sa question en ajoutant

« A cette heure-ci, je sais où on peut aller même si c’est un peu loin»

Me dirigeant vers l’autre côté de la ruelle, je ralentissais le pas pour qu’il me rejoigne avant de continuer à marcher normalement.

Pendant quelques minutes, on resta dans le silence et je me décidais à le briser en tournant la tête pour le regarder

« C’est quoi ton petit nom ? Que je sache qui garder en contact »

Faisant exprès de frôler sa main avec la mienne, je me remis à regarder devant moi en souriant. Même si ma libido était calmée pour le moment, elle n’allait pas tarder à venir me faire chier à nouveau si je restais trop longtemps avec lui.


____________________________________________





I don't care !
© Laueee

Balthazar traumatise le monde en #ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Lun 25 Juin - 5:32
Co-fondatrice
Démon

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 48
Crédit : 1671
Emploi/loisirs : Musicien dans un bar de la ville
Voir le profil de l'utilisateur
C'est pas moi le méchant, c'est eux !
Elathan & Balthazar
Nous avions l'air fou à discuter tranquillement en plein milieu d'une ruelle entourés de cadavres gisant à nos pieds. J'avais rangé mon arme, montrant au céleste en fasse de moi que je ne lui voulais aucun mal et avait replacé mon manteau noir sur mes épaules. Il ne m'avait pas emmerdé alors pourquoi est-ce que je m'en prendrais à lui ? J'étais peut-être un démon, mais j'avais encore une conscience dite humaine. Il était bien connu que les êtres comme moi perdaient leur mentalité humaine après avoir été consumé par l'enfer. Il arrivait que certains la gardaient. Étrangement, je faisais partie de l'un d'eux.

« Je suis un de ces trouducs » dis-je, pointant un des cadavres à nos pieds. « On se le cachera pas. L'enfer me déteste parce que j'aime pas ce que je suis et Crowley me fait chier. »

Voilà, c'était dit. Il savait ce que j'étais et pourquoi je ne lui sautais pas tout de suite à la gorge. Au moins, il savait un peu à quoi s'attendre même si je restais un étranger. D'ailleurs, pourquoi est-ce que cet ange ne m'attaquait pas ? Nous étions l'ennemi juré de l'autre, après tout. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres en entendant l'ange me retourner le compliment sur le fait que je sois bien différent des autres démons.

« Il y a des exceptions à tout, il faut croire »

L'homme se lança et répondit que nous serions peut-être amené à nous faire du mal. Ouais, j'avais une petite idée et cela me plaisait beaucoup. C'était un ange, bordel ! Un petit emplumé de Dieu ! Il avait un magnifique véhicule et je ne pouvais pas m'empêcher de me demander ce qui se cachait sous ses vêtements. Je voulais détourner les yeux et me dire que je ne devais pas le dévorer du regard, mais je n'y arrivais pas. Comme un aimant. Un léger rire, à peine audible et moqueur, s'échappa de mes lèvres et celles-ci se recourbèrent pour former un faible sourire en coin.

« Les chaînes et les fouets de l'Enfer ne me font plus mal. En plus, c'est tellement cliché ! J'ose espérer que tu saches trouver quelque chose d'original » ajoutai-je en réponse à sa remarque.

Un démon et un ange se faisaient du rentre dedans ! Qui l'aurait cru ? Les êtres démoniaques et célestes bien différents de la création, il fallait croire. L'homme ajouta qu'il connaissait un endroit où aller à cette heure-ci de la nuit. D'ailleurs, il était quelle heure ? Je jetai un rapide coup d'oeil à ma montre et remarquai qu'il était proche de deux heures du matin. Ouais, les seuls endroits ouverts étaient les bars, les clubs, les restos et bien entendu les charmantes boîtes de striptease. Tous des endroits que j'aimais beaucoup. On y trouvait énormément de gens sympas. Certains m'avaient tapés dans l'oeil et je les avais ramenés chez moi pour passer une soirée torride.

Avant de partir nous amuser, il fallait se débarrasser des corps. Nous ne pouvions tout de même pas les laisser là ! Je regardai l'homme se diriger vers l'autre côté de la ruelle et l'interpellai.

« Euh... on fait quoi des corps ? On ne peut quand même pas les laisser là »

Après nous être occupé des cadavres, nous nous mîmes en marche direction l'endroit que l'ange avait en tête. Nous restâmes silencieux pendant un moment à juste marcher et profiter de l'air frais de la nuit. La pluie qui était tombée commençait à sécher. Les rues étaient désertes et tranquilles. Tout ce qu'il y avait de mieux. Le silence entre nous deux était confortable. Je ne sentais pas le besoin de le briser. Ce fut l'ange qui le fit en premier et me demanda mon nom.

« Appelle-moi Elathan » dis-je, lui offrant un sourire. « Et toi ? C'est quoi ton nom pour que je puisse le gémir plus tard ? » demandai-je avec un sourire malicieux et joueur.

Bien vite, je découvris que l'endroit qu'il avait en tête était une boîte de striptease. Une de mes préférées en plus ! Les filles étaient sexy et charmantes ! Un sourire se dessina sur mes lèvres, lançant un regard à l'ange à mes côtés, levant un sourcil d'un air amusé, plutôt satisfait de son choix.

J'ouvris la porte et invitai l'ange à entrer à l'intérieur du club. Les lumières étaient tamisées. Il y avait énormément de monde, surtout des hommes qui venaient regarder les magnifiques femmes nues ou bien en petite tenue se trémousser. Il y avait de la musique plutôt entraînante ainsi qu'un jeu de lumière qui l'accompagnait. Dans la pièce, il y avait une scène à l'avant avec des stripteaseuses autour d'une pole. Un peu partout dans la grande pièce, il y avait des tables avec des chaises. Sur celles-ci, il y avait des poles où certaines femmes venaient danser. Quelques serveuses se promenaient un peu partout dans la pièce pour servir les clients. À l'arrière de la pièce, il y avait également un bar tenu par un barman. On pouvait dire que celui-ci avait une magnifique vue quand il venait bosser !

« Un de mes clubs préférés ! Les femmes ici sont tout simplement magnifiques » dis-je, souriant doucement en voyant l'une d'elle à la poitrine plutôt généreuse et aux jambes parfaites passer devant moi.

Je pris place à une table un peu reculée des autres pour avoir la paix, mais pas trop loin pour manquer le spectacle sur l'estrade. Je demandai à une des serveuses qui passaient par-là de me donner un verre de vodka. Après quelques minutes, elle me le tendit et je le portai à mes lèvres après l'avoir remercié. Elle m'offrit un sourire et je le lui retournai. Il faibli pour ne devenir qu'une fine ligne amusée et elle disparu pour vaquer à ses occupations. Ouais, j'avais cet effet-là sur les autres.

Quoi de mieux pour se détendre après une baston ! J'étais entouré de femmes sexy avec un ange plutôt cool et sexy à mes côtés. J'étais choyé là ! J'essayais de me concentrer sur les femmes qui dansaient. Ce serait mentir de dire que je ne sentais pas une excitation monter. Elles étaient agréables à regarder. Cependant, mon regard déviait toujours vers l'ange à mes côtés. Il me dérangeait. Non, pas dans le sens de il m'emmerdait, mais dans le sens de j'avais envie de le sentir contre moi.

Je vis une des danseuses descendre d'une table et lui demandai de venir à la notre. Elle accepta et je lui donnai un peu d'argent. Elle grimpa sur notre table et commença à danser. Automatiquement, mon regard alla sur elle, appréciant la vue. Là au moins ici les femmes ne criaient pas au viol si les autres les mataient. Les clubs de striptease étaient fait pour ça !

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juil - 12:30
Administratrice
Ange

Carte d'identité
Son petit bardas habituel....:
avatar
Messages : 764
Crédit : 2185
Voir le profil de l'utilisateur
Elathan & Balthazar
Une glace de perdue, dix de retrouvées, nah ?
En nous voyant discuter ainsi et en faisant abstraction des corps à terre, on pourrait penser que nous étions deux amis de longue date qui venaient de se retrouver. Alors que non et c’était ce qui était prometteur entre nous.

D’ailleurs il m’offrit honnêtement son histoire pour soutenir ma thèse et je levais un sourcil à la fois étonné et surpris qu’il me l’avoue ainsi. Je penchais donc la tête sur le côté pour réfléchir et après une petite hésitation lui expliquait ma situation en le rassurant.

« Tu as dû reconnaitre ma lame et de toute façon je dois te paraître éblouissant mais  sache que c’est un peu pareil de mon côté. J’ai eu l’audace de me rebeller pour rejoindre quelqu’un que j’admire et depuis c’est un peu la même chose pour moi. D’où ma tendance à éviter de provoquer d’autres races. »

Je lui souris amicalement en venant le complimenter et lui fit un clin d’œil lorsqu’il reprit nos sous-entendus. Ça pour être une exception on l’était tous les deux sans aucun doute. Et son corps bordel ! Je n’avais jamais vu un démon aussi bien roulé de toute ma vie et pourtant j’avais des kilomètres au compteur !

Bon d’accord les trois quarts des démons prenaient possession d’humains bien foutus mais la plupart du temps, quand j’en croisais je ne restais pas assez longtemps pour les observer, préférant fuir sauf s’ils étaient peu nombreux. Je me contentais d’abattre mes frères et sœurs qui étaient contre mon Cassie c’était déjà assez suffisant comme guerre et puis j’avais déjà donné quand j’obéissais encore aux ordres là-haut.

Il y avait une autre raison sinon. Peut-être que je n’étais plus très objectif sur ce démon maintenant que je savais qu’il me ressemblait dans son histoire…

Néanmoins je ne dirais pas non à me taper son joli petit cul sous toutes les positions.

Je le fis rire lorsque je le lui avouais à voix haute et il continua sur notre lancé

« Les chaînes et les fouets de l'Enfer ne me font plus mal. En plus, c'est tellement cliché ! J'ose espérer que tu saches trouver quelque chose d'original »

Affichant un sourire joueur et une mine narquoise je répliquais

« Ne t’en fait pas j’ai bien d’autres joujoux tout aussi intéressants et je sais être très créatif avec les bonnes personnes »

Il voulait jouer et ça tombait bien car moi aussi ! Père si tu nous regardes, amuses-toi bien à te rincer l’œil, je ne suis pas sûr que tu voies ça tous les jours. Et si tu m’écoutes, tu aurais dû faire plus de démon comme lui et moins de ceux qui gisent morts dans cette ruelle. Merci d’avance.

Lorsque j’évoquais que j’avais un lieu en tête, je constatais qu’il regardait l’heure. Un démon qui regarde l’heure ? Il était vraiment spécial celui-là.

J’eus encore une preuve lorsqu’il m’interpella pour ranger les cadavres. Je lui lançais un regard un peu choqué, en voilà une bonne. Même nous les anges on les laissait comme ça. Néanmoins je cédais à son caprice pour partir d’ici et aussi espérer gagner des points à ses yeux. J’en téléportais deux d’un coup dans une benne à ordures, leur vrai place, alors que lui en tirait un directement derrière.

Je me frottais ensuite les mains et nous partîmes vers la petite boîte de danseuses exotiques que j’avais en tête dans un silence paisible.

N’y tenant plus, je lui demandais son nom et découvris avec délice qu’il se nommait Elathan. Comme quoi tous les démons n’avaient pas des noms idiots ! Puis il me retourna la question et cela déclencha un petit rire en moi avant que je n’avance

« Enchanté, moi c’est Balthazar. Ça fera peut-être un peu long à gémir par contre, tu devrais me trouver un surnom, tu en auras besoin »

Et puis comme ça je trouvais une façon de nous rapprocher un peu plus.

Je lui rendis à nouveau son sourire avant de me forcer à regarder devant. Ça serait con que je me casse la gueule, là, juste parce que je ne pouvais pas m’empêcher de le reluquer. Ça serait juste ridicule.

Et puis de toute façon on arrivait enfin. Je m’arrêtais quelques instants pour capter sa réaction et répondis à son sourire sans vraiment faire attention. J’avais la soudaine envie, pour une raison inconnue et obscure, de lui faire plaisir et malgré la stupide enseigne ringarde annonçant « Club Coco » représentant une fille tenant deux noix de coco dans ses mains, je n’avais qu’une impatience, trouver une chambre pour nous deux ou au moins un lieu plus intime.

Le démon s’approcha de l’entrée et m’ouvrit galamment la porte que j’empruntais en lui faisant un clin d’œil complice m’obligeant fortement à ne pas le toucher au passage.

Vu l’heure tardive, c’était le moment où le club était le plus bondé et où normalement on ne trouvait pas de places assises mais je finis par repérer plusieurs tables un peu à l’écart et les indiquais à Elathan pour qu’il passe devant et que je puisse lorgner sur ses fesses bien moulées dans leur prison de tissus.

Je me promis alors de la lui retirer avant la fin de la nuit et de profiter de ce qu’il y avait dessous.

On contourna la scène et une de mes danseuses habituelles, Cherry avec deux « r », me salua du haut de son estrade en pleine danse m’offrant des regards mécontents de ceux qui regardaient. Les ignorants, je lui répondis d’un signe de la main et d’un sourire avant de ricaner à la remarque de mon compagnon.

Prenant la chaise la plus proche juste à côté de lui, je m’asseyais me foutant royalement d’être dans son espace personnel, je VOULAIS y être justement. Je croisais donc les jambes pour frôler ses cuisses et lui répondis encore joueur.

« Si on a les mêmes goût pour les femmes je me demande quels sont tes goût au lit… »

Il arrêta ensuite une serveuse presque nue pour lui commander une vodka et je me demandais si c’était trop cliché de penser qu’il avait été Russe dans son autre vie.

Je commandais un double whisky et on observa les danseuses se déhancher le temps qu’elle revienne avec notre commande. Lorsqu’elle le fit je lui demandais de mettre les boissons sur ma note pendant qu’Elathan lui faisait les yeux doux et elle acquiesça assez incertaine en repartant. Je levais ensuite mon verre vers l’homme à mes côtés et portais un toast en riant

« A nous et à nos différences avec les nôtres qui ont plus que du bon ! »

Je portais ensuite le verre à mes lèvres tout en regardant le sexy démon faire de même et ne pus m’empêcher d’imaginer ses lèvres se refermant sur mon sexe. Je détournais le regard sentant que l’intéressé commençait à se redresser inconfortablement dans mon pantalon tout en continuant de boire pour ne pas qu’il la remarque.

Étrangement, malgré la beauté et la grâce des filles ce soir, je ne pensais qu’à l’être assis à mes côtés comme un gros obsédé. Ce qui n’était pas très bon signe sachant que j’avais satisfait ma faim quelques heures plus tôt et je ne parlais pas de ma glace.

Je me forçais donc à ne pas trop regarder de ce côté et soupirais de soulagement lorsqu’il fit diversion en faisant venir une danseuse sur notre table. Lui souriant, je me concentrais sur le spectacle sans pouvoir m’empêcher de revenir vers lui plusieurs fois. Croisant parfois son regard qui faisait de même.

Elle dansait divinement bien mais pourtant ce soir ce n’était pas d’elle que j’avais envie et la tension sexuelle que je sentais pour Elathan ne cessait de grandir à mesure qu’il s’amusait et souriait. Je n’allais pas pouvoir tenir très longtemps et finirait par l’attraper par la main pour l’emmener dans un lieu plus priver et le baiser jusqu’à épuisement si ça continuait.

D’ailleurs à ces pensées je commençais à gigoter sur ma chaise comme un enfant en bas âge ou un ado en manque de sexe ou de drogue.


____________________________________________





I don't care !
© Laueee

Balthazar traumatise le monde en #ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darkest Hour :: Philadelphie :: Centre Ville :: Les Ruelles -