Ship du mois

Pseudo

Pseudo

Le forum a ouvert le 23/10/2017
Déconseillé au -16 ans. Peu contenir des sujets crus
Inspiré de la saison 10 de Supernatural. Risque de Spoil
Design créé par Hesa (Dean Winchester) ainsi que le codage des catégories, qeel, panneau latéral + + pa
Codage de la PA créé par Laue (Phaliel) ainsi que Hesa(Dean) pour le background.
Codage de la liste des membres par Crush, ainsi que la navigation.
Les codes et le design sont la propriété de DH. Merci de respecté le travail des admins en ne les recopiant pas.
Je suis un voleur, rien de plus - Layla

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Rowena, Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers

Je suis un voleur, rien de plus - Layla

 :: Philadelphie :: Centre Ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 1638
MessageSujet: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Ven 25 Mai - 10:54
Les mains dans les poches, je semblais le plus innocent possible. Je ne craignais rien, j’étais confiant. J’étais toujours confiant de toute façon. Certains diraient qu’être trop sûr relevait de l’insouciance, mais je n’écoutais pas les mauvaises langues. Et puis, même quand je me trompais, même quand j’avais tort, je parvenais toujours à m’en sortir d’une façon ou d’une autre.

C’était ça, d’être roublard, manipulateur, et de mentir comme on respire. Avoue que tu m’envies. C’est vrai que cette qualité chez moi me sortait de bien des situations.

Mais de toute façon, là, vu ce que j’avais en tête, je n’aurais certainement aucun besoin de me faire pardonner et de mentir. Parce que la personne ne me verrait pas. Nous étions dans la foule, du moins, la petite foule des rues habituelles. Philadelphie était comme ça : à certains endroits il y avait assez de monde pour bousculer quelqu’un sauf que quelqu’un s’offense.

Et autant dire que pour un voleur comme moi, c’était la perfection. J’eus un grand sourire en visant ma cible. Un riche, mais j’avais envie d’avoir sa montre. Elle brillait assez pour plaire à mes yeux. Dommage que vous ne puissiez pas la voir, sinon l’imaginer. Mais imaginez une jolie Rolex, quelque chose de bien cher, et sûrement bien lourd, mais qui ferait élégant à mon poignet.

Je m’approchais doucement, et juste en le frôlant, je laissais la montre se défaire grâce à mon pouvoir de vol, et venir dans ma main. J’eus un petit sourire satisfait. J’étais sûr que personne ne m’avais vu, et au pire des cas… Je courais vite.

J’avançais donc avec plaisir, mon forfait accompli, raccrochant la montre à mon propre poignet droit. J’aurais pu aussi mettre au gauche, étant ambidextre, mais… Envie de l’avoir au droit.
Bref.

Je marchais tranquillement, alors que la foule disparaissais et que la rue était une rue plus tranquille.
Et j’imaginais que j’allais sûrement bientôt croiser quelqu’un….

____________________________________________

Dieu ne joue pas aux dés, mais peut-être qu'il joue au bilboquet.


Parce que moi madame j'ai un nouveau travail:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chasseur


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 195
Crédit : 2589
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Sam 2 Juin - 18:51
JE SUIS UN VOLEUR, RIEN DE PLUS

feat. Layla & Hermès

Layla ne savait pas quoi faire de sa journée, ni de sa soirée. Ainsi, la rouquine prit la décision d’aller se promener dans les rues de Philadelphie. Pour une fois, la jeune femme n’espérait pas croiser le chemin de quelqu’un, qui elle devra chasser. Avant de partir, elle se prépare, se coiffe, se maquille légèrement et s’habille de façon, qu’elle sera capable de se battre, si elle n’aura pas d’autre choix. Un pistolet caché sous son manteau, qui était léger, vu qu’il ne fait pas trop froid dehors et son couteau préféré dans ses bottines. Si vous n’êtes pas un chasseur, ou un démon vous ne vous en doutez pas que la rouquine porte des armes sur elle. Ses cheveux, mit dans une queue-de-cheval, la jeune femme se met en route. Dans les ruelles, elle croise des gens qu’elle connaît de vue et la rouquine les salue d’un hochement de tête. Aujourd’hui, la jeune femme n’a pas vraiment envie de discuter. Sans regarder où elle marche, elle heurte plusieurs personnes et s’excuse aussitôt, sans vraiment lever le regard. Ainsi, elle ne se rend pas compte du fait que non loin d’elle, une personne se fait voler une montre et qui sait quoi d’autre. Malgré le fait, qu’elle n’a rien vu, son corps se met en alerte et elle suite le voleur, sans réellement s’en rendre compte. Sans s’en rendre compte, la rouquine finit dans une ruelle bien calme. Là, elle lève doucement la tête et s’aperçoit, que dans la ruelle ne se trouve plus grand monde. La rouquine s’aperçoit seulement du fait, qu’une autre personne se trouve dans cette ruelle. Un jeune homme, dont Layla n’a pas encore fait la connaissance, en tout cas, la rouquine ne s’en rappelle pas. Pourtant, la jeune femme connaît beaucoup de monde dans cette ville. Vive la vie de chasseuse, tu n’as pas trop le choix que de faire des connaissances.


made by guerlain for epicode

____________________________________________
I am a hunter and proud of it, but something needs to change and I will do it. Even if it means the end for me. I am a proud Stone till the end!
Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 1638
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Lun 11 Juin - 12:09
On est tous les deux dans la ruelle. J’hésite. Je ne suis pas sûr. Mais avoir un peu plus d’argent est tentant. Oh, je ne suis pas tant matérialiste, ne pensez pas cela. Je pourrais perdre mon ordinateur, par exemple, que je n’en serais pas tant attristé. Non, c’est juste que j’aime les défis.

Un peu trop peut-être.
Hm. A voir.

Toujours est-il que la rousse était là, moi aussi. Nous étions tous deux dans la ruelle, moi hésitant quand à ce qu’elle pouvait être alors que ça n’avait aucun sens. Pourquoi jouer de paranoïa à ce point ? C’était futile, et je détestais me prendre la tête. Alors… Alors je me contentai de me dire que ses poches pouvaient avoir de quoi me plaire.

J’attendis d’être proche d’elle et la frôlais.
C’est là que j’utilisais ma capacité étrange à pouvoir prendre dans ses poches librement.
Voler sans même la toucher. Voler sans même qu’on me sente. Je la dépassais, tout en rangeant ce que j’avais obtenu dans ma poche.


Je ne pus m’empêcher de faire un petit sourire en coin. Fier de ce que j’ »avais pu prendre, fier d’être un voleur, fier… Fier et en train de m’en aller, surtout. Je jouais avec le feu, et j’adorais ça.

____________________________________________

Dieu ne joue pas aux dés, mais peut-être qu'il joue au bilboquet.


Parce que moi madame j'ai un nouveau travail:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chasseur


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 195
Crédit : 2589
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Sam 16 Juin - 8:52
JE SUIS UN VOLEUR, RIEN DE PLUS

feat. Layla & Hermès

La rouquine est tout de suite en alerte quand elle croise des personnes, qu‘elle ne connaît pas encore. Surtout que Layla sait que dans ce monde beaucoup de créatures surnaturelle se promènent. La jeune femme ne veut pas prendre le risque d'attaquer quelqu'un d'innocent. Pourtant, là la rouquine ne sait pas trop, c'est un simple humain où est-ce que c'est un démon. Peut-être, c'est aussi un simple cambrioleur, alors l'attaquer avec plein force n'est pas une des meilleures idées à faire. Peut-être, c'est aussi simplement une personne qui veut chercher le défi. Le défi de prouver qu'il est le meilleur dans dieu sait quoi. Si c'est un cambrioleur, il est à la mauvaise adresse, car Layla a rarement de l'argent sur elle et avec ses cartes, il ne risque pas de pouvoir faire grand-chose. La rouquine laisse échapper un soupir par ses lèvres et ne sait encore toujours pas comment réagir. La jeune femme et légèrement paranoïde depuis la perte de son bien-aimé. La rouquine réalise, que le jeune homme ou démon, s'approche d'elle et la frôle. Comme si un alarme se mettait à sonner, les muscles de Layla se mettent à bander.
La personne avait quelque chose de prévu, mais la jeune femme ne savait pas quoi. La rouquine ne réalise pas qu'on vient de lui voler tout ce qu'elle avait dans la poche, mais quelque chose lui disait de vérifier tout de suite ses poches. L'instinct de la jeune femme n'était jamais de la mauvaise plaque. En posant ses mains dans sa poche, la rouquine se rend compte que tout ce qui se trouvait dedans n'était plus là. Tout de suite la rouquine se tourne vers la personne non loin d'elle. « Arrête toi ! » Elle crie en direction du jeune homme. « Comment tu l'as fait ? » Une question, que la jeune femme pose tout de suite à voix haute.


made by guerlain for epicode

____________________________________________
I am a hunter and proud of it, but something needs to change and I will do it. Even if it means the end for me. I am a proud Stone till the end!
Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 1638
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Ven 17 Aoû - 7:13
Facile. Comme toujours. En fait, à y songer, voler devenait presque trop facile. Même à une époque comme la notre où les gens avaient de quoi se défendre. Oh, bien sûr, je m’étais déjà pris un peu de bombe à poivre dans la tête, et des choses du genre, mais je n’arrivais pas à m’arrêter.
Serais-je kleptomane ? Probablement un peu. Juste assez pour aimer faire les poches des gens.

Et donc, les poches, je venais de les faire à cette rouquine qui m’amusait, et alors qu’un sourire amusé se dessinait sur mon visage, je l’entendis.
Oh tiens. Elle n’était pas stupide. Elle avait remarqué ce qu’il venait de se passer.
Mais sa question était étrange.
Etrange et attrayante.

- Comment j’ai fait quoi ?

Je lève les mains, l’air innocent, alors que ses objets personnels sont cachés dans une poche de mon pantalon.

- Tu as un problème, mademoiselle ?

Je continuais de sourire, comme si je n’avais rien fait.
Mais sourire comme ça, n’a rien de naturel bien sûr. Mais je joue avec le feu, et j’ai toujours aimé ça. Bien qu’en vérité, j’évite toujours d’approcher Arès. Au cas où. Dans le doute de finir brûlé.

____________________________________________

Dieu ne joue pas aux dés, mais peut-être qu'il joue au bilboquet.


Parce que moi madame j'ai un nouveau travail:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chasseur


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 195
Crédit : 2589
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Lun 20 Aoû - 12:27
JE SUIS UN VOLEUR, RIEN DE PLUS

feat. Layla & Hermès

La rouquine sait très bien, qu'un voleur ne risque pas d'admettre, qu'il a volé quoi qu'il soit. Surtout s'il tient à sa vie. D'habitude, personne réussit à voler quoi qu'il soit à la jeune chasseuse, mais là, pour la première fois, quelqu'un, l'a réussi. Un soupire l'échappe des lèvres de la jeune femme. Il fallait absolument, qu'elle commence à faire plus attention. Surtout quand elle se trouve seule dans les rues de la ville et de ses alentours. Parfois, la rouquine a aussi songé à se faire les poches, cela aurait été plus facile, lorsqu'elle est en route, mais elle tient trop à que son coeur reste clean. Elle ne veut pas commettre quelque chose de méchant, qui risque de ruiner, ce qu'on raconte sur elle. « Comment j’ai fait quoi ? » Sur le visage de la jeune femme, on peut bien remarquer qu'elle est légèrement perturbée. Il veut faire semblant, de ne pas savoir de quoi la jeune femme parle. Étrangement, cela laisse un sourire s'afficher sur les lèvres de la jeune femme. « Me vider les poches. Jusqu'à présent, personne ne l'a réussi. » La rouquine dit avec un sourire sur ses lèvres. « Tu as un problème, mademoiselle ? » Doucement la jeune femme s’approche de l’homme. Le fixant droit dans les yeux. Comme si elle veut le perturber. « Oui, le fait que vous m’avez volé de divers objets, qui se trouvent. » La jeune femme commence à dire, avant d’approcher dangereusement sa main, du pantalon du jeune homme. « Dans ton pantalon. Je me les reprends, où tu me les redonnes ? » La rouquine lui laisse le choix. Aujourd’hui, elle n’a pas vraiment envie de se battre, mais si elle n’a pas le choix, elle le fait.


made by guerlain for epicode

____________________________________________
I am a hunter and proud of it, but something needs to change and I will do it. Even if it means the end for me. I am a proud Stone till the end!
Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 1638
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Mar 4 Sep - 3:49
Je l'observe, cette jeune femme qui aurait voulu apprendre mes tours de magicien. Mais vous savez, un magicien ne révèle jamais ses secrets. Bon, je n'était pas tout à fait un magicien, j'avais juste profiter de mes capacités. Mais ça ne changeait pas tant que ça.
Mais mon sourire s'afficha quand elle affirma que j'avais pu lui faire les poches. Mon sourire s'afficha, parce qu'au lieu de le dire avec un air de détresse, elle m'avait souri elle aussi. Et ça, ce n'était pas courant, vous voyez ? Généralement, les gens avaient plus souvent tendance à me courir après, à vouloir me dénoncer à la police, à tenter de me brutaliser. Mais pas elle.
Alors soit, elle avait quelque chose en tête, soit... Soit elle était plus intéressante que je ne le pensais.

- Chaque chose doit bien arriver un jour, mais je n'ai rien fait, allons.

Menteur.
C'était ma spécialité, que voulez vous. Ca, et délivrer des messages. C'est parce que je mentais, que mon père avait décidé de me recadrer. Je ne lui en avais pas voulu, je l'avais même compris. Il m'aurait même laissé libre comme l'air que ça n'aurait pas apporté que du bon pour lui. Il ne voulait pas que le monde des dieux soit ébranlé.

Je vis la demoiselle avancer vers moi, tendant ses mains vers l'endroit où je gardait ses objets. Un sourire coquin s'afficha sur mes lèvres, et j'hésita quand à la manière à suivre. Soit je lui laissait venir les reprendre mais je m'amusais un peu....Soit je ne la laissait pas faire, et m'amusais quand même. Dans ce genre de cas, j'étais heureux de pouvoir réfléchir vite, parce que réfléchir sur deux solutions qui paraissaient amusantes... C'était assez compliqué au fond. Même la personne derrière son écran qui tapait ses mots, ignorait quoi faire. Il faut dire que les deux choix avaient quelque chose de croustillant. La personne dû même utiliser le hasard pour faire son choix.
Choisir la suite à pile ou face, quel fait amusant.

Mais je savais à présent comment j'allais m'amuser, moi aussi.
Quitte à devoir révéler une partie de qui j'étais.
Avec ma vitesse, qui était équivalente à celle du son, je laissais le temps paraître ralentir, et me plaçait derrière elle à toute vitesse, lui attrapant la main qu'elle tendait vers moi, pour la tirer dans son dos.
Enfin, je ralentis pour que le temps paraisse reprendre son cours.

- Hm, et si on disait...Rien du tout ?

J'étais joueur, vous voyez. Enfin j'imaginez que vous le voyiez, parce que de toute évidence, mon comportement ne laissait pas de place au sérieux, presque. Pourtant, je dois vous détromper sur une chose : j'étais très sérieux. Je savais ce que je faisais - bien que certaines choses n'était apparemment pas décidé par moi, je vous rappelle le pile ou face -. Je prévoyais les prochains actes à venir, et j'appréhendais ceux-ci.
Bon d'accord, je les appréhendais presque comme un enfant devant des cadeaux à Noël. Mais ça c'était mon état naturel. Avec les humains, je ne pouvais pas faire autrement, j'étais obligé de m'amuser.

____________________________________________

Dieu ne joue pas aux dés, mais peut-être qu'il joue au bilboquet.


Parce que moi madame j'ai un nouveau travail:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chasseur


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 195
Crédit : 2589
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Lun 17 Sep - 17:02
Depuis quelques temps, la rouquine est devenue de plus en plus nerveuse, lorsqu‘elle se promène seule dans les ruelles de la ville. Non, ce n‘est pas qu‘elle a peur, mais elle a le pressentiment, quelque chose de très mal va arriver bientôt, mais elle n‘arrive pas à mettre le doigt, sur ce que cela pourra être. Ainsi, tour de magie, que le jeune homme en face d'elle vient de faire, l'aide à un peu oublier ces pensées noires. La chasseuse n'est pas comme tous les autres chasseurs, elle accepte aussi les personnages surnaturels. La jeune femme ignore, si la personne en face d'elle est, un être humain, où un être surnaturel et elle s'en fout royalement. La rouquine sait qu'elle devra prendre la fuite, mais la vérité est, que la jeune femme s'ennuie et ne sait pas quoi faire de son temps. Ainsi, elle trouve cette rencontre assez intéressante. La belle rouquine se demande bien sûr, ce que la personne en face d'elle doit penser d'elle. Il doit certainement la trouver étrange. Le fait qu'elle ne réagit pas comme les autres, doit être perturbant. « Chaque chose doit bien arriver un jour, mais je n'ai rien fait, allons. » Layla ne lui croit pas, ce qu'on peut très bien voir sur le visage de la rouquine. « Possible. » La rouquine dit avec un léger sourire sur ses lèvres. La jeune femme ne sait pas, qui elle se trouve en face d'elle. Au début elle a cru, qu'il est un simple voleur. La chasseuse observe le jeune homme, dans l'espoir de déchiffrer ce qu'il pense, ce qu'il envisage de faire. Un léger soupire échappe les lèvres de la rouquine. Doucement, la jeune femme s'approche du jeune homme et espère récupérer tout ce qu'il lui a volé. Où du moins elle espère pouvoir les récupérer. Sans que la rouquine le réalise vraiment, le jeune homme se trouve derrière elle et attrape la main de la rouquine, pour la placer derrière le dos d'elle-même. « Hm, et si on disait...Rien du tout ? » Sur le visage de la jeune femme on peut tout de suite voir, qu'elle met tout son corps en garde. Elle ne sait pas si c'est une personne qui, lui, veut du mal, où si ce n'est pas le cas. « C'est injuste d'utiliser des pouvoirs contre une personne, qui n'en a pas. » La rouquine dit en tournant sa tête en direction du jeune homme. La rouquine ne sait pas vraiment comment réagir, mais elle réfléchit et a deux solutions. L'attaquer et prendre le risque de se faire tuer, où bien rien faire et aussi prendre le risque de se faire tuer. Peut-être, la chasseuse se trompe aussi et il ne veut pas la tuer. « Est-ce que tu peux libérer mes bras ? » La jeune femme questionne, ne sachant pas à quoi s'attendre comme réaction.

@Hermès

____________________________________________
I am a hunter and proud of it, but something needs to change and I will do it. Even if it means the end for me. I am a proud Stone till the end!
Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 1638
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Mar 18 Sep - 11:25
Qu'on ne me croit pas quand je mens, n'avait rien de super surprenant, je n'allais pas en faire un drame. Simplement, ça me permettait aussi de voir qui était le plus naïf, qui était le plus à même de me croire alors que je ne disais pas la vérité. Je m'amusais alors de la voir être sceptique, et de le constater en observant sur tout son visage.
Mais moi, j'aimais jouer, et le fait qu'elle puisse être intéressante en lisant dans mes mensonges, me plu, et je ne me laissais pas attraper. Elle ne récupérerait pas si facilement ses biens, et je la tint avec une facilité qui ne dura pas. Rapidement je sentis de la résistance de sa part. Mais elle ne sembla pas attaquer, juste se mettre en position de défense. Il semblait évident que cette rouquine savait s'y faire et avait l'habitude d'être en position de danger. J'espérais qu'elle n'arrive pas à me donner un coup dans mes parties, ça serait assez douloureux, et c'était une partie auquel je tenais.
Je me laissais sourire encore un peu, alors qu'elle me fit une remarque sur mes pouvoirs. Savait-elle au moins ce que j'étais ? Avait-t-elle une seule et petite idée sur ma nature ? Je l'ignorais, et je devais bien avouer que je regrettais de ne pas être télépathe pour pouvoir percevoir ses pensées et être sûr de ce qu'elle pouvait penser.
Mais je pouvais en attendant toujours essayer de lire sur son visage et ses gestes.

Soit, la demoiselle trouvait injuste que j'utilise mes pouvoirs contre elle, et moi, ça m'amusait plus qu'autre chose. Jusqu'au moment où elle me demanda à la lâcher. Je pouvais, sans problème. Elle allait sûrement essayer à nouveau de récupérer ses biens, et nous jouerons au chat et à la souris. Je jouais à un jeu dangereux, bien sûr, puisque j'étais la souris, mais...
Jerry avait toujours gagné contre Tom, non ?

Seulement, j'avais presque une idée en tête, un plan qui se construisais. Aussi, je la lâchais et, avec ma vitesse me mis devant elle à nouveau, gardant pourtant mes distances. Sinon, elle pouvait toujours tendre ses bras et tenter de me voler ce que je lui avais emprunté.

- J'ai des pouvoirs, je dois bien les utiliser non ? Et dis donc, tu es bien informée...Enfin, je ne suis pas si surpris, avais-je répliqué avec amusement.

J'attrapais les choses que j'avais pu prendre dans son portefeuille et les observais, alors que j'aperçu une carte, où se trouvait des informations sur la rousse face à moi. Je l'observais avec un petit sourire en coin.

- Miss Stone. On s'amuse à connaître le surnaturel ? Et plus si affinités, si je ne me trompe ?

Je songeais un instant à prendre mon caducée pour effleurer tous les messages qui pourraient l'entourer, afin d'avoir plus d'information, mais Skiron et Alcyone avaient acquis une telle popularité que lorsque je sortais mon bâton, tout le monde les reconnaissait. Ça rendait mon identité bien moins discrète. D'ailleurs, je songeais un instant à totalement autre chose que ce qu'il se passait : à trouver un moyen de masquer mes serpents adorés. Mais ça serait un autre sujet auquel réfléchir pour plus tard, et j'y trouverais bien une solution.

- Tu veux récupérer ce que je t'ai volé ?

Je réfléchissais un instant à ce que je pouvais lui proposer. Je n'avais pas envie de juste lui rendre et partir. Maintenant que je m'amusais un peu, je voulais continuer de jouer.
Lui proposer de deviner ce que j'étais serait trop simple, et je comptais déjà le faire avec un autre chasseur. Et n'aimant pas me répéter...

- Tu es douée en énigme ? Hm non...Je ne suis pas le sphinx... Tu as un métier plus officiel ? Tu peux me donner des infos sinon ? Est ce que tu as quelque chose à me proposer en échange ?

Oh, bien sûr c'était injuste qu'en échange d'un objet que je lui avais volé, je lui demandais quelque chose, ça faisait comme du racket, mais j'imaginais que si elle n'avait rien à me donner, je n'insisterais pas.
Je n'insisterais pas non plus si elle menaçait de me tuer avec les bons moyens. Disons que la vie était quelque chose d'essentiel, et que je n'avais pas envie de la perdre. Alors, si je pouvais simplement m'amuser...

Je lui fis un grand sourire, et lâchais de façon sincère :

- Si tu me propose un truc en échange de ton bien, je te le redonne. Et crois moi, quand je fais un échange, je m'y tiens toujours. Parole de négociateur.

Oh, je n'étais pas le dieu de la négociation, mais le commerce se basait aussi là dessus, et c'était un des pans de mon travail, donc disons que ça comptait aussi. J'osais espérer, que puisqu'elle n'était pas surprise, ou quoi, qu'elle n'allait pas rejeter mon offre. Je serais triste sinon. Pas très longtemps bien sûr, mais assez pour gâcher sûrement un bout de ma journée. Et ça serait, vraiment, vraiment dommage...

Enfin, j'attendis. Pour le moment j'étais plus heureux qu'autre chose.

____________________________________________

Dieu ne joue pas aux dés, mais peut-être qu'il joue au bilboquet.


Parce que moi madame j'ai un nouveau travail:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chasseur


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 195
Crédit : 2589
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Sam 13 Oct - 16:29

Layla se rend bien compte, que la tâche ne sera pas facile, mais elle alla récupérer ce qu’il lui a pris. La rouquine n’est pas du genre à abandonner avant d’avoir atteint sa cible. Doucement, la jeune femme observe la personne en face d’elle et essaie de découvrir un point faible du jeune homme. La jeune chasseuse sait très bien que démon, où humain, chaque homme a un endroit, où il lui fait mal, si on lui fout un coup de pied là-bas. La meilleure des choses à faire et de distraire la personne, lever son pied et foutre un coup dans l’entre-jambe du jeune homme. Layla espère qu’il ne réussit pas à lire ses pensées, sinon son idée tombe à l’eau. L rouquine ne peut pas se taire et dit à la personne qui se trouve non loin d’elle, que c’est injuste d’utiliser des pouvoirs contre les êtres-humains qui n’en ont pas. Elle sait très bien, que la, c’est certain, qu’elle vient de trahir le fait, qu’elle est une chasseuse. Au moment où il la lâche, la jeune femme veut se retourner pour lui foutre un bon coup entre ses jambes, mais avant qu’elle pouvait faire quoi qu’il soit, le jeune homme se trouve à nouveau en face d’elle. « J'ai des pouvoirs, je dois bien les utiliser non ? Et dis donc, tu es bien informée...Enfin, je ne suis pas si surpris. » Si la rouquine avait peut-être encore un petit doute, celui-ci venait de partir. « Même contre des êtres sans pouvoirs ? » La jeune femme demande, malgré le fait qu’elle connaît déjà la réponse. Il devait s’en douter, que Layla n’est pas une femme ordinaire. « J’en suis certaine que tu t’en doutes, que je ne suis pas une femme ordinaire. » La chasseuse dit. Puis elle se rend compte du fait qu’il a dû lui prendre sa carte d’identité. Une chose qui n’est pas vraiment bien, il peut avoir tout les données d’elle dont il a besoin. « Miss Stone. On s'amuse à connaître le surnaturel ? Et plus si affinités, si je ne me trompe ? » La rouquine prend une profonde respiration au moment, qu’il utilise son nom de famille. Sur le visage de la jeune femme, on peut bien lire qu’elle est en train de réfléchir quoi faire. Prendre le risque et l’attaquer, où attendre et observer. Elle ne sait pas quel choix est le meilleur à prendre. « Je dois répondre ? Je m’en doute que tu sais déjà presque tout dont tu as besoin de savoir. » C´est l’unique réplique que la rouquine lui donne. La jeune femme ignore ce que la personne en face d’elle est en train de penser, mais certainement, ce n’est pas quelque chose qui risque de lui plaire. « Tu veux récupérer ce que je t'ai volé ? » Bien sûr que Layla veut récupérer ses objets. Savoir ses données entre les mains d’un démon, où autre chose, la rend plus que nerveuse. Qui sait ce qu’il va faire de son savoir. « Bien sûr. » Est la réponse courte, que la rouquine lui donne. Layla sait très bien qu’il ne va pas abandonner aussi facile. Certainement, une idée va lui venir pour ridiculiser la rouquine. Elle s’attend à presque tout. « Tu es douée en énigme ? Hm non...Je ne suis pas le sphinx... Tu as un métier plus officiel ? Tu peux me donner des infos sinon ? Est ce que tu as quelque chose à me proposer en échange ? » Il vient de trouver l’unique point, dans lequel elle n’est pas forte. Layla déteste les énigmes, mais elle ne risque pas de le lui avouer. Un métier plus officiel ? Comme si Layla allait lui dire quoi qu’il soit. Donner plus d’infos ? Qu’il continue à rêver. Le moment où il demande si elle peut lui proposer autre chose, on peut bien se rendre compte, que la rouquine désespère légèrement. Elle ne sait pas vraiment quoi dire. « Je peux te proposer de te laisser en vie. » C’est l’unique idée qui lui vient. Ainsi, elle espère qu’il va finir par l’accepter. Après avoir donné cette réponse, la rouquine s’en rend compte qu’elle ne doit rien lui donner en échange vue que l’objet lui appartient déjà. « Mais je ne dois rien te donner en échange, vu que l’objet est le mien. » La jeune femme lui dit et fixe les yeux du jeune homme avec son regard. Le sourire qu’il affiche un peu, plus tard, la rend nerveuse, elle ignore si c’est un bon signe ou non. Ainsi, elle est curieuse d’entendre ce qu’il va lui dire. « Si tu me propose un truc en échange de ton bien, je te le redonne. Et crois moi, quand je fais un échange, je m'y tiens toujours. Parole de négociateur. » Un échange. Qu’il continue à rêver. Un léger soupir échappe des lèvres de la jeune femme. Peut-être elle devra lui proposer quelque chose qui ne risque pas de lui faire mal. Mais elle ne sait pas du tout quoi. « Je ne suis pas douée en faisant des propositions. Mais j’en suis certaine que tu as encore des idées pour l’échange où est-ce que je me trompe ? » La chasseuse dit dans l’espoir qu’elle a tort. Et si jamais elle a raison, que l’idée du jeune homme n’est pas quelque chose qui va lui faire mal.
@Hermès

____________________________________________
I am a hunter and proud of it, but something needs to change and I will do it. Even if it means the end for me. I am a proud Stone till the end!
Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 1638
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Jeu 18 Oct - 7:48
- C'est tout l'intérêt d'avoir des pouvoirs non ? 

C'est ce que j'avais répondu, tout souriant, à la réplique de la demoiselle rouquine. Utiliser ses pouvoirs contre des gens qui n'en avaient pas, était amusant, et surtout, ça rendait les choses vraiment agréables à observer. Les voir prendre peur ou s'émerveiller. Être confus. C'était drôle. Elle n'étais ni l'un ni l'autre, puisqu'elle savait. Mais ça restait tout de même plaisant à faire, que d'user mes pouvoirs pour la faire tourner en bourrique. 
Dans tous les cas, et pour preuve, je la vis ne pas être heureuse que je puisse avoir son identité. Pauvre petite chose. Je ne pouvais m'empêcher d'être curieux, ce n'était pas ma faute, quand même si ? 

- C'est vrai, j'adore ça, avoir toutes les informations nécessaire. 

Peut-être parce que j'étais le dieu des messages, et que même avant cette ère, j'aimais lire les messages que je transmettais juste pour avoir le plaisir de savoir. Plus je sais, mieux je me porte. Peut-être pour cette raison que j'adorais autant mon ami Thot, qui était censé être le dieu de la connaissance. Lui et moi on était pareil. Sauf que lui savait d'abord par les livres, que par l'observation. Nous avions chacun notre propre méthode. 

Je la vois vouloir récupérer ses biens volés, et souris doucement à cette idée. C'est pour ça que par la suite j'ai proposé une énigme. Un peu de jeu, rien de mieux pour s'amuser un peu et la tester. Tester les gens, c'était drôle aussi. 
J'ai un petit rire à sa réponse. 
Me proposer de rester en vie, c'est plutôt tentant, encore faut il savoir comment me tuer. Et ça, c'est un jeu sur lequel de nombreux chasseurs se sont cassés la tête. J'aimais mon statut de dieu, parce que nous étions des êtres à part entière pas si facile à tuer que ça. 

De toute évidence, elle voulait quand même jouer à l'échange. J'ai un petit sourire en l'entendant me demander si j'ai des idées. Je me rapproche légèrement, néanmoins prêt à m'enlever dès le moindre faux pas de sa part. Et je suis assez rapide pour ça. 

- Hm... Des idées, j'en ai tout pleins, c'est vrai. Mais pour ça, j'ai besoin d'en savoir plus sur toi. 

Malheureusement, mes "pactes" ne marchent qu'avec des objets matériels. Je ne peux pas lui demander de me laisser en vie pour toujours alors que je lui rend son objet. Ca ne marchera pas, je n'étais pas un démon. J'étais juste le dieu de la négociation, et même si c'était déjà pas mal, je savais que pour le coup....Ca ne suffirait pas. 

- Je répète ma question : tu as un métier officiel ? Ou bien....Tu as déjà vendu des vêtements ? Même juste vendu quelque chose ? 

Un contrat d'embauche dans mon magasin contre ses objets, ça restait matériel, non ? Oh bien sûr, ça lui apporterait quelque chose en échange, mais je n'étais pas très mauvais, j'aimais juste m'amuser, et s'il se trouvait qu'elle était bonne vendeuse, je n'allais pas cracher dessus

- Ou alors tu sais voler les gens ? 

Eh, quitte à l'embaucher, autant y aller jusqu'au bout. 

- Ou bien... Tu chasses non ? Mais est ce que tu collectionnes ? Genre des objets intéressants et magiques ? Je pourrais bien te demander de m'échanger des informations, mais malheureusement, je n'en ai pas la capacité. 

Quoique si. J'avais peut-être une idée de qu'est ce que je pouvais réellement demander en échange si jamais. Je décidais alors de lui proposer une autre solution. Cette fameuse Layla Stone ne pourrait pas dire que je n'étais pas du genre à proposer des choses pour l'aider. J'aurais pu lui demander une seule chose et elle aurait été obligée. Mais ce n'était pas amusant, et je vous le rappelle : jouer, j'adore ça. 

- Sauf si tu me laisses fouiller ton ordinateur et ton téléphone. Je récupère tout ce qui m'intéresse et je te le rends. 

Je fis un grand sourire. 
J'adorais ce petit chantage, en vrai. Ca offrait tellement de possibilités ! 

- Bien sûr, si tu as d'autres idées, plus réaliste que  juste "te proposer de te laisser en vie", je suis tout ouïe. 

Je ne serais pas un commerçant sinon. Quoique certains commerçants détestaient qu'on marchande avec eux. Mais moi j'adorais ça, parce que j'étais le meilleur à ce petit jeu.

____________________________________________

Dieu ne joue pas aux dés, mais peut-être qu'il joue au bilboquet.


Parce que moi madame j'ai un nouveau travail:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chasseur


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 195
Crédit : 2589
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Sam 27 Oct - 10:38
« C'est tout l'intérêt d'avoir des pouvoirs non ? » Une réponse qui ne plaît pas vraiment à la rouquine, mais elle s´attendait à cette réponse. « Pas vraiment. » Elle réplique, en sachant que la personne où la créature en face d’elle s’en fout royalement. Layla ne comprend pas comment on peut trouver cela marrant où intéressant à attaquer une personne qui est moins fort que soi-même. Un mystère que la rouquine espère résoudre un jour. La seule chose que Layla espère en ce moment est qu’il n’a pas réussi à tout savoir sur elle. « C'est vrai, j'adore ça, avoir toutes les informations nécessaire. » La jeune femme pense pareille, même si elle essaie d’avoir les informations avec des autres moyens. Pourtant, elle n’est pas un ange non plus, pour arriver à ses fins, elle a aussi déjà dû faire des choses, qui sont contre la loi. Comme chasseur, tu n’as pas toujours le choix. « Est-ce que tu as trouvé toutes les informations nécessaires ? » Elle demande dans l’espoir qu’il répond et que la réponse est négative. Si la réponse est positive, la belle rouquine doit réfléchir à un moyen de l’arrêter. L’échange peut-être le seul moyen à, qu’on lui rend ses biens. Layla n’est pas très convaincue que cela soit la meilleure chose à faire, mais elle n’a pas vraiment le choix. Elle se rend tout de suite compte du fait qu’il vient de s’approcher d’elle et elle sent tout de suite son corps se tendre et se mettre prête à se battre s’il le faut. « Hm... Des idées, j'en ai tout pleins, c'est vrai. Mais pour ça, j'ai besoin d'en savoir plus sur toi. » Layla ne sait pas trop comment réagir, surtout qu’elle n’est pas certaine de la personne où créature qu’elle a en face d’elle. La seule dont elle est certain est, qu’il n’est pas un démon. En tout cas pas un démon qu’elle a déjà croisé. « Qu’est-ce que tu as besoin de savoir. » La rouquine demande aussitôt. Un peu comme si elle faisait exprès de ne pas entendre les questions. « Je répète ma question : tu as un métier officiel ? Ou bien....Tu as déjà vendu des vêtements ? Même juste vendu quelque chose ? » Layla ne sait pas vraiment pourquoi il a besoin de savoir cela, mais elle ne pense pas que ça risque de lui faire du mal d’être sincère. « Pour l’instant mon seul emploi et la chasse. » Elle réplique à la première question. La question suivante et déjà un peu plus délicat, surtout qu’elle ne pense pas tout dévoiler de sa vie. Mais un peu ne risque pas de la tuer. « J’ai aidé une fois pendant quelques semaines dans un petit magasin dans une des villes où j’ai vécu. » Elle ne va pas plus dans le détail. La rouquine ne dit pas dans quel genre de magasin, ni dans quelle ville. Surtout qu’elle ne sait toujours pas pourquoi il veut savoir tout cela. « Ou alors tu sais voler les gens ? » Un air surpris s’affiche aussitôt sur le visage de la jeune femme, mais avant qu’elle puisse répondre, la personne en face d’elle continu à parler. « Ou bien... Tu chasses non ? Mais est ce que tu collectionnes ? Genre des objets intéressants et magiques ? Je pourrais bien te demander de m'échanger des informations, mais malheureusement, je n'en ai pas la capacité. » Bien sûr qu’elle chasse, la rouquine le fait depuis sa tendre enfance. Collectionner ? Une question étrange, la jeune femme n’est pas vraiment du genre à collectionner des choses. On s’attache trop vite à un objet, et cela, elle ne veut plus. Surtout depuis qu’elle s’était attachée beaucoup trop à une personne, elle ne veut aussi plus s’attacher aux humains. « Oui, je chasse. Pourquoi ? Et non, je ne collectionne rien, tu t’attaches trop vite à un objet. » La réponse qui sort des lèvres de la rouquine est sincère, dont on peut tout de suite s’en rendre compte. Layla ne sait pas trop à quoi s’attendre. « Sauf si tu me laisses fouiller ton ordinateur et ton téléphone. Je récupère tout ce qui m'intéresse et je te le rends. » L’ordinateur et le portable, personne a le droit de les avoir, sauf elle. Il y a bien trop de secrets et de photos sur celui-ci. Surtout qu’elle n’a pas encore eu le temps de supprimer toutes les photos de son ancien couple. « Alors là, je ne fais plus avec, ça reste mon secret ce qui s'y trouve. Mais si tu veux avoir mon numéro, tu n’as que besoin de me demander, qui sait peut-être, je te le donne. » La rouquine commence à avoir envie de jouer le jeu avec, ce changement lui fait du bien. « Bien sûr, si tu as d'autres idées, plus réaliste que  juste "te proposer de te laisser en vie", je suis tout ouïe. » L’unique réponse qui lui vient et de proposer son aide. Layla qui va encore se tourner vers le côté sombre ? Non, tant qu les Winchesters existent, cela ne risque pas d’arriver en tout cas ne pas entièrement.

@Hermès

____________________________________________
I am a hunter and proud of it, but something needs to change and I will do it. Even if it means the end for me. I am a proud Stone till the end!
Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 1638
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Mar 30 Oct - 11:09
J'aimais le fait qu'elle vint à me poser la question sur mon obtention des informations sur elle. Je laissais un sourire s'élargir sur mon visage, et hésitais à lui répondre. Je pouvais très bien m'amuser à tourner autour, à faire semblant de rien... 

- Qui sait. 

Alors, voici comment je lui répondais, de façon mystérieuse, de façon à ce qu'elle ne sache pas le fond de ma pensée, et autant dire que ça m'amusait. Peut-être regrettait-elle de ne pas être télépathe, mais au moins ne possédait-elle pas cette affreuse particularité d'avoir du sang de démon en elle. Enfin affreuse. Affreuse pour ceux qui l'apprennent, moi je n'avais rien contre les démons. Je les trouvais même amusants. 

Je l'entendis me répondre. De ce que je comprenais, miss Layla Stone était surtout chasseuse, et avait quand même pu aider un magasin une fois dans sa vie. A la regarder, son style restait assez élégant, pas trop excentrique, et elle était plutôt propre sur elle. 
Oui, je sais, c'était totalement illogique : je lui volais ses affaires pour l'embaucher comme vendeuse dans mon magasin. Mais j'aimais m'amuser, et surtout m'entourer des gens que je trouvais attrayant. 
Elle en faisait partie. Et puis, jouer avec le feu en invitant une chasseuse à travailler pour moi... Il y avait un arrière goût purement ironique, et une touche de plaisir. Sans parler du fait que de toute façon, à partir du moment où elle n'avait pas essayer de me faire mal, je supposais qu'elle n'était pas une de ces chasseuses qui ne pensait qu'au meurtre. 

Mon type favori.
Parce que vous savez, je ne suis pas foncièrement mauvais. Ni foncièrement bon, bien sûr. Mais tout le monde est dangereux à sa façon, même la meilleure des personnes, n'est ce pas ?* 
Oh et la petite astérisque c'est juste parce qu'apparemment cette phrase nécessite une source, ah, la précision de la personne derrière l'écran... Que voulez vous, on fait avec. 

Ce que j'aime chez cette damoiselle, c'est qu'elle est sincère. Ca se sent, elle ne mens pas, elle rentre dans le vif, dit ce qu'elle pense. Et pourtant, elle n'était pas plus bavarde que moi qui l'avait assailli de proposition. 
J'attrapais son téléphone, et m'envoyais un message en quelques instants. Pas besoin de déverrouiller celui-ci, pas besoin de faire plus que ça. J'étais le dieu des messages. Je pouvais envoyer des messages si je le voulais avec ce que je voulais. 
Après, je savais que la lecture de ce message dépendait de la personne. 
Je l'observais avec un sourire :

- Très bien. Je te rends tes affaires, si.... Attends juste quelques instants. 

Je sortis mon propre téléphone, avec une jolie application pour me permettre d'avoir des contrats directement sur téléphone. 

- Disons, que tu signes un contrat pour devenir vendeuse dans mon magasin. C'est un magasin Hermès. Tu as le choix : soit c'est ça, soit je fais de toi mon informatrice. Tu me sembles pas être une vilaine chasseuse qui chasse tout ce qui bouge et qui est pas humain, alors ça peux être intéressant. 

Je lui offris mon plus beau sourire commercial. 

- Rassure toi, beaucoup me trouvent embêtants, mais je suis un patron tout à fait ravissant, et pas si exigeant qu'on ne peux le penser. Alors, tu préfères quoi ? 

J'avais déjà mon application en main, prêt à lui tendre. J'imaginais que si elle refusait les deux, j'allais devoir garder ses affaires, mais ça ne me dérangeait pas. 

[* La citation "Tout le monde est dangereux à sa façon, même la meilleure des personnes" vient de La Dernière Geste tome 1 par Morgan of Glencoe. J'aime citer mes sources, surtout quand celles-ci sont mes amies xD
Et selon le choix que fait Layla, bon sauf si c'est "vas te faire foutre", Hermès lui tendra le téléphone (en le tenant lui pour pas qu'elle lui vole il est pas con), pour qu'elle signe xD Si jamais ça te va pas du tout, que tu veux pas ça, que tu veux voir avec moi, hésite pas à me mp, on peux tout à fait s'arranger !!
PS : Sur le contrat de vendeuse y a les indications d'horaire, de tenue obligatoire et de salaire qui doit pas être dégueu xD En plus j'imagine facilement qu'il y a même une formation de 2-3 jours
Ps : Sur le contrat d'informatrice y a juste le salaire par info s'étant avéré vraie et ça doit pas être dégueu non plus xD] 

____________________________________________

Dieu ne joue pas aux dés, mais peut-être qu'il joue au bilboquet.


Parce que moi madame j'ai un nouveau travail:
 
Revenir en haut Aller en bas

Chasseur


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 195
Crédit : 2589
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Lun 12 Nov - 10:58

Layla est vraiment surprise, qu’il n’essaie pas de l’attaquer de son côté, surtout qu’il est au courant, qu’elle est une chasseuse. La rouquine ne sait pas vraiment comment le prendre. Surtout, qu’elle ne sait pas ce qu’il vient encore d’apprendre sur elle et encore moins ce qu’il va faire avec ces informations. « Qui sait. » Une réponse qui ne l’aide pas non plus. Un léger soupir se fait entendre échapper par les lèvres de la jeune femme. La rouquine prend la décision de ne pas donner de réponses et de laisser la parole au jeune homme. En ce moment précis, Layla aimerait bien avoir le pouvoir de lire dans les pensées de la personne en face d’elle. Ce qui fait qu’elle laisse encore échapper un soupir par ses lèvres. Layla est bien différente des autres chasseurs et chasseuses, dans ses yeux même les êtres surnaturels ont le droit de vivre, tant qu’ils ne veulent pas détruire les humains. La rouquine ignore encore toujours, s’il veut lui faire du mal, mais elle en a de fortes doutes. Si ça aurait été le cas, elle serait déjà morte. La jeune femme est du genre à toujours dire ce qu’elle pense, mentir n’est pas son point fort. Ni en amitié, ni lorsqu’elle déteste quelqu’un. Si elle te déteste, elle le dit à voix haute et vis versa. Est-ce que s’est une bonne chose ? La rouquine l’ignore, mais elle est encore toujours vivante alors cela ne peut pas être aussi mal que ça. Layla n’est pas une des personnes les plus bavardes au monde, surtout si elle ne connaît pas la personne en face d’elle. Le moment où il prend le portable de la jeune femme pour s’envoyer un message, on peut voir un air de surprise sur le visage de la rouquine. Elle se pose bien sûr la question de ce qu’il est en train de faire. Layla remarque bien qu’il est en train de l’observer. « Très bien. Je te rends tes affaires, si.... Attends juste quelques instants. » Layla sait très bien, qu’il ne va pas lui rendre ses affaires sans vouloir quelque chose. La question qu’elle se pose et seulement, si elle est prête à faire le jeu avec, ou si elle préfère abandonner. Le moment où il sort son portable, la rouquine l’observe attentivement. « Hm... » La jeune femme dit, avant de lui laisser à nouveau la parole. « Disons, que tu signes un contrat pour devenir vendeuse dans mon magasin. C'est un magasin Hermès. Tu as le choix : soit c'est ça, soit je fais de toi mon informatrice. Tu me sembles pas être une vilaine chasseuse qui chasse tout ce qui bouge et qui est pas humain, alors ça peux être intéressant. » Signer un contrat, une phrase que la jeune femme n’aime pas entendre. Dans son milieu, ce n’est jamais une bonne chose. Mais lorsqu’elle entend le mot vendeuse, un air plus que surpris s’affiche sur le visage de la rouquine. Ce métier pourra être intéressant pour la jeune femme, devenir informatrice ne sera pas une des meilleures choses. Surtout vu son passé. « Qu’est-ce que tu attends au juste de ta vendeuse ? » Layla l’interroge. Elle est vraiment tentée par le fait de signer ce contrat, mais elle est inquiète de commettre une erreur et de vendre son âme. « Je doute, que je serais un grand aide comme informatrice, vu mon passé. » Elle ne va pas plus dans le détail, comme beaucoup de personnes la connaissent déjà. « Rassure toi, beaucoup me trouvent embêtants, mais je suis un patron tout à fait ravissant, et pas si exigeant qu'on ne peux le penser. Alors, tu préfères quoi ? »  Si elle signe, on lui redonne ses affaires, mais elle sait très bien qu’il doit déjà avoir toutes les données dont il a besoin. Pourquoi est-ce qu’il lui offre alors des boulots ? La rouquine l’ignore. Elle ne comprend pas le jeune homme en face d’elle. « Si jamais je signe, pour le poste de vendeuse. Est-ce que je risque quelque chose ? » Layla ne risque pas de signer, au cas où elle risque sa propre vie ou celle de ses proches, même si elle n’en a pas beaucoup.

@Hermès

____________________________________________
I am a hunter and proud of it, but something needs to change and I will do it. Even if it means the end for me. I am a proud Stone till the end!
Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 1638
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Aujourd'hui à 3:44
Bien, elle ne semblait pas protester, dire que j'étais dément, et tout ce genre de chose. Déjà, c'était un bon point, c'est qu'elle réfléchissait à la question, et qu'elle n'était pas forcément contre. Après, moi même je trouvais l'idée de lui rendre ses affaires en échange qu'elle devienne ma vendeuse, complètement farfelu. Mais avouez que ça avait un côté amusant, et autant dire, que m'amuser, oui, vraiment, j'adorais ça. 
Alors quand elle me demanda ce que j'attendais d'une vendeuse, je lui répondis juste : 

- Tu n'auras qu'à lire le contrat, mais juste vendre des choses quoi. 

J'imaginais bien qu'elle devait se méfier, et que c'était pour cette raison que sa question était totalement bizarre. Qu'est ce que faisait une vendeuse ? Vendre ? Ca me semblait logique. Mais bon, l'idée de signer un contrat avait une personne non humaine avait toujours un côté définitif, à cause de ce que proposait les démons. Mais moi, je ne pouvais pas prendre les âmes des gens. Et autant dire que même si je pouvais, j'ignorerais totalement ce que je pouvais en faire ! 

De ce que je compris, du moins, de ce qu'elle me dis, Miss Stone ne serait guère utile en tant qu'informatrice. Je levais un sourcil, curieux de savoir qu'elle pouvait bien être son passé pour qu'elle ne fus pas utile de ce point de vue là et à cause de cette raison. Mais j'imaginais que si elle venait travailler dans mon magasin, on aurait tout le temps pour faire connaissance et devenir proche ! 
Enfin. Devenir proche. Disons que si j'appréciais la compagnie des humains, les seules personnes avec qui j'étais réellement proche était un certain ange et un certain dieu égyptien. 

Enfin, alors que je lui tend mon téléphone, je la vois qui hésite encore. 
C'est bien sûr légitime, on ne pourrait pas lui reprocher ce fait. Faire confiance à un voleur non humain... Cela serait fort surprenant venant d'une chasseuse ! 

- Disons que tu risques juste de devoir servir des clients intraitables et incroyablement lourdingues. Mais à part ça...Je ne suis pas un démon tu sais ? Je ne peux pas te proposer de vendre ton âme, et je ne vais pas t'embrasser pour sceller notre pacte. Disons juste que...Ma nature me permet de faire des échanges, et que je suis bon à ça. 

Je lui fis un sourire sympathique. Cette rousse me plaisait. Elle avait quelque chose qui m'intéressait, dans son caractère, dans sa façon d'être. L'avoir comme vendeuse serait réellement quelque chose qui me plairait. 

- Et avoir une vendeuse aussi franche que toi, oh... Ca serait vraiment amusant à voir. Et puis, je ne risque pas de te virer comme ça. Si tu lis le contrat tu verras que je ne suis pas une horrible personne. 

Je soufflais doucement, tenant toujours mon téléphone dans mes mains, lui tendant avec intérêt. 

- En plus si tu regardes le contrat, il est indiqué que si tu signes, je te rend tes affaires. Et je ne suis pas quelqu'un de mauvais. 

Oh oui, parfois, je mentais, et je n'avais jamais dit que j'étais quelqu'un de bien, mais quand quelque chose m'intéressait, j'étais du genre sympathique, voilà tout. 

____________________________________________

Dieu ne joue pas aux dés, mais peut-être qu'il joue au bilboquet.


Parce que moi madame j'ai un nouveau travail:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je suis un voleur, rien de plus - Layla
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour :: Philadelphie :: Centre Ville -