Ship du mois

Pseudo

Pseudo

Le forum a ouvert le 23/10/2017
Déconseillé au -16 ans. Peu contenir des sujets crus
Inspiré de la saison 10 de Supernatural. Risque de Spoil
Design créé par Hesa (Dean Winchester) ainsi que le codage des catégories, qeel, panneau latéral + + pa
Codage de la PA créé par Laue (Phaliel) ainsi que Hesa(Dean) pour le background.
Codage de la liste des membres par Crush, ainsi que la navigation.
Les codes et le design sont la propriété de DH. Merci de respecté le travail des admins en ne les recopiant pas.
Be careful with your words (Elathan & Nargal)

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Rowena, Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers

Be careful with your words (Elathan & Nargal)

 :: Philadelphie :: Centre Ville :: Bar Raffiné Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Modératrice
Démon des croisements


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 103
Crédit : 1881
Emploi/loisirs : Bras droit de Crowley
MessageSujet: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Mar 29 Mai - 11:49
Nargal & ElathanBe careful with your words
Be careful with your words

Son bureau aux grandes baies vitrées neuves surplombait la ville cosmopolite de Philadelphie, sur laquelle une pluie dévastatrice s’abattait, faisant fuir les quelques étudiants qui traînaient dans les rues, profitant de leur temps libre. Au loin, il pouvait apercevoir les nombreux décollages des avions long-courriers à destination de villes étrangères, rependant un bruit peu agréable à l’oreille.
Son bureau n’avait absolument rien d’officiel. Situé au dernier étage d’un building encore inhabité, Nargal avait comme imposé sa présence au sein du bâtiment partiellement vide.

Assis dans son luxueux fauteuil noir posé sur une moquette blanche, le démon, sa fidèle cigarette à la main, s’afférait aux dossiers préalablement confiés par Crowley, qui concernait essentiellement les descriptions des nouveaux membres nommés par le roi au sein de l’Enfer. Nargal s’assurait, avec une attention minutieuse, qu’ils étaient prêts et loyaux pour endosser ce rôle parfois périlleux. Il ne voulait certainement pas qu’une erreur de sa part engendre une rébellion pour le trône, au quel cas ses compétences seraient remises en question.

Après plus de deux heures et demies de travail, Nargal quittait son bureau pour rejoindre les rues sombres de la métropole. Sa montre affichait 23h53, la nuit était tombée, mais la pluie diluvienne continuait de se déverser sur les avenues à présent trempées. Pour une fois, le démon avait sa soirée de libre, et il comptait bien profiter de cette « liberté » qui se manifestait que très rarement. Cependant, en bon professionnel qu’il était, Nargal avait cette tendance écouter chaque conversation lorsqu’il croisait par mégarde un démon dans un bar ou dans la rue. C’était devenu presque un réflexe. Ainsi, cela lui permettait de débusquer quelques complots qu’il n’avait pas entendu au sein de l’Enfer.

Ce soir, il décidait de se rendre dans le bar raffiné, qui alimentait le charme de Philadelphie. Nargal voulait fuir cette classe moyenne et ces ivrognes déjà ivres au premier vert. Ici, dans ce lieu, les clients étaient beaucoup plus distingués, élégants, raffinés, ce qui lui correspondait bien mieux que ces bars bas de gamme. En rentrant, il enlevait son béret noir en le gardant à la main, et s’arrêtait. Ses yeux se posèrent rapidement sur un jeune homme qui interprétait une mélodie harmonieuse sur sa guitare, rendant silencieux les clients. Si, pour eux, il n’était qu’un guitariste encore inconnu, pour Nargal, il était un démon qu’il n’appréciait pas : Elathan.

Connu pour son dégoût de sa propre nature ainsi que Crowley, Nargal s'était longuement renseigné sur Elathan, il y a quelques semaines. Il voulait avoir une conversation avec lui, afin de le remettre dans le droit chemin. Pour l'instant, il se contentait d'écouter le démon, et s'installa à une table vide, au fond du bar. Il croisait ses jambes et gardait son regard fixé sur le démon, attendant qu'il finisse sa représentation pour venir l'aborder.
Revenir en haut Aller en bas

Co-fondatrice
Démon


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 90
Crédit : 2736
Emploi/loisirs : Musicien dans un bar de la ville
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Mar 12 Juin - 9:46
Be careful with your words
Elathan & Nargal
Je sentais la chaleur du projecteur sur moi alors que je chantais une chanson que j'avais écris. Une chanson extrêmement personnelle au sujet de mon frère. Je parlais à propos du fait que lui et moi avions eu des désagréments, je regrettais ce que j'avais fait et je n'arrivais pas à passer par dessus tout ce qui m'était arrivé lui concernant. Après tout, c'était pour lui que j'avais vendu mon âme. Je n'aimais pas ce que j'étais devenu, mais pour lui, pour lui je le referais encore.

Je n'avais pas de cours de chant et espérais que les clients appréciaient mon style. Je faisais de mon mieux pour préserver la voix de ce véhicule. Il savait chanter, mais à la place il avait choisi d'être un homme d'affaire. Il pouvait être tellement plus que ça ! Un chose était sûre, je n'hésiterais pas à exploiter cette magnifique voix et réaliser mon rêve le plus cher.

L'idée de posséder un humain pour pouvoir me trimbaler sur Terre n'était pas la plus joyeuse, mais c'était ça ou l'enfer. Même en possédant un humain et en essayant de vivre une vie normale, il arrivait que des saletés de démons viennent m'emmerder. J'espérais juste que ce soir ne soit pas le cas.

La salle était silencieuse alors que je jouais de la guitare et accompagnait la mélodie de ma voix. Quand j'étais sur scène, je pouvais m'exprimer comme bon me semblait. Pendant l'espace de quelques minutes, leur attention était braquée sur moi et personne d'autre, ce qui rendait l'expérience magique. Pendant quelques minutes, je ne pensais pas au fait que je n'étais pas humain. Pendant quelques minutes, j'oubliais tout.

Pourtant, la chanson se termina et les gens dans la salle applaudirent. Un large sourire fendit mes lèvres en les voyant. Je les saluai, les remerciai et disparu derrière la scène pour laisser place à d'autres artistes qui venaient se produire dans ce bar. Étant un démon, je me fatiguais bien moins rapidement que les humains. J'avais chanté d'autres chansons avant celle-là. Là où les humains étaient fatigués, moi j'avais encore plein d'énergie et je pouvais remonter sur scène. Quatre chansons étaient largement assez.

Une fois présentable, je pris mon blouson de cuir et allai à l'avant du bar au comptoir tenu par le barman. J'avais envie de prendre quelque chose d'alcoolisé pour terminer la soirée. Je pris place sur un tabouret, commandant un verre de whisky. En attendant de le recevoir, je sorti mon portable et jetai un oeil à mes messages. C'était fascinant ces engins. Lorsque je reçu mon verre, je levai la tête, remerciai le barman et pris une gorgée de ma boisson.

Des gens venaient me voir pour me féliciter et je les remerciai. Certains demandaient un autographe et même une photo. Je souriais doucement et acceptais gracieusement, même si au fond je n'avais pas envie d'être dérangé. J'appréciais tout de même leurs mots. Ils m'allaient droit au coeur.
© Laueee

____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

Modératrice
Démon des croisements


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 103
Crédit : 1881
Emploi/loisirs : Bras droit de Crowley
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Sam 16 Juin - 9:10
Nargal & ElathanBe careful with your words
Be careful with your words

Sa prestation était d’une finesse et d’un raffinement inégalable. Etant lui-même un amateur hors pair de musique, Nargal avait apprécié la chanson interprétée par Elathan dont les paroles tournaient essentiellement autour de son frère. Si ces quelques mots touchaient la sensibilité de certains clients, Nargal, quant à lui, restait impartial devant ce surplus d’émotions. Il attendait juste patiemment que Elathan finisse sa prestation, par respect pour lui. S’il avait été dans un très mauvais jour, Nargal aurait été capable d’arrêter tout bonnement sa chanson, devant les yeux incompris des clients.

Les clients semblèrent ravis de la prestation d’Elathan, étant donné les applaudissements enjoués et festifs de ces derniers, une fois la chanson terminée. Le démon se retirait de la scène, pour autant, ce n’était pas pour cette raison que Nargal se précipitait pour aller le rencontrer. En effet, le bras droit de Crowley venait à l’instant de commander un aquavit, une eau-de-vie de céréale ou de pomme de terre parfumée avec différentes substances aromatiques, consommée dans les pays scandinaves. Il ne voulait pas précipiter les choses, pour ne pas faire fuir Elathan de suite.

Quelques minutes plus tard, une fois son verre terminé, Nargal aperçut son partenaire de la soirée, s’installant au comptoir. Il fut rapidement amusé par l’amas de « fan » qui s’empressaient de prendre une photo avec lui, ou de lui faire signer un bout de papier. Les humains pouvaient être fascinants lorsqu’ils étaient heureux pendant l’espace de quelques secondes. Ils oubliaient le monde extérieur et s’enfermaient eux-mêmes dans leurs propres bulles.

Une fois l’affluence moins importante, Nargal se leva doucement, prenant son verre dans sa main droite. Il se dirigeait à une allure lente vers Elathan, sans le quitter des yeux. Le démon venait poser son verre à côté du chanteur, avant de s’installer sur le tabouret. Pendant quelques secondes, Nargal ne prononça pas un seul mot,

-Je vois que tu mets facilement l'ambiance. Si tu pouvais transmettre la même énergie en Enfer, je t'en serais reconnaissant. [/b]Commença-t-il, un brin ironique. Mais j'oubliais que l'Enfer n'était pas ta destination favorite.

Nargal tournait enfin son regard vers Elathan, le détaillant pendant quelques minutes sans montrer d'émotions particulières. Il finissait ensuite son verre, puis se tournait vers la salle de restauration, s'arrêtant sur la scène.

-C'est donc ceci que tu fais ? Chanter ? Divertir les richissimes humains ? Peu étonnant après tout. Tu as toujours été attiré par eux n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas

Co-fondatrice
Démon


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 90
Crédit : 2736
Emploi/loisirs : Musicien dans un bar de la ville
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Sam 28 Juil - 23:04
Be careful with your words
Elathan & Nargal
Je fermai mon téléphone et me tournai pour m'occuper de mes fans. Il y avait trop de gens autour de moi. Beaucoup trop. J'aimais mes fans. Ils étaient des amours. Cependant, je voulais profiter de ma soirée après une longue journée. Finalement, le dernier groupe de personne autour de moi finit par se dissiper et partir. Je repris mon téléphone, terminant de lire mes messages manqués ou bien faisant le tour des médias sociaux pour voir ce qu'il y avait de nouveau dans la vie de mes amis. Les gens étaient connectés, mais en même temps si déconnectés. Aucun contact humain, juste des photos en ligne ou bien des messages instantanés.

Des pas se firent entendre et un tabouret se déplaça. Je vis une silhouette familière du coin de l’œil. La personne ne dit rien immédiatement. Elle attendait, mais quoi au juste ? C'est alors qu'elle prononça des mots au sujet de l'enfer comme quoi je pouvais transmettre cette énergie là-bas. Cette voix. Je la reconnaîtrais n'importe où. Un démon. Un putain de démon ! Je serrai la mâchoire, tentant de me calmer un peu. Si je ne le faisais pas, je n'hésiterais pas une seule seconde à lui sauter dessus pour lui arracher les yeux de la tête.

« Nargal. Quel plaisir de te voir ici »

Je le détestais. Il était le bras-droit de Crowley, une autre enflure que je voulais éliminer à tout prix.

Je détestais l'enfer. Il le savait déjà, car il avait dit que ce n'était pas mon endroit préféré. Effectivement, je préférais rester parmi les mortels que me balader en enfer et respecter les ordres de Crowley. J'adorais mon métier. Jouer pour moi-même et pour les autres était toute ma vie. La musique pouvait transmettre toutes sortes d'émotions chez les autres.

Je pris mon verre de whisky, le portai à mes lèvres et bus une gorgée. Mes doigts se refermèrent autour et j'appuyai mon coude sur le comptoir devant moi. Mes yeux se posèrent sur le démon en face de moi et je les plissai, l'observant attentivement avant de détourner le regard vers le bas, ricanant doucement.

« J'aime ce que je fais, Nargal. La musique est toute ma vie. Oui, c'est pour les divertir, mais en même temps ça me plaît de partager ce que je compose avec les autres » dis-je, un léger sourire amusé sur les lèvres et prenant une gorgée de mon verre.

Peut-être qu'avant de devenir un démon, Nargal avait su ce qu'était être proche d'une autre personne. Vouloir son bonheur et sa sécurité. Maintenant que les flammes de l'enfer avaient consumés son âme, je ne saurais dire s'il se souvenait de ce sentiment. La relation que j'entretenais avec mes fans était différente de celle que j'avais avec des amis ou des coups d'un soir. Oui, je me servais de ces derniers pour assouvir mes envies, mais je les respectais un minimum.

« J'ai toujours été proche d'eux. Même que je dis toujours que je suis un produit raté de la création de Lucifer. Je ne cherche pas à faire le mal, Nargal. Ça ne m'intéresse pas. Je veux juste vivre ma vie sans qu'on m'emmerde »

C'était un message subtil qui signifiait « Barre toi, sinon je t'en colle une droite » Je n'avais pas envie de me battre. Je préférais régler mes différends entre des démons matures, mais fallait croire que certaines fois, il y avait d'autres de ces enflures qui n'hésitaient pas à cogner s'ils en sentaient l'envie. Ce n'était pas mon genre. Je cognais uniquement si on m'emmerdait, pas pour le plaisir de le faire.

« Je veux bien boire tranquille si tu as terminé » dis-je, prenant mon verre et buvant le reste pour ensuite en demander un autre au barman.
© Laueee

____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

Modératrice
Démon des croisements


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 103
Crédit : 1881
Emploi/loisirs : Bras droit de Crowley
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Ven 17 Aoû - 8:06
Nargal & ElathanBe careful with your words
Be careful with your words

L’activité favorite de Nargal était simple et très courante. Il appréciait, pour le malheur de tous, agacer fortement ses ennemis avec son calme olympien et ses paroles parfois très tranchantes. Le second de Crowley était simplement très sincère, ce qui aujourd’hui, s’avérait être extrêmement rare et aussi précieux que l’or. C’est pourquoi Crowley l’avait choisi pour s’occuper des affaires secondaires mais toutes aussi importantes de l’Enfer. Quand il voulait s’exprimer, Nargal ne passait pas par quatre chemins de peur de brusquer le roi. Non, au contraire, il allait droit au but, que cela plaise ou non, et avait adopté cette méthode brutale avec toutes ses bonnes ou mauvaises rencontres.
Il se raclait la gorge, pour retirer son béret gris qui avait certainement connu les deux guerres mondiales, étant donné la vétusté du tissu. Il le posait sur le comptoir, à ses côtés, avant de soupirer, coupant presque Elathan dans ses explications.

-Que les choses soient claires entre nous. Que tu aimes chanter des chansons à l’eau de rose devant des bourgeois qui vont se bourrer la gueule avec du vin français, ça m’est franchement égal. Si tu as envie de signer des bouts de papiers avec ta tête dessus, eh bien, fais-le mon ami. Il marquait une pause, pour passer sa main dans ses cheveux et tourner la tête vers Elathan. Je te demande juste de venir participer aux réunions importantes organisées par Crowley. Tu te mettras au fond, afin de dormir comme d’autres démons peuvent le faire, je te réserverais une place. Finit-il très sèchement et amèrement.

Ce n’était pas à Nargal de décider si les démons pouvaient exercer des activités extra-professionnelles, mais à Crowley. Cependant, ce dernier n’était pas fan des absences quotidiennes d’Elathan ; c’est pourquoi Nargal essayait de lui faire passer le message de la manière la plus…diplomate possible. Si certains pouvaient penser qu’il commençait à sérieusement s’agacer ils avaient tout faux. Lorsqu’il commencerait à s’énerver, le bar allait très rapidement se vider tant les clients seront effrayés par le spectacle d’horreur que le démon pourrait leur offrir, en décapitant, par exemple le serveur qui ne travaillait pas assez vite pour lui. Mais pour l’heure, il préférait montrer son mécontentement à travers son organe vital qu’était sa voix parfois monotone ou explosive.

Nargal libéra un rire discret et amer face aux paroles d’Elathan. Il se frottait les yeux de désespoir mais aussi de mélancolie.

-Si un sort existait pour changer la nature d’une créature, je te forcerais à devenir un ange. « Je ne cherche pas à faire le mal » sérieusement Elathan ? Demanda-t-il en imitant un tantinet la voix du démon. Je pense que dans toute mon existence, je n’ai jamais vu un démon aussi pacifique. Il marquait un temps d’arrêt pour se resservir un verre d’alcool. Tu sais que tu vas te faire bouffer par tout le monde si tu ne mords pas un petit peu ? Et pas que par les démons, par les chasseurs, par les anges, même par les adolescents encore puceaux. Il posait une main étrangement douce sur le dos d’Elathan. C’est simple, si tu veux que je dégage, et je sais que c’est ton souhait le plus cher en ce moment, emménages en Enfer. Je peux même demander à Crowley de t’installer une chambre 5* avec piano et guitare.

Nargal essayait de cacher sa petite pointe ironique au sein de sa voix pour paraître le plus crédible possible. En réalité, il était déjà conscient que Crowley allait passer un savon phénoménal à Elathan pour avoir fui ses responsabilités. Et ça, c'était s'il était dans une humeur excellente...

-J'aurais terminé quand tu auras pris la décision que je veux. Il arquait un sourcil avant de reprendre. Ce qui va prendre beaucoup de temps.



Surtout dis moi si quelque chose ne va pas !
Revenir en haut Aller en bas

Co-fondatrice
Démon


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 90
Crédit : 2736
Emploi/loisirs : Musicien dans un bar de la ville
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Sam 1 Sep - 20:16
Be careful with your words
Elathan & Nargal
Nargal ne me laissa pas terminer mon monologue. Il avait enchaîné qu'il s'en foutait que je chante des chansons à l'eau de rose pour des bourgeois qui se saoulaient la gueule au vin. Premièrement, ce n'était pas des chansons à l'eau de rose. Juste des chansons qui exprimaient ce que j'éprouvais, rien de plus. C'était peut-être chargé d'émotion, mais ce n'était pas à l'eau de rose. Ça me plaisait quand une chanson venait chercher une personne. Cela signifiait que j'avais bien réussi mon travail.

« Tu veux que je vienne participer aux réunions de cet enfoiré de Crowley ? Tu es sérieux, là ? C'est énormément mal me connaître ! »

C'était une blague ? Nargal souhaitait que je vienne en enfer ? Non, mais il se foutait de ma gueule ? Si je pouvais y mettre le feu, je le ferrais. Si je pouvais tuer Crowley, je le ferais. Et puis, ils savaient que j'en avais rien à foutre de cet endroit de merde qui me donnait envie de gerber. Je voulais juste chanter, me bourrer la gueule et baiser avec autant de femmes et d'hommes que j'en avais envie !

Nargal était surpris de voir un démon pacifique ? Et bien il était servit ! Je détestais ce que j'étais, voilà pourquoi. L'enfer m'avait suffisamment corrompu pour avoir changé ma nature, mais il m'avait pas enlevé les souvenirs de mon ancienne vie. Je me souvenais de tout et c'était ce qui me faisait chier, car je n'étais pas quelqu'un de mauvais.

« Oui pacifique ! » m'exclamai-je. « Je veux pas être un démon. Toi et Crowley ne comprenez pas ça à ce que je vois »

L'homme me dit qu'il fallait mordre un peu, car sinon j'allais me faire bouffer par les anges et les chasseurs entre autre. Oui, il m'arrivait de devoir mordre un peu, mais la plupart du temps je réussissais à prouver que ce n'était pas moi le méchant. Quant aux autres démons… bah, je les tuais. C'était aussi simple que ça.

« Tu sais ce que j'en fais des démons qui m'emmerde ? Je leur éclate la tête. Tu t'es pas demandé pourquoi pleins de démons disparaissent ? » demandai-je, appuyant mes avant-bras sur le comptoir devant moi. Je redemandai un verre au barman et pris une gorgée après l'avoir reçu. « Oui, j'avoue que c'est contredire ce que je souhaite être, mais des fois, pour avoir la paix, c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour me débarrasser d'eux »

Le démon ajouta qu'il m'offrirait une chambre cinq étoiles en enfer avec piano et guitare. Je sentais l'ironie dans ses mots et roulai des yeux. Il allait me foutre la paix quand je prendrais la décision qu'il voulait. C'était que je participe aux réunions en enfer et exécute les ordres de Crowley. Il s'autoproclamait roi tandis que Lucifer était roi. Ce n'était pas la même chose.

« Je n'ai aucune idée si tu t'en doutes, mais tu attendras long-temps » dis-je, mettant l'accent sur la première syllabe du mot longtemps avec pour intention de lui faire comprendre qu'il perdait son temps.

Bien vite, mon verre se termina et j'en commandai un autre. Du point de vue des autres personnes présentes dans la pièce, j'avais l'air d'un alcoolo qui ne savait pas arrêter de boire. Sauf que j'étais un démon et l'alcool n'avait aucun effet sur moi.
© Laueee

____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

Modératrice
Démon des croisements


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 103
Crédit : 1881
Emploi/loisirs : Bras droit de Crowley
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Mar 11 Sep - 10:02
Nargal & ElathanBe careful with your words
Be careful with your words

Plus les gens le détestaient, et plus Nargal était heureux. Drôle de manière de se conduire pour vivre son immortalité paisiblement, à croire que les problèmes s’avéraient être ses meilleurs amis. Il était une pourriture, ça il le savait, et c’était pour ça qu’il jouait parfaitement son rôle de démons arrogants qui critiquait chaque faits et gestes de ses congénères. Après tout, il fallait bien s’amuser de temps en temps dans cette immortalité parfois monotone. Les seuls « amis » avec qui il pouvait être très agréable étaient Crowley, Râ, et, pour sa propre surprise personnelle, Dean Winchester. Comme quoi, la vie est faite de surprises peu communes.

-A ton avis ?! Bien évidemment que je suis sérieux Elathan, tu crois que je perds mon temps pour rire peut-être ? Il soupirait légèrement avant de reprendre. J’ai fait l’effort de venir dans cette déchetterie pour bourgeois, où le fric coule aussi abondamment que les chutes du Niagara, alors tu vas me faire plaisir de venir en Enfer, au moins une fois.

De toute manière, il y avait peu de chance pour que Elathan revienne une nouvelle fois en Enfer. Crowley emploierait certainement les grands moyens pour faire comprendre aux autres que ce genre de comportement était intolérable en Enfer. Mais ça, Nargal le gardait pour lui, pour avoir une chance d’accomplir son but final. Persévérant, il n’allait pas laisser tomber son objectif, même devant les nombreux refus d’Elathan. Il allait le ramener par la peau du cou s’il le fallait, mais il n’allait pas repartir d’ici les mains vides ; cela décevrait bien trop Crowley.

-On ne peut pas avoir tout ce que l’on veut dans la vie, même pour nous. Cracha-t-il en sortant son paquet de cigarette pour le poser vulgairement sur le comptoir. Tu crois que j’ai voulu la naissance de Britney Spears ou de Hitler ? Non, mais pourtant ils ont bien existé. Alors tu vas de l’avant et tu acceptes une bonne fois pour toute ta putain de nature. Il regardait Elathan de haut en bas, d’un air rechignant. J’ai l’impression de m’adresser à un humain parfois.

Pour le second de Crowley, exprimer ce genre de parole s’avérait être d’une facilité déconcertante, car il ne connaissait pas et ne ressentait pas le mal-être profond d’Elathan pour sa nature de démon. Nargal ne s’était jamais vraiment senti mal dans sa peau, à vrai dire, il aimait beaucoup sa nature et ce sentiment de puissance qui coulait dans ses veines. Il arquait un sourcil face aux commentaires d’Elathan, qui paraissait soudainement menaçant. Tiens, étrange…et intéressant. Nargal en profita pour sortir une cigarette du paquet, sans pour autant l’allumer.

-Et tu sais ce que je fais des démons qui ne veulent pas écouter ce que je leur dis ? Il marquait une pause, attendant une réponse, fixant son camarade, avant de reprendre la parole. J’allume paisiblement ma cigarette pour savourer le délicieux parfum qui donne des cancers aux humains, il accompagnait ses paroles en allumant la cigarette, puis je l’enfonce dans l’œil de ma victime avec amusement. C’est l’une de mes spécialités. Finit-il en fumant, avant d’expirer sa fumée. Alors arrête de jouer avec moi, car je suis à deux doigts d'enlever mon visage diplomate.

Il se raclait la gorge, avant de faire tomber ses cendres sur le comptoir, n'ayant pas envie de réclamer un cendrier. Pourquoi faire preuve de politesse avec les humains ? Ils n'étaient que des miettes que l'on écrasait sans même remarquer.

-Eh bien...Attendons long-temps...devant ces colonnes de boissons alcoolisées. Finit-il en contemplant les étagères où de nombreuses bouteilles d'alcool attendaient d'être versées.



Revenir en haut Aller en bas

Co-fondatrice
Démon


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 90
Crédit : 2736
Emploi/loisirs : Musicien dans un bar de la ville
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Dim 14 Oct - 14:03
Be careful with your words
Elathan & Nargal
Il était pas encore parti celui-là ? Il voyait pas que j'en avais rien à foutre de lui ? Je ne voulais pas lui parler. Je préférais me bourrer la gueule et me ramener une jolie femme ou homme pour la soirée. Et cela ne serait pas lui, c'était certain ! Il s'était déplacé dans cet endroit où l'argent et l'alcool coulait ? Ouais, ben personne ne le lui avait demandé. Lui faire plaisir ? C'était la dernière chose que je voulais.

Je plissai les yeux et l'observai silencieusement. Il se croyait tout permis ou quoi ? Il croyait que j'allais céder aussi facilement que ça ? Que je n'allais pas me battre et faire chier les gens pour obtenir ce que je voulais ? Là encore c'était mal me connaître. J'avais une idée en tête et j'étais pas prêt de laisser tomber, sauf si la personne avait des arguments assez convaincants, mais là... c'était juste une pourriture de l'enfer qui souhait que je participe aux réunions de Crowley.

« Même pas en rêve ! »

Il avait pas tort, je refusais d'accepter ce que j'étais, mais comment le faire alors que je me souvenais de mon ancienne vie ? Je n'avais pas envie de faire le mal pour le simple plaisir de le faire. J'avais des envies de meurtres tout à fait normal pour un démon, mais si je voyais un humain qui faisait chier personne, je n'avais pas envie de m'amuser à le faire chier pour le plaisir de le faire.

« Tu crois que c'est simple quand tu te souviens de ta vie d'avant et que tu sais que t'es pas une mauvaise personne ? » demandai-je, prenant mon verre et le portant à mes lèvres pour en boire une gorgée. « J'ai des envies de meurtres normale pour un être comme nous, mais je ne sens pas le besoin d'agir pour les combler. M'amuser avec la bouffe pour le simple plaisir de le faire ne m'intéresse pas. J'ai aucun plaisir à me comporter de cette façon. »

Il arrivait pas à comprendre que je ne voulais pas le rejoindre ? Je savais qu'on ne pouvait pas toujours avoir ce que l'on souhaitait dans la vie. Ça s'appliquait aux humains. Les démons s'en foutaient de cette loi non écrite. Ils obtenaient ce qu'ils désiraient de n'importe quelle façon possible. J'allais faire de même aussi.

J'en avais assez dit. Je gaspillais ma salive avec cette enflure qui se croyait protégé parce qu'il était le préféré de Crowley. Préféré ou pas, j'allais l'emmerder ! Il répliqua qu'il allait me mettre la cigarette dans l'oeil. Un léger sourire amusé étira mes lèvres alors que je le fixais. Je savais qu'il n'hésiterait pas à le faire, mais je n'avais pas peur. Si j'avais été humain, peut-être que j'aurais eu peur, mais c'était différent.

Il ajouta qu'il attendrait longtemps. Je ne jouais pas. J'allais réellement le faire attendre. Jamais je ne lui offrirais ce qu'il désirait. Je me tournai pour faire face aux étagères pleines de bouteilles d'alcool prêtes à être versées, buvant mon verre tout en l'ignorant. Je me tournai ensuite vers les autres gens dans la pièce et remarquai qu'une magnifique femme me fixait. Je lui offris un sourire et me levai de mon tabouret, plaçant mon manteau sur mes épaules. Je me tournai ensuite vers Nargal. Quand même pas oublier la politesse !

« Je file. C'était un plaisir te parler » C'était ironique, bien entendu. Quelle enflure.

Je me mis en marche et allai rejoindre la femme. J'osais espérer qu'elle soit de meilleure compagnie que Nargal !
© Laueee

____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

Modératrice
Démon des croisements


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 103
Crédit : 1881
Emploi/loisirs : Bras droit de Crowley
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Jeu 25 Oct - 15:08
Nargal & ElathanBe careful with your words
Be careful with your words

« Nargal ». Depuis bien des années cette simple évocation de son prénom créait des frissons dans le dos de pas mal de monde, sans être prétentieux. Être le bras droit de Crowley comportait de nombreux avantages comme par exemple, se faire obéir par (pratiquement) tout le monde. Peu de démons osaient braver l’autorité de Nargal pour montrer une forme de résistance, car bien souvent, Crowley venait les éliminer dans l’heure qui suivait. Cependant, lorsqu’il rencontrait un os, un démon ne voulant absolument pas céder, les nerfs du bras droit du roi lâchaient très rapidement. Nargal n’était pas habitué à ce qu’on lui dise « non », malgré d’infinies menaces. Lui qui était habituellement calme car il récoltait tout ce qu’il voulait, pouvait s’animer d’une colère extrême quand rien n’allait comme il l’avait prévu.

Ce scénario apocalyptique semblait se dessiner et Nargal tentait de ne pas s’agacer de suite, bien qu’il fît craquer de plus en plus ses os, signe d’une colère imminente chez lui. Il avait envie de lui faire avaler sa cigarette encore allumée mais se retient une nouvelle fois, restant « civil ».

-Je pensais avoir été clair auparavant mais apparemment non. Je suis arrivé à un point où je me contrefiche que tu aimes tuer ou non. Puis entre nous, tuer n’est pas dans l’instinct d’un démon sinon ton corps serait déjà dans un cercueil depuis longtemps Elathan…
Siffla sèchement Nargal.

Cela devenait de plus en plus compliqué de rester calme et surtout poli face à un prétentieux qui s'amusait à faire tourner Nargal en bourrique. Pour ce point de vue là, le second n'était pas très professionnel...Enfin il l'était rarement à vrai dire.

Elathan se fichait ouvertement de lui, chose que Nargal ne connaissait pas vraiment. Peu de personne lui avait manqué de respect comme ce démon venait de le faire, et honnêtement, cela le mettait dans une colère noire lorsque cela arrivait. Il laissait pendant quelques minutes Elathan discuter avec sa nouvelle trouvaille, trouvaille qui écœurait par ailleurs Nargal. Soudain, il piqua la bouteille que le barman tenait dans sa main pour l’exploser violemment contre le comptoir. Avec la violence du geste, quelques gouttes du liquide s’étaient écrasées contre le plafond de la salle, et des bouts de verre avaient fini leur course à l’autre extrémité du bar. Un silence à la fois surpris et morbide s’était installé dans le bâtiment, laissant à Nargal la possibilité de se lever pour se mettre au centre de la pièce, et récolter ainsi les regards interrogateurs des clients bourgeois.

-Mesdames et Messieurs, veuillez recevoir mes excuses pour avoir dérangé votre repas faussement gastronomique, mais voyez-vous, je suis assez agacé ce soir. Agacé car un excellent ami à moi préfère se pavaner avec une fille au décolleté plus large que le Grand Cayon plutôt que de m’écouter. Donc, je vais rapidement lui faire comprendre qu’on ne me manque pas de respect publiquement.

A la suite de son speech, il claquait simplement les doigts. Peu de temps après, la totalité des clients du bar commençaient à tousser violemment et gravement, crachant pour la plupart du sang. Si ce n'était pas très dérangeant à première vue, la santé des pauvres humains allaient rapidement se dégrader. Fier de son geste, Nargal croisa les mains dans son dos en retournant près d'Elathan.

-Il me semble que tu m'as confié aimer les humains n'est-ce pas ? Veux-tu vraiment les voir tous mourir ce soir, car je peux leur faire des choses beaucoup plus sadiques que ça. C'est toi qui à leur vie dans tes mains Elathan. Il tirait la chaise pour s'asseoir à la table du démon puis regardait la jeune femme qu'Elathan côtoyait. Par une simple pensée, Nargal lui fit quelques veines qui s'étalèrent vulgairement sur la table en bois.

-Je pense que cela va te dégoûter de l'embrasser. Finit le second, un léger sourire au coin des lèvres.

Revenir en haut Aller en bas

Co-fondatrice
Démon


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 90
Crédit : 2736
Emploi/loisirs : Musicien dans un bar de la ville
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Ven 23 Nov - 12:25
Be careful with your words
Elathan & Nargal
Mon attention était ailleurs, concentrée sur une jolie femme qui semblait bien plus intéressante que Nargal. Elle avait de la conversation. J'avais appris énormément de choses sur elle en quelques minutes. Elle était médecin et adorait sortir le soir entre amis. Pourquoi ce bar ? Et bien, on lui avait dit que la nourriture était délicieuse et que la musique était agréable à entendre. Elle avait dit avoir apprécié ma prestation, ce qui me fit sourire. J'étais heureux de voir que les gens appréciaient ma musique.

C'est alors qu'une explosion de verre se fit entendre. Surpris, je me retournai pour voir Nargal avait pris une des bouteilles et l'avait cogné contre le comptoir tenu par le barman. De l'alcool avait éclaboussée le plafond et les gens autour de lui. Des morceaux de verre étaient éparpillés un peu partout. C'est alors que Nargal présenta ses fausses excuses en disant qu'un ami à lui avait été irrespectueux envers lui. L'étais-je ? Bien sûr que non ! Je lui avais tenu tête, c'est tout ! Il disait que cet ami préférait se pavaner avec une fille au décolleté plutôt que de l'écouter. Je me sentis visé soudainement.

Je me sentis mal à l'aise tout d'un coup. J'avalai ma salive difficilement et détournai le regard. Les gens étaient plus concentrés sur Nargal que moi. Une chance. On pouvait y lire la peur, la confusion et l'horreur dans leurs yeux.C'était tout à fait normal. Un homme démontrait un réaction plutôt violente et ils ignoraient ce qu'il était capable de faire d'autre. Je le savais et je n'avais pas envie de le voir.

« Arrête ton numéro, Nargal » dis-je, mais à peine aie-je eu le temps de finir ma phrase qu'il claqua des doigts et les clients du bar se mirent à tousser et à cracher du sang.

Quoi ? Il était pas sérieux, là ? Il voulait les faire souffrir pour que je fasse un choix. Son choix. Oh putain. Il faisait pitié. Oui, j'avais peur de voir ces mortels mourir, mais d'un autre côté, Nargal m'agaçais. Pas capable d'admettre qu'il ne pouvait pas obtenir tout ce dont il avait envie. Si j'acceptais de le suivre, je perdais ma liberté. Je ne voulais pas être le gentil toutou de service de Crowley. Mon regard se détacha des humains qui se vidaient de leur sang et se posa sur Nargal devant moi.

« J'accepte à une seule condition : toi et Crowley vous allez me laisser vivre ma vie sur Terre. Je vais venir aux réunions de ce faux roi, mais je n'y participerai pas »

J'osais espérer que cela le satisferait. D'une certaine façon, j'acceptais de faire ce qu'il voulait, mais d'un autre côté, je demandais quand même à garder une certaine liberté.
© Laueee

____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

Modératrice
Démon des croisements


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 103
Crédit : 1881
Emploi/loisirs : Bras droit de Crowley
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Ven 30 Nov - 14:15
Nargal & ElathanBe careful with your words
Be careful with your words

Être plus malin que les autres, analyser l’autre pour détecter ses moindres faiblesses tout comme ses qualités irréprochables pour jouer avec lui aussi habillement qu’un équilibriste sur son fil, furent les compétences que Nargal venait d’acquérir parfaitement grâce à sa carrière professionnelle au sein de l’Enfer. Etant le démon qui s’occupait des contrats les plus importants et essentiels pour le roi, il devait faire appel à sa maîtrise de la négociation et se devait être irréprochable dans cet art primé par les hommes d’affaire pour réussir chaque contrat. C’est ainsi cette méthode que venait d’utiliser Nargal auprès d’Elathan, pour le faire céder. Il avait utilisé l’un de ses points faibles pour le faire plier, et remporter, une fois de plus, cette bataille bien compliquée.

Se servant un verre d’alcool tandis que la majorité des clients crachaient vulgairement leur précieux sang sur leur table ou parfois même sur le sol ; pour ceux proche de la mort ; le démon portait son intérêt sur les nuances de couleur présentes dans le liquide brun ignorant l’agitation ambiante. Il ignorait volontairement la remarque d’Elathan, lui demandant d’arrêter son numéro. Car oui, Nargal effectuait un numéro splendide digne de son arrogance habituelle. Cependant, si Elathan trouvait un moyen de le contourner, le second de Crowley se retrouverait dans une belle impasse car évidemment, il était hors de question de tuer son collègue par ordre du roi (l’Enfer était déjà bien vide à vrai dire…).

-Ma demande est claire et très simple. J’ai déjà exigé des choses beaucoup plus précises à d’autres Elathan, considères-toi chanceux. Tu es la dernière personne que Crowley veut voir mais accepter ma demande va le rendre,
le démon arquait fortement son sourcil droit, tolérable, s’il est dans un bon jour. Tu devrais prendre cette chance.

De temps à autre, Nargal ne comprenait pas l’abstinence de Crowley pour certaines choses ; comme pour faire revenir Elathan en Enfer. S’il avait été élu roi, il y aurait longtemps que le second aurait tué ce démon à l’âme révoltée, préférant ne pas perdre de temps avec de telles miettes ; il suffisait de les aspirer pour les faire disparaître. Malgré tout, Nargal consacrait une bonne partie de sa soirée à cette affaire, car il était hors de question de ramener une défaite au roi. Être le meilleur pour éviter que personne ne le double s’avérait être son combat quotidien. Il craignait secrètement, à chaque mission, de décevoir Crowley et d’être, en conséquence, rétrogradé au rang de simple soldat. C’est pour cette raison qu’il réfléchit longuement à l’offre d’Elathan qui semblait céder à moitié. Selon le point de vue de Nargal, c’était la meilleure offre que le démon pouvait lui offrir alors pourquoi tenter d’aller plus loin ?

-Je suppose que tu ne proposeras pas de meilleure offre ?
Demanda le second en se levant peu de temps après pour tourner le dos à Elathan. Il regardait les clients suffoquer de leur souffrance puis finit par claquer des doigts après quelques secondes d’inactivité. Les humains reprenaient petit à petit leur esprit. -Je ne suis pas complètement convaincu par ceci mais disons que j’accepte pour le moment.

Le démon se retourna et sortit le portable d’Elathan après avoir fouillé sans indiscrétion dans ses poches. Il se rendit dans l’application « Agenda » et nota la prochaine réunion le jeudi à 10h. Après avoir fini, il jetait vulgairement le portable sur la table.

-Tu as intérêt à être là jeudi. Prévient-il avant de quitter une bonne fois pour toute ce bar.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Be careful with your words (Elathan & Nargal)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour :: Philadelphie :: Centre Ville :: Bar Raffiné -