Ship du mois

Pseudo

Pseudo

Le forum a ouvert le 23/10/2017
Déconseillé au -16 ans. Peu contenir des sujets crus
Inspiré de la saison 10 de Supernatural. Risque de Spoil
Design créé par Hesa (Dean Winchester) ainsi que le codage des catégories, qeel, panneau latéral + + pa
Codage de la PA créé par Laue (Phaliel) ainsi que Hesa(Dean) pour le background.
Codage de la liste des membres par Crush, ainsi que la navigation.
Les codes et le design sont la propriété de DH. Merci de respecté le travail des admins en ne les recopiant pas.
[Flashback]Coïncidence ou destin? ft. Phaliel

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI

[Flashback]Coïncidence ou destin? ft. Phaliel

 :: Around the world :: Etats-Unis :: Milieu Urbain Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 992
Crédit : 3214
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Mar 12 Juin - 21:19
Coïncidence
ou
Destin?
Ft. Phaliel
Le temps semblait passer rapidement quand on ne faisait que chasser. Ou peut-être que justement il enchaînait les chasses pour penser à autre chose ou oublier certaine chose. Ça faisait partie de sa personnalité, de toujours tout enterré et d'essayer de faire autre chose que ce qu'il voulait réellement. Il avait essayé très fortement, au cours des dernières semaines, d'appliquer ce que Phaliel lui avait dit, mais on ne changeait pas un homme aussi facilement. Il s'en ferait toujours pour les autres et se sentirait toujours coupable pour ce qu'il avait fait. Mais il faisait de gros effort malgré cela, pour ne pas laisser l'enfer avoir une quelconque emprise sur lui ou sur sa vie. Ou même son frère, avec qui il avait été distant depuis un moment. Si ce dernier l’avait remarqué, il ne lui en avait pas fait la remarque immédiatement. C’était étonnant vu la façon dont ce dernier avait de le détaillé à chaque fois pour voir s’il allait bien ou s’il n’allait pas craquer. C’était assez chiant de se faire observer comme ça à chaque fois.

Après avoir prit sa douche, Dean alla s’asseoir à la table près de la fenêtre et ouvrit l’ordinateur, se mettant à la recherche d’une affaire qu’il pourrait résoudre sans avoir à y passer des jours. Son attention fut attiré par plusieurs mort suspecte à l’hôpital, ce qui l’étonna. Les morts devaient être vraiment étrange pour que même le personnel en soit préoccupé. Il n’y avait pas plus de détail sur internet, le chasseur fut donc forcé d’enfiler son habit spécial agent du FBI pour se rendre au poste de police et récolter quelques informations, tentant déjà de savoir à peu près quelle créature il allait affronter et établir le lien entre les victimes. De part les papiers de la police, il n’en voyait aucun, outre le fait qu’ils avaient tous été tué dans l’hôpital et dans leur chambre, pour la plupart. Pour certain, il était même dit qu’il s’agirait en fait de suicide, chose qu’il ne croyait pas. Un si grand nombre de mort en si peu de temps, ça ne pouvait pas être une coïncidence.

Une fois le département de police fait, il se rendit à l’hôpital, sans trop savoir ce qui l’y attendait. Cette enquête lui ferait le plus grand bien et l’empêcherait de penser à trop de chose. Par exemple, à cette obsession qu’il avait depuis un moment envers elle, qui était une céleste et en qui il ne devrait pas accordé sa confiance. Il avait été tellement manipulé par les anges qu’il ne souhaitait pas se prendre un retour de bâton, de peur de souffrir à nouveau. Il lâcha un soupir et mit la première cassette qui lui passa sous la main dans le lecteur, montant le son et chanta à tue tête jusqu’à son arrivé à l’hôpital. Voilà qui réveillait bien et qui changeait bien les idées! Il était prêt à en découdre!

Le chasseur alla garer la voiture et verrouilla cette dernière une fois descendu. Il jeta un dernier regard à l’Impala, l’observant un moment avant de se dire qu’il était fier de son bébé. C’était bien la seule chose qui restait de son père et qu’il souhaitait continuer d’arborer fièrement. Il en avait fait sa maison, le seul endroit où il se sentait réellement bien de rester.

Sortant de sa contemplation, il prépara son faux insigne et entra dans le bâtiment. Qu’est-ce qu’il pouvait détester les hôpitaux. Les germes et les microbes s’y promenaient librement et avait pour véhicule les êtres humains qui n’en avait même pas conscience! Enfin bref, il s’avança vers l’accueil, montrant son insigne à la réceptionniste qui lui demanda de la suivre. Il fit donc quelques endroits, en passant par les infirmières de garde, les gardiens de sécurité ou même le concierge. Chacun ayant sa version étrange des faits.

On le mena finalement devant un bureau où on le fit entrer et ne remarqua pas immédiatement la présence de la femme assise derrière. Ce n’est que lorsqu’il tourna légèrement la tête qui l’aperçu et qu’il se figea un instant, avant de reprendre vite contenance et de s’avança, présentant son insigne pour que la femme qui l’accompagnait ne trouve pas son comportement louche.

« Agent spécial Holt, FBI, j’aurais quelques questions à vous poser au sujet des récents événements… dans l’hôpital. »

Bordel de merde… il ne s’attendait absolument pas à revoir Phaliel de cette façon! Il espérait seulement que la dame qui attendait dans l’entrebâillement de la porte finirait par partir, histoire qu’il n’ait pas l’air trop con…
Code par Hesa | Code couleur dialogue: #070a46

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas

Co-Fondatrice
Séraphin


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 289
Crédit : 2233
Emploi/loisirs : Psychologue
Ven 15 Juin - 17:49
Coïncidence ou destin?
What's meant to be will always find a way
Phaliel & son doudou
Phaliel était assise devant une grande table en bois dans un bureau entourée de quatre murs blanc et d'une fenêtre menant sur la façade avant de l'établissement médical. L'ange portait une chemise blanche, une jupe noire jusqu'aux genoux et des souliers plats noirs. Plusieurs feuilles de papier étaient éparpillées devant elle. La journée venait tout juste de débuter et elle avait déjà eu la visite de plusieurs habitués. Depuis quelques temps, l'ange avait entendu parler de la mort soudaine de plusieurs patients. Le drame se produisait uniquement la nuit et toujours dans la chambre du malade. Certains d'entre eux venaient lui rendre visite et elle en était terriblement désolée. Il y avait quelque chose d'étrange qui se passait à l'hôpital, mais elle n'avait aucune idée. Il fallait qu'elle enquête un peu plus sur le phénomène.

Phaliel termina de griffonner une phrase sur le rapport de la santé mentale de son patient. Il souffrait de dépression. Cette maladie étaient encore terriblement inconnue des mortels. Elle-même avait de la difficulté à aider ses patients, mais avec l'aide de ses pouvoirs, elle essayait de lire leurs pensées pour comprendre ce qui se passait dans leur tête et ainsi mieux les aider. Elle s'efforçait de donner des conseils et des astuces pour mieux vivre leur vie.

Ces temps-ci, Phaliel travaillait plus que d'habitude. Certains de ses collègues lui disaient de quitter et de prendre soin d'elle. Si seulement ils savaient qu'elle n'avait pas besoin de repos et qu'elle ne connaissait pas ce que c'était. Peut-être qu'elle travaillait autant pour ne pas penser à quelqu'un. Tout sauf lui. Cet humain l'obsédait et Phaliel ne pouvait pas se permettre de penser à lui. Si elle avait une seule seconde à elle, ses pensées se dirigeaient vers lui. Il la rendait digue et cela la frustrait, car elle ne comprenait pas pourquoi il avait cet effet sur elle.

C'est alors que quelqu'un cogna à sa porte et la sortit de ses pensées. On lui annonça la visite de la police fédérale. Ah oui, les morts à l'hôpital. Ils venaient sûrement enquêter pour découvrir ce qui se tramait dans cet asile de fous. Phaliel leur donna l'autorisation d'entrer alors qu'elle terminait de ranger ses papiers dans le classeur derrière elle. Ensuite, elle se tourna pour accueillir les personnes présentes dans son bureau.

Ce n'était pas n'importe quel agent. Phaliel sentit le coeur de son véhicule s'arrêter l'espace d'un instant lorsque ses yeux rencontrèrent ceux de ce bel agent « Holt ». L'ange le reconnaîtrait n'importe où. C'était Dean, le chasseur du surnaturel. Bien entendu, pour faire son job, elle savait très bien qu'il se ferrait regarder de travers s'il racontait aux gens qu'il était un chasseur. Autant mieux se faire passer pour quelqu'un en qui les autres avaient confiance. Elle qui voulait arrêter de penser à lui. C'était raté. Voilà qu'il se pointait dans son bureau dans cet habit à couper le souffle. Pendant une fraction de seconde, l'ange se rappela de leur première rencontre quand il l'avait abordé vêtu de cette façon.

« Agent Holt » le salua-t-elle, levant un sourcil tout en mettant l'accent sur le nom de famille.

Phaliel se devait de jouer le jeu pour ne pas que sa collègue trouve leur comportement louche. Cette dernière était toujours dans l'embrasure de la porte, attendant les prochaines consignes. L'ange se souvint d'elle et tourna la tête vers la femme.

« Vous pouvez nous laisser. Merci » elle lui offrit un sourire et accorda son attention à Dean lorsque la porte se ferma. « Holt ? Vraiment ? Je préfère de loin Winchester » ses lèvres s'étirèrent en un sourire amusé et elle s'appuya contre le dossier de sa chaise. « Tu souhaitais discuter des morts à l'hôpital. Je t'écoute »
© Laueee

____________________________________________
Hold me 'cause I fall apart
Can beauty come out of ashes ?
DC: Phaliel - Elathan - Sierra Kelly - Allan Grayson - Barry Howlett a1bdc2
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 992
Crédit : 3214
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Ven 15 Juin - 18:01
Coïncidence
ou
Destin?
Ft. Phaliel
Non, Dean ne croyait pas au destin. Il croyait surtout au coïncidence… mais comment croire au coïncidence à ce point là? Il avait passé des semaines à essayer de penser à autre chose, tellement qu’il en avait parfois été désagréable avec son frère et les autres personnes qui lui parlaient, qu’importe qui ils étaient. Tout ça parce qu’il souhaitait se sortir une femme de la tête et, pas n’importe laquelle, un ange, qui se trouvait devant lui en cet instant précis! Si ça c’était pas de l’ironie divine!

« Agent Holt. »

Il quitta ses pensées et releva un sourcil en l’entendant prononcé son faux nom de cette façon et il dû retenir un petit sourire qui aurait paru stupide s’il n’avait pas réussit à le dissimuler à temps. La femme l’ayant accompagné étant toujours dans le cadre de la porte, Dean attendit donc que Phaliel lui dise que c’était bon pour que l’autre quitte et referme la porte derrière elle. D’un coup, le chasseur décompressa. Si celle qui l’avait accompagné serait resté, sans doute qu’elle aurait remarqué sa nervosité grandissante au fur et à mesure qu’il restait dans cette pièce à regarder la jeune femme devant lui.

« Holt ? Vraiment ? Je préfère de loin Winchester. »

Un sourire étira les lèvres de Dean qui rangea son faux badge dans sa poche de veston et s’avança vers la chaise qui faisait face au bureau, s’y installant.

« Je préfère gardé mon nom pour les personnes avec lesquelles je suis vraiment intime, si tu vois ce que je veux dire. »

Bah quoi. Il allait pas s’empêcher d’être lui parce qu’il devait se faire passer pour quelqu’un d’autres! Ils étaient entre eux de toute façon, sans oreille indiscrète… mais c’était peut-être pas le meilleur moyen pour rester sur une ligne comportementale « neutre »… mouais. Aller Dean, un peu de concentration.  Se reprenant, il s’avança un peu, mettant de l’ordre dans ses esprits et senti sa bouche s’assécher plus que de raison. Et évidemment il avait laissé sa flasque dans la voiture, merde.

« Hm… pour les morts, oui. J’ai réussis à mettre la main sur ces dossiers. La seule chose qu’ils avaient en commun semble être le fait qu’ils souffraient tous de dépression. »

Il lui passa les dossiers qu’il avait placé dans une autre poche de son veston, parce que la logique voulait qu’il avait toujours de la place dans son veston pour mettre tout ce qu’il voulait – merci la série et sa logique. Il se pencha un peu en avant pour l’ouvrir aux bonnes pages et remarqua d’ailleurs que certain d’entre eux avait consulté la même psychologue, une certaine P. Adams.

« Tiens c’est bizarre ça… »

Le regard du Winchester se releva et il fronça les sourcils.

« P. Adams? »

Il n’arrivait pas vraiment à faire le lien entre les victimes, leur état mental ou encore la personne qu’ils avaient pu consulté à un certain moment. Pour certain les consultations remontaient à assez loin et les patients avaient été transféré ailleurs. Pourquoi c’était seulement ceux-là qui était victime de ces meurtres horribles?
Code par Hesa | Code couleur dialogue: #070a46

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas

Co-Fondatrice
Séraphin


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 289
Crédit : 2233
Emploi/loisirs : Psychologue
Ven 15 Juin - 18:20
Coïncidence ou destin ?
What's meant to be will always find a way
Phaliel & son doudou
Le regard fixé sur lui, Phaliel senti ses joues s'enflammer. Son véhicule avait une teinte de peau très pâle. Les teintes rosées étaient faciles à remarquer. Ne comprenant pas ce qui se passait avec son véhicule, l'ange détourna le regard et remarqua que la sensation de chaleur sur sa peau se dissipait. Alors Dean était la cause de cette réaction. Elle n'avait pas du tout envie qu'il le remarque. Voilà qu'il le déconcentrait dans son travail, mais son travail ne consistait pas aussi à aider les gens, peu importait qui ils étaient ?

Sa collègue ferma la porte derrière elle et les deux purent enfin décompresser. Nom d'un chien, c'était quoi cette... cette envie d'être près de lui ? Se souvenant de ce qu'elle avait ressenti avec cet humain lors de leur première rencontre, elle comprit qu'elle ressentait encore ces émotions. Elle ne pouvait pas les éprouver plus tard, en dehors de son lieu de travail ? Elle prit une inspiration et s'enfonça dans sa chaise, attendant que Dean réponde à sa question.

Il avait pu récupérer des dossiers. Ceux-ci devaient sans aucun doute appartenir à l'hôpital. En se faisant passer pour un agent du FBI, les médecins lui faisaient confiance et lui filaient ce dont il avait besoin. Phaliel se rapprocha de Dean et lui prit le dossier des mains pour y jeter un œil de plus près, non sans demander permission.

Son nom était écrit sur les notes. Elles faisaient mention des séances des patients avec elle ainsi que de leur mort. Phaliel espérait seulement que Dean n'ait pas comprit qu'elle était la psychologue traitante. Les morts n'étaient en aucun cas de sa faute. Elle ignorait tout de ce foutoir il y avait à peine quelques semaines. Que croirait Dean s'il comprenait qu'elle les suivait ? Il fallait qu'il la croit ! Après tout, elle lui avait offert son aide. Croirait-il sérieusement qu'elle était capable de tuer un être innocent ?

Elle déposa le dossier et leva les yeux vers le chasseur.

« C'est moi. Adams est le nom de famille de mon véhicule. Moi aussi j'ai droit à des faux nom, tu sais » elle leva un sourcil, l'air presque moqueur, mais son expression changea rapidement. « J'y suis pour rien. Il faut que tu me crois, Dean »

Honnêtement, elle ignorait ce qui se passait dans cet hôpital. L'ange se leva brusquement de sa chaise et se mit à faire les cents pas dans la pièce. Toutes sortes de pensées traversaient son esprit. L'humain apprenait à la connaître. D'après ce qu'elle en déduisit, il semblait lui faire un peu confiance. Il lui avait raconté des choses qu'il n'aurait dit à personne. Son cœur lui martelait les côtes et voulait sortir de sa poitrine. Et si c'était un fantôme qui s'en prenait aux patients ? L'ange cessa de marcher et se tourna vers Dean.

« Y avait-il des ondes magnétiques ? Les gens ont-ils ressenti des points froids ? Y avait-il du souffre sur les lieux ? »

Cela faisait pas mal de questions, mais l'ange avait besoin de savoir. Elle parlait de ces éléments surnaturels comme s'ils étaient tout à fait normal. Pour des habitués et des êtres comme elle, tout ce qui sortait de l'ordinaire n'avait rien d'anormal. C'était devenu des habitudes, des normalités, des faits.

« Il y a eu trop de cas ces dernières semaines » Elle secoua la tête.

L'ange n'aurait aucune réponse si elle restait dans ce bureau. Phaliel prit son trousseau de clé, verrouilla le classeur derrière elle et se tourna vers l'homme toujours assit devant son bureau.

« Il faut retourner dans les chambres des patients. Je peux pas rester ici à attendre que les médecins fassent leurs travail. Nous devons nous en charger »
© Laueee

____________________________________________
Hold me 'cause I fall apart
Can beauty come out of ashes ?
DC: Phaliel - Elathan - Sierra Kelly - Allan Grayson - Barry Howlett a1bdc2
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 992
Crédit : 3214
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Ven 15 Juin - 20:57
Coïncidence
ou
Destin?
Ft. Phaliel
Dean détailla les réactions de l’ange, se demandant ce qui pouvait bien se passer dans sa tête. Il avait finit par apprendre à remarquer quand les gens semblaient troublé ou stressé et il avait remarqué que son comportement avait changé dès qu’il avait évoqué le nom du psychologue traitant. Autant quelques instant plus tôt, il avait pu remarqué le rougissement sur ses joues, lorsqu’il était entré dans la pièce pour aller s’asseoir, autant là elle semblait stressée pour une raison qui lui était inconnue.

« C'est moi. Adams est le nom de famille de mon véhicule. Moi aussi j'ai droit à des faux nom, tu sais. J'y suis pour rien. Il faut que tu me crois, Dean. »

Oh, donc « Adams » était le nom de famille de la fille dans laquelle elle se trouvait… et bien, il en apprenait tout les jours, fallait croire! Elle semblait d’ailleurs pensé qu’il la croirait responsable des différents meurtres, ce qui fit froncé les sourcils du chasseur. Il la suivit du regard lorsqu’elle se leva pour commencer à faire des cents pas et il serra les lèvres, ne sachant pas trop que faire sur le coup. Il ne s’attendait pas vraiment à la voir réagir comme ça, mais une part de lui ne pouvait s’empêcher de la dévorer du regard alors que ce n’était absolument pas le moment n’y la place. C’est que cette jupe dessinait bien ses courbes, vous voyez… ahem. Bon, un peu de tenu, Dean, voyons!

« Y avait-il des ondes magnétiques ? Les gens ont-ils ressenti des points froids ? Y avait-il du souffre sur les lieux ?»

Elle le sortit de sa contemplation et il cligna plusieurs fois des paupières, se reprenant en se mettant une bonne claque mentale.

« Je n’ai pas encore pu aller voir les chambres et scanner les lieux. On ne m’a pas lâché depuis mon arriver. »

S’il s’était mit à se balader avec le lecteur d’onde on lui aurait posé des questions, et ça aurait attiré beaucoup trop de curieux. Déjà qu’il détestait les hôpitaux et les microbes qui pouvaient s’y trouvait, il ne voulait pas non plus s’attarder.

« Il faut retourner dans les chambres des patients. Je peux pas rester ici à attendre que les médecins fassent leurs travail. Nous devons nous en charger. »

Le Winchester acquiesça, ramassa les dossiers et se releva, allant vers la porte tout en jetant un dernier regard vers elle, s’assurant qu’elle suivait. Il quitta ensuite le bureau, regardant le numéro des chambres et commença à s’y rendre, esquivant au minimum les personnes malades sur son passage. En tournant un coin de couloir, un homme le heurta, qui se n’excusa même pas, continuant de courir tête baisser, faisant jurer Dean qui ne put s’empêcher de le héler.

« Et la politesse, personne vous l’a appris?! »

Il secoua la tête, désespéré et continua son chemin, sans avoir fait attention au fait que sa main avait frôlé celle de l’inconnu, mais sur le coup, c’était un détail très peu important. Arrivé devant la porte de la chambre, il vérifia qu’il n’y avait personne dans celle-ci et enleva le lecteur de son veston pour l’allumer et commencer à scanner la chambre.

« Ça réagit. »

Dean tourna la tête vers Phaliel et lâcha un petit soupir. 

« Je ne pense pas que ça soit ta faute. Il y a clairement un fantôme dans cet hôpital, maintenant, il faut savoir pourquoi il fait ça et qui il est. J’aurais besoin d’accéder à la morgue pour mieux mener l’enquête, voir si le fantôme laisse des traces distinctes sur ses victimes. »

Il se rapprocha d'elle, lui souriant de façon qui se voulait rassurante. 

« On va retrouver le coupable, tout ces meurtres vont cesser. Fait moi confiance. »

Après avoir jeté un dernier coup d'œil aux alentours, il quitta la chambre et se tourna vers elle. 

« Pendant que je vais à la morgue, tu peux aller enquêter de ton côté. »

Il prit une pause, vérifiant que personne ne l'entendrait parler.

« Tu y verras sûrement mieux que moi avec tes sens d'ange. On se retrouve à l'accueil une fois que c'est fait. » 

Il n'avait pas vraiment dans l'intention de donner des ordres, c'était plutôt une habitude à force de travailler avec Sam. Ils avaient pour habitude de se répartir les tâches lorsqu'ils avaient trop de terrain à couvrir...   
Code par Hesa | Code couleur dialogue: #070a46

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas

Co-Fondatrice
Séraphin


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 289
Crédit : 2233
Emploi/loisirs : Psychologue
Sam 16 Juin - 0:54
Coïncidence ou destin?
What's meant to be will always find a way
Phaliel & son doudou
Lorsque Phaliel demanda à Dean s'il y avait des phénomènes paranormaux, il lui répondit que les gens ne l'avaient pas lâchés une minute et ne lui avaient rien dit de spécial. Elle soupira et secoua la tête. Il fallait croire qu'ils n'auraient pas le choix de retourner sur les lieux des meurtres pour arrêter ce malade qui causait des ravages sur son passage. Dean prit les documents, se leva de sa chaise et se dirigea vers la sortie du bureau. Elle le suivit et passa devant. Lorsque l'ange se tourna pour passer le cadrage de porte, le haut de son corps frôla celui du chasseur.

Alors qu'ils marchaient, Phaliel remarqua plusieurs patients qui déambulaient dans les couloirs. Certains avaient l'air extrêmement malades et d'autres semblaient un peu plus en forme. Elle n'était pas dans leur tête pour le savoir. Ils pouvaient avoir l'air en forme, mais en réalité c'était le bordel. À moins qu'elle utilise ses pouvoirs. C'est alors qu'un patient fonça droit sur Dean. Il ne s'excusa même pas et continua de courir, tête baissée. Le chasseur le héla, mais elle ne dit rien. C'était peut-être aucunement de la faute du patient. La plupart d'entre eux étaient drogués ou bien ils avaient une maladie qui les empêchaient de penser comme une personne qui n'était atteinte de rien.

Phaliel fronça les sourcils lorsqu'elle remarqua les veines du patient avaient une teinte un peu plus foncée que la normale. Il avait quoi comme maladie ? Elle ne connaissait pas toutes celles des patients. Devrait-elle en faire part à Dean ou non ? Peut-être que ce n'était rien, mais étant un être surnaturel, Phaliel savait que ce genre de phénomène n'avait rien de normal. Peut-être que l'information pourrait les aider dans leurs recherches. Ils se retrouvèrent ensuite devant une porte de chambre qui portait le numéro qu'ils cherchaient.

Dean et Phaliel s'assurèrent qu'il n'y avait personne dans la pièce. Alors qu'elle passa devant, la main de l'être céleste frôla celle du chasseur. Il sortit de son veston un petit appareil. Une lumière rouge clignota. Elle en déduisit donc que c'était le détecteur d'onde magnétique. Il lui fit ensuite savoir que ça réagissait.

L'ange fit le tour de la pièce et observa autour d'elle, le plancher en tuile blanche, les murs tout aussi blancs et la fourniture. Il n'y avait rien d'anormal. Non, il devait sans aucun doute y avoir autre chose. Elle s'accroupit au sol pour examiner en-dessous du lit. C'est alors qu'elle remarqua une substance gluante et verte. Ce n'était aucunement de la gelée ou un reste de jell-o. C'était autre chose que même les médecins et les scientifiques ne sauraient identifier.

« Hé, Dean, il y a de l'ectoplasme par ici » dit-elle, se relevant. Alors qu'elle fut sur ses pieds, l'ange fut pris de vertige.

Elle put détecter dans la pièce une énergie sombre, un peu moins que les démons. Elle était remplie de haine, de rancœur et de folie. Elle était extrêmement instable. Cependant, si elle se concentrait, Phaliel put en détecter une autre. C'était subtil, mais elle était présente. Celle-là était un peu moins sombre et remplie de tristesse ainsi que de pitié. Elle en déduisit donc qu'il y avait deux entités. Il restait à savoir si elle pourrait détecter ces énergies dans toutes les chambres des patients qui furent tués.

Dean s'approcha d'elle et elle releva les yeux vers lui. Il lui dit ensuite qu'il aurait besoin d'accéder à la morgue pour voir si le fantôme laissait des traces distinctes sur ses victimes. Elle décida donc de lui faire part de ses observations.

« Tu sais, l'homme qui t'a foncé dessus ? Ses veines étaient plus foncés que la normale. Si tu veux aller à la morgue, tu es libre de le faire. Je vais avoir besoin de ces documents » dit-elle, tendant une main pour prendre les papiers. Lorsqu'elle les prit, ses doigts se refermèrent autour de ceux de Dean.

« J'ai également ressenti deux énergies différentes dans la pièce. Si tu veux mon avis, je pense que nous avons à faire à deux entités. »

Elle lui offrit un sourire en réponse à ce qu'il avait dit.

« Je te fais confiance, Dean.

Phaliel acquiesça doucement la tête et le suivit pour quitter la pièce. Lorsqu'elle passa le cadrage de porte, son dos se retrouva pressé contre cet humain. Elle se mit ensuite en marche vers la morgue pour lui permettre d'enquêter. Ils s'arrêtèrent devant une porte. L'ange s'assura qu'il n'y avait personne autour d'eux. Elle se tourna ensuite vers Dean.

« C'est ici que je te laisse » Elle posa une main sur son épaule et se dirigea vers les autres ailes.

Après avoir fait le tour des chambres, l'ange avait remarqué la même chose que dans la première. De l'ectoplasme et deux énergies différentes. Cela ne faisait aucun doute qu'ils avaient à faire à deux entités. Jugeant qu'elle avait assez de preuves pour arriver à cette conclusion, l'ange se dirigea vers l'accueil, là où Dean lui avait donné rendez-vous.
© Laueee

____________________________________________
Hold me 'cause I fall apart
Can beauty come out of ashes ?
DC: Phaliel - Elathan - Sierra Kelly - Allan Grayson - Barry Howlett a1bdc2
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 992
Crédit : 3214
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
Sam 16 Juin - 14:43
Coïncidence
ou
Destin?
Ft. Phaliel
S’il y avait bien une chose que Dean avait apprit depuis qu’il passait du temps avec des anges, c’est qu’ils étaient très utile pour les enquêtes paranormales. Ils voyaient des choses que ses yeux d’humain ne voyaient pas et sentaient des choses aussi. Il se rappellerait toujours de cette première fois où il avait enquêter avec Castiel et que ce dernier n’avait fait que des boulettes. À y repenser, il trouvait ça bien drôle. Même si l’ange avait faillit tout faire foiré… enfin bon, ça remontait à assez loin tout ça. Phaliel semblait mieux se démerder que Cas, sans doute en raison de l’endroit où elle travaillait. Toutefois, il y avait bien une chose qui dérangeait un peu Dean, et c’était la proximité qu’ils pouvaient parfois avoir. Il était presque certain qu’elle ne s’en rendait pas compte, mais elle se frôlait parfois un peu trop à lui alors qu’il tentait de garder une certaine distance, pour justement éviter de faire réagir son corps qui n’avait qu’une seule envie en cet instant. Envie qu’il devait absolument mettre de côté pour ne pas compromettre son affaire…

Cela à part, elle lui parla du patient qui lui avait foncé dessus et dont les veines étaient plus foncé que la normale ainsi que de l’ectoplasme qu’elle avait trouvé. Ça ne signifiait qu’une chose… un spectre. Mais surtout, ce qu’ils devaient déterminé, c’était de savoir quel genre de spectre était assez remonté pour laisser un tel ectoplasme. Il n’en avait vu que très rarement dans sa vie, et ils étaient assez difficile à débusquer quand on ne correspondait pas au critère que les spectres recherchaient… L’ange lui rapporta aussi qu’elle avait senti deux énergies différentes, ce qui étonnait le chasseur. Un spectre et… autre chose? Un fantôme peut-être? Ça expliquerait pourquoi son lecteur réagissait de la sorte.

Comme il lui disait qu’il devait aller à la morgue, elle quitta la pièce, son dos se frottant contre son torse mais le frôlant encore à cet endroit sensible qu’il tentait pourtant de géré du mieux qu’il pouvait. Bon sang, elle faisait exprès ou quoi? Il serra la mâchoire et la suivit jusqu’à la porte menant à la morgue et acquiesça lorsqu’elle lui dit qu’elle le laissait ici.

Il entra dans la place et constata que c’était vide. Il alla enfilé les gants et ouvrit l’un des tiroirs contenant l’une des victimes, à la recherche d’une marque quelconque. Le Winchester observa la nuque, les oreilles, le front, le torse… tout endroit susceptible de contenir une marque. Après plusieurs minutes à chercher, il constata qu’il y avait une légère entaille, à peine perceptible au niveau du plis du bras, comme si une aiguille avait été enfoncé à cet endroit là. Ne sachant pas très bien si le patient avait été sous soluté avant sa morte, Dean alla chercher les documents concernant le cadavre et remarqua que ce dernier n’avait pas été sous traitement pour quoi que ce soit. Il fit donc le tour de tout les autres cadavres pour voir s’ils avaient la même marque et en vint à la conclusion que c’était ça, la marque de l’esprit. Allez savoir maintenant en quoi une marque de piqûre allait vraiment l’aider… Il avait aussi remarqué des résidus d’ectoplasme dans les oreilles et un peu dans le nez, mais rien qui pouvait lui donner d’indice sur les entités qui se baladaient dans l’hôpital.

Ayant assez d’informations, Dean retira ses gants, les jeta et remonta à l’accueil pour rejoindre Phaliel qui l’y attendait déjà. Un étrange sentiment de défaite l’envahissait soudainement sans aucune raison apparente. Comme s’il n’avait plus aucune emprise sur la barrière qu’il mettait pour séparé son boulot et ses émotions. Il dû faire un effort presque surhumain pour reprendre contenance et éviter de mettre en l’air sa couverture.

« J’ai pas trouvé grand-chose à la morgue… juste une entaille, comme une piqûre au niveau du coude. T'as pu confirmer la théorie des deux entités? »

Il se sentait un peu nerveux, bien qu’il tentait de le dissimuler. Il allait bien pourtant, quelques instants plus tôt… c’était quoi ce bordel?

« T'as une petite idée de qui ou de quoi ça pourrait être? »

Il pencha la tête pour regarder ses pieds, marmonnant un truc sans queue n’y tête du genre:« Et si les morts se tuaient tout seul en fait… » Il avait envie de se foutre des claques à lui-même pour reprendre ses esprits, mais il aurait eu l’air encore plus débile qu’il ne l’était déjà. Après tout, il était taré de se faire passer pour un agent du FBI! Peut-être que tout ça, tout ce monde était dans sa tête depuis son enfance?

Soudainement il releva la tête et fixa Phaliel.

« … Les anges sont réel? Je demande ça parce qu’on est quand même dans un hopital psychiatrique… et que peut-être, je dis bien peut-être… que tout ça c’est dans ma tête…? »

Il posa ses deux mains sur ses épaules, plantant son regard dans le sien.

« Dis-moi que j’suis pas complètement cinglé! »
Code par Hesa | Code couleur dialogue: #070a46


HJ: J'ai changé quelques petits mots dans ses dialogues. Le sens des phrases restent le même, mais je trouvais que ça sonnait pas assez "Dean" xDD

____________________________________________




Revenir en haut Aller en bas

Co-Fondatrice
Séraphin


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 289
Crédit : 2233
Emploi/loisirs : Psychologue
Ven 27 Juil - 9:44
Coïncidence ou destin?
What's meant to be will always find a way
Phaliel & son doudou
Quelque chose se tramait dans cet hôpital. Il fallait le découvrir rapidement avant qu'il y ait d'autres morts. Une chose était certaine : ils étaient les patients de Phaliel, mais elle n'était pas responsable de leur mort. Elle ne pourrait jamais faire ce genre de chose à qui que ce soit. Avec les informations qu'elle avait récolté, il était clair que deux entités se promenaient dans les murs de l'hôpital. L'ange était allée enquêter dans toutes les chambres inscrites dans les dossiers des patients et elle avait trouvé les mêmes substances que dans la première.

Lorsqu'elle se rendait de chambre en chambre, elle voyait des gens dans les couloirs déambuler. Certains avaient des veines plus noires que normale. L'ange se souvenait de la personne qu'avait percuté Dean. Elle aussi les avait. Elle ignorait ce que cela signifiait, mais à force d'enquêter elle finirait bien par le découvrir. Elle fit le tour des chambres et à chaque fois elle trouva les mêmes substances. L'ange conclut qu'il était temps de retourner voir Dean au point de rendez-vous qu'ils s'étaient donnés.

Phaliel effectua le trajet vers la réception. Certaines personnes la saluaient et d'autres l'ignoraient totalement. Soit parce qu'elles étaient bien trop malades ou bien elles en avaient rien à foutre d'elle. Elle n'y fit pas trop attention, habituée à ce genre de comportement de la part de malades. Des pas se firent entendre et elle leva les yeux pour voir Dean qui arrivait. Un sourire se dessina sur ses lèvres, une chaleur l'envahit et des nœuds se formèrent dans son estomac.

« Oui, j'ai pu confirmer la théorie des deux entités. Ils sont présents dans toutes les chambres » dit-elle, s'approchant de lui pour s'arrêter à sa hauteur.

L'homme lui demanda ensuite si elle avait une idée de qui ou quoi cela pouvait être. Pour être honnête, Phaliel n'avait aucune idée sur le moment. Il devait sûrement y avoir un lien avec les deux entités, les personnes mortes, leurs histoires médicales... À moins que... mais oui !

Elle posa une main sur l'épaule de Dean, voyant sur son visage que ses expressions faciales changeaient.

« Une chose est sûre : on a un spectre et une autre entité totalement différente » déclara-t-elle, entrainant le chasseur dans une des chambres vides de l'hôpital pour pouvoir discuter en toute discrétion.

L'ange lâcha ses épaules et leva le regard vers lui pour observer ses réactions.

« Et si le spectre s'en prend aux personnes atteintes de folie dans le genre dépression, dépression type II, schizophrénie ? Toutes les personnes retrouvées mortes étaient mes patients et je les ai diagnostiqués avec ce type de maladie »

C'est alors que Dean s'emporta dans un délire. Il se demandait si les anges existaient et si tout ce monde de surnaturel et paranormal était dans sa tête. Les personnes qui ne croyaient pas au surnaturel diraient que oui, mais elle connaissait mieux, beaucoup mieux. Le chasseur agrippa ses épaules et la fixa dans les yeux.

« Les anges sont bien réels. Je suis peut-être dans le corps d'un humain, mais je suis bien réel, Dean »

L'ange leva les yeux vers lui et remarqua que ses veines à lui aussi devenaient de plus en plus noires. Elle leva une main et la déposa sur la joue de cet homme.

« J'ai une idée. On sait ce que le spectre fait, mais on ignore ce que l'autre entité veut. Et si... l'un de nous restait éveillé ce soir pour observer ce qu'il va se passer ? De cette façon, on saura ce que les deux entités voudront et on pourra les éliminer pour ne plus qu'elles causent de dommages. »

L'ange enroula ses bras autour de Dean pour lui apporter un peu de soutien. Elle sentait qu'il changeait, qu'il n'était plus lui-même. Elle resta ainsi pendant un moment avant de se détacher et de l'entraîner dans les couloirs vers son bureau pour pouvoir élaborer leur plan.
© Laueee

____________________________________________
Hold me 'cause I fall apart
Can beauty come out of ashes ?
DC: Phaliel - Elathan - Sierra Kelly - Allan Grayson - Barry Howlett a1bdc2
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour :: Around the world :: Etats-Unis :: Milieu Urbain -