Ship du mois

Pseudo

Pseudo

Le forum a ouvert le 23/10/2017
Déconseillé au -16 ans. Peu contenir des sujets crus
Inspiré de la saison 10 de Supernatural. Risque de Spoil
Design créé par Hesa (Dean Winchester) ainsi que le codage des catégories, qeel, panneau latéral + + pa
Codage de la PA créé par Laue (Phaliel) ainsi que Hesa(Dean) pour le background.
Codage de la liste des membres par Crush, ainsi que la navigation.
Les codes et le design sont la propriété de DH. Merci de respecté le travail des admins en ne les recopiant pas.
Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Rowena, Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers

Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.

 :: Votre Destin :: Présentation :: Fiches Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 737
MessageSujet: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Mer 12 Sep - 22:48
Oliver "Enosh" Cartwright
Il lui semble avoir 29 ans, mais il n'en est pas sûr, sinon il en paraît souvent 16  ❖ Célibataire ❖ Lui même ne sait pas, de sûr il ne le fera jamais avec un humain ❖ Tom Holland (mais ça peux changer) ❖ Créatures
Carte d'identité
Bonjour! Mon nom sur mon certificat de naissance est Enosh. Enfin, en fait j'ignore quel nom est indiqué sur mon certificat, mais il m'a appelé Enosh. Et en ce moment je m'appelle régulièrement Oliver Cartwright et on me surnomme pas, je n'ai pas vraiment de surnom, je ne sais pas.... Je suis né(e) le jour où ma mère a hurlé dans l'hopital. C'est tout ce dont je suis sûr, mais il me souhaitait mon anniversaire en septembre, je m'en rappelle. Il disait que c'était la fête de l'humanité, et je le laissais faire, connaissant son sarcasme dans un hôpital c'est tout ce dont je suis sûr  en Angleterre. Je suis un shapeshifter et j'appartiens àpersonne, mais de sûr, je n'aime pas les humains. J'aime les tuer par contre.. Je travaille comme lycéen, et j'obtiens de l'argent d'autre façon, en dealant de la drogue ou en commettant des meurtres à gage, si c'est un crime qui peux blesser je prends. Sinon je vole..
Caractère


Certains diront que je suis deux personnes. Je ne pense pas que ça soit le cas. Je suis toujours moi même, simplement qu'il y a des choses que je supporte moins que d'autres. Enfin non, il y a une autre chose que je supporte moins que d'autre : les humains.

Je me considère comme quelqu'un de gentil, j'aime bien aider mon prochain, lui filer un coup de main, et être ami avec, gagner son affection, pouvoir passer du temps avec lui. Même si en vérité, je ne suis pas empathique, et que j'ai beaucoup de mal à faire attention à une personne quand elle est déprimée, je m'efforce quand même d'être là un peu. C'est juste que même avec les créatures, je n'arrive pas à comprendre leur émotions. Sauf si ça se lit sur le visage bien sûr. Et je sais différencier aussi le sarcasme. Je suis quelqu'un de très curieux ! J'aime découvrir des choses, en apprendre toujours plus, et je ne pense pas être stupide. Je suis assez ouvert pour accepter toutes les créatures existantes, puisqu'après tout, aucune ne me semble plus répugnante qu'un humain. Il y en a même que j'admire, que je voudrais prendre pour modèle et que j'envie. Mais je reste le plus gentil possible. Toujours enthousiaste, j'aime beaucoup faire des activités diverses et variées, qu'elles soient "bonnes" comme des jeux de société, du sport, ou des "mauvaises" (à mon avis ce n'est pas si mauvais), comme tuer les humains, leur faire du mal, les torturer, trouver comment leur arracher leur coeur avec un petite cuillère le plus simplement possible.
Il y a encore pleins de chose que j'ignore, sur le monde. Mais j'apprends tous les jours. C'est pour ça que malgré mon dégoût pour les humains, je vais à l'école.
Je suis vraiment gentil, promis. Pas égoïste, je partage. Aimant faire des blagues, aimant y répondre, un peu naïf sur certains bords, et adorateur des animaux (sauf les chiens, ce sont des sales bêtes).

Mais dès qu'il s'agit d'un humain, je suis ça, c'est vrai, mais pour de faux. En vérité, à ce moment là, ce côté bon de moi, devient une façade. D'ailleurs, sauf si ça se voit, chaque personne que je rencontre est considérée comme étant un humain. Alors quand je rencontre quelqu'un, je suis toujours gentil et tout ça, mais ce n'est que du pipeau. J'attends juste l'occasion d'être sûr que la personne est bien un humain puis je la tue. Ou je lui fais mal. Sauf quand je guette mes proies, ou que j'ai besoin de m'en servir.
Quand c'est un humain, et que je le sais, je deviens mauvais, sarcastique, et dangereux. Et j'aime beaucoup ça. Parce qu'après tout, n'est ce pas ce que les humains attendent de moi ? Que je sois un monstre.
Même si ce sont eux, les monstres.



Physique
Pourquoi devrais-je décrire mon physique, quand celui-ci peux changer sous ma volonté ? Ca n'a pas vraiment de sens... Parfois je suis blond, d'autres fois je suis une femme, quelques fois je suis un vieillard, et encore d'autres fois j'ai des grands yeux verts. Mais c'est vrai que quelques fois je m’accroche à une apparence régulière, pour m'éviter des ennuis. Alors en ce moment j'ai pris l'apparence d'un adolescent que j'ai tué avec le plus grand plaisir, tandis qu'il me suppliait de l'épargner. Il n'était qu'un idiot qui traînait la nuit pour faire sa première sortie nocturne sans avoir prévenu papa, maman. Il avait un physique banal. Mais une identité, alors je me suis dit que ça pourrait être bien.

Alors, voici son apparence : il a les cheveux bruns, les yeux bruns. Je vous avais dit qu'en matière de physique banal, on ne fait pas mieux. Des cheveux bruns, assez courts, que j'aime coiffer avec du gel, pour les mettre un peu en arrière. Ils ne sont pas trop frisés, juste à peine bouclés, ils me conviennent. J'aime les coiffer. Comme toujours, j'aime prendre soin de mon apparence.
C'est une apparence humaine, mais c'est la mienne.
Et les yeux marrons... Il n'y a rien à dire : ils sont marrons.
Enfin, tant qu'on ne les éclaire pas trop ou qu'on ne me prend pas en photo... C'est ça qui est dommage : ça permet de deviner ce que je suis vraiment... Mais j'ai pris l'habitude de cacher ça comme je peux.

Je ne suis pas bien grand, mais ça me permet de jouer la carte de l'innocence. Je ne suis pas bien gros non plus. En fait j'ai choisi vraiment une apparence qui se fond dans la masse le plus facilement possible. A une chose près : je suis mignon. Et ça, ça me fait plaisir. Parce que pour manipuler les humains, ou me faire des amis parmi les créatures, ça peux servir.
La seule chose à dire sinon c'est que parfois ça change.  
Pouvoirs
Mes pouvoirs ne sont pas si limités que vous le pensez. Je ne me contente pas de juste m'amuser à changer d'apparence. Eh non, parce qu'avec la transformation viens quand même d'autres avantages.

Alors bien sûr, je peux changer d'apparence. Je peux prendre n'importe quel tête, du moment que je sais à quoi la personne ressemble. Et de fait, je deviens la personne. C'est à dire que j'ai même ses empreintes digitales, donc si je veux m'amuser à faire semblant que vous avez commis un crime, je peux. C'est drôle je trouve. J'ai déjà envoyé des gens en prison comme ça. Et en prime ! Je peux avoir la mémoire de la personne. Enfin.... Pas celle d'Oliver, parce que vous voyez, je l'ai tué. Du coup je ne sais pas exactement à quoi il pensait. Mais bon, ce n'est pas grave. Je fais avec.
Mais vous voyez, si je prenais l'apparence de mon voisin de classe - celui pathétique qui se met le crayon dans le nez quand il s'ennuie. -, je peux lire dans ses pensées et  lire dans sa mémoire. En direct live. Ah, et je peux prendre la voix d'une personne sans prendre son apparence, donc ça reste très utile... Et il faut dire que j'adore l'utiliser pour me moquer de ma victime avant de la tuer.

Je peux aussi guérir de n'importe quelle blessure qui ne m'a pas été donnée par quelque chose en argent. Et si jamais on m'a coupé une jambe, il me suffit d'en refaire une et voilà, je n'aurais aucun problème.

Mais je viens de dire que je pouvais faire autre chose que m'amuser à changer d'apparence. C'est la vérité : je suis doté d'une force, d'une agilité et d'une vitesse hors du commun. Autant dire que c'est plutôt utile, pour m'en sortir facilement.
Votre histoire
Qu'est ce qui est pire qu'un bébé dans une poubelle ? Un bébé à l'air difforme, dans une poubelle.

Je suis sûr, qu'un humain à déjà fait cette blague, même si personnellement, je préfère ma version :
Qu'est ce qui est mieux qu'un bébé dans une poubelle ? Un bébé dans deux poubelles.

A condition qu'il soit humain, bien sûr.

Mais reprenons.

A cet endroit, où il y avait une poubelle. Et moi dedans. Oh, tout ça, je ne l'ai pris connaissance qu'après, quand il m'en a parlé. C'est Lui qui m'a recueilli. Moi qui ne ressemblait à rien d'humain. Il m'a pris contre lui, m'a emmené avec lui, et a décidé de m'élever, dans cette cave où je suis resté durant des années. Alors, je lui ressemblais au début.
Je l'entendais, ses pensées, ses souvenirs, je les sentais. C'est peut-être pour ça qu'il m'a vite fait prendre l'apparence de quelqu'un d'autre. D'une star qu'il avait vu à la télévision. Je n'ai rien dit, je savais à peine parler, et je ne me rappelle même pas à quoi ressemblait sa mémoire.

Je restais dans la cave, où il m'enseignait la vie. Il m'expliquait que sur terre, il y avait des êtres qui me voudraient du mal, qui me détesteront pour ce que je suis. Que pour eux je serais un monstre, que je devais rester avec lui, qu'il ne me ferait aucun mal. Je ne voyais pas comment je pouvais partir, alors qu'il m'offrait son sourire. Je suis resté vers lui. Je n'ai jamais su son nom exact, il se désignait par "Moi" ou il m'autorisait à l'appeler "Toi" ou "Lui". Alors, quand parfois, je me sentais mal, je criais "Toi ! Toi !" et il venait pour moi.
Je savais que "toi" n'était qu'un pronom, mais je m'en fichais. Parce qu'il était là pour moi. Il me donna même un nom.

Il m'appela Enosh, disant que le sens de ce nom me rendait plus humain, que de cette façon, si je venais à sortir, je pourrais être avec les humains. Aujourd'hui encore, j'utilise ce nom pour les créatures, mais je suis loin de vouloir être humain.

- Enosh, je vais t'apprendre à lire

Me disait-il alors que j'étais encore jeune, et que je gardais toujours la même apparence.
Après m'avoir appris à lire, il m'appris à changer encore d'apparence.
Après m'avoir appris à compter, il me fit prendre conscience du reste.
Après m'avoir appris à écrire, il jugea que je me débrouillais bien.

J'ignorais quel âge j'avais, je ne l'ai jamais vraiment su, parce qu'à un moment, j'ai arrêté de compter. Je restais dans cette cave, parce que j'étais persuadé que c'était ce qui était bon pour moi. Parce que Toi était cet être qui m'avait recueilli.

Parfois il n'était pas là : il me disait qu'il était occupé, qu'il ne pouvait pas faire autrement, qu'il devait vivre autre part que dans cette cave.
Il ne m'autorisait pas à sortir, mais je savais que c'était pour mon bien, alors je m'en moquais bien.
Quand il n'était pas là, je lisais. Il avait trois romans. Ceux ci parlaient de ce à quoi ressemblait le monde extérieur, et on n'y parlait pas des êtres comme moi. Sauf le quatrième livre qu'il m'offrit. Celui-ci parla d'un être comme moi, un polymorphe, qui se fait tuer à la centième page avant qu'on n'en entende plus parler.
Je compris ce jour là que les humains détestaient vraiment les gens comme moi.
J'étais heureux de ne pas en rencontrer.

Toi parfois, me serrait l'épaule, disant que je ne sortirais jamais, mais que c'était pour mon bien, qu'un jour peut-être il n'y aurait plus d'humain, ou que les humains seraient moins bête. Mais Toi ne m'informa jamais de ça. En fait, il arriva un moment où je me rendis compte qu'il était vieux.

Il était très vieux, et il en est mort.
Je n'avais jamais vu de mort, je n'ai pas vraiment su quoi faire. C'était étrange, il ne bougeait plus, et je me sentais vide. Comme si je n'avais plus lieu d'être. Mais je l'ai ramené à la vie, un peu, en lisant son journal. Dedans, il écrivait des multiples choses, sur ses pensées, sur ses besoins. Sur moi aussi.
Alors, avec cet homme avec qui j'avais partagé les souvenirs pendant un instant avant de devenir un autre, je pus partager à nouveau ma mémoire avec Lui. Même s'il était mort.

Là j'appris qu'il existait d'autres êtres comme moi, capable de changer de forme. J'appris qu'il existait d'autres êtres qui n'étaient pas humains. Il en avait rencontré d'autres, et parlaient parfois d'eux. J'appris pour les loups garous, les démons, quelques autres. Un peu de religion, me demandant qui était donc ce Dieu sur lequel il jurait avec vulgarité, si souvent dans ses lignes. Il ne m'en avait jamais parlé.
J'appris aussi des mots que je ne connaissait pas : enlacer, baiser, je n'avais aucune idée de quoi il parlait, sinon que c'était souvent accompagné de la même personne dont il parlait. Une seule lettre : M. Je ne savais pas qui c'était, mais ce n'était pas important.

Ce qui l'était plus, c'est qu'il était mort laissant tout ça derrière lui, me laissant seul.
Et sans m'en rendre compte, je me retrouvais devant la porte de la cave. Ce n'était pas la première fois que j'essayais de l'ouvrir. Malgré tous les avertissements que Lui m'avait donné, j'étais quand même tenté de sortir.
Mais jamais je n'avais réussi. La porte était verrouillée.

Pourtant, cette fois, je l'ouvris. J'avais la clé.
Une lumière gigantesque m'accueillit, je gémissais et me dépêchais de faire demi tour. Etait ce ça des humains ? Des êtres lumineux ? Tandis que moi j'étais cet être sombre.
Mais je recommençais à avancer. Mes yeux venaient de s'habituer à toute cette lumière. Et je découvrir une autre pièce. Un couloir, qui menait à d'autres pièces. Une maison vide, abandonnée par la mort de son propriétaire.

Là je découvris le monde pour la première fois. Je regardais par la fenêtre pour la première fois.
Et je manquais de m’étouffer de surprise. J'ignorais à ce moment là, combien de choses j'avais encore à découvrir, qui allaient au delà des connaissances que j'avais acquises avec les livres.

Il me fallut des années pour tout comprendre. Et je le fis seul. Vivant là où j'étais né : dans les poubelles. Là je découvrit l'humanité.

J'eus peur d'eux. J'avais leur apparence, mais je ne les comprenais pas. Ils voulaient me faire du mal. Alors, je décidais de faire attention, et de prétendre être comme eux. Dans la crainte qu'ils puissent me voir comme un monstre.

Dans tous les cas, j'évoluais bien.
Alors, un jour j'étais dans une poubelle, et la seconde d'après, j'étais dans une maison et une femme me pensait être son mari, et j'étais bien. J'avais de l'argent. J'avais de quoi vivre. J'étais entouré d'humains, ce qui m'effrayait un peu, mais j'étais quelqu'un pour le reste du monde.
Et même, je commençais à apprécier les humains. Ils ne me faisaient pas de mal, me voyant comme leur semblable, et je commençait à m'habituer à cette humanité qui m'entourait partout.

C'est là que j'ai rencontré un chasseur. Et que j'ai compris à quel point les humains étaient encore plus immondes que ce que je pensais. Il a tenté de me tuer, il a tenté de me blesser, il a presque réussi, il savait qui j'étais, il m'insultait, me traitait de monstre. Et ma "femme" aussi. Parce que quand elle apprit ma nature, elle me rejeta, et me vit comme un être atroce pour elle.
Les deux disaient que j'étais dangereux pour ce monde, que je n'avais pas le droit de vivre. Moi qui ne faisait rien de mal.

C'est là que j'ai compris : les humains étaient bons entre eux, sauf pour ceux qui étaient des "déchets" pour eux. Les humains ne seraient jamais bons avec les créatures, dès l'instant où il les verrait comme tel. Parce que pour eux, nous étions et nous resterions des monstres.
Lui avait raison.
Et je découvris le meurtre. Je tuais ce chasseur avant qu'il ne me tue. Ma "femme" aussi. Je les tuais, je fuyais, et je me mis à haïr. Très bien, puisqu'il fallait réellement mentir et prétendre être comme eux pour être tranquille, je me vengerais.
Je leur ferais croire que j'étais cet humain, pour leur montrer que j'étais ce monstre qu'ils craignaient tant.

J'étais un monstre, après tout.

Je me lia d'amitié avec le meurtre et la torture. Et moi qui avais appris le sens des mots baiser et enlacer, sans pour autant les appliquer - à part embrasser, parce que ça, je l'utilisais quand même, j'avais compris que les humains l'aimait -, je les oubliais.

Le temps passa, les jours et années s'écoulèrent. J'ignore combien. Je n'ai toujours pas repris le compte.

Je me mis à être uniquement avec les créatures, et suivit le courant, découvrant que beaucoup allaient à Philadelphie. S'il pouvait, dans cette ville, y avoir plus de créatures que d'humains, je m'y sentirais sûrement mieux. Plus à ma place. Parce que eux, jamais ils ne me rejetteraient.

Me voici arrivé dans le corps d'Oliver Cartwright, que je compte garder. Parce qu'aller au lycée m'arrange : j'apprend des choses.
Et puis, je trouve des endroits pour trainer avec les créatures. J'en connais quelques unes, j'en découvre chaque jour, et ça me fait plaisir, je me fais pleins d'amis ! J'adore avoir des amis, j'adore me sentir entouré, ça me rappelle quand Lui était avec moi. Ca me rappelle quand je parlais avec Lui, quand nous étions bien. Je suis vraiment heureux ! Et puis, ils me sourient, ils sont biens avec moi !

Mais malheureusement, je dois continuer de fréquenter ceux qui ne me voient que comme un être immonde, même si je m'efforce d'en tuer autant que possible pour me détendre. Pour me sentir mieux, pour faire en sorte de me dire que c'est aussi ce qu'ils veulent au fond. Ce qu'ils attendent de moi. Ce qu'ils méritent. Ce que je peux uniquement leur donner. Avec eux, je ne suis pas heureux : je fais semblant de l'être bien sûr.


En même temps, je les observe tuer, voler, mentir, blesser, torturer, en étant parfois même pas accusé, en étant même admiré, et je souris. Devenant encore plus monstrueux sur eux.

Parce qu'après tout, eux même le disent, dans cet étrange film que j'ai vu, et qui m'a énormément marqué :

"L'homme est il un monstre, ou le monstre un homme ?"

Bonjour ! Je m'appelle toujours KoalaVolant ! et j'ai 24 ans depuis peu haha. J'ai connu Darkest Hour grâce au fait que j'étais sur SPN The End Begins avant, voilà tout. J'aimerais vous dire un secret : Oliver est un foutu mélange de tout un tas de truc c'est assez folklore (mais il mélange les Aleck et j'suis content) et j'ai lu le code du règlement : Vavavalidédé *débug* par Dean o/

Code:
<font></font><strong>Enosh</strong> <i>feat. Tom Holland</i>

Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Ange


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 966
Crédit : 3177
MessageSujet: Re: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Mer 12 Sep - 23:01
RE BIENVENUE !!!! Ta nouvelle fiche est juste géniale !!! Enosh est adorable à sa façon de se protéger de tout

Notre premier Shapshifter en plus ! Je suis contente que ça soit lui

____________________________________________
I don't care !
© Laueee

Carte de visite:
 

Wouah:
 
Revenir en haut Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 737
MessageSujet: Re: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Mer 12 Sep - 23:04
Hehe merchi tonton Balthie :DD Et content que la fiche t'aies plu u_u !!! =DDD

____________________________________________

Enosh

Oliver Cartwright

Je suis gentil et mignon

Je suis méchant et je mords

Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 749
Emploi/loisirs : Professeur de bioingénierie
MessageSujet: Re: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Mer 12 Sep - 23:20
*Thot va chercher des papiers d'adoption* Ok, tu dois signer ici et ici. Merci! *câline le petit Enosh*

____________________________________________

Thot

Fun really isn't something one considers when balancing the Universe. This does put a smile on my face.


Carte d'affaire:
 
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Chevalier de l'Enfer


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 1283
Crédit : 4101
Emploi/loisirs : Butter des gens, repeindre les murs en rouge, l'affaire de famille quoi.
MessageSujet: Re: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Jeu 13 Sep - 0:14
Re-bienvenuuue!! *calme les smiley un ptit peu °A°*
J'ai beaucoup aimé lire ta fiche, le perso est intéressant! J'aime beaucoup l'explication sur le pourquoi il n'aime pas les humains ( là où souvent les gens font " ouais il les aime pas juste parce que c'est un monstre graou " xDD ) J'ai bien hâte de voir ce que ça va donner en RP tout ça!
( Et comme j'ai pas eu la chance de rp avec ton perso sur TEB on va se rattraper avec celui-là qui semble lui ressembler en quelque sorte mwahaha )

Et la fiche de blabla même si tu connais le forum toussa toussa o/

Tu es validé(e) Enosh

Tu peux maintenant aller réserver ton avatar ici

Tu peux également aller enregistrer ton pouvoir si tu es un humain au sang de démon ici

Tu peux aussi faire ta fiche de route ici

Si tu souhaites une habitation, c'est ici

Si tu cherches des partenaires pour rp, tu peux aller faire un tour dans ce sujet ici

Bon jeu parmi nous !

Le staff

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 737
MessageSujet: Re: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Jeu 13 Sep - 9:22
*prend les papiers et signe xD*

Merchiiii Dean-o !!! Very Happy Et au fond, ce que tu dis sur pourquoi il aime pas les humains c'est ça quand même :p
Et ouais alors après il a un bout d'Aleksey, mais il est mélangé à pleins d'autres donc bon ça sera pas la même sensation mais si tu veux xD
Merchi encore <3

____________________________________________

Enosh

Oliver Cartwright

Je suis gentil et mignon

Je suis méchant et je mords

Revenir en haut Aller en bas

Chasseur


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 161
Crédit : 1840
Emploi/loisirs : Apprenti Chasseur, ça compte ?
MessageSujet: Re: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Jeu 13 Sep - 11:02
ReBienvenue !

____________________________________________
When the ground gives way and your world collapses, maybe you just need to have faith. And trust that you can survive this. Maybe you just need to hold on tight. And no matter what, don't let go.
Revenir en haut Aller en bas

Chasseur


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 195
Crédit : 2584
Emploi/loisirs : Chasseuse
MessageSujet: Re: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Jeu 13 Sep - 13:44
Rebienvenue Very Happy.

____________________________________________
I am a hunter and proud of it, but something needs to change and I will do it. Even if it means the end for me. I am a proud Stone till the end!
Revenir en haut Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 737
MessageSujet: Re: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Jeu 13 Sep - 13:45
Merci à vous deux les ketchupis ! <3

____________________________________________

Enosh

Oliver Cartwright

Je suis gentil et mignon

Je suis méchant et je mords

Revenir en haut Aller en bas

Co-fondatrice
Démon


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 78
Crédit : 2519
Emploi/loisirs : Musicien dans un bar de la ville
MessageSujet: Re: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Dim 16 Sep - 16:54
Je suis bête, je t'ai pas souhaité la bienvenue avec ce nouveau perso *tape les doigts*

J'aime beaucoup ton perso et étrangement, ça me rappelle un peu l'histoire du Bossu de Notre-Dame. Lui qui a l'air d'un monstre, pas très méchant, mais son maître l'isole et tout. Une de mes histoires préférées. Je m'égare.

J'espère que tu vas t'amuser avec ce perso. Si y a quoi que ce soit, le staff et les membres sont là pour toi.

____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Enosh vous dira tout : ceci est l'histoire d'un homme, et d'un monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour :: Votre Destin :: Présentation :: Fiches Validées -