Ship du mois

Pseudo

Pseudo

Le forum a ouvert le 23/10/2017
Déconseillé au -16 ans. Peu contenir des sujets crus
Inspiré de la saison 10 de Supernatural. Risque de Spoil
Design créé par Hesa (Dean Winchester) ainsi que le codage des catégories, qeel, panneau latéral + + pa
Codage de la PA créé par Laue (Phaliel) ainsi que Hesa(Dean) pour le background.
Codage de la liste des membres par Crush, ainsi que la navigation.
Les codes et le design sont la propriété de DH. Merci de respecté le travail des admins en ne les recopiant pas.
Le corps imbibé de sang - Thot

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Rowena, Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, Dieux Païens et sorciers

Le corps imbibé de sang - Thot

 :: Philadelphie :: Quartier industriel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 742
MessageSujet: Le corps imbibé de sang - Thot
Jeu 13 Sep - 14:55

Le corps imbibé de sang


Il y avait cet humain, et il y avait moi. Nous étions deux dans cette rue de Philadelphie. Ce n'était pas une grande rue, quasi une impasse, simplement un raccourci. Elle menait à des minuscules résidences, des immeubles coincés, et qui pour la plupart, sentaient mauvais. Je n'aimais pas passer dans cette rue, mais je l'utilisais comme raccourci pour rentrer.
Il y avait donc cet humain. Ce n'était pas la première fois que je le voyais. Mais j'avais décidé que ça serait la dernière fois. Je savais qu'il était juste humain. Je l'avais assez observé pour ça. Je lui avais même posé des questions de façon énigmatiques. Il n'avait rien de particulier, mais il puait. Il puait, il buvait, et il m'avait déjà crié dessus deux fois. Il ne savait pas ce que j'étais, mais j'allais le libérer de ce monde où il n'avait pas sa place.
Et quitte à faire, je pouvais bien lui faire un peu peur. Alors je l'ai emmené dans un endroit vide, du quartier industriel. Il m'a suivi parce qu'il croyais que j'étais une belle rousse, comme il les aimais. Je le savais parce que j'ai pris son apparence un jour, pour pouvoir savoir. J'étudiais toujours mes proies. Et celle-ci avait des goûts merdiques.

J'étais donc une rousse, grande, quand je l'ai tué. Enfin non, quand je lui ai fais mal, d'abord. Là, dans ce parking désert où personne ne nous voyais, parce que j'avais fais en sorte qu'il n'y ait rien, pas même des caméras. Je n'étais pas stupide. Et même si avant, je ne savais même pas ce que c'était qu'une caméra, maintenant je faisais attention. Parce que si une caméra prenait mon visage, mes yeux allaient luire.
Je ne voulais pas que ça arrive.
J'étais cette rousse, qui bientôt fut couverte de sang. Mais j'aimais ça. J'aimais voir cet homme couiner alors que je lui bloquais la bouche, j'aimais le voir souffrir, me supplier du regard d'arrêter. J'aimais ça, parce que je savais que c'était ce qu'il voulait de moi.
Et ça le punissais. D'être cet alcoolique qui aurait du depuis longtemps finir en prison.

J'étais comme un chasseur d'humain, à y réfléchir. Je me laissais sourire à cette penser, et j'enfonçais la lame de mon couteau un peu plus profondément. La rousse auquel j'avais pris l'apparence serait accusée de mon crime, et je m'en délectais d'avance. J'avais même prévu qu'elle n'ait pas d'alibi. Je prévoyais toujours tout. Ou au moins, j'apprenais de mes erreurs pour ne pas les refaire.
Bientôt, je sentis venir le dernier souffle de cet homme insipide, et comprit que le jeu était terminé.
Je me reculais. J'étais couvert de sang, mais il me suffisait de changer d'apparence pour être propre comme un sou neuf.
Même si je savais ce que cela signifiait, et le moment de nettoyage n'allait pas être de tout repos. Mais j'avais pris l'habitude. Parce que derrière moi je laisserais quand même la trace de mon changement.
Je changeais d'apparence, redevenant Oliver, et me laissais observer mon art. Je n'avais plus qu'à nettoyer ce qui m'arrangeait, à ajuster la scène.

J'étais entrain de faire ça, avec des mains qui n'étaient pas celles d'Oliver, et de quoi retenir mes cheveux, quand l'envie de continuer m'a prise. Juste tuer comme ça ne me suffisait pas.
J'eus un sourire, et décidais de rendre ce corps artistique. Je dessinais avec, sans prendre conscience que j'étais couvert de sang. Pas trop non plus, mais suffisamment pour que je doives encore utiliser mes pouvoirs.

Mais avant de pouvoir le faire, j'entendis un bruit et me retournais. Il y avait quelqu'un, et si c'était le cas, je devais vite me cacher.... Ou bien j'avais un nouveau meurtre à me mettre sous la dent.
Oh...Ça serait avec plaisir.
Je ne bougeais pas, prêt néanmoins à me défendre s'il s'avérait que mon assaillant prenait peur ou quelque chose du genre. En position de défense, j'attendais, comme un félin attend son futur festin.

KoalaVolant

____________________________________________

Enosh

Oliver Cartwright

Je suis gentil et mignon

Je suis méchant et je mords

Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 754
Emploi/loisirs : Professeur de bioingénierie
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Sam 15 Sep - 13:51

Le corps imbibé de sang

feat Thot & Nosh

Je sais ce que vous vous demandez. Comment le dieu de la connaissance et sagesse, le grand Thot, qui pouvait se téléporter où il voulait, a pu finir ici. La réponse est très très simple! J'en ai aucune idée! Ok. J'ai peut-être une petite idée. Voyez vous, j'aime bien lire. Et quand je lis, je me perds. Bon... Est-ce vraiment la raison pourquoi je me suis retrouvé dans ce coin perdu de la ville avec personne autour sur des kilomètres? Non. Évidemment non. Mais je ne vais quand même pas avouer que je traquais un mort-vivant! Hey! Je suis pas fou!

Vous savez, parfois, la connaissance, c'est plus dans le ventre que dans la tête. Vous savez ce sentiment... quand vous savez sans savoir? Que vous savez que vous devez vous rendre à cet endroit à ce moment, que vous sachez que ce gars est pas si gentil qu'il en a l'air? C'est ce que j'ai ressenti en lisant mon Death Note et je devais voir cet homme mourir. Je devais comprendre comment on pouvait mourir aussi cruellement alors qu'il était dans un endroit désert!

Alors je suis là, dans un stationnement désert, bien caché dans l'ombre alors que j'observais la scène devant moi. Une femme tuer un homme... puis devenir le truc le plus mignon que je n'ai jamais vu. Un jeune homme. Tout petit, tout mignon. Encore plus que deux chatons qui se font des câlins! Je l'observe en silence alors qu'il s'amuse dans le sang de sa victime comme un enfant dans une flaque d'eau. Et je ne peux plus rester cacher.

Je me fais découvrir et souris tendrement en le voyant prendre une position défensive. Oh... le chéri à peur... C'est encore plus mignon! J'avance lentement, levant mes mains en l'air comme signe de non-agression. Je m'arrête à quelques mètres, voulant lui laisser de l'espace pour fuir, si jamais. Ce n'est qu'un petit animal effrayé... je ne veux pas lui faire du mal! Je veux l'adopter...

-Salut, petit. C'est tout un chef-d'oeuvre que tu viens de faire, hm? Mais où sont mes manières. Je suis Thot... Et toi mon cher? Quel est ton nom?

Je lui sourit gentiment avant de faire quelques pas vers lui, lentement, calmement, prenant bien soin de m'arrêter s'il va pour fuir ou m'attaquer.

-Je ne suis pas comme lui... Je suis comme toi. En quelque sorte... Je ne suis pas humain. Tu peux me faire confiance, petit... Je te ferais pas de mal. C'est loin de ce que je désirs faire... Je veux t'aider en fait.

____________________________________________

Thot

Fun really isn't something one considers when balancing the Universe. This does put a smile on my face.


Carte d'affaire:
 
Revenir en haut Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 742
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Dim 16 Sep - 14:45

Le corps imbibé de sang


Je suis prêt à tuer, parce que tuer m'amuse, et que je n'ai pas envie d'avoir des témoins. Je sais ce que c'est que d'être un monstre, pourchassé. J'observe ma nouvelle proie avec presque un peu de faim, de sang, de meurtre. C'est un vieux, ça devrait être possible, bien qu'il semble dans la force de l'âge. Mais ça ne veux rien dire.
Mais il n'a pas peur. Il ne semble pas reculer, il a une drôle de réaction, et je fronce les sourcils, dans l'incompréhension. Est-il stupide ? Je suis prêt à attaquer, approche encore.

Mais à la place de continuer d'avancer vers moi, il se met à me parler, il me salue en disant que je suis petit, mais il n'a aucune conscience de ce que je suis vraiment. Sauf s'il m'a vu. Et le voilà qui parle de mon meurtre comme un chef d'oeuvre. Je songe au fait que certaines fois, quand je tuais quelqu'un, personne n'était surpris, personne ne disais rien, et que la personne témoin était en vérité aussi un meurtrier. C'est arrivé une ou deux fois. C'était étrange, mais c'était des humains, je les avais tués quand même.

Il se présente parce qu'il est fou et idiot, et moi je ne compte pas lui répondre. Ou plutôt si : je vais pour lui répondre en le coupant plus vite qu'il n'aurait le temps de s'en rendre compte. Mon sourire s'élargit un peu, à cette idée.
Je le vois qui approche encore, je me tiens prêt, et au moment où je vais pour l'attaquer, il me donne une information qui me fait m'arrêter. Ce n'est pas un humain.

Je l'observe, hésitant. Il m'est arrivé une fois que quelqu'un me dise ne pas être humain alors qu'il l'était parfaitement, alors maintenant je me méfiais, tout simplement. Mais il veux m'aider, je peux lui faire confiance et il n'est pas humain.
J'ai encore un instant d'hésitation, avant de détendre ma position.

- Je suis Oliver.

Ce n'est pas mon vrai nom, mais j'ai encore ce doute, et jamais je ne donnerais mon essence même, mon véritable nom - qui n'était pas celui qu'on m'avait probablement donné à la naissance en vérité -, à quelqu'un sans le connaître. Donc Oliver. C'était ce nom que je portais pour les doutes et les humains.

- Si tu n'es pas humain, qu'est ce que tu es ?

J'attendais la réponse pour vérifier, et pour le reste, d'autres questions me venais. Je restais vers mon cadavre encore frais, qui sûrement commençait lentement à se désintégrer déjà.

- Pourquoi tu veux m'aider ? Il est déjà mort.

Mon regard se fait neutre, parce que ça ne me semble pas logique, je montre le corps, et son sang dégoulinant. Il était tellement minable, c'en est presque dégoûtant.
Et je me demande si je dois être moi avec ce "Thot" ou si je dois encore hésiter. J'attendais ses réponses, et je savais, qu'après, j'y réfléchirais.

KoalaVolant

____________________________________________

Enosh

Oliver Cartwright

Je suis gentil et mignon

Je suis méchant et je mords

Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 754
Emploi/loisirs : Professeur de bioingénierie
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Mar 18 Sep - 20:41

Le corps imbibé de sang

feat Thot & Nosh

Il semble plutôt hésitant, le petit meurtrier. Il reste silencieux tout le long de mon monologue jusqu’à ce qu’il me dise enfin son nom. Olivier donc… un petit Olivier. C’est encore plus mignon. J’adore ce prénom. Olivier. C’est un nom magnifique. Je souris doucement, essayant de rester ouvert et non-menaçant. Je ne veux pas effrayer. Surtout qu’il semble tellement sur ses gardes, tellement hésitant quant à ma condition. Je peux le comprendre après tout. Les humains ont pris l’habitude de tuer tout ce qui bouge sans poser de questions avant. Moi aussi, si je n’étais pas un puissant dieu, mais plus un… faible… ché pas… loup-garou, je ferais attention aux étrangers… ou pas. Je me connais, je ferais le con malgré tout.

Alors je ne lui en veux pas de rester sur ses gardes et limiter les données qu’il me donne, me posant même des questions pour s’assurer de qui… qu’est-ce que je suis. Certains disent que seuls les plus forts survivent, mais c’est faux. Les plus forts, les plus intelligents et les plus chanceux survivent. Et ce gamin est intelligent. Du moins, il m’en donne l’impression et c’est déjà un bon début.

-Je t’ai dis. Je suis Thot. Tu ne connais pas Thot? Je me sens vieux là…

Je souris un peu plus et lui fait un léger clin d’œil avant de m’approcher un peu plus, lui laissant quand même de l’espace privé. Je ne suis pas une brute quand même.

-Je suis un ancien dieu. …Je le suis encore, juste… pas aussi… remarqué qu’avant. Je ne te veux pas de mal, Olivier. Vraiment. Je trouve ton travail fabuleux. Les humains sont trop nombreux de toute manière alors un ou deux de moins par jour… ça change rien. Surtout si ça te fait du bien à toi.

Je m’assoie à même le sol et l’invite à faire pareil avant de lever les yeux vers le ciel, cherchant pour les étoiles cachées par la pollution lumineuse. Je sais très bien où sont chaque petit point lumineux dans le ciel même sans les voir, mais… observer les étoiles m’a toujours calmé et donné de l’énergie.

-Je veux t’aider parce que tu es tout sale. Si tu gardes sont sang sur toi, ils vont te trouver. Le pire, c’est sous les ongles et les cheveux. On voit pas toujours et ça sèche et après ils grattent et trouvent et… La merde quoi. Et… je sais pas. J’ai pas envie que tu sois dans la merde.

Je tourne la tête vers lui et souris gentiment avant de faire apparaître mon livre de magie dans ma main. Je l’ouvre et fouille un moment avant de trouver une formule pour nettoyer. Voilà. C’est ça qu’il me faut, ça devrait aider pour nettoyer. Je crois… …Ou alors c’est la formule pour faire exploser des trucs? Je confonds toujours les deux! Hahaha!

-Alors… tu veux mon aide ou non, petit? Je pourrais même faire plus que juste te nettoyer. Tu as faim peut-être? Je peux te faire de la nourriture. Ou bien un chocolat chaud! Hm? Qu’ent dis-tu? Je fais les meilleurs chocolats chauds. Satisfaction garantie!

____________________________________________

Thot

Fun really isn't something one considers when balancing the Universe. This does put a smile on my face.


Carte d'affaire:
 
Revenir en haut Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 742
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Mer 19 Sep - 10:22

Le corps imbibé de sang


Je fronçais les sourcils, parce que je savais que quelque chose m'échappais. Il disait être Thot, comme si j'étais censé savoir ce que ça voulait dire, mais je n'avais jamais entendu parler d'aucun Thot. Je le vis approcher, sans savoir ce que je devais comprendre par le fait d'être Thot, mais il me donna la réponse dont j'avais besoin : il était un dieu. Je savais que Lui avait parlé des dieux dans son journal, rapidement, pour en avoir rencontré un. Mais je ne connaissais pas grand chose aux mythologies. Je connaissais simplement un ou deux comme Zeus, par exemple. Il me semblait que c'était un des plus connus. Thot disait donc être un dieu. C'était le premier que je rencontrais. J'avais compris, il y avait quelques temps, qu'être un dieu ça devait être quelque chose d'important. Que ce n'était pas n'importe quoi. Qu'ils étaient des êtres multiples aux points faibles divers, quand moi il suffisait d'avoir un objet en argent pour m'effrayer.
Etait-il vraiment un dieu ? Je doutais déjà un peu moins, maintenant qu'il m'avait donné sa nature. Et puis, il ne reculait pas, et même s'il approchait il ne tentait pas de me faire mal. Je baissais lentement ma lame, mais j'étais prêt à attaquer s'il s'avérait qu'il ne faisait que me mentir. Je me savais assez rapide pour me défendre

Mais il poursuivait, précisant qu'il trouvait que tuer des humains c'était utile. Je me détendis doucement. Je commençais à le croire. S'il était une créature, et qu'il ne m'arrêtait pas je n'avais aucune raison de rester encore méfiant. Je lui fis un petit sourire, content qu'on puisse me comprendre. Content qu'on puisse m'encourager. Alors je me détendis, et redevint naturel.
Mon sourire se laissa élargir, et je le vis s'asseoir, me mettant devant lui, me rapprochant un peu, avant de m'asseoir à mon tour, doucement, posant ma lame au sol.

Maintenant j'étais curieux. Qu'est ce que c'était être un dieu ? Qu'est ce qu'il pouvait faire ? De quoi était-il le dieu ? De quelle mythologie ? Est ce que tous les dieux existaient ? Est ce qu'il avait connu Lui ? Je doutais que la réponse à cette dernière question fut positive, et ne connaissant pas vraiment le réel nom de Toi, je ne pouvais pas lui demander.
Je rougis un peu quand il parla du fait que j'étais sale. C'est vrai qu'à vouloir encore profiter, j'avais sali mon actuelle apparence. Je faisais un meurtrier bien piteux. Bien que je pouvais me laver facilement, j'avais pris des risques un peu inutile. Mais je fus heureux de voir que Thot savait pleins de choses. Il savait où allait le sang, et j'appris pour les ongles. Je savais que ça m'arrivait d'en retrouver, mais je ne savais pas si ça arrivait à chaque fois.

Et il était gentil, ce dieu. Il voulait pas que j'aie de problème. Ca me fit un peu plus sourire et fut soudain surpris de le voir faire de la magie, en faisant apparaître un livre.
Pour le moment je n'avais encore rien dit, mais j'étais presque un peu timide, de rencontrer une créature qu'on m'avait souvent décrite comme "extraordinaire".

- Merci monsieur Thot. C'est gentil de vouloir m'aider. Je suis désolé de ne pas vous connaître, mais je n'ai jamais vu de dieu, et... Je n'ai jamais pu les apprendre.

J'avais changé de façon de parler, j'usais plus de politesse, parce que je supposais qu'un dieu devait mériter un pareil respect. Je ne voulais pas qu'il se fâche parce que j'aurais manqué de respect. Je n'étais qu'un polymorphe, après tout...
Je ne donnais pas des détails sur la façon dont j'avais pu vivre pendant de nombreuses années. Enfin je supposais de nombreuses années. Je n'avais pas vraiment cette notion de temps qui semblait cher aux humains. Ne gardant jamais la même apparence, j'ignorais jusqu'à mon âge. Et je n'aimais pas dire que j'avais vécu dans une cave. Un jour je l'avais dit à une créature, et je n'avais pas aimé sa réaction.

- Je veux bien votre aide. Je pensais me laver tout seul, mais c'est aimable à vous de vouloir m'aider. Ce qui me pose aussi problème c'est...Ma nature. Ça laisse des résidus, qui sont parfois difficile à enlever.

Je montrais la flaque de ce qui restait de mon ancienne apparence.
Le dieu me demanda si je voulais manger aussi, et j'eus un petit sourire alors qu'il me proposait un chocolat chaud. Je me rappelais d'une apparence où j'avais pu profiter pour en boire régulièrement.

- Je veux bien un chocolat chaud. J'aime bien ça. Vous êtes vraiment gentil, monsieur Thot. Est ce que tous les dieux sont comme vous ? Je voudrais bien en savoir plus...

Je jouais avec ma lame, content de pouvoir parler avec quelqu'un d'aussi bon avec moi. Je regrettais un peu d'avoir pu essayer de l'attaquer. J'espérais qu'il ne m'en voulais pas. Jamais je ne m'en prendrais aux créatures. Nous étions similaires. Et même si certaines ne m'appréciaient pas, moi je m'efforçais de toutes les aimer. Surtout celles qui avaient le plus de mal avec leur apparence.
Cela faisait longtemps que j'avais décidé que ce n'était pas aux humains de décider d'à quoi on pouvait ressembler.

KoalaVolant

____________________________________________

Enosh

Oliver Cartwright

Je suis gentil et mignon

Je suis méchant et je mords

Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 754
Emploi/loisirs : Professeur de bioingénierie
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Mar 25 Sep - 19:59

Le corps imbibé de sang

feat Thot & Nosh

Vous avez déjà apprivoisé un animal? Le voir se rapprocher petit à petit? Le voir oublier son aspect sauvage pour devenir quelque chose de mignon et prêt à câliner? C’est ce que je ressentais quand je voyais ce petit devant moi. Toujours sur ses gardes avec son couteau à la main, restant toujours sur le qui-vive, prêt à frapper au moindre mouvement de travers que je pourrais faire. Ça rend l’apprivoisement encore plus fascinant. Le voir s’assoir en face de moi avec ce sourire sur les lèvres et enfin lâcher son couteau.

Je lui rends son sourire tout doucement et continue de l’observer, analysant son comportement pour m’assurer de ne pas me manger un coup de couteau parce qu’il joue la comédie. Non que ça pourrait m’être fatale. Juste… ennuyant. J’avais pas envie de me prendre un couteau dans la gorge. HEY! J’ai cours demain quand même! Je dois pouvoir me faire présentable un minimum! Mais je semble avoir gagné sa confiance alors ça va… Je devrais pouvoir me sortir sans dégât aujourd’hui.

Mais merde quand il parle. Non, mais il fait exprès d’être aussi mignon?! Je suis à deux doigts de sortir les stupides papiers d’adoption! Il a vraiment pas à être aussi mignon en plus! Je vous jure, je vais l’adopter cette petite boule toute mignonne… Si naïve et pourtant pas. Je laisse un sourire s’élargir alors que mes yeux s’adoucissent doucement. Il n’a donc pas appris sur les dieux. Quelle étrange petite créature.

-Tu sais ce que les femelles herbivores font lorsqu’elles mettent bas? Elles mangent le placenta de leur petit pour éviter d’attirer les prédateurs avec l’odeur. …Bon, je te suggère pas de bouffer ce qui reste après coup, mais… tu peux au moins ramasser ou bien brûler. Pas de trace, pas de prédateur…

Je lui fais un clin d’œil amusé avant de murmurer une formule dans mon livre. Presque aussitôt, une magie d’un vert éclatant s’élève et forme une coupe fumante de chocolat chaud. Je la tends à mon nouvel ami avant de regarder pour une formule sur le nettoyage. Je dois bien avoir ça quelque part… J’en suis sûr… Mais la curieuse petite créature me pose des questions. Sur ce que je suis. Je lui souris faiblement, cherchant toujours alors que je réponds

-Hey bien mon cher Olivier, ça dépend. Certains sont comme moi… Hermès par exemple. Il est plutôt gentil. Mais ce n’est pas toujours le cas. Certains sont égoïste et narcissique et ferait tout pour faire le plus de mal possible. C’est complètement stupide, si tu veux mon avis, mais… ils pensent qu’à eux alors… Si tu veux, je peux t’apprendre bien plus qu’une simple conversation au milieu de la nuit près d’un cadavre qui refroidit.


AH! La voilà! J’étais sûr que j’avais écrite cette formule! Je ne suis pas encore fou! Hahaha! Je la dis rapidement et une lueur rouge s’élève et va nettoyer Olivier comme si rien n’était arrivé. Mes yeux brillent de satisfaction avant que je regarde la créature devant moi et me rappelle ce que je disais.

-Ha oui! Alors, hm… avant de te proposer mon incroyable offre, tu dois me donner quelques informations. Tu as de la famille? Une maison? Ou es-tu tout seul? Parce que, vois-tu… je voudrais quand même pas te kidnapper. Je ne suis pas con non plus… J’ai juste l’air!


____________________________________________

Thot

Fun really isn't something one considers when balancing the Universe. This does put a smile on my face.


Carte d'affaire:
 
Revenir en haut Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 742
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Mer 26 Sep - 3:27

Le corps imbibé de sang


J'écoutais très attentivement ce que pouvais me dire le dieu, parce que j'imaginais que c'est ce que je devais faire, après tout. Mais ses premières paroles me semblèrent étranges. Je ne m'attendais pas à pareille chose. Mais j'imaginais que ça devait être un bon conseil. Il disait quelque chose, néanmoins, que je comptais faire. Mais la façon dont il l'avait dit, était assez surprenante. Parler du placenta des herbivores.... Si je venais tout juste de sortir de ma cave, je n'aurais certainement même pas compris le sens du mot placenta. Et je doutais que j'aurais aussi compris celui de herbivores. Mais ces derniers temps, j'avais le droit à des cours de science qui me permettait de rattraper mes lacunes.

- Je comptais ramasser... Enfin, nettoyer.

Dis-je en récupérant un chocolat chaud que le dieu avait fait apparaître par magie. Maintenant, je ne pouvais décemment plus douter de sa nature. J'observais le chocolat, encore surpris, et le reniflais doucement, pour voir son odeur. Cela sentait le chocolat. J'eus un léger sourire, et laissais mes lèvres s'approcher du bord de la tasse, pour boire doucement.
Pendant ce moment là, je pouvais écouter Thot me répondre sur ma question sur les dieux.

Je l'entendis citer un dieu du nom de Hermès, sans savoir qui c'était non plus. Mais je compris que tous les dieux étaient différents. Après, je savais que de toute évidence, toutes les créatures l'étaient. J'en connaissais qui ne juraient que par les humains, quand moi, je ne comprenais pas comment ils faisaient. Comme mon amie Anaphiel par exemple.
Je l'observais alors qu'il venait de me faire une proposition, et alors que j'avais bu - avec prudence parce qu'il était bien chaud - quelques gorgées de mon chocolat, j'hochais la tête, intéressé.

- Oh, oui. J'aime...Apprendre. Surtout sur les créatures.

Parce que c'était mes semblables, alors il fallait bien que je les connaisse un peu mieux. J'avais encore un petit sourire, en disant ça. Soudain, un autre effet de la magie apparu, et je me retrouvais bientôt nettoyé. J'écarquillais les yeux, et supposais qu'il ne me resterait plus qu'alors à ramasser ce qui restait de mon ancienne apparence. Et faire disparaître le couteau.
Je posais doucement la tasse à côté de moi, et entrepris de le faire maintenant.
Mais ce qu'avait dit Thot m'avait donné une idée, et je sortis plutôt mon briquet. M'approchant du corps et de ce qui restait de mon ancienne apparence, je commençait à brûler le tout.
J'espérais que ça n'allait alerter personne.

Je me tournais vers le dieu, en l'entendant me parler.

- Je suis seul. Et je ne vis pas dans une maison. C'est....Trop dangereux. Alors je vis dans les rues. Mais je me débrouille.

Des fois, quand un mari avait un repas d'affaire, je prenais son apparence et prétextait que j'étais revenu pour un soir, ça déroutait les humains, c'était amusant. Et parfois, je prenais l'apparence de quelqu'un que j'avais tué au préalable. De cette façon, j'avais une autre apparence régulière d'une vieille dame qui vivait seule et que personne ne visitait. Je pouvais alors en profiter pour en manger décemment plus souvent.
Mais le reste du temps, j'étais dehors. Je me cachais de la police et des humains en général, et mangeais avec l'argent que je volais. Ou que j'obtenais des deals de drogue que je faisais.

J'observais le cadavre et mon ancienne peau brûler :

- Est ce que vous aurez une formule pour faire s'envoler les cendres ? Après, si la police retrouve ce cadavre, je ne suis pas sûr qu'elle puisse remonter à moi... Et de toute façon.... Je m'arrangerais.

J'eus un petit sourire. Je savais échapper à la police, parce que les humains étaient stupides et naïfs et ne pensaient pas à quelqu'un qui pouvait changer d'apparence quand ils cherchaient le coupable.

- Et je vous remercie pour le chocolat

Dis-je, en le prenant dans mes mains à nouveau :

- Il est très bon. Vous êtes très doué, monsieur Thot.

Je bus à nouveau une gorgée, satisfait.  

KoalaVolant

____________________________________________

Enosh

Oliver Cartwright

Je suis gentil et mignon

Je suis méchant et je mords

Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 754
Emploi/loisirs : Professeur de bioingénierie
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Ven 12 Oct - 9:10

Le corps imbibé de sang

feat Thot & Nosh

Un petit bout de chou de peu de mots que j’avais devant moi. Il répond à mes questions, certes, mais sans jamais excéder et en restant toujours polie. Comme mes étudiants. Je ne peux pas m’empêcher d’apprécier. J’ai une âme de professeur et voir quelqu’un m’écouter aussi attentivement… C’est juste rassurant pour mon égo. Il semble profiter de mon chocolat chaud alors que je lui explique les autres dieux et tout ce que je pouvais expliquer en peu de temps dans un environnement comme celui où on est.

Petit à petit, il s’ouvre, me laissant découvrir la créature qui se cache derrière. Il aime donc apprendre. Ça sera un bon élève. Je pourrais lui apprendre tellement! Et voir son étonnement dans ses yeux alors que je le nettoie. C’est juste précieux. Ce bonhomme est précieux et je veux l’avoir rien qu’à moi. Ok. Je parle de lui comme s’il était un innocent petit mouton au lieu du loup, mais j’y peux rien! Quand vous êtes un dieu, vous pouvez pas regarder un truc aussi mignon et rester froid comme la glace!

Mes yeux s’illuminent en entendant qu’il est seul. Parfait alors! Tout allait super bien. Je peux lui demander de venir habiter avec moi alors! Je commence un peu à m’agiter, ne voulais plus rester assis sur l’asphalte glacée. Je me lève soudainement et m’approche rapidement d’Oliver et le prends par les épaules, tout souriant.

-Ne t’en fais pas pour la cendre. Le vent va s’en charger et puis, les humains pourront rien faire de ça. Encore moins les chasseurs. Tu es très intelligent pour ton âge. C’est tellement… fascinant! Enfin, c’est pas important… Je suppose que tu veux que je te dise mon offre hm? Je me racle la gorge pour donner un effet dramatique avant de poursuivre. Alors tu vois…. J’ai une maison moi. Et, si tu veux, tu pourrais venir y habiter! C’est pas grand-chose, juste quatre murs et un toit, mais c’est bien mieux que la rue. Surtout pour un jeune homme comme toi. Alors… qu’en penses-tu? En prime, je pourrais t’apprendre tout ce que je sais sur els créatures et, crois moi, tu ne vas pas t’ennuyer

Je lui fais un clin d’œil joueur avant de le relâcher et reculer un peu pour lui laisser le temps, et l’espace, pour assimiler ma demande et faire un choix éclairer. Et qu’il commence à me remercier de tout le petit… C’est trop chou. Je vous jure, je vais mourir sous toute sa cutitude.

-C’est rien, vraiment. Et tu peux m’appeler juste Thot. Monsieur Thot c’est un peu… enfin… Je voudrais dire que c’était mon père, mais j’en ai pas



____________________________________________

Thot

Fun really isn't something one considers when balancing the Universe. This does put a smile on my face.


Carte d'affaire:
 
Revenir en haut Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 742
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Mar 16 Oct - 13:41

Le corps imbibé de sang


Je savais que les cendres ne permettaient jamais de retrouver les corps. Mais j'étais sans cesse sur mes gardes. Je faisais toujours attention. Et ce, depuis que j'avais croisé la route du tout premier chasseur qui avait pu venir me voir et vouloir me tuer. Je ne voulais pas mourir, ni finir mes jours en prison, ça me semblait donc logique que je préférais jouer de prudence. J'eus un petit sourire quand le dieu me complimenta sur mon intelligence. Lui le faisait souvent aussi, quand j'étais dans la cave. Il disait souvent "tu es intelligent Enosh, c'est bien, cela te sauvera". Je ne me doutais pas d'à quel point il avait raison. 
Je songeais à mon âge, et ne pus m'empêcher de préciser : 

- J'ignore quel âge j'ai, en fait. 

Je pensais avoir la trentaine, même si mon corps actuel en faisait la moitié moins. Mais je n'étais sûr de rien. 

- Et votre offre m'intéresse vraiment. 

Parce que Thot était un dieu très aimable, que son chocolat était bon, et que sa présence me faisait du bien. Je ne pouvais pas nier me sentir bien à ses côtés, et plus détendu. J'étais heureux d'avoir tuer un humain pour le trouver lui ensuite. Il me parla de sa maison, et je l'écoutais attentivement. Il me proposais sa maison, et des connaissances que je désirais, mais que je n'avais pas. Je ne pus m'empêcher de sourire un peu plus. 
J'adorais cet homme et je venais tout juste de le rencontrer. 

- Vous êtes vraiment une bonne personne, monsieur Thot ! Je vous remercie vraiment de cette offre. Je...Je ne vois pas pourquoi je refuserais. 

Mais avais-je vraiment le droit ? Le méritais-je vraiment ? Je n'étais qu'un simple shapeshifter, quand j'avais conscience qu'un dieu devait m'être bien supérieur. Je me sentais si petit face à lui. D'autant que nos apparences n'aidaient en rien. Je semblais juvénile quand lui paraissait avoir déjà vu le temps s'écouler sur lui. 
Il me demanda de l'appeler Thot tout court, j'ignorais si j'y arriverais, mais je hochais la tête. 

- D'accord, alors je vous appellerais juste Thot...Je... J'ai appris à respecter les gens qui peuvent être plus fortes que moi. Enfin.... Quand ce ne sont pas des humains. 

Les humains étaient des minables. Et je pouvais rencontrer un chasseur, qu'il resterait un minable et que je ne lui montrerais absolument aucun respect. Sauf pour de faux bien sûr. 

- Votre maison me sera certainement suffisante. C'est vrai que la rue n'est pas confortable... Mais je suis habitué. 

A vivre dans la rue comme à vivre dans un endroit étroit. Même la maison de la vieille était étroite. Morne. Puante. Je n'aimais pas trop l'odeur, mais je n'avais pas d'autres choix. Mais ce que Thot me proposait là était différent : un endroit presque à moi. Mieux que la rue ou une maison volée. 
Moi qui n'avais jamais réellement eut d'apparence propre... 

- Vraiment, merci. 

Je ne pus m'empêcher de sourire encore un peu. 

KoalaVolant

____________________________________________

Enosh

Oliver Cartwright

Je suis gentil et mignon

Je suis méchant et je mords

Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 754
Emploi/loisirs : Professeur de bioingénierie
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Jeu 1 Nov - 10:30

Le corps imbibé de sang

feat Thot & Nosh

Vous savez ce sentiment quand vous êtes en face d’une petite créature et que vous voulez les défendre bec et ongle (ah…! tellement adapté pour moi) contre tous les malheurs. Vous savez, comme ce meme où une personne dit «Je connais X depuis qu’un jour, mais s’il lui arrive un truc, je tue tout le monde puis moi»? Ouais, bah, c’est à peu près ce qui arrive avec ce Shapeshifter et moi. Bon, je ne mourrais pas pour lui. Je détruirais seulement cet univers. Ce qui est déjà pas trop mal pour un étranger non?

Mais ce n’est pas ce que vous voulez savoir. Vous voulez savoir comment j’ai réagi face aux réponses à mes questions. Savoir qu’il n’a aucune idée de son âge est assez… étrange. Je me demande comment quelqu’un ne peut pas savoir son âge. Je veux dire, même moi je sais mon âge! Je vais pas le dire parce que je suis un vieux tas de poussière sinon, mais lui? Lui, comment il fait pas ne pas savoir ça? Il est jeune, il est encore capable de calculer les chandelles sur son gâteau non?

-Tu… ne connais pas ton âge. Il va falloir corriger ça. Comment je suis supposé te faire un gâteau de fête sinon!

Je lui souris tendrement, ne voulant pas l’effrayer avec ma propre inquiétude. Plus j’apprends sur ce jeunôt, plus je me pose des questions. On dirait qu’il est de plus en plus mystérieux à mesure que j’en apprends sur lui. Et cette non-logique m’énerve, je dois l’avouer. Au moins, je pourrais essayer de le démystifier maintenant qu’il a accepté mon offre. C’est super! Ça fait un joyeux petit oiseau, un!

-C’est rien, c’est rien petit. C’est moi qui te remercie d’accepter. Tu es si mignon… je ne peux pas te laisser seul dans la rue comme ça! C’est… à défaut de meilleur mot, inhumain. J’ai une grande maison et je suis seul, alors pourquoi pas en faire profiter d’autres comme toi! J’espère que tu vas aimer la maison.

Je souris de nouveau, ne pouvant cacher mon bonheur. Je le tire vers le trottoir, m’éloignant de la scène de crime et tout ce qui va avec pour marcher vers ma maison. Je sais que je pourrais nous téléporter directement à la maison, mais je préfère prendre le long chemin, apprendre plus sur Oliver et lui montrer le chemin pour rentrer sans difficulté.

-Parle moi de toi un peu… Tu es tellement mystérieux, je commence à me sentir idiot et j’aime vraiment pas ça.

Je ris doucement à cette phrase et porte mon attention sur mon nouvel ami, souriant pour le mettre en confiance.


____________________________________________

Thot

Fun really isn't something one considers when balancing the Universe. This does put a smile on my face.


Carte d'affaire:
 
Revenir en haut Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 742
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Jeu 1 Nov - 14:28

Le corps imbibé de sang


Je voyais bien que Thot trouvait bizarre que je n'ai pas connaissance de mon âge. Moi ça m'avait toujours semblé logique : Lui me le fêtait, mais je n'ai jamais compté combien de fois c'était arrivé. Et comme je changeais sans cesse d'apparence, j'ignorais mon âge exact. Je savais juste que le garçon dont j'avais l'apparence avait 16 ans, voilà tout. J'essayais de me corriger, et de faire plaisir au dieu, en lui répondant :

- J'ai un anniversaire. Il disait que c'était le jour de la fête de l'humanité. Mais je savais que c'était du sarcasme. Il me l'avait dit.

Je ne savais pas si ça aidait. Mais quand on me demandait mon anniversaire, et que j'étais en confiance, je répondais toujours ça. Parce que c'était la vérité, c'était ce qu'Il disait. J'avais conscience que dire "il" n'aidait pas à savoir de qui je parlais, mais Lui était un sujet dont je ne parlais pas beaucoup, pas réellement. A vrai dire, je préférais éviter. J'avais l'impression qu'il ne fallait pas. Pendant le moment où j'étais sorti de la cave, j'avais pris conscience qu'être dans une cave pendant un pan de sa vie, ce n'était pas quelque chose de normal. Mais même Lui me l'avait dit. Qu'il me gardait pour me protéger de l'humanité.
Au fond, Lui avait raison.

J'eus un sourire alors que Thot me remerciait moi, et qu'il disait que j'étais mignon. J'aimais bien qu'on me dise ça, parce que je savais que c'était quelque chose d'agréable. Et que ça me faisait du bien.
Je continuais de sourire en l'écoutant attentivement, et ne pouvais être que reconnaissant qu'il vienne me laisser habiter dans sa maison. Surtout si elle était grande.

Je me laissais emmener, et souriais doucement. Toujours. Je me rendais compte qu'être avec Thot m'apportait beaucoup de sourire, alors j'étais heureux qu'il veuille de moi. En plus, j'allais pouvoir découvrir ce qu'était vraiment un dieu, en apprendre plus sur eux. Oui ça allait être intéressant.
J'abandonnais le cadavre en cendres, et l'oubliait même. J'avais complètement omis de mon esprit ce que je faisais là avant de croiser le dieu. Maintenant, ça ne me semblait plus très important, et même c'était assez éloigné dans ma tête.
Il me demanda de parler de moi, et je ne compris pas en quoi j'étais mystérieux...Après tout, il avait même vu ma nature, alors qu'est ce qui pouvait faire qu'il me trouve si mystérieux ?
Mais je lui répondis doucement, en marchant.

- Oh, ne vous sentez pas idiot ! Je sais que vous ne l'êtes pas. Et puis...Je ne suis pas si mystérieux. Vous avez vu que j'étais un shapeshifter. C'est d'ailleurs pour ça que j'ignore mon âge. Je change souvent d'apparence, vous savez. Là, je suis un adolescent de 16 ans, mais je peux être aussi une vieille dame d'une soixantaine d'années.

Je citais donc une de mes moyens de pouvoir survivre. Je me demandais si je devais continuer de parler de moi ? Je ne savais pas trop quoi dire.... Je n'étais pas grand chose. Juste un simple shapeshifter.
Du moins je supposais, je n'avais jamais rencontré quelqu'un comme moi avant.

- Je ne sais pas quoi vous dire sur moi, Thot. Après tout... C'est tout ce qu'il y a à savoir de moi, je crois. Mais peut-être que si vous me posez des questions, je saurais mieux ? Et puis....J'ai un peu envie de vous connaître aussi, vous savez ?

Je lui fis un petit sourire, que j'essayais de faire avenant, parce que c'était vrai que j'aurais aimé qu'il me parle un peu de lui. Les dieux étaient un mystère pour moi, et ça c'était la vérité.

KoalaVolant

____________________________________________

Enosh

Oliver Cartwright

Je suis gentil et mignon

Je suis méchant et je mords

Revenir en haut Aller en bas

Divinité Païenne


Carte d'identité
Inventaire:
Messages : 115
Crédit : 754
Emploi/loisirs : Professeur de bioingénierie
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Dim 11 Nov - 17:17

Le corps imbibé de sang

feat Thot & Nosh

J’écoute les informations que le jeune homme me donne. C’est si intéressant tout ce qu’il me dit! Vous savez, c’est comme devenir fan d’un nouveau truc. Et quand tu fouilles de forum en forum pour en apprendre plus et tu te retrouver débordé parce que, merde, c’est tellement plein d’information et pêlemêle et tellement trop difficile! Mais tu fonce dans ce truc et tu apprends et tu deviens juste un peu plus fan à chaque seconde et tu veux dire tout ce que tu as découvert à toute l’univers! C’est comme ça que je me sens. Et c’est merveilleux.

J’écoute donc ce qu’il a à me dire, enregistrant toutes les informations possibles dans un coin de mon cerveau. Ainsi, il connait pas son âge parce qu’il n’arrête pas de changer. Je suppose que ça doit être normal pour une créature comme lui. Je n’ai jamais été dans son cas alors je ne peux pas être sûr, mais voilà quoi… Je suis soudainement surpris quand il dit qu’il veut aussi apprendre à me connaître. Hey bien… je m’attendais pas vraiment à ça. Je peux faire du mieux, mais je ne sais pas vraiment quoi lui dire sans lui en dire trop.

-Bien bien… et si on faisait un petit jeu alors? Je te pose une question et tu m’en pose une et ainsi de suite. Ok? C’est plutôt simple non? Et puis, on va pouvoir apprendre plus sur chacun de cette façon. Et on sera pas submergé d’information…

J’attends sa confirmation avant de commencer pour donner l’exemple et l’inciter à s’ouvrir lentement. Même si j’ai l’impression qu’il est plutôt très bien ouvert déjà.

-Ok. Hm… Quel est ton plat préféré? Genre, si tu devais manger qu’un plat pour le restant de ta vie, tu mangerais quoi?


____________________________________________

Thot

Fun really isn't something one considers when balancing the Universe. This does put a smile on my face.


Carte d'affaire:
 
Revenir en haut Aller en bas

Shapeshifter

Messages : 72
Crédit : 742
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Hier à 4:50

Le corps imbibé de sang


Alors que nous marchons, et que je me sens bien, détendu, et en sécurité, nous parlons de faire connaissance. Honnêtement, c'était avec plaisir que je voulais le connaître. Si je pouvais en apprendre plus sur lui, cela me permettrait d'en savoir donc plus sur mon bienfaiteur qui acceptait de m'héberger chez lui, et en plus, j'allais pouvoir en savoir plus sur les dieux. Et moi, j'aimais bien savoir et apprendre. Alors j'avais hâte qu'on puisse faire tout ça, vraiment. Je l'entendis qui me proposait que si je posais une question, lui avait le droit d'en poser une derrière. Je trouvais le jeu intéressant et hochais la tête en souriant. 

Je m'attendais à pleins de questions sur mon identité, sur ce que j'étais. Peut-être parce que je savais que je n'étais pas comme les autres. Mais sûrement que Thot était très intelligent et qu'il savait déjà ma nature, et n'avait pas besoin d'en savoir plus. Parce qu'il me demanda mon plat préféré. 
Je ne m'attendais pas à ça, et fit une légère moue. C'était parce que je réfléchissais. Quel était mon plat préféré ? Je ne savais pas trop... Est ce qu'il fallait vraiment en avoir ? Je me rappelais, quand je vivais avec Lui, Il me faisait toujours le même genre de plat, mais je ne lui en voulais pas. Il disait que la cuisine n'était pas son fort. 

- Je ne sais pas... J'ai mangé beaucoup de riz à la sauce tomate. 

Mais je ne savais pas si c'était mon plat préféré. 

- Alors peut-être que si je devais en manger à nouveau tous les jours, je n'aurais rien contre.... 

J'avais aussi beaucoup mangé de steak et de frites. Il disait que c'était facile à cuisiner. Parfois, il me disait qu'il avait commandé. Je ne comprenais pas à l'époque ce que ça voulait dire "commander". Maintenant, j'avais appris. C'était demander à quelqu'un de livrer de la nourriture. 

J'observais le dieu qui m'accompagnait. Moi, je savais que mes questions concerneraient plus sur son identité, puisque j'ignorais tous des dieux. Sinon qu'ils étaient des créatures relativement fortes. 

- Vous êtes un dieu alors...Hm... Le dieu de quoi ? Parce que c'est ça non ? Les dieux ont des attributs ? Comme lever le soleil ? 

Je supposais. 
Mais je ne savais pas si ça fonctionnait réellement ainsi. 

KoalaVolant

____________________________________________

Enosh

Oliver Cartwright

Je suis gentil et mignon

Je suis méchant et je mords

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le corps imbibé de sang - Thot
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour :: Philadelphie :: Quartier industriel -