Février 2020
The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, sorcier, expérimentations, anges disgracié et ange!

The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou

 ::  :: Philadelphie :: Quartier résidentiel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Lun 22 Oct - 13:36
S'il se trouvait dans le corps d'un sorcier, ce n'était pas pour rien, cette fois. De toute façon ça semblait logique : Leonard avait passé des années en enfer pour se cacher de ce monde qui devenait n'importe quoi. Assis dans sa maison, il contemplait ses plans, qu'il avait conçu à l'aide de la magie qu'il possédait et que Sirius possédait. Un objet appartenant à l'âme soeur du sorcier, une carte étendue devant lui. 
Et maintenant, il lui suffit d'envoyer son sort.... 

Et voilà, il obtenait ce qu'il voulait.
Oh ça aurait pu prendre moins de temps, parce que ça faisait bien six mois qu'il était à Philadelphie, mais eh, Leonard avait décidé de prendre son temps d'abord. De faire sa vie, de réfléchir à la façon d'approcher un archange, de... Bref, Leonard aimait bien se prendre la tête et réfléchir. Mais Sirius ne lui en avait pas voulu. Tant qu'il obtenait ce qu'il voulait, il en était heureux. Alors, Leonard était prêt à présent. 

Il n'avait pas réussi à trouver de lame céleste pendant ce temps là, ni de protection réellement efficace contre un ange. Mais au fond, il comptait bien ne pas se laisser faire quand même si celui-ci essayait de le massacrer. Parce que Leonard n'était pas naïf : il savait que s'il y avait bien une chose que les anges n'aimaient pas, c'était les démons.
Même Sirius le savait, et c'était pour ça qu'il avait invoqué le démon. 

Donc, le voici parti pour croiser la route de l'ange. Prêt à en découdre, à obtenir ce que son vaisseau désirait. D'abord des réponses. Ensuite une exigence. 

Leonard n'avait pas vraiment peur. Il aurait pu pourtant. Faire face à un ange, quand on est un démon, c'est presque inquiétant. Surtout quand le dit ange, était un archange. 
Mais Leonard n'avait pas vraiment peur, parce qu'il n'avait jamais vraiment peur. Peut-être aurait-il dû. 
Mais maintenant, c'était trop tard. 

Il voyait déjà au loin, la silhouette blonde d'un homme qu'il reconnu sans mal tant Sirius l'avait bassiné de regarder tout pleins de photos pour être sûr de le reconnaître. Et puis bon, il voyait bien sa vraie nature aussi. 
Leonard était habillé comme à son habitude : on aurait dit qu'il sortait de l'époque victorienne, avec son grand manteau de velour, son foulard, son pantalon assez vieillot, ses vieilles redingotes marrons, et bien sûr, sans oublier, son eyeliner. 
C'était comme si l'eyeliner était la touche finale, l'élément le plus important. 

Il lui fit face sans hésiter, sans attendre, avec un air très sérieux. Il avait déjà réfléchi longuement à ce qu'il devait dire : 

- Toi, l'ange. On doit parler. Tu as quelque chose qui m'intéresse. 

Drôle de façon d'entrer en matière, mais Leonard se sentait réellement sûr de lui. 

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Lun 29 Oct - 12:18


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana


Les citrouilles commencent à s’accumuler aux portes des humaines à cette époque de l’année, rendant la pénombre un aspect spectral. Je te regarde dans l’orange de l’horizon. Tu ne te soucie pas de moi. Tu ne me vois pas. Tu mènes ta vie chevronnée. Courant à gauche et à droite, n’arrêtant jamais. Je t’admire et te trouve adorable ainsi. Je t’envie. Si facile comme vie. Si simple. Loin de toute la complexité du Paradis. Des politiques divines et démoniaques. Loin d’une vie de mensonge et de coups-bas. Tu as une vie simple. Tu n’as qu’à trouver des noix pour sauver ta peau durant l’hiver…

Tu te fige en entendant une voix. Comme un hurlement de loup pour toi, tu fuis de peur dans ta cachette, laissant ta petite queue touffue et noire disparaître dans le feuillage. Je te vengerais, douce créature. Quiconque aura fait fuir ta personne va recevoir un coup d’épée dans le foie. Je tourne lentement la tête vers la chose qui a osé… L’apparition que j’ai devant moi est pour le moins… surprenant. Il ne manque qu’une cape et un peu de sang à son déguisement loufoque pour ressembler à ce qu’un humain qualifierait de Dracula sortant de son cercueil pour dévorer une jeune vierge.

Mais il est loin du vampire. Et même de l’humain. Un démon donc… et audacieux. Venir me parler ainsi. C’est… intéressant. Je plisse les yeux un moment avant d’avancer. Première étape, analyser. Me mettre dans sa peau, trouver le bon comportement pour interagir avec lui. Je détends mes épaules, prenant un air décontracter que j’ai vue si souvent sur un humain. Je laisse un sourire flotter sur mes lèvres, juste assez léger pour par que ce perturbateur devine ce que j’ai derrière la tête. Je vais te venger… promis joli écureuil.

-L’Halloween est pas encore arrivé. Tu peux enlever le maquillage. Je passe un pouce sur le noir proche de son œil et observe la marque que ça laisse sur mon doigt. Je relève le regard vers le démon. Toi… toi tu es un énergumène étrange. Et bien moins mignon que mon écureuil. Désolé, tu n’as rien qui m’intéresse. Be bye!

Je secoue la main avant de reprendre ma posture neutre et lui tourner les talons et m’éloigner de quelques pas. Avec un peu de chance, je pourrais retrouver la mignonne créature de tout à l’heure…




____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Mer 31 Oct - 4:09
A le regarder comme ça, l'observant dans tous ses détails - autant que cette maudite lumière qui l'aveuglait à moitié et que Leonard détestait -, le démon savait une chose de l'ange : il était bizarre. Il sentait en lui, l'homme qu'il possédait, s'agiter. C'était rare que les vaisseaux s'agitent. Généralement ils étaient juste contrôlés, mais Sirius était spécial, et encore plus en la présence de l'être qui lui manquait le plus. 
Leonard aurait quand même voulu l'arrêter, parce que le sentir s'agiter comme ça n'avait rien d'agréable. 

Le démon fronça lentement les sourcils, quand l'ange parla d'Halloween. Un ange qui parle d'Halloween. Ca montrait qu'il était sur Terre depuis assez de temps pour être familier à au moins cette tradition qui n'avait rien de chrétienne, mais qui provenait d'un mélange douteux d'autres religions, pour compenser le fait que les chrétiens avaient voler la Sahmain pour en faire la Toussaint. 
Surtout, le démon se sentit vexé. Il n'avait pas de déguisement, il était juste habillé comme il l'appréciait. 

Leonard eut un geste de recul, élégant et gracieux, quand l'autre le toucha. Il sentit Sirius jouer au manège en lui, mais l'ignora, et préféra se concentrer sur le fait que cet ange était décidément très étrange. 
Jusqu'à ce que le dit ange, déclara que Leonard, lui, ne l'intéressait pas. 

Vexé, le démon n'attendit pas, il attrapa le bras du crétin d'emplumé pour gagner à nouveau son attention 

- Reste ici, toi. Tu ne m'impressionnes pas. Et je dois t'intéresser, puisque tu es censé me connaître. 

Leonard se mordit les lèvres. Il détestait répondre de façon impulsive, et ne pas réfléchir. Ca ne lui ressemblait pas. Il se reprit doucement, se calmant doucement. 

- Tu as pris un corps qui avait autre chose à faire de sa vie. 

Oh il savait que les anges étaient mieux que les démons de ce point de vue là : qu'ils ne volaient pas les corps, mais demandaient gentiment à leur vaisseaux de dire oui pour pouvoir les posséder. Leonard le savait bien, que dire ça semblait ridicule. Mais si l'autre lui faisait la remarque sur les démons, Leonard saurait se défendre. C'était Sirius qui avait demandé à être possédé, le démon n'y était presque pour rien. 
Il avait juste accepté. C'était un service après vente au mérite. 

- Alors je ne suis toujours pas intéressant ? 

Bon d'accord. Leonard était légèrement vexé. Il avait quand même son ego, même en ne se mêlant d'aucune affaire importante qui concernait le monde ou l'enfer. Il voulait sa part d'existence, et qu'on lui annonce qu'il n'avait aucun intérêt, avait quelque chose de dérangeant. 

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Mar 13 Nov - 21:32


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana


Je ne réponds pas immédiatement, fixant ta main sur mon bras, sentant mon sang s’ébouillanter dans mes veines. J’espère que la chaleur va te faire lâcher sinon, je trouverais très bien une autre façon qui te plaira probablement moins. Je lève les yeux vers toi, essayant de comprendre tes intentions. Tu es si… étrange. Tes gestes, tes mots… J’essaie de comprendre ce que tu veux transmettre par ceux-ci. Comprendre au-delà de ce qui est évident.

-Mon but n’est pas de t’impressionner. Tu n’es pas intéressant. Il n’y a aucun intérêt à t’impressionner d’une manière ou d’une autre… Je veux juste que tu me laisses tranquille. Vas faire ta vie démoniaque, je vais faire ma vie angélique et tout le monde va être content.

Tu jacasses beaucoup pour un démon. Tu parles et parles et fais aller tes lèvres, mais ce n’est que du vide à mes oreilles. Tu peux dire ce que tu veux, mon opinion ne changera pas de toi. Pas aussi facilement en tout cas. Des mots, tout le monde peut les dire. Les actions valent bien plus. Si tu veux ravoir ce corps, tu devras faire mieux… Je prends un air désolé, posant ma main libre sur mon cœur.

-Oh… J’ai pris un corps qui avait des trucs à faire. Je n’avais tellement pas remarqué! Je suis tellement navré! Avoir su, j’aurais pris quelqu’un d’autre! Oh, mais bien sûr que je vais te le rendre!

Le sarcasme est si manifeste que même un bébé pourrait le saisir. Je perds mon sourire et relâche ma main qui était sur mon cœur. Je penche la tête sur le côté, plissant un peu les yeux comme si ça pouvait mieux me permettre de te discerner. De te comprendre. De me débarrasser de toi…

-Tu n’es toujours pas intéressant. Pourquoi tu le serais intéresser en toi? Parce que tu es un démon ou à cause de ton vaisseau? Le premier, n’est pas intéressant et le deuxième est. Un. Humain. C’est pire que toi, juste pour te dire.

Je redresse ma tête et reprends un air neutre, mais… un tantinet… intéressé. Je t’observe, de haut en bas, gauche à droite, jugeant, analysant, me questionnant, avant de décider de m’amuser avec toi un moment. Même si ça risque d’être court, ça peut toujours être… amusant.

-Alors… dis-moi démon. Que ferais-tu pour m’impressionner et te rendre intéressant? Tu as une chance de me faire changer d’avis. Une. Alors saisie la bien. C’est une faveur qui ne reviendra pas de ci-tôt.




____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Lun 19 Nov - 13:02
Leonard devait se calmer. Il ne devait pas montrer qu'il était vexé, et encore moins faire attention à Sirius à qui il laissait un peu trop de liberté parfois. Non, il devait rester calme, et prendre sur lui. Après tout, il avait certes fait un pacte spécial avec un sorcier qui était déjà sous pacte, mais tout de même. Il écouta l'ange parler. L'ange, qui comme ses frères, se pensait toujours au dessus de tout le monde. Oh bien sûr, il était un archange, donc ça expliquait qu'il puisse répondre de pareille façon, il avait ce privilège de puissance. 
Mais tout de même. 
Le démon aurait bien aimé faire sa vie démoniaque de son côté. Retourner à ses livres, dire coucou aux sorciers, en rameuter d'autres, être tranquille. Mais tout n'était pas si facile, et cette fois, Leonard devait faire l'effort d'être sociable. 

Sociable ? Avec un maudit ange pas intéressant qui était plus hautain que l'arrogance même ? 
Ca allait être compliqué. 

D'ailleurs, quand le dit ange donc Leonard ignorait le nom se moqua de lui avec sarcasme, le démon fronça les sourcils avec colère. Légèrement. Une seconde. Un instant. Mais il détestait qu'on puisse se moquer de lui de pareille façon. Qu'on soit un ange ou pas. 
Leonard savait qu'il ne pouvait pas jouer sur les mots, dire à cet ange de pacotille que l'humain qu'il possédait n'était pas tant un humain mais un sorcier, mais ça serait juste jouer sur les mots, et ça ne lui apporterait rien sinon le ridicule de vouloir être précis. 

- Si tu es comme moi, je doute que je puisses t'impressionner. La chance que tu me donnes, toi même tu sais pertinemment qu'elle est vide. 

Le démon lâcha ça sur un ton cassant, non amusé, et surtout très agacé. 

- Donc j'imagine qu'à tes yeux rien n'a d'intérêt, après tout, tu es un piaf plus ailé que les autres, et je sais que tes semblables ont tendance à se croire ainsi au dessus de tout parce qu'ils le sont de façon littérale. 

Son ton était amer, et il semblait clair que Leonard n'avait pas envie de perdre plus de temps à frapper un mur idiot qui l'énervait. Tant pis pour Sirius. C'était déjà arrivé que Leonard rompe les termes de contrats, et qu'il aille voir ailleurs. 
Enfin. 
Il savait aussi que perdre et n'obtenir aucun intérêt aux yeux de l'ange, et ainsi, perdre le corps humain qu'il avait parce que le pacte ne tenait plus, l'énerverait probablement encore plus. 

- Je pourrais te citer toutes mes connaissances en matière de sorcellerie, mais tu lèverais juste un sourcil et disparaîtrait. Je pourrais te noyer sous des informations dont tu te contrefiches. On ne se connaît pas, et l'humain que tu possèdes ne t'intéresses pas plus que le sorcier que je possède. Je ne sais rien de toi, et j'insupporte tes semblables. Je ne vais pas me prosterner devant toi, t'adorer, et faire tout pour que tu m'aimes. 

Leonard parlait beaucoup trop, et il s'en rendit compte. 

- Alors dis moi, cette chance, qu'est ce qui pourrait faire que je la saisirais sans problème ? As-tu seulement une chose qui t'intéresses, à part ton Dieu même pas là ? Par exemple, un coup de poing dans ta figure, ça t'intéresses ?

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 13:07


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana


Tu paniques... Tu parles et parles et parles encore. Et tu me fais perdre mon temps. Laisse moi tranquille, dégage. Tu ne comprends donc pas que ça ne servira à rien de me faire la morale et m'expliquer en quoi tu n'as aucune chance de réussir? J'ai l'impression d'être en pleine conversation avec un de ces Incel qui comprennent pas pourquoi ils n'ont aucune copine.

Mais cette fois, c'est un démon qui n'a aucune idée pourquoi je ne suis pas intéressé.

Tu vas même jusqu'à te moquer de moi et ma nature pour faire valoir ton ''point''. Mais tu ne fais que valoir le mien pendant ce temps. Tu es désespéré et désespérant. Va-t'en. Retourne brûler en enfer et laisse moi faire ce que je dois faire.

...

Ça non. ÇA NON! Je te fixe avec haine, l'air ambiant se réchauffant et réchauffant, contrastant avec la fraîcheur du soir et laissant place à une petite brume de condensation. Je m'approche de toi, me faisant imposant, intimidant, menaçant. Je te saisie le menton et serre jusqu'à ce que je sois bien sûr que tu ne puisses pas détourner la tête.

-Je ne traite pas mes frères de cette façon. Ils sont MA famille! Mais tu ne comprends pas ce concept. Toi, tu vis seulement pour toi-même. Tu n'as aucune idée de ce que c'est qu'une famille et de tout ce qu'il faut sacrifier pour qu'elle soit heureuse.

Je serre encore un peu plus, rapprochant mon visage du sien, murmurant entre mes dents.


-T'as raison. Je me fiche bien de tes connaissances. Les connaissances m'importent peu. Je peux les trouver moi-même. Rien de ce que tu peux savoir est hors de ma porté. Tu n'as aucune chance. Alors tu ferais très bien de partir et ne jamais te remettre sur mon chemin. Tu. Ne. M'intéresse. PAS! En quelle langue dois-je te le dire?!

Je te relâche soudainement et recule, essayant de me calmer, de souffler, retrouver ma sérénité. Je n'ai pas à m'énerver contre toi. Tu n'en vaux pas le coup. Tu ne vaux pas mon temps. Je devrais m'envoler loin d'ici. Mais tu parles et parles encore et ta voix est pire que l'incessant jacassage sur la radio des anges. J'inspire et j'expire, reprenant lentement le contrôle de moi-même, mais sans que ma chaleur se calme.


-P'pa est un trou du cul doublé d'un hypocrite. Il m'intéresse encore moins que toi. Ce qui est en soit un miracle. Maintenant, il serait grandement apprécié que tu me laisses en paix avant que je décide de mettre fin à ta pathétique existence.




____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 13:19
Insupportable.
C'était un mot à utiliser pour n'importe quel ange. Honnêtement, Leonard se demandait comment quelqu'un avait pu dire oui à cet ange. Ou à n'importe lequel. Les humains étaient si idiots que ça ? Apparemment. Les démons avaient au moins l'avantage d'être plus intelligents. 
Même si Leonard savait que certains étaient tout autant insupportables que les anges. 

L'autre lui parla de sa famille et Leonard arqua un sourcil. Non, c'était vrai, il n'avait pas vraiment de famille, et n'en tirait aucune importance. La seule chose qui comptait, c'était ses précieux sorciers, mais même eux, il s'en débarrassait avec une facilité déroutante quand il se lassait d'eux. 
Bien sûr, le démon n'aimait pas la façon dont l'ange le tenait, mais il se disait que c'était au moins comme ça qu'il pouvait l'intéresser. Peut-être. 
Et puis pourquoi fallait-il trouver le moyen d'être intéressant à ses yeux? C'était injuste ! 

L'ange paru toujours plus hautain, et Leonard roula des yeux. Blablabla je suis intelligent, blablabla. Tu ne m'intéresses pas. Blablablabla. 
Leonard posa les poings sur ses hanches, mais en vrai, il était consterné de découvrir que les anges restaient implacablement ennuyeux. S'il n'avait pas ce pacte, il aurait envoyé bouler cet ange et Sirius par la même occasion. 
Mais le démon des sorciers, aimait tenir ses promesses. Question de nature. 

La seule chose à peu près bien qui sortir de la bouche de l'emplumé fut celui qui concerna son père. Il fut légèrement surpris. 
Mais ça ne changea rien à la situation : il ne voulait pas de lui. 

Leonard sentit la colère creuser un peu plus son esprit, et il n'aimait pas ça. Perdre le contrôle des émotions, ce n'était pas son truc. 
Il réfléchit. Il avait encore une petite chance, peut-être. 

- Non, fut ce qu'il répondit pour exprimer le fait qu'il ne partirait pas si facilement. 

Enfin, il alla vers l'ange, et attrapa à son tour son visage, pour l'embrasser. Peut-être que ça aurait un effet. Le frapper ne ferait sûrement que les énerver tous les deux. Mais l'embrasser ? Ca réveillerait peut-être le vaisseau d'Anakel, ça ferait taire Sirius, et puis, même si Leonard trouvait ça lui même totalement illogique, il n'avait rien à perdre. 

Alors il l'embrassa.

Et autant dire qu'avec tous les baisers qu'il avait fait et reçu des sorciers qui le désiraient, il s'y connaissait plutôt pas mal. 
Probablement que ça n'allait pas marcher. Probablement qu'il allait passer pour un fou. Mais... Avait-il un autre choix ? 

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 13:43


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana


Non. Non. Comment ça non? Je ne te comprends pas. Non. Non quoi? Tu ne peux pas me dire non. Tu n'as pas le choix de me laisser tranquille parce que sinon, tu vas y perdre la tête. C'est ce que tu veux? Perdre la tête? C'est tout ce qui t'intéresse?

Non. Ça serait presque amusant si tu ne m'avais pas autant énerver. Tu espères m'impressionner avec un non? En te dressant comme Lucifer devant Dieu? Non? J'ai déjà vu ce truc. Ce n'est pas intéressant, c'est décevant et attristant. Et te voilà en train d'approcher. Tu comptes faire quoi maintenant? Sortir une pancarte et protester pour ton droit à continuer de m'emmerder? Tu vas faire la grève avec moi, petit démon? C'est vraiment pathétique et ennuyant et...

Des lèvres. Des lèvres sur les miennes. TES lèvres sur les MIENNES.

......
...

Je reste immobile. Tes lèvres semblent connaître leur travail. Comme si elles ne faisaient que ça. Elles se pressent contre les miennes comme si elles voulaient les dévorer. Je n'ose plus respirer ni bouger. Je ne sais pas pourquoi. Je devrais me retirer, être dégoûter qu'un démon agisse de la sorte sur moi, mais.. tu.... m'intrigue. Je veux voir la suite. Je veux voir ce que servent ses lèvres autre que parler pour rien dire.

Alors que je commence à m'habituer à la pression, je les sens s'ouvrir et je sens ta langue sortir lentement, tentant de décoller mes lèvres. Je résiste un moment, mais soudainement tu perces mes défenses et je me retrouve avec deux langues dans ma bouche. On dirait que c'est enfin le déclique. Je recule rapidement, te repoussant pour mettre le plus de distance possible entre nous. Je sens mon coeur se débattre, mais je ne sais pas pourquoi il fait ça. Tu m'as empoisonné?! Non, c'est impossible? Alors pourquoi je me sens aussi mal? Pourquoi j'ai le souffle aussi court et l'estomac retourné et ...

J'inspire une bonne bouffée d'air avant de tâter mes lèvres avec mes doigts. À part de la salive, il ne semble avoir aucun corps étranger. Pas de poison... rien. Juste une pression fantôme de tes lèvres. Je te fixe, fronçant les sourcils comme si j'étais en face d'un casse-tête incompréhensible.

-..Qu..qu'est-ce que tu m'as fait? C'était quoi ça? Po..pourquoi?




____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 14:04
Il ne voulait pas que l'ange s'enlève. Ou plutôt si il voulait. Il n'était sûr de rien, sauf d'une chose : Sirius réagissait. Après tout, il connaissait les lèvres que Leonard embrassait. Il les connaissait et les adorait. Il voulait les sentir encore et encore, mais le démon savait que ça ne durerait pas, parce que l'ange allait probablement le repousser. 
Pourtant, il pu aller jusqu'à mettre sa langue, jusqu'à chercher celle de l'emplumé, et se sentir presque ridicule d'embrasser un type pareil. 

Même lui ne comprenait plus la logique de ce qu'il était en train de se passer. 
Il était presque à se retirer à son tour, parce qu'un démon qui embrasse un ange, quelle idiotie. 

Mais l'ange fini par le repousser enfin, et Leonard l'observe respirer et vérifier ses lèvres. Il arqua un sourcils. Après tout, c'était plutôt étrange de voir un ange faire ça. 
A ce moment là, celui-ci s'adressa à lui d'une étrange façon. Comme troublé. Le démon avait presque envie d'en sourire. Aurait-il perturbé l'ange ? C'était amusant. 

- C'était un baiser. Tu en as jamais eut ? 

Au pourquoi, il ne répondit pas, parce que lui même ignorait quoi répondre à ça. 

- Alors, ça suffit pour ma dernière chance, ou je dois chercher autre chose ? 

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 14:15


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana


Je te fixe longuement lorsque tu me donne la réponse à mes questions. Ou du moins, quelques unes d'entre elles. Un baiser. Quelle notion... étrange. Mais pourquoi je me sens toujours aussi perturbé? Pourquoi j'ai l'impression que mon corps veut se révolter? Je secoue la tête et essuie rapidement mes lèvres du revers de ma main. Je ne dois pas penser à ça. Ce n'est pas ça l'important. Je dois me concentrer sur toi, démon...

Je souffle un peu et me redresse de tout mon long, essayant de masquer ma perturbation. Je ne dois pas te montrer comment tout cela m'affecte. Je dois garder le contrôle de la situation. Garder l'avantage que j'ai sur toi...

-Un baiser hm? Je.. n'ai jamais reçu ce genre de chose, non. Et heureusement. C'est horrible comme sensation.

Je me frotte encore les lèvres, encore et encore, voulant les arracher pour ne plus rien sentir sur celles-ci.

Ça... suffit. QUe me veux-tu?





____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 14:29
Comme il était innocent, cet angelot qui n'avait jamais embrassé. Leonard comprenait à l'instant qu'il lui avait ravi son premier baiser, et ça l'amusait tellement, qu'il ne pu s'empêcher d'avoir un très léger sourire. Les anges étaient des gens pudiques et prudes. A vrai dire, Leonard aussi. Mais c'était encore un autre sujet complexe à exprimer. De toute façon, le plus important là, c'était le trouble de cet être angélique qui avait comme du mal à se remettre de ce qu'il venait de se passer. 
Le démon ne pouvait s'empêcher de se délecter de ce qu'il voyait. Probablement par nature. Les démons n'aimaient pas tant les anges, et les voir en mauvaise position ne pouvait être que ravissant. 

L'archange ne semblait alors apparemment pas trop apprécié le baiser, mais Leonard ne lui en tenait pas rigueur. Il savait qu'il embrassait bien, et surtout avec les sorciers, mais que ce n'était pas ce qui l'intéressait le plus dans ce monde. 
Dans tous les cas, ça sembla suffit à l'ange qui fini par lui demander ce qu'il voulait. Le démon leva un sourcil. Il était à deux doigts de lui rappeler ce qu'il lui avait dit précédemment à propos de leurs vaisseaux respectifs. Mais après tout... Il pouvait toujours essayer de répéter le contexte et de donner sa véritable raison de présence ici. 

Il savait que la réponse serait non, l'ange se foutait de son vaisseau. Etrange qu'un démon ait plus de respect pour son propre corps qu'un ange. Mais qu'importe. 
Si la réponse était non, Leonard savait que le pacte ne marcherait plus bien, et qu'il serait obligé de parler à Sirius, mais il s'arrangerait. 

- Vois-tu, mon vaisseau voudrait récupérer son petit ami. Il n'y a aucun moyen que tu puisses aller voir ailleurs si un autre idiot peux te dire oui ? 

Leonard ne se faisait pas d'illusion quant à la suite. 

- C'est à peu près la seule chose dont j'ai besoin de ta part. 

Cela signifiait donc : "fais ce que je te dis et je te foutrais la paix" mais ça n'était pas non plus le meilleur argument de l'univers....

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 14:50


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana


Je te regarde un long moment, mon cerveau tournant à toute vitesse dans mon esprit. Je réfléchis et réfléchis et tente de mettre les pièces du puzzle dans le bon ordre. Pourquoi es-tu si intéressé par  remplir ton contrat directement? Il a juste demandé à ravoir son copain, il n'a jamais dis dans quel état...

Mes yeux s'illuminent et je te fixe, essayant de voir si tu as saisie ce que j'ai saisie. Évidemment que non. Tu ne peux pas lire mes pensées, tu n'as aucune idée à ce que je pense. Sinon, clairement que tu l'aurais déjà fait, non? Après tout, c'est TON travail de jouer avec les mots et ne pas donner exactement ce que les humains ont demandé. Je veux dire... je fais la même chose avec Papa alors.. je suppose que tu dois avoir bien plus de facilité que moi.

J'avance lentement, l'air un peu plus ouvert, prêts à... dialoguer avec toi. Régler nos problèmes en un seul coup. C'est si simple, pourquoi tu m'as pas demander plus tôt? Ça aurait régler bien plus de problème...

-Il suffit de vivre ensemble alors. Ce n'est pas si compliquer à résoudre comme problème. Et tu pourras... embrasser et tout ce genre de chose inutile pour calmer les ardeurs de ton humain.

J'agite la main en disant ça. C'est tellement ennuyant que les humains aillent des besoins. Ils sont si pathétique... toujours besoin de ci et de ça pour survivre.

-Tu as ton contrat, je garde le corps, ton humain se satisfait peu importe les moyens... Tout le monde est content. Étonnant que tu n'avais pas penser à une seconde approche, démon...




____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 15:09
Il attendait le non. Il attendait le moment où il pourrait arranger le contrat, changer les clauses, faire en sorte de continuer d'être dans le corps de Sirius peut être encore un peu. Ou bien le moment où il n'aurait plus qu'à trouver autre chose, un autre corps, être sans contrainte. Mais ça voudrait dire déménager, et ça allait être tellement compliqué. Et ennuyeux. 
Cela serait beaucoup plus facile si l'ange disait oui, mais l'ange ne dirait pas oui, parce que les  anges, voyez vous, étaient des êtres butés, en plus d'être hautains. 

Leonard observa l'archange avança, s'habituant depuis tout à l'heure, à la lumière qui brûlait ses yeux, et qui ne lui apportait aucun plaisir. C'était à se demander comment il était parvenu à embrasser l'homme sans se dessecher. Il fallait croire que le démon était capable de beaucoup de choses pour ses contrats. 
Mais de toute évidence, l'ange avait une idée derrière la tête, et il la proposa de but en blanc. 

Immédiatement, le démon aux sorciers fronça les sourcils, et en se demandant si l'emplumé était sérieux. Malheureusement, il savait une chose : les gnes de son espèce étaient souvent sérieux. Et là, on sentait qu'il ne faisait pas de sarcasme comme il avait pu en faire précédemment. 
Il proposait réellement cette logique imparable de vivre avec lui. 

Un instant, Leonard imagina ce que pouvait donner la cohabitation d'un ange et d'un démon, et savait pertinemment que ça ne durerait que le moment où Leonard n'e pourrait plus et l'éclaterait sans attendre. Et ce, peu importe les arguments que l'autre avançait. 

- Disons que je n'ai pas pensé à cette autre approche. 

Parce qu'elle semblait peu réalisable. 

- Tu oublies peut être qui nous sommes. 

Un ange. Un démon. Deux entités opposés qui ne pourraient jamais vivre ensemble sans se faire disparaître. 
Et pourtant.... Pourtant Leonard n'était pas le genre de démon habituel qu'on voyait partout. Il n'était pas celui qui tuait des humains dans l'instant par le pur plaisir de leur faire mal. Il n'était pas celui qui tuait sans raison. Il était cet être qui préférait les livres à foutre la merde. 

- Et rien ne me dis que tu mérites de vivre chez moi. 

Qu'est ce qui lui disait que l'ange ne mettrait pas le bazar dans les livres ? Oh, Leonard n'était pas sans ignorer que les gens de son espèce adoraient l'ordre, donc qu'il n'y aurait pas trop de soucis à se faire à ce niveau là, mais tout de même. 

- Même si je reconnais, que cette approche est plutôt intéressante et logique, et m'empêche de devoir me trouver un autre vaisseau aussi intéressant. 

C'était peut être par habitude de faire des pactes, mais Leonard réfléchissait toujours à ce qui pouvait être plaisant pour lui dans un contrat. 

- Admettons. Est ce que tu aimes lire ? Est ce que tu supportes les démons plus d'une heure ? Est ce que tu hurleras si je passe des pactes avec des humains ? Bien que pour ma dernière question, je sais que tu t'en ficheras sûrement... 

Au fond, il semblait évident que dans tout ce qu'il disait, Leonard sous entendait que JAMAIS il ne déménagerait. Trop de travail. Cela serait bien trop compliqué, et il n'avait aucune envie de se prendre la tête juste pour ça. Donc s'il pouvait simplement accueillir quelqu'un chez lui, s'il devait vraiment le faire pour le bien du vaisseau dans lequel il vivait... Et puis, ce n'était pas comme s'il n'avait pas la place, ni comme si l'archange aurait besoin d'être nourri ou de dormir.

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 15:28


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana


Tu sembles... hésitant. Peut-être que tu me prends pour un fou de te demander ça. Comme si c'était impossible que moi et toi on finisse dans une même demeure et qu'on s'entende. Tu es... mignon. Je suis sûr qu'on pourrait arriver à tellement de chose ensemble. Oh oui. Pourquoi je n'avais pas vu le potentiel avant cela?! C'est simplement trop parfait! Avec toi, ma quête ne sera que plus simple! Tu pourras m'aider, tu pourras permettre d'éliminer les humains bien plus facilement et efficacement que si je suis seul. Et Papa ne pourra rien dire sur ça... ce seront tes agissements et celui de tes semblables. Je ne suis pas responsable de cela.

Dans ta gueule, Michel...

-Je sais très bien ce que tu penses. Nous sommes incompatible et tout ça. Yeet ça par la fenêtre. Nous pourrons accomplir des merveilles.

Mes yeux s'agrandissent par l'excitation. Je peine à tenir sur place. Je saisie doucement ton visage, voulant te faire comprendre que tout ça... tout ça est une opportunité parfaite! Totalement et complètement parfaite!

-Ne vois-tu donc pas? Nous ces stupides et pathétiques humains... ensembles.. ça serait si facile... Et toi.. toi et moi. Nous pourrons accomplir tout ce que nous voulons...Hahaha! Pourquoi je n'y avais jamais pensé! C'est si.. simple... si facile!

Un sourire se dessine sur mes lèvres. Sincère.

-Je supporterais tous les démons qui tu apporterais. Je m'en fiche. Vous êtes comme la famille... Même si Lucifer serait contre l'idée... Je supporterais tes livres et tes caprices, je m'en fiche! Ce n'est pas l'important! Ce ne sont que des détails futiles. L'important, c'est ce que tu pourras faire pour moi... Toi et tes amis aux yeux noirs. Je vais pouvoir vous fournir... Il faudra juste... Il va peut-être remarquer si je sors trop d'armes mais... ça devrait le faire si... Oui. Oui. Ça pourrait marcher!




____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 15:48
Probablement que si on avait expliqué à Leonard que l'archange qui avait possédé Alastar était enthousiaste à l'idée de tuer des humains, faisait des références obscures et du sarcasme, et qu'il n'avait donc pas grand chose à voir avec ses frères, du moins pas totalement, Leonard n'aurait pas cru l'explication. 
Mais il le découvrait pourtant, là devant lui. Se tenait un ange particulièrement déconcertant. Quand même Leonard avait quand même un air de démon modèle - après tout, si on omettait le fait que faire le mal n'était pas sa priorité, ni le fait de tuer des humains puisqu'il s'en fichait d'eux, il avait du respect pour le roi actuel de l'enfer et travaillait bien pour faire des pactes -. 

Alors que l'ange semblait soudain tout content, il lâcha quelque chose d'étrange dans ses phrases, et Leonard ne comprit pas ce que voulait dire yeet, l'observant comme s'il était fou ou qu'il venait de parler une langue sans aucun sens. 
Forcément, l'enthousiasme de l'ange lui semblait soudain incompréhensible. Encore plus, quand celui-ci lui attrapa le visage. 
Le démon n'aimait pas ça, se sentir troublé. Il n'était impressionné par rien du tout, mais cet ange le perturbait quand même. Et cela se lisait un peu dans ses yeux. 

Il le laissa s'emballer, complètement, sans tout comprendre. L'ange n'aimait décidément pas les humains, et semblait vouloir accomplir quelque chose sans être très précis. Il parassait être dans ses idées en même temps qu'il s'exprimait, et Leo n'avait pas la capacité à lire dans la tête des anges surexcités. 

- Mais qu'est ce que tu racontes ? Qu'est ce que tu veux nous fournir, à moi et les autres démons ? 

Il ne précisa pas qu'il n'inviterait sûrement pas d'autres démons, puisque quand il avait parlé de supporter un démon plus d'une heure, Leonard se demandait juste s'ils pourraient vivre ensemble par le fait d'être un démon et un ange, mais l'archange ne semblait plus penser à ça déjà, il était déjà parti loin dans son délire, et au fond, Leonard n'était pas sûr d'arriver à le suivre totalement. 

- Explique moi. Tu as l'air d'avoir un projet intéressant.

Et venant d'un ange, c'était bien surprenant. Mais Leonard ne crachait pas dans la soupe des idées avec un potentiel. Ca aurait été trop bête s'il l'avait fait. 

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 16:06


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana


Tu ne comprends pas. Évidemment que tu ne comprends pas. Comment tu pourrais comprendre? Tu n'as pas tous les détails, juste des bribes alors que j'ai laissé le plaisir prendre contrôle de ma bouche. Je te relâche lentement et reprends mon calme, fermant les yeux pour calmer mon esprit et mon corps. Inspire, expire. Concentre toi. Pas la peine d'être aussi excité pour si peu... Je rouvre les yeux, reprenant mon air neutre bien que mes yeux restent brillant.

J'essaie de t'expliquer le plus facilement et clairement possible mon idée, mon but. Je dois faire vite pour ne pas que quelqu'un entende et le rapporte. Je tiens à rester en vie moi.

-C'est très simple. Je peux vous passer des armes du Paradis. Elles ont divers effets, je ne suis jamais vraiment certain de ce que je crée, mais elles sont dévastatrices. Si toi et tes... compagnons pouvez agir et massacrer des humains avec... ça serait une expérience... intéressante. Et ta maison serait la base d'opération de tout ça. Une pierre... deux coups. Tu remplis ton contrat, tu remplis... le mien disons et nous sommes tous les deux heureux jusqu'à la fin des temps. Que des bénéfices, aucun coût. Perfection.





____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 16:25
Soudain, l'ange paru se calmer, et Leonard en fut quand même content. Après tout, il sentait que ce que celui ci avait à lui dire semblait intéressant. Bien que c'était étrange de trouver les propos d'un emplumé intéressant, ça restait quand même toujours bon à prendre. 
Et de toute évidence, Leonard ne s'était pas trompé puisque l'archange se mit à parler des armes du Paradis. Pendant un instant, le démon resta interdit, surpris - bien qu'il n'en montra pas grand chose - et l'air de se demander si le type en face de lui était réellement sérieux ou s'il racontait n'importe quoi. 
Les armes du Paradis. La légende disait que de toute évidence ces armes étaient grandioses, et particulièrement puissantes pour la plupart. En avoir une serait déjà un miracle, alors plusieurs... Leonard savait que ce type était un archange, mais tous les anges même si importants pouvaient ils réellement avoir la capacité d'en fournir ? Bien sûr, le démon ignorait qui était réellement l'archange sinon il aurait compris un peu plus la situation. 
Et il l'apprit juste après. L'ange avait utiliser le mot "je crée". 

Leonard avait devant lui le créateur des armes du Paradis en personne.
Devait-il se sentir honoré ? Pas forcément. A vrai dire, ça ne l'impressionnait même pas, il en était juste un peu surpris, toujours, c'est tout. 

- Je vois. Tu es un ange plus atypique que je le pensais finalement. 

Et Leonard qui réfléchissait à toute vitesse à la proposition, calculant les pour, les contres. C'était sa spécialité, la réflexion. Son air se faisait concentré, il réfléchissait. Il y eut donc un silence, le temps de le laisser déterminer tout ce qu'il pourrait se passer s'il disait oui, s'il disait non, s'il disait peut être. 
L'idée de vivre avec un ange ne l'arrangeait pas. 
Mais le dit ange ne lui reprocherait pas d'être un démon, bien au contraire, alors... 

- Admettons.

Seulement, Leonard ne savait pas si des démons pouvaient passer chez lui, comme dit précédemment. Mais il se savait assez respectueux pour proposer cette idée au roi de l'enfer - ou à son second - en personne. Et puis, s'il faisait une bonne action pour l'enfer, l'enfer le laisserait peut être tranquille pour les fois où il laissait les sorciers faire le bien et aider les gens. Ou les fois où il laissait les sorciers tuer des démons. Après tout, il s'en fichait bien, tant que le dit sorcier était bon dans ce qu'il faisait.... 

- Je pourrais t'aider oui. Je m'en fiche des humains de manière générale, mais tant que ça ne tue pas mes sorciers, juste les choses inutiles, alors pourquoi pas ? Et si tu respectes ma tranquillité et mes livres...Ca devrait passer. 

Et derrière, Sirius serait content et lui foutrait la paix. Oh, il n'aurait pas exactement ce qu'il voudrait, mais Leonard avait très bien sentis qu'il était juste content de pouvoir embrasser les lèvres du corps d'Alastar. Alors ça pourrait passer. 

- Très bien. On peux faire ça. 

Leonard répondait ça comme on dit bonjour, sans trop d'enthousiasme, sinon de la fermeté et de l'affirmation dans sa voix. Mais Leonard n'était pas du genre à exprimer énormément ses émotions, alors bon... 

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 16:42


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana


Tu évites la question. Tu parles encore avant de tomber dans un silence qui est tout à fait... étrange. C'est probablement la première fois depuis le début de notre rencontre que tu restes aussi longtemps sans prononcer un mot. Ça fait du bien aux oreilles, il faut dire. J'attends ta réponse, commençant à m'impatienter. C'est bien beau tout ce silence, mais j'aimerais une réponse. Tu peux parler, je le sais, alors dis moi oui ou non! Ce n'est pas si compliqué. TU es arrivé à dire non tout à l'heure. Je ne peux pas croire que tu ne peux pas recommencer. Même un perroquet pour le faire.

Tu recommences enfin à parler, disant quelques-une de tes règles qui ne m'affecteront probablement que très peu. Pourquoi j'irais m'emmerder avec un démon ou ses livres? J'ai mieux à faire que ça. Mais si c'est ce que ça lui prend pour avoir la paix d'esprit, très bien. Ce n'est pas cher payé pour avoir ce que je désir. C'est parfait.

-J'accepte tes conditions, démon. Tu vas voir. On va très bien s'amuser toi et moi.

Je m'approche soudainement, comme tu l'as fait plus tôt dans la soirée, et presse mes lèvres contre les tiennes. Je ne suis peut-être pas un fin connaisseur en matière de... ça. Mais je suis un bon élève et je copie ce que tu m'as fait dans les moindre détails. Je vais même jusqu'à y mettre la langue. Même si je trouve ça un peu encombrant d'avoir à lutter contre la tienne... Je finis par reculer et froncer légèrement les sourcils

-Quoi? Ce n'est pas ainsi que tu fais tes pactes? ... ne me dis pas que je dois te prendre. Parce que je n'ai vraiment pas envie de faire ça sous le regard des écureuils.




____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 24 Nov - 16:56
Leonard fut heureux que l'ange accepte ses conditions. A vrai dire de toute façon, s'il se rendait compte qu'au final, il faisait n'importe quoi et que sa maison devenait un désordre qu'il ne contrôlait pas, le démon savait pertinemment qu'il repousserait l'archange.
Et qu'importe s'il était un archange. Les livres passaient d'abord, avant toute chose, de toute façon. 

Mais il ne s'attendit pas à ce que l'ange l'embrasse.
Il manqua de reculer, mais l'autre le tenait bien et alla jusqu'à mettre la langue comme précédemment. L'emplumé n'avait-il pas sous entendu que c'était son premier baiser et qu'il n'aimait pas ça ? C'était n'importe quoi. 
Même s'il était vrai que Leonard accordait toujours des baisers pour sceller les pactes, il y avait... C'était...Ce n'était pas la même chose ici ! Un démon ne pouvait pas faire de pacte avec un ange, c'était purement impossible. 

Le démon ne profita pas du baiser cette fois, du moins, il ne s'en amusa pas et si Sirius fut heureux, il fut évident que Leonard le fut moins. 
L'archange dû s'en rendre compte, puisqu'il fit un rappel pour les pactes. Et fis même un sous entendu encore plus profond que tout. 

- Non, pas besoin d'aller plus loin, répondit sèchement Leonard en reculant légèrement

De parler des écureuils, ça lui rappela un certain énergumène auquel il n'avait pas tant envie de repenser parce qu'il avait la particularité d'être légèrement agaçant. Changeant de sujet dans sa tête, se recentrant sur ce qu'il se passait dans le présent, Leonard fusilla un peu l'ange du regard. 

- Et c'est bien ainsi que je fais mes pactes, mais tu es un ange. 

Donc pas de pactes. Donc pas de baiser. 

- Bref. On va directement chez moi, ou tu préfères y aller plus tard ? 

Maintenant que la décision était prise, autant aller jusqu'au bout.

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 19 Jan - 15:38


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana


Tu es décidément pas content de ma réaction. Tu es plus froid. Plus distant. C’est… intriguant. De te voir changer aussi rapidement. Quand c’est toi qui le fais, c’est amusant et normal. Mais quand il s’agit de moi, je reçois des réponses sèches et des refus. Décidément, il s’agit de double standard. C’est… décevant. Je ne comprends décidément pas pourquoi tu agis comme ça.

Puis, tu dis que je suis un ange. Comme… si je ne savais pas? Bien sûr que je sais que je suis un ange. C’est évident que j’en suis un. Je… sais déjà ça. Pourquoi tu le dis? Tu as peur que j’oublie? Ou alors tu penses qu’on ne peut pas s’embrasser à cause de nos natures? Es-tu si conservateur?

-Oui. Je suis un ange. Je sais ça. Pourquoi tu me donne cette donnée? Je la possède déjà.

Tu préfères dévier le sujet et parler de la maison. Bien… si tu refuses de parler, je vais pas te forcer. C’est une perte de temps précieux.

-Oui. Pourquoi attendre? Autant y aller maintenant pour que je puisse m’habituer à l’endroit.

Je pose une main sur son épaule pour nous préparer au voyage, attendant simplement de savoir l’adresse avant de nous téléporter à la demeure.




____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Mer 30 Jan - 15:14
En somme, l’ange avait raison de demander des précisions. Car les anges sont ainsi : rationnels et logiques, et peu voient le second degré ou le sarcasme ou les sous entendu derrière les mots. Mais Leonard était méfiant à présent. Il se disait que cet ange n’était pas n’importe lequel. Qu’il semblait plus intéressant que les autres, au-delà de l’apparence qu’il pouvait avoir.

L’autre lui demanda donc pourquoi il jouait au Captain Obvious – bien qu’il ne fut pas sûr que le démon connaisse même cette référence – et il précisa :

- Un ange ne peux pas conclure de pacte avec un démon. Le baiser était inutile.

Et il n’y avait qu’aux sorciers, qu’il acceptait de donner plus qu’un simple baiser. Question de rendre service.

- Alors on y va maintenant.

Il lui donna l’adresse, bien sûr qu’il lui donna. Mais il aurait voulu ne pas s’envoler avec lui. Leonard savait aussi se téléporter, et quand il atterrit dans son chez lui, il grimaça. Il détestait les anges et leurs maudits ailes.

- Plus jamais.

Déglutissant, si rien ne l’impressionnait, quand quelque chose le dérangeait il s’exprimait un minimum. Leonard n’avait pas aimé le voyage et il souffla un bon coup pour se reprendre. Ils étaient arrivés dans son salon. Envahi de livre. Mais chaque pièces avait des livres. Même les Wcs – les trois – alors qu’au final Leonard n’y allait jamais.

- Si tu prends un livre, tu le ranges à l’exact endroit où tu l’as trouvé. Si tu rentres avec des chaussures sales, tu les brûles, il y a une cheminée. Si tu abîme un de mes livres, notre accord se termine.

Au moins, c’était clair, net et précis.
Déjà que Leonard avait à faire avec un certain chien écureuil démoniaque qui l’embêtait outre mesure à squatter chez lui en y déposant trop de poils et de poussière….

- Et débrouille toi pour la visite, pleins de salles te seront aussi inutiles qu’à moi.

Salles qui du coup comblaient leur inutilité par des vides, ainsi, les chambres devenaient des bibliothèques également. Seule la cuisine ne possédait qu’un rayon livres de cuisine.

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Dim 10 Fév - 17:40


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana



Tu parles encore pour rien dire. Je sais très bien ce qu’un ange peut ou ne peut pas faire. Au cas où tu ne l’avais pas remarqué, je suis un ange. Je connais mes forces et mes faiblesses mieux que quiconque. Je suis le mieux placé pour savoir tout ça. Même si je ne peux pas vendre mon âme, ça ne change pas le fait qu’il faut remplir un contrat pour notre petit entente. Et c’est la manière dont les démons font. Non? S’embrasser et baiser parce que… c’est… …euh… …mauvais… pour l’âme?

Bref. Ce n’est pas important pourquoi. On arrive bien vite à la maison grâce à ma téléportation. Et clairement, ça ne te plaît pas. Tu ne sembles pas du tout content de tout ça. Tu me dis de ne plus jamais le faire et je ne fais que pencher ma tête sur le côté. Je ne vois pas pourquoi. C’était plus rapide parmi tous les moyens à notre disposition. Je ne vois pas pourquoi tu t’énerve pour si peu…

Je te suis à l’intérieur de la maison et t’écoute alors que tu me sors une tonne de règles stupides. Tu es pire que Papa ou Michel. C’est à se demander si je peux bouger dans cette maison sans risquer ta colère. Tu aimes tes livres, je comprends ça. Mais ça ne serait pas plus pratique un livre électronique? Moins d’espace perdu, moins d’entretien. Moins de risque de te mettre en colère aussi…

-Tu as pleins de règles. Ça est épuisant… Je pourrais avoir une salle ou deux pour moi sans… tes règles? J’ai besoin d’espace pour travailler et, si je comprends bien, je ferais mieux de ne pas laisser une étincelle ou cendre sur un de tes livres. Je fais le tour lentement, peu intéressé par ce qui m’entoure. Alors? C’est où qu’on va se coucher ce soir? J’ai vu trois chambre, mais j’aime bien celle avec l’immense lit. Il semble assez solide pour toute sorte d’activité. J’en ai même une en tête.

Je m’approche de toi, souriant doucement. Aguicheur. C’est ce que les humains diraient. Je prends doucement ton menton entre mon pouce et mon index, levant que très légèrement la tête pour pouvoir te regarder dans les yeux. Je lèche mes lèvres doucement avant d’approcher mon visage du tien et…

-Monopoly. Je suis certain que je te ruinerais sans que tu puisses faire quoique ce soit contre ça. Je suis plutôt dangereux quand je joue ainsi…




____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Lun 11 Fév - 2:15
Il sembla évident pour Leonard, que l’entente que pourrait avoir l’ange et le démon ne tiendrait pas longtemps. A ses yeux c’était improbables qu’il fussent encore en accord dans les semaines à venir. Après tout, comme un démon aurait pu supporter son exact inverse ?
Alors qu’il était un démon plutôt atypique, ça ne changeait pas que Leonard savait que les anges étaient des oiseaux piailleurs et qui se prenaient pour des êtres supérieurs.
Et bien que supérieurs, il le furent par leur pouvoirs, Leonard n’avait pas peur d’eux. Même pas d’un maudit archange qui voulait squatter chez lui pour un pacte officieux et un pacte officiel.
Mais Leonard se disait que l’ange pouvait réellement lui apporter quelque chose.
Restait à savoir quoi et comment.

Leonard entendit l’archange s’exprimer sur le fait que les règles étaient épuisantes, et il leva les yeux au ciel. Mais de toute évidence, l’être voulait deux pièces à lui, où il pourrait se consacrer à ce dont il a envie. Bien sûr que le démon n’apprécia pas. C’était chez lui, ici. Mais Sirius et l’idée de pouvoir peut être obtenir quelque chose qui ferait les pieds aux autres crétins d’anges l’empêcha de totalement dire non.

- Très bien. J’arrangerais deux salles sans bibliothèque ou quoique ce soit.

De toute façon il avait encore de la place dans certaines pièces pour y placer quelques bibliothèques. Et puis, sa maison avait beau potentiellement ressembler plus à une bibliothèque municipale – ou à celle d’Alexandrie au vu de la teneur et de l’ancienneté de certains livres -, il y avait encore des espaces libres.

Juste après, l’ange ayant fait son tour, demanda où ils allaient coucher, et Leonard fronçait les sourcils. Bien sûr, bien qu’il eut accepté le pacte avec Sirius, l’idée de devoir coucher ou toute autre chose avec un ange ne lui était jamais venu à l’esprit, et l’idée même de devoir le faire ne lui plu pas réellement.

Quand l’archange parla d’activité, Leonard fronça encore plus les sourcils sous l’incompréhension. Ses micros expressions s’exprimaient un peu plus, sur le coup. Peut être parce que l’ange le déroutait réellement.
Alors que l’être de lumière alla attraper le menton du démon, celui-ci n’eut pas le temps de s’en défaire, et se sentit légèrement troublé.

C’était sûrement Sirius en lui qui devait être heureux, et qui faisait n’importe quoi. Ou Leonard qui n’avait pas l’habitude qu’on le tienne comme ça, avec cet air si étrange que lui même portait à une époque où les sorcières couraient nues dans la forêt avant d’êtres brûlées d’avoir existées.

Alors que Leonard avait l’impression d’être pris dans un piège qu’il n’était pas sûr d’aimer, il vit le visage de l’ange s’approcher, et tandis que Sirius paraissait être aux anges – ironiquement -, le démon lui, sentit un frisson le parcourir.
Avait-il peur ? Probablement. Mais ça, il ne le reconnaitrait jamais, que tout ce genre d’acte qui lui semblait lointain, n’était pas dans ce qu’il préférait au monde. Et de fait, il fit en sorte de ne pas le montrer, bien qu’on pouvait voir dans son regard, si on savait y lire, qu’il n’était pas aussi impassible qu’il le désirait.

- Monopoly. Je suis certain que je te ruinerais sans que tu puisses faire quoique ce soit contre ça.

Leonard cligna un peu des yeux.
Quoi ? Monopoly ?
Forcément, Leonard n’ayant pas pour attrait les jeux de société, et qu’il n’était revenu sur Terre qu’après avoir quitté l’époque victorienne – du moins presque, parce que durant cette période de trou il rendait visite aux humains quand même -, il se sentit légèrement décontenancé.
Qu’est ce que c’était que le Monopoly ?
Etait-ce une nouvelle position sexuelle dont il n’avait jamais entendu parler ?

Il se sentit bête, et détestait ça. Avouer qu’il ignorait quelque chose, face à un ange, ça l’agaçait.
Mais il n’avait pas le temps d’aller vérifier dans un quelconque livre du kama sutra ce que cela pouvait être. Et pourtant, les positions, ils les avaient toutes apprises. D’abord pour satisfaire ses sorciers, et ensuite, pour sa propre culture générale – il voyait alors cela d’un seul point de vue scientifique -.

- ...Je ne connais pas cette position. Elle consiste à quoi ? A moins que ça soit un nouveau jeu sexuel…

Ignorant totalement qu’il était dans une ignorance purement naïve, Leonard était persuadé qu’on parlait là de sexe, et que l’ange était décidé à le mettre dans un lit. Et bien que ça ne lui plaisait pas, et qu’il n’avait aucune envie de faire ça, Leonard détestait ne pas savoir quelque chose, même sur un sujet qu’il ne portait guère dans son coeur.

- …Et choisis la chambre que tu veux, mais ne t’attends pas à m’y retrouver forcément. Je préfère lire que faire semblant de dormir.

Ou même coucher. Dans le sens sexuel du terme.
Mais ça il ne le précisa pas. Et pourtant, il l’avait déjà fait sentir à cet ange qui décidément avait un drôle de caractère.

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Archange
Artisan du Paradis

Anakel
Anakel
Messages : 159
Crédit : 3487
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Sam 23 Mar - 11:39


The "good", the "evil", and the broken lovers

feat Léoana



Oh. Oh que j’ai réussi mon coup-là. Te voir comme ça, c’est tellement amusant. Si on était dans un cartoon, je suis persuadé que tu serais en train de suer sa vie au point de pouvoir remplir une piscine. C’est tellement amusant… d’avoir de la puissance sur un autre être juste en faisant quelques gestes clés et avoir une voix bien particulière. J’aurais bien ris doucement en entendant ta réponse si elle n’avait pas ouvert une foule de possibilité! Oh, Léonard, tu m’ouvres la porte grande ouverte, ne sois pas surpris que j’y entre sans même m’y essuyer les pieds.

Je souris un peu plus, les yeux brillants d’amusement et de malice alors que je continue de jouer le jeu. Je veux voir jusqu’où ça peut aller. Je veux voir jusqu’où tu peux prendre des bêtises avant de voir que je me joue de toi. Ça peut être… intéressant. Non? Je caresse ton torse du bout de l’index, l’air un peu perdu et triste.

-Oh, mais c’est juste le jeu le plus passionnant de tout le monde! Et très simple à apprendre. Je suis sûr que même toi, tu y trouveras du plaisir. Il faut d’abord choisir un morceau… mon préféré, c’est l’étalon. Je passe ma main sur ton bas-ventre, le frôlant que très légèrement avant de remonter. Ensuite, il faut rouler des dés. Et plus le nombre est haut, plus il faut aller loin. Je suis sûr qu’un démon comme toi est capable d’aller, très… très loin…

Je fronce les sourcils en l’entendant dire qu’il ne serait pas habituellement dans la chambre. Oh… quelle ennuie.

-Roh, aller. C’est pas si horrible d’être dans une chambre. C’est une pièce comme les autres, mais avec un mobilier bien plus confortable. À moins que tu sois du genre à préférer jouer sur une table? Je peux m’y accommoder aussi. Alors? Tu veux jouer ou tu as trop peur de moi?




____________________________________________

Alastar Kirwan

Anakel


Aim for the heart, shoot to kill / If you don’t do it then the other one will

Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard

Pouvoir
Résumé des Pouvoirs:
Messages : 199
Crédit : 3802
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Ven 29 Mar - 15:05
Une autre sensation.
Celle de la main de l’ange sur lui, a un endroit normalement intime. Et Leonard qui fronca les sourcils. Il sentait bien que quelque part, il ressentait quelque chose, mais refusait de l’admettre.
Il savait très bien se tenir. Il savait que Sirius voulait ça, et si ça pouvait faire taire le sorcier et laisser le démon garder le corps où il était… Oui, c’était bon.
Tant pis pour les caresses. Il pouvait bien supporter.
Et ce sans réagir.
Ni frémir. Surtout pas. D’habitude, c’était Leonard qui faisait frémir les gens.

Le démon se mit à écouter l’ange expliquer le Monopoly. Un jeu avec un étalon, et des dés à rouler… Et… Et bon sang, l’ange s’amusait de lui en même temps, à le caresser à des endroits presque sensible. Leonard resta aussi impassible que possible.

Il avait donc bien compris : le Monopoly était un jeu sexuel, mais qui se jouait avec des dés.

Alors qu’Anakel parlait du fait des avantages d’être dans une chambre, il paru aussi provoquer Leonard qui fronça un peu les sourcils. L’ange le provoquait, clairement.

- Je n’ai pas peur de toi.

Sa voix était froide et clair. Il n’avait pas peur de l’ange. Pourquoi aurait-il eut peur d’ailleurs ? C’était juste un archange qui voulait squatter chez lui pour des raisons presque étranges.

- Et ce Monopoly a l’air simple.

Coucher pour faire plaisir, il l’avait déjà fait, alors ça ne serait qu’une partie simple. Et puis, Sirius serait certainement content, donc, tout le monde serait d’accord pour dire qu’il n’y aurait rien de bien dangereux.
Et une fois que ça serait fini, Leonard retournerait à ses lectures. Et passera outre le fait d’avoir couché avec un ange.

- Alors jouons.

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The "good", the "evil", and the broken lovers - Anakoukou
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour ::  :: Philadelphie :: Quartier résidentiel -