Octobre 2019
Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours [Ft.Michael]

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, sorcier, expérimentations, anges disgracié et ange!

Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours [Ft.Michael]

 ::  :: Crown Center :: Sea Life Aquarium Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Administratrice
Panthéon Égyptien

Râ
Messages : 351
Crédit : 3731
Emploi/loisirs : Dieu égyptien du soleil
MessageSujet: Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours [Ft.Michael]
Sam 23 Mar - 20:19
Michael & Râ
Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours

Voilà désormais deux années que Râ avait quitté Philadelphie pour allait vivre à Kansas City, en compagnie de son cher Thot. Les deux dieux n’avaient pas eu du mal à s’habituer au climat chaud de l’État, au contraire, cela leur rappelait le doux temps où ils vivaient encore en Égypte.
Bien qu’ils vivaient dans la même demeure, les deux divinités menaient chacun de leur côté leurs train train quotidien.  En faite, ils se croisaient assez peu et cela leur convenaient tout a fait. Le dieu soleil était déjà bien heureux que l’un de ses descendant était encore vivant, la plupart ayant été tué soit par des chasseurs, soit par des anges, si ils ne s’étaient pas entre-tué avant.

Râ avait abandonné son identité d’étudiant, les amphithéâtres ne lui avaient pas autant plu qu’il l’aurait espéré, en fait, il en avait presque été traumatisé. Dorénavant, il travaillait comme guide dans un musée d’Histoire, un poste qui lui convenait parfaitement. C’était désormais lui l’enseignant, et il prenait ce nouveau rôle à cœur.  Contrairement aux livres d’Histoire, il racontait ce qu’il s’était réellement passé jadis, les humains ayant cette fâcheuse attitude de tourner la vérité à leur avantage.

La divinité égyptienne appréciait cette nouvelle vie. Philadelphie, le voile, Phaliel, tout ça était désormais loin derrière lui. Il vivait des jours agréables en compagnie de Balthazar dont il appréciait leur relation. De plus, depuis un moment il n’avait plus eu de nouvelles de Crowley et de ses larbins qui tentaient toujours et encore de lui faire la peau suite à une fâcheuse histoire de poker.

Oui, tout allait bien, jusqu’à ce qu’un démon se présente à lui un après midi pour l’emmener à Nargal. Râ fut agréablement surpris de savoir que Crowley avait disparu et que son ami aux yeux noirs soit devenu le « roi » de l’Enfer, il le préférait nettement à Crowley. Par contre, le dieu soleil apprécia moins la nouvelle qui suivit : l’archange Michael avait prit possession du corps de Dean Winchester et était présent en ville avec de sombres projets.

Voilà bien des centaines d’années que Râ n’avait pas entendu parlé de l’archange, la dernière fois qu’ils s’étaient entrevu c’était quand les Ptolémés étaient au pouvoir en Égypte. Le dieu n’appréciait guère l’archange, tout comme ses frères ailés, ces derniers méprisaient les dieux païens et n’hésitaient à leurs faire la peau si ils les voyaient.

Suite à sa discussion avec Nargal, Râ s’était téléporté dans le grand aquarium de la ville. A cette heure là, celui-ci était fermé et devenait alors un endroit très reposant. Seul, la divinité était assise face à un grand aquarium où nageaient méduses et poissons clowns. Le lieu était uniquement éclairé par l’éclairage des aquariums. Baigné dans cette lumière bleue, Râ restait pensif. Pourquoi l’archange était ici ? Pourquoi s’attaquait il aux humains ? Aux dernières nouvelles, Dieu avait chargé les anges d’être leurs bergers, non leurs tortionnaires.

Pour en avoir le cœur net, Râ décida qu’il fallait poser les questions directement au concerné. Il prit alors son portable et envoya au numéro de Dean Winchester, un sms des plus provocants : " Ave Michel !
Ça fait un petit moment que je n'avais pas entendu parlé de toi ! 
Au lieu de venir emmerder les États Unis, occupe toi déjà plutôt de la Normandie, le mont st Michel est envahi par les touristes japonais.
Au plaisir de se revoir,  bisous à ton père
Râ" 


La réponse ne s’y fit pas attendre longtemps. A peine le dieu eu envoyé le sms que l’archange apparu juste derrière lui.

- Je me serai attendu à une toge romaine et des sandalettes, non au béret…, lui dit alors la divinité en tournant la tête.

©️️ Laueee


____________________________________________

   
God of the sun

Never the sun sees the shadow
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2427
Crédit : 6382
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours [Ft.Michael]
Jeu 28 Mar - 22:57

Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours

Râ & Michael
Ce triste et pathétique monde pouvait parfois encore réservé bien des surprises. Même pour des êtres qui croyaient avoir tout vu, tout vécu, tout ressentit. C’était ce qui arrivait en ce moment avec le commandant des armées célestes – ou ex-commandant, puisque ici les anges… enfin… ce n’était plus ce qu’ils étaient à leur apogée – qui ne cessait de s’étonner de cette ferveur dont faisait preuve les chasseurs pour remettre la main sur son véhicule. Non pas qu’il était étonné de savoir qu’ils souhaitait revoir le Winchester, mais plutôt de jusqu’où certain était prêt à aller à cet effet. Il se plongeait très souvent dans les souvenirs de Dean, cela lui permettant d’avoir des coups d’avance sur les chasseurs, ce qu’ils pouvaient tenter. Les deux frères avaient toujours été très lié. Si l’un mourait, l’autre tentait immédiatement de se sacrifier. C’était ce qui l’avait d’ailleurs mené à posséder l’aîné des deux frères. Si désespéré que Dean était de devoir, encore une fois, sauver son petit frère, il avait fait un pacte avec le diable. Enfin… le diable. Ce n’était qu’une façon de parler, évidemment. Michael se voyait plutôt comme un visionnaire, voyant loin et sur la durée. Avec une vision parfaite de l’œuvre qu’il souhaitait accomplir, avec Dieu au bout d’une pique. Voir leur père se tortiller, implorer clairance. Mais cela… ça risquait de prendre du temps et de la préparation. Gérer des humains étaient une chose, des démons c’était facile, les anges de même. Mais Dieu… même lui n’était pas assez orgueilleux pour se dire que ça se ferait en un claquement de doigt. Après tout, si Amara n’y était pas parvenu immédiatement, ça laissait deviner la tâche à accomplir. Il s’en fichait de voir l’univers détruit par la suite. Tant qu’il parvenait à tuer celui qui les avait abandonner et leur avait fait miroité mont et merveille pour absolument rien. Rien du tout. Rien d’autre que des mots écrit dans un livre qui était devenu célèbre et avait bâtit des religions. Rien d’autre que du vent.

Les doigts de l’ange se refermèrent sur la bouteille transparente qu’il tenait à la main, refermant la fiole à l’aide d’un bouchon qu’il scella hermétiquement, agitant la grâce contenue à l’intérieur et la montrant au Séraphin déchu devant lui, qui semblait complètement perdu sur le sens de sa vie.

« Tu sais quoi faire pour récupérer ton précieux. » lui souris l’archange, ce sourire moqueur au coin des lèvres qui le caractérisait si bien. « Lorsque tu te seras décidé à me rejoindre et à délaisser la dépravation, prie et je viendrai. »

Sur ces dernières paroles, il se téléporta dans un bruissement d’aile, retournant dans son immeuble qu’il avait été obligé de dissimulé aux yeux des mortels, déviant la zone dans une sorte de triangle des Bermudes. Maintenant qu’il avait le corps de Dean à nouveau, il n’avait aucune raison de laisser les chasseurs venir l’embêter. Autant avoir la paix.

Parlant de paix. Le téléphone du chasseur vibra dans sa poche, faisant pencher la tête de l’être de lumière qui attrapa l’appareil dans sa poche, regardant le message envoyé par la divinité païenne.

"Ave Michel !
Ça fait un petit moment que je n'avais pas entendu parlé de toi !
Au lieu de venir emmerder les États Unis, occupe toi déjà plutôt de la Normandie, le mont st Michel est envahi par les touristes japonais.
Au plaisir de se revoir,  bisous à ton père
Râ"


Lui aussi faisait parti de ces êtres singuliers que Michael ne comprenait pas. Un Dieu qui s’accoquinait avec un ange, le même que celui qui avait partagé la vie de Dean. Il aurait d’ailleurs bien aimé lui mettre la main dessus et lui faire subir le même sort qu’à certains anges. Malheureusement, elle restait hors d’atteinte, ce qui était agaçant. Il finirait bien par lui tomber dessus un jour ou l’autre, même si, au final, peut-être qu’une simple torture serait bien plus satisfaisante que de la voir se balader parmi ces humains qu’elle semblait tellement aimer.

Bref. Revenons en au problème majeur du moment. Râ. Ce misérable petit insecte qui s’amusait à le ridiculiser. Michael ne fit n’y une n’y deux et le localisa, se téléportant derrière lui dans un aquarium où seul le bruit de l’eau et des machines faisant fonctionner les filtreurs se faisaient entendre en raison de l’heure tardive et du silence des lieux, aucun visiteur ne se trouvant dans l’endroit qui était fermé jusqu’au petit matin. Il toisa le dieu – quel appellation ridicule d’ailleurs – qui se payait encore sa tête.

« Nous vivons tous deux une déception alors. Je m’attendais à te voir de profil, avec deux mains droite et deux pieds droit. On ne peut pas toujours avoir ce qu’on désir. »

Il fit quelques pas, venant se placer aux côtés de Râ, sans regarder ce dernier et fixant les poissons dans l’aquarium, emprisonné à faire toujours le même trajet, continuellement. S’il trouvait la vie des humains chiantes à mourir, alors celles de ces poissons étaient pire. Mais c’était des poissons. C’était stupide par définition.

« Dis-moi. Es-tu simplement stupide ou le fais-tu exprès? » cette fois-ci, il tourna la tête, plantant son regard dans celui de l’homme qui lui avait si gentiment écrit « Cette dimension est-elle seulement constitué d’être complètement stupide et suicidaire, ou je ne fais que tomber sur des cas spéciaux? Je commence à réellement me poser la question. Pourquoi m’as-tu écrit? »

Oh, il aurait très bien pu ne pas porter d’attention au message. Mais pour l’heure, Râ lui donnait une excellente raison de lui mettre un raclé, chose qu’il n’allait pas se gêner de faire. Michael aimait bien jouer avec les jouets de son père, même les dieux païens, qui étaient, en quelque sorte, aussi ses créations.
Codé par Hesa 334380

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Panthéon Égyptien

Râ
Messages : 351
Crédit : 3731
Emploi/loisirs : Dieu égyptien du soleil
MessageSujet: Re: Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours [Ft.Michael]
Jeu 9 Mai - 17:21
Michael & Râ
Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours

Un béret, un long manteau en laine, une cravate, des chaussures propres. Le dieu était assez perplexe face à la façon dont Michael avait décidé de vêtir son vaisseau. Râ avait prit l’habitude de voir l’aîné Winchester vêtu d’une veste en cuir et une vieille chemise sentant la sueur. Désormais, il avait l’impression de voir Nargal devant lui, ce qui était d’autant plus étrange.

En plus de sa tenue, une autre chose surprit la divinité, l’archange utilisé l’humour. Nargal devait avoir bien raison, ce Michael venait bien d’une autre dimension.

- Stupide ? Je pense que ce n’est pas le terme adéquat. Curieux plutôt. Je me devais de t’écrire un message provoquant pour te faire venir. Ton orgueil est ta principale faiblesse.

Râ ne savait pas vraiment si il devait craindre ou non l’archange. En danger , ça il était sur qu’il l’était. De base, les anges n’appréciaient guère les dieux païens, ils les considéraient comme inférieurs, impurs, car ils ne venaient pas de la Création de Dieu. Pourtant, le dieu égyptien avait suffisamment vécu pour ne pas craindre la mort.

- Je sais que tu n’as qu’une envie, c’est de te débarrasser de moi pour ne plus entendre parler de ma personne. Sais-tu que durant l’Égypte antique, les égyptiens considéraient que les êtres vivants mouraient deux fois ? La première quand le corps s’arrête de fonctionner, et la deuxième quand la dernière à prononcer son nom trépasse à son tour.

La divinité jeta un petit sourire vers l’archange, qui devait très certainement se demander où voulait en venir le dieu.

- Mon culte à beau s’être arrêté, les humains parlent encore de moi. Ils sont même prêt à payer des dizaines de dollars pour aller voir des expositions sur moi. Alors, même si tu me tue maintenant, je crois fort que tu entendras parlé de moi encore et encore et encore..

Espérant avoir convaincu Michael de ne pas le désintégrer immédiatement, Râ, toujours assit sur le banc, se pencha vers l’archange pour pouvoir en venir au sujet qu’il voulait aborder avec lui.

- J’ai croisé Nargal aujourd’hui, il semble beaucoup t’apprécier car il m’a beaucoup parler de toi. Je crois que tu as remplacé Crowley dans son esprit.


Ce Michael de l’autre dimension semblait avoir beaucoup plus d’humour que celui de cette dimension ci. Râ en profitait donc pour utiliser le seconde degré, sans chercher forcément à provoquer l’archange. Cela ne serait pas forcément d’une quelconque utilité vu que les deux se détestaient déjà.

- Selon lui tu serais entrain de jouer les Frankenstein.

La divinité païenne espérait bien que l’archange comprenne la référence puisque désormais il possédait le corps de Dean, il devait par conséquent avoir accès à ses souvenirs et sa mémoire.

- Je doute que tu essaie de modifier les loups garou afin qu’ils ressemblent à ceux de Teen Wolf, et c’est pas non plus trop le type de Dean Winchester. Alors ma question est la suivante, pourquoi cherches tu à concevoir une armée ? Je doute que ce soit pour vaincre Lucifer puisqu’il n’est plus là. J’ai une autre hypothèse mais elle est illogique...à moins que tu reproches quelques chose à ton paternel ?

:copyright:️️ Laueee


____________________________________________

   
God of the sun

Never the sun sees the shadow
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2427
Crédit : 6382
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours [Ft.Michael]
Lun 13 Mai - 22:48

Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours

Râ & Michael
« Un simple message sans insulte aurait pourtant suffit. Mais tu n’aimes pas faire les choses à moitié, je me trompe? »

Ça faisait parti des souvenirs du Winchester concernant ce Dieu. Dean ne l’avait que peu fréquenté, mais il sentait la colère de ce dernier envers la divinité. La jalousie des humains… l’amour… quel perte de temps. Une perte de temps et qui, pourtant, avait fait dire oui au chasseur lorsque le moment s’était révélé désespéré. Comme quoi, toutes émotions n’étaient parfois pas inutile, selon les situations. Les prunelles de l’archange se posèrent sur les poissons qui nageait dans les immenses aquariums, son regard suivant leurs allé et venu, trouvant assez fascinant de voir à quel point ces bestioles pouvaient rapidement oublié d’où elles venaient. De partir d’un point B pour retourner à ce point B sans même être passer par leur point A.

La petite leçon de philosophie fit arquer un sourcil à Michael, qui reporta son attention sur Râ, ce dernier continuant. Il gagnait du temps, croyant sans doute qu’il allait être désintégré dans les minutes qui suivaient. Certes, cela traversait l’esprit de l’être céleste, mais la mort du Dieu n’aurait pas vraiment d’intérêt dans l’immédiat, sans compter que ce dernier ne représentait absolument pas une menace pour lui. Dans le cas contraire, il l’aurait tué depuis belle lurette.

« Je te félicite, tu viens de gagner quelques minutes de vie supplémentaire en philosophant de la sorte. »

Il étira à son tour un petit sourire, observant avec amusement cet être auquel les Égyptiens avaient jadis voué un culte. Au final, comme toutes les autres religions, elle avait été supplanté par le Dieu unique, qui portait une multitude de nom. Qui, pour les intimes, se révélaient à ‘Chuck’.

« Évidemment oui. » fit mine d’acquiescer l’archange, parvenant à discerner le degré d’humour dans la voix du Dieu. « Bientôt il érigera des autels en mon nom et chantera des quantiques? Franchement. »

Michael fit quelques pas en direction de Râ, puis pencha la tête sur le côté en entendant la référence à Frankenstein. Ces derniers même que les Winchester avaient rencontré il y a de cela quelques années d’ailleurs.

« Il a de bonnes informations. À la différence que je ne découpe pas des morceaux pour en recoller sur d’autre. Ça s’apparente plutôt à une soupe. Du sucre, des épices et tout un tas de bonnes choses. C’est fou les conneries que Dean regardait sur internet. »

Pourquoi il connaissait la référence au Super Nana? Alors là… étrangement, Michael n’avait même pas envie de fouiller trop dans la mémoire pour savoir pourquoi il savait ce que ce cartoon pour gamine était. Ceci dit, les traits de l’ange se durcir et prirent un aspect bien moins avenant qu’il y a quelques secondes lorsque le dieu évoqua les choses qu’il pouvait reprocher à son Père.

« Une guerre ne peut être mené sans soldat. Les anges de ce monde sont, pour la plupart, faible et incapable. Pathétique et si décevant. Tout était si… emplit d’hypocrisie. »
il se détourna à nouveau, son poing se serrant tout en observant les poissons nager « mon but est d’anéantir l’humanité. Ces humains qui ne méritent même pas d’être sauver. Égoïste, destructeur… qui ne se rendent même pas compte qu’ils ne sont absolument rien dans un univers où on se fout bien de leur gueule. »

Car oui, il avait bien essayé d’aller vers eux. De les comprendre, avant de prendre sa décision finale. Tenter de faire les choses d’une meilleure façon que dans sa dimension. Mais les humains étaient des causes perdus. Ils pensaient faire les choses bien, pour les bonnes cause. Mais au final, il y avait toujours cet égoïsme derrière.

« Mon paternel peu bien aller se faire voir. Il ne se radinera même pas lorsque cette planète sera mise à feu et à sang par mes soldats. »

Il ne lui servait à rien de cacher ça. C’était connu de toute façon. Ce qu’il désirait, ce n’était pas de laisser tout beau tout rose avec des licornes, un monde qui ne le méritait même pas. Il ne craignait rien n’y personne, si ce n’est, au final, lui-même et jusqu’où il était prêt à aller pour en finir une bonne fois pour toutes avec ce qu’il détestait le plus dans cet univers.

« Que comptes-tu faire de cette information? Cela a-t-il satisfait ta curiosité? Qu’espères-tu sortir de cet échange, si ce n’est de rester en vie? »
Codé par Hesa 334380

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Panthéon Égyptien

Râ
Messages : 351
Crédit : 3731
Emploi/loisirs : Dieu égyptien du soleil
MessageSujet: Re: Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours [Ft.Michael]
Dim 21 Juil - 16:10
Michael & Râ
Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours

« Je te félicite, tu viens de gagner quelques minutes de vie supplémentaire en philosophant de la sorte. »

A cette réponse, Râ fit un geste de victoire en serrant et soulevant son poing tout en murmurant un « Yes !», dans l’unique objectif de se moquer de l’archange. L’intimidation ne fonctionnait plus sur lui depuis des siècles, si le dieu devait y passer, ainsi serait-il. Râ avait suffisamment vécu longtemps et avait assez profité de son éternité pour ne plus craindre la mort.

Le dieu païen écouta donc la réponse de l’archange, une réponse qui pouvait faire froid dans le dos. Pourtant Râ resta calme et silencieux, sans quitter du regard l’archange. Quand celui-ci eu fini de jeter du sel sur les anges de cet univers et de toute la race humaine, la divinité prit enfin la parole.

- Si je te comprends bien, tes frères et sœurs d’ici sont faibles car ils ressentent de l’empathie pour les humains ? Tes raccourcis sont épatants. Pourtant, il est normal que les bergers prennent soin et chérissent le troupeau non ? Alors qu’ils avouent enfin leurs sentiments n’est pas une mauvaise chose, si ?

Râ avait déjà lu la bible, plusieurs fois même. Il faut dire qu’il faut bien trouver de quoi s’occuper durant la longue période qu’est l’éternité. Il avait donc vu plusieurs fois que Dieu avait donné pour mission aux anges de veiller sur les humains sans interférer dans leurs évolutions. Boulot, qui durant toutes ses années, avait été merveilleusement bien accomplit. La divinité commença à se demander si l’archange n’avait pas un dysfonctionnement qui lui ferait naître des pensées pareilles.

- J’avoue que j’aurai espéré autre chose comme réponse. Là, tu viens de me sortir un magnifique speech de méchant de Marvel.
– la divinité changea alors sa voix pour imiter grossièrement celle de l’archange- « Agrougrou ! Les humains sont si mauvais et méchants ! Ils jettent des sacs en plastiques dans la mer et ne rabaissent pas la cuvette des toilettes après leurs commissions ! Moi, Michael, être aussi bon que supérieur, je me dois de les détruire ! »

Râ reprit alors sa voix avant de continuer.

- Dans l’état des choses, tu me fais penser à un adolescent qui écoute du Evanescence et qui porte des t-shirt avec des têtes de morts dessus parce que « le monde est trop pourave tout’ façon ». Mais tu sais quoi ?

Avant de continuer sa phrase, la divinité se leva précipitamment et se dirigea vers le distributeur à boissons qui se trouvait derrière lui. Il fouilla rapidement la poche de son pantalon avant de sortir quelques pièces et de continuer de parler.

- Les adolescents portent souvent des souffrances en eux, ce qui leurs obligent à avoir comportement impulsif. La solution pour les soulager est souvent de leur parler et que quelqu’un puisse les écouter, et ça tombe bien car je suis là pour ça !

Râ fit alors entrer les pièces dans la machines et commanda deux boissons gazeuses, dont une qu’il tendit à Michael, puis retourna s’asseoir à la même place.

- Du coup commençons ! Tu veux donc créer des monstres pour mettre à feu et à sang cette planète, car les humains la mettent aussi à feu et à sang, c’est bien ça ? Mais coup, j’aimerai que tu me dises, en quoi cela va arranger les choses si tu fais exactement ce que tu reproches aux humains ? Pourquoi ne pas chercher une autre solution ? Plus pacifique ! Toi et moi, nous le savons très bien, tu es puissant, pourquoi alors ne pas devenir un guide plutôt qu’un destructeur ?

:copyright:️️ Laueee


____________________________________________

   
God of the sun

Never the sun sees the shadow
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2427
Crédit : 6382
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours [Ft.Michael]
Mer 11 Sep - 14:00

Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours

Râ & Michael
Et le voilà qui était là, dans un aquarium, à discuter avec une divinité païenne égyptienne qui croyait avoir la meilleure des réponses et des mentalités qui soit. Le grand problème avec ces dieux, et là il ne pensait pas uniquement à Râ, il pensait aussi à tous les autres, c’est que certain croyait connaître la vérité absolue ou pensait à tort que leur façon de voir les choses sur ce petit monde était la bonne. Il n’y avait qu’à voir à quel point certains se voyaient comme les plus puissantes créatures existantes, avec leur demande de sacrifice et leurs autels. La plupart étaient imbus de leur personne et demandaient des tribus pour leur puissance, pour accorder des vœux ou des actions à ceux qui les servaient. Une vierge par là pour des récoltes riches, de l’or par-ci pour entrer dans le domaine des morts après leur trépas. Que de fausses manipulations et mensonges de leur part.

Enfin… là n’était pas vraiment la question. Râ était peut-être différent des autres. Il semblait accorder une certaine importance en l’humanité, et ainsi défendre les anges lui fit arquer un sourcil. Qu’y connaissait-il, à ce sujet? Ce qu’il avait vu en côtoyant Phaliel? Cet ange n’était pas mieux que tout les autres. Sans compter cet accouplement avec un mortel, aussi séduisant le véhicule fut-il. Là encore, pouvait-on dire que le fruit de cet acte résultait de l’amour entre deux êtres? Une pensée bien hypocrite pour cette Nephilim dont la naissance était en fait une erreur aux yeux des lois célestes, mais aussi du fait que ce n’était pas voulu.

« Bien sûr… et ça leur a réussi. » Il prit une pause, ses propres pensées se remémorant toutes les erreurs qu’avait pu commettre l’humanité. Et qui, pourtant, avait été balayé d’un revers de la main au Paradis. Car Dieu est censé aimer tout être.

De toute façon, il remarquait bien que la divinité du soleil ne comprendrait jamais ses motivations. Toutes personnes qui se vantaient de faire partie des ‘gentils’ ou des défenseurs de l’humanité n’y verraient là que des actes dignes d’un enfant de cinq ans en manque d’attention. Alors qu’au final… c’était surtout la révolte d’un fils vis-à-vis de celui qui lui avait fait tuer son frère, car ce père avait besoin de distraction entre la création d’univers. Un fils qui n’avait pas compris pourquoi il avait dû ainsi agir, jusqu’à ce qu’il comprenne que rien n’avait d’importance.

Toutefois là, sa patience commençait à atteindre des niveaux rarement atteints. Déjà qu’il pouvait être contrôlant et violent par moment, son envie de faire taire Râ ne faisait qu’augmenter. Et pourtant… il prenait son mal en patience, le laissant lui répondre et continuer de se croire si intelligent. Râ ne craignait pas la mort. Il semblait même la rechercher, avec ses paroles. Sans rien répondre, il saisit la canette qu’on lui tendait, observant l’aluminium avec intérêt, relevant ensuite les yeux sur cet individu plus qu’étrange.  

« Mes intentions sont bien plus complexes que tu peux le croire. Mettre à feu et à sang n’est que la première étape. »
la suite de ce que dit la divinité lui fit par contre grincer les dents, faisant dégringoler encore un peu plus son self-control. « Pacifique… évidemment. J’ai tenté l’approche pacifique, jadis. Ça a tenu… quoi… quelques années. Avant que les humains ne recommencent à s’entre-tuer. À se déchirer. À se balancer des bombes nucléaires sur la tête, à tuer des rois, des reines, leurs enfants. À violer, à piller et à se croire les maîtres du monde. »

Michael fit les quelques pas le séparant de l’homme, sa main broyant sans délicatesse la canette que ce dernier lui avait si gentiment donnée.

« C’est toujours la même histoire. Tu sais ce qui est arrivé dans mon monde lorsque nous avons commencé à bombarder les villes? Les gens se sont piétinés. Ils se sont tués pour voler les provisions des autres. Non pas par instinct de survie… mais par égoïsme. Des gens ont perdu des êtres chers non pas par les mains de mes anges, ou des explosions. Mais des mains des leurs. De ceux qui auraient dû les aider, les soutenir. En quoi devrais-je être attendri par ce genre de comportement? J’ai tenté, pourtant. De les comprendre. Mais tous m’ont menti en pleine tête en croyant à leur mensonge. »

Il laissa retomber la canette puis, d’un geste, envoya Râ voler au travers de la vitre de l’aquarium qui se brisa en plusieurs éclats. L’eau s’écoula à grand flot par la brèche, les poissons nageant à contre-courant pour tenter de survivre. Malheureusement, certains finirent sur le plancher.

L’archange n’était pas en colère que contre l’humanité, même si elle en était une des causes majeures. Son but était surtout de démontrer à quel point Dieu n’en avait rien à faire de ses créations. La preuve en était qu’il faisait depuis plusieurs mois déjà. Aucune trace de cette entité pour veiller sur sa création… à moins de frapper assez fort pour qu’il se manifeste enfin.
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Panthéon Égyptien

Râ
Messages : 351
Crédit : 3731
Emploi/loisirs : Dieu égyptien du soleil
MessageSujet: Re: Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours [Ft.Michael]
Dim 13 Oct - 18:31
 
Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours

Râ avait la fâcheuse tendance à être de nature provocateur. Non pas que ça l’amusait, mais qu’en réalité il espérait que derrières ses piques, la personne en face comprenne qu’elle était dans l’erreur ou dans le déni. Le dieu du soleil voulait que ses frasques puissent permettre une remise en cause de la personne.

Malheureusement, face à l’archange Michael, il s’était frotté à un trop gros morceau. Râ eu à peine le temps de voir son geste qu’il se retrouva contre la vitre de l’aquarium derrière lui. Celle-ci se brisa en mille morceaux, libérant les petites vies qui y  nageaient paisiblement. La divinité païenne mit quelques instants à reprendre ses esprits. Il passa main sur son front afin d’y essuyer l’eau qu'il avait sur son visage. Dans son geste, il ressentit alors une vive douleur, et en regardant sa main, il constata que celle-ci était couverte de sang.

Râ le savait bien, depuis que les Hommes avaient cessé de le prier, il avait perdu de ses pouvoirs et de ses facultés. Pourtant, ce soir, il se surprit de voir que désormais il pouvait être blessé aussi facilement qu’un mortel. Dans son malheur, il eut un petit sourire d’amusement, pour la première fois il se sentait vieux.
Tant bien que mal, il se releva et observa les petites créatures qui venaient de perdre la vie dans l’action de colère de l’archange. Il leva ensuite son regard vers Michael, sans montrer le moindre signe de peur ou crainte.

- Et ces petits êtres ? Qu’on-t-ils fait pour connaitre ce sort ? Laisse-moi deviner, elles préparaient un complot mondial afin d’exterminer tous les requins marteaux ? Tu vois, le souci qu’il y a avec toi et tes semblables, c’est que vous faites des généralités.

Râ fit alors quelque pas pour ramasser sa canette qu’il avait lâché en recevant le coup. Celle-ci ayant était renversé ne contenait plus de liquide, et le dieu se contenta alors de la lancer dans la poubelle non loin de lui, encore épargnée par l’archange.

- Oui, des humains sont mauvais. Ça, je ne le renie pas. Cependant, beaucoup d’autres sont bons. Ils s’investissent pour aider leur prochain, ils accordent leur temps pour aider les nécessiteux, ils sont prêts à offrir ce qu’ils ont gagné par leur travail à ceux qui en ont besoin plus qu’eux. Beaucoup d’entre eux manifeste contre ceux qui font le mal. Beaucoup d’entre eux font leur possible pour se rendre meilleur chaque jour.

Le dieu païen se tût un instant afin de s’accorder une pause, il essuya les quelques gouttes d’eau et de sang qui tentaient de lui gâcher la vue avant de reprendre.

- J’ignore si en préparant tes plans, tu te crois être un sauveur. La chose étant que tu vas tuer des innocents, des humains qui eut haïssent tout autant que tu les actes de certains de leurs semblables et cherchent à lutter contre ! Si c’est cette vieille rancune que tu as avec ton père qui te pousse à faire cela, alors attaque toi directement à lui, mais laisse ces vies innocentes tranquilles, qui elles, contrairement à ce que dit, cherchent vraiment à rendre ce monde, cette création meilleure.

Râ avait définitivement abandonné la plaisanterie, les choses étaient beaucoup trop sérieuses et importantes pour plaisanter. Le ton de la divinité païenne était  sérieux et ferme, voilà des siècles qu’il n’avait pas adopté cette attitude. Mais il avait peur, peur pour l’humanité qu’il aime tant.

- Je ne cherche pas à t’affronter, je ne suis pas ton ennemi Michael. Ce que tu fais n’est pas la bonne solution. Si tu veux punir ton père, alors deviens un dieu, mais pas un bourreau.

@Michael

Codage par Libella sur Graphiorum

____________________________________________

   
God of the sun

Never the sun sees the shadow
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Donne un poisson à un Homme, tu le nourriras pour un jour. Apprend lui à pêcher, tu le nourriras pour toujours [Ft.Michael]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour ::  :: Crown Center :: Sea Life Aquarium -