Octobre 2019
[Flashback] Who Lives, Who Dies, Who Tells Your Story [Feat. Crowley]

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, sorcier, expérimentations, anges disgracié et ange!

[Flashback] Who Lives, Who Dies, Who Tells Your Story [Feat. Crowley]

 ::  :: Etats-Unis :: Forêt Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chasseur

Thomas Stilinski
Thomas Stilinski
Messages : 194
Crédit : 3633
Emploi/loisirs : Apprenti Chasseur, ça compte ?
MessageSujet: [Flashback] Who Lives, Who Dies, Who Tells Your Story [Feat. Crowley]
Jeu 4 Avr - 13:15


Who Lives, Who Dies, Who Tells Your Story
Feat. Crowley

Il y avait pas mal de semaines qui se sont écoulées depuis ma rencontre avec Dean le démon. Apprendre qu'on a des demi-frères c'est une chose, apprendre que l'un d'eux est un démon c'en est une autre ! On peut dire que ça, c'était une surprise de taille ! Et le plus drôle, c'est que je détestais les démons parce qu'ils avaient tué ma mère, pourtant Dean m'avait aidé. Enfin aidé, il m'avait déposé en vitesse grand V devant le Bunker sans me donner d'explications. En mode "débrouille toi gamin". J'aurais très bien pu me faire tuer en entrant mais visiblement cette idée ne lui avait pas traversé l'esprit. Heureusement que Sam était visiblement du genre à parler avant de tirer !

Dean m'avait proposé de m'aider, pour ma mère, je suppose en la sortant de l'Enfer ou un truc comme ça. Seulement puisque c'était un démon, je ne me faisais pas trop d'illusions et je préférais ne pas compter sur son aide et me débrouiller tout seul. Même si je n'y connais pas encore grand-chose en surnaturel. J'ai l'impression d'être un noob de niveau 1 qui viens à peine de débarquer dans un jeu et sans avoir lu les commandes ni les règles. Un jeu qui n'a qu'une seule vie qui plus est. Enfin bref, je ne comptais pas sur l'aide de mon demi-frère mais il semblerait malgré tout qu'il m'aide sans le vouloir. Il avait mentionné quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Crowley, Roi de l'Enfer qui remplace Lucifer si j'ai bien compris cette nouvelle histoire de dingue ?

Je m'étais dit alors que si je devais faire sortir quelqu'un de l'Enfer, contacter directement le dirigeant des lieux c'était sûrement la meilleure option. Je ne suis pas totalement idiot non plus, je sais que c'est une bonne idée mais surtout une idée suicidaire. J'étais près à prendre le risque. C'est pas comme si je ne méritais pas de mourir de toute façon ! Et en plus je crois que j'ai une espérance de vie assez limitée vu que j'avais des démons pas très fan de John qui me pourchassaient. Je suis à peu près certain que ce n'est pas seulement pour discuter...

Enfin bref, depuis ce jour-là j'avais fait un tas de recherche. Heureusement pour moi la bibliothèque du Bunker était immense. Si bien que je me demandais si une vie suffirait pour tout lire, chaque livre qu'elle contenait ? J'ai lu tout ce que je pouvais sur les démons, je voulais surtout savoir comment en invoquer un ou en attraper un. Peu importe. J'ai appris à faire le piège, par coeur. Ce qui n'était pas chose facile mine de rien. Et je pense avoir saisi un peu le principe des croisements. Alors c'était dans ce but que j'avais quitté le Bunker un soir. Invoquer un démon des croisements, piégé dans un piège à démons et le forcer à faire venir ce Crowley. Je me suis rendu à un carrefour, au beau milieu d'une forêt. J'ai dessiné un piège à démon. Au milieu du croisement j'ai enterré la petite boîte qui contenait tout ce qu'il fallait. Du moins je l'espérais.

J'ai attendu, pensant que ça ne marcherait pas. Quelles étaient les probabilités pour qu'il ou elle tombe dans le piège ? Pourtant, ça a marché ! Moi-même je ne saurais même pas vous expliquer comment j'ai fait, coup de chance tout simplement je suppose. C'était une femme, ou du moins en apparence. Elle a étrangement accepté facilement d'appeler son patron. Ce qui me confirmait que c'était sûrement bien du suicide, que si elle acceptait, c'était pas pour mes beaux yeux... J'ai attendu, bien décidé à la laisser pourrir dans ce cercle s'il ne se pointait pas.
©️ By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________
When the ground gives way and your world collapses, maybe you just need to have faith. And trust that you can survive this. Maybe you just need to hold on tight. And no matter what, don't let go.
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur
Roi de l'Enfer

Crowley
Crowley
Messages : 217
Crédit : 4339
Emploi/loisirs : Torturer les autres
MessageSujet: Re: [Flashback] Who Lives, Who Dies, Who Tells Your Story [Feat. Crowley]
Mer 24 Avr - 14:56
Who lives, who dies, who tells your story
Thomas AKA un autre Winchester
Cette journée était des plus étranges.

Déjà, pour commencer, j’essayais de joindre Nargal mais je n’y arrivais pas ce qui était assez étonnant quand on sait que mon bras droit était aux petits oignons pour moi et ne manquait aucun appel.

Je lui laissais donc un message en espérant avoir son retour au plus tôt mais il devait être sur une mission pour moi alors je ne m’en formalisais pas. En tout cas, ça avait intérêt d’être son excuse car sinon je ne répondrais pas gentiment à son ignorance envers ma personne. J’étais le Roi merde pas une vulgaire pute !

Deuxièmement, j’avais enfin fini par terminer mes tâches de la journée, à savoir écouter les doléances de démons incapables et la signature de vingtaines de traités tous plus chiants les uns que les autres, et un démon était venu me chercher pour traiter je cite « un problème bizarre mon seigneur ».

Alors j’avais quitté ma salle du trône douillette et avais suivi l’idiot à travers les dédales de l’Enfer à la fois en soupirant d’énervement tout en étant curieux du problème qui pouvait être décrit ainsi.

Nous étions donc arrivés en face de l’une des nombreuses cellules qui servaient à mes démons instructeurs à convertir des âmes en leur congénère.

Poussant la porte par la pensé j’entrais, laissant le démon curieux au pas de la porte, et me stoppais un sourcil relevé. Quelque chose clochait ici.

Face à moi, le tortionnaire de cette âme s’était arrêté pour me saluer d’un signe de tête avant de faire des vas et viens des yeux vers le corps emprisonné de nombreuses chaînes et ma propre personne. J’attendis l’explication mais rien ne vient alors je perdis patience

« C’est pour aujourd’hui ou demain ! T’es constipé ou quoi ! »

Le démon sembla se reprendre en sursaut et tout en baissant la tête m’offrit une explication.

« Désolé Sire. En fait, cette âme n’est pas normale, il ne réagit à rien, aucune torture ne semble le faire réagir et je ne sais plus quoi faire. »

C’était donc ça. La chose que j’avais trouvée étrange en entrant. L’âme ne criait pas ni ne suppliait personne contrairement à ses voisins de cellules qui y allaient fortement.

Plutôt surpris, je m’approchais d’elle et me présentais avec tous les titres qui m’était dû mais rien à faire.  Elle fixait le vide. Je lâchais un soupir rageur et posais une main sur sa tête pour sonder son esprit.

Il s’avéra être quasiment vide. Pas de nom, pas de souvenir, juste une chose qui se répétait sans fin. Une maison en feu sous le clair de lune et lui qui regardait inlassablement des enfants crier et brûler.

C’était une des rares fois où l’âme se torturait d’elle-même. C’était beaucoup plus long que notre processus habituel alors je le relâchais et claquais des doigts. Faisant s’embraser le corps suspendu d’un brasier presque blanc tant la chaleur était forte.

Le démon proche de moi s’éloigna en vitesse pour se placer dans mon dos et je souris largement en entendant l’âme se mettre à crier pour qu’on éteigne le feu.

Satisfait de ma petite démonstration, je repris pour le geôlier.

« Ça n’était pas compliqué pourtant. Chaque âme à son point faible il suffit de chercher un peu. »

Le démon acquiesça et alors qu’on contemplait mon œuvre un autre démon se précipita en courant dans la cellule.

« Mon Roi, l’une de nos démones chargées des croisements vient de se faire capturer par un jeune homme et il dit qu’il souhaite vous parler. »

Encore plus de bizarrerie. À part les frères Winchester, aucun humain ni même aucun chasseur n’était prêt à m’invoquer aussi grossièrement et je savais que cela n’était pas Moose car il aurait opté pour une méthode plus directe quant à Dean, disons qu’en tant que démon il m’évitait plutôt que de me confronter en ce moment.

Sans même congédier personne, je cherchais quelle démone était bloquée quelque part et me téléportait proche d’elle. À l’extérieur du grossier piège à démon qui la retenait.

Elle inclina la tête et j’agitais la main pour créer un mini tremblement de terre qui fissura le piège et la libéra. Elle me remercia et n’attendit pas pour disparaitre.

Je plongeais mon regard dans l’humain qui m’avait interpellé. Il semblait jeune, un regard à la fois innocent et sûr de lui. Je ne le connaissais pas.

« Qui es-tu donc pour vouloir parler au Roi ? »
© Laueee

____________________________________________
Hello, Boys
© Laueee
Revenir en haut Aller en bas

Chasseur

Thomas Stilinski
Thomas Stilinski
Messages : 194
Crédit : 3633
Emploi/loisirs : Apprenti Chasseur, ça compte ?
MessageSujet: Re: [Flashback] Who Lives, Who Dies, Who Tells Your Story [Feat. Crowley]
Mer 17 Juil - 17:37


Who Lives, Who Dies, Who Tells Your Story
Feat. Crowley

Je savais parfaitement bien que c'était une très mauvaise idée, vouloir piéger un démon pour parler au Roi de l'Enfer. Je n'avais certainement pas assez d'expérience pour réussir à gérer une telle situation sans y laisser ma peau. Et pourtant je tentais le coup malgré tout, je voulais absolument essayer. Et tant pis si j'échouais mais je le devais, je ne pouvais simplement pas rester les bras croisés et reprendre le cours de ma vie, pas après qu'elle ait fait un tel sacrifice. Je savais très bien que je n'avais pas grand-chose à perdre de toute façon, enfin peut-être la vie mais cette idée ne m'effleurait même pas l'esprit ! Je ne crois pas que cela aurait changé quoique ce soit d'ailleurs, j'aurais tout de même essayé même en réalisant tous les risques que ça représentait. J'étais allé à ce croisement perdu au milieu de nulle part, j'avais réussi à piéger une démone et à être assez convainquant pour qu'elle appelle son grand patron.

J'admets que je n'ai jamais vraiment cru qu'elle le ferait. Et j'étais parfaitement prêt à la laisser piégée dans ce piège à démon durant des heures pour lui montrer que j'étais prêt à l'abandonner si elle ne coopérait pas. Je n'imaginais pas que ce serait aussi facile, c'était même louche parce que cela a été bien trop facile. Où était donc l'arnaque dans tout ça ? Elle avait fait semblant c'est ça ? Et on allait attendre comme deux idiots que je me rende compte que c'était du cinéma, qu'elle n'avait appelé personne. Pourtant voilà que quelques minutes après, juste au moment où j'allais lui demander si elle s'était moquée de moi, tu apparaissais en dehors du piège à démons. Evidemment, il fallait pas rêver, tu ne serais pas tombé dedans. D'un simple geste de la main tu provoquais des secousses qui ont brisé le piège. Elle n'a pas attendu pour disparaître.

Puisque je n'avais pas pensé que mon plan fonctionnerait vraiment, je n'avais pas vraiment pensé à ce que je devais faire ou dire exactement. Désormais j'étais totalement en train d'improviser. Je te regardais et tu étais moins impressionnant que je le pensais, c'était un peu rassurant dans un sens. Une petite partie de moi est toujours déçue de voir que les démons ne portent pas de cornes quand même ! Naturellement tu m'as demandé qui je suis. J'ai haussé les épaules, comme si ce que j'allais dire ensuite n'était vraiment pas grand chose.

"Un autre Winchester, plus ou moins, à moitié en fait. C'est Dean, ou le démon qui le possède j'en sais rien, qui vous a mentionné. Crowley, le Roi de l'Enfer, tout ça, tout ça." Je parlais peut-être un peu trop vite. J'ai ralenti. "Je l'admet, je ne pensais pas que ça allait marcher ! Je crois que je suis venu pour faire un marché, ou plutôt un échange ?"
© By Halloween sur Never-Utopia



HRP:
 

____________________________________________
When the ground gives way and your world collapses, maybe you just need to have faith. And trust that you can survive this. Maybe you just need to hold on tight. And no matter what, don't let go.
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur
Roi de l'Enfer

Crowley
Crowley
Messages : 217
Crédit : 4339
Emploi/loisirs : Torturer les autres
MessageSujet: Re: [Flashback] Who Lives, Who Dies, Who Tells Your Story [Feat. Crowley]
Lun 2 Sep - 14:29
Who lives, who dies, who tells your story
Thomas AKA un autre Winchester
Un humain, un simple humain aux méthodes de chasseur m’avait fait réclamer. Sur son visage je pouvais lire l’inquiétude et cela me fit sourire. Au moins il avait entendu parler de ma réputation et semblait sur ses gardes ce qui me fis plus que plaisir. Ce genre de chasseur se faisait rare à cause de l’exemple que les Winchester avaient donné au fil du temps.

Alors j’étais curieux quant à son identité et surtout je mourrais d’envie de voir ce qu’il avait derrière la tête bien que je pouvais très facilement le savoir grâce à mes aptitudes. Mais pour le moment je voulais jouer vieux jeu avec ce jeune homme afin de voir jusqu’où il allait aller pour obtenir mes faveurs.

Alors je lui demandais qui il était pour me faire venir ici et bien que ma présence sembla le surprendre après tout il fallait le comprendre, le Roi de l’Enfer en personne était venu le voir, il s’exécuta et m’offrit une réponse.

Un autre Winchester.

Vraiment ?

Pourtant aussi absurde que cela puisse paraître il ne me mentait pas. Enfin il pensait ne pas me mentir et lorsqu’il évoqua Dean, je gardais un visage de marbre. Reprenant mon sérieux pour le fixer droit dans les yeux.

Mais avant de reprendre la parole, je rangeais mes mains dans les poches de mon pantalon pour le faire patienter. Alors comme ça Dean, mon acolyte lui avait parlé de moi et me l’envoyait droit dans la gueule du loup. Ils n’étaient peut-être pas tous futés les Winchester après tout. Il fallait voir Moose déjà.

Il resta honnête avec moi en avouant ne pas croire que j’allais venir mais évoqua ensuite un pacte.
Je lâchais un rire léger et avançai ma réponse.

« Alors comme ça maman ou papa Winchester n’était pas fidèle et Dean t’a parlé de moi. Ironique quand on pense au fait qu’il doit probablement n’en avoir rien à faire de toi au vu de sa nature actuelle. »

Je marquais une pause pour noter l’impact de mes mots sur son visage et continuais.

« Qu’est-ce qu’un demi-Winchester peut vouloir du Roi de l’Enfer ? Connaissant Moose ça serait pour sauver son frère mais toi, tu es jeune et je ne te connais pas ce qui veut dire que les frères ne te connaissaient pas avant il y a peu. »

Je m’arrêtais à nouveau pour faire quelques pas autour de l’ancien cercle pour le jauger.

« Laisse-moi deviner, tu veux ramener papa ou maman Winchester à la vie pour qu’il t’explique tes origines ? Mais attend, tu parlais d’échange, qu’as-tu en tête Oyster ? Tu as toute mon attention.»

Je me demandais vraiment ce qui avait pu pousser un bébé Winchester dans mes filets, s’il avait besoin d’aide il pouvait compter sur Moose bien que celui-ci ait d’autres priorités en ce moment. Sauf s’il souhaitait une chose que seul le Roi des Démons pouvait lui offrir.
© Laueee


HRP : j'espère que ma réponse te plairas et je m'excuse aussi pour le temps d'attente [Flashback] Who Lives, Who Dies, Who Tells Your Story [Feat. Crowley] 2550806409

____________________________________________
Hello, Boys
© Laueee
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Flashback] Who Lives, Who Dies, Who Tells Your Story [Feat. Crowley]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour ::  :: Etats-Unis :: Forêt -