Octobre 2019
La Poule Noire et autres fantaisies dans un coin calme - Thomette

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, sorcier, expérimentations, anges disgracié et ange!

La Poule Noire et autres fantaisies dans un coin calme - Thomette

 ::  :: River Market :: Sentier pédestre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard
Messages : 162
Crédit : 2965
MessageSujet: La Poule Noire et autres fantaisies dans un coin calme - Thomette
Jeu 11 Avr - 15:23
Fallait-il que sa maison soit envahie de parasite pour que Leonard aille se détendre loin de tout ça et profiter du calme et du... Non pas du beau temps. Qu'importe si le monde éclatait, Leonard semblait s'en moquer à forte dose, ce qui rendait le tout presque comique. Le démon avait donc besoin de concentration pour se consacrer à sa relecture d'un livre. Certaines rumeurs le soupçonnait d'en être l'auteur, mais c'était faux. Il n'avait même pas participé à son élaboration.
Mais soit, la Poule Noire était un traité de sorcellerie tout de même fort intéressant, et même si peu de gens pouvaient se douter de quoi cela contait, il en restait que ce qui était écrit dedans avait de quoi revigorer des sorciers pour leurs traitements de la magie.
Quel dommage néanmoins que ces textes avaient fini par tomber dans l'oubli et que seuls quelques connaisseurs pouvaient réellement en connaître la teneur.

Leonard donc, marchait en lisant, sur ce sentier pédestre où personne n'allait pour le moment. Apparemment l'heure n'était plus tant aux courses et jogging, mais plus aux préparations pour se défendre. Mais peu importe, au moins il avait un endroit calme.
C'était tout ce qu'il demandait.
Jusqu'à ce qu'il sente une présence, qu'il le fasse lever les yeux au ciel.

- Pourquoi il faut toujours qu'il y ait des gêneurs.

Il tourna son regard vers le dit gêneur, d'un air de dire "tu me déranges". Rien que par sa présence, ce garçon avait quelque chose de désagréable aux yeux du démon qui aurait bien voulu être tranquille. Dans son long manteau noir, emmitouflé dans son foulard de soie bleue, et ses yeux entourés d'un léger eyeliner, Leonard observa le dit gêneur. Il dégageait quelque chose qui déplaisait au démon. Quelque chose qui lui disait que cet humain n'avait rien d'agréable, autre que par sa présence inopportune.

- Enlève toi de ma présence, humain, je lis.

Leonard n'avait pas de temps à perdre. Et si l'autre ne partait pas, il n'aurait qu'à le repousser et le jeter à l'eau... Après tout, Leonard ne craignait pas les humains, même les chasseurs. Et ce gamin...Ne semblait être qu'un gamin. S'il dégageait quelque chose qui ne lui plaisait pas, il ne semblait pas avoir de pouvoir quelconque, donc bon. Autant demander la tranquilité au maximum, histoire de. Au moins était-il sûr que cette fois il ne s'agissait pas d'un ange ou d'un démon contre lequel il ne pourrait pas tant de chose. Maudit squatteurs de maison qui semblaient toujours trop présents.

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Chasseur

Thomas Stilinski
Thomas Stilinski
Messages : 194
Crédit : 3628
Emploi/loisirs : Apprenti Chasseur, ça compte ?
MessageSujet: Re: La Poule Noire et autres fantaisies dans un coin calme - Thomette
Mer 17 Juil - 17:35


La Poule Noire et autres fantaisies dans un coin calme
Feat. Leonard

Ces dernières semaines étaient longues et éprouvantes. Ma vie était au point mort, tout était au point mort. Rien n'avançait et j'avais la nette impression de tourner en rond. Toutes ces dernières journées étaient tellement similaires que je n'étais même plus sûr de savoir quel jour nous sommes avec exactitude. Même si j'avais été très occupé, la situation n'avait pas avancée d'un millimètre. On était toujours au même point. Et je commençais à être assez hébété par la situation pour croire qu'on était coincé dans un genre de boucle temporelle ! Je passais mes journées soit dans le Bunker, à faire des recherches, soit plus rarement à essayer de jouer les chasseur.

Je m'étais simplement mis en tête de retrouver Michael pour réussir à sauver Dean et à le faire revenir. Oui Michael l'archange clairement très puissant, clairement très cinglé aussi. Des pouvoirs sans doute à la hauteur de sa folie. Et oui c'était une idée stupide, suicidaire et sans nul doute absolument ridicule. Parce que je vis désormais depuis quelques années entouré de chasseurs, d'anges et de mix des deux et personne ne semble parvenir à localiser et arrêter Michael. Pourtant je continue d'essayer, comme si moi, le petit humain qui n'y connais presque rien en surnaturel et compagnie, j'allais finir par le retrouver ! Je vous vois rire à cette idée d'ici.

Alors aujourd'hui je coupais cette boucle, ce n'était pas pour une fois qu'une catastrophe allait arriver, si ? J'ai pris quelques affaires et je suis sorti du bunker, pour passer la journée dehors dans l'espoir de me changer les idées. Je me baladais tout simplement sans avoir vraiment d'endroit où je voulais me rendre. Si bien que je finissais sur un sentier pédestre. Tout était tranquille jusqu'à ce que je croise quelqu'un. Chose qui n'était pas vraiment surprenante en soi, mais ton comportement lui l'était légèrement. Quand tu te plaignais qu'il y ait toujours des gêneurs. Alors que je n'avais même pas dit un mot encore ! Et que tu me demandais ensuite de partir, en me traitant d'humain. Ce qui sonnait comme une insulte. J'aurais presque ri, parce que je ne savais pas que c'était une insulte et parce que dans le fond je comprenais bien pourquoi ça pouvait en être une.

""Humain". Et à qui ai-je l'honneur ? Pas une licorne j'imagine, il y a pas de pailettes et il manque la corne..." J'affichais un sourire amusé.

Je ne cherchais pas à me moquer ou être méchant, non je voulais juste blaguer. Même si à ton comportement je devinais facilement que ma présence te dérangeais, ça ne m'arrêtait pas. Et puis du coup j'étais curieux de voir si tu n'étais vraiment pas humain pour dire ça. Je regardais alors le livre que tu lisais. Je ne connaissais que de nom, je ne l'avais pas lu même si j'avais lu beaucoup de livre, celui-ci ne m'avait jamais attiré. Il faut dire que bon, le surnaturel c'était pas trop mon truc à l'époque, c'était plus la science-fiction.

"C'est un choix original comme lecture. C'est pas le genre de livre qu'on croiserait à tous les coins de rues."
© By Halloween sur Never-Utopia



HRP:
 

____________________________________________
When the ground gives way and your world collapses, maybe you just need to have faith. And trust that you can survive this. Maybe you just need to hold on tight. And no matter what, don't let go.
Revenir en haut Aller en bas

Démon des Croisements

Leonard
Leonard
Messages : 162
Crédit : 2965
MessageSujet: Re: La Poule Noire et autres fantaisies dans un coin calme - Thomette
Mar 23 Juil - 8:38
On aurait dit à Leonard que l’humain juste en face de lui n’allait pas l’insulter et partir, il aurait été surpris.
En fait, il était surpris. Mais ce garçon semblait presque naïf, parce qu’il lui sortit une histoire foireuse à base de licorne et de paillettes. Déjà, les licornes n’avaient pas de paillettes, ensuite. Quel était le rapport ? Leonard qui prenait souvent tout au premier degré, était perdu.

Il fronça les sourcils, et secoua la tête :

- Je ne suis pas une licorne.

Mais il ne précisa pas qui il était. On ne sait jamais.
Le garçon fit une remarque sur son livre et Leonard arqua un sourcil, avant d’avoir un air presque hautain. Oui, il aimait sa lecture, oui, il était fier de lui.

- Tiens donc, humain, tu connais ce livre ?

Il s’avança vers lui et le fixa.

- Pourtant tu n’es pas un sorcier. Mais cela t’intéresserait-il ?

Il ne disait jamais non à un bon recrutement des familles, clairement.

[C’affreusement court, désolé ☹]

____________________________________________

Leonard

Vous savez le problème de ce monde ? Vous voulez tous une solution magique à vos problèmes, mais refusez de croire à la magie.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Poule Noire et autres fantaisies dans un coin calme - Thomette
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour ::  :: River Market :: Sentier pédestre -