Octobre 2019
I can do miracles.

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, sorcier, expérimentations, anges disgracié et ange!

I can do miracles.

 ::  :: Downtown Kansas City :: Hôpital Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Administratrice
Démon des croisements

Nargal
Nargal
Messages : 447
Crédit : 4462
Emploi/loisirs : Ancien roi de l'Enfer
MessageSujet: I can do miracles.
Ven 2 Aoû - 16:05


Want to see your mother Miss Kane?
-Nargal & Francesca


-Il veut la guerre Nargal, faisons-lui la guerre.

La porte du bureau du roi s’ouvrit brusquement pour laisser place à un Nargal irrité et à son bras droit déterminé à accomplir ses désirs. Minuit venait de sonner la zizanie en Enfer. Minuit venait de sonner l’heure de la bataille. Nargal effectua un signe de main assez vif pour faire taire les idées désastreuses de son collègue et enleva son manteau ainsi que son béret pour s’asseoir dans son imposant fauteuil en cuir noir.

-Crowley est dix fois plus malin que moi, il connaît la façon dont je fonctionne, il nous verra arriver de loin et se fera un plaisir de nous éliminer si on lui fait la guerre de manière frontale.

Le conflit entre le roi actuel et l’ancien prenait de plus en plus d’ampleur. Nargal s’était imaginé vivre ceci mais trouver un moyen d’éradiquer son ancien patron, celui avec qui il avait partagé ses plus grands secrets depuis des siècles, n’était pas aussi facile que les autres batailles. Crowley connaissait tous les points faibles et les ennemis de Nargal, ce qui rendrait la guerre périlleuse. A croire qu’il fallait complètement changer sa personnalité pour tromper l’ennemi…Allumant une cigarette, le roi laissa la fumée envahir l’air alors qu’il sortit un dossier imposant regroupant ses troupes. Organisé comme il était, il avait classé ses alliés en fonction de leur espèce d’une manière à voir directement le nombre de sorcières, démons, anges qui lui étaient fidèles…

-Comment se fait-il qu’on possède si peu de sorciers ? Se demanda-t-il à voix haute, posant son index sur la ligne des sorciers. Il s’arrêta pour fumer, gardant toujours ses yeux rivés sur la feuille, ils ne sont pas faciles à avoir mais ils sont pourtant utiles dans une guerre. Nargal tapota sa cigarette pour faire tomber les cendres dans son cendrier, et releva les yeux vers son bras droit. Trouve moi un sorcier puissant ayant un lien avec l’Enfer, un sorcier que je peux faire chanter, sur qui j’ai déjà un avantage.

Alors que son bras droit acquiesça et tourna les talons, le roi reprit l’interpella de sa voix la plus stricte.

-Oi, je veux des résultats satisfaisants d’ici l’aube.

Il n’avait aucune idée de la stratégie de Crowley, ce qui le laissait dans le flou le plus total. Son ennemi pouvait agir à n’importe quel moment ce qui obligeait Nargal à se préparer le plus possible à une éventuelle attaque. Néanmoins, même s’il se préparait pour un conflit majeur, Nargal voulait avant tout s’entretenir avec Crowley. Combattre celui qui lui avait donné de l’importance, qui lui avait fait confiance n’était pas une partie de plaisir, loin de là. Alors si un arrangement était possible sans faire de blessés autant essayer…Ainsi, le roi prit son portable pour envoyer un SMS à son ancien chef (chose qu’il faisait très rarement).

« Il faut qu’on parle. Viens seul, je le serais également. »

6h. Après plusieurs rendez-vous principalement financiers, il était temps pour le bras droit de Nargal de revenir, trois dossiers à la main. Il présenta trois sujets intéressants mais seul un dossier retenu l’attention de Nargal. Francesca Kane. Tiens donc, Mr Kane avait une sœur…Intéressant…Intéressant aussi le fait que sa mère subissait des heures noires en Enfer…En voilà un sacré avantage. C'était parti pour une nouvelle négociation !

Sans perdre plus de temps, le roi reprit son manteau ainsi que son béret et se téléporta directement à l’hôpital, là où Francesca travaillait à la morgue. Il était certes, tôt, mais comme dit précédemment, le temps était compté…Ses souliers noirs frappaient le sol, le bas de son manteau volait élégamment au fil de ses pas, et ses yeux d'un bleu glacial se baladaient de visage en visage. Qui aurait cru qu'un hôpital soit aussi bondé à 6h du matin ?

Néanmoins, la morgue, quant à elle, était belle et bien vide. Le froid effleura la peau du démon qui ne cillait point. Au contraire, il effectua un rapide tour des lieux avant de s'asseoir sur une table d'examen vide. Nargal en profita pour regarder son portable, et serra la mâchoire en voyant que Crowley ne lui avait toujours pas répondu. Poussant un soupir lassé, il rangea l'objet avant d'attendre sagement sa future alliée à qui il réservait une belle surprise...Le roi sorti d'ailleurs les feuilles du dossier qu'il avait pliées pour les mettre dans sa poche de manteau, afin de lire des détails qu'il n'avait pas eu le temps de lire pour en apprendre plus sur cette sorcière intéressante...


 
 

© By Halloween sur Never-Utopia



Très longue réponse je sais, les prochaines seront plus courtes I can do miracles. 3596578344 I can do miracles. 2550806409 I can do miracles. 2550806409
Revenir en haut Aller en bas

Francesca Kane
Francesca Kane
Messages : 69
Crédit : 1146
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Ven 2 Aoû - 16:35


Le bruit du moteur, le bruit des pneus qui grincent, celui du klaxon, des vitres brisés, du métal qui se plis, les cris de peurs... Voilà ce que j'entend encore parfois la nuit et qui me réveil en sursaut. Cet accident de voiture qui aura coûté la vie à ma mari et à ma mère, celui dans lequel un chauffard ivre les tua et réussi à s'en sortir. Du moins jusqu'à ce que je le tue à l'hopital...

Cette nuit encore je fus réveillé d'un coup, des sueurs froides dans le dos et le souffle coupé. Je revoyais leurs visages... ceux des personnes qui, hormis mon petit Joaquin, comptaient le plus pour moi. Mon mari si profondément gentil et bon, si attentionné, si parfait... Et ma mère, celle qui m'a élevée seule à Buenos Aires, celle que j'ai aimé depuis mon premier souffle et jusqu'au dernier sien.
Je me levai donc pour boire un peu d'eau avant d'aller me r'endormir, vérifiant au passage que mon bébé allait bien. J'eu du mal à trouver le sommeil mais je finis par y arriver. A mon réveil, ou du moins à mon réveil forcé par mon fils si matinal, je me sentais reposée et étais prête à commencer une journée qui s'annonçait plutôt banale. La routine du matin eu donc eu lieu: je m'occupai de Joaquin, je prenais un petit dej suivit d'un café, d'une douche et direction la crèche avant d'aller à la morgue.

J'étais loin de savoir ce qui allait m'arriver, loin de s'avoir qui m'attendait en bas ni même ce qu'il allait me proposer. Je pensais avoir à faire à une journée classique durant laquelle j'allais analyser des cadavres et pratiquer un peu de magie sur ces derniers pour parfaire mon entrainement commencé plusieurs années avant par ma défunte mère. Bref, tout cela pour dire que quand je descendis l'escalier menant à la morgue je ne sentis aucune présence car je n'y allais pas en me disant que peut-être je pouvais y être attaqué, et donc je fus d'autant plus surprise quand, alors que je mettais ma blouse blanche en avançant, je tombai sur un homme. Presque instinctivement je me mis en alerte et j'avais les sens aux aguets, j'étais prête à utiliser de magie pour me défendre. Bien sûr je ne fis rien tout de suite car il pouvait simplement s'agir d'une personne venue simplement de l'hopital ou un policier ou bref quelqu'un ne voulait pas forcément me nuire.

-Puis-je savoir qui vous êtes et ce que vous faites dans ma morgue monsieur ?

J'étais sur la défensive mais je me montrai autoritaire et ferme sans pour autant paraître agressive, quoi qu'un peu mais disons que je n'y mettais qu'un soupçon d'agressivité alors. Après tout il n'avait, en théorie, rien à faire là sans que j'en ai été averti.


____________________________________________

Essayez de me toucher et je vous réserve un sort pire que la mort.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Démon des croisements

Nargal
Nargal
Messages : 447
Crédit : 4462
Emploi/loisirs : Ancien roi de l'Enfer
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Mer 7 Aoû - 8:59


Want to see your mother Miss Kane?
-Nargal & Francesca


L’attente ne fut pas longue, à sa grande surprise. Il eut à peine le temps de lire convenablement les informations recueillies par son bras droit, qu’il entendit d’ores et déjà des pas se rapprochant de la mort. Ponctuelle et matinale était-elle, un bon point. Le roi rangea alors ses feuilles dans sa poche intérieure de son manteau et observa l’élégante sorcière faire son apparition. Comme il l’avait imaginé, Francesca semblait surprise et se mit directement sur la défensive en employant une intonation glaciale. Qui pouvait lui en vouloir ? Personne ne s’attendait à voir quelqu’un de vivant dans une morgue…

-Mlle Kane, détendez-vous, je viens vous annoncer une nouvelle qui devrait vous plaire. Commença Nargal en descendant de la table, évoluant ensuite dans la pièce, mains dans les poches de son pantalon gris. Côtoyer des dizaines de corps chaque jour sans pouvoir les ressusciter doit être frustrant, non ?

Même si le temps était compté, le roi laissait planer un certain suspens qu’il appréciait contrôler. Maîtriser une conversation tout comme son interlocuteur s’avérait être quelque chose d’essentiel dans l’art de la négociation. Ne pas savoir ce que l’autre allait faire mettait inévitablement n’importe qui en alerte, ce qui permettait de le manipuler encore plus facilement.

-L'envie ne vous vient-il pas de trouver un moyen de les ramener ? Demanda-t-il, croisant les mains dans son dos. On a tous un défunt que l'on souhaite revoir, non ?

Un sourire sarcastique s'étira sur les lèvres de Nargal, sachant pertinemment qu'il tenait Francesca en haleine. Elle devait probablement se poser des dizaines de questions sans trouver les bonnes réponses. Quel plaisir coupable. Nargal alluma une cigarette, car, après tout, fumer dans une morgue était un must do eh...? Il se rapprocha de Francesca et coinça sa cigarette entre ses lèvres pour pouvoir sortir deux photos pour le moment pliées. Le roi les déposa ensuite sur la table d'observation et les déplia, laissant la sorcière découvrir les photographies.

-Je suis certain que vous aimeriez ramener votre mère et votre mari, n'est-ce pas Mlle Kane ? Demanda-t-il, reprenant sa cigarette dans ses mains et expirant la fumée toxique dans les airs.

Eh hop. Le début des négociations était à présent lancé !




 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Francesca Kane
Francesca Kane
Messages : 69
Crédit : 1146
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Ven 9 Aoû - 7:49


I Can Do Miracles

Ft Nargal



Il descendit de la table sur laquelle il était assis et m'appela par mon nom, bon ça ne prouvait rien car on pouvait facilement trouver que j'étais la médecin légiste dans cette morgue. Mais ensuite il parla de mort et résurrection. Cela m'intriguait mais je reconnais que d'un autre coté je le prenais pour un psychopathe. J'écoutai tout de même ce qu'il avait a dire mais avec un certain agacement. Continuant ainsi en parlant de personne que l'on aimerait ramener. Pour ma part je pensai tout de suite à ma mère et mon mari. Mais si il était venu pour me faire souffrir en me parlant d'eux alors il n'allait pas continuer longtemps son petit jeu. Qui était-il ? Un psychopathe ? Un journaliste ? Un détective qui avait compris que j'avais tué l'homme responsable de la mort de ma famille et qui cherchait à me faire revenir en Argentine pour que je soit jugé ? Prête à appeler la sécurité pour le faire partir je me dirigeai vers le téléphone pour les contacter, mais quand je touchai le téléphone, l'homme déposa deux photos à coté de moi avant d'annoncer que j'aimerai surement les ramener.

Je n'avais pas vu leur visage depuis si longtemps, je n'avais pas regarder de photos d'eux après leur mort, cela aurait été trop douloureux et j'avais réussi à faire mon deuil de cette manière. Les voir me firent monter les larmes aux yeux. Que voulait-il ? Que voulait cet homme ? Il semblait tellement calme et sûr de lui. Insinuait-il qu'il s'avait ce que j'avais fait ? Ou peut-être était-ce une sorte de sorcier pouvant communiquer avec l'au-delà et qu'il me proposait de leur parler ? En tout cas il avait réussi à piquer ma curiosité et à attirer mon attention. Je lâchai le téléphone et me tournai vers lui.

-Qu'est-ce que vous voulez ? Me rappeler que j'ai perdu deux des personnes que j'aimais le plus au monde ? Vous êtes là pour quoi ? Me faire souffrir ? Jouer avec moi ?

Sans m'en rendre compte je perdais le contrôle, enfin plutôt il prenait le dessus sur la conversation. Ce sujet encore trop sensible n'était pas forcément à aborder avec moi de cette façon, j'espérai qu'il avait bonne raison de venir me rappeler tout cela.

-Dites moi qui vous êtes et ce que vous venez faire dans ma morgue avant que je n'appel la sécurité ou que je me charge de vous moi-même.



Code by Joy

____________________________________________

Essayez de me toucher et je vous réserve un sort pire que la mort.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Démon des croisements

Nargal
Nargal
Messages : 447
Crédit : 4462
Emploi/loisirs : Ancien roi de l'Enfer
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Lun 12 Aoû - 7:41


Want to see your mother Miss Kane?
-Nargal & Francesca


Il ne fallait pas posséder un esprit observateur pour remarquer à quel point ces photos affectaient la jeune sorcière. Le roi avait aperçu les larmes qui menaçaient de couler sur les joues de Francesca. Il ne ressentit évidemment aucune compassion mais il était conscient qu’en ramenant ces souvenirs douloureux dans l’esprit de la jeune femme, il aurait à présent la main mise sur la totalité de leur échange. Jouer avec les faiblesses de l’autre restait le meilleur moyen d’être au plus haut niveau. Les menaces de Francesca ne lui firent aucun effet. Pour Nargal, elle ne serait pas assez bête pour l’attaquer alors qu’il possédait de précieuses informations…Ce serait perdre la chance de revoir ses proches…

Nargal secoua la tête lorsque Francesca lui posa ses nombreuses questions tout à fait légitimes. Non, il n’était pas venu ici pour la faire souffrir, loin de là. C’était rare, mais le roi apportait un cadeau à cette jeune femme à qui la vie n’avait pas franchement souri.  Nargal écrasa sa cigarette sur le sol, laissant une trace noire sur le revêtement.

-Je ne suis pas venu ici pour vous voir pleurer, loin de là. Dans un geste précis, il retira son gant en cuir de sa main droite pour serrer la main de Francesca. Je suis Nargal, roi de l’Enfer. Finit-il en remettant de nouveau son gant, une fois la poignée de main terminée.

Il fit ensuite le tour de la table, faisant bien évidemment exprès de faire claquer ses souliers noirs sur le sol, afin de rendre l’ambiance encore plus tendue et pénible. Le démon se posta alors en face de Francesca, observant les deux photos à tour de rôle. Il savait déjà qu’il ne pourrait ramener que la mère de la sorcière, étant donné que seul son âme se faisait actuellement torturer en Enfer. Nargal était dans l’impossibilité de ressusciter son mari. Néanmoins, sadique comme il était, le roi n’allait pas révéler cette information de suite.

-J’ai le pouvoir de leur redonner vie Mlle Kane. De leur permettre de vivre une seconde vie, et de vous permettre de retrouver deux membres de votre famille, si précieuse à vos yeux.

De nouveau, il marqua une pause, afin de laisser rêver Francesca sur sa possible future vie de famille. L’humain rêvait facilement et oublier parfois la dure réalité de la vie. Nul doute que Francesca s’imaginait déjà passer des repas de famille avec son mari et sa mère. Subitement, Nargal posa sa main sur la photo du mari, et enflamma l’image, prouvant à Francesca qu’il était bien un être surnaturel.

-Je ne peux rien faire pour lui, son âme n’est pas en Enfer. En revanche, votre mère passe des heures sombres dans mon royaume. Je peux la ramener dans le monde des vivants.

Si cette sorcière était assez intelligente, et elle l'était, elle comprendrait bien rapidement que Nargal ne faisait pas ceci par simple bonté...Un démon n'offre jamais ses services gratuitement après tout.





 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Francesca Kane
Francesca Kane
Messages : 69
Crédit : 1146
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Mer 14 Aoû - 7:58


I Can Do Miracles

Ft Nargal


Il se présenta alors comme roi des Enfers. A cette évocation, je me mis a réfléchir rapidement et tout rassembler: il était venue me parler de mes proches qui étaient en Enfer. Mais je ne savais pas réellement ce qu'il voulait à leur propos jusqu'à ce qu'il déclare qu'il pouvait les faire revenir à la vie. Quand il proposa cela, je sentis que mon cœur s’accéléra et que mon souffle commençait à se raréfier. Je n'étais pas certaine d'avoir bien compris ce qu'il venait de dire, j'avais peur de mal comprendre et de me faire une fausse joie de retrouver enfin mon mari et ma mère. J'étais trop désorientée pour réfléchir au fait que mon mari avait peu de chance d'être en Enfer étant donné la bonté qu'il avait toujours eu. J'aurai pu penser que ce "Nargal" n'était pas honnête ou encore que mon mari m'avait peut-être caché une partie de sa vie durant laquelle il aurait pu être moins bon que je ne le pensais, mais il n'en fut rien. Bien trop absorbée par cette image de ma famille enfin réuni de nouveau. Mais ce beau rêve s'estompa vite quand il brûla la photo de mon mari en m'indiquant qu'il n'était pas en Enfer et que seule ma mère pouvait revenir d'entre les morts.

Je m'apprêtai à me montrer plus virulente et à m'énerver contre lui pour m'avoir laissé croire que mon mari pouvait revenir, mais je ne fis rien et j'arrivai à me stopper avant même de commencer car je compris bien fit que cette chance de ramener au moins ma mère était une opportunité inespéré. Mais un tel cadeau devait avoir un prix, un lourd sacrifice que je devrais surement payer tôt ou tard.

-Vous attendez quoi de moi en retour ? Mon bébé ? Ma vie ? La servitude éternelle aux Enfers à ma mort ? Ou vous voulez mon corps ? Mes pouvoirs ?

Je croisai les bras en le regardant droit dans les yeux. Enfaîte, j'essayais de garder le contrôle mais je savais au fond de moi que peu importe le prix, du moment qu'il n'incluait pas mon bébé, j'étais prête à le payer.

-Dites moi ce que je dois faire pour que vous me la rameniez, qu'on ne perde pas de temps. Vous êtes le roi des Enfers, ça serait bien trop beau qu'un tel cadeau soit accordé sans un certain sacrifice en échange.

Maman... je donnerai tout pour te revoir, et si cet homme, enfin ce démon, en était conscient alors il avait d'ores et déjà gagner cette négociation au moment même où il avait eu cette idée.

Code by Joy

____________________________________________

Essayez de me toucher et je vous réserve un sort pire que la mort.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Démon des croisements

Nargal
Nargal
Messages : 447
Crédit : 4462
Emploi/loisirs : Ancien roi de l'Enfer
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Sam 17 Aoû - 11:07


Want to see your mother Miss Kane?
-Nargal & Francesca


Il avait tapé dans le mille, littéralement. Francesca était à présent toute ouïe pour les négociations qui n’en seront pas vraiment. Les choses n’allaient que dans un sens, celui du roi. La sorcière n’avait aucun moyen de pression, ce qui permettait à Nargal de lui demander exactement ce qu’il voulait. Néanmoins, comparé à d’autres démons, il n’était pas venu ici pour rendre la vie de cette sorcière encore plus misérable. Sa partie de contrat à elle ne sera peut-être pas le travail de ses rêves, mais elle ne subira pas de perte supplémentaire.

-Je ne m’en prends jamais aux enfants. Répondit-il simplement en remettant la photo restante dans le dossier. Votre vie est précieuse, m’est précieuse alors je n’ai aucun avantage à vous éliminer de cette Terre.

Ces paroles étaient un moyen de détendre l’atmosphère…ou de la rendre encore plus mystérieuse, tout dépendra de la sensation qu’éprouve Francesca. Reprenant ses cents pas dans cette pièce de taille moyenne, Nargal réfléchissait rapidement à la prochaine tournure de phrase qu’il sortirait. Il fallait qu’elle soit directe mais qu’elle ne révèle pas directement le plan du roi. Mieux valait garder une sorte de mystère pour ne pas publier au grand jour ses intentions. Francesca pouvait obéir au démon mais peut-être qu’elle divulguera le plan de Nargal si une autre personne lui proposa un deal plus alléchant…Cette personne pourrait facilement être Crowley et tout le monde savait qu’il était expert dans la négociation.

-J’ai besoin de vos talents pour servir mon royaume le temps de mon règne. Cela ne veut pas dire que vous y travaillerez tous les jours, mais je vous contacterais quand j’aurais besoin de vos compétences.

D’un pas calculé, il s’approcha de Francesca et attrapa son menton pour que son regard si rêveur rencontre le regard tranchant du roi. Il pouvait se montrer généreux et intransigeant à la fois.

-Souvenez-vous de cette discussion Mlle Kane. Si vous me décevez ou me trahissez, vous pourrez dire adieu à votre mère. Je vais la secourir de l’Enfer, je peux très bien la renvoyer là-bas si vos services me déplaisent. Est-ce bien clair ?

Il lâcha ensuite la jeune sorcière et croisa ses mains devant lui, attendant de pouvoir sceller ce nouveau pacte en sa faveur. Une pointe d'arrogance pouvait être observé dans le regard du démon, sachant qu'il gagnerait une nouvelle alliée d'ici quelques secondes.

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Francesca Kane
Francesca Kane
Messages : 69
Crédit : 1146
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Lun 2 Sep - 6:12


I Can Do Miracles

Ft Nargal


Je fus rapidement rassurer quant au fait qu'il ne s'en prenait pas aux enfants, comme quoi même les démons peuvent avoir une éthique, même ceux régnant sur les Enfers. J'aurai été tout bonnement incapable de faire quoi que ce soit à mon enfant, même pour ramener ma mère. Et il me rassura aussi sur le fait que j'étais "précieuse" pour lui, ce qui signifiait que j'allais presque à coup sûr accepter la proposition qui allait suivre. Justement la proposition suivit et c'était quelque chose auquel je ne m'attendais pas forcément: servir les Enfers le temps du règne de Nargal ? C'était étrange comme proposition mais sachant que je ne devrais pas y aller tout les jours c'était finalement un maigre paiement comparé à la résurrection de ma mère que j'allais en retirer. Je finissais par demandais si cela ne cachait pas quelque chose, allait-je devoir affronter des créatures dont je ne connaissais même pas l'existence et qui ferait la taille d'une montagne ? Ou devrait-je torturer des âmes durant les heures où je serais en Enfer ? Je réfléchissais beaucoup mais ma réflexion partait vite quand je me mettais à imaginer le retour de ma mère. Des rêves qui furent vite partis aussi quand le roi des Enfers vint m'attraper le menton et plongea son regard profond dans mes yeux. Comme pour me mettre en garde et prouver sa supériorité il m'annonça que si je le décevais il pouvait r'envoyer ma mère en Enfer. Quand il me demanda si il était bien clair mon regard toujours plongeait dans le siens je lui répondis:

-Très clair.

Il avait gagné, même si peu de temps avant je me disais que retrouver ma mère en échange d'un simple boulot aux Enfers était peu payé, je me rendis vite compte qu'il en tirait un meilleur profit au final. Je ne savais pas exactement ce que j'allais devoir faire mais au vu de ce qu'était ce démon le prix à payé pour revoir ma mère serait très largement payé... Je ne regrettai pas de passer ce marché avec lui, loin de là, mais une partie de moi se demandait si j'allais devoir faire le mal ou tout simplement quelque chose de dangereux. Le roi des Enfers me lâcha alors le menton et je lui dis sans la moindre hésitation:

-J'accepte. Comment on officialise ça ?

Je devais verser mon sang sur le sol ? Signer un contrat ? Lui serrer la main ? Aller directement en Enfers avec lui pour faire tout une cérémonie ? Bon d'accord j'avais des pensées étranges, surement dû à tout les films et toutes les séries bizarres que j'avais pu voir. Mais même si je ne voulais pas paraître presser de conclure ce pacte c'était plus fort que moi, mon envie de revoir ma mère était bien trop grande.

Code by Joy

____________________________________________

Essayez de me toucher et je vous réserve un sort pire que la mort.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Démon des croisements

Nargal
Nargal
Messages : 447
Crédit : 4462
Emploi/loisirs : Ancien roi de l'Enfer
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Lun 9 Sep - 7:39


Want to see your mother Miss Kane?
-Nargal & Francesca


Rapidité, précision, intimidation. Voilà comment conclure un deal assez périlleux selon la méthode Nargal. Il n’avait même pas eu besoin d’élever sa voix ne serait-ce qu’un minimum pour se faire comprendre. Il incarnait parfaitement le rôle d’un business man puissant et influenceur qui n’avait besoin que de quelques phrases pour séduire son audience. Francesca n’avait strictement rien en sa possession pour contrer le roi et ainsi, refuser le contrat. Nargal avait bien évidemment fait exprès de choisir une sorcière qui ne lui poserait pas de problèmes. Il passait d’ailleurs le plus clair de son temps dans son bureau, à étudier les futures personnes qu’il rencontrerait, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises…

-Restons professionnels. Une poignée de main fera largement l’affaire.


Inutile d’avoir des moments d’extravagance dans ce genre de situation, et puis, de toute manière, Nargal n’était pas quelqu’un qui possédait du second degré. Il tendit alors fièrement sa main, attendant que Francesca fasse sa part de contrat. Conclure un deal avec un démon, qui plus est, avec le roi en personne, pouvait s’avérer mortel si l’on croyait en la doctrine Crowley. Nargal, plus vicieux, ne s’amuserait pas à mettre fin à la vie de la jeune sorcière, mais prendrait un plaisir fou à voir la souffrance dans ses yeux devant l’assassinat de sa mère. Mieux valait pour elle de respecter à la lettre les consignes du roi.

-Bien. Commençons dès maintenant.
Posant sa main sur l’épaule de Francesca, il se téléporta avec elle dans le repère de l’Enfer, parsemé de démons à cette heure si matinale. Suivez-moi, et tentez de ne pas me perdre. Je tiens à vous dire qu’une sorcière n’est pas la bienvenue ici.

Marchant à l’aide d’un rythme soutenu comme s’il possédait l’endroit (techniquement c’était le cas), Nargal, mains dans les poches avant de son pantalon, se dirigeait petit à petit vers la salle du trône, l’élément clé de ce repère. Il était enfin grand temps de protéger cette pièce de pouvoir. Le roi ne prêta pas un seul regard à la sorcière afin de savoir si elle le suivait ; à elle de se débrouiller pour ne pas le perdre dans ses infinis couloirs peuplés de démons…Enfin..Ces démons s’écartèrent au passage de Nargal, alors le perdre de vue serait un comble…

-Je veux que vous protégiez cette salle, ainsi que mon bureau, de Crowley. Il ne doit pas réussir à y mettre un pied, d'accord ?

Evidemment, il ne demandait pas si un tel sort était possible. Il voulait une affirmation et non une hypothèse.


 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Francesca Kane
Francesca Kane
Messages : 69
Crédit : 1146
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Mar 10 Sep - 16:15


I Can Do Miracles

Ft Nargal


A peine m'eut-il serrer la main pour conclure notre accord qu'il m'attrapa l'épaule et nous fûmes téléporté dans ce que je supposai être les Enfers. Je n''eu pas le temps de réagir ou de dire quoi que ce soit qu'il me demanda de le suivre en me mettant en garde que je n'étais pas la bienvenue ici, sympa... Mais pour ne pas le perdre et ne pas me retrouver seule dans un lieu dont je ne connais rien je préférai ne pas poser de question et je le suivis comme je pouvais. Je ne pouvais le perdre de vue car les démons - comment peuvent-ils être si nombreux c'est impensable ?! - s'écartaient quand Nargal arrivait. En revanche si je ne pouvais le perdre de vue je pouvais me retrouver piégé par les démons justement car le passage qu'ils laissaient au roi se refermait bien vite alors j'avais tout intérêt à ne pas le lâcher d'une semelle ! On arriva dans une salle qui semblait être la salle du trône, je pensai cela car le trône qui s'y trouvait pouvait mettre la puce à l'oreille je reconnais.
Puis il me demanda de protéger la salle. Je le regardai alors un peu étonnée, les sourcils levés d'incompréhension. J'avais la volonté d'écouter ses ordres car après tout c'état le prix à payer pour retrouver ma mère, et aussi car là je n'aurai su comment sortir des Enfers, mais je ne voyais pas comment faire. Enfaite... si, je pouvais lancer quelques sorts de protections voir d'illusions pour faire croire à des murs sans porte ou à des gardiens protégeant l'entrée mais à vrai dire je ne savais pas à qui j'avais à faire donc cela allait être compliqué de protéger la salle sans cette information.

-Euh oui, entendu, mais vous pourriez me dire qui est ce Crowley ? Si vous voulez que je protège efficacement cette salle il me faudrait quelques informations... Par exemple si il est un loup garou je peux faire des illusions où je montre des armes en argent, ou même j'en enchante des vrais pour attaquer en cas de présence non désiré. Mais bref si je veux être efficace, et c'est dans votre intérêt je vous assure, il me faudrait plus d'information.

Avais-je fais une bêtise en lui en demandant autant ? Aurais-je dû simplement exécuter ses ordres en protégeant contre un peu tout la salle ? Peut-être mais quitte à devoir protéger l'endroit autant le faire le plus efficacement possible, du moins c'est ce que je me disais.

Code by Joy

____________________________________________

Essayez de me toucher et je vous réserve un sort pire que la mort.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Démon des croisements

Nargal
Nargal
Messages : 447
Crédit : 4462
Emploi/loisirs : Ancien roi de l'Enfer
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Sam 21 Sep - 8:41


Want to see your mother Miss Kane?
-Nargal & Francesca


"Vous pourriez me dire qui est ce Crowley ?"

Les pupilles du roi se figèrent subitement sur la jeune sorcière au physique tout de même agréable à regarder. Néanmoins, Nargal n'était pas là pour conquérir une nouvelle femme, mais bel et bien pour parler affaire, et le moindre que l'on puisse dire était qu'il fut surpris d'entendre une telle phrase. Il fallait le reconnaître, Crowley était tout de même assez connu dans le monde surnaturel et même si certains ne l'avaient jamais rencontré, les rumeurs circulaient rapidement...Ainsi, les sourcils du roi se levèrent dans une expression de surprise. Allait-il vraiment devoir présenter Crowley ?

-Qu'est-ce que vous avez ramené, Monsieur ? Vous êtes sûr de votre allié là ? Demanda un démon qui passait derrière eux, ayant visiblement entendu la conversation.

Nargal lui envoya un simple signe de tête pour lui faire comprendre de passer son chemin et de se mêler de ses propres affaires. Francesca avait déjà fait son petit effet en Enfer...Effet négatif...Mais pour l'heure, Nargal ne doutait toujours pas de ses talents. Une sorcière professionnelle se renseignait toujours sur sa cible avant d'effectuer un sort.

-Crowley est mon plus gros problème à l'heure actuelle. Il était le roi de l'Enfer avant que je prenne sa place d'une manière qu'il refuse toujours d'accepter. Levant les yeux au ciel, il s'appuya contre le mur en pierre derrière lui, et posa un pied sur celui-ci. Je vous passe les détails, mais il veut me faire la guerre et veut reprendre le trône, qui est dans cette salle. Alors en bloquant Crowley grâce à vos pouvoirs, il ne pourra pas y accéder, ou du moins, sera ralenti.

Il se replaça aux côtés de la jeune sorcière et haussa les sourcils, de manière assez agacé.

-Avez vous assez d'éléments ou devrais-je vous amener à Crowley pour réussir votre tour de passe-passe ?

C'était une très mauvaise idée de faire patienter le roi...


 
 

© By Halloween sur Never-Utopia


Pardoooon du retard youpi I can do miracles. 450568074
Revenir en haut Aller en bas

Francesca Kane
Francesca Kane
Messages : 69
Crédit : 1146
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Dim 22 Sep - 5:54


I Can Do Miracles

Ft Nargal


Visiblement ma question n'était pas des plus apprécié, que cela soit par le roi des Enfers ou même une démon qui passait par là à ce moment précis. Mais malgré tout Nargal finit par m'expliquer qui était Crowley. J'en conclus qu'il était également un démon comme Nargal, enfin un démon plus puissant qu'un simple de base disons. Puis il me demanda, assez agacé semblait-t-il, si j'avais assez d'informations. Je n'attendis donc pas trop longtemps avant de lui répondre en hochant la tête:

-Oui oui je crois avoir ce qu'il me faut. Et je ne voulais pas vous froiser avec ma question, je souhaitais simplement me montrer le plus efficace possible.

Mais bon cela ne faisait quelques semaines que j'avais repris mes entrainements de sorcelleries, j'avais été très bien entraîné par ma mère c'est vrai et d'avoir repris mes exercices je me rendais compte que je n'avais pas perdu autant que je le pensais, mais je craignais de pas être assez puissante pour ce qu'il me demandait. Mais bon, j'allais tout de même essayer et me montrer à la hauteur, d'autant que bon, c'était des sorts que je maîtrisais depuis un moment déjà. Ma mère m'avait souvent montré des sortilèges de protection divers et variés.

-Je commence maintenant je suppose ? Et une fois fait vous allez ramener ma mère ou vous attendrez d'être sûr que mes sorts auront été efficace ?

Je croisai les bras comme pour attendre sa réponse mais je commençai déjà à regarder la salle et à imaginer ce que je pouvais y faire. Cela allait être la première fois que je prenais part à un conflit de ce genre et que j'allais utiliser mes pouvoirs pour arrêter d'autres personnes issus du surnaturel. Je n'avais eu recours de mes pouvoirs que contre des humains quand je m'en servais contre quelqu'un, j'allais pouvoir voir ce que je valais réellement comme sorcière. De plus je devais me montrer à la hauteur si je voulais que ma mère me soit ramené et qu'elle y reste surtout, car il pouvait la ramener et si il était déçu de mon travail la reprendre. Je voyais déjà plus ou moins quoi faire dans cette salle, je pouvais déjà créer des sortes de champs de forces aux entrées, classique et assez facile à briser mais cela le retarderait, puis je pouvais créer des sorts d'illusions une fois les champs de forces passés, histoire que la personne entrant ici ait l'impression qu'elle se trouve tout à fait ailleurs que dans la salle du trône. Et enfin si la personne parvenait à pénétré plus encore dans la pièce je pouvais mettre en place un sortilège de paralysie à quelques endroit. Je ne connaissais pas la puissance de ce Crowley ou de ses troupes alors peut-être pouvaient-il se libérer de cette paralysie mais encore une fois cela pourrait permettre aux troupes de Nargal de prendre le dessus ou leur donner le temps d'intervenir. Tout cela allait déjà me prendre du temps et de l'énergie, mais voulant être vraiment parfaite pour que ma mère me soit redonné, je pensais aussi mettre en place un sorte de piège électrique au centre de la pièce. L'élément que je maîtrisais était justement la foudre, alors autant m'en servir, le piège serait qu'à la moindre intrusion un violent choc électrique aurait lieu en plein centre de la pièce, comme si la foudre y tombait. Au delà du fait de peut être blessé Crowley, cela pouvait également le repousser avec la violence de l'impact. Je n’imaginais pas pouvoir mettre beaucoup plus de pièges et de sorts en places, cela me coûterai certainement déjà beaucoup d'énergie et de temps.

-Sachez en tout cas que j'imagine déjà quelques sorts pouvant être disséminé un peu partout dans la pièce, je ne connais pas la puissance de Crowley mais au-delà du fait que cela le stoppera cela risque de le ralentir.

Je ne mettais aucune fierté dans ma voix ni même aucune pointe de narcissisme, je lui exposé seulement les faits et avec lui je ne voulais pas paraître hautaine ou risquer de lui manquer de respect et ainsi risquer de perdre ma mère pour de bon. Mon deuil était fait mais à présent qu'il avait nourrit mon espoir de la revoir tout était différent.

Code by Joy

____________________________________________

Essayez de me toucher et je vous réserve un sort pire que la mort.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Démon des croisements

Nargal
Nargal
Messages : 447
Crédit : 4462
Emploi/loisirs : Ancien roi de l'Enfer
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Sam 28 Sep - 8:40


Want to see your mother Miss Kane?
-Nargal & Francesca


Bloody witches, bloody questions, bloody life. Ais-je déjà mentionné que Nargal ne supportait pas un interrogatoire de la part des autres ? Ais-je déjà expliqué que le roi n'était en aucun cas patient et qu'il avait des tonnes de dossiers à traiter ? Sans doute, mais personne ne semble m'écouter. Francesca Kane s'avérait être chanceuse d'être l'alliée du roi de l'Enfer, car ce dernier aurait bien voulu lui trancher la langue pour que le silence règne enfin dans son royaume. La prochaine fois, il ferait en sorte de choisir une sorcière quelque peu moins bavarde...

-Mlle Kane. Il vient prendre son menton dans sa main droite, faisant passer son impatience dans son regard pourtant inexpressif. Si je vous amène dans mon royaume maintenant, ce n'est pas pour prendre une tasse de thé et échanger quelques vieilles anecdotes. Je n'ai pas le temps ni l'envie de passer la journée avec vous, donc, faîtes votre petite affaire, et je vous conduirais à votre mère. Il relâcha son menton mais ne la quitta pas des yeux. Ais-je été assez clair pour que vous puissiez enfin faire ce que je vous demande ?

Visiblement, il avait réussi à faire passer le mot sans se montrer plus convaincant puisque Francesca observa plus en détails la salle du trône, sous l’œil aiguisé de Nargal. Elle n'était peut-être pas un démon, mais elle faisait à présent partie son armée, et ceux présents dans ses rangs si fermés devaient se montrer professionnels, disciplinés, et surtout appliqués à leur tâche. Ainsi, Nargal ne laisserait passer aucune maladresse car ces défauts pouvaient affaiblir indirectement ou non, son royaume. La perfection était requise et Francesca devait se rentrer ceci dans son esprit.

-Si Crowley a occupé le poste de roi pendant de nombreux siècles, c'était parce qu'il était puissant, très puissant. D'un geste non précis de la main, il désigna la salle du trône. Faîtes ce dont vous êtes capables, le ralentir peut déjà m'apporter un énorme bénéfice. Il se racla la gorge pour répondre à une question préalablement posée par la sorcière, et à laquelle Nargal n'avait pas encore répondu. J'irais chercher votre mère une fois votre travail terminé.

Le plus important pour le roi était d'observer la sorcière à l'oeuvre. Même s'il ne connaissait pas grand chose à la sorcellerie, il voulait être certain qu'elle n'irait pas lui planter un couteau dans le dos. On n'est jamais sûr avec ces sorcières...


 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Francesca Kane
Francesca Kane
Messages : 69
Crédit : 1146
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Mar 1 Oct - 8:20


I Can Do Miracles

Ft Nargal


Quand j'eu finis de lui parler il vint attraper mon menton et me fis rapidement comprendre que je posais trop de question et parlais trop au lieu d'agir. En temps normal je ne me serais pas laisser parler ainsi ou j'aurai rétorqué sarcastiquement mais là j'étais dans une situation plutôt inédite, d'autant que la vie de ma mère était en jeu et je ne pouvais pas laisser passer une telle chance. Quand il lâcha mon menton en me demandant si je l'avais compris je me contentai alors d'hocher la tête en guise de réponse. Peu après il me confirma aller chercher ma mère après, j'essayai de rester concentrer mais après avoir eu une telle annonce c'était difficile... Mais je tentai tout de même de me maintenir et de me pas laisser transparaître trop d'émotion. Ainsi donc une fois que cette salle serait protégé je reverrai enfin ma défunte mère... c'était pour moi une chose qui me fit vite oublier le reste, peu importe cette guerre des Enfers, j'allais revoir ma mère.

-Je vous remercie. Bien, commençons alors.

Sans plus perdre de temps et sous l'oeil avisé de l'actuel roi je soufflai un peu pour me concentrer et fermai les yeux en visualisant ce que je souhaitais faire. En les r'ouvrant j'étais comme animé par un pouvoir provenant de mon corps, je me mis alors à prononcer certaines phrase en tendant la main en direction de la porte. Je commençai à doucement y créer un champs de protection qui ne laisserai passer que les troupe de Nargal, je sentais que je commençai à fatiguer mais je tins bon jusqu'à ce que l'entrée soit parfaitement sécurisé de cette manière. En redevenant "normal" je repris mon souffle et regardai Nargal.

-Ne vous inquiétez pas la suite arrive, quant à votre porte elle ne laissera passer que vos troupes. Mais si il connait un moyen de briser le sort ou qu'il a des sorciers dans ses rangs il finira par briser le champ de force, mais bon ça le ralentira au moins et c'est ce que vous vouliez.

Je n'attendis pas une réaction de sa part et je m'empressai déjà de continuer mon travail pour ne pas agacer d'avantage le maître de ces lieux. Me concentrant pour atteindre un degré de magie suffisamment efficace et puissante je m'attelai à jeter d'autres sorts en commençant par un sort d'illusion pour faire croire à quiconque réussirait à passer de force le champs de force qu'il ne se trouve pas dans la salle du trône, aussi j'ajoutai à l'illusion quelques créatures pouvant dissuader les moins courageux de continuer et de faire perdre du temps aux plus braves. Tout ceci ne serait pas réel mais le fait qu'ils y croient ferait gagner encore un peu plus de temps. J’enchaînai tout de suite en piégeant le centre de la salle avec de la foudre, que cela soit Crowley ou quelqu'un de son armée, la ou les personnes qui passerait par là serait immédiatement foudroyer de quelques éclairs plutôt puissants.
Après tout cela je repris une fois de plus mon souffle et essayai de rester concentrer, je venais déjà de pas mal m'épuiser mais je ne voulais surtout pas décevoir Nargal et encore moins qu'il me juge inutile et me refasse partir sans ma mère. Ou pire qu'il me laisse en Enfer pour l'avoir déçu et lui avoir fait perdre son temps... Je ne pris donc que quelques secondes avant de continuer en levant les deux mains et en récitant une énième formule pour cette fois-ci que la pièce soit infesté de socle de paralysie. Invisible à l’œil nu si une personne passait à l'endroit où se trouvait le socle elle serait paralysé sur le coup. Enfin je voulu finir par un sort de brume qui se rependrait dans la salle si malgré tout les assaillants devenaient trop nombreux. J'étais à présent essoufflée et voyais presque trouble mais je regardai Nargal et lui dit:

-J'espère que cela suffira, mais en vous passant les détails Crowley risque d'avoir quelques surprise si lui ou ses troupes arrive à venir jusqu'ici. A défaut de ne pouvoir le stopper totalement si il est vraiment trop puissant, sachez que cela suffira à le retenir.

Je failli dire que "cela DEVRAIT suffire à le retenir" mais je me retins et dit alors que cela suffira car si il voyait une once de faiblesse je ne savais pas ce qu'il pourrait faire. Je préférai donc être sûre de moi et dans le fond je devais avoir raison car après tout ce que j'avais mis en place j'espérai bien que cela ne serait pas en vain.

-Bon, vous avez aussi parlé d'un bureau il me semble ?

Code by Joy

____________________________________________

Essayez de me toucher et je vous réserve un sort pire que la mort.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Démon des croisements

Nargal
Nargal
Messages : 447
Crédit : 4462
Emploi/loisirs : Ancien roi de l'Enfer
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Jeu 10 Oct - 11:35


Want to see your mother Miss Kane?
-Nargal & Francesca



]"Ne vous inquiétez pas la suite arrive, quant à votre porte elle ne laissera passer que vos troupes. Mais si il connait un moyen de briser le sort ou qu'il a des sorciers dans ses rangs il finira par briser le champ de force, mais bon ça le ralentira au moins et c'est ce que vous vouliez."

Un simple hochement de tête se fit visible chez le roi à la suite de ces paroles peu optimistes. Connaissant Crowley dans ses moindres retranchements, Nargal s'imaginait parfaitement que son ancien patron trouverait un moyen, sans doute théâtral, de rompre le sort de Francesca. Même s'il prendrait plusieurs jours pour déjouer les plans de son ennemi, Crowley finira, un jour ou l'autre, par marcher de nouveau dans cette salle du trône. Néanmoins, il aura été ralenti, et Nargal aura pu donc trouver une contre attaque pour gagner cette bataille. Planter un couteau dans le dos de son adversaire pouvait être un moyen de remporter une guerre.

Gardant une posture militaire, le roi, mains dans son dos, observait d'un œil curieux cette sorcière qui s'exécutait. Ses essoufflements répétitifs à la suite de chaque sort intriguait Nargal, qui s'imaginait déjà Francesca faire un malaise d'épuisement dans quelques secondes. Drôle était cet angle de vue. Cette femme réalisait des sorts tous plus fous les uns que les autres et pourtant, une simple récitation latine affaiblissait considérablement son corps. Oui. Il ne comprendrait jamais comment un corps de sorcière fonctionnait, et honnêtement, il n'avait franchement pas envie de le savoir.

-Ce n'est pas à vous de l'éliminer, mais à moi. J'ai confiance en votre travail et j'espère donc ne pas être déçu. Se tournant vers son bureau qui n'était qu'à quelques pas de leur position, Nargal observa la porte fermée gardée par l'un de ses plus loyaux démons. Francesca était déjà bien affaiblie et le roi aurait besoin d'elle dans un futur proche...Et il avait besoin d'elle vivante. Un nouveau sort risquerait de lui ôter sa vie. Oui, j'ai parlé de mon bureau mais ma stratégie a, à présent, changé. Il est temps de rendre visite à votre mère, Mlle Kane.

Sans attendre une quelconque réaction de la part de Francesca, Nargal posa sa main sur son épaule pour la téléporter en Enfer...pur. L'Enfer avait déjà été représenté, souvent à tort, de diverses façons dans les différents œuvres cinématographiques. La réalité était loin des films d'Hollywood. En effet, une chaleur se situant autour des 45°C pouvait se faire ressentir. Mais le plus perturbant pour un étranger était ces cris de douleurs incessants qui arrivaient de toute part. Un simple cri fendait facilement un cœur d'une âme trop pure...

Nargal reprenait paisiblement sa route, comme s'il effectuait ce trajet quotidiennement, et s'avança dans un couloir à la longueur infinie, où des cellules se trouvèrent de part et d'autre du chemin. A l'intérieur, un pauvre humain se faisait quotidiennement torturer par un démon expérimenté qui ne se lasserait jamais d'entendre sa victime le supplier. Tout le monde avait effectué ce passage, même Nargal. Ce dernier longea un énième couloir avant de s'arrêter devant une cellule à l'aspect répugnant. A l'intérieur, une femme enchaînée au mur du fond venait de pousser un énième cri de douleur. Le roi observa durant un court instant le travail du démon avant de se tourner vers Francesca.

-Tenez vous prête. Elle ne sera pas belle à voir.

Sur ce dernier avertissement, Nargal ouvra la porte de la cellule, ce qui surpris le démon, peu habitué à des visiteurs. A l'aide d'un simple coup de tête, il salua son roi avant de poser son regard sur Francesca, qui devait certainement avoir une mine horrifiée de part la situation. La mère de la sorcière n'était effectivement, pas belle à voir. Du sang frais coulait de sa plaie à sa joue, des bleus furent visibles sur ses minces bras, et une fatigue, surtout émotionnelle, pouvait se lire sur le visage attristé de cette femme.

-Madame Kane, aujourdhui est votre jour de chance !

A l'aide d'un léger sourire, Nargal arracha brutalement les chaînes du mur, et rattrapa la mère de Francesca, qui, à bout de force, ne savaient presque plus tenir sur ses jambes. Il indiqua à la sorcière de prendre le relais pour qu'il puisse se reculer.

-Eaton vous reconduira sur la Terre ferme, reprit Nargal en regardant le démon toujours interloqué par cette scène rarissime. Je vous recontacterais quand j'aurais besoin de vos talents. Il est temps pour vous de retrouver votre mère.


Et oui, Nargal tenait ses promesses...

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Francesca Kane
Francesca Kane
Messages : 69
Crédit : 1146
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Mar 22 Oct - 13:10


I Can Do Miracles

Ft Nargal


Je venais de finir de protéger la salle du trône et déjà je pensais à faire son bureau mais Nargal m'annonça avoir changé d'avis et enchaînai directement en me parlant de voir ma mère. Sans que je ne réagisse ou dise quoi que ce soit il mit sa main sur mon épaule et on se retrouva dans un autre endroit, bien plus chaud et surtout plus bruyant. Je compris vite que c'était l'Enfer, mais une autre partie, surement celle où les âmes se faisaient torturer pour l'éternité. Je craignais de l'état de ma mère, de ce que je voyais dans les autres cellules devant lesquelles on passait ce n'était vraiment pas du tout qu'une expression que de dire "c'est l'enfer". Là nous y étions bel et bien, ces bruits assourdissants de tortures perpétuelles étaient insupportable mais prouvaient que nous étions au cœur même des Enfers. C'était assez différent de ce que j'imaginais mais tout en étant assez représentatif de la torture éternelle à laquelle je m'attendais. Avant d'arriver devant la cellule dans laquelle se trouvait ma mère, Nargal me précisa que je devais m'attendre au pire car elle ne serait pas belle à voir. J'avais de plus en plus peur de l'état dans laquelle j'allais la retrouver et je commençai à me dire qu'une fois qu'elle serait sortit de là il lui faudrait surement quelques jours à se remettre de tout ce temps passé à se faire torturer nuit et jours. Si bien sûr les lois temporels s'appliquent de la même manière ici.

On entra alors dans la cellule et je laissai échapper un cris de surprise et mis ma main sur ma bouche. J'avais beau m'être attendu au pire, la voir comme ça, surtout après tant de temps, me fit verser quelques larmes. Des larmes que j'aurai voulu de joie, de joie de la retrouver mais là ces larmes n'étaient que de tristesse, de la voir ainsi était plus douloureux que je ne l'aurai pensé. Elle semblait si mal en point que finalement je pensai qu'il ne faudrait pas quelques jours pour qu'elle récupère mais bien plusieurs semaines voir plusieurs mois. J'avais connu l'horreur, après tout je suis médecin légiste alors j'avais vu une multitude de cadavre et pas toujours en bon état, mais là... d'autant que j'étais impacté émotionnellement car il s'agissait de ma mère. Nargal la libéra et la tint car elle ne tenait plus debout. Il me la donna ensuite pour que je prenne le relais avant de m'indiquer que le démon qui l'avait torturé allait nous reconduire sur terre. Cette idée ne m'enchantait pas mais sur le coup j'étais plutôt occupé à penser à ma mère et cette dernière était tellement mal en point qu'elle ne devait même pas me voir ni comprendre ce qu'il se passait alors je ne dis rien à propos de cela. Ce à quoi il rajouta qu'il me recontacterai quand il aurait besoin de moi. Je compris par là que ce n'était pas finis et surtout qu'il pouvait toujours me reprendre ma mère quand il le souhaiterai si jamais je le décevais.

-Entendu, je vous remercie.

Je n'eu pas d'autres mots et ceux-là avaient été dur à prononcer, j'étais vraiment choquée de l'état de ma mère et surtout j'étais totalement désorientée. J'attendis donc simplement que le démon nous ramène et une fois de retour dans la morgue on fut enfin seules ma mère et moi. Je me lâchai donc et versa toutes les larmes de mon corps en la serrant contre moi.

-Je ne te laisserai pas y retourner... je te le promet.



FIN


Code by Joy

____________________________________________

Essayez de me toucher et je vous réserve un sort pire que la mort.

Crédit - [url=dream.forumsactifs.net]Joy[/url]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I can do miracles.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour ::  :: Downtown Kansas City :: Hôpital -