Octobre 2019
Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy

Supernatural - Darkest Hour

Supernatural - Darkest Hour
 
Ouverture du forum!!! [10-23-2017]
Merci de privilégier les personnages importants de la série ainsi que les postes vacants.
Nous sommes à la recherche de Jody, Bobby et bien d'autres!
Pensez à voter pour les TOP sites, ça nous aide énormément à faire connaître le forum!
Nous avons ouvert une section rp délires. Ils n'affectent pas vos personnages. C'est ICI
Merci de privilégier les groupes Créatures, sorcier, expérimentations, anges disgracié et ange!

Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy

 ::  :: Etats-Unis :: Bibliothèque Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Mer 7 Aoû - 22:31

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
La scène à laquelle il assistait était sommes toutes basiques. Enfin… toutes personnes normalement constituer qui verraient des têtes trancher et des explosions n’utiliseraient certainement pas ce mot. Mais pour Michael, c’était une chose fréquente d’assister à la mise à mort de ses créations. Elles ne pouvaient pas toutes vivre une grande vie dans la tranquillité. Elles étaient créées pour le combat, pour servir sa cause. Si certaines créatures étaient trop stupides pour faire profil bas avant qu’il ne donne ses ordres, il n’y pouvait rien. C’était la sélection naturelle. Fort heureusement, beaucoup de monstres étaient latents et attendaient leur réveil. Des monstres transformés quelques heures avant cette attaque comportant une dizaine de chasseurs, menés par un Sam Winchester véhément et motivé à sauver son frère. Frère qui dormait très profondément dans sa tête et qui ne remonterait pas à la surface de si tôt. Ayant pris ses précautions, l’archange ne craignait pas vraiment d’être expulsé. S’il l’était, il reviendrait, car rien ne l’en empêcherait. Merci petit parchemin.

Donc, cette scène. Ses monstres qui mourraient en grand nombre. Des explosions… Michael observait au travers de leurs yeux, notant les visages des chasseurs que ses créatures voyaient avant de mourir. Une petite liste qu’il garderait en mémoire aussi longtemps qu’il n’aurait trouvé tous ces humains. Un jour ou l’autre, ces derniers allaient mourir. Ce n’était qu’une question de temps. N’en tenait qu’à lui de décider si ça serait de façon prématurée ou de vieillesse. Si son plan allait prendre des mois, des décennies ou des siècles. Faire souffrir les hommes pendant des centaines d’années était plutôt plaisant. Mais risquer s’il ne parvenait pas à tuer tout ces abominables et ridicules petits chasseurs qui lui mettaient constamment des bâtons dans les roues.

À l’heure actuelle, une petite visite s’imposait. Depuis qu’il avait repris possession de Dean, lui et Sam n’avaient eu aucune confrontation. Pas même une discussion. Et, pour tout dire, Michael appréciait voir les efforts que ce dernier effectuait pour retrouver son frère. Car il pourrait voir à quel point ce dernier avait disparu et à quel point il était futile de le poursuivre. Si une occasion se présentait, autant la saisir et la manier à son avantage.

Sachant où se trouvait le bunker des Winchester pour y être déjà allé quelques fois, l’archange s’y téléporta, après avoir fait un petit debrief avec certain de ses monstres. Quatre heures étaient donc passées, permettant ainsi au cadet des frères de retourner à sa vie de recherche pour son aîné. Et c’est au moment où Sam était assis dans la bibliothèque que Michael apparut devant lui, sur la chaise lui faisant face. Il avait au préalable vérifié la pièce, les protections ayant été levées pour une raison obscure qui était peut-être en raison des anges vivants dans l’endroit. Bien maladroit de faire ça.

« C’était du bon boulot ce soir. Sammy. »

Un sourire moqueur étira les lèvres du véhicule qu’utilisait l’être céleste, un éclat de mesquinerie traversant ses prunelles. L’ange pouvait aisément sembler coincé pour ceux qui ne le connaissaient pas. Mais lorsqu’il s’agissait de torture, de pique verbale, il y prenait un malin plaisir. Son arrogance n’était pas forcément volontaire. Sa présence à elle seule pouvait faire trembler les démons et les humains, voir même les anges, s’ils n’étaient pas idiots. Son nom était écrit dans ce livre qu’était la bible et ses exploits étaient racontés même sur les pages internet. Pourtant, ils ne le connaissaient même pas réellement. C’était assez… ironique.  
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Jeu 8 Aoû - 15:36


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Les mains crispées sur le volant de la Chevrolet Impala, le regard fixe et concentré sur la route, les lèvres immobiles, Sam Winchester roulait silencieusement sur l’autoroute menant à un entrepôt, où un petit groupe de créatures appartenant à l’armée de Michael résidait. Trois chasseurs étaient également dans l’Impala, et le moindre que l’on puisse dire était que l’ambiance n’était pas au rendez-vous. En effet, le cadet venait de perdre Thomas, tué lors de la bataille à River Market, laissant un Sam littéralement au bord du précipice. Généreux comme il était, Sam avait pris ce jeune garçon sous son aile, et s’était énormément attaché à lui. Sa mort laissait un goût amer dans la bouche qu’il n’était pas prêt d’avaler…

Le Winchester ne décrocha pas un seul mot durant le trajet, trop perdu dans ses pensées noires. L’absence de Dean l’impactait déjà psychologiquement, à tel point qu’il ne prenait plus soin de lui, et, à présent, Thomas n’était plus là pour « veiller » sur lui. Les choses n’iront pas dans le meilleur sens…Castiel arriverait peut-être à faire ouvrir les yeux à Sam, et encore…

Après quelques minutes de route silencieuse, Sam, ainsi que la dizaine d’autres chasseurs, arriva près de l’entrepôt. Pendant quelques très longues secondes, le Winchester observa le lieu, priant pour lui-même que tout se passe bien. Il ne pourrait réellement pas supporter une énième perte ce soir…

-Tout le monde se souvient du plan ?
Demanda-t-il en regardant les trois chasseurs, qui acquiescèrent en silence. Très bien, alors allons-y.

Déterminé à essayer de venger Thomas, Sam descendit d’un pas décidé de l’Impala, et alla dans le coffre de la voiture pour y récupérer les armes. Il se dirigea ensuite discrètement vers l’entrée principale de l’entrepôt, tandis qu’un groupe se dirigea vers le flanc gauche et d’un autre attaquerait le flanc droit. Sam avait toujours été celui qui prenait le temps de préparer les plans contrairement à Dean qui aimait improviser. Ainsi, si tout se passait bien, le plan de Sam serait victorieux. Ce dernier pénétra alors dans le bâtiment, et jeta automatiquement la grenade, qui explosa au beau milieu des créatures, créant déjà des dommages importants. S’en suit une bataille féroce qui blessa sérieusement plusieurs chasseurs. Néanmoins, la lutte acharnée des chasseurs porta ses fruits puisqu’ils réussissaient à tuer chaque créature, sans exception…Cette petite victoire remonterait peut-être le moral de Sam.

***

-C’était du bon boulot, bravo à tous ! Déclara le cadet en déposant son sac à dos sur la table du bunker, ouvrant ensuite une canette de bière, et s’installant pour finir dans la bibliothèque, devant son fidèle ordinateur portable.

Chaque chasseur retourna vaquer à leur occupation. Certains quittèrent le bunker pour se changer les idées, d’autres profitaient d’une douche chaude pour se débarbouiller, et, à la demande de Sam, les chasseurs les plus blessés étaient déjà en train de dormir pour laisser à leur corps la possibilité de se rétablir. Sam lui…4h après son retour au bunker, restait éveillé devant son ordinateur pour essayer de trouver une piste le menant à Michael. Affaiblir son armée était quelque chose mais Dean souffrait toujours autant.

Ses yeux devenaient lourds, son cerveau passait à la vitesse inférieure, et le chasseur baillait de plus en plus. Néanmoins, il n’écouta pas son corps et partit se servir un café pour que la caféine réanime son corps et son esprit. Ces gestes peu sains, Sam les répétaient quotidiennement depuis la disparition de Dean. Il devait certainement avoir des milliers d’heures de sommeil en retard. Mais ce genre de sacrifice résumait la relation des Winchester…

Sam touillait tranquillement son café, se laissant endormir par le silence du bunker, lorsque Michael apparut brutalement en face de lui. Sam lâcha par surprise sa cuillère et devient légèrement plus pâle, fixant le corps de son frère d’un regard livide. S'il était venu de lui-même, c'était que quelque chose n'allait pas.

-Michael...Murmura-t-il, sans rompre le contact visuel.

Automatiquement, Sam se dit que l'huile sacrée se trouvait non loin d'ici, sur une petite étagère près des livres. Le plus dur étant d'aller la chercher sans se faire avoir...

-Oh, crois moi, ce n'est que le début Michael. Renchérit-il amèrement, se montrant convainquant.

Mieux valait ne pas montrer sa fatigue à l'archange...



 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Ven 9 Aoû - 12:43

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
La chaise légèrement tournée vers la gauche, jambes croisées, bras appuyé sur la table, Michael fixait le Winchester sans rompre le contact visuel de ce dernier. L’échange de regard était intense, autant pour l’un que pour l’autre. Si Sam voyait dans les yeux verts, ceux de son frère, forcément, l’archange lui, ne voyait qu’un nuisible qui pouvait lui mettre des bâtons dans les roues. De petit bâton certes, qui ne ferait que le ralentir sans pour autant l’arrêter pour autant. Mais avec ces deux frères, valaient mieux rester prudent. Par le passé, ils avaient déjà arrêté de très grosses pointures et ça, le chef des armées céleste était loin de le négliger. Ils avaient souvent été aidés, mais leur propension à se sacrifier l’un pour l’autre donnait des choses étonnantes. L’aîné qui lui disait oui, par exemple, alors que quelques années plus tôt, il n’avait eu de cesse de dire non à l’autre version de lui-même dans ce même monde. Ce dernier aurait peut-être bien fait de lui dire oui à l’époque, cela aurait empêché ensuite bien des événements par la suite… mais qui sait. Peut-être au final que ce monde-ci aurait aussi fini délabré après le combat contre Lucifer. C’était peut-être inévitable.

Amusé de la réaction du chasseur, Michael laissa son regard parcourir la pièce, le reportant ensuite sur Sam. Ses sens détectaient d’autres signes de vie dans le bunker. Sans doute ceux qui avaient accompagné le cadet des frères lors de ce raid contre une partie de son armée. Que de la chair à canon sans importance. De eux, il ne craignait rien. Ils n’avaient rien pu faire pour lui dans l’autre monde, ce n’était pas ici que ça changerait quoi que ce soit. Ils s’étaient engagés dans une cause perdue, mais ne souhaitaient s’avouer vaincus.

Cette réaction de Sam, bien que prévisible, fit sourire le visiteur qui tapota doucement de ses doigts sur le bois du meuble. Il était venu ici plus par impulsivité qu’avec un plan, pour une fois. Pour rendre visite à cet homme qui n’avait de cesse de chercher son frère. Mais maintenant qu’il était là… il en venait à se dire que s’en prendre directement au Winchester ne serait pas la meilleure des idées. Ça serait trop facile. Le voir courir en rond comme un chien après sa queue était bien plus amusant que de le voir ensanglanté à le supplier de lui ramener Dean.

« Le début de quoi? Dis-moi, que feras-tu Sam? Quelle puissante arme possèdes-tu pour dévaster mon armée et pour m’anéantir? » Les traits de Michael se firent narquois « Rien. Tu ne possèdes rien d’autre que tes convictions et ton stupide espoir. » Cette fois-ci, son ton se faisait méprisant. Hautain.

Décroisant les jambes, Michael se releva, posant les pieds sur le sol et contourna la table pour venir se poser derrière Sam, ses mains se posant sur ses épaules.

« Tu es au bout du rouleau. Tous les cafés du monde ne changeront rien à cet état de fait. » Oui, il avait remarqué le café devant lui et l’aspect fatigué du chasseur. Ce dernier se laissait aller, comme la dernière fois. « Dean ne serait pas fier de voir que tu te laisses aller.»

Aka cette magnifique barbe qui troublait son véhicule. 
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Lun 12 Aoû - 9:42


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Qu’il était difficile de voir, entendre et d’analyser les gestes et paroles de son frère qui était habité par un être à l’opposé de lui. Une part de Dean ainsi qu’une part de Michael se mélangeait à la perfection dans cette marionnette faite de chair. Sam avait déjà expérimenté quelques échanges avec l’archange, mais à chaque fois qu’il voyait le corps de son frère manipulé par l’un des êtres les plus dangereux de l’univers, il ressentait des frissons glaçants dans son dos. Sam passait le plus clair de ses jours à imaginer ce que devait être la souffrance de Dean, à imaginer ce que Michael lui faisait subir. Quelques temps auparavant, lorsque son frère s’était confié à Sam, il lui avait bien spécifié qu’être possédé par Michael était une noyade constante. Dès que l’air était respirable, l’archange renvoyait le Winchester au fond de l’océan, le faisant ainsi suffoquer.

Il était donc atrocement compliqué de « discuter » avec l’archange en sachant qu’il ne pourrait rien faire pour sauver Dean, du moins, pas pour l’instant. Michael avait une nouvelle fois raison. Sam ne possédait rien pour tenter de rivaliser avec lui. Il n’avait pas de plans, pas d’armes, et effectivement, la seule ressource qu’il possédait était son espoir qui faiblissait à chaque jour. Le seul moyen de reprendre légèrement l’avantage, serait de capturer Michael en ce jour-ci. Sam ne perdrait alors plus de temps à localiser l’archange et pourrait s’attarder à trouver une solution efficace pour sauver Dean.

-Le plus important est d’avoir de l’espoir non ? Celui qui baisse les bras n’arrivera à rien accomplir.

Il essayait tant bien que mal de garder son regard noir et son intonation froide afin de rendre ses prises de paroles sèches et piquantes. Néanmoins, difficile était de rester ferme lorsqu’il était lui-même « d’accord » avec l’archange…Ce dernier décida de venir se poster derrière Sam afin de poser ses mains sur ses épaules. Sentant cette présence franchement peu agréable, le cadet se tendit légèrement, et ses muscles se contractèrent automatiquement. Il détestait particulièrement qu’un tel monstre mette ses mains sur son frêle corps. Qui sait ce que Michael avait en tête ? Une simple petite pression pourrait briser les deux épaules du cadet.

-Tu devrais laisser Dean de côté et me dire ce que tu viens faire ici.

Répliqua-t-il en regardant par-dessus son épaule, ignorant les commentaires mesquins de Michael. Mieux valait ne pas répondre à ce genre de provocation et aller droit au but.

-Sam ? A qui tu parles ? Demanda l’un des chasseurs qui fit son entrée dans la salle principale du bunker…Il devient alors subitement livide lorsqu’il vit Michael en chair et en os devant lui. Par réflexe, ce chasseur attrapa l’une de ses lames angéliques mais Sam secoua timidement sa tête, lui indiquant de ne rien faire de stupide.

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Jeu 15 Aoû - 21:40

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
Chaque parcelle de Sam Winchester était tendue à l’approche, au mot et au touché de l’archange. Ce dernier possédait, après tout, le corps de son aîné. Les deux frères avaient toujours été proches à un point que ça en était presque maladif pour un œil extérieur. Pour eux toutefois, c’était vital. Rester l’un près de l’autre, se protéger mutuellement… même si à une certaine époque, Michael voyait que Sam s’était éloigné. Tout comme Lucifer l’avait fait. Ces deux êtres leur ressemblaient bien plus qu’ils ne le croyaient. La raison pour laquelle ils étaient leur parfait véhicule. Dean avait toujours montré une férocité sans nom face à tous ceux qui pouvaient s’en prendre à son cadet. Même lorsque ce dernier l’envoyait boulé en lui disant d’arrêter de le sauver ou de le protéger. C’était plus fort que lui. Cet acharnement… et plus les années passaient, et plus ça devenait mutuel. Il n’y avait qu’à voir l’état de Sam, en ce moment même. À se laisser aller de la sorte, alors qu’il ne pouvait rien pour son frère. L’amour des deux frères était incompréhensible… sauf peut-être pour lui qui avait eu le même pour cet ange capricieux que l’humanité avait appelé le diable.

Bref. Tout ceci pour dire qu’étrangement, il comprenait cet acharnement. Mais que cela ne lui importait guère, car ça ne changerait rien à toute cette histoire. Cet attachement qu’ils se vouaient ne les mènerait à rien de bon. Rien que Dean lui disant oui en était une autre preuve. Cela n’apporterait que désillusion à chaque fois, de la tristesse et des décisions menées par impulsivité.

« Tu crois? » s’était-il contenté de dire, souriant doucement à cette leçon d’espoir.

Lui aussi il avait eu de l’espoir jadis. Il y a très longtemps. Avant que cette prophétie débile ne l’oblige à tuer son propre petit frère. Pour rien. Car Dieu n’avait jamais rien eu à faire d’eux. Que des créations, des jouets cassés et sans importance qu’il avait mis à la poubelle.

Mais sur les épaules de Sam, Michael serra légèrement les doigts, effectuant une pression sur la chair fragile qu’il lui serait si facile à broyer s’il le désirait. La seule raison pour laquelle il ne le faisait pas, ce n’était pas par compassion. C’était tout le contraire même.

« En voilà une bonne question. Qu’est-ce que je viens faire ici? » fit-il mine de réfléchir.

Avant qu’il n’ait pu répondre, une voix l’interrompit, lui faisant doucement tourner la tête pour regarder en direction du chasseur qui venait de demander à Sam à qui celui-ci parlait. Le regard de l’archange se planta directement dans celui de l’intrus, dont il avait perçu le mouvement sur la lame angélique. Le visage livide de l’humain, le tremblement léger de ses mains sur son arme et le bruit de son cœur battant la chamade indiquaient clairement la nervosité de ce dernier. Tout en le fixant, Michael s’adressa à nouveau à Sam, se penchant tout en calculant la lenteur de son geste pour que sa tête soit à côté de la sienne.

« Je vais réaliser l’un des souhaits de ton grand frère, Sam. Une chose qui l’a dérangé lorsqu’il a remis les pieds dans ce bunker lorsque je suis parti… une chose qu’il n’a jamais osé te dire, à toi ou ta mère. »

Les mains du commandant des cieux glissèrent des épaules du Winchester, les pas de l’ange s’éloignant vers le chasseur qu’il attira à lui grâce à sa magie angélique. Attrapant l’humain par le cou, Michael le souleva de Terre, puis le propulsa un peu plus loin, dans cette minuscule pièce où se trouvait le télescope inutile qui ne fonctionnait même pas. L’homme atterrit brusquement dans un gémissement de douleur, le bras cassé par la chute.

« Vois-tu, Sam. Lorsque ton frère et toi aviez voulu revenir dans ce monde, avec Mary… le seul moyen était de concilier ce qu’elle désirait. Saint Dean voulant absolument revoir sa très chère maman et cet avorton de Nephilim, c’était le seul moyen de revenir ici. Et pourtant… voir tous ces chasseurs, cette vermine rôder chez lui… ça lui insupportait. »

L’archange s’avança vers le chasseur, au moment même où des bruits de pas se faisaient entendre dans le couloir. Alerter par le bruit, certains des habitants du bunker se ramenaient, un rictus mutin éclairant les traits du céleste.

« Tu voulais connaître les raisons de ma venue ici Sam? Tu ne vas pas tarder à le découvrir. »

Michael s’empara à nouveau du chasseur blessé, attrapant ce dernier par le col de sa chemise et le tendant devant lui. Rapidement, ses yeux se mirent à brûler, un cri de souffrance inimaginable résonnant dans les lieux alors que le pauvre hère se consumait devant les yeux des chasseurs qui débarquaient dans la bibliothèque, ainsi que du Winchester.  
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Lun 19 Aoû - 15:35


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Que quelqu’un lui vienne en aide. Être incapable de faire quoi que ce soit pour un chasseur était un cauchemar infini. Ces personnes avaient en général, plusieurs idées pour éradiquer un ennemi, pour éliminer une menace ou pour trouver une solution à un problème. Seulement voilà, Sam n’avait pour l’heure aucune idée de comment arrêter les massacres de Michael et ses mains sur ses épaules n’arrangeaient pas les choses. Sam ferma rapidement les yeux en sentant les doigts de l’archange se resserrer sur ses épaules. Ce serait indéniablement le genre de Michael de briser ces deux épaules pour torturer un peu plus le Winchester. Néanmoins, ce commandant préférait pour l’heure jouer avec les nerfs du cadet. L’un des souhaits de Dean.. ? Quoi ?

Le visage de Sam se pâlit davantage lorsqu’il vit Michael s’en prendre à ce pauvre chasseur qui n’avait rien demandé à personne. Il grimaça doucement en voyant son collègue atterrir près du télescope, imaginant très bien la douleur qu’il pouvait ressentir. Oh non, Michael n’allait tout de même pas briser le moral de Sam encore un peu plus ? Pourtant, il semblait sur la bonne voie et ses commentaires acides ne détendaient pas l’atmosphère. Alors comme ça Dean détestait la présence des chasseurs au sein du bunker ? Le cœur de Sam se pinça légèrement à cette pensée mystérieuse de son frère aîné. Pourquoi ne lui avait-il jamais rien dit ? Et pourquoi souffrait-il en silence chaque jour en observant des parfaits inconnus se trémousser dans les couloirs de l’habitation ? Les frères manquaient cruellement de communication de temps à autre…

-Non, non, non, non, ne venez pas, et partez ! S’exclama Sam à voix haute en entendant d’autres bruits de pas rapide venir vers la pièce centrale.

Rusé comme il était, Sam avait vite compris ce que Michael était venu faire : Tuer chaque chasseur pour exaucer le « vœu » de Dean. Néanmoins, avec la mort de Thomas il y a quelques jours, Sam avait vécu d’affreuses pertes qui avaient considérablement affecté son moral déjà détruit en mille morceaux. Il ne pouvait pas laisser ce massacre se dérouler devant ses yeux, car il ne pourrait définitivement pas supporter une nouvelle défaite. Comme dirait Dean, il avait juste besoin d’une seule victoire…Même la plus petite victoire le ferait sourire.

Sans perdre plus de temps, et alors que Michael venait de décimer le chasseur, Sam accourra près de son sac à dos dans lequel se trouvait sa précieuse huile sacrée, poison non mortel pour les archanges. Il en versa une quantité importante dans un verre avant d'allumer la flamme du briquet pour enflammer l'huile. Au même moment, les yeux du chasseur put apercevoir le carnage que Michael était en train de réaliser ; le sang des chasseurs fut la nouvelle peinture du bunker...Mais étrangement, Sam ne ressentit rien sur le coup, trop concentré à faire brûler son huile. Le choc viendra certainement après...

-Hé, Michael ! S'exclama Sam en se rapprochant de lui et en jetant d'un geste vif l'huile sur lui.

Le plus dur restait à faire. Capturer ce monstre pour pouvoir enfin se focaliser sur Dean...Profitant de ce petit avantage, Sam sortit les menottes enochiennes de son sac et s'apprêtait à les enfiler aux poignets de Michael...La petite victoire n'était plus très loin...



 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Dim 25 Aoû - 17:15

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
Tels des cafards, les chasseurs débarquaient dans la bibliothèque sans faire attention aux ordres de Sam qui désirait certainement leur sauver la vie. Cet humain avait toujours eu un très grand coeur. Très compatissant et ouvert d’esprit envers les autres, il était le premier à faire preuve d’humanité face à une personne en détresse. Ça n’avait donc rien d’étonnant à ce que ça ait été lui qui ait voulu de ces chasseurs ici. Si Dean avait démontré de la fierté face aux initiatives de son cadet, car Dean était ainsi, fier du plus jeune, il n’en restait pas moins qu’il se sentait mal en ces lieux. Surtout depuis l’archange. Ce dernier ressentait, au sein de son véhicule, à quel point ce dernier avait souffert de cette présence, alors que seule celle de son frère lui aurait suffi. Cette phobie qui s’était déclarée, cette angoisse, à savoir que d’autre pouvait le voir ainsi torturé par ce qui s’était passé dans sa tête et autour de lui. Le chasseur qui n’assumait pas ce choix fait pour sauver les gens qu’il aimait. Ça avait pourtant été le seul choix possible à ce moment-là. Il avait fait ce qu’il avait à faire… mais cela ne changeait rien à tout le reste. Là où il avait eu besoin de tranquillité pour s’en remettre, il avait eu droit à une bande d’apprentis chasseurs, pour la plupart, qui empiétait sur son espace vital. Dans sa cuisine. Dans sa bibliothèque. Dans ses couloirs.

Enfin bref. Des cafards à exterminer, tout comme ce chasseur qu’il tenait toujours par le collet, mort. Michael laissa le corps retomber au sol, son attention se détachant de Sam pour s’occuper de ceux qui déboulaient en trombe dans la bibliothèque, sans avoir compris la leçon, encore une fois. Arme angélique à la main, ils attaquaient ensemble, croyant que leur nombre pourrait servir à le vaincre. Dans d’habiles mouvements de main, l’ange attrapait les poignets de l’un, esquivait un coup et utilisait ce bouclier humain qui se faisait ensuite embrocher par un autre chasseur qui tentait de plonger pour l’atteindre. La lame traversait la chair humaine, les gouttelettes de sang tombaient au sol dans un doux clapotis tandis qu’il repoussait brutalement le corps désormais sans vie sur les collègues de Sam qui, un à un, trouvait la mort.

Impassible, le commandant se débarrassait de chaque assaillant avec une facilité presque douteuse. Ses mouvements restaient fluides et imprévisibles, comme s’il dansait, plutôt qu’il ne combattait. D’un geste, il saisit la gorge de deux chasseurs qui étaient rendus près de lui, ses doigts serrant jusqu’à ce que les têtes roulent sur le sol et que le giclement du sang n’atteigne les meubles et les murs. Peu dégoutté par tout ce fluide qui le tachait désormais, il tourna la tête lorsque Sam l’interpella, n’ayant pas le temps de réagir que l’huile sacrée le brûlait et se rependait, lui arrachant un cri inhumain qui fit trembler les fondations du bunker. Aveuglé par les flammes qui le parcourait, il ne vit pas le Winchester approcher, ni même sortir les menottes spécialement créées pour le maintenir au calme. Heureusement pour lui – et peut-être malheureusement pour Sam – ce dernier ne parvint à encercler son poignet que d’un seul bracelet. Surpris de la manœuvre pour la première fois depuis le début de ce combat, Michael repoussa brusquement le chasseur, ses yeux scintillant de leur couleur bleutée, avant de s’éteindre alors qu’il tentait de faire fondre la menotte. Ce qui fut un échec. Il sentait d’ailleurs ses pouvoirs amoindris, ce qui lui déplaisait.

Mais le calme restait une chose essentielle. Et ce n’était pas là un réel problème. La moitié de sa force restait intacte, ou du moins, ses réflexes et sa méthode de combat. Sans compter la force de son véhicule, qui avait un avantage certain sur son jeune frère.

« Les menottes de Bobby, je suppose? » commenta-t-il en regardant Sam, sur ses gardes face à ce dernier.

Si celui-ci parvenait à passer la deuxième menotte, s’en sortir serait bien plus difficile. Il devrait dès lors faire appel à ses monstres pour venir le sortir de cet endroit… et pour l’heure, il préférait les garder bien au chaud pour éviter tout ennui. Leur nombre était un secret. Et ce secret, une force pour l’archange. Autant laisser faire croire à Sam qu’il avait un avantage. Ce dernier baisserait peut-être sa garde.

« Je te félicite Sam. Mais crois-tu que ça suffira? »  
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Mer 28 Aoû - 10:29


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Avoir un avantage face à Michael n’était pas une option à prendre à la légère, surtout lorsque le combat ne faisait pas partie des qualités premières. Sam n’était peut-être pas le plus fort mais il était le plus malin, et il venait à l’instant de le prouver une nouvelle fois. Michael avait commis la fâcheuse erreur de se focaliser sur les chasseurs, et non sur le Winchester, alors que c’était ce dernier qui possédait le plus d’expérience à son actif. L’archange était à présent affaibli mais loin d’être vaincu. Passer la deuxième menotte va s’avérer être un challenge de taille, d’autant plus que, au nombre de cadavres sur le sol, le bunker était désormais bien vide à présent…

La puissance de Michael pouvait toujours se faire ressentir. Elle restait toujours aussi disproportionnée puisque Sam dû se retenir bêtement à une chaise pour éviter de tomber, lorsque l’archange l’éloigna de sa main. Comment le capturer sans blesser Dean ? Comment agir vite et professionnellement, pour ne pas redonner l’avantage à Michael ? Sam ne s’était jamais auparavant retrouvé seul face à son pire ennemi du moment. Jack, Castiel, Mary, ou ces chasseurs à présent morts avaient toujours été là au moment de l’apparition de l’archange. Néanmoins, aujourd’hui était différent. Il était seul, affaibli par le manque de sommeil, et Michael possédait une sacrée armée qu’il pouvait dégainer en quelques secondes. Il n’allait pas mentir, il était pétrifié, même si son visage ne montrait qu’une certaine colère.

Alors comment s'en prendre à son ennemi sans qu'il le remarque ? La stratégie de Sam se taillait petit à petit dans son esprit qui ne connaissait pas beaucoup de repos ces derniers temps. Distraire Michael, l'énerver même s'il fallait en payer les conséquences pour pourvoir se déplacer discrètement jusqu'à lui. Voilà le plan de Sam. Pourquoi ais-je l'impression qu'il va malheureusement se prendre une belle défaite...?

-Avoir trop de confiance en soi n'a jamais aidé quelqu'un Michael. Dean avait toujours tendance à sur-estimer ses capacités lors de combats, et ce défaut l'a déjà placé dans des situations difficiles. Lucifer avait confiance en lui et se prenait pour le roi de l'Enfer alors qu'il a facilement été éjecté par Crowley...

Avançant prudemment d'un pas, Sam reprit sa prise de parole sur un ton serein, ignorant les quelques cris de souffrances des chasseurs encore en vie. Non. Il n'irait pas les sauver maintenant. Son frère était plus important.

-Alors même si tu sembles posséder toutes les cartes, même si tu as une armée derrière ton dos, tu n'es pas immortel. Quelqu'un t'arrêteras un jour ou l'autre, et ça ne sera peut-être pas moi.

Il se rapprocha encore un peu plus de l'archange, et s'apprêtait à abattre sa carte finale. Comment facilement énerver Michael...?

-Tu n'as pas le monde à tes pieds, c'est Dieu qui l'a. Et c'est peut-être lui qui mettras fin à ta vie.


Une certaine haine pouvait à présent se lire sur le visage de Sam. Ironiquement, cette conversation l'agaçait quelque peu car il se laissait submerger par la haine qu'il ressentait face à l'archange. Cependant, il devait garder son calme...Grâce à sa grande taille, il pouvait, à l'aide d'un dernier pas, attraper le poignet libre de Michael...Le suspens était à son comble...

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Jeu 26 Sep - 0:32

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
La situation tournait quelque peu. Michael n’avait plus l’avantage de ses pouvoirs, mais il lui restait toujours sa force et son agilité. C’était une chose souvent sous-estimé chez ses adversaires, car la plupart des célestes prenaient pour acquis leur puissance pour mettre leurs ennemis à terre. Là où le commandant, entraîné au combat depuis des millénaires, savait non seulement se passer de ses pouvoirs, mais pouvait aussi compter sur les connaissances acquises de son véhicule, qui connaissait jusqu’à la moindre des stratégies de son frère. Depuis toujours, la force avait été le grand avantage de Dean. Là où Sam était la tête et non les muscles, bien qu’il se débrouillait. Mais en face à face, comme c’était le cas maintenant, l’aîné avait quasiment toujours gagné. Sauf lorsque le cadet s’était shooté au sang de démon. Cet épisode de la vie du plus grand des frangins restaient gravé dans la tête de l’archange, qui gardait cette information précieusement pour un avenir peut-être pas si lointain. Mais pour l’heure… il avait cette menotte au poignet, et il allait devoir se débrouiller.

Le Winchester cherchait un moyen de lui faire baisser sa garde. Là-dessus, il n’était pas idiot… sauf qu’il ne lui donnerait pas cette opportunité. S’être fait avoir une fois était déjà une petite erreur de la part de Michael, qu’il ne comptait pas reproduire dans l’immédiat. Il profita donc du moment de flottement pour envoyer un message à son armée, à ses créations. Leur demandant de se tenir prête à intervenir par divers moyen afin de le sortir de ce mauvais pas. Évidemment, il espérait pouvoir quitter les lieux de lui-même, mais… sait-on jamais.

L’endroit avait vu sa décoration refaite. Peinture rouge sur les parchemins, les livres, les tables… Les gémissements des quelques chasseurs dont la vie quittait lentement leur corps, dont l’étincelle de vie s’élevait, leur âme produisant cette magnifique lumière blanche aimé par Michael. Il avait toujours adoré ce spectacle. Peut-être parce qu’il se rapprochait de la pureté des anges… une pureté qui n’avait toujours été que mensonge et supercherie.

Se concentrant sur les paroles de Sam, un rictus d’agacement s’esquissa sur les lèvres de celui dont le vaisseau était Dean Winchester. Se faire ainsi comparer à Lucifer, dont les agissements n’avaient toujours été que pour lui-même, parvenait à le faire tiquer. Mais cela, ce n’était rien comparé au reste des dire du chasseur. Ce dernier était d’ailleurs bien plus proche, et Michael le laissa s’approcher encore. Le laissant croire qu’il gérait la situation et qu’il avait une moindre chance pour attacher le deuxième anneaux. Un petit sourire, suivit d’un léger rire quitta la gorge de l’archange, dont les épaules se soulevèrent doucement. Il lisait la haine sur le visage de l’humain. Une haine qui se comprenait, puisqu’il avait devant lui l’apparence de son frère, sans que ça ne soit réellement lui à l’intérieur.

« Si l’humanité savait seulement toutes la vérité sur lui… » ses lèvres s’étirèrent, moqueur « que connais-tu seulement de lui, Sam? Qu’il écrit une série de livre sur ton frère et toi? Qu’il fait des pancakes le matin, vêtu d’un slip et d’un pauvre t-shirt? Qu’il chante sous la douche très tard dans la nuit? »

D’un geste vif, Michael attrapa la main de l’homme, celle-là même qui aurait dû faire refermer la menotte sur son poignet, et attira Sam vers lui, tenant toujours son bras, de sorte à ce que la proximité en devienne presque malaisante. Les prunelles vertes rencontrèrent celle de son vis à vis, une lueur menaçante traversant son regard.

« Quelqu’un m’arrêtera un jour, oui. Mais d’ici là… j’aurai eu le temps de détruire ce pauvre petit monde… »

Son autre main, celle prisonnière, vint saisir le chasseur par le col de sa chemise, créant une pression pour le forcer à descendre, puis frappa d’un coup sa tête contre la sienne, le relâchant pour le repousser plus loin, au côté d’un des chasseurs agonisant.

« Que Dieu vienne. C’est tout ce que j’attends. »

Son Père ne lui faisait pas peur. Il se savait de taille à l’affronter et vaincre. Et il savait aussi que Chuck, avait du mal à anéantir ses fils, même si ces derniers venaient d’une toute autre dimension. Il n’y avait qu’à voir le nombre de fois où cet imbécile avait fait la même erreur avec Lucifer. Différente version, toutes corrompus et portant toutes la marque, pour finir dans une cage. Il ne fallait pas apprendre de ses erreurs, à un moment… quelle sottise.

Michael observa d’un air ennuyé les menottes, observant le matériaux avec attention. L’affaiblissement de ses capacités entraînaient une étrange sensation à l’intérieur. Dean remuait. Le petit monde dans lequel il l’avait enfermé semblait se fissuré, sans qu’il ne comprenne pourquoi. Alors il tenta de le colmaté, reportant son attention sur Sam, marchant vers lui d’un pas calculé.

« Je t’offre une chance de survivre Sam. Donne moi la clé… je pars d’ici sans te causer d’ennui plus que nécessaire. » après tout, il avait déjà commis un magnifique carnage… il ne tuerait pas le chasseur mais… ça serait presque tout comme « ne me donne pas la clé… et non seulement je la prendrai sur ton cadavre, mais je laisserai aussi mes créatures envahir ce bunker pour tuer tout ceux qui s’y cachent encore, ou qui oseront y revenir après ta mort. »

Et étrangement… il se doutait déjà de ce qu’allait choisit l’humain. Sauf s’il restait ne serait-ce qu’une once de bon sens à l’intérieur de lui.
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Dim 29 Sep - 5:12


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Son poignet droit reçu une pression inhumaine de la part de l'archange. Une pression qui fit grimacer le chasseur, et une pression qui le coupa net dans sa chance de capturer Michael. Une nouvelle occasion ratée, une autre chance de sauver Dean qui s'envola. Les échecs étaient à présent familiers au cadet et plus les jours passaient, plus l'ancien étudiant en droit voyait les solutions disparaître. Pourtant...Chaque problème comportait une solution non ? L'univers n'avait pas encore crée de remède pour le problème Michael...

A quoi bon se débattre ? Sam avait tenté de tirer son bras pour délivrer sa pauvre main mais les doigts de Michael furent similaire à de la roche millénaire. Incassable, ferme et imposante était la force de l'archange et Sam, malgré l'immense expérience dans le milieu de la chasse, n'était qu'une vulgaire miette de pain. Son affaiblissement physique ne l'aidait en rien dans cette bataille à sens unique...Le chasseur grogna sa douleur après ce majestueux coup de tête de la part de l'archange, et atterrit près d'un de ses collègues qui agonisait dans une mare de sang aux dimensions folles. La joue droite de Sam, ainsi que quelques mèches de ses cheveux habituellement soyeux goûtèrent au liquide rouge qui abîmait déjà le parquet rustique.

-Hey, Sam s'adressa au chasseur à côté de lui, donc les yeux furent clos mais dont la respiration pouvait encore être visible. Tiens bon d'accord ? C'est bientôt fini.

Envoyer de l'espoir aux autres alors qu'il n'avait plus foi en grand chose avait toujours été LE super-pouvoir de Sam. Il n'avait jamais été pessimiste avec ses collègues, même lorsqu'il avait noté le triste anniversaire de la disparition de Dean sur le calendrier...S'il laissait une mauvaise énergie s'installer au sein du groupe, son frère était foutu. Sam observa d'un mauvais œil l'archange se rapprocher de lui, et se mit instinctivement devant son collègue, comme pour le protéger. Comme il avait l'habitude de faire, Michael lui posa un ultimatum. Le laisser partir ou créer le massacre du siècle ? "Abandonner" son frère ou sauver quelques petites connaissances ? Le choix s'avérait compliqué, mais la bonté de Sam était malheureusement trop grande pour ne penser qu'à son frère. Alors, d'un geste las et pimenté de regrets, il sortit la clé de la poche de son jean et la jeta aux pieds de l'archange.

-Maintenant, fous le camp d'ici.

Après un dernier regard à Michael, Sam s'agenouilla auprès de son collègue, essayant de lui porter les premiers soins. Il enleva d'ailleurs sa chemise pour faire une compresse sur son hémorragie à l'abdomen. Michael, tu ne gagneras pas toujours...

-Le jour où j'aurais les moyens de m'occuper de toi Michael, je prendrais ma revanche sur chaque chasseur, enfant, et autre victime que tu as faites. Tu ne t'en sortiras pas éternellement.
Répliqua Sam en envoyant son plus beau regard haineux à l'archange.

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Dim 29 Sep - 13:44

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
Cette façon qu’avait Sam de tenter d’insuffler de l’espoir, du courage, à cet homme mourant, fit intérieurement rire Michael. Les humains avaient ce côté étonnant, malgré qu’il en était venu à les détester. S’accrocher à de vains espoirs alors que ceux-ci leur filaient entre les doigts… comme les goûte de sang de ce chasseur dont l’âme commençait à s’extirper du corps. Il tenait à la vie, tentait de le rester.. mais c’était inévitable. Ce n’était qu’une question de seconde, de minute, avant que le Paradis ne l’accueille. Autant les laisser à leur rêve de survie. Cela n’en était que plus satisfaisant.

Son ultimatum posé, l’archange attendit de voir le choix du Winchester. Aussi étrange que cela fût, il choisit donc de lui rendre les clés, ce qui fit sourciller le céleste. Choix intéressant... Car oui… habituellement, les deux frères avaient tendance à penser à eux lorsque l’autre était en danger. Dans ce cas-ci, Michael aurait cru que Sam aurait choisi son aîné plutôt que cet homme perdu qui gisait, agonisant. Ses priorités lui échappaient, pour le coup… vraiment étrange.

Ramassant donc la clé avec circonspection – on n’était jamais trop prudent… – il se recula, observant l’objet un instant avant de porter la clé à la menotte. Toutefois, son bras se bloqua, et la clé n’entra pas dans la serrure. Les doigts se crispèrent, tout comme son visage dont la mâchoire se contracta. Les mots de Sam furent à peine entendus par Michael dont les pensées étaient occupées à tenter de repousser Dean. Ce dernier avait réussi à trouver la faille laissée par les menottes énochiennes, sans compter que de voir Sam dans une si mauvaise position lui avait donné la force nécessaire pour briser ses chaînes.

Ainsi, Michael se retrouva propulsé à l’intérieur de son véhicule qui parvint à reprendre momentanément un contrôle plus que précaire. S’appuyant sur la première chaise à sa portée, à bout de souffle, Dean posa son regard sur son frère, puis sur le chasseur qui luttait entre la vie et la mort.

« Sam… Sammy… »

Il avait à peine la force de parler. Demander à Michael de partir lui était impossible, ce dernier ayant trouvé le moyen de rester malgré tout, sans qu’il ne sache comment.

« Je suis… » coup dans sa tête de la part de l’archange. Ce dernier tentait de remonter à la surface. « content de te… » plié en deux, son corps le faisait souffrir « revoir… »

À bout de souffle, déséquilibré par les coups que lui donnait ce furieux de trouduc, le Winchester ferma les yeux, main portée à sa tête. Il voulait voir son frère. Ne serait-ce qu’une petite minute. Lui permettre de tenir bon encore un peu, le temps qu’ils trouvent une solution. Que Sam trouve une solution. Pour une fois de sa vie, Dean se sentait largué. Incapable de contrôler quelque chose. Depuis que Michael avait découvert qu’Anaphiel avait réussi à le retrouver dans ce rêve obligé, il l’avait renvoyé dans les abysses de ses cauchemars… sans lui donner un seul répit. Il souffrait. Se sentait seul comme il ne l’avait jamais été. Et il était toujours à deux doigts d’abandonner. Sam lui permettait de s’accrocher. Même si ça ne servait peut-être à rien… s’accrocher… il devait… C'était son corps bordel! Son putain de corps que Michael utilisait!
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Mar 1 Oct - 13:54


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Sa gentillesse ainsi que sa bonté lui causeraient des torts. Dean subirait de nouveaux jours de souffrance à cause du choix surprenant de Sam. Oui, il avait choisi avec regrets tout de même, ce pauvre chasseur plutôt que son frère. Néanmoins, le cadet n'était pas franchement quelqu'un de solitaire et aimait donc avoir quelques collègues qui animaient le bunker en l'absence de Dean et de Castiel. Si ces chasseurs mourraient, le Winchester s'enfoncerait encore un peu plus dans ce trou de noirceur qui englobait presque tout son corps pour le noyer progressivement dans l'océan des ténèbres. Il retrouvait Dean, il en était sûr, alors autant sauver son armée en premier pour maximiser ses chances de victoire.

Alors que Sam prodiguait tant bien que mal les premiers soins au chasseur, son esprit fut attiré par une drôle de scène à sa gauche. Tournant sa tête pour mieux apercevoir ce qu'il pensait avoir vu, une expression de surprise put se lire sur le visage du cadet. Il dût froncer les sourcils pour vérifier que tout ceci n'était pas une manipulation sordide de son esprit terriblement fatigué. Mais non. Dean était revenu, et, même s'il paraissait extrêmement affaibli, il avait réussi à dominer Michael. Comme dit précédemment, Dean revenait toujours...

-Dean...?!

Sans attendre une seconde de plus, Sam abandonna lâchement le chasseur qui, de toute manière, n'en avait plus pour très longtemps, et se précipita aux côtés de son frère. Tout ceci lui semblait étrangement irréel tant il avait souhaité vivre ce moment qu'il pensait impossible. Sam posa instinctivement sa main sur l'épaule de Dean et s'abaissa légèrement pour essayer de rencontrer son regard. Il n'était pas difficile de voir l'inquiétude démesurée sur le visage de Sam face à l'extrême souffrance de Dean. Pourquoi le destin de Dean Winchester était aussi mauvais ? Pourquoi avait-il besoin d'être le véhicule parfait d'un archange aux plans militairement chaotiques ? Il méritait tout de même cent fois mieux...

-Je savais que tu étais capable de revenir.


Un petit sourire, rare ces derniers temps, illumina gentiment le visage du cadet. Son frère lui parlait, son frère reprenait petit à petit le contrôle de son corps et de ses paroles, mais pour combien de temps ? Vu la difficulté palpable que Dean ressentait pour s'exprimer, il ne tiendrait pas éternellement. Il fallait donc être rapide.

-Assieds toi. Préconisa-t-il avant de tirer une chaise pour faire asseoir son frère. Il était, le temps de quelques secondes, le grand frère qui tenterait par tous les moyens de soulager la douleur son frère.

Malheureusement, la situation était critique, et Sam n'avait absolument pas le temps de célébrer ces retrouvailles fragiles. Michael pouvait réapparaître en quelques secondes si Dean baissait sa garde. Alors, comme les frères le faisaient souvent, Sam communiqua avec Dean avec la simple aide de ses yeux. Il observa la menotte de libre ainsi que le poignet gauche de son frère. Actionner la deuxième menotte serait un moyen d'affaiblir davantage l'archange et permettrait à Dean de souffler un grand coup et de repousser encore un peu plus Michael. Alors, sans s'exprimer car il était convaincu que son frère avait compris le message implicite, Sam attrapa le poignet libre de Dean et s'apprêta à menotter sa deuxième main. La victoire ne tenait qu'à un doigt...

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Mar 1 Oct - 14:37

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
Le corps crispé, incapable de le contrôler comme il avait pu le faire jadis, Dean ne parvenait pas à aligner une seule phrase sans avoir des difficultés monstrueuses à le faire. Chaque mot était comme bloqué, entrecoupé par le fait qu’il utilisait un maximum de sa volonté mentale pour parvenir à articuler. Volonté qui était affaiblie par des mois à souffrir à l’intérieur de sa propre tête… mais elle restait tout de même assez forte pour lui permettre cette apparition plus qu’inespérée. Le contact de Sam sur son épaule, le rassura et lui donna de la force en ce moment de désespoir. Le Winchester rouvrit les yeux, son regard torturé croisant celui de son cadet, un sourire crispé étirant les traits de l’aîné.

« T’en fais… une tête! »

L’humour pour tenter de rendre cette situation moins grave qu’elle ne l’était réellement. Son corps et ses vêtements – enfin, ceux de Michael pour le coup – étaient couverts de sang. Le bunker était rempli de cadavre et les murs avaient été repeints. Cette seule vision parvenait à déstabiliser Dean, qui se força à garder un focus sur son frère. S’il se laissait entraîner dans cette spirale, il risquait de sombrer à nouveau et de retourner dans le néant de son esprit. Concentration Dean… concentration. Tu pouvais le faire…

Sam l’obligea à s’asseoir, ce à quoi le chasseur ne résista pas. Il en était même plutôt soulagé, car ses jambes ne répondaient pas à ses demandes. Il aurait voulu marcher, faire comprendre à Michael que c’était son putain de corps et qu’il le défiait de la sorte. Lui prouver, et prouver à tous que lui, Dean Winchester, ne laisserait pas un archange aux idées de destruction, prendre le dessus sur sa vie. Mais c’était plus facile à dire qu’à faire. Chaque seconde, il se sentait entraîné vers les abysses. Chaque seconde était un combat.

Incapable de détourner les yeux de son frère, Dean vit les yeux de ce dernier se balader jusqu’à son poignet menotter, comprenant instantanément ce dont il s’agissait. C’est donc en utilisant toutes la force qu’il lui restait que Dean tenta de rendre la tâche plus facile à son frère, relevant quelque peu son bras. Avec un peu de chance, cela lui permettrait de garder un contrôle plus facilement. Sa main restait crispée sur cette maudite clé, et ses doigts ne voulaient pas s’ouvrir. Fermement emprisonnée, elle le narguait, sentant le contact du métal sur sa chair.

Lorsque son poignet fut lui aussi encerclé, il sentit immédiatement un poids se retirer de ses épaules. Ou de sa tête. Enfin, façon de parler. Michael avait du mal à remonter, à reprendre le contrôle, mais une partie de lui parvenait à garder une main ferme sur son véhicule. Ses gestes restaient donc saccadés, incertains et surtout, désordonnés. Aussi décida-t-il de simplement arrêter d’essayer de bouger.

« Merci... » souffla-t-il, arrivant enfin à respirer un peu plus calmement.

Depuis toujours, Dean avait toujours été celui qui prenait soin de Sam. Qui l’avait presque éduqué, qui lui avait fait à mangé, l’avait sauvé ou ramené de la mort. Combien de pactes idiots avait-il faits pour aider son frère? Tellement qu’il ne les comptait plus. Et là aujourd’hui que c’était son cadet qui faisait la même chose, le plus vieux se sentait mal de lui faire subir tout ça. Il se trouvait égoïste et incapable de faire gâcher la vie de Sam de cette façon.

« Encore cette fichue barbe! »

Le visage de Dean était un peu plus détendu, mais tout aussi épuisé. Il ne pouvait baisser sa garde une seule seconde au risque de voir l’autre enfoiré revenir au grand galop.

« Tu pourrais te raser... »

Un petit rire le secoua, sa tête tournant au plus il se sentit repartir. Heureusement, il parvint à reprendre la main, renvoyant Michael à nouveau vers le fond. Tu vas voir ce que ça fait, sale fils de pute! Il crut entendre une réponse à son insulte, si lointaine qu’il n’en fut pas certain. Afin de se changer les idées, il reporta son attention sur Sam, évitant de regarder les corps des chasseurs. Ne pas focaliser sur le négatif… ne pas focaliser sur le négatif… c’était la pire chose à faire.

« Tu en prends soin, n’est-ce pas? »

Ici… je vous laisse devenir de qui ou de quoi il parlait. Dean et ses priorités…
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Jeu 3 Oct - 14:53


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Ses muscles se détendirent, son visage se radoucit pour laisser place à une mine beaucoup plus joyeuse bien que fatiguée. Une victoire. La fameuse victoire...Dean était présent, et, même s'il ne courrait pas un marathon d'ici une heure, il possédait assez de force physique et mentale pour repousser Michael à chaque seconde. Sam avait pu souffler un grand coup lorsqu'il avait passé la deuxième menotte autour du poignet de son frère. Bien évidemment, ceci était une solution temporaire car Dean, aussi fort soit-il, ne pourrait pas passer ne serait-ce deux jours à lutter constamment contre son ennemi juré. Néanmoins,  voyant que Dean gardait la tête haute pour le moment, Sam décida de s'asseoir à ses côtés pour discuter avec son frère qu'il avait tant manqué.

Un léger rire résonna dans le bunker à présent presque vide. Sam n'avait pas osé se montrer aussi joyeux depuis bien longtemps, et, ironiquement, une once de joie parcourait les murs du bâtiment, malgré les cadavres qui jonchaient le sol. Le cadet toucha machinalement sa barbe après la remarque de son frère sur celle-ci. De base, elle n'était pas un accessoire de mode, mais plutôt comme un signe visible du laisser-aller de Sam. Enfin, Dean n'avait franchement pas besoin de connaître ce détail...

-J'ai suivi les conseils de Jody, elle dit que ça me va bien, tu n'as juste pas les bons goûts.

Paradoxalement, les frères entretenaient une discussion toute fois banale. On aurait pu facilement croire qu'ils ne s'étaient pas vu depuis quelques semaines, et qu'ils partageaient leurs retrouvailles dans la bonne humeur. Si seulement...La réalité n'était pas aussi rose, malheureusement. Le cadet fronça soudainement les sourcils, secouant négativement sa tête face à la dernière question de son frère ? Prendre soin de qui...? Durant quelques secondes, Sam balayait le visage du Dean du regard, attendant que celui-ci soit plus précis dans sa question. Puis, une fois l'intelligence de Sam réveillée, le chasseur leva les yeux au ciel en secouant sa tête à l'aide d'un mince sourire. Même dans les cas d'extrême souffrance, il fallait qu'il mentionne cette beauté.

-Oh, tu parles de Baby ? Evidemment que j'en prends soin, elle t'attends patiemment dans le garage. Son chauffeur lui manque.

L'heure n'était cependant pas à l'amusement et Sam retrouvait rapidement son sérieux. Il se détendrait complètement lorsque Michael sera définitivement hors d'état de nuire. Le cadet sorti alors son portable de sa poche et se leva avant de s'adresser à Dean.

-Je vais appeler Cas et Rowena, ils auront peut être une solution pour t'aider à repousser Michael et à te faire dormir. Tu veux une bière ?



 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Mar 8 Oct - 15:03

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
Peut-être que c’était complètement idiot. Peut-être même qu’il n’aurait pas dû être heureux de ça… mais voir Sam sourire, et rire, même dans une telle situation, avec des cadavres empilés partout et les murs repeints de rouge… Dean ne pouvait s’empêcher de ressentir une pointe de joie et de réconfort. Il n’était pas non plus idiot au point de se dire que cette barbe qui prenait de la place sur le visage de son frère était simplement un accessoire de mode. Bien évidemment que ça n’en était pas un! Le chasseur connaissait assez son frère pour savoir que ce dernier devait passer des jours et des nuits entières à le chercher, à trouver une solution, ou à former les nouveaux chasseurs, les coacher et que savait-il encore. Mais il ne pouvait s’empêcher de faire cette remarque, qui le détendait et lui faisait penser à autre chose qu’au martellement dans sa boîte crânienne.

« Jody ne sait pas de quoi elle parle. »

Dean charriait Sam, bien entendu. Si en temps normal, dans une situation tout à fait ordinaire, son frère avait décidé de ressembler à Jésus avec cette pilosité faciale, il n’en aurait pas fait tout un fromage. Mais dans un cas pareil, elle était la preuve ultime du laisser aller de son cadet et ça ne lui plaisait pas. Pire que tout, il ne pouvait pas obliger son frère à dormir un peu, puisqu’il n’était plus dans les parages. Et ça… ça le mettait en rogne.

Puis l’aîné demanda si Sam prenait soin de Baby. Bon… il n’avait pas formulé de la sorte et l’expression du plus jeune lui faisait comprendre qu’il n’avait pas été très clair dans sa question. Pour le plaisir, il le laissa quand même mijoter, attendant le déclic dans cette tête remplit d’informations aux cheveux soyeux. Ça au moins ça ne changeait pas tiens…

Une lueur de soulagement traversa les iris vertes de Dean, dont le petit sourire s’étira, heureux de l’entendre dire que l’Impala se portait bien. Cette beauté lui manquait. La sensation du cuir sous ses mains, de l’air qui lui battait le visage une fois la fenêtre ouverte… la musique dans l’habitacle. Tout. Ces discussions en revenant d’une chasse avec son frère… surtout ça en fait. Il ne parlait plus à personne depuis des mois maintenant et, bien que n’ayant jamais été très sociable, il commençait à trouver le temps affreusement long. Les illusions de Michael n’étant que des illusions, une fois dissipé, elles ne lui laissaient qu’un goût amer. Aussi bien qu’un esprit peu avoir du goût… m’enfin.

« Bien… parce que je t’assure que si elle a une seule égratignure, je viendrai te botter le cul. »

Une pointe de nostalgie l’avait traversé à ce que Sam avait dit, et il lâcha un petit soupir. Au moins, son frère la conduisait, ce qui était une bonne nouvelle. La laisser au garage aurait été une véritable honte.

Voyant Sam sortir son portable, Dean arqua un sourcil, mais hocha la tête. Une part de lui voulait lui dire d’éviter de les mêler à ça, de rester aussi loin que possible de lui et donc, de Michael. Ce dernier ne serait pas d’une excellente humeur lorsqu’il reprendrait le contrôle et le Winchester craignait ce qui pourrait se passer par la suite. Sauf que laisser ses émotions reprendre le dessus était le meilleur moyen pour que l’archange le dégage à nouveau. Il devait rester calme. Le plus longtemps possible. Malgré son poing qui se refusait à s’ouvrir, comme si son squatteur mettait toutes l’énergie qu’il avait pour garder la clé en sécurité.

« Je veux bien… » il prit une petite pause, puis baissa le regard pour observer ses jambes. « Sammy? » il releva ses prunelles sur son frère, incertain « être assit c’est bien mais… ça fait une éternité que j’ai pas pu me dégourdir les jambes. »

Il espérait que son frère comprenne le message caché, soit le fait qu’il aurait besoin d’aide pour se déplacer. Il luttait encore contre le céleste dans sa tête, alors il ne parvenait pas à faire ce qu’il voulait avec ses muscles. Certain lui semblait encore de béton. Il voulait au moins se sentir un peu revivre, ce qui serait une petite victoire pour lui aussi. Son orgueil toutefois, lui refusait de demander directement de l’aide avec des mots simple.
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Jeu 10 Oct - 13:22


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Etant le cadet, Sam n'avait jusqu'à présent jamais aborder le rôle de grand frère. Il se cantonnait pour l'heure à rester dans l'ombre de Dean, à écouter ses ordres et à s'inquiéter quand ce dernier n'était pas au top de sa forme. Néanmoins, il ne s'avisait jamais à donner des ordres concrets à son frère, ce n'était pas son rôle. Cependant, les rôles avaient basculés et Sam, dans cette situation précise, était le grand frère sur lequel Dean pouvait se reposer. Il gérait tout de A à Z et ordonnait à son frère de se reposer....Tout comme Dean le ferait si Sam était à sa place...Sammy, à toi de gérer sur ce coup-ci, et ne foire pas cette rencontre...

-Dean, je sais conduire une voiture tu sais, elle n'aura pas une seule égratignure, compte sur moi.

Même si l'intonation était humoristique comme si tout allait bien, Sam repensait bien évidemment à ces moments nostalgiques avec son frère. Les moments où ils se disputaient amicalement car Sam venait de claquer trop fort la portière de Baby, les moments où ils déjeunaient dans le véhicule avant de se rendre à une chasse, ou encore, les moments dans lesquels ils étudiaient un dossier de police sur un suspect, leur costumes de FBI sur eux...Ces moments-là semblaient poussiéreux, vétustes, impossibles à connaître de nouveau...Ce temps là était fini, et malgré tous ces souvenirs au sein de Baby, cette dernière se retrouvait bien seule ces jours-ci...

Alors que Sam s'apprêtait à appeler Castiel et Rowena pour du soutien bien espéré, le cadet releva la tête de son portable, les sourcils levés. Dean se sentait donc assez fort pour effectuer quelques pas, même s'il avait besoin de Sam. Intéressant. Il n'était pas si faible qu'il en avait l'air...Comprenant le message caché de Dean, le Winchester glissa son téléphone dans la poche arrière de son jean et s'approcha de son frère.

-Oui, bien sûr, viens...doucement.

Sam passa son bras autour de la taille de Dean, pour le soutenir, et l'aida à se mettre debout.

-Appuies toi sur mon épaule, je vais aller te faire à manger, tu as besoin de force.

Petit à petit, avançant au pas de Dean, les deux frères arrivèrent au bout de quelques minutes dans la cuisine qui semblait avoir vécue une guerre. Sam ne prenait pas soin de lui, et, comme conséquence, ne prenait pas soin du bunker non plus. Un mont exceptionnel de vaisselle émergeait de l'évier et quelques tranches de pain à moitié consommée attendaient patiemment d'être mangées, sur la table de cuisine. Ne parlons pas du sol qui n'avait pas été lavé depuis....quelques semaines. Espérons que Dean ne remarque rien...

-Tiens toi au plan de travail, je vais te faire du bacon grillé avec...Je vais voir ce qu'il reste dans le frigo.

Le frigo, justement. Alors que Sam venait de se détacher de Dean, il ouvrit un frigo bien vide...Seul quelques tranches de bacon, quelques œufs, et une bouteille de lait y demeuraient. Sam avait souvent l'habitude de se faire livrer des plats ou ne mangeait pas du tout...Ce n'était donc pas étonnant que le frigo était si vide car faire les courses n'était pas dans la liste des priorités du cadet...

-Bacon, et œufs, ça te va ?


Sam prit les deux derniers œufs et les tranches de bacon puis prit une poêle propre dans l'armoire avant de faire griller le bacon. En attendant que le plat soit prêt, et je dis bien le plat (Sam ne comptait rien avaler, encore une fois) il fixa le poing solidement fermé de son frère, dans lequel la précieuse clé attendait bien au chaud. Si seulement il pouvait la récupérer...

-Tu n'arrives pas du tout à l'ouvrir ? Même à ouvrir ne serait-ce qu'un doigt ? Je pourrais y avoir accès si tu enlèves un doigt mais je ne veux pas que tu t'épuises à le battre...

Evidemment, il faisait référence à Michael. Même s'il semblait silencieux, Sam n'était pas dupe et s'attendait à une percée soudaine de l'archange...Le fait que Michael aie encore accès à cette clé s'avérait être un immense danger...

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Sam 19 Oct - 20:52

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
Un petit sourire épuisée avait étiré les lèvres de Dean à la mention de cette Impala qu’il chérissait tant. Sur le fait qu’elle n’aurait pas une seule égratignure et donc, qu’il en prenait soin. L’aîné l’avait souvent chârié sur sa conduite. Qu’il fermait la porte trop fort, qu’il freinait trop sec, qu’il empestait l’habitacle à bouffer tellement bio que son organisme rejetait ces matières sous forme de gaz qui tuait bien souvent le plus âgé des frères. Étrangement, même se faire asphyxier manquait à Dean. Bon, évidemment, il ne dirait plus la même chose une fois les choses revenus à la normale mais… vous voyez l’idée. Les petits moments seuls à seuls dans Baby lui manquait. Elle avait longtemps été le seul toît qu’ils avaient au-dessus de la tête. Elle était là depuis le début de leur folles aventures et, bien qu’il ait eu à la retaper de temps à autre, elle était la même. Elle avait prit des coups, tout comme eux. Elle avait évolué en même temps qu’eux, depuis leur enfance. Leurs initiales gravés à l’arrière en témoignait, tout comme le petit soldat coincé dans la fente, ou les légos qu’il avait fait exprès d’oublié en l’ayant remonté. Des petits détails qui faisaient de cette voiture un être unique. Un être oui. Et non une chose, comme beaucoup l’aurait catégoriser. Car Dean voyait cette beauté comme une personne. Avec des sentiments, une raison d’exister. Elle lui avait été confié par son père, et depuis il en prenait grand soin. Cette voiture était une partie de lui.

Un soupir léger de soulagement fusa de la bouche de Dean lorsque Sam comprit le sous-entendu, c’est à dire sa demande silencieuse d’aide pour l’aider à tenir debout. Il était certes affaiblit, sa fierté elle, et sa dignité, il tentait de les maintenir intacte un tant soit peu. Cette situation était loin de lui plaire et il était loin d’apprécier devoir ainsi s’appuyer, au sens propre du terme, sur son frère. Ce dernier qui portait le poids de tellement de chose sur les épaules depuis sa naissance. Depuis que leur putain de vie avait basculé à cause d’Azazel. Autant il en avait voulu à sa mère pour ce pacte qu’il jugeait d’idiot… autant il la comprenait puisqu’il avait déjà fait la même pour sauver son cadet. Et puis… cette erreur avait fait d’eux ce qu’ils étaient. Des hommes qui avaient souvent, oui, mais qui avait grandit et avait surpassé tout les obstacles mit devant eux. Car ils étaient ainsi… et nul doute qu’ils passeraient au-dessus de celle qu’ils traversaient dans le moment présent.

Avec l’aide de Sam, Dean parvint à atteindre la cuisine, ses pas étant plus lent que d’ordinaire comme il se concentrait pour maintenir son esprit fermé et empêcher l’autre enfoiré d’en profité. Néanmoins, le Winchester se sentait assez fort, sur le moment, pour lutter. Ce qu’il faisait bec et ongle à chaque seconde qui passait. Il s’appuya donc sur le comptoir, fermant un instant les yeux afin de rester centré sur lui-même, de combattre comme il pouvait Michael. Bien que ce dernier s’était retranché et mettait toutes son énergie sur la clé, Dean ne voulait courir aucun risque. Et montrer qu’il était au commande, en contrôle, en restant debout, était pour lui une énorme victoire. Les minutes qui passaient, à bouger dans son corps, était une véritable bouffé d’air frais. Et ça lui faisait du bien.

Rouvrant les yeux, le chasseur vit le bordel qui régnait dans la cuisine, ce qui lui fit froncer les sourcils.  Décidément… Sam se laissait vraiment aller. Et ça n’irait pas en s’arrangeant avec tout ces chasseurs morts qui jonchaient le sol de la bibliothèque.

« Ça me va. » se contenta-t-il de répondre.

Essayer de garder ses forces. Il devait absolument les économiser. Il suivit ensuite son cadet des yeux, le voyant contourner le comptoir en attendant que le plat soit prêt – d’ailleurs, il remarquait que son frère ne faisait qu’une seule portion – se rapprochant de lui. Dean le fixa un instant, reportant son attention sur la clé, tentant de rouvrir ses doigts. Ces derniers restaient crispés, et il avait même l’impression que Michael venait de raffermir sa prise dessus.

« Pas moyen… Sauf si tu me tranches la main » tenta de rigoler l’aîné, dans un ricanement à peine audible. « Il met toute sa force sur ma main. Il mise sûrement sur le fait que je vais baisser ma garde pour réussir à se faufiler au moment où je m’y attend le moins »

C’était même certainement ça. À force de vivre à deux dans son corps, Dean commençait à connaître son locataire indésirable. Histoire de changer un peu le sujet, de dérivé sur autre chose, le chasseur pointa la cuisine sale à son frère.

« La femme de ménage est en vacances? Hm? »

Il tapota l’épaule de son frère de sa main libre, ses poignets entravés le gênant, mais il ne pouvait pas y faire grand-chose. Avec quelques difficultés, Dean décida de quitter le comptoir et de se diriger vers la petite table, se laissant tomber sur le banc, expirant difficilement l’air de ses poumons.

« Sammy? » il hésita un moment, avant de continuer « je veux pas que tu t’empêches de vivre pour moi. »

Plus difficile à dire qu’à faire, car au fond Dean avait envie de revenir, de reprendre sa vie au plus vite. Mais si ça voulait dire que son frère ne dormait plus, ne mangeait plus, ne vivait plus… ça faisait trop mal. C’était juste… bon sang…
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Mar 22 Oct - 14:46


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Voilà pourquoi Michael demeurait imbattable. Même privé de la grande majorité de ses pouvoirs grâce aux chaînes, l'archange gardait bel et bien un certain contrôle sur Dean. Certes, il était dans l'incapacité de parler, de bouger, de faire ce qu'il veut, mais il n'en était pas pour le moins affaibli. Avoir la main mise (littéralement) sur cette clé était une victoire pour Michael, et nul doute qu'il combattrait Dean dans une bataille invisible de l'extérieur. Trancher la main aurait peut-être été une option...si Michael n'abritait pas le corps de son frère...

-Tiens bon, il va peut-être fatiguer et abandonner qui sait ?
Son haussement d'épaule se voulut optimiste même si l'abandon ne coulait pas dans les veines de l'archange.

Encore une fois, l'incapacité de Sam a aider son frère le blessa intérieurement. Depuis toujours, Dean avait toujours tout fait pour aider son petit frère même dans les situations où l'aide demeurait impossible. Rester presque passif devant lui l'inquiétait presque. Ne pas savoir comment alléger la douleur de son frère était l'une des pires sensations. La tape de Dean sur son épaule le fit sortir de ses pensées et esquisser un mince sourire. Il était vrai que le bunker était dans un sale état, et quelque part, Sam avait honte de montrer l'habitation comme ceci.

-Je rangerais après, ce n'est pas important.


Oh mais non Sam, on sait tous que le désordre s'empirerait dans les jours à venir, car on sait tous que Michael reviendrait prendre le contrôle sur Dean...Faire le ménage sera la dernière de tes préoccupations, non ? Retournant la tranche de bacon, Sam fit cuire les œufs pour en faire des œufs au plat. Après quelques minutes de cuisson, il servit les aliments dans l'assiette pour l'apporter à Dean, lui coupant le bacon pour lui faciliter la tâche. Le cadet se laissa ensuite tomber sur le banc, en face de Dean. Oh, qu'il détestait cette phrase, et qu'il détestait la tournure que prenait la conversation. Evidemment que Sam s'était arrêté de vivre car son propre frère était beaucoup plus important que sa propre personne. Pourquoi prendre soin de lui alors que son frère souffrait ? Ceci n'avait aucun sens...

Soupirant, Sam passa sa main dans ses cheveux soyeux, préférant regarder ce magnifique évier rempli de vaisselle sale plutôt que d'affronter le regard attristé de son frère. Ses yeux finirent tout de même par se poser sur ses mains croisées sur la table en bois.

-On a déjà eu cette discussion pour d'autres situations, Dean. Tu sais très bien que j'adresse toute mon énergie pour te sauver de la misère dans laquelle tu es. Il secoua la tête à ses propres pensées, grimaçant de dégoût. Je me fiche de moi, tu le sais. Je ne peux pas manger tranquillement, ni même dormir paisiblement en sachant que Michael te torture à ses souhaits. Je m'occuperais de moi quand tu seras définitivement de retour.

Il était conscient que ces paroles feraient très certainement réagir Dean, qui haïssait de voir son frère aussi mal en point. Mais Sam soutiendrait ses propos, quoi qu'il arrive.

-Tu sais également que je ne peux pas mener cette vie sans toi, tu le sais mieux que personne. Mordant sa lèvre inférieure, il prit une profonde inspiration pour annoncer ses futures paroles. Et tu sais mieux que quiconque que je pourrais mourir pour te sauver. Nous avons déjà parlé de ça. Souriant doucement en posant finalement son regard sur Dean, il reprit, d'une note plus joyeuse.

-Mais je vais bien, je te l'assure. Un petit mouvement positif de tête appuya ses propos.

Non, il n'allait pas bien...

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

[/size]
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Dim 27 Oct - 23:22

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
Si les paroles de Sam était censé se montré rassurante, elle ne sonnait aux oreilles de Dean que comme un espoir vain. Michael, fatigué? Ça l’aurait étonné… cet enfoiré l’avait quitté une première fois, pour les laisser les mener à lui par la suite – car il doutait qu’il ait laissé Naomi le trahir de façon involontaire – pour le re-possédé. Sans même qu’il ait eu à dire oui. Cela signifiait qu’il y avait une faille dans son esprit, dont il aurait dû se douter lorsqu’il avait eu ces quelques absences et étourdissement. Quel con il avait été de ne pas en avoir parlé à son frère. Quoi que… est-ce que ça aurait changé quelque chose? Par exemple… Dean aurait voulu les accompagner tout de même pour affronter l’archange. C’était même impensable qu’il reste sur la touche pour une telle mission. Et au final… on voyait bien où ça l’avait mené. Ils avaient servit le vaisseau parfait sur un plateau d’argent à celui qui l’utilisait comme costume pour le bal de promo. Génial.

Il retint un nombre incalculable de commentaire sur ce que Sam dit par la suite, concernant le ménage du bunker. Tous deux savaient que ça allait rester ainsi. Sans compter… les nombreux morts de ce soir, qui restait un record pour l’endroit. Ils étaient des chasseurs, mais la mort n’avait jamais réellement souillé leur habitation. Enfin… si. Mais pas en si grand quantité d’un coup. Il y avait eu Kevin, puis les deux Stynes… Ketch et Bevel. Et maintenant qu’il y pensait, il en avait la nausée. C’était son corps qui avait été utilisé pour faire ça. Et il en avait du sang sur les mains. Au sens propre du terme… et voilà que Sam coupait son bacon, après lui avoir déposé l’assiette devant lui. Un sourire amusé et quelque peu crispé étira les joues de l’aîné, trouvant l’attention adorable malgré sa dignité qui en prenait un coup. Combien de fois il avait pu faire ce geste pour son cadet? Combien de fois, lorsqu’ils avaient été plus jeune, il avait coupé sa viande? Lui avait fait des œufs, ou des pâtes? Par moment, il en venait à regretter leur année d’enfance. Même si l’enfance… ils n’en avaient jamais vraiment eu. Dean en tout cas… seul Bobby les faisait joué au ballon au lieu de tirer au fusil.

Dean ne releva pas le fait que son frère évitait son regard, attendant que ce dernier daigne détourner les yeux de l’évier sale, tandis qu’il mangeait son œuf. Chaque mastication était un vrai combat, qu’il tentait de masquer à Sam. Ce dernier s’en voulait déjà atrocement, autant ne pas lui donner cette culpabilité là aussi. Un léger soupir franchit les lèvres de l’aîné, qui enfourna un nouveau bacon entre ses lèvres, savourant chaque bouché. La nourriture lui manquait. Comme tout d’ailleurs. La  télévision, les livres – oui, même lire un putain de livre – sa fille… Cas. Même cet idiot d’ange qui ne faisait que erreur sur erreur et qui lui cachait toujours les trucs les plus important. Tout le monde…

« Je sais. »

Ça oui, il le savait… que Sam n’aurait de cesse de dépenser son énergie, de dormir, de manger correctement – de raser cette maudite barbe prise à Jésus – que lorsqu’il saurait son frère en sécurité et à nouveau lui-même. Et… c’était insupportable. Non, il ne le supportait pas.

« Et tu sais aussi très bien que te voir dans un état pareil, c’est pire pour moi que d’être possédé par cet enfoiré. » il déposa sa tranche de bacon qu’il avait entre ses doigts, appuyant ses coudes sur la table et esquissant un geste pour retirer le béret toujours sur sa tête, malgré les chaînes qui le déstabilisèrent un moment « et si me sauver signifie que tu dois te laisser aller… »

Et Sam lui dit qu’il allait bien. Dean planta un regard réprobateur dans celui de son frère, ses sourcils se  fronçant. Les frères se connaissaient aussi bien que s’ils avaient été dans la tête de l’autre. Alors il savait très bien qu’il mentait.

« Sammy… »

Il n’avait pas vraiment la force d’argumenter. Il en avait assez pour parler ou pour manger… mais il détestait ça. Oh oui… il haïssait ça. Peut-être était-ce donc pour ça qu’il cherche à combattre Michael une fois de plus. Focalisant sa concentration sur sa main serrant la clé. Clé qu’il libéra au bout de plusieurs minutes de lutte, le visage si contracté qu’il en eut mal à la mâchoire. L’objet tomba sur le bois de la table, la poussant d’un geste vif vers Sam.

« J’arriverai pas à le maintenir en cage bien longtemps… planque la. »

Le chasseur avait profité d’un moment d’inattention de la part de l’archange, malgré la détermination de ce dernier à garder son contrôle sur ses doigts. Il sentait désormais sa rage l’envahir, ses cris résonner dans sa tête, lui martelant le crâne inlassablement. Sa concentration commençait à vaciller, sans compter son désespoir de voir Sam aussi mal en point. Quel situation de merde!
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Mar 29 Oct - 6:03


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


N'étaient-ils pas aveugles en réalité ? Se voiler la face, se mentir droit dans les yeux, affirmer avec un sourire tout bonnement faux que la vite était et restait belle relevait de l'hypocrisie. Oh, ils se connaissaient comme des frères mais aussi comme des meilleurs amis, mais pourtant, des secrets persistaient et venaient tâcher leur relation fraternelle. Mentir ne leur avait jamais été bénéfique, loin de là, mais dans un hasard encore inconnu et incompréhensible, ils ne changèrent pas leur méthode de communication. Sam remarquait alors à quel point son frère éprouvait des difficultés conséquentes pour mastiquer une simple tranche de bacon. Même un simple geste vital et quotidien relevait de l'impossible, preuve que Michael restait à 40% en contrôle. Pourtant, malgré cette difficulté et cet effort surhumain totalement visible, Dean refusa d'en parler, probablement pour ne pas alarmer son frère. Encore une fois, un mensonge vient assaisonner le plat de résistance...

-Dean, ne te préoccupe pas de moi, concentre toi sur ta personne, d'accord ? S'efforçant d'afficher une mine beaucoup plus déterminée et confiante, il reprit la parole, s'exerçant de nouveau à l'art du mensonge. Je te promets de m'occuper de moi et du bunker, ça marche ? Tu n'as pas à être inquiet pour moi, Cas et Jody sont avec moi, je ne suis pas seul ici.

En réalité, il l'était, malheureusement. Sam n'entretenait pas beaucoup de contacts avec des deux alliés, et quand il leur parlait, ce n'était que pour mentir sur son état de santé. Néanmoins, ce détail n'était pas nécessaire pour Dean. Le cadet devait prendre les grands moyens pour se montrer convainquant afin de donner de la force à son frère. Si Michael reprenait le dessus, et mon petit doigt me disait qu'il en était proche, Dean aurait besoin d'un maximum de force mentale pour combattre l'archange et cette force serait malheureusement inexistante si Sam se montrait défaitiste auprès de son frère. La cadet n'avait pas non plus envie de se prendre la tête alors il préféra acquiescer aux paroles de Dean, jugeant nécessaire de couper court à la conversation.

-Dean...Tu as réussi !


Cette clé...Sam l'avait dans ses mains...Il pouvait la toucher grâce à Dean qui eut le force de combattre la pression de Michael pour ouvrir sa propre main. Si ce n'était pas un cadeau du destin ! Cette victoire montrait surtout encore un peu plus que Dean n'était pas un homme qui se laissait abattre et qui se battrait jusqu'à ce que l'épuisement vienne le faire chuter. Le sourire de Sam disparu bien vite. Il était évident que Michael deviendrait fou de rage, qu'il chercherait à reprendre le dessus pour arrêter ce carnage. Et il le faisait déjà. Dean ne pouvait plus se cacher derrière un masque. Il souffrait, et sa souffrance était visible sur son visage, ce qui déchira le cœur de Sam. Voir son frère souffrir devant lui, sans pouvoir rien faire s'avérait être de la pure torture.

-Oui, je vais aller la cacher, je reviens.

Même si cela l'embêtait de laisser Dean seul, garder cette clé à proximité de Michael relevait de la folie. Si l'archange ne remettait pas la main sur cet objet, les Winchester possédaient toujours un avantage...non ? Sam se rendit dans la salle de bain, car après mûre réflexion, le chasseur s'était dit que ce n'était pas la pièce dans laquelle on allait en premier lieu. Sam regarda rapidement autour de lui, et récupéra son jean qui traînait sur le sol, puis rangea la clé dans la poche avant de son pantalon, avant de le mettre dans le panier de linge sale. Les meilleures cachettes étaient celles visibles, non ? Michael ne penserait tout de même pas à vider le panier...Sam quitta ensuite la pièce en refermant la porte pour se rendre de nouveau dans la cuisine... 

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

[/size]
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Ven 1 Nov - 0:13

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
Concentre toi sur ta personne... malheureusement, c’était une chose impossible pour l’aîné des Winchester. Même lorsqu’il était au plus profond de son propre esprit, qu’il se noyait et se battait pour remonter… c’était la seule pensée de Sam qui lui permettait de faire plusieurs longueurs et de pointer le bout de son nez à la surface. Du moins… ça avait été le cas, avant que Michael ne trouve le moyen de réellement l’éloigner. Il ne savait pas comment il faisait pour l’entraver de la sorte. Mais aujourd’hui… aujourd’hui, Dean avait trouvé une faille, qu’il avait saisit, empêchant son squatteur de s’en prendre encore plus à Sam. Combien de temps cela allait-il duré? C’était là la réelle question. Car… il ne tiendrait pas longtemps. Et ça recommencerait par la suite. Sam risquait sa vie à rester en sa présence.

La promesse de Sam lui avait fait du bien, même s’il se doutait encore une fois du mensonge. Si vraiment son frère n’était pas seul ici… jamais les lieux n’auraient fini dans un tel état. Les autres chasseurs n’avaient pas servit à grand-chose au final. Ça avait même été tout l’inverse… à tant s’en occuper, à les aider dans leur chasse, son cadet s’en était doublement oublié. Il cherchait à penser à autre chose qu’à ses propres problèmes. Ses propres malheurs. Ça avait toujours été ainsi. Tout les deux, ils avaient cette mauvaise tendance à se perdre, à se laisser aller lorsque l’autre était dans une mauvaise passe. Ils avaient une relation que beaucoup traiterait de malsaine et d’étrange, pour un regard extérieur, qui n’avait pas vécu leur vie. Mais ils n’étaient qu’eux deux depuis des années. À grandir ensemble, bien plus proche que certaine fratrie. Puis à faire la route pendant des années, malgré des désaccords, des disputes, les taquineries incessantes ou les séparations… quand tout ceci s’arrêterait-il? Quand pourraient-ils avoir ne serait-ce qu’un jour de repos?

Pour l’heure, il avait réussit à avoir une petite victoire. Il était parvenu à ouvrir ses doigts et à faire tomber la clé, laissant Sam la saisir. Sauf qu’évidemment, Michael était loin d’en être heureux, et il lui martelait la tête comme un dément dans une cage. Ses cris, les vibrations que ça faisaient en lui… il fallait tout le focus que Dean pouvait avoir pour ne pas flancher. Et cela s’avéra encore plus difficile lorsque Sam quitta la pièce, car il n’avait plus personne à qui se raccrocher visuellement et mentalement. Le chasseur posa les mains sur la table, se relevant en vacillant, ses doigts se crispant sur la surface plane. Le souffle court, il fit quelque pas, tentant de ne plus penser au cri, ou au désespoir qui l’envahissait. À ses vêtements tachés de sang qui l’indisposait, et lui rappelait à nouveau les morts dans la bibliothèque.

« Non… » un petit pas, puis un autre, qui le menait vers la porte de la cuisine. Dire à Sam de planquer la clé était une bonne idée, dans la théorie. Mais dans la pratique… Dean se sentait seul dans cette pièce « Dégage pourriture! »

S’appuyant sur le cadre de la porte qu’il avait atteint, il passa la tête dans le couloir, entendant les pas de son frère se rapprocher. Il l’entendait, sans le voir. Et il ne le vit pas arriver lorsqu’il fut là, car il fut à nouveau projeté dans les ténèbres, loin, très loin. Muselé et enchaîné à l’intérieur de lui-même, aveugle et sourd à ce qui se passait, car Michael ne voulait plus prendre de risque. Ce dernier était en colère. S’il avait voulu laissé la vie sauve à Sam il y a de cela plusieurs minutes, son désir avait changé.  Les frères avaient besoin d’une leçon qu’il ne pourrait pas oublier de si tôt.

Les yeux de l’archange se posèrent sur le cadet des Winchester, une rage monstre luisant dans ses prunelles vertes – une rage qui pouvait assez bien rappeler celles que Dean pouvait avoir. La clé disparut, il devrait donc improvisé. Il sentait le pouvoir des menottes diminués. Assez pour lui permettre de regagner en force, sans pour autant qu’il ne puisse les briser. Chaque chose en son temps.

« Comme tout être dans la création, ma patience a des limites. Et il s’avère qu’elles ont été atteinte. »

Il fit quelque pas en direction de Sam, s’avançant vers lui. Démarche sûre et assurée, ses mains triturant les menottes en faisant teinter la chaîne, Michael planta son regard dans celui du chasseur, un léger sourire étirant ses lèvres.

« Je l’ai déjà dis à ton frère. Je le possède. Et je le posséderai toujours. Ce fut une belle tentative toutefois, je l’accorde. » une lumière dorée commençait à parcourir les menottes, signe qu’elles ne tiendraient plus très longtemps « mais insuffisante, je le crains. »

Un rictus malicieux étirait maintenant ses traits, les bracelets enochiens chauffant sur sa peau.
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Sam 2 Nov - 15:16


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Le dernier pas effectué s'était avéré être un coup de massue. Ses muscles s'étaient figés comme paralysés par un froid glacial, et qu'il faisait froid dans le bunker. Le cadet posa sa main gauche sur le mur à ses côtés alors que ses prunelles alimentées par une peur naissante se figèrent sur son frère...parti. Dean n'avait pas pu résisté, comme il l'avait annoncé à Sam, et Michael en avait profité pour reprendre à 100% le contrôle. Le cadet eut donc le souffle court et ne put s'empêcher de faire quelques pas en arrière lorsque l'archange s'avança vers lui, de manière atrocement assurée. Oui, une certaine once de peur venait habiter l'esprit du cadet car il savait bien que tous ceux ayant irrité Michael n'étaient plus de ce monde pour communiquer leur expérience....

Sa peur ne régressa pas en voyant cette lumière dorée parcourir les chaînes. Il était pourtant certain que ces menottes retiendraient Michael. Elles avaient retenues Lucifer pourtant...Peut-être que Nargal avait eu raison au final...Peut-être que Sam évoluait dans un monde qu'il ne comprenait pas...Michael était comme le big boss d'un jeu vidéo, le boss qu'on abattait après avoir péri une vingtaine de fois...Sam était déjà revenu à la vie lui aussi, mais sans Dean, il se demandait s'il reviendrait s'il mourrait ce soir...

-Non...Non...

Le rictus de Michael lui avait provoqué un frisson glacial le long de sa colonne vertébrale. Il fallait fuir, trouver une arme qu'il, bien évidemment, n'avait pas en sa possession actuellement...Alors même si cela paraissait faible, idiot, ridicule d'un œil extérieur, Sam se mit à courir pour retourner dans la salle principale. Dans ce scénario-ci, le chasseur fut dans l'obligation de penser à sa propre survie avant de s'intéresser à son frère. Il devait se sauver lui-même avant de pouvoir sauver Dean. Pas une mince affaire...

Son cœur battait anormalement vite lorsqu'il pénétra à l'intérieur de la salle principale. Michael pouvait arriver à tout moment, et s'il ne possédait pas d'armes, ses chances de survie chuteront drastiquement...Sam réussit à atteindre son sac de chasse et sortit son flacon d'huile sacrée...Mais...Pourquoi sentait-il qu'il était quand même trop tard...?   

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

[/size]
Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Sam 2 Nov - 15:48

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
Cette peur qu’il lisait dans le regard et dans la gestuelle du chasseur était jubilatoire pour Michael. Lui qui avait, pendant plusieurs minutes, été enfermé, sans pouvoir rien faire, à perdre son contrôle sur le Winchester. Qui avait tenté vainement de maintenir sa poigne sur cette maudite clé, en espérant que Dean perde une seconde sa concentration pour remonter à la surface… il avait désormais une hargne profonde pour les deux chasseurs. L’un d’eux était à nouveau sous contrôle, mais l’autre… l’autre allait avoir droit à un traitement de faveur, lui aussi. Quelque chose qui, pour l’archange, serait bien plus amusant à voir évolué que de simplement voir Sam mourir devant ses yeux. Même si voir son âme s’élever et rejoindre le Paradis aurait été tout autant satisfaisant… il avait d’autre plan. Une idée bien sadique qui changerait la vie de l’homme… ou du moins, lui rappellerait des souvenirs désagréables.

Sam tourna les talons, courant pour retourner dans la salle principale, sans doute. C’était ce que la direction qu’il avait prit laissait penser. Michael jeta un coup d’œil au menotte, dont la lumière dorée devenait presque aveuglante tant il les mettait à rude épreuve. Quelques secondes encore et… un cliquetis se fit entendre, alors qu’il parvenait à les ouvrir avec ses pouvoirs, signes qu’elles ne parvenaient plus à le retenir. Elles tombèrent au sol, l’archange laissant son esprit sonder les lieux pour trouver exactement l’emplacement de l’humain.

Ce dernier localisé, Michael se téléporta derrière lui, le bruissement de ses ailes annonçant sa venue. Sauf qu’il fut loin de laisser le temps au chasseur de réagir et de lui balancer à nouveau l’huile sacré dessus. Il attrapa le poignet du Winchester, appuyant fort pour lui faire lâcher l’objet, puis lui retourna le bras, de sorte à le ramener vers l’arrière de son dos, son autre main venant s’appuyer sur l’épaule ( du même bras ) afin de créer une pression sur celle-ci.

« Oui »

Ce fut la seule chose qu’il dit, sa paume appuyant d’un mouvement brusque afin de disloquer l’épaule du chasseur, relâchant ensuite son poignet afin de laisser le bras libre et meurtri pendouiller misérablement. Il l’attrapa ensuite par le col de sa chemise, l’envoyant voler vers l’arrière, à plusieurs mètres de là et heurter l’un des murs.

« J’ai été conciliant avec toi, Sam. Vois-tu… je sais tes petites habitudes. Je sais où tu te sens en sécurité… tes faiblesses. Et pourtant, je ne les ai pas exploiter, même si je savais que tu chercherais à retrouver Dean. »

Ne laissant pas le temps à Sam de se redresser, de retrouver ses esprits, Michael se retrouva en deux deux à ses côtés, le relevant et le plaquant contre le mur, sa main enserrant sa gorge.

« Même si vous m’avez mit les nerfs en boule… la mort serait trop douce pour toi. Alors… »

Il resserra sa poigne, laissant à peine la possibilité au cadet des frères de respirer. Juste assez pour éviter une asphyxie.

« Que dirais-tu d’un petit rafraîchissement, saveur sang de démon, hm? »

Oh non… il ne comptait pas le faire immédiatement. Mais lui insuffler le doute et une nouvelle sorte de peur… c’était tout aussi bien. C’est pour cela qu’il relâcha la pression sur le cou de l’humain, mais qu’il enchaîna avec un coup au visage, le renvoyant au sol lamentablement. Michael se recula assez, retirant son manteau qu’il déposa sur une chaise non loin de là, attendant de voir la réaction du Winchester. Tout le monde était mort dans le bunker. Et il ne sentait plus âme qui vive à l’intérieur. Sam ne risquait pas de trouver le moyen de le distraire à nouveau assez pour s’enfuir ou le piéger. Autant s’amuser un petit peu avant le grand dénouement.

Peut-être y avait-il été trop fort dès le commencement, car il n’eut aucune riposte… oups. Non pas que ça lui déplaisait, loin de là. Autant aller au bout des choses, n’est-ce pas? ( Non non les joueuses, je ne vous parle pas du tout! )

Se retournant pour retourner auprès du cadet, l’archange saisit le devant du vêtement de Sam, le redressant pour lui mettre un coup directement au visage, laissant le sang tacher ses jointures et par le fait même, la commissure des lèvres du chasseur. Il enchaîna avec un nouveau coup, puis posa sa main à nouveau sur l’épaule meurtri, appuyant là où il savait obtenir une réaction qui serait doucereuse à entendre.

Il s’amuse ainsi un moment, puis étira un nouveau petit sourire, une lueur malicieuse traversant son regard. Il était temps de passer au plat de résistance. Il les téléporta donc dans le donjon, installant Sam directement sur la chaise. Un claquement de doigt et les chaînes se refermèrent sur les poignets du Winchester, empêchant ce dernier de bouger et de tenter une fuite. Si tant est qu’il avait encore la force de tenir sur ses deux jambes encore en bon état… pour l’instant.

Satisfait de cette vision, Michael disparut un instant avant de réapparaître avec quelques bidons contenant le liquide rougeâtre tant convoité ainsi que du matériel généralement à usage médical, dont celui de transfusion.

« Ne prenons pas le risque de gâcher ce précieux liquide.»

L’archange lui jeta un coup d’œil furtif, préparant le matériel et les cathéters, remplissant les poches avec le sang. Une fois le tout bien accomplit, il releva la manche du haut de Sam, plantant le dispositif dans sa veine, et laissant ensuite le tout s’écouler après l’avoir solidement fixé.

Se reculant, il alla s’asseoir sur la table dans le coin, fixant le sujet de sa colère, mais aussi de son amusement du moment. Restait plus qu’à attendre maintenant.
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Administratrice
Chasseur

Sam Winchester
Sam Winchester
Messages : 102
Crédit : 878
Emploi/loisirs : Sauver Dean
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Lun 4 Nov - 13:11


Visite de courtoisie...ou pas.
-Sam & Michael


Yep, le boss final était de sorti, et Sam manquait clairement de munitions et d'énergie pour l'abattre. S'il possédait une jauge de stress au-dessus de son épaule, elle afficherait un rouge atrocement inquiétant. Il stressait. Il angoissait car il était le seul dans ce bunker avec un archange prêt à tout pour arriver à ses fins. Personne de l'extérieur ne pourrait venir lui apporter du soutien car personne ne soupçonnait ce que le Winchester vivait actuellement. N'était-ce pas beau de mourir pour sauver Dean ? Il me semble que le cadet avait déjà péri des dizaines de fois mais cette mort-ci risquait d'être la plus belle d'entre elle. Car, bien évidemment, Sam Winchester, pessimiste dans ce genre de situation, se voyait déjà mourant auprès des cadavres de ses anciens collègues. Pourquoi l'archange le garderait-il en vie ? Surtout après la percée de Dean il y a quelques minutes...

Sa seule munition sérieuse retomba dans son sac dû à la pression que Michael exerçait sur son poignet. Rien que ce simple geste entraîna une grimace de douleur au chasseur. Il comprit alors qu'il lui serait très difficile de rivaliser avec un monstre puissant pareil. Son premier cri de douleur fut malheureusement le premier d'une longue série. Un cri beaucoup plus perçant était sorti de Sam après avoir eu son épaule disloquée. Une douleur sèche qui se propageait à travers tous ses nerfs pour venir hanter ses pensées. Impossible de penser à autre chose que ce tiraillement incessant au niveau de son bras. De suite, une autre douleur émana de son dos lorsque celui-ci frappa de plein fouet l'étagère de laquelle quelques livres tombèrent suite à l'arrivée brutale de Sam. Recroquevillé au sol, tenant son bras, le cadet n'était pas en mesure de répliquer aux attaques de Michael.

Le calvaire continua pour Sam puisqu'il se retrouva privé d'air par la poigne de l'archange autour de son cou. Seul un mince filet d'air réussit à s'infiltrer jusqu'à ses poumons. Instinctivement, le chasseur tenta de retirer la main de Michael, en vain, évidemment. Michael a certainement pu remarquer les sourcils du chasseur se froncer lors d'une certaine partie de sa phrase. Sang de démon ? Oh non..Pas cette drogue, pas maintenant...

-Michael...N'ose même pas...Ces paroles furent à peine inaudibles à cause de son manque d'air mais il avait forcé pour exprimer son mécontentement, mécontentement que Michael appréciait à juste dose.

Il se retrouvait bientôt au sol, aux côtés des autres cadavres. Quelle belle image. Sam Winchester, ancien étudiant en droit, se trouvait allongé auprès de ses autres collègues, morts. Néanmoins, son calvaire était loin d'être fini. Michael trouvait sans doute amusant d'entendre le cadet hurler sa douleur puisqu'il appuya sur l'épaule disloquée de ce dernier. Il préféra mordre sa lèvre inférieure pour étouffer ses cris afin de minimiser le plaisir de l'archange.

-Stop...

Comme ci ses mots impacteraient Michael...Ce dernier l'emmena dans le donjon, la même pièce dans laquelle Sam avait soigné Dean lorsqu'il était en démon. Quelle ironie, non ? C'était à présent à son tour d'être enchaîné à cette maudite chaise...Crachant quelques gouttes de sang, Sam tenta tout de même de se débattre, en vain. Les murs se resserraient autour de lui, il ne voyait plus aucune sortie possible. Allait-il vraiment redevenir l'addict au sang de démon d'ici quelques minutes ? Apparemment oui puisque l'archange était de retour avec quelques bidons de sang ainsi que du matériel médical. Sam ne cherchait même plus à combattre l'archange, il avait gagné depuis bien longtemps. Alors il laissa Michael planter ce cathéter dans sa veine.

-C'est ça ton plan ? Me rendre accro au sang de démon de nouveau ? Tu penses vraiment que ça va m'empêcher de te traquer ? Il secoua sa tête en se redressant sur la chaise, tentant de trouver une position confortable. Je peux être addict à tout ce que tu veux, je trouverais toujours la force d'aller chercher mon frère.

Rien ne pouvait arrêter un Winchester n'est-ce pas ? Même pas des chaînes...Sam profita de ses longues jambes pour appuyer sur le fil reliant la poche de sang et le cathéter. Evidemment, il eut mal puisque l'aiguille coupa sa veine lors de sa chute, ce qui provoqua un saignement assez vif sur le bras de Sam. L'aiguille étant à terre, Sam l'écrasa avant que Michael ne réagisse.

-Tu penses que je vais rester assis sagement ici ? Va te faire foutre Michael. Ses yeux reprenaient une once de malice alors qu'il plantait ses prunelles dans celles de l'archange.

Même s'il imaginait que les conséquences de son geste seraient atroces, il avait répliqué à sa manière, et au moins, le sang de démon ne coulait plus dans ses veines....

 
 

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Fondatrice
Archange possédant Dean Winchester

Michael
Michael
Messages : 2478
Crédit : 6621
http://darkest-hour.forumactif.com
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Jeu 7 Nov - 23:28

Visite de courtoisie... ou pas

Sam & Michael
Il n’était pas idiot. Loin de là même. Alors il ne s’attendait clairement pas à ce que Sam se laisse faire sans se débattre moindrement. C’était un Winchester après tout. Ces deux frères s’équivalaient bien en terme de tête dur. L’un ne pouvait vivre sans l’autre. Et chacun était prêt à se sacrifier afin de se sauver mutuellement.

« Ai-je seulement essayé de me cacher? »

Michael étira un petit sourire, amusé. Il dissimulait certes peut-être sa base grâce à la magie, mais Hitomi Plaza était toujours à la même place. Il ne s’était pas installé ailleurs. À quoi bon? Plus les jours avançaient et plus son armée augmentait. Il n’y avait pas assez de chasseur dans cette ville, voir même dans le monde qui pouvait abattre tout les monstres qui se trouvaient à Kansas City. Il y en avait bien plus que ce que Sam pouvait croire. Beaucoup… beaucoup plus. Seulement, ils étaient impossible à détecter et était, pour le moment, latent. Comme une maladie endormit, qui se propagerait ensuite si rapidement que personne ne s’en rendrait compte avant que les morts ne commencent à s’empiler.

Lorsque Sam parvint à retirer l’aiguille avec sa jambe, l’archange arqua un sourcil, une lueur mi sadique et mi rieuse éclairant ses prunelles. Sans compter cette phrase de provocation, qui le fit rire doucement.

« Typique. »

Ses pieds se posèrent à nouveau sur le sol, marchant lentement vers le chasseur et plongeant ses doigts dans la tignasse soyeuse – une chose qui ne changeait pas malgré le côté négligé de l’humain – et lui tira la tête vers l’arrière, plantant un regard plus qu’évocateur sur les sévices qu’il allait lui faire enduré par la suite.

« Crois-tu seulement pouvoir bouger à nouveau si tout les os de ton corps sont brisés? »

Gardant sa poigne sur les cheveux du cadet des Winchester, Michael utilisa sa main libre, claquant des doigts une fois. Une seule. Les chevilles de Sam craquèrent bruyamment, suivit peu de temps après par ses genoux, histoire de faire monter la douleur petit à petit. Il relâcha ensuite ses cheveux, se penchant pour ramasser l’aiguille au sol, qu’il jeta négligemment derrière lui après l’avoir scruté quelques secondes.

« La seule chose que tu fais Sam, c’est gagner du temps. Ton arrogance ne te sauvera pas. Et le pire dans tout ça… » il se pencha à l’oreille du chasseur, rictus insolent et suffisant sur ses traits « c’est que tu le sais… »

Sans perdre une seconde de plus, le céleste saisit une nouvelle aiguille et l’attacha au tube, plaça un doigt sur le bras de Sam afin de soigner cette veine blessée, puis enfonça à nouveau le dispositif, s’assurant cette fois-ci qu’il n’avait aucun moyen de le retirer.

« Soit un peu coopératif pour l’expérience, Sam. Ça serait dommage de n’avoir que la note de passage. »

Michael se recula, laissant le sang s’écouler à nouveau dans les veines de l’humain, surveillant chacun de ses faits et gestes, et surtout les réactions à la douleur de ce dernier. Quelques os cassé, généralement ça faisait mal. Même pour un gros dur de Winchester.

« Bien. Maintenant que nous sommes bien installé, discutons un peu. » l’archange s’installa sur la chaise derrière la petite table, croisant les jambes et appuyant ses mains sur ses genoux, le regard malicieux « Sais-tu pourquoi ton frère n’a pas réussit à me tenir éloigné aussi longtemps qu’il l’aurait désiré? » il se pencha un peu vers l’avant, une mimique presque boudeuse au visage « parce qu’il te trouve faible… Dean a été déçu de voir tout ces gens que tu te devais de protéger… mort. Saint Sam Winchester, tellement occupé à sauver son frère qu’il laisse mourir des innocents… incapable, comme toujours. »

Il se cala à nouveau dans sa chaise, son esprit sondant pendant un millième de secondes le bunker afin de s’assurer qu’il n’y avait toujours personne d’autre que eux. Afin de s’en assurer, il verrouilla même les lieux, puis reporta son attention sur Sam.

« Tu n’as jamais eu envie de… faire autre chose? Quelque chose dans lequel tu serais utile? Tu pourrais être historien. Mais non… tu es sur la route, avec ton impulsif et coléreux de frère, qui te donne constamment des ordres et s’inquiète de ta santé car le combat est loin d’être ta grande force. Et pour preuve… »

Il fit un geste de la main vers Sam, comme s’il présentait un produit dans une publicité. De haut en bas, avant de remettre sa main sur son genoux.  
Codé par Hesa 4c7da9

____________________________________________






Merci Ryan ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Visite de courtoisie... ou pas Ft. Sammy
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - Darkest Hour ::  :: Etats-Unis :: Bibliothèque -